Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 janvier 2023

Ma tribu pieds nus : tome 1, Adieu, béton !

Bientôt les vacances de février  pour la première zone : on met ses piles à jour  ❤️❤️❤️❤️

 

713JNbUpYKL.jpg

Ce roman fait un bien fou. On a juste (presque) envie de se retrouver elle 15 juin, dans la cité des « Flamants roses »,  au pied de la tour Argos  devant laquelle la famille Papaioannou est regroupée. Papa a mis le feu à l’appart avec sa fameuse recette de crêpes flambées. Alors il faut trouver une solution de replis, d’autant que les voisins semblent en avoir particulièrement ras le bol de la famille.

Pépé donne une adresse et c’est parti pour un tout autre monde, une maison dans la nature, près d’un lac, avec de nouveaux amis et vive les vacances ou presque.

Un pépé anarchiste, Sélé, Apollon et Hélios les enfants, et Achille et Céline les parents. Tout reconstruire ailleurs, tout reprendre de loin parfois pour certains comme papa traumatisé par un accident et repartir d’un bon pas.

On vous laisse découvrir les méandres des aventures, les clins d’oeil aux habitudes et aux manies de chacun et de notre monde. Surtout laissez vous emporter, laissez vous gagner une fois la maison rejointe par l’air chaud de l’été, par le bonheur d’être ensembles, par la douceur de vivre qui peu à peu s’installe et devient communicative. On aime ce premier, tome plein d’entrain et de vivacité. On espère bien suivre bientôt la famille Papaioannou.

 

Jean-Luc

 

713JNbUpYKL.jpg

 

Ma tribu pieds nus : tome 1,  Adieu, béton !

Stéphane Nicolet

Illustrations : intérieures et couverture : Stéphane Nicolet

Editions Casterman jeunesse, 3 février 2021, 9,9 €

 

A suivre déjà en librairie 

 

tome2.jpeg

L’académie des dragons Tome 1 : Thomas et Peau de Fer / Tome 2 : Cara et Voleuse d’Argent

Les vacances de la première zone approchent  : alors avant de vous parler du tome 3 on fonce sur cette super série 

 

tome1.png

 

Une nouvelle série à découvrir avec des adolescents et des dragons étonnants et particulièrement attachants
❤️❤️❤️

 

Les deux premiers tomes de cette nouvelle série sont une bonne surprise. Dans le tome 1 on déclouer le Royaume de Dragonie. Autrefois disent les mythes, il y avait des dragons, disparus, retiré du monde des humains, mais le sont-ils vraiment ?
C’est à ce moment précis de l’histoire que les lecteurs débarquent quand quelque chose est de nouveau en train de changer.
Tout commence chez un forgeron qui travaille avec son fils Thomas : il est le fournisseur officie du roi qui lui a demande des épées spéciales. Lors de la livraison un des soldats Malik fait une proposition aux parents de Thomas et au jeune garçon : venir avec lui et intégrer la prestigieuse Confrérie des Comis.

Pourtant, c’est à une toute autre Confrérie que Thomas va être intégré : celle des Dragonniers. En effet Malik a repéré chez Thomas ce quelque chose étrange qui a fait qu’il a vu dans les flammes une tête de dragon apparaitre et lui parler lorsqu’il travaillait avec son père.
Les dragons existent vraiment à sa grande stupeur. Retirés dans leur monde depuis le Tempête des Dragons, ils suffit en fait que certains humains soient connectés et arrivent à maintenir le lien pour qu’ils se matérialisent de nouveau dans notre monde.  Au fil des pages, on va en apprendre plus sur Thomas et son monde et voir évoluer sa relation avec sa dragonne Peau de Fer, leurs difficultés du départ à garder le lien, et découvrir quel est le pouvoir particulier de cette dragonne.
C’est rythmé, efficace et bien mené avec la création de tout un univers singulier.

