Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 juin 2024

Les grands esprits se rencontrent : une histoire des sciences de l’Antiquité à nos jours

Une bande dessinée pour parler sciences et surtout partir à la découverte de leur évolution au travers de femmes et d'hommes exceptionnels. Bravo c'est fantastique ! 

 

71HJXQRBkaL._SL1116_.jpg

Une BD qui parle science à porté des plus jeunes à partir de 8 ans cela ne court pas les rues. C’est le pari réussi de Muriel Guedj  et de Clokta  qui vont vous entraîner au fil des siècles à la rencontre de grands et grandes scientifiques avec l’aide de deux jeunes reporters et de leurs caméraman qui passent d’âge en âge (oui oui ils provoquent parfois un ou deux regards et remarques sur leurs tenus et leurs propos étranges, mais il faut bien trouver un moyen de rentrer dans le temps de manière vivante et intelligente). 

Ainsi vous pourrez partir du monde grec et du miracle grec comme ont dit parfois, mais comme le fera remarquer Thalès de Milet aux jeunes enquêteurs, la science n’a rien avoir avec les miracles, la magie et les croyances. Et c’est parti pour une plongée dans les sciences dynamique et joyeuse. La philosophie de la nature comme les Grecs appelaient la science nous permet de passer de Thalès de Milet un brin farfelu à Aristote, Ptolémée où on parle déjà d’une terre ronde et de géocentrisme, de croiser au tournant d’une page à l’école d’Athènes une invitée spéciale et dérangeante pour ces Messieurs : Hypathie d’Alexandrie. L’école d’Athènes est déjà l’occasion de rappeler le lien fondamental entre les époques, fait avec le rappel du tableau l’école d’Athènes  De Raphaël qui en 1508 rappelle en pleine Renaissance l’importance des sources antiques et de leurs découvertes. 

Un petit tour par le rêve d’amasser toutes les connaissances dans un lieu et la bibliothèque d’Alexandrie. 

  La partie sur le Moyen Age est particulièrement intéressante, elle nous entraîne vers la Maison de la Sagesse à Bagdad sous le règne des Abbassides avec la rencontre des frères Banû Mûsa. Puis au Caire, Alhazen scientifique irakien, auteur d’un ouvrage en 7 volumes, Le Traité d’Optique. On fait un tour ensuite par l’Espagne d’Al Andalus avec Gérard de Crémone au XIIème siècle avec Tolède véritable plaque tournante de la traduction des ouvrages antiques et arabes vers le latin en direction de la renaissance des sciences en Occident. On aime les pages sur les grands inventeurs arabes hommes et femmes et on apprend beaucoup. 

Avec la période suivante intitulée la Révolution scientifique, on va reparler géocentisme pour le contester avec Galilée et des pages passionnantes sur ses théories, les menaces de l’Eglise et son renoncement contraint et forcé. Puis bien évidemment Emilie du Châtelet et ses difficultés à s’imposer en tant que femme tout comme Marie-Anne Lavoisier ou  dans la partie suivante les femmes chirurgiennes qui doivent supporter de certains de leurs collègues masculins, des grossièretés et âneries indignes de scientifiques. 

On adore aussi les pages sur Darwin bien évidemment, notre chouchou ; sur Pasteur (notre local de l’étape) : Marie Curie bien évidemment avant le congrès de Solvay qui marque l’apogée du partage des connaissances entres scientifiques de tous pays avant la rupture de la Seconde Guerre mondiale ; répondre à la question les machines peuvent-elles penser avec Ada Lovelace… 

En un mot : c’est absolument passionnant. L’autrice a forcément du faire des choix déchirants pour ne pas citer tous les scientifiques et toutes les femmes si souvent oubliées de nos livres et manuels d’histoire voir de notre mémoire collective. 

