Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 septembre 2021

Les sept merveilles du monde

Partir à l'aventure pour découvrir ou redécouvrir sept merveilles ❤️❤️❤️❤️

9782203212442.jpg

 

Viviane Koenig et Emmanuel Olivier  nous embarque dans cette version BD à la découverte des sept merveilles du monde. Tout semble avoir commencé en ce qui concerne notre connaissance de ces lieux et monuments fantastiques par le travail donné à un certain Callimaque qui va faire la liste de ces merveilles pour le pharaon. C’est la liste la plus célèbre et la plus ancienne que nous connaissons. 

Tout commence bien évidemment par les pyramides d’Égypte. On plonge dans l’Histoire, dans le sable et les couleurs du désert. Viennent ensuite les jardins suspendus de Babylone. On change d’univers le verte du jardin, les fleurs et surtout le bleu merveilleux des artistes babyloniens saute aux yeux du lecteur. 

Vous pourrez ensuite retrouver la statue chryséléphantine de Zeus à Olympie. Comme la statue de Zeus, le suivant, le temple d’artemis à Ephèse subira les outrages du temps et des actions des hommes. 

On a ensuite le plaisir de découvrir le Mausolée d’Halicarnasse : une petite merveilles avec ses colonnes aux chapiteaux ioniques; puis le colosse de Rhodes ; avant de revenir en Egypte avec le phare d’Alexandrie. Les pages de la fin montrent que d’autres merveilles sont apparues depuis. 

Une plongée particulièrement réussies dans le monde de ces monuments de légendes dont il nous reste pour la plupart peu de traces mais qui encore aujourd’hui font partie de l’imaginaire collectif. On aime la façon dont ils nous sont contés, on aime aussi beaucoup le travail d’illustrations d’ Emmanuel Olivier  particulièrement réussi avec des pages vibrantes de vie, de couleurs et de détails. Formidable. 

 

Jean-Luc 

 

9782203212442_1.jpg

 

9782203212442_2.jpg

 

9782203212442_3.jpg

Les sept merveilles du monde  

Viviane Koenig

Illustrations : Emmanuel Olivier 

Editions Casterman jeunesse, L’histoire du monde en BD, 25 août 2021, 12,95 €

 

9782203212442.jpg

19 avril 2021

Les chimères de Vénus, tome 1

Coup de ❤️❤️❤️❤️ pour le début d'une série brillante et prometteuse. 

les-chimeres-de-venus_t1-web.jpg

Plusieurs ambiances dès le départ, plusieurs théâtres de l’aventure qui se croisent et s’emboitent les uns dans les autres. Un navire qui semble perdu aux abords d’une île magnétique ;  Paris où la belle Hélène Martin va séduire le rustre duc de Cbouvigny alors qu’à l’opéra dans les alcôves des balcons on discute politique et intérêt de nouvelles colonies ; un bagne quelque part sur une autre planète où celui qu’Hélène aime vraiment est en train de changer son destin et c’est parti pour un voyage extraordinaire. On aime ces images prises entre une technologie impressionnante et le décor  et l’ambiance très XIXème siècle, et ode voyage en direction de Vénus. Vénus sur laquelle cohabitent désormais au sein d’une végétation luxuriante les nouveaux arrivés qui s’installent peu à peu et d’anciens propriétaires des lieux : des dinosaures. 

Enfin les voici arrivés à Eugénia le coeur administratif, militaire et industriel de la ville. Puis le voyage extraordinaire sur des rails qui serpentent en hauteur au dessus de la forêt géante et de ses occupants d’un autre âge, alors qu’Hélène n’en finit pas de chercher Aurélien déclaré mort. A leur bord Chouvigny ivre de puissance décide alors de chasser ces animaux fantastiques, se sentant hors de porté lui qui fil au dessus de la forêt. Pourtant au deuxième tir c’est un mégalosaure qui est blessé et celui-ci n’a aucun complexes, ni doutes de sa supériorité face à ceux qui sont désormais devenus ses proies. 

Peu à peu dans cette nouvelle série inventée à la suite du Château des Etoiles, les auteurs inventent tout un monde étonnant de prouesses scientifiques mêlées de choses plus anciennes tout aussi inquiétantes. La planète Vénus est-elle une planète vierge,  où ne circulent que des êtes préhistoriques dans une nature vierge et riche de promesses permettant aux Anglais et aux Français de poursuivre leur éternelle rivalité, où recèle-t-elle d’autres secrets ? 

