Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 septembre 2020

Concours d'écriture

ac4847ac-00ca-4cb8-b291-5cb209707542.jpg

 

Courage, quatrième tome des aventures du Royaume de Pierre d’Angle
sortira en librairie le 27 janvier 2021.

Pour célébrer la sortie de ce dernier opus et prolonger le voyage, les éditions du Rouergue lancent un grand concours d’écriture.
Le principe ? Proposer une nouvelle inspirée de l’univers du Royaume de Pierre d’Angle.
L’autrice, Pascale Quiviger, l’éditeur des romans jeunesse et l’équipe du Rouergue sélectionneront le texte gagnant.

À la clef, le dernier tome du Royaume de Pierre d'Angle dédicacé par l'autrice
+ un an de livres épik à gagner
+ la publication en ligne de la nouvelle
+ un déjeuner avec l’autrice et son éditeur Olivier Pillé.
 

Alors laissez libre cours à votre imagination et soumettez votre texte avant le 30 novembre 2020.
 
    •    Longueur du texte : 15 000 signes maximum (espaces compris)
soit, approximativement, 5 pages (format A4 Times corps 12)
 •    Participation réservée aux résidents en France métropolitaine

Pour participer et envoyer votre texte, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.
Vous pouvez aussi envoyer directement votre texte par mail sur concours@lerouergue.com

ou, le cas échéant, par courrier (en précisant bien vos nom et adresse) à :
Éditions du Rouergue - Concours Pierre d’Angle
47, rue du Dr Fanton - 13200 Arles

 

 

6ab37922-411a-493a-85ce-39b9be124fa9.jpg

c0687cce-caba-402d-a9de-fea677badec8.jpg


 

réglement du jeu concours

 
 

Publié dans #Ados, #SF et Fantastique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Médium Box

 
l'école des loisirs

La première box littéraire destinée à TOUS les ados et jeunes adultes, pour que la lecture rime avec plaisir !

1.png

 © Charlotte Lapeyronie

Envie de lire sans savoir par où commencer ? Ou au contraire, passionné de littérature mais désireux de découvertes inattendues ?

l'école des loisirs a imaginé pour vous la première box littéraire pour tous les ados et jeunes adultes. Bien plus qu’une box, c’est un passeport pour voyager qui vous sera livré !

 

La Médium box c’est :

4 box thématiques à collectionner par an, concoctées par nos éditeurs et designées par un artiste-illustrateur, reçues chez vous avant toute période de vacances scolaires.

Dans chaque box, deux romans qui se répondent : un grand format et une édition collector exclusive enrichie de confidences de nos auteurs autour de leur création et, bien sûr de jolies surprises.

 

2.png

                                                                  © Charlotte Lapeyronie

Dépaysement garanti pour cette première saison 2020-2021 :

 

  • Les illustrations du talentueux Antoine Doré vous enchanteront.
  • L’année démarrera par un inoubliable « Quart d’heure américain » au mois d’octobre … Il vous faudra attendre un peu pour découvrir les thématiques de décembre, février et avril.  
  • Au menu des lectures : Alice Zeniter (lauréate du prix du Livre Inter, Renaudot et Goncourt des lycéens), Flore Vesco (lauréate des prix Vendredi, Sorcières et Imaginales) et… chut ! on ne vous en dit pas plus !
  • Et pour répondre à votre curiosité insatiable de lecteur : les confidences des auteurs sur leurs sources d’inspiration, leurs travaux de recherches, leurs carnets de notes, etc.

 

Magie des mots, surprises, voyage littéraire :

Embarquez immédiatement avec la Médium Box ! 

 

 

Une seule adresse pour s’abonner ou offrir une Médium Box : www.mediumbox.fr

 

Offre de lancement : à partir de 79 euros

Disponible en France Métropolitaine et Belgique

 
 

 © Charlotte Lapeyronie


 

Publié dans #Ados | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

31 août 2020

Phalaina

Très gros coup de coeur pour un roman différent, subtile et étonnant
❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

Phalaina.jpg

Les premières pages vont vous happer et vous donner envie de tout lâcher. Qui est cette petite « fille », que se passe-t-il ? Et très vite l’histoire passe un coup d’accélération. Dans ce roman écologique et animalier, l’autrice nous plonge dans un Londres de. La fin du XIXème siècle, affolé encore des meurtres de Jack l’éventreur, monde où la science et la raison le disputent à la religion, aux croyances et aux superstitions. 