C’est un pari plus que réussi. Le travail d’illustration, avec des personnages bien campés, un trait fin qui offre détails et précisions et le rythme donné par les deux enfants (une fille et un garçon) qui partent à la découverte des sciences, réfléchissent parlent avec les hommes et femmes rencontrées donnent à l’ensemble un rythme, une vie particulière et le sentiment de remonter le temps à toute vitesse certes, mais aussi d’en savoir et découvrir bien davantage. Un ouvrage de haute tenue qui permet à la fois une promenade dans le monde des sciences et une découverte de certaines théories et une envie certainement en grandissant d’aller plus loin à la découverte de ces femmes et de ces hommes et de leurs découvertes qui font notre quotidien aujourd’hui.  Excellent ! 

 

Jean-Luc 

 

 

71HJXQRBkaL._SL1116_.jpg

 

 

 

Les grands esprits se rencontrent : une histoire des  sciences de l’Antiquité à nos jours 

Muriel Guedj

Illustrations : Clokta

Editions Nathan bande dessinée, 12 octobre 2023, 18,90 €

Au coeur des terres ensorcelées

Une histoire et des illustrations totalement bluffantes : gros coup de coeur 

 

au coeur des terres ensorcelées.jpeg

Cette bande-dessinée est somptueuse. Quand s’ouvre l’histoire deux frères et une belle jeune femme rentrent d’un mission pour retrouver leur père le roi qui les avait envoyé chercher un oiseau-chapardeur. Pourtant lorsqu’on prévient le roi il s’inquiète que seulement deux de ses fils ne soient de retour, mais personne n’a de nouvelles du plus jeune, Ethan. Pas réponses mais un retour dans le temps, un mois plus tôt quand tout a commencé. Et là tout va remballer. On aime l’histoire qui mêle  magie ancestrale et défis scientifiques et industriels. Entre deux mondes les frères mais surtout le jeune Ethan va rencontrer un vieil homme possédant une magie puissante et impressionnante, devoir affronter un fauconnier, un empereur noir, retrouver la fille de la princesse de l’eau et ses mystères et vivre mille aventures extraordinaires. Au fil des rencontres les caractères se forgent et on en apprend un peu plus à chaque page sur leur histoire et leur vraie nature. 

L’histoire est belle et nous entraine dans un univers étonnant et mouvant. Les illustrations et les couleurs sont justes bluffantes. Les formes des corps sont fluides, les transformations des corps sont tellement naturelles qu’on s’y perd et qu’on s’y prend au jeu. On glisse dans l’histoire toujours plus loin en ouvrant de grands yeux vers une fin étonnante et belle. 

Maria Surducan  est roumaine, elle est l’une des cheffes de file de la nouvelle générations d’artistes roumains et s’est emparée des contes roumains répertoriés par Peter Ispirescu. Tous les deux sont présentés dans un dossier passionnant à la fin de l’ouvrage.
Une bande-dessinée superbe qu’il faut découvrir de toute urgence. 

 

Jean-Luc 

 

au coeur des terres ensorcelées.jpeg

 

Au coeur des terres ensorcelées  

Scénario dessin et couleur : Maria Surducan

Inspiré des contes répertoriés par Peter Ispirescu

Editions Les Aventuriers d’Ailleurs, 2 mai 2024, 16,90 €

Publié dans #Ados, #bandes dessinées | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Mon coeur

Le dernier Mini Bulles de la semaine avec un moment absolument magique à partager sans tarder... 

 

41hYU3OAd1L.jpg

 

De la poésie pure pour cet album merveilleux de douceur et de magie douce. 