 

Tout un univers steampunk étonnant et brillant qu’on va adorer suivre dans les prochains épisodes. 

 

Jean-Luc

chimeres-_page_01.jpg

chimeres-_page_02.jpg

 

chimeres-_page_04.jpg

 

Illustrations © Rue de Sèvres. tous droits réservés. Merci 

 

 

les-chimeres-de-venus_t1-web.jpg

 

 

 

Les chimères de Vénus,  tome 1

Scénario : Alain Ayroles

Dessin : Etienne Jung 

Editions Rue de Sèvres, 24 mars 2021, 15 €

Astrid Bromure, tome 6 : comment fricasser le lapin charmeur

Coup de coeur pour une suite qui ne dément jamais la qualité des tomes précédents ! Le bonheur de retrouver Astrid, ses parents, son entourage et les détails d'un dessin précis et délicieux ! Pour rire encore et encore ! Formidable ❤️❤️❤️

astrid_bromure_t6_0.jpg

 

Le New-York des années, folles, une famille de la haute bourgeoisie industrielles, un immense appartement au sommet d’une des tours les plus hautes avec vu sur la ville, une galerie de personnages épatants et c’est parti pour la sixième aventure d’Astrid Bromure. 

C’est l’effervescence chez les Bromure, ce soir a lieu le grand Gala de Bienfaisance et  Pandora Bromure a bien l’intention de briller de mille feux, ce qui vous vous en doutez une peu, vous qui connaissez la petite Astrid, ennuie profondément la fillette. Alors que sa femme et sa fille sont en ville pour écumer les magasins, M. Bromure lui découvre affolé qu’une vente aux enchères d’un oeuf précieux (style Fabergé pour les amateurs) est en vente et qu’il n’est pas présent. C’est sans compter sur son épouse qui n’hésite pas à dépenser une fortune pour se l’approprier puisqu’elle est présente à la vente. A partir de là convoitise, tentative de vols, d’usurpation d’identité, magiciens à l’action et un petit lapin voleur vont animer l’album et risquer de rendre totalement dingues major d’homme, cuisinière et parents d’Astrid a qui rien n’échappe et qui va mener l’enquête pour déjouer tous les tours. Un nouvel album de la série Astrid Bromure, toujours excellent au niveau du dessin et des détailles qu’on aime tant ; toujours aussi excellent au niveau du scénario qui mêle les situations et mène le lecteur par le bout du nez. Formidable on adore toujours ! 

 

Jean-Luc 

 

astrid_bromure_t6_0.jpg

 

 

 

 

Astrid Bromure, tome 6 : comment  fricasser le lapin charmeur 

Scénario et dessin : Fabrice Parme

Editions Rue de Sèvres, 24 mars 2021, 10,5 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D'un clic sur les visuels ci-dessous, retrouvez les aventures précédentes 

 

astridbromure01_couvhd.jpgastric_couv_rvbtome2.jpgastridt3-couve_0.jpgcouv_astrid_bromure_t4.jpgcouve_astrid_t5_0.jpg

Lancelot, la pierre de mémoire

Ils sont de retour pour une nouvelle saga on l'espère : Lancelot et Aliénor. ❤️❤️❤️❤️

81qRPj+8M7L.jpg

Lancelot est en proie à des cauchemars de plus en plus intenses, mais Viviane a promis et son serment est inviolable, elle ne peut rien lui dire. Quand à ses cornes elles continuent de pousser malgré la magie de Viviane qui en retarde la croissance. 

Désespéré, il se rend en ville pour consulter un vieux druide déchu transformé en mage , en espérant que celui-ci lui dira  quel est ce château en flammes dans ses rêves angoissants. 

Mais le vieil homme finit par leur avouer qu’il n’y voir plus grand chose comme tous les druides parce que depuis longtemps ils ont perdus la pierre de mémoire, il leur parle aussi d’un roi Brandus des îles. Les deux amis se rendent alors chez Morgane pour consulter les vieux grimoires qui vont confirmer que le vieux gâteux ne leur a pas menti. C’est parti, il faut retrouver le château de Brandus le Maudit . 

