Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 janvier 2017

Quand l'école des loisirs voit : GRAND !

Une nouvelle revue, Magazine littéraire jeunesse 2017 

 

 

• Un magazine littéraire et ludique destiné aux médiateurs du livre

pour fédérer libraires, bibliothécaires et enseignants autour du plaisir de lire.

MobiLISONS-nous !

• 40 pages pour GRANDir ensemble et partager des jeux, des activités

et des actions de solidarité.

• Un magazine annuel et gratuit tiré à 100 000 exemplaires.

Publié dans +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

16 janvier 2017

Rock war Tome 1

Il revient cette semaine alors c'est l'occasion pour nous de vous inviter de nouveau à lire cet excellent premier tome avant de dévorer juste après le deuxième qui débarque enfin
(le tome 3 est annoncé pour septembre 2017)

En prime avec le tome II le tome I est réédité avec une nouvelle couverture 

 

9782203140899_RockWar_T1_La_rage_au_coeur.jpg

 

Le nouveau Robert Muchamore, se lit d'une traite pour vibrer et s'évader dans une Angleterre aux multiples groupes de jeunes qui vivent et rêvent par et pour la musique : à découvrir ! 

Rock War.jpg

 

Ils s’appellent Jay, Summer et Dylan par ordre d’apparition dans le roman. Trois jeunes anglais entre 13 et 14 ans qui viennent de milieux, de quartiers, de vies différents. Tous les trois ont cependant un point commun : la musique !

Robert Muchamore comme à son habitude nous lance à sa suite dans un récit effréné, enchaînant les situations, nous laissant découvrir son Angleterre d’aujourd’hui entre grande détresse sociale et richesse.

Les trois héros ont des fêlures, des histoires qui pourtant ont des points communs. Jay qui vit avec une famille nombreuses et des demi-frères dont certains ne sont pas toujours fréquentables mais toujours présents au final pour la famille… Summer et sa grand-mère qui survivent avec les minimas sociaux et ne peuvent pas espérer grand chose. Alors imaginez le contraste et le choc quand elle va faire la connaissance des sœurs Wei et de leur riche famille. Et enfin Dylan enfin enfermé dans son pensionnat pour gosses de riches dont il se serait bien passé.

Raconter leur histoire est difficile et puis dangereux car elle vous priverait d’un plaisir de découverte et de lecture. Sachez que leurs destins se suivent, se croisent peu à peu sous la plume nerveuse et directe de l’auteur qui progressivement tisse ses liens et emmène le lecteur à la rencontre de l’univers de ces gamins passionnés qui s’accrochent à la vie comme ils peuvent parfois et de la société anglaise contemporaine qui ne fait pas de cadeaux. Et puis surtout on plonge dans la constitution de groupes de jeunes musiciens parfois un peu juste mais dont on sent bien que c’est ce qui les fait tous vibrer, au point parfois de prendre des risques inconsidérés et également de faire des rencontres qui risquent fort de changer leur vie en profondeur, qui sait. C’est parfois brut de décoffrage comme la vie et soudain tendre et drôle…

Un roman dense, prenant qui se lit d’une traite et dont on va devoir attendre la suite ! Avec impatience ! Un très bon premier tome à dévorer sans tarder.

 

Jean-Luc  

Rock War.jpg

Rock war Tome 1
Robert Muchamore
Traduit de l’anglais : Antoine Pinchot 
Editions Casterman Jeunesse, 6 janvier 2016, 16,9 €

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

13 janvier 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : romans

Pour lire ce week end au chaud ! Les romans ! 

 

9782092566398.jpg

 

9782203121874_CHEZ NOUS T1 PERSONNE N'EST PARFAIT_HD.jpg

 

Ourse et Lapin T1 - Drôle de rencontre.jpg

Lire la suite

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Cette semaine Gulf Stream est de retour avec une BD et bien d'autres surprises vous attendent ! 

61+2Yhm8OYL.jpg

9782211231374.jpg

 

arton676.jpg

 

9782278057283.jpg

Lire la suite

Nouveauté roman : Ourse et Lapin : TOME 1 - Drôle de rencontre

Notre chouchou cette semaine est là ! On aime ! 