Antoine Guilloppé  sait comme personne nous entrainer derrière son petit ours blanc dont le coeur bat un peu vite pour une autre espèce, au point de vouloir la protéger, de jouer avec une autre, de tenter de conquérir une dernière avant de faire un énorme câlin à l’un des siens. Tout cet univers gelé entre la banquise les nuances de bleu vert de l’eau et du ciel marqués par les traits noirs des contours des animaux et émaillés de petit coeurs rouges, de loin en loin. Un moment merveilleux, hors du temps pour rêver et aimer. Bravo 

 

Jean-Luc 

 

41hYU3OAd1L.jpg

 

 

Mon coeur  

Antoine Guilloppé

Editions Nathan bande dessinée, collection Mini Bulles, BD sans texte, dès 3 ans, 1 février 2024, 8,50 €

Petiote au jardin

Un bel après-midi d'été pour passer un moment doux et hors du temps 

 

51NBqz2+FCL._SL1000_.jpg

Une petite fille toute mignonne en robe rouge qui se promène et joue dans le jardin avec son chien et ses doudous à la découverte des plantes, des animaux … Elle joue et peut-être s’endort-elle au détour d’une page pour devenir à la taille des animaux et plantes qui semblent désormais géants. Une belle journée de jeux et de rêves dans la nature, sans paroles pour passer une journée merveilleuse avant de rentrer et aller au dodo sans oublier bien évidemment le brossage de dents. 

C’est absolument délicieux, les dessins sont doux et tendres et créent tout un univers poétique qui plaira aux petits et les invitera à la rêverie et à la découverte. On aime. 

 

Jean-Luc 

 

51NBqz2+FCL._SL1000_.jpg

 

 

 

 Petiote au jardin

Jane Massey

Editions Nathan bande dessinée, collection Mini Bulles, dès 3 ans, 7 mars 2024, 8,50 €

Affreux Jojos

Promenons nous dans les bois ... enfin pas certain ... au secouuuuuuurs ! 

 

61GxWyVWlOL.jpg

 

Comment vous dire ? Elle ressemble un peu beaucoup au petit chaperon rouge, sauf qu’elle est seule dans sa maison avec son chien et que son manteau et son chapeau sont roses. C’est je jour de l’anniversaire et elle fonce dans la forêt mais là les catastrophes s’enchaînent, loup voleur, fantôme itou, sorcière insupportable (et hop transformé le toutou) avant de terminer poursuivie par une bestiole poilue et inquiétante. Enfin de se terminer non, parce qu’une autre surprise l’attend au bout des pages. C’est frais, rythmé, dessiné avec insolence et humour et le sans parole permettra aux petites et aux grands qui les accompagnent d’inventer et de relire mille et une fois l’histoire. A partager

 

Jean-Luc 

 

61GxWyVWlOL.jpg

Affreux Jojos 

Henri Meunier

Editions Nathan bande dessinées, collection Mini Bulles, dès 3 ans, 18 janvier 2024, 8,50 €

L’attaque des slips tueurs

Drôle et efficace à mettre entre toutes les mains à partir de 8 ans, histoire de tordre le cou aux infox de tout bord. 

 

716B7zB1nYL._SL1500_.jpg

 

Fake news ou infox, c’est quoi ? ;  Pourquoi les gens inventent des « infos » ? ; Pourquoi la désinformation est dangereuses ? ; Qu’est-ce qui se passe quand les fake news se multiplient ? ; Pourquoi on croit les infox ? ; comment on distingue une info d’une infox ?

Deux bestioles rose et bleu et leurs copains aux drôles de dégainent prennent le temps et sous la forme d’un humour quand même très sérieux de traiter de ces rumeurs ou infox qui empoisonnent nos communications. Les différentes questions de départ, forment autant de chapitres de plusieurs pages dans lesquels les bulles de formes variées se suivent pour démontrer de manière convaincante et argumentée les réponses aux questionnements que peuvent se poser les enfants. 

C’est extrêmement bien fait ! Positif ! Pas moralisateur pour un sou et cela montre bien les tenants et aboutissants de la chose tout en pointant du doigt les conséquences graves que peuvent avoir certaines infox. 

Drôle et malin, de quoi armer un peu plus nos enfants et les faire réfléchir à ces réseaux qu’ils vont forcément croiser un jour ou l’autre. 