La suite de l’aventure consiste en leur quête qui les mènera bien vers la ruine et  ce lieu maudit où ils devront affronter, spectres, orcs… mais aussi rencontrer les fantômes du peuple de Brandus enfermés dans son château pour l’éternité et un korrigan qui va apprendre à Lancelot bien des choses sur ses cornes et leur possible avenir. En échange de magie et d’autres choses, Lancelot passe un marché avec le korrigan et va devoir affronter Brandus : c’est le prix à payer pour sauver Aliénor, retrouver la pierre de mémoire et découvrir ses secrets et sauver le peuple maudit. 

Une aventure menée tambour battant, on retrouve avec plaisir ces deux héros de la série Aliénor et on se lance avec eux dans de nouvelles aventures : un vrai plaisir. 

 

Jean-Luc 

81qRPj+8M7L.jpg

 

 

 

Lancelot, la pierre de mémoire  

Scénario : Séverine Gauthier 

Dessin  : Thomas Labourot 

Editions Rue de Sèvres, 24 mars 2021, 13 €

La nature et les hommes en BD

Très gros coup de ❤️❤️❤️ pour un album particulièrement réussi et ambitieux ! A découvrir ! 

 

natureset hommes BD.jpg

 

Un nouveau tome de cette super collection avec la nature et les hommes cette fois-ci. Avant le sommaire, les premières pages offrent déjà de nombreuses informations avec des chronologies couvrant les origines à nos jours. Le vocabulaire est précis, les datations impeccables. Découpé en cinq grandes périodes, l’ensemble alterne comme il est de coutume dans cette collection avec des passages racontés en suivis de pages documentaires, illustrées avec des textes précis et riches. On pourra ainsi au gré des envies ou de la chronologie, rencontrer les chasseurs-cueilleurs ; les chats sacrés de l’Égypte antique ; être confrontés à la colère de la terre avec la catastrophe antique de Pompéi ; rencontrer des femmes d’exceptions à différentes époques comme Hildegarde de Bingen ou Anna Marie Sibylla Merian  ou Mary Anning ; des explorateurs comme James Cook ou Charles Darwin … et toute une série de personnages ou d’évènements qui de loin en loin, suivant la chronologie nous proposent de découvrir les interactions entre l’homme et la nature et les dangers qui menacent les espèces vivantes sur notre planète, y compris la notre et à cause de nous en partie. C’est très bien fait, les illustrations varient, permettants de passer d’un univers à l’autre avec beaucoup de plaisir. Les textes et les informations sont d’une grande rigueur scientifique et proposent un travail de grande qualité qui permettra de très nombreuses et heureuses découvertes et d’enrichir les connaissances des lecteurs. L’ensemble se lit avec une facilité déconcertante et permet ainsi de passer d’excellents moments. A offrir et découvrir. Sans hésiter pour les médiathèques et les CDI d’écoles et de collèges notamment. 

 

Jean-Luc 

 

natureset hommes BD.jpg

 

 

 

 

 

La nature et les hommes en BD 

Emmanuelle Figueras

Autrice et illustrations : Béatrice Veillon

Editions Bayard Jeunesse, collection IMAGES DOC, 17 mars 2021, 19,9 €

Cendre & Hazel, les sorcières chèvres, tome 1

Coup de ❤️❤️❤️❤️ pour une nouvelle petite sorcière gaffeuse et merveilleuse ! 

 

9782408024864.jpg

 La couverture le dit bien haut : toute bonne aventure commence par une bourde ! Et le moins que l’on puisse dire c’est que celle qui a commis la bourde ne s’est pas loupé ! 

Cendre rêve qu’on lui accorde de passer l’examen qui fera d’elle une sorcière. Mais pas questions, elle est trop jeune et a une fâcheuse tendance à tout faire sauter, son pouvoir définitif n’étant pas fixé. 

Mais comme cette petite tête de mule n’en fait qu’à sa tête, elle va quand même passer sa chance au concours aidée de sa soeur Hazel et provoquer la catastrophe : la totalité de l’assistance soeur comprise (oui la délicieuse bestiole de la couverture) a été transformée en chèvre. 