 

Ourse et Lapin T1 - Drôle de rencontre.jpg

Ourse et Lapin : TOME 1 - Drôle de rencontre : Qui aurait pu imaginer qu’une ourse adorable et un lapin ronchon puissent devenir inséparables ? Réveillée tôt de son hibernation, Ourse veut faire un bonhomme de neige. Lapin refuse de l’aider, mais quand Loup décide de l’attaquer, il réalise qu’il est agréable d’avoir un ami de son côté. Flammarion Jeunesse

 

Publié dans #prévisions de sorties, #romans junior, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Nouveauté roman : Chez nous, personne n’est parfait !

A découvrir dès cette semaine ... 

9782203121874_CHEZ NOUS T1 PERSONNE N'EST PARFAIT_HD.jpg

Chez nous, personne n’est parfait ! CHEZ NOUS, la Porte d’Entrée s’ouvre quand elle veut. On doit hurler « scou-bidou-bidou » pour que nos chats (La Limace et Clématite) rentrent dîner. Quant à mon petit frère, William D, il récolte sans arrêt des rapports de divers accidents/incidents de l’école. Il y a aussi Papa qui ne s’attaque jamais à la taille du rhododendron envahissant le jardin. Pas plus qu’il ne nous dépose à l’heure à l’école. Nous on s’en fiche un peu, mais Maman a déclaré qu’on ne pouvait plus continuer comme ça.

Alors moi, Chloé, dix ans, j’ai décidé de prendre les choses en main. Quand Maman rentrera de Londres, tout sera parfait… Enfin, j’espère ! Casterman Jeunesse

09 janvier 2017

Astrid Bromure

Les deux premières aventures de la belle, délicieuse et capricieuse Astrid nous avaient particulièrement réjouis ! Si comme nous vous l'aimez, réjouissez vous le tome 3 est annoncé pour cette deuxième semaine de janvier 2017 

astridbromure01_couvhd.jpg

Astrid Bromure tome I : Comment dézinguer la petite souris :  Un premier tome insolent et drôlissime ! L'histoire de la petite souris revisitée ! Bravo ! 

 

 

Cette BD est absolument sensas ! Elle vous embarque d’abord dans un univers visuel pas comme les autres. Et ne vous fiez pas à la couverture, une fois la page tournée, vous allez vous retrouver face à de toutes petites vignettes qui vous permettront de faire la connaissance d’Astrid  de son majordome et de sa femme de chambre ainsi que du chat Gatsby et du chien Fitzgerald. Perchée tout là haut dans son appartement en haut d’un building elle s’ennuie déjà alors que ses parents viennent tout juste de partir. Toutes les activités que les deux domestiques lui proposent lui semblent bien en dessous de sa position et de ses envies : pas question de participer aux tâches ménagère.

Heureusement elle a une dent qui bouge et qui va bientôt tomber. Alors quand Benchley et Madame Dottie commencent à lui parler de cette histoire de petite souris, c’est en trop pour elle. Son imagination fertile de petite fille gâtée qui s’ennuie va se mettre à galoper et à imaginer toute une série de pièges pour capturer la malheureuse Petite Souris ! Heureusement que ses deux anges gardiens sont là. Le piège installé, il ne reste plus qu’à attendre, la souris débarque et … et … horreur …

Astrid ne s’attendait certainement pas à ce qui va suivre et vous non plus je pense. Drôle, délicieusement dessiné, avec un petit côté rétro formidable, ce premier tome des aventures d’Astrid Bromure est un pur régal que vous allez adorer à coup sur !

Une nouvelle héroïne maligne et peste à la fois, des seconds rôles qui n’ont rien à lui envier  : on aime !

 

Jean-Luc 

 

Astrid Bromure Tome 1 ; Comment dézinguer la Petite Souris ; Fabrice Parme ; Couleurs : Véronique Dreher ; 
Editions Rue de Sèvres, 15 avril 2015, 10,5 €

 

astrid2.jpg

 

Dans le tome 2 : Comment atomiser les fantômes, elle a décidé de pimenter sa scolarité ! 