 

Dans le tome 2, c’est la jeune Cara qui guidée par une voix dans sa tête s’introduit dans le palais de Rivven et fouille dans la chambre du roi Godfric. C’est de nouveau grâce à l’intervention de Malik qu’elle va échapper aux gardes lorsque l’alarme se déclenche. IL comprend vite qu’elle aussi a un don particulier. La jeune Cara va vite comprendre comment matérialiser cette voix quand elle découvre que c’est un dragon. Mais l’inclusion des deux nouvelles arrivées ne va pas forcément de soit. Méfiantes, individualistes, elles ont du mal à faire confiance aux autres membres du groupe. Ainsi elles explorent des zones interdites et vont découvrir avec d’autres ce que cache le vice-chancelier Cridy. Très vite ils vont découvrir un vieux dragon qui va leur donner du fil à retordre. Un deuxième tome rythmé qui donne à découvrir peu à peu d’autres facettes de cet univers avec des personnages et des dragons attachants et étonnants. A suivre donc

 

Jean-Luc

 

 

tome1.png

L’académie des dragons

Tome 1 : Thomas et Peau de Fer

Tome 2 : Cara et Voleuse d’Argent

Alastair Chisholm

Traduit de l’anglais (Royaume-Uni)  : Sarah Dali

Illustration de couverture : Eric Deschamps
Editions Casterman jeunesse, 7 septembre 2022, 6,95 €

 

tome2.png

 

 

et le tome 3 qui vient de paraître 

tom3.png

 

 

 

 

23 janvier 2023

This Savage Song, Monsters of Verity, Livre I

Un monde détruit, des monstres qu'il faut tenir à distance, une confrontation pour le contrôle du pouvoir entre deux familles, deux conceptions  à la fois proches et si différentes et deux héros étonnants et attachants 

 

71M-PpHfanL.jpg

 

Un monde post-apocalyptique quelque part aux Etats-Unis, une ville coupée en plusieurs secteurs contrôlée par deux familles et des monstres les Malchai, Corsai et Sunai : créatures de l’ombre assoiffées de sang pour les deux premières catégories et aux pouvoirs  particulièrement inquiétants et fascinants pour la dernière.  Kate Harker est la fille  d’un des hommes les plus puissants de la capitale Verity, lui qui contrôle en partie les monstres et les maintient dans l’ombre. Elève particulièrement indisciplinée, elle a tout fait pour être une fois de plus virée de son établissement : son but rentrer à Verity.  De guerre lasse, son père l’inscrit à Colton,  un lycée bien fréquentée, mais   comme lui fera remarquer son chauffeur c’est sa dernière chance. Dans la zone Sud c’est la famille Flynn qui règne autour du couple Henry et Emily .  Ils utilisent aussi des monstres mais ont choisi une autre voie. Ils forment une étrange famille avec les trois Sunai qu’ils ont adopté (les trois seuls existants ? ) : Léo, Ilsa et  August.  Trois créatures d’apparence humaine qui lorsqu’elles se nourrissent ou acceptent de le faire utilisent la musique pour dévorer l’âme  de ceux qu’ils attaquent, mais vous le verrez normalement pas n’importe qui. C’est August le plus fragile, celui qui est resté à l’abri jusqu’alors qui va être envoyé à Colton lui aussi pour surveiller l’héritière. Car la grève signée entre les quartiers est e plus en plus fragile, les groupes de monstres s’agitent et dans l’ombre quelque chose est en train de déraper. 

La rencontre entre les deux adolescents, l’une faisant tout pour devenir plus dure, moins humaine, plus monstrueuse et l’autre tentant le contraire va les propulser  au centre d’une lutte dont ils vont devenir les enjeux. La paix précaire qui régnait sur Verity est en train de voler en éclat et ils vont devoir aller au bout  de leurs capacités, décider de s’unir ou de se trahir pour sauver leur peau mais décider aussi de leur position face à leur clan. 

On aime l’histoire qui se construit et se dévoile progressivement et nous envoute comme une mélodie envoutante et dangereuse : une Sunai serait-elle à l’oeuvre. On aime les deux héros, touchants, inquiétants qui se cherchent, luttent et nous embarquent avec eux dans leur monde inquiétant. A dévorer et suivre très rapidement le deuxième et dernier tome arrive la semaine prochaine. 