La petite fille va resurgir un jour, recueillie par un brave homme, et confiée suite à de nouvelles mésaventures (porterait-elle malheur) à un convent qui recueille des jeunes filles abandonnées. Car cette enfant est particulière vous l’aurez compris et trop de monde la cherche. Qui sont ces gens ? Que veulent-ils ? 

Construit en plusieurs livres qui rythment le roman, l’histoire se densifie progressivement, alterne avec les courriers du professeur Humphrey, envoyée à son ami Charles (Darwin) qui peu à peu nous dévoile la vraie nature de l’enfant et ses origines. 

Mâtiné de fantastique, construit sur des chapitres courts, peuplé de personnages secondaires minutieusement construits, on plonge dans un monde oublié et fantasmé à la fois que l’autrice anime progressivement, remettant en place les pièces du puzzle. 

Passionnant et étonnant, ce roman est des très bonnes surprises de la rentrée. A découvrir et savourer sans modération aucune. 

 

Jean-Luc

Phalaina.jpg

 

 

 

 

Phalaina 

Alice Brière-Haquet

Illustration de couverture : Patrick Connan

Editions du Rouergue jeunesse, collection épik, 26 août 2020, 15€

Comment j’ai tué mon ange gardien

Et vous, avez vous vraiment conscience qu'un ange gardien veille sur vous ? 

9782081511828_CommentJaiTueMonAngeGardien_Couv_HD.jpg

La vie d’Antoine est un désastre, lui semble-t-il, sa copine vient de le larguer et lui qui n’a rien vu venir, n’a pas bien compris comment il était possible qu’un homme se retrouve dans son appartement en face de lui alors que quelques minutes avant, il était seul avec son smartphone et ses réseaux. Parce que comme si une catastrophe n’arrivait jamais seule, l’homme n’est pas n’importe qui : c’est son ange gardien. Merveilleux me direz vous ? Oui, ils existent, on en a tous un, mais ils ne se matérialisent que dans certaines circonstances particulières et notamment quand il y a un danger. Voilà pour le cadre général. 

A partir de là, Antoine, va devoir vivre avec Charles à ses côtés et lui apprendre à gérer sa nouvelle forme humaine, ce qui donne des moments de décalage et de dérision très réussis. Ce roman est agréable à lire, il plaira et parlera très clairement à la génération habituée à surfer sur différents réseaux et dont le portable vibre de multiples notifications qui sont une partie des dialogues du roman. 

Il se complexifie peu à peu en se mâtinant de fantastique avec les anges gardiens, les parasites qui semblent vouloir tous les détruire… le tout relié aux vies des protagonistes et à leurs amours notamment, mais aussi à leur famille. Une pincée de fantastique, une bonne dose d’humour caustique, des vies qui semblent foncer dans le mur, la valse des sentiments, l’importance des souvenirs, des racines. Peut-être un peu confus au départ, l’auteur réussit cependant à rectifier le tir et à construire un récit qui prend en rythme et en épaisseur comme ses personnages, Antoine, ses amis, sa famille… On se prend au jeu et on vibre et tremble avec la montée du danger et les décisions ultimes qui devront être prises. Alors Antoine a-t-il tué son ange gardien ? A vous de le découvrir dans ce roman agréable et léger pour bien commencer en cette rentrée. 

 

Jean-Luc

 

9782081511828_CommentJaiTueMonAngeGardien_Couv_HD.jpg

 

 

 

Comment j’ai tué mon ange  gardien

Thomas Hercouët

Editions Flammarion, 26 août 2020, 14,5 €

Les yeux du dragon

❤️❤️❤️❤️❤️ Le roman qu'il faut avoir lu ! Il est ressorti en juin, dans le trouble du déconfinement !
A lire absolument 
Très belle rentrée et bon courage à tous 

 

2020.jpg

Le roi Roland avait déjà la cinquantaine quand sa mère mourut. Flagg son conseiller l’incita à se marier, parce qu’un roi âgé sans héritier rend ses sujets nerveux et méfiants. La reine Sasha lui donna deux fils et mourut à la naissance du second.

Peter et Thomas étaient désormais les deux princes de ce Roi et de son étrange royaume.