 

Jean-Luc 

 

716B7zB1nYL._SL1500_.jpg

L’attaque des slips tueurs 

Elise Gravel (texte et illustrations)

Editions Milan Jeunesse, à partir de 8 ans, dès 8 ans, 30 août 2023, 15,90 €

L’apprenti conteur

Ce roman que nous avions adoré lors de sa sortie vient de recevoir le prix des Embouquineurs 2023-2024. 
Félicitations à Gaël Aymon 

 

Capture d’écran 2024-06-17 à 08.37.44.png

 

D'un clic sur lire la suite retrouvez notre chronique de l'époque. 

Lire la suite

Ourse & Lapin, tomes 1,2,3,4,5

La série culte est de retour le 19 juin prochain pour un tome 6 qui va nous faire rêver d'un monde parfait. Avant des retrouver Ourse & Lapin, mettez vous à jour et retrouvez les tomes précédents. 

 

tome1.jpeg

 

tome2.jpegtome3.jpegtome4.jpeg

tome5.jpeg

 

 

D'un clic sur le visuel , retrouvez les tomes 1 et 5 notamment et surtout craquez pour cette série cartonnée, divinement illustrée et à l'humour si particulier

Malenfer

Une autre série proposée à prix découverte par les éditions Flammarion jeunesse, à prix découverte c'est Malenfer : vous allez adorer ... clic sur le visuel 

 

71JEJCRlwsL._SL1181_.jpg

 

 

La légende des quatre – 1 : Le clan des loups

Pour bien préparer l'été, il faut des romans. Retrouvez d'un clic sur le visuel le tome 1 de cette série étonnante et vivante que les Editions Flammarion Jeunesse propose à prix tout doux en ce début d'été Clic ...

 

61k3WcdY8tL._SL1237_.jpg

11 juin 2024

Encore un plouf !

On termine la sélection de cette semaine avec un petit album absolument craquant .
Gros coup de coeur, quel talent ! 

 

41nQn1m0xBL.jpg

 

Un format à l’italienne qui s’ouvre à la verticale, un petit cartonné qui se glisse presque dans une poche et qui ouvre sur le carrelage de ce qui pourrait être une salle de bain ou une piscine avec un jeune nageur qui ajuste ses lunettes avant de plonger. Et c’est parti. A trois, on fait plouf et on provoque des nuages de bulles avant de faire des concours et des jeux avec un ours blanc, des morses, faire la course avec les manchots et bien d’autres choses encore. Mais comme toujours dans les bons moments, il ya des empêcheurs de tourner en rond (les parents…) et là du coup on switch l’album et on repart dans l’autre sens dans tous les sens du terme, on doit remonter, dire au revoir à ses amis poissons, faire un câlin à l’ours blanc avant de réapparaître dans ce qui était bien au final une salle de bain, avec plein de petits animaux en plastiques, comme si un magicien était passé par là. Bon il faut l’avouer vu l’aventure qu’on vient de vivre on ne sait plus trop où on est. 

C’est juste génial : presque impossible à décrire, les animaux totalement réalistes se fondent dans ce décor qui donne le sentiment au lecteur d’avoir plongé et de jouer en réel. Un gros risque c’est qu’ils transforment l’heure du bain et la salle de bain en aquarium géant : mais vraiment ce petit livre est absolument génial. Tout fonctionne : l’histoire, les illustrations, la construction est folle et fera le bonheur de tous les lecteurs. Un must ! Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

41nQn1m0xBL.jpg

Encore un plouf !  

Isabelle Ricq

Editions du Seuil jeunesse, dès 3 ans, 7 juin 2024, 9,90 €

L’été aux mille et une étoiles

C'est bientôt l'été, alors il faut se préparer aux grandes aventures, de celles qui restent à jamais gravées dans les mémoires. Suivez ces quatre petits oursons ...