 

Le retour de cette petite chipie d’Astrid Bromure est un régal. Vous ne serez pas déçus. Cette fois-ci elle a décidé de convaincre ses richissimes parents qu’il était préférable de se sociabiliser et d’être scolarisée avec d’autres enfants du même âge. Quand vous allez connaître les prix de scolarité, accrochez vous.

Elle est donc envoyée au pensionnat de Canterville en pleine campagne. Très vite Astrid se rend bien compte qu’il se passe des choses étranges. De plus elle va se rendre compte que la vie en pensionnat de jeunes filles de bonne famille n’est pas forcément de tout repos, notamment avec ses deux camarades de chambres qui ne pensent qu’à une chose : prendre la poudre d’escampette. Mais Astrid a raison, il y a bien un petit plus dans cette grande et vieille demeure : les fantômes du début du pensionnant disparus dans des conditions pour le moins étranges vous le verrez.

Et cette fois au manoir des Bromure la situation est explosive, excédée et terrifiée à l’idée d’inscrire sa fille dans une école publique, Madame Bromure va trouver une nouvelle préceptrice pour Astrid qui va se révéler être une vieille connaissance tout comme les amis qu’elle rapporte dans sa valise. Finalement Astrid a une fois de plus obtenu ce qu’elle voulait : ne plus être seule.

C’est toujours aussi frais, enlevé et léger. On aime l’histoire, les personnages et les illustrations qui sont autant de vignettes remplies de détails et de surprises. Pourvu qu’il y en ait d’autres. A savourer sans modération aucune.

 

Jean-Luc

 

01_2.jpg

 

02_2.jpg

 

03_2.jpg

 

Illustrations © Rue de Sèvres. Tous droits réservés. Merci 

 

astrid2.jpg

 

Astrid Bromure Tome 2 : Comment atomiser les fantômes
Fabrice Parme
Coloriste : Véronique Dreher
Editions Rue de Sèvres, 6 janvier 2016, 10,5 €

 

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le grand roman de ma petite vie

Elles reviennent cette semaine avec le tome 2, très attendu. Elles ? Susie Morgenstern et Albertine, alors avant de découvrir la nouvelle aventure, plongez vous dans le premier tome 

 

Faites la connaissance de Bonnie Bonnet, 13 ans, et de sa vie presque pas comme les autres ... Avec Susie Morgenstern et Albertine aux commandes, une jolie surprise de début d'année

 

128184_couverture_Hres_0.jpg

 

 

Ce court roman destiné aux juniors à partir de 10 ans est un petit plaisir en pages. Susie Morgenstern sait entrainer une fois de plus le lecteur dans un univers dont il saura reconnaître les codes et s’en amuser. L’héroïne de l’histoire s’appelle Bonnie Bonnet et elle a treize ans. Adolescente en devenir, elle vit avec sa mère divorcée et sa grand-mère. C’est parfois pesant toutes ces filles à la maison surtout quand on a un papa éternel adolescent qui lui a refait sa vie et vient d’avoir des jumeaux.

Bonnie, elle, aimerait bien avoir d’autres préoccupations, de celles de son âge : que faire de ses cheveux indomptables, toujours courir pour être à l’heure, écrabouiller la peste du collège qui a osé s’approcher de Carl pour qui elle craque, mais à qui elle n’a pas déclaré sa flamme… Alors le jour où elle découvre que sa meilleure amie n’a pas une vie si parfaite que cela, que leur prof de français n’est pas si parfaite que cela, qu’elle est sélectionnée avec Carl pour un concours d’écriture (son rêve secret, devenir écrivain, mais est-ce envisageable ? ) sa vie risque bien d’en être toute chamboulée.