Au fil des pages Stephen King vous prend à partie, vous lecteur. Il revient sans cesse, comme dans ces vieux contes pour enfants, lancinant sur les faits, sur ce qui est arrivé et doit se produire. Les personnages sont mis en avant les uns après les autres, permettant de découvrir leur personnalité, leur histoire et tout ce qu’ils vont faire ou non avec autant de conséquences pour la suite. Il termine sa tournée des personnages par le mystérieux Flagg et là peu à peu l’ambiance se transforme, les rouages du destin sont en marche. Mais vous serez déjà depuis longtemps pris au piège de ces pages, de ce ton, de cette histoire qui dévoile ses secrets au fur et à mesure. Tout est passionnant, la façon de raconter l’histoire, cette dernière et ses rebondissements, les personnages secondaires, les alliances et jusqu’au bout on tremble en se disant que Flagg pourrait parvenir à ses fins. Mais pour le savoir, il va falloir vous précipiter sur ce formidable roman dans lequel on rentre intrigué tout d’abord, pensez donc Stephen King ! Et puis très vite on sait qu’on ne le lâchera plus. Un petit mot sur les illustrations de Nicolas Duffaut sombres, parfaites pour l’histoire, faites de formes étranges, parfois d’ombres jouant entre le blanc, le gris et le noir de suie qui suinte des pages par moment et puis en fil rouge cette épine qui revient à chaque début de chapitre.

Oscillant entre conte de fée traditionnel : « il était une fois un roi qui vivait dans le royaume de Delain, avec ses deux enfants » ; puis plongeant peu à peu en histoire de fantasy médiévale à l’ambiance inquiétante, mêlant magie et réalité comme dans les meilleures saga ce roman est passionnant et bluffant avec un suspens savamment distillé . Impossible à lâcher, vous allez adorer plonger dans Les yeux du dragon.

 

Jean-Luc 

 

2020.jpg

 

 

 

 

Les yeux du dragon
Stephen King
Traduit de l’anglais : Evelyne Châtelain
Illustrations : Nicolas Duffaut
Editions Flammarion, 10 juin 2020, 14 €

 

L'auberge entre les mondes tome 1 et 2

Deux romans coup de coeur d'une série dont on aimerait bien qu'il y ait une suite un jour !

❤️❤️❤️❤️

D'un. clic sur chaque visuel retrouvez nos chroniques : du bonheur en page ! 

 

L'auberge entre les mondes T1.jpg

 

9782081415317_LaubergeEntreLesMondes_T02_PerilEnCuisine_Couv_BD.jpg

24 août 2020

Les faits & gestes de la famille papillon, tome 3 : les succès de Domi

La série qu'il faut avoir lu cet été et en cette rentrée si vous êtes en retard ! Le dernier tome vient de paraître coup de maître et coup de ❤️❤️❤️❤️❤️

D'un clic sur chaque visuel retrouvez la chronique de chaque tome ! Belle découverte ! 

 

tome3.jpg

 

tom2.jpg

 

9782203180963_LA FAMILLE PAPILLON T1_HD.jpg

 

Lire la suite

Lire est dangereux (pour les préjugés)

Un roman fort sur la liberté d'expression, le courage face à la censure et la résistance nécessaire
❤️❤️❤️❤️❤️❤️

9782408013769.jpg

 

Ne vous fiez pas aux apparences et débarrassez vous de vos préjugés ! Ce n’est pas un énième roman sur un lycée américain  et sur les ados d’outre atlantique. Non c’est bien plus que cela. Dans un lycée d’une petite ville étasunienne, alors que la rentrée se profile pour sa dernière année, Clara, qui aide le bibliothécaire,  découvre un mail dont elle n’aurait pas du avoir connaissance. Le cadre est posé. A partir de là plus rien ne sera comme avant. Le message sensé être confidentiel annonce au personnel de ce lycée privé que désormais une bonne cinquantaine de romans seront interdits et donc retirés des rayons de la bibliothèque. Très vite la jeune fille et son bibliothécaire qui doit obéir vont essayer de trouver une solution pour contourner cette décision. Elle va décider d’organiser la résistance et peu à peu distribuer contre vent et marrée les livres interdits. Vous découvrirez le coeur de l’intrigue et au fil des pages se tissent des liens forts et puissants entre les différents protagonistes. Clara est notre poisson pilote dans cette société et va affronter le proviseur du lycée, gérer une future inscription dans une université prestigieuse… Cet étrange ce que ce genre de décision peut provoquer comme révélateur des personnalités et du courage des uns et des autres. L’auteur nous parle d’intolérance rampante, d’exclusion, d’homophonie destructrice et du risque qu’on prend à laisser petit à petit les esprits étroits et sclérosés prendre le pouvoir et imposer grâce à leur argent, leur idéologie étriquée et dangereuse. Tout peut y passer. Aussi quand des voix comme celles de Clara, de son bibliothécaire, de sa professeure de littérature anglaise s’élèvent, elles font barrage à l’intolérance et à l’obscurantisme. Le roman nous montre aussi qu’il faut du courage pour s’opposer et que différentes voies peuvent se présenter pour faire reculer ces esprits chagrins et sauver des vies parfois rongées par le doute et la violence de ces pratiques. 