 

91UNv9Y1SoL._SL1500_.jpg

Un conte tendre et doux sur une famille d’ours : un papa, une maman et quatre oursons adorables aux prénoms de fruits des bois. Des potes pleines de vie qui partent ce jour à l’aventure, tout près, mais un peu loin quand même de leur maison, pour passer la nuit à la belle étoile et justement les compter ces étoiles. Mais parfois l’orage gronde et les petits vont devoir se mettre à l’abri rencontre d’autres animaux et quand la pluie s’éloigne enfin voir un ciel étoile. C’est frais et les illustrations sont douces, et donnent le sentiment que les oursons pourraient sauter des pages et venir rejoindre les petits lecteurs.
Un album qui nous parle de fratrie, de découvertes, de grandir, d’aventure et de nature : on aime ! 

 

Jean-Luc 

 

 

91UNv9Y1SoL._SL1500_.jpg

L’été aux mille et une étoiles  

Zemanel

Illustrations : Emilie Michaud 

Editions Pères Castro, Flammarion jeunesse, dès 4 ans, 5 juin 2024, 14,50 €

Le grand problème de Grand-Pa

Il sort le 13 juin de cette semaine mais on a trop ri alors on vous le présente déjà pour vous faire envie. 

 

61+CW5XyA7L._SL1007_.jpg

 

C’est l’anniversaire de Grand-Pa et tout se passe bien jusqu’au moment fatidique où il va attraper le hoquet ! C’est la catastrophe, parce qu’il n’y a pas moyen de s’en débarrasser. Tout le monde va s’en mêler, on appelle même Roger le requin (celui qui a vécu un temps dans la salle de bain) pour effrayer papi et lui permettre le retour à la normale. En attendant la bête, tout y passe, mais rien n’y fait. Cela donne avec les illustrations pleines de peps et de couleurs d’Aurélie Guillerey  des moments de bravoure et de franche rigolade que vous allez adorer. A lire avec papi bien évidemment pour imaginer toute sorte de remèdes ou de situations farfelues. Les deux autrices se sont beaucoup amusées visiblement à construire cette histoire et cela se sent de pages en pages avec un bonne humeur communicative. Un album Nathan comme on les aime, intelligent, drôle et superbement illustré : on fonce. 

 

Jean-Luc 

 

61+CW5XyA7L._SL1007_.jpg

Le grand problème de Grand-Pa 

Claire Fisarra

Illustrations : Aurélie Guillerey

Editions Nathan jeunesse, albumNathan, 3+ans , 13 juin 2024, 12,95 €

Ta naissance

Est-ce qu’on vous a déjà dit qu’on adorait le travail de CSIL ?  C’est fait alors !  et cet album sur la naissance est merveilleux ! ❤️

 

A1ThokZAW0L._SL1500_.jpg

 

Cet album est une déclaration d’amour des parents à leur enfants qui va naître et faire ses premiers pas. Ce couple de gorille est absolument fabuleux : leurs formes, les lignes mouvantes de la nature qui les entourent créent comme un cocon dans lequel va apparaître ce bébé merveilleux, attendu avec bonheur. 

Ce qu’on aime dans cette histoire ce sont les sublimes illustrations de CSIL bien évidemment mais aussi l’histoire qu’elles accompagnent de la plus belle des manières. On aime l’alternance des prises de parole : le couple d’abord, puis maman, papa qui chacun montrent leurs émotions, leur ressenti face à cette nouvelle vie qui, ils le sentent très vite, va bouleverser leur vie à tous. 

C’est doux, tendre, et l’histoire parlera autant aux enfants qui se projetteront sans problème dans l’histoire mais aussi (ce qui est plus rare et qu’il faut souligner) aux deux parents qui vont avoir se sentir touchés et dont les différentes pages vont parler sans doute aucun. Un album magnifique qui parle de naissance, d’amour inconditionnel des parents et de la découverte d’une nouvelle vie pour les jeunes parents. Essentiel et à offrir. 