Ce roman drôle et tendre nous entraine à la découverte d’une famille qui pourrait être comme tant d’autres avec ce petit soupçon de folie et de différence en plus, avec des grands-mères qui cachent des secrets et des fêlures, des parents qui tentent d’être à la hauteur et des préados qui eux essayent de vivre leur vie comme ils peuvent avec leurs défis et les soucis liés à leur âge. C’est frais, léger et particulièrement agréable à lire avec un petit plus, les illustrations d’Albertine qui donnent à ce roman un petit quelque chose de plus que vous allez adorer. A découvrir

 

Jean-Luc 

 

128184_couverture_Hres_0.jpg

Le grand roman de ma petite vie
Susie Morgenstern
Illustrations : Albertine
Editions de la Martinière Jeunesse, 7 janvier 2016, 10,9 €

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le coeur des louves

coeur-louves-1398739-616x0.jpg

 

 

 

 

Puissant, remarquablement écrit et construit. On l'aime toujours autant ! A découvrir ou redécouvrir ! 

 

 

 

 

 

Tina, Catherine, Célia : trois femmes trois générations. Trois voix qui s’entremêlent jusqu’à la folie. Là-bas tout est dur, comme la montagne, comme la roche, les hommes, les femmes, les jeunes, les anciens.  C’est Célia qui tient le premier rôle et qui en est la narratrice principale : son retour dans le village de ses origines va ouvrir la boîte de Pandore. Le roman de  Stéphane Servant  est envoûtant, dangereux comme l’histoire, les histoires qu’il nous conte. Entrer dans le cœur des louves  c’est être assuré de tomber dans un piège absolu dont il est impossible de sortir, un récit impossible à lâcher. Une écriture forte, sensuelle, qui nous emporte dans les tourments du destin de ces femmes : à donner le vertige ! Car peu à peu comme les personnages dont la vie se dévoile devant nous, on a parfois le sentiment d’être propulsé dans un autre temps, dans un monde où la magie forte, puissante de la forêt, de la montagne agissait.

Un roman impossible à raconter, une histoire d’un autre temps, et pourtant très contemporaine, dans lequel les voix se mêlent, se croisent pour peu à peu dénouer l’écheveau de l’histoire un peu comme le meilleur des thrillers avec ce supplément d’âme qui en font un roman absolument exceptionnel, à lire absolument (pour les plus grands). Un roman fabuleux à ne manquer sous aucun prétexte. 

 

Jean-Luc

 coeur-louves-1398739-616x0.jpg

 

Le coeur des louves
Stéphane Servant
Editions du Rouergue Jeunesse, DoAdo, 21 août 2013, 17,5 €

 

Ecoute battre mon coeur

Laissez votre coeur battre avec celui de Lula 

Un roman bouleversant où au détour d'une page vous vous rendrez compte que votre coeur s'est emballé et qu'il faut aller au bout de la lecture ... 

 

ecoutebattremoncoeur.jpg

 

 

 

Ce roman commence par une playlist et nous entraine au fil des pages au rythme des chansons, de la création, de la musique. Son héroïne s’appelle Lula : jeune adolescente de 17 printemps, jeune femme prise au piège de sa famille et de sa mère tyrannique qui après le départ brutal de son frère aîné quelques années plus tôt, s’oppose plus que jamais à ce que sa fille, pourtant si douée, devienne artiste.
Ce roman se lit d’une traite. Les quelques jours de Lula chez son amie Julie à Paris, lui permettent de retrouver son grand frère musicien dans un groupe, mais aussi de faire la connaissance de Mathias jeune musicien qui se cherche.
Leurs destins croisés, se rejoignent bien vite et l’étincelle qui s’allume alors va provoquer un incendie impossible à éteindre. Lula qui ne s’était jamais vraiment révoltée conte la tyrannie maternelle, va l’affronter frontalement jusqu’au final bouleversant. Passionnant de bout en bout, avec une héroïne attachante, agaçante, vivante…
Difficile de raconter un roman d’amour, d’apprentissage, sur la famille et la fin de l'adolescence où les héros grandissent, chutent et se relèvent pour devenir plus grands, plus forts. 

 

Juste vous dire qu’on entend le cœur de ce roman battre et que le notre bat à l’unisson : 
formidable roman à découvrir.