 

Jean-Luc 

 

71M-PpHfanL.jpg

This Savage Song, Monsters of Verity, Livre I  

V.E. Schwab  

Traduit   de l’anglais (Etats-Unis) : Sarah Dali

Editions Lumen, 13 octobre 2022, 17 €

 

tome2.jpeg

Trois soeur, une malédiction et … une pincée de magie, tome 1

Alors que le tome 3 de la série vient de paraître, il est temps de vous présenter les femmes de la famille Widdershins et leur destin hors du commun 

 

tome1.jpeg

Tout  commence dans une tour, où est enfermée une jeune femme désespérée, folle de douleur et qui va commettre on le devine l’irréparable et puis tout bascule. Betty Widdershins  entendit parler de la malédiction qui pesait sur sa famille le jour de son treizième anniversaire. Elle avait tenté de filer à l’anglaise en quittant la Taverne du Braconnier (propriété de la  famille)  sur l’île de Crowstone. Elle avait même  réussit à entrainer Charlie sa petite soeur dans l’aventure. C’était sans compter sur la surveillance de leur grand-mère qui apparut d’un coup sur le bateau et les embarqua avec elle  avant qu’il ne soit trop tard. C’est ainsi qu’elle découvrit horrifiée que si elle voulait vivre, elle ne pourrait jamais quitter l’île. Sa soeur aîné Fliss l’avait appris avant elle.  Betty pourtant va décider de tout faire pour découvrir le moyen de briser le sort, quitte à prendre tous les risques. Le seul avantage de cette nouvelle c’est que les filles savent désormais qu’elles sont héritières d’objets magiques : un sac  (pour voyager) un miroir  qui permet de communiquer et des poupées qui rendent invisibles. Pour comprendre il va falloir affronter la prison et certains prisonniers prêts à tout, faire parler le vieux Seamus Fingerty qui enfin  daignera parler de la jeune femme qui fut à l’origine de la malédiction : Sorsha Spellthorn. Mais chut ! Un premier tome étonnant et plein de vie qui de flash-back en retour en avant nous embarque dans une aventure ébouriffante avec un soupçon de magie, une bonne dose de suspens  et des histoires surgies du passé étonnantes. Les trois filles parviendront-elle à  échapper à la malédiction toutes les trois  ? Sauront-elles trouver les solutions au problème où  seront-elles condamnées comme les femmes qui les ont précédées à rester bloquées sur cette île.  Une ambiance étonnante entre légèreté et inquiétude, des personnages de femmes et de jeunes filles bien trempées et épatantes : on aime beaucoup. Foncez  les trois tomes de la série sont désormais au complet. 

 

Jean-Luc 

 

tome1.jpeg

 

Trois soeur, une malédiction et … une pincée  de magie, tome 1 

Michelle Harrison 

Traduit de l’anglais  (Grande-Bretagne) : Elsa Whyte

Illustration de couverture : Melissa Castrillon

Editions du Seuil, 9-12 ans, 8 janvier 2021, 16,5 €

 

A suivre 

 

tome2.jpeg

 

tome3.jpeg

 

 

Noir, une histoire dans la nuit

Vous ne verrez plus jamais la vie en noir de la même façon : fascinant ! 

 

71mtrUdFicL.jpg

 

Après Vert, Blanc et Rouge,  voici le nouveau Stéphane Kiehl :   Noir. Cette nuit lorsque le petit garçon vint voir son cheval appelé Sauvage, l’animal prit peur. Pas à  cause de son jeune ami mais de l’orage qui se mit à gronder. Dès lors tout changea : la nuit d’abord zébrée de lumière, s’éteignit d’un coup comme l’électricité du village voisin et c’est dans la nuit la plus noire, sous un déluge de pluie qu’il dut ramener son cheval dans son enclos. Et la magie opère, les pages se fond plus légère, plus transparente, comme du papier calque qui permet de voir après, de deviner avant, alors que les deux héros s’enfoncent dans la forêt. Une histoire d’amitié et de confiance entre un cheval qui personne n’a monté jusque là et d’un petit garçon, de nuit et de noir pour tourner les pages, cligner des yeux, tenter de découvrir, deviner certains  détails dans le décor. C’est étonnant, magique presque avec si peu de lumière qu’un simple point ou trait lumineux semble  déchirer la nuit et faire scintiller la page. A savourer et admirer comme à l’habitude. Quel merveilleux travail. 