Ce roman est passionnant. Il nous parle d’intolérance, d’espoir, de luttes et du pouvoir des mots et des livres ces petites choses si dangereuses qui sont la hantises des ennemis de la liberté d’expression et de vivre. Une héroïne et ses amis attachants et complexes ; une histoire qui joue sur les préjugés et les dangers de la censure, un vrai plaisir de lecture à découvrir sans hésiter. 

 

Jean-Luc 

 

 

 

 

9782408013769.jpg

 

 

 

 

 

Lire est dangereux (pour les  préjugés)

Dave Connis

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) : Leslis Damant-Jeandel 

Editions. Milan jeunesse, 12 août 2020,  15, 9 €

Mytho story

Retrouvez le mythe d'Ariane et du Minotaure. Mais dans notre monde !
Un roman dynamique et étonnant ! ❤️❤️❤️

 

61+98w0vBEL.jpg

Emily Roberson  offre à la nouvelle génération une plongée en mythologie avec la revisite du mythe du Minotaure. Après avoir été vaincue Athènes doit envoyer tous les ans des jeunes gens pour affronter le monstre dans le labyrinthe. Or depuis si longtemps le résultat est le même. Malgré la bravoure et / ou l’inconscience des candidats, la fin est écrite : s’ils ne meurent pas dans les pièges de Dédale, l’architecte concepteur du labyrinthe, c’est le Minoraure qui s’en charge. C’est par les yeux et la bouche d’Ariane l’une des filles du roi de Crète que nous allons relire l’histoire. Car l’autrice a eu la bonne idée de remettre tous les protagonistes dans notre monde contemporain. Les filles de Minos et leur mère font la une des réseaux sociaux et des télé-réalités rappelant des familles de starlettes américaines célèbres. Seule Ariane semble échapper à cette folie, protégée par son père. Pourtant elle est quand même celle qui escorte ceux qui vont affronter son frère Astérion, le Minotaure avec qui elle a une relation très particulière. On redécouvre donc au fil de cette aventure, qui utilise notre monde et s’inspire aussi des Hunger Games,  l’histoire d’Ariane, sa rencontre avec Thésée… Mais l’autrice y a également mis sa patte en renforçant coups bas et trahisons. Les dieux semblent bien lointains dans le roman, parfois évoqués. L’essentiel se concentre sur cette dernière confrontation entre les jeunes Athéniens qui à la surprise générale, dans le roman, vont être représentés par le prince d’Athènes Thésée et sur la relation qu’il va tisser avec Ariane. 

Trahison, espionnage permanent (le palais de Minos est truffé de caméras…), souffrance liées à cette histoire hallucinante, violence renforcée par les réseaux et la nécessité,  la volonté de toujours faire plus de buzz, Icare et Dédale devenus producteurs et spécialistes des médias… 

En plongeant cette histoire millénaire dans notre société contemporaine, l’autrice en fait un mythe très actuel et très crédible. C’est un réussite à découvrir avec grand plaisir. 

 

Jean-Luc 

 

 

61+98w0vBEL.jpg

 

 

 

Mytho story 

Emily Roberson

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) : Antoine Pinchot

Editions PKJ, 20 août 2020, 17,9 €

20 août 2020

Les faits & gestes de la famille papillon, tome 2 : les prouesses de mamie Rose

A dévorer ! ❤️❤️❤️❤️ 

 

 

tom2.jpg

Ce tome deux est un régal, il vous faudra bien vous accrocher pour supporter les enlèvements en série. L’arrivée d’oncle Boris, et toujours cette volonté farouche des deux côtés chez les Avalanche comme chez les Papillon d’en fermer la petite dernière, l’héritière, celle qui a le pouvoir. Peu à peu au fil des pages, de nouveaux liens apparaissent,  des parts de mystères se dénouent et enfin vous allez découvrir la vérité sur Eva. 

C’est absolument formidable. Les histoires et aventures des deux familles se croisent, s’emmêlent et offrent un spectacle pétillant et palpitant. L’autrice tient bien en main son histoire et son monde, après un premier tome surprenant et génial elle déroule désormais son histoire et nous entraîne avec elle totalement conquis. Une série absolument formidable à découvrir. 

