Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

07 avril 2017

Nouveautés romans : l'école des loisirs

Trois qui feront votre bonheur ! 

CouvSchulzLadyHappy.jpg

 

LADY HAPPY : Quand on vit dans un trou perdu au milieu d'une île, on a envie d'en sortir. Sam et ses copains rêvent d'assister à un concert de rock sur le continent, à Dar es-Salaan ou à Zanzibar. Mais, pour cela, il leur faut trouver de l'argent. Or, c'est bien simple, à Ukerewe il n'y en a pas... Le nouvel élève de la classe, Papis, leur suggère d'écrire un livre, avec une bonne histoire, qui se passerait sur l'île. Peu convaincue, Happy Ulisa, la cousine de Sam, préfère chercher ce que manigance Papa Dieng, le commissaire venu du Sénégal. Est-il vraiment en vacances, comme il l'affirme ? Est-il sur la piste d'un trésor ou d'une vieille affaire non résolue? La voilà, la bonne histoire ! l’école des loisirs

 

9782211232845.jpg

MANOEL, LE LISEUR DE LA JUNGLE : Manoel est catégorique, ce livre sur les tatous écrit par un certain R. Kipling est un tissu d'âneries. Il en sait quelque chose, étant lui-même tatou. Un magnifique tatou d'Amazonie d'ailleurs, fin lettré et particulièrement entêté. Il est prêt, s'il le faut, à remonter le rio Juruá en pirogue pour mettre la main sur ce Kipling et exiger du soi-disant spécialiste un démenti. Son ami Luizao le colporteur l'accompagnera. C'est lui qui a offert à Manoel ce livre truffé d'erreurs... Il lui doit bien ça et va s'en mordre les doigts. l’école des loisirs

 

unnamed.jpeg

KROL, LE FOU QUI NE SAVAIT PLUS VOLER : Krol, le fou de Bassan, n'a pas réussi à attraper son 988e hareng. Au moment de plonger, son aile gauche l'a lâché. Ne plus voler, c'est ce qui peut arriver de pire à un fou.À part se faire manger,bien sûr.Alors qu'il a échoué sur le rivage, une petite fille aux bottes jaunes approche en sautillant. Elle a quelque chose qui rappelle les pirates. Et Krol se souvient des récits de son grand-père: « Les pirates mangeaient parfois les fous : un coup de sabre et à la broche!» Oona et son grand-père emmènent Krol blessé chez eux, dans leur maison loin de tout. Un piège ou une chance ? l’école des loisirs

Publié dans #prévisions de sorties, #romans junior | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.