 

Jean-Luc 

 

71mtrUdFicL.jpg

 

Noir, une histoire dans la nuit 

Stéphane Kiehl

Editions de la Martinière jeunesse, 6 janvier 2023, 16,5 €

A l’intérieur

Complètement barré et drôle cet album pas comme les autres va vous faire voir la vie autrement et remettre en cause vos certitudes les plus affirmées ! Excellent titre à dévorer 

 

71UN-dWMVyL.jpg

 

Attention livre dangereusement drôle et foutraque.  C’est Jean-Loup et Louca qui vous accueillent et vous invitent à prendre  garde à l’ouverture de cet album pas comme les autres. Si vous  acceptez de relever le défi, attention les  mirettes et surtout préparez vous à devoir remettre en cause toute une série de connaissances que vous pensiez acquises définitivement. Cinq thème pour tout repenser :  la nature, le règne animal, à la maison, les objets du quotidien, la nourriture. Dans la nature vous allez découvrir la vérité sur ce qui fait tourner la terre : connaissez vous les « Mammouths Primordiaux » ? Savez vous que les nuages sont remplis de crème chantilly ou que la météorite est un excellent moyen de transport pour voyager dans la galaxie ? Et cela ne s’arrange pas dans la partie suivante sur le règne animal :  savez vous que dans chaque cochon, on trouve une famille de petits loups civilisés ? Que la communauté secrète des adorateurs de piment a pour habitude d’élire domicile dans les panses de dragon ? (Vous comprenez mieux ? ) et bien d’autres découvertes absolument évidentes et géniales. 

Vous ne regardez plus jamais votre maison de la même façon :  faites attention en allumant un feu dans votre cheminée ; les piscines peuvent parfois être mal fréquentées ; et les greniers ne sont plus ce qu’ils étaient depuis que les loyers des égouts sont devenus hors de prix pour les rats… 

Pour les objets du quotidien,  on vous parlera  des nains d’imprimante ; des parasites installés sous la casquette des pilotes d’avion  ; qu’un fer à repasser en fait c’est une véritable salle de sport à lui tout seul … 

On ne pouvait pas vous quitter sans parler nourriture : vous ne regarderez plus jamais de la même façon un ananas ; savez  vous que les bonbons sont  remplis de … légumes ? … 

Pour chaque aventure une double page, une histoire à dormir debout ou à y perdre son latin et des illustrations tout en finesse et en détails qui créent tout un monde loufoque et drôle que vous allez adorer découvrir. Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

71UN-dWMVyL.jpg

A l’intérieur  

Jean-Baptiste Drouot

Editions Little Urban, 6 janvier 2023, 15,9 €

L’Agence Pendergast, tome 2, le Monstre des égouts

Un tome 2 qui ne déçoit pas et des aventures qui toujours tiennent en haleine ❤️❤️❤️

 

tome1.jpeg

 

Le deuxième tome des aventures de l’agence Pendergast, ne nous a pas déçu. Publié au même moment que le premier, il nous permet d’approfondir les connaissances sur les personnages centraux, d’en accueillir de nouveaux comme un certain James Barrie.

Cette fois-ci les spécialistes vont devoir départager les trolls et les nains dont les territoires sont délimités et situés sous la ville pour cause de désaccord concernant la disparition mystérieuse de certains d’entre eux.

Mais les nains et les trolls ne sont pas les seuls à disparaître. Une mystérieuse créature semble hanter les eaux des égouts de la ville et être bien décidée à semer la terreur.

On aime beaucoup la découverte des mondes des nains et de leurs univers ainsi que de celui des trolls (le repas ignoble que vont devoir ingurgiter nos amis est un grand moment) ; la présence d’une luciole génétiquement modifiée dite Claudette, rebaptisée Clochette par Barrie et toute une série d’indices et de références que je préfère taire ici pour ne pas trop déflorer l’aventure que vous allez adorer.

C’est toujours aussi bien écrit, rythmé, truffé de références qu’on peut apprécier à différents niveaux et ainsi se construire peu à peu en grandissant des références et retourner pourquoi pas ensuite vers les univers empruntés, du Seigneur des Anneaux à Peter Pan, de quoi satisfaire les plus curieux.