 

Jean-Luc 

 

 

tom2.jpg

Les faits & gestes de la famille papillon, tome 2 : les prouesses de mamie Rose

Florence Hinckel

Conception graphique de la couverture et de l’intérieur : Agence AllRight

Editions Casterman jeunesse, 6 novembre 2019, 15,9 €

19 août 2020

Âge tendre

Coup de coeur d'Amandine la libraire et de son équipe ! Absolument indispensable ! 

ge-tendre.jpg

 

 Clémentine Beauvais  est de retour avec un roman tendre, drôle qui vous mènera du rire au larme, une sorte  de petit plaisir doux amer extraordinairement lucide et cruel aussi parfois comme la vie. 

Une société qui ressemble à la notre, un peu, une décision politique de stage d’un an de service civique obligatoire et voilà Valentin Lemonnier 15 ans, pas bien dans sa peau, parents séparés envoyés d’Albi à un centre Mnémosyne destiné aux personnes atteintes de la maladie d’ Alzheimer. Installé dans une maisonnette typique du nord, il va partager son année avec quatre autres pensionnaires deux garçons et deux filles ainsi que leur éducateur surveillant Serge. 

Valentin va devoir apprendre à sortir de sa coquille, se projeter dans le monde des adultes, apprendre et accepter certaines réalités; même si elles ne lui conviennent pas trop… Il va surtout découvrir tout un univers et rencontrer ces personnes âgées, perdues dans un autre temps, qui vous oublient parfois aussi vite qu’elles vous ont découvert.  Valentin, lui fait son stage dans l’unité des années 1960. Avec les pensionnaires, il va découvrir cet univers avec en toile de fond notamment Françoise Hardy et ses chansons vous le verrez, un vrai juke-boxe. 

L’autrice sait comme personne faire parler ses personnages, titiller là où cela fait mal, gratter dans le passé, faire surgir des sentiments et mener son héros et tout ceux qui gravitent autour d’eux vers l’avenir, même si parfois la tentation est grande de rester enfermé et de tout figer un peu comme les pensionnaires de l’unité, à la différence qu’eux ne l’ont pas choisi. 

Une balade dans l’adolescence,  avec un héros qui grandi de pages en pages et s’ouvre au monde et en ressort prêt à franchir le cap et à foncer. 

Trop de choses dans ce roman, à la fois bulle protectrice et ouverture sur des mondes si différentes, sachez juste que dès les premières lignes vous serez comme happés dans un espace temps à la fois le notre et à la fois l’autre côté du miroir et que votre coeur va battre au rythme de celui de Valentin et des autres. Formidable roman, lucide et optimiste à la fois ! Foncez ! 

 

Jean-Luc.

 

ge-tendre.jpg

 

 

 

Âge tendre

Clémentine Beauvais

Editions Sarbacane, 19 août, 17 €

 

Les faits & gestes de la famille papillon, tome 1 : les exploits de grand-papy Robert

Pour bien terminer les vacances, une série que nous aimons particulièrement et dont le tome 3 sort cette semaine ! Un bonheur de lecture, un travail d'écriture,
d'invention et de mémoire absolument bluffants ! Bravo ! 

 

9782203180963_LA FAMILLE PAPILLON T1_HD.jpg

Entrer dans l’univers de la famille Papillon c’est prendre le risque d’en devenir totalement accro. Et c’est bien tout le mal que l’on vous souhaite, enfin le Bien plus exactement, puisque tel est leur pouvoir. 

Mais avant tout vous allez faire connaissance d’une famille loufdingue, folle, aimante, une vraie mine de souvenirs, de bonheurs et de joie, de peine, une famille me direz vous, oui mais quelle famille. 

Eva va bientôt avoir 13 ans et comme tous les aînés d’une fratrie de la famille Papillon, treize an est l’année où se déclenche un mystérieux pouvoir qui ne disparaît qu’avec la naissance de son premier enfant. 

Mais Eva, elle ne voit pas bien pourquoi du jour au lendemain elle doit rester cloitrée dans sa chambre, pourquoi on fait tant de mystères autour d’elle et pourquoi d’un coup grand-papy Robert est chargé de lui raconter sa vie. 

Alors Eva en bonne ado qui se respecte va réussir à sortir de sa chambre et va déhancher toute une série d’évènements plus ou moins heureux. 