Cendre flanquée de sa chèvre, euh non de sa soeur, va partir à l’aventure à la recherche de la solution. Au fil des pages elle va rencontre un dragon, des pies qui cherchent à lui jouer un vilain tour, grand mal leur en prendra, un yéti, des mages sans pouvoirs et bien d’autres choses et personnages encore. 

Des personnages drôles et attachants, des idées surprenantes et malignes presque à chaque vignette, des chapitres courts et sympas, tout est fait pour que les lecteurs adorent cette petite sorcière, sa chèvre de soeur et toutes celles et ceux qu’elles vont rencontrer.  Dessins, couleurs, scénario tout est fait pour qu’on passe un excellemment moment et qu’on attende la suite puisque ce diable de scénariste termine la première aventure avec une question essentielle : « … elle va faire QUOI avec cet ouvre-boite » ? 

A découvrir et savourer sans modération 

 

Jean-Luc 

 

9782408024864.jpg

Cendre & Hazel, les sorcières  chèvres, tome 1

Scénariste : Thom Pico

Dessinatrice : Karensac 

Editions BD Kids, 3 mars 2021, 9,95 €

Möun dresseuse de dragons Bienvenue au clos des dragons

Totalement craquant !  

 

9782408024468.jpg

Pour Möun c’est le grand jour. Enfin, cela devrait, parce qu’alors qu’elle doit commencer son apprentissage de dresseuse de licorne comme toutes les filles de sa famille, elle n’est pas enchantée. Comment dire à sa mère qu’elle voudrait devenir dresseuse de dragon ! Les licornes quand elle l’annonce n’en croient pas leurs oreilles. 

Alors c’est décidé, pas très rassurée, maman cède et Möun va devenir dresseuse de dragon, une dragounaï ! Et c’est parti, bon tout n’est pas facile mais quand on est avec une dragonne qui s’appelle Perséfone, même Grumfy le troll n’est pas si redoutable. 

Môun et sa dragone ne font rien comme les autres et vont rendre chèvre Elvis, le petit frimeur formé en même temps que la petite fille. 

Des aventures, des mésaventures, des licornes grincheuses et une très grosse dose de bonne humeur pour de courtes histoires qui s’enchainent pour le plus grand plaisir des lecteurs avec des illustrations rigolotes et sympas. 

Une aventure drôle pour toutes celles et ceux qui aiment les licornes et surtout les dragons. 

 

Jean-Luc 

 

 

9782408024468.jpg

Möun dresseuse de dragons 

Bienvenue au clos des dragons 

Autrices : Cécile Alix et Katherine Ferrier 

Couleurs : Clémentine Sapin

Editions BD Kids, 10 février 2021, 9,95 €

Chihuahua, tome 1 : une rentrée presque normale

Le tome 1 d'une nouvelle série, pleine de montres, d'un peu d'humains et surtout très drôle ! 

9791036325397.jpg

 

C’est la rentrée, Paul et Violette font leur rentrée de septembre et ce n’est pas l’enthousiasme qui les pousse. Ils sont terrifiés. Dans le même temps dans un univers parallèle à celui des humains, c’est la même chose pour les enfants monstres, sauf que eux semblent bien contents. A moins que les deux univers ne soient mélangés… Sauf que l’école dans laquelle ils sont inscrits est visiblement une école mixte et là ils vont faire de drôles de rencontres. D’ailleurs à part Paul qui relève du monde humain, on se le demande. 

De pages en pages, on retrouve les différents héros dans des postures plus ou moins confortables. Les petits héros monstrueux ou humain découvrent tout un univers dangereux, fantastique, fantaisiste ou loufoques. Saviez vous que les toilettes sont parfois farceuses et qu’elles changent de place en voyant venir un futur occupant ? Quand aux formules oubliées sur la photocopieuse ou inversées par erreur entre profs, elles peuvent donner lieu à des visites de famille un peu compliquées à gérer. 

C’est monstrueux juste ce qu’il faut, pétochard à souhait et drôlement bien écrit et dessiné… Un premier tome réussi qui se lit avec bonheur, impossible à lâcher. On veut la suite . 

 

Jean-Luc 

 

Chihuahua, tome 1 : une rentrée  presque normale 

Pascal Jousselin, Nob, Obion, Lewis Trondheim

Editions BD Kids, 17 février 2021, à partir de 8 ans, 9,95 €

 

9791036325397.jpg

Les grandes Grandes Vacances, tome 3, des temps difficiles.