Christophe Lambert réussi dans ces deux premières aventures à créer tout un univers qui emprunte à de multiples références tout en en créant un bien à lui et c’est plus que réussi. On espère lire d’autres aventures de cette Agence. A dévorer d’urgence

 

Jean-Luc 

 

tome1.jpeg

 

 

 

 L’Agence Pendergast, tome 2, le Monstre des égouts
Christophe Lambert
Editions Didier jeunesse, 3 avril 2019, 12,90 €

Miss Charity, tome 1, l’enfance de l’art

Souvenez vous c'était il y a trois ans ! Un petit bijou ! Laissez vous emporter ! ❤️❤️❤️❤️❤️❤️
Le tome 2 arrive enfin cette semaine ... 

 

exe_misscharity_couv.jpg

 

Comment vous dire ? L’annonce de cette publication a fait remonter tant de délicieux souvenirs de lecture, de découverte, de plaisir de faire la connaissance de cette petite fille de la bonne société anglaise de la fin du XIXème siècle qui pour tromper l’ennui va déployer des trésors d’empathie et de curiosité vis à vis du monde qui l’entoure.

Et puis lire que Loïc Clément et Anne Montel s’étaient emparés du projet présageait le meilleur. Et c’est ce qui c’est produit. Le premier tome de cette reprise est une réussite totale à tous les niveaux. On retrouve l’histoire et l’atmosphère de Marie-Aude Murail et au final tant pis si vous n’avez pas lu le livre, vous allez plonger et vous installer dans cet univers sans aucun problème. Il faut dire qu’il faut avoir le coeur et l’imagination bien accrochés pour résister à l’ennui et à l’indifférence des adultes de cette société froide et glaciale.
Et Miss Charity, elle,  va donc partir explorer le monde, se mettre à noter, dessiner.
Au fil des pages on grandit avec elle jusqu’à l’aube de ses quinze ans où se termine ce premier tome.

L’histoire est formidable ! Le scénario reprend le livre et donne vie à une bande dessinée pleine de vie et de surprise et les illustrations d’Anne Montel sont dignes de l’attente que ses fans peuvent avoir d’elle : justes, belles, lumineuses, taquines, drôles, farfelues, comme si elles étaient prédestinées à dessiner et illustrer cette délicieuse Miss Charity.

Juste formidable ! A adopter les yeux grands ouverts et prêts pour une bonne dose de plaisir en page ! Coup de coeur

 

Jean-Luc

 

exe_misscharity_int_bdef_13.jpg

exe_misscharity_int_bdef_16.jpg

 

Illustrations © Rue de Sèvres. tous droits réservés. merci 

 

exe_misscharity_couv.jpg

Miss Charity, tome 1, l’enfance de l’art 
Scénario : Loïc Clément / Marie-Aude Murail 
Dessin : Anne Montel 
Editions Rue de Sèvres (trois tomes prévus) 19 février 2020, 16 €

 

 

 

 

19 janvier 2023

Un hiver chez Bleuet

Qu'il est doux et bon d'avoir un chez soit bien rangé et chaud pour passer l'hiver ! Qu'il est bon surtout d'avoir des amis et de savoir partager du temps, des jeux et des tartes aux myrtilles avec eux

 

41GJNGhEDEL.jpeg

 

Un  petit album pour l’hiver et le froid. L’ours Bleuet est fier de lui. La maison est rangée, le lit est prêt, le garde manger déborde et hop, il  est prêt pour l’hibernation. Qu’il est bon de passer ses journées à ne rien faire, à dormir tant qu’on veut, à rêvasser, loin  du bruit, des autres et des inconnus. Pourtant notre ours pense à ses amis et leur envoie des mots doux pour prendre de leurs nouvelles. Aussi lorsque son amie Pâquerette frappe à sa porte et passe la journée avec lui avant de repartir en l’invitant à une fête,  il ne sait pas encore que toute son organisation habituelle va être bouleversée et que cela va être le plus beau des hivers. On aime le format allongé et petit. On aime l’histoire bien évidemment douce et tendre. On aime les illustrations toute en dégradé de blanc, bleu, gris, l’ambiance qui ressort du livre et le plaisir de passer un hiver au chaud, tout en prenant le temps de temps en temps de quelques incartades. Un très bel album, très réussi qui nous parle d’amitié plus forte que les habitudes qui parfois nous enferment et nous isolent. On aime beaucoup

 

Jean-Luc 

 

 

41GJNGhEDEL.jpeg

 

 

 

Un hiver chez Bleuet 

Heegyum Kim

Editions Michi, 12 janvier 2023, 16 €

 

La comète

Mila  et son papa, une vie heureuse, un déménagement et tout un monde à reconstruire  : magique !!!