L’histoire de la famille Papillon ne se raconte pas, elle se savoure, prend des directions insoupçonnées plus ou moins heureuse, croise les aventures, les personnages. Au fil des pages, des enfants, maris, femmes de victimes de la Shoah qui retrouve foi en l’avenir, la fille d’Irène Nimérovsky, et bien d’autres personnages connus ou moins connus, bien évidemment puisque tous racontent l’enfance, enfin l’adolescence à partir de ses 13 ans de grand-papy Robert. 

Les pages volent, illustrées par les photographies (un petit clin d’oeil peut être à Misse Péregrine et les enfants particuliers) dont les légendes parlent, racontent, complètent l’histoire. 

De loin c’est un joyeux bazar, vibrant, chaleureux , de près aussi même si le propos n’est pas aussi léger qu’il y parait. 

Deux familles qui luttent au sommet de la hiérarchie de ces familles au donc particulier : les Papillon et les Avalanche et une histoire qui nous parle de mémoire, de livres précieux, d’histoires, de rencontres, de vie, de drames, et qui tisse un patchwork surprenant et heureux. 

Ce premier tome est une pépite. Merveilleuse histoire qui nous est racontée là ! Florence ferait-belle partie de la famille Papillon ? 

 

Jean-Luc 

9782203180963_LA FAMILLE PAPILLON T1_HD.jpg

 

Les faits & gestes de la famille papillon, tome 1 : les exploits de grand-papy Robert

Florence Hinckel

Conception graphique de la couverture et de l’intérieur : Agence AllRight

Editions Casterman jeunesse, 1 mai 2019, 15,9 €

Le code Vivaldi, trésors et entourloupes

Le deuxième tome des aventures d'Emma King toujours aussi bon, toujours aussi dépaysant !
On aime ! 

 

9782278100422-001-T.jpg

Une nouvelle aventure pour Emma qui cette fois doit accompagner son père sur l’île de Rhodes pour une nouvelle mission. Elle est loin d’imaginer que l’ancien secrétaire de son père à Venise le bel irlandais Kieran est derrière tout cela. 

En effet le jeune homme a découvert que le fameux tableau de Canaletto cachait un autre secrète lui du trésor caché des Templiers. Persuadé qu’il est sur l’île de Rhodes, il va parasiter le séjour de  sa vieille amie Emmy et continuer à la troubler bien plus qu’elle ne le voudrait. 

On retrouve avec plaisir Emma King, son père, les amies dd’Emmy, de nouveaux protagonistes pour une nouvelle aventure. Emma va-t-elle si facilement se laisser aller dans les filets du beau Nikolaos frère de l’amoureux de l’une de ses meilleure amies et fils d’armateurs grecs richissimes ? Cette vieille connaissance, rancunière, anciennement de l’Ogre qui ressurgit pour se venger arrivera-telle à ses fins ? Le trésor existe-t-il vraiment ? Kieran va-t-il succomber à la tornade vénitienne qui est venue le retrouver ?  C’est à toutes ces questions que vous pourrez répondre entre l’Irlande, Rome, et l’île enchanteresse de Rhodes bien évidemment. 

Nathalie Somers  tisse sa toile et nous embarque dans un univers désormais en partie familier qu’on aime retrouver, voir évoluer et changer et de nouvelles aventures. Nul doute, on l’espère surtout qu’elle a déjà tissé des liens vers de prochaines aventures. A savourer sans modération. 

 

Jean-Luc 

 

 

D'un clic sur le visuel  retrouvez le premier tome : 

 

9782278098347-001-T.jpg

 

Le code Vivaldi, trésors et entourloupes

Nathalie Somers

Couverture : Dorian Danielsen

Editions Didier jeunesse, 1 juillet 2020, 16,9 €

10 août 2020

Roslend tome 2, Trisanglad

Toujours un gros coup de ❤️❤️❤️ pour cette série génial ! Un tome 2 qui tient toute ses promesses ! Absolument formidable ! 

Ros2.jpg

La Seconde Guerre mondiale se poursuit en Europe (Ego Land) et dans l’Alter Monde. Depuis deux ans Lucan traine son désespoir de cette guerre qui n’en finit pas mais surtout parce que son cadran a été dérobé. Disparu, la précieuses horloge, impossible donc de retourner dans l’Alter Monde (où son corps provoque le désespoir des soignants qui le voient faiblir peu à peu). Seule Catriona réussit à le sortir de son marasme et à le rendre encore un peu vivant. 