Ils sont de retour pour notre plus grand plaisir. L'une des meilleures séries sur la Seconde Guerre mondiale à hauteur de regard des enfants dans la guerre. Très réussi 

9791036314872.jpg

 Dans  ce troisième tome tout aussi réussi que les précédents, on retrouve Colette, Ernest et leur cochon Gadoue toujours chez leurs grands parents qui vont alors que la guerre dure et s’enlise se trouver confrontés encore plus aux privations et aux difficultés liées au rationnement notamment. 

Trafic de marché noir pratiqué par certains commerçants peu regardants et avides de chiffre d’affaire juteux, soldat allemand corrompu qui en rajoute, aviateur anglais retrouvé et protégé un temps par les enfants, collaborateurs prêts à tout pour dénoncer leurs compatriotes … 

Une troisième aventure menée tambour battant dans laquelle on rentre comme si on avait lu les précédents la veille encore, et qui se dévore du début à la fin sans hésitation aucune. On aime vraiment beaucoup cette série et le talents des auteurs en tout genre qui font découvrir en finesse les pages noires de notre Histoire aux plus jeunes générations.  Les pages documentaires qui rappellent que les faits rapportés dans la BD sont arrivés en vrai, sont très bien faits et le choix iconographique concluant. A découvrir. 

 

Jean-Luc 

 

9791036314872.jpg

 

 

 

Les grandes Grandes Vacances,  tome 3, des temps difficiles. 

Adaptation :  Gwénaëlle Boulet

Pages documentaires : Pascale Hédelin

Illustrations Emile Bravo 

Editions BD KIDS, 10 février 2021, 9,95 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9791036325441.jpg9791036325502.jpg

05 avril 2021

Pacific Palace Le Spirou de Christian Durieux

71AjpnUqeBL.jpg

 

 

 Spirou et l’insupportable Fantasio, un ancien palace vidé de ses riches occupants pour laisser la place à un dictateur en fuite. Le couple Korda arrive avec leur troublante fille Elena et tout bascule. Quels mystères, quelles tractations ont lieu dans cet endroit au passé lointain. Peu à peu le personnel du palace, les nouveaux venus, ceux qui sont autorisés à venir transforment l’endroit en huit clos étouffant et trouble. Quels secrets cachet certains individus, qu’est-ce que qui trouble tant que cela Spirou, quel jeu jouent Fantasio et M. Paul ?  Un album éblouissant et passionnant à suivre jusqu’à en perdre le souffle. 

 

Jean-Luc 

 

Pacific Palace;  Le Spirou de Christian Durieux ; Editions Dupuis, 8 janvier 2021, 16,5 €

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

21 décembre 2020

Le Temps des Mitaines : sélection Noël 2020 / Joyeuses fêtes avec les Sandales

Nous l'avions tant aimée à sa sortie cette bande dessinée. Le tome 3 vient de paraître chez Dargaud ainsi que dans l'année la réédition des deux premiers tomes. Le plus vient de Little Urban qui publie un roman junior sorte de préquel à l'aventure ... on aime ❤️❤️❤️❤️❤️

 

Capture d’écran 2020-12-21 à 07.04.16.png

clic ... 

Lire la suite

02 novembre 2020

Miss Charity, tome 1, l’enfance de l’art

Un petit moment de bonheur disponible à la librairie ! Miss Charity est un beau cadeau pour maintenant ou pour les fêtes ! Magique ! 

 

 

exe_misscharity_couv.jpg

 

Comment vous dire ? L’annonce de cette publication a fait remonter tant de délicieux souvenirs de lecture, de découverte, de plaisir de faire la connaissance de cette petite fille de la bonne société anglaise de la fin du XIXème siècle qui pour tromper l’ennui va déployer des trésors d’empathie et de curiosité vis à vis du monde qui l’entoure.