 

Jean-Luc 

  

Ecoute battre mon coeur ; Nathalie Le Gendre ; 
Editions Flammarion, 7 novembre 2012, 13 €

 

ecoutebattremoncoeur.jpg

08 janvier 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Dans la catégorie albums, documentaires ... c'est aussi 2017 ! Youpi ! 

 

91tBHPI24aL.jpg

 

 

51nKpYn20pL.jpg

 

61-XrA0JYjL.jpg

Lire la suite

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : romans

Les premiers romans pour vous souhaiter une très belle année 2017 ! C'est reparti ! 

Les Filles De Brick Lane.jpg

 

Le Jour Où Je Suis Partie.jpg

 

couv-Le-garcon-qui-courait-620x987.jpg

Lire la suite

04 janvier 2017

Très belle année 2017 avec les éditions le Buveur d'encre

Une équipe formidable, des livres enthousiasmants ! Que 2017 soit le moment de belles rencontres avec leurs albums et leurs publications ! Le meilleur pour eux et vous pour 2017 

 

buveurd'encre.jpg

Publié dans -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Une très belle année 2017 avec Bertrand Santini

Un auteur dont on aime les livres et l'enthousiasme et le Yark dont on ne se lasse pas, jamais ...

Très belle année 2017 

 

grasset.jpg

 

 

Publié dans -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

02 janvier 2017

Pour une très belle année 2017 : Le dernier chant

Dernierchant.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un roman au charme envoutant impossible à lâcher, coup de coeur ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tolède le vendredi 23 septembre 1491. A partir de ce jour, vous allez entrer dans la vie et le monde de dona Isabel de Cardosa, fille du médecin des souverains très catholiques Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. Une jeunesse dorée d’une jeune fille de bonne famille qui ignore encore que sa vie va brutalement changer et que ses repères vont disparaître. En rentrant de chez son ami d’enfance, Brianda, elle va croiser un cortège étrange et inquiétant : celui de la Sainte Inquisition. Elle arrive à Tolède avec à sa tête Tomas de Torquemada, confesseur d’Isabelle la Catholique et Grand Inquisiteur. La douceur de vivre vient de se terminer à Tolède et un peu partout en Espagne. En pleine Reconquista, Grenade va bientôt tomber, les rois catholiques ont scellé le destin des juifs d’Espagne et des conversos, ceux qui se sont quelques générations auparavant convertis au catholicisme. Ce qu’ignore encore Isabel c’est qu’elle est elle même issue d’une de ces familles et que le mariage avec Luis de Carrera, un jeune noble arrogant, violent et vulgaire mais d’une grande et vieille famille catholique est destiné à la protéger de la catastrophe imminente qui risque de s’abattre sur sa famille.

Tout semble se dérégler à partir de cette date, l’Inquisition qui rend l’ambiance étrange, la suspicion qui règne, les amis de longue date qui n’en sont plus, un fiancé inquiétant, la découverte de l’identité de sa famille comme celle de l’existence de la communauté juive de la ville, le piège de cette société qui se crispe et qui se referme peu à peu sur Isabel et les siens. Un monde qui s’écroule sous les coups de boutoirs d’une royauté qui s’affirme et sous l’influence grandissante d’une partie de l’Eglise catholique qui semble ivre de son pouvoir et tellement certaine de ses positions.

Le roman d’Eva Wiseman se lit d’une traite. On suit avec passion le déroulement des quelques mois de la vie d’Isabel et de sa famille et son destin de septembre 1491 à juillet 1492. Un roman historique au contexte particulièrement bien rendu et qui trouve d’étranges résonnances dans notre monde d’aujourd’hui. A lire sans faute. Un excellent titre !

 

Jean-Luc 

 

Dernierchant.jpg

 

Le dernier chant
Eva Wiseman
Traduit de l’anglais (Canada) : Diane Ménard
Illustration de couverture : Portrait de jeune femme, Raphaël (C. 1520)RMN-Grand Palais / Agence Bulloz)
Editions l’école des loisirs, Médium GF, 22 avril 2015, 16 €

Publié dans #Ados, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Pour une très belle année 2017 : Marcel le cow-boy

Parce qu'il revient cette semaine avec une nouvelle aventure, prenez le temps de lire et relire les aventures désopilantes et tendres de ce petit cow-boy et de ses amis ! Formidable ! 