Pourtant près de Churchill, le sort du monde et de Lucan sont en jeu et un hasard extraordinaire vont provoquer le retour du cadran et la reprise de l’aventure. 

Lucan est fou de bonheur et d’impatience, imaginez, lui qui a tant de questions sans réponses encore sur ses origines et très inquiet également de ce que sont devenus ses amis dans leur guerre contre les Nelbriens. 

Lorsqu’on va l’autoriser à Moscou à réutiliser le cadran, (vous verrez le rôle de Staline dans cette histoire et la guerre en parallèle avec la bataille de Stalingrad et l’attaque de l’empire Trisan) Lucan fonce et se transporte là bas mais il atterrit en plein empire trisan et son corps disparait de Rosland ce qui provoque la panique là bas. 

Il faut dire qu’en plus il est arrivé en plein chaos ! Ce tome 2 est étonnant, aussi bon que le précédent, il jongle entre les mondes, se permet quelques petits virages vis à vis de l’Histoire mais sans jamais la dénaturer ce qui fait qu’on peu suivre avec passion les liens entre les deux, l’influence d’un monde sur l’autre sans le savoir. 

Tout est réussi, les situations, les personnages, les mondes que l’on découvre avec ces inventions, le lien avec la nature si fort dans l’Alter Monde et toute une série de détails et de rebondissements qui font qu’on ne lâche pas facilement ce deuxième volet. Absolument formidable à lire et offrir sans hésiter. 

 

Jean-Luc 

 

Retrouvez le tome 1 d'un clic sur le visuel 

 

Ros1.jpg

 

Roslend tome 2, Trisanglad

Nathalie Somers

Illustrations Taï-Marc Le Thanh

Editions Didier jeunesse, 2 novembre 2017, 17 €

 

Ros3.jpg

Shikanoko, tomes 1 à 4

Pour terminer l'été une saga dans le Japon médiéval 

 

A58814.jpg

Cette saga éblouissante est née de l’esprit de Lian Hearn qui nous avait déjà offert Le clan des Otori.  Lian Hearn raconte que lors d’un voyage dans le nord-est du Japon avant le tsunami de 2011, elle a assisté à une répétition de danses pour les fêtes : les danses du sabre oni et celles du cerf. Les danseurs étaient revêtus de masques et de costumes spectaculaires propulsants le spectateur dans, dit-elle, « l’écho d’un monde perdu » où le surnaturel était reconnu comme une compostante du monde des vivants. Cette scène fut visiblement le point de départ de cette saga en quatre tomes qui embraque les lecteurs dans un Japon médiéval mythique. 

Tout commence avec Shikanoko laissé pour mort dans la montagne recueilli par un sorcier qui lui donnera un masque aux pouvoirs magiques. Ce masque va lui permettre d’évoluer dans le monde de parler aux humains comme aux esprits et de nous entraîner dans son monde rempli d’amour, de conquêtes, de machinations, mêlant avec brio la violence au raffinement le plus extrême l’autrice réussi à nous emporter loin, fasciné et à nous rendre accro dès les premières pages. 

Le deuxième tome lui nous plonge en plein chaos. Le masque brisé, il faut que notre héros retrouve le sorcier des origines de son pouvoir. Le coeur lourd et inquiet de ne pas retrouver la Princesse de l’AUtomne et l’enfant empereur, il joue sa vie et celle de bien d’autres dans un monde de violence, déstabilisé où il faut faire vite pour éviter le pire et faire en sorte que l’espoir subsiste. 

Le troisième tome est celui où s‘affrontent les différentes forces en présence et où se prépare le dénouement. Les cinq garçons privés de leur protecteur explorent leurs pouvoirs et l’autrice régale son lecteur avec les détails, des personnages approfondis et toujours plus de plaisir de lecture. 

La tétralogie se termine avec l’héritier de l’Arc-en-Ciel . Qui va occuper le Trône du lotus ? Ceux qui pourraient le revendiquer sont loin ou empêchés définitivement. Les forces se déchainent et Lian Hearn  nous offre un final éblouissant, magie, histoire et personnages nous offrent le plus beau des finals pour nous laisser un peu orphelins le livre terminé. A savourer de nouveau cet été. 

 

Jean-Luc 

A63825.jpg

 

 

 

 

 

 

Shikanoko, tomes 1 à 4 

Lian Hearn 

Traduit de l’anglais : Philippe Giraudon 

Graphisme de couverture : Alex Merto

Illustration : Yuko Shimizu

Editions Gallimard jeunesse, janvier à novembre 2017, 14,9 € pour les deux premiers, 13,9 € pour les deux derniers. 