Et puis lire que Loïc Clément et Anne Montel s’étaient emparés du projet présageait le meilleur. Et c’est ce qui c’est produit. Le premier tome de cette reprise est une réussite totale à tous les niveaux. On retrouve l’histoire et l’atmosphère de Marie-Aude Murail et au final tant pis si vous n’avez pas lu le livre, vous allez plonger et vous installer dans cet univers sans aucun problème. Il faut dire qu’il faut avoir le coeur et l’imagination bien accrochés pour résister à l’ennui et à l’indifférence des adultes de cette société froide et glaciale. Et Miss Charity, elle va donc partir explorer le monde, se mettre à noter, dessiner. Au fil des pages on grandit avec elle jusqu’à l’aube de ses quinze ans où se termine ce premier tome.

L’histoire est formidable ! Le scénario reprend et donne vie à une bande dessinée pleine de vie et de surprise et les illustrations d’Anne Montel sont digne de l’attente que ses fans peuvent avoir d’elle : justes, belles, lumineuses, taquines, drôles, farfelues, comme si elles étaient prédestinées à dessiner et illustrer cette délicieuse Miss Charity.

Juste formidable ! A adopter les yeux grands ouverts et prêts pour une bonne dose de plaisir en page ! Coup de coeur

 

Jean-Luc

 

exe_misscharity_int_bdef_13.jpg

exe_misscharity_int_bdef_16.jpg

 

Illustrations © Rue de Sèvres. tous droits réservés. merci 

 

exe_misscharity_couv.jpg

 

Miss Charity, tome 1, l’enfance de l’art 
Scénario : Loïc Clément / Marie-Aude Murail 
Dessin : Anne Montel 
Editions Rue de Sèvres (trois tomes prévus) 19 février 2020, 16 €

19 octobre 2020

Les Croix de bois : romans / bd de vacances

Le mois de novembre approche avec le souvenir du 11 novembre 1918 et celui de la fin de la Première Guerre mondiale. A lire et relire le roman exceptionnel de Roland Dorgelès et à découvrir pour l'occasion la superbe version en bande dessinée aux éditions Albin Michel ! 
Belles lectures 


BD.jpg

Pourquoi s’être engagé alors qu’il était deux fois réformé ?  Les lettres à son amour qui un jour s’espacent et n’ont plus de réponses au point de le désespérer lui qui s’accrochait à elles, à elle ; Les colis, les tranchées, la mort des amis, celle d’Alain Fournier qui a manqué le Goncourt l’année d’avant au détour d’une page et ces pages entre noir et ocre d’où émergent des hommes hagards qui foncent, meurent, tombent aux côtés de leurs compagnons. Le retour à l’arrière comme quelque chose d’irréel, d’un autre monde et puis toujours repartir. Croiser Albin Michel qui lui prend son livre sans l’avoir lu de prime abord, manquer la Goncourt face à une certain Marcel Proust et avoir le prix Fémina en 1919, la vie qui déborde toujours insolente alors que ces hommes se battent meurent et disparaissent dans les tranchées. 

Véritable coup de poing, ce récit emporte, prend aux tripes toujours et encore si longtemps après, comme si on plongeait en direct avec l’auteur dans la guerre, dans l’incompréhension qui se tisse avec l’arrière, dans la peur de mourir, le courage, le désespoir. 

Le travail de Facundo Percio  est surprenant, magnifique et vivant, il accompagne de la plus belle des manières, l’histoire, sa reprise par le scénario de JD Morvan,  chaque dessin montre la vie qui lutte, la mort qui rôde, des vignettes viennent s’interposer entre les récits… Totalement prenant, totalement réussi. Une grande bande dessinée, qui vient poursuivre le chemin entrepris par Roland Dorgelès,  témoigner de la guerre, de sa cruauté et de sa monstruosité. On aime ! 

 

Jean-Luc 

 

Les Croix de bois
Dessin et couleurs Facundo Percio
Scénario JD Morvan, d'après le roman de Roland Dorgelès
Editions Albin Michel, 9 septembre 2020, 19,90 €

 

91OuBY5WvuL.jpg

 

roman.jpg

 

08 septembre 2020

L’économie en BD

Coup de ❤️❤️❤️ pour un album joyeux, dense et passionnant ! Découvrir l'économie et la comprendre avec plaisir et bonheur 

813kC1Gwl0L.jpg

 

Tout commence très bien sur la page de garde avec cette expression : « je crois que pour changer le monde, faut d’abord le comprendre » : tellement vrai, tellement important.