 

91iq6TkTLUL.jpg

 

Qu’il est difficile de vous raconter cette histoire. Pas qu’elle ne soit pas bonne,  ce récit d’une tranche de vie, celle de Mila et de son papa qui vont déménager et changer ainsi de vie, de lieux, de rythme au grand désespoir de la petite fille qui ne s’y  retrouve absolument pas dans cette ville où  tout est trop haut,  trop  bruyant et d’où on ne voit presque pas le ciel et ses étoiles. Pourtant une nuit le miracle  se produit de nouveau. Une comète passe dans le ciel et où elle se pose grandit un arbre et surgit la magie. Tout va changer alors et vos yeux vont s’écarquiller de bonheur accompagnant le retour à la vie du père et de la petite fille. L’album et son histoire sont portés par des illustrations et une mise en page particulièrement soignées et réussies. Parfois des cadres, forment des vignettes alignées et sages, parfois les images semblent s’emparer de la page qui parait se mouvoir d’une vie propre et magique. Une histoire merveilleuse pour nous parler d’un papa et de sa petite fille, de leur amour réciproque et de leur vie qui a changé mais qui pour autant n’en a pas terminé d’être belle et lumineuse. Absolument magique et à dévorer, partager d’urgence. 

 

Jean-Luc 

 

La comète 

Joe Todd-Stanton

Traduit de l’anglais : Isabelle Reinharez 

Editions l’école des loisirs, 11 janvier 2023, 14 €

 

91iq6TkTLUL.jpg

Kakapo et Pisistrelle

Le soleil a-t-il rendez-vous avec la lune ? Peut-on vivre la nuit et voir l'astre du jour scintiller ?
Faites la connaissance de Kakapo et Pisistrelle. 

 

810kYVDNSgL.jpg

 

Kakapo est un oiseau, mais un oiseau triste  qui ne sait pas voler. Et ce qui le rend encore plus triste c’est qu’il aimerait rencontrer le soleil tout là haut dont on lui a tant parlé. Mais rien à faire. Alors il décide de partir à la recherche du soleil, ailleurs, dans d’autres pays. En route il va faire la rencontre de Pipistrelle qui va lui expliquer que c’est normal  puisque comme elle et plein d’autres animaux, il est un animal qui vit la nuit. Mais Kakapo est têtu alors, les deux nouveaux amis vont attendre et chercher un moyen de ne pas s’endormir pour rencontrer enfin le soleil. C’est une histoire douce, différente des autres qui nous montre la nature, les activités humains sous une lumière différente, celle  de la nuit, tout en ombres ou éclats de lumières. On aime les pages épaisses, au grain si particulier qui font ressortir le travail de  David Simonnetta des animaux magiques et deux petits héros si particuliers. Un album sur la différence, la découverte et la pugnacité pour  obtenir enfin ce que l’on veut. Magnifique 

 

Jean-Luc 

 

810kYVDNSgL.jpg

 

Kakapo et Pisistrelle 

Claire bereste 

Illustrations : David Simonetta

Editions de la Martinière jeunesse, 6 janvier 2023, 14,9 €

Même pas mal

Et c'est la chuuuuuuuute ...  une catastrophe ? Pas certain... tournez les pages et vous allez bien vous amuser 

 

152199_couverture_Hres_0.jpg

C’est  la catastrophe, la petite fille est tombée ! La chute fatale et les larmes coulent et les hurlement résonnent. Alors bien évidemment vous vous doutez que les questions fusent dans son entourage.  Tombée ? Oui mais d’où ? D’abord le questionnement est pragmatique,  puis  devient de plus en plus étrange (girafe, dinosaure, bateau pirate… tout y passe) au point de provoquer un soupçon d’agacement dans les réponses, de tarir les larmes et les hurlements et pour finir de décanter totalement la situation. Au final, l’enfant se redresse, dit que ce n’est rien et repart à l’aventure. C’est un petit livre très amusant. Sa couverture parle d’elle même  et les pages qui suivent la chute (qu’on ne découvre que dans les dernières situations) sont très drôles, le  trait est léger,  joue avec les  couleurs, les tailles du décor et celle de la petite fille, les situations et bestioles qui apparaissent au fil des pages. Une vraie réussite, à lire pour rire et dédramatiser ensuite en rappelant le livre les chutes qui parfois ne sont finalement que des petits bobos sans conséquences. Ludique et pratique on  aime beaucoup 