 

Jean-Luc 

 

 

A1ThokZAW0L._SL1500_.jpg

Ta naissance 

Sandra Le Guen

Illustrations : CSIL

Editions Casterman jeunesse, collection les albums Casterman, dès 3 ans, 5 juin 2024, 14,90 €

Les 100 mots de la nature

Partons à la découverte de la nature : idéal pour la plage ou la pelouse cet été avec les petits 

 

71rxSJXI65L._SL1500_.jpg

C’est l’été, les petits grandissent et découvrent l’univers qui les entoure. Pour les aider et s’amuser avec eux partez à la découverte de ce cartonné moyen format qui les entraînera dans l’univers formidable d’Adeline Ruel. Des pages où se suivent fruits et légumes, végétaux animaux de toute sorte pour découvrir, apprendre à nommer, reconnaître et surtout avoir les yeux pétillants de plaisir. Un album documentaire bonheur. 

 

Jean-Luc

 

71rxSJXI65L._SL1500_.jpg

 

 

 

Les 100 mots de la nature 

Adeline Ruel

Editions Père Castor, Flammarion jeunesse, dès 2 ans, 5 juin 2024, 13,90 €

Le Pestacle

Comment ne pas craquer face à cette histoire et à l'univers créé par les illustrations ? Impossible ! 

 

71CK7-BFsdL._SL1500_.jpg

 

Jacques est une petite mésange  merveilleuse et gentille qui comme tous ses camarades de classe attend avec impatience le « pestacle » de fin d’année. Cette fois c’est une histoire de pirate. Jacques est très excité et a très peur en même temps, même si il a un tout petit rôle, celui d’une vague. Pourtant lorsqu’ils vont arriver sur scène, son rôle va être bien plus important que prévu. Une belle histoire de bonheur et de plaisir de jouer ensemble pour les parents et les amis, mais aussi une histoire d’entre aide et de vivre en groupe. L’ensemble est porté par des illustrations absolument et définitivement magnifiques de Quentin Gréban  qui crée tout un univers poétique et malicieux dont on ne se lasse absolument jamais. C’est frais, tendre et doux : essentiel pour les spectacles de fin d’année des enfants. 

 

Jean-Luc 

 

71CK7-BFsdL._SL1500_.jpg

 

 

 

 Le Pestacle

Maude De Bel 

Illustrations : Quentin Gréban

Editions Mijade, 6 juin 2024, 13 €

La légende d’Hippopolis

Un album étonnant sur la division, et le pouvoir de l'imagination : fermez les yeux ou presque 

 

71vZI3MWxuL.jpg

 

Un vieux père qui s’éteint, huit fils toujours en désaccords et un héritage  à partager. C’est le postulat de cet étrange et bel album. Les frères décidément incapables de s’entendre démontent alors leur seul héritage, une maison. Superbe collection de prénoms en passant. Les sept plus grands eurent chacun onze pierres le dernier Hipollyte une seule, va savoir pourquoi ! Le problème c’est qu’une fois la maison démontée que voulez vous donc faire de onze pierres. Chacun tenta sa chance en imaginant des constructions gigantesques, Ambroise imagina le portail d’une grande et future ville mais voilà… Bélisaire une tour qui serait la plus haute du monde mais avec onze pierre, la tour ne monta pas bien haut. Clodomir lui voulut construire un rempart qui eut le même destin que les constructions de ses frères. Ainsi les huit révèrent de gloire et de construction totalement. Le petit dernier lui du se creuser la cervelle et trouver une idée pour faire quelque chose de la seule et unique pierre en sa possession. 

Ainsi naquit la légende d’Hippopolis et de ces constructions autrefois mégalomaniaques dont il ne resta que quelques vestiges que les frères firent visiter aux touristes venus admirer l’ensemble. 

Un album étonnant aux accents bibliques parfois avec les frères qui héritent et sont incapables de s’entendre et de se partager équitablement. Ces constructions qui voulaient rivaliser de grandeur et monter si haut alors qu’elles dépassèrent pour la plus part de peu la hauteur d’hommes. Et les illustrations qui donnent une vie étrange presque fantastique à l’ensemble avec des trouvailles poétiques et lumineuses comme cette fleur symbole de l’imagination du plus jeune. Etonnés d’abord, on se prend très vite au jeu et on s’émerveille des constructions, on imagine ce qui aurait pu être … A découvrir sans hésiter. 