 

 

 

 

 

 

A63833.jpgA63837.jpg

Publié dans #Ados, #SF et Fantastique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03 août 2020

Love & Gelato

Un roman étonnant sur l'adolescence, la mort, les relations fille / parents, les secrets et la vie qui gagne toujours ! Un très bon titre à lire ou relire le temps d'un été ! ❤️❤️❤️❤️❤️❤️

love&gelato.jpg

 

Tout commence plutôt mal, avant de mourrir, la mère de Lina lui fait promettre d’aller retrouver celui qui est son père en Italie, le retrouver et vivre sa vie là-bas, loin des Etats-Unis. 

Bouleversée, la jeune adolescente, sous la pression de sa grand-mère finit par accepter d’aller au moins rencontrer celui dont elle n’a jamais entendu parler et qui semble être son géniteur. 

Leur rencontre, lui un géant blond aux yeux bleus va la bouleverser et faire remonter le temps. En effet, peu avant de mourrir, sa mère a envoyé son journal intime de l’époque à une vieille amie qui n’a pas compris qu’il était destiné à Howard et qui peu après l’arrivée de Lina va lui remettre et tout déclencher. 

Ce roman est parfait pour l’été, il parle de la relation mère-fille, de la transmission, de la recherche du père qui n’est pas forcément celui qu’on croit et de la découverte de l’amour avec un A.  Le tout dans un décor de rêve, la ville de Florence, qui permettra à Lina de suivre les traces de sa mère photographe prometteuse et célèbre qui un jour a quitté l’Italie sur un coup de tête pour retourner vivre aux Etats-Unis, loin de l’homme qu’elle aimait. 

Lina nous entraîne entre sa découverte de l’Italie, de nouveaux amis, et des plongées dans le passé par la lecture du journal intime de sa mère à la recherche d’une partie de son identité et de son destin. Formidable roman empli de joie de vivre. 

 

Jean-Luc 

 

love&gelato.jpg

 

 

 

 

Love & Gelato

Jenna Evans Welch

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) : Pascale Jusforgues

Editions Bayard jeunesse, 13 JUIN 2018, 15,9 €

Le Royaume de Pierre d’Angle, les filles de mai, LIVRE II

Un saga qui tient toutes ses promesses ! Un deuxième tome formidable ! ❤️❤️❤️ ❤️ ❤️❤️ A lire 

pierre d angle livre 2 _couv.jpg

Un roi de retour, mais à quel prix ? Thibaut est perdu, loin et seul son vieux confident pourrait le sortir de là, mais il est mort. Alors qui ? Une reine forte mais qui va à l’encontre des habitudes et des traditions, saura-t-elle vaincre les obstacles ? Des amis fidèles ? Des adversaires fourbes et prêts à tout ? Qui est la reine Sidra, vraiment ? 

Un royaume exsangue, un hiver terrible, l’espoir douché de ce navire revenu pour apporter des vivres mais qui reste bloqué dans le port pour cause d’épidémie. Tout semble compliqué et figé dans ce début de tome II de la formidable saga de Pascale Quiviger. Tout ? C’est sans compter sur son imagination, sur ses inventions, sa tendresse pour tous ses personnages aussi odieux, ridicules et dangereux soient-ils. 

On retrouve avec bonheur les personnages du premier tome, les amis de Thibaut devenu roi, les fidèles qui là encore vont faire des miracles, devenir médecin, trouver des solutions, apprivoiser des animaux réputés pour leur distance avec les hommes. Et puis avec le retour de la vie au château, il faut bien avouer que les dangers, les menaces et les drames ne manquent pas. On survole ce deuxième tome avec bonheur portés par l’enthousiasme de l’histoire, des personnages et de la vie qui s’en dégage coute que coute. 

Un deuxième tome à la hauteur de nos attentes à dévorer, savourer en se laissant porter par la plume de l’autrice toujours aussi belle, chantante et magique. On adore ! 

 

Jean-Luc  

 

pierre d angle livre 2 _couv.jpg

Le Royaume de Pierre d’Angle, les filles de mai, LIVRE II 

Pascale Quiviger 

Illustration de couverture et carte : Patrick Connan 

Editions du Rouergue jeunesse, collection épik, 18 septembre 2019, 16,9 €

 

D'un clic sur le visuel pour le tome I

 

pierre_dangle.jpg