Zoé vit avec sa maman au chômage, lorsqu’on fait sa connaissance, elle sort d’un rêve étrange dans lequel les robots avaient remplacés les humains. A l’école elle retrouve ses amis dont Gunther et ils vont devoir accueillir Samira et Liang, le prof de maths à l’air trop content car eux, ils sont super forts en mathématiques. 

Au fil des pages, pour répondre aux questions de Zoé, on parle économie tout simplement, avec la voisin, avec maman qui va à pôle emploi, avec les copains. 

Progrès technique, revenue de base, inégalités, partage des richesses, ministère du travail, … et au fil des jours, des informations, on suit la mondialisation, les problèmes climatiques… 

Cet album documentaire est joyeux, pas ennuyeux pour deux sous et grâce au scénario et aux illustrations qu’on aime beaucoup (un coup de crayon subtile, des personnages et dessins finement mis en place, des couleurs à l’unissons, une vraie réussite) on se prend à vouloir en savoir toujours plus. Ce volume de l’économie en BD est une vraie réussite, rythmée et  agréable, ancré dans la vraie vie c'est aussi cela sa réussite. A confier à tous nos jeunes amis. 

Jean-Luc 

 

 

813kC1Gwl0L.jpg

 

 

 

L’économie en BD 

Scénario : Jézabel Couppey-Soubeyran

Dessins Auriane Bui 

Editions Casterman jeunesse, 19 août 2020, 12,95 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9782203168497_1.jpg

 

9782203168497_3.jpg

 

9782203168497_5.jpg

 

Illustrations © Casterman Jeunesse, tous droits réservés. Merci 

La pâtisserie en BD : 20 recette au fil des saisons

Envie de pâtisserie ? Envie de passer un très très bon moment avec vos enfants ou de les regarder vous préparer des douceurs ? Cet album est pour vous ! 

 

71jvlbgsZSL.jpg

 

 

Les quatre saisons, des recettes simples et sympas pour suivre le rythme et ne jamais hésiter à se régaler, c’est ce que nous propose cette nouvelle BD des éditions Casterman jeunesse en suivant Zoé et Hippolyte les deux petits héros dans leurs aventures culinaires. 

Des astuces, les règles de sécurités à respecter, de loin en loin une page illustrée avec les fruits de saison pour s’y retrouver et vous reprendrez bien une part de tiramisu, une charlotte au fraise, un bavarois à la framboise, des cookies aux trois chocolats… mais aussi la tarte au pomme de mamie ou un gâteau au yaourt. 

Les ingrédients et les accessoires nécessaires sont clairement indiqués, les recettes guidées par nos deux petits pâtissiers en herbe. Peut être pour certaines recettes faudra-t-il quand même l’aide d’un papa ou d’une maman pour surveiller cuissons et manipulations des plaques et feu, fours en tout genre aussi. De la recette la plus simple aux gâteaux plus exigeants, de quoi satisfaire toutes les envies, tous les goûts et provoquer de bons moments de partage entre amis et/ou en famille. 

On aime le format, les illustrations et les deux personnages frais et joyeux, on aime l’organisation et la présentation. C’est frais, sympathique et cela donne envie de se mettre aux fourneaux. Foncez ! 

 

Jean-Luc                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

 

 

9782203210400_1.jpg

 

9782203210400_3.jpg

 

9782203210400_5.jpg

 

9782203210400_7.jpg

 

Illustrations © Casterman jeunesse. Tous droits réservés. Merci 

 

71jvlbgsZSL.jpg

La pâtisserie en BD : 20 recette  au fil des saisons 

Swann Meralli

PF Radice

Editions Casterman Jeunesse, 2 septembre 2020, 12,95 €

24 avril 2020

Des nouvelles de Rue de Sèvres




 

D'un clic ici  ou sur le visuel retrouvez les éditions Rue de Sèvres, leurs futures productions et leurs activités pendant le confinement ! Profitez. 