 

Jean-Luc 

 

 

71vZI3MWxuL.jpg

La légende d’Hippopolis 

Davide Cali 

Illustrations : Alphonse Bardou-Jacquet 

Editions Sarbacane, dès 6 ans, 5 juin 2024, 16,50 €

10 juin 2024

A la recherche du bonheur

Qu’est ce que c’est que le bonheur ? On, les enfants se posent souvent la question : un début de réponse délicieuse avec ce lièvre merveilleux. 

 

91QqtUYE4-L._SL1500_.jpg

 

Lièvre avait tout pour être heureux, une maison dans un cadre idyllique, des amis, et pourtant un beau jour le poison du doute s’insinua et tout sembla bien fade pour notre lièvre préféré. 

Alors il partit à la recherche du bonheur, croisa un souriceau affairé à la recherche d’un fromage  : mais comment ce truc puant pourrait-il être le bonheur se demanda le lièvre ? La rencontre avec le sanglier et son bonheur tout simple de patauger dans sa mare ne le convainquit pas davantage. C’était certain, il fallait rejoindre le vieux hibou dans la montagne. Le voyage fut éprouvant et fatiguant et la réponse du vieux sage pour le moins sibylline. Pour le hibou la réponse était dans les boutiques du village.  Et là, catastrophe  : rien ne pouvait apporter le bonheur au sens du lièvre. Le soir venu dans le village, tout pris sens enfin et notre ami se rendit compte que le bonheur pouvait être encore plus grand lorsqu’on le partage. 

On aime l’histoire, les étapes de la réflexion et les illustrations sont magnifiques avec le travail des couleurs douces, les crayonnés occupent l’espace et donne parfois le sentiment que le héros de l’histoire est presque transparent et léger dans le visuel global. Un superbe travail d’illustration et d’histoire.  Coup de coeur 

 

Jean-Luc 

 

91QqtUYE4-L._SL1500_.jpg

 

 

 

 

A la recherche du bonheur 

Ella Coalman

Illustrations : Bérengère Mariller-Gobber

Editions Casterman jeunesse, les albums Casterman, dès 3 ans, 12 juin 2024, 12,90 €

Le grand livre des animaux de l'extrême

Cette petite merveille vient d'obtenir Le Prix du livre scientifique jeunesse 2024. formidable nouvelle pour un album que nous avions adoré ! 

 

 

D'un clic sur le visuel retrouvez notre chronique 

Le grand déménagement

Alors que l'été annonce souvent des changements et des déménagements : un album formidable pour dédramatiser et tout emporter ou presque. 

 

155606_couverture_Hres_0.jpg

Cet album ne se raconte pas. Il se savoure et il faut se laisser entraîner avec lui et ce petit garçon qui nous raconte les joies mais aussi les inquiétudes liées au déménagement. Alors tant qu’à faire, autant tout emporter. Le camion semble un peu comme un sac magique fourre tout dans lequel on peut enter presque à l’infini tout ce qu’on voudrait emporter. Alors que l’été approche et que de nombreux changements s’annoncent pour les petits et les grands, un album tendre, réfléchi et drôle pour dire aux petits que cela n’est pas si grave et qu’ils vont emporter beaucoup et surement trouver beaucoup à l’autre bout de la route. Les illustrations sont efficaces, juste ce qu’il faut réalistes et offrent des tableaux étonnants et vivants de chaque aspect de la vie qu’on quitte et qu’on aimerait emporter. Absolument nécessaire, magique et délicieux. Le petit format ne tiendra pas beaucoup de place dans le camion : un plus. 

 

Jean-Luc 

 

155606_couverture_Hres_0.jpg

Le grand déménagement  

Cécile Elma Roger

Illustrations : Aurélie Castex 

Editions du Seuil jeunesse, 31 mai 2024, dès 4 ans, 12,90 €