9782203109971_MARCEL LE COW-BOY T1 LA FORET QUI PIQUE_HD.jpg

Marcel le cow-boy, tome 1 : la forêt qui pique / Marcel le cow-boy, tome 2 : Un poney presque parfait

Deux aventures d’un nouveau héros le petit cow-boy Marcel et de son amie la cochonne Rose. Leur ferme est entourée d’une forêt de cactus, et il faut bien dire que Marcel commence à en avoir ras le coucou de devoir mettre un scaphandrier pour sortir en ville, ce qui ne fait pas très cow-boy vous en conviendrez. Il va trouver une solution hors du commun et en plus les deux amis vont recruter un troisième larron, une jolie vache prénommée Lisa.

Dans le deuxième tome Marcel voudra monter sur le dos d’un poney dont les prouts sont absolument mortels et fera ainsi la connaissance d’un nouvel ami, le propriétaire du poney un petit indien fan de selfies !

C’est frais, drôle, malin comme tout et bien écrit. Les illustrations apportent une fantaisie supplémentaire, s’il en était besoin, et offrent à nos jeunes amis un univers décalé, drôle et haut en couleurs pour leur plus grand plaisir. Les jeunes lecteurs vont adorer adopter ce petit Marcel, son cochon et sa vache ! A suivre !

 MARCEL LE COW-BOY T3 LE HEROS DU RODEO_HD.jpg

Marcel le cowboy Tome 3 : Le héros du rodéo / Marcel le cowboy Tome 4 : Un bandit dans la nuit

       Dans sa première aventure, il va participer au rodéo annuel des cow-boys . Alors pendant que Rose rase les cactus, Lisa et Marcel eux s’entraînent. Le rodéo ne va pas être de tout repos face à des adversaires coriaces et prêts à tous les coups bas. Et pourtant à la surprise générale c’est notre Marcel au grand cœur qui va l’emporter juste avant que tout le monde n’en vienne aux mains.
      Dans le deuxième aventure il va rencontre Franck le Bandit le plus terrible du coin… et en plus il doit aller chercher sa grand-mère qui arrive par la dernière diligence. Il se met en route de nuit, terrifié en traversant la forêt de cactus, mais toujours aussi brave et malin. Saura-t-il affronter le bandit ?

Toujours aussi malin, drôle et tendre de maladresse et de gentillesse, ce petit héros nous fait tous fondre. Les illustrations sont toujours aussi réussies. On adopte définitivement.

Jean-Luc

 

9782203109971_MARCEL LE COW-BOY T1 LA FORET QUI PIQUE_HD.jpg

 

Marcel le cow-boy, tome 1 : la forêt qui pique
Marcel le cow-boy, tome 2 : Un poney presque parfait 
Eva Muszynski, Karsten Teich
Traduit de l’Allemand : Julien Lapeyre de Cabanes
Editions Casterman Jeunesse, 13 avril 2016, 5,95 €

 

9782203109988_MARCEL LE COW-BOY T2 UN PONEY PRESQUE PARFAIT_HD.jpg

 

 

MARCEL LE COW-BOY T3 LE HEROS DU RODEO_HD.jpg

 Marcel le cowboy Tome 3 : Le héros du rodéo
Marcel le cowboy Tome 4 : Un bandit dans la nuit
Eva Muszynski, Karsten Teich
Traduit de l’allemand : Julien Lapeyre de Cabanes
Editions Casterman Jeunesse, 17 août 2016, 5,95 €

MARCEL LE COW-BOY T4 UN BANDIT DANS LA NUIT_HD.jpg

Pour une très belle année 2017 : Ma première histoire de l’art, Béatrice Fontanel Édition enrichie !