 

Jean-Luc 

 

 

152199_couverture_Hres_0.jpg

Même pas mal 

Sarah Gavioli

Editions du Seuil jeunesse, 3-6 ans, 13 janvier 2023, 10,5 €

 

152199_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

152199_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

152199_interieure_Pages Interieures_2.jpg

Illustrations © Le Seuil jeunesse. Tous droits réservés. merci 

Histoires pressées

Lire des histoires de Bernard Friot est toujours un délice et quand elles sont illustrées avec bonheur
c'est encore plus de plaisir et de découvertes 

 

812dbY1xCML.jpg

 

Qu’est ce qu’une bonne histoire ?  Et  d’abord c’est quoi le silence ? Et que se passerait-il  si on perdait le contrôle de la télé qui elle aussi raconte des histoires à dormir debout ou presque ? Certains seraient même tentés de  trafiquer les histoires, d’y intervenir pour en changer la fin.  Avez de des dictionnaires  entendu  la  parler  vengeance  ? … il y a des histoires qui se terminent mal,  d’autres qui rendent  dingo, celles  qui font faire des cauchemars  et dont il ne faut pas abuser, celles qui se terminent  toujours pareil (les agneaux sont parfois de parfaits crétins), et certaines  devraient être lues avec prudence. C’est frais, drôle et insolent comme ont aime quand Bernard Friot  raconte des histoires et  malicieusement illustré  avec des morceaux de bravoure comme celles où les pages déversent des bestioles de tout poil,  plume et écailles ou lorsque les bibliothèques s’animent avec les dictionnaires dont on ne se méfiera jamais assez. A lire, faire  lire, partager à haute voie et dévorer à plusieurs ou seuls en ricanant tout seul dans son coin. 

 

Jean-Luc 

 

812dbY1xCML.jpg

Histoires pressées  

Bernard Friot

Illustrations : Anne Simon 

Editions Milan jeunesse, 11 janvier 2023, 13,9 €

 

Blanche Neige

Il était une fois ❤️❤️❤️❤️  les frères Grimm et  Mayalen Goust

 

Z2NzOmNhbnRvb2todWItYXNzZXRzLWVkZW46MWIvYjA1NTA1NjZhMzE3NzZlNTdkNDg1MWQ3ODYwYmIwZWVkODM0ZDkucGRm.png

Un conte merveilleux, une princesse si belle aux lèvres écarlates et aux cheveux d’ébène. Et puis une marâtre méchante qui s’avère être une sorcière, un chasseur qui va faillir à son  rôle, des nains  travailleurs et joyeux et toute une forêt qui va se liguer pour protéger la belle. C’est une Blanche neige  expurgée des images  un tantinet niaises des Disney et autres et qui nous offre un conte  tout en ombres avec des jeux de formes et d’ambiance  très particulière, des nains très lutins devenus et un prince qu’on pourrait imaginer  venu des mille et une  nuits. C’est  un  dessin plus enfantin à la fois et qui nous montre une  princesse qui grandit et échappe à son destin. Un petit format de la bibliothèque du Père Castor qui nous offre un écrin tout particulier pour une histoire qu’on aime lire et entendre encore et encore délicieusement  et magiquement illustré par une Mayalen Goust  très inspirée. 

 

Jean-Luc 

 

Z2NzOmNhbnRvb2todWItYXNzZXRzLWVkZW46MWIvYjA1NTA1NjZhMzE3NzZlNTdkNDg1MWQ3ODYwYmIwZWVkODM0ZDkucGRm.png

Blanche Neige 

Frères Grimm / Mayalen Goust

Editions Père Castor, les albums du Père Castor, la bibliothèque du Père Castor, 3-6 ans,
4 janvier 2023, 5 €