 

Publié dans #Ados, #bandes dessinées, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

08 mars 2020

Nouveautés Sarbacane 4. mars 2020

Chez Sarbacane cette semaine un premier roman sur un univers magique : Bordeterre / Une histoire de grenouille / Crépuscule Velvet / Greta change le. monde / J’élève mon robot de compagnie / L’aspirateur / La terrible histoire de petit biscuit / Pepper et Moka / Super potes /Bluesman / Bien rangés

 

 

bordeterre.jpgbien-ranges.jpgbluesman.jpg

c-est-l-histoire-d-une-grenouille.jpgcrepuscule-velvet.jpggreta-change-le-monde.jpgjeleve-mon-robot-de-compagnie.jpgl-aspirapeur.jpgla-terrible-histoire-de-petit-biscuit.jpgpepper-et-moka.jpgsuper-potes.jpg

Nouveautés Gallimard Jeunesse 5 mars 2020

Il y a les stars : le retour de Ruta Sepetys ; Anne-Laure Bondoux revient en Pôle fiction et en livre audio ; Joyce Carol Oates également comme Jean-Philippe Blondel ; l’écuyer du roi ; Le château de Cassandra ; Un monde terrible et beau ; des documentaires : mon corps est-il bien à moi ? / Lire à quoi bon ? / roches, minéraux et pierres précieuses / Encyclopédie des sciences / Des albums : Nous sommes tous des féministes / Taxi Pouet-Pouet ! ; Petite graine ; Dans le ciel mauve et autre poème ; Toto Ninja chat et le concert&nb...

 

J02293.jpgJ01458.jpgJ01780.jpgJ01877.jpgJ02139.jpgJ01881.jpgJ01907.jpgJ02196.jpgJ02481.jpgJ02488.jpgJ02502.jpgJ02588.jpgJ02662.jpgJ02614.jpgJ02636.jpgJ02664.jpgJ02682.jpg

03 mars 2020

Miss Charity, tome 1, l’enfance de l’art

Un petit bijou ! Laissez vous emporter ! ❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

exe_misscharity_couv.jpg

 

Comment vous dire ? L’annonce de cette publication a fait remonter tant de délicieux souvenirs de lecture, de découverte, de plaisir de faire la connaissance de cette petite fille de la bonne société anglaise de la fin du XIXème siècle qui pour tromper l’ennui va déployer des trésors d’empathie et de curiosité vis à vis du monde qui l’entoure. 

Et puis lire que Loïc Clément  et  Anne Montel  s’étaient emparés du projet présageait le meilleur. Et c’est ce qui c’est produit. Le premier tome de cette reprise est une réussite totale à tous les niveaux. On retrouve l’histoire et l’atmosphère de Marie-Aude Murail  et au final tant pis si vous n’avez pas lu le livre, vous allez plonger et vous installer dans cet univers sans aucun problème. Il faut dire qu’il faut avoir le coeur et l’imagination bien accrochés pour résister à l’ennui et à l’indifférence des adultes de cette société froide et glaciale. Et Miss Charity, elle va donc partir explorer le monde, se mettre à noter, dessiner. Au fil des pages on grandit avec elle jusqu’à l’aube de ses quinze ans où se termine ce premier tome. 

L’histoire est formidable ! Le scénario reprend et donne vie à une bande dessinée pleine de vie et de surprise et les illustrations d’Anne Montel  sont digne de l’attente que ses fans peuvent avoir d’elle : justes, belles, lumineuses, taquines, drôles, farfelues, comme si elles étaient prédestinées à dessiner et illustrer cette délicieuse Miss Charity. 

Juste formidable ! A adopter les yeux grands ouverts et prêts pour une bonne dose de plaisir en page ! Coup de coeur 

 

Jean-Luc 

 

exe_misscharity_int_bdef_13.jpg

exe_misscharity_int_bdef_16.jpg

 

Illustrations © Rue de Sèvres. tous droits réservés. merci 

 

exe_misscharity_couv.jpg

 

 

 

Miss Charity, tome 1, l’enfance de l’art 
Scénario : Loïc Clément / Marie-Aude Murail 
Dessin : Anne Montel 
Editions Rue de Sèvres (trois tomes prévus) 19 février 2020, 16 €

10 janvier 2020

Nouveautés éditions Sarbacane 8 janvier 2020

A découvrir cette semaine en librairie auprès d'Amandine

 

le-marchand-de-bonheur.jpg2.jpgcatch-tournevis-et-lutins-robots.jpgdou-prend-son-bain.jpgelza.jpglucie-et-lenigme-du-sphinx-la-famille-vieillepierre.jpgun-auteur-de-bd-en-trop.jpgune-fille-de-perdue.c-est-une-fille-de-perdue.jpg