Ma première histoire de l'art est un ouvrage de référence sur l'histoire de l'art destiné aux élèves du primaire, mais aussi aux plus grands. Sa démarche s'inspire des programmes de l'école primaire, qui accordent désormais une place à l'enseignement de l'« histoire des arts ». Tout en respectant l'esprit du programme, Ma première histoire de l'art aborde de façon sensible et concrète les œuvres majeures et les grandes périodes de l'histoire de l'art. Un voyage passionnant à travers l'art de toutes les époques, de la Préhistoire à nos jours.

 

livre_affiche_45.png

 

dessous_grand1_45.png

 

dessous_grand2_45.png

 

dessous_grand3_45.png

 

 

Dans cette nouvelle édition enrichie, un cahier de 16 pages entièrement consacré à l’art contemporain. L’occasion de se laisser emporter par le vertige de l’hyperréalisme, l’humour de l’art africain contemporain et l’effervescence japonaise, assister à l’éveil des artistes chinois, découvrir les paradoxes de l’Inde et la fertile Amérique latine, sans oublier les enfants terribles de l’art contemporain occidental !

 

int1_maprem.jpg

 

int2_maprem.jpg

Pour une très belle année 2017 : De l'art dans mon assiette

"Dans mon assiette, j’ai fait le tour du monde et parcouru les siècles, à cloche louche : une cuillère pour le roi, une pour le chevalier, une autre pour le samouraï ou le dragon chinois. Dans mon assiette, ronde comme la planète, j’ai vu des petits poissons, des baleines, des princes perses, des écuyères légères, des chats du Japon, des dames de pique et de beaux papillons. Dans mon assiette - plus de soupe, plus de grimace - j’ai rencontré des artistes de tous les temps, petits et grands !" Béatrice Fontanel ,  de l'art dans mon assiette, Seuil Jeunesse 2015

 

artcouv.jpg

 

Coup de coeur pour passer un très bel été avec les Sandales Jeunesse 

 

123894_interieure_Hres_0.jpg

 

123894_interieure_Hres_1.jpg

 

Illustrations  © Le Seuil Jeunesse. Tous droits réservés. 

 

Béatrice Fontanel dont on aime le travail plus que jamais nous offre ici un drôle de tour du monde et de l’histoire vu par le fond de l’assiette, de Rome en passant par la Grèce vous pourrez également faire un tour en Perse pour y admirer la puissance de Chapour II ; mais aussi découvrir tout l’art des Indiens de la région de Coclé au Panama ; découvrir le raffinement des Mongols ; de la céramique espagnole du XVème siècle ; savez vous ce que sont les « coupes d’amour » ? ; des représentations mythologiques ou issus de la Bible au temps de la Renaissance ; avez vous connaissance du gout des sultans ottomans pour les faïences et tout ce qu’on pouvait y représenter ? ; jamais tranquille au fait, pas question de se goinfrer sans que le fond de l’assiette qui finira par apparaître vous rappelle que la gloutonnerie est un vilain défaut ; connaissez vous la porcelaine japonaise Nabeshima ? ; et le talent des artistes qui lorsque les hommes ont décidé, notamment les religieux, de leur interdire certaines représentations déploient des trésors d’imagination pour détourner les interdits…

Au fil du temps l’art comme cet album merveilleux remonte vers nous et nous offre un aperçu des merveilles artistiques, des gouts, des idées et des techniques et talents du monde entier jusqu’à cette joli chouette qui a été reprise pour la couverture de ce petit album merveilleux. L’avez-vous reconnue ? Et oui c’est bien Pablo Picasso qui lui a donné vie au fond d’un plat en 1957.

 

Un voyage dans le temps, dans les idées, les techniques, les couleurs, les envies avec sur la page de droite la représentation et sur celle de gauche un texte joliment troussé avec un typographie élégante qui nous en dit beaucoup sur le temps, la représentation et tout ce qui nous permet d’ouvrir de grands yeux émerveillés. Merveilleux

 

Jean-Luc

 

artcouv.jpg

De l'art dans mon assiette 
Béatrice Fontanel
Editions du Seuil Jeunesse, 24 septembre 2015, 16 €