Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 avril 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

A suivre cette semaine en ce week end ensoleillé ! 

 

17799349_1098884760221585_1943085604095864173_n.jpg

 

Lire la suite

21 avril 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

En avril on ne se découvre pas d'un fil et on savoure sans modération ! D'un clic laissez ce jeune loup bien éduqué vous guider ! 

 

9782211232296.jpg

Lire la suite

17 avril 2017

Contes arabes en bandes dessinées

La semaine dernière nous vous avons fait découvrir les contes asiatiques en bande dessinée
chez petit à petit : cette semaine place aux contes arabes ! 

gabarit-1-800x800.jpg

Cette bande dessinée consacrée à des contes arabes est une jolie découverte. Elle alterne des contes illustrés par différents illustrateurs et des doubles pages documentaires sur le monde arabe, la naissance de l’Islam, l’islamisme et ses dérives…

Quatorze dossiers documentaires et dix histoires. Les illustrations ont des coloris doux, de nombreuses histoires avec des animaux anthropomorphisés parlent d’orgueil, de naïveté, de punition du méchant ou de l’envieux.

On passe un très bon moment à la découverte de ces histoires et de ces pages documentaires qui donnent l’essentiel et pourront donner l’envie ensuite d’aller voir plus loin. Un plaisir.

 

Jean-Luc

 

gabarit-1-800x800.jpg

Contes arabes en bandes dessinées
Scénaristes : Céka, Gaët's
Pages documentaires : Michels Mabel
Illustrateurs : Khaz, Emmanuelle Pioli, Nathalie Bodin, Céline Riffard, Nicolas Delort, Cécile Becq,
Njma Bourouaha, Cédric Perez, Romana Abinor, Fabrice Backès
Editions petit à petit, 24 février 2017, 14,9 €

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15 avril 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Joyeuses fêtes à tous et très bon week-end ! 

715d7JOrmHL.jpg

fleur_de_bambou_t1_couve_ok_bdef.jpg

Lire la suite

10 avril 2017

Contes asiatiques en bandes dessinées

Découvrez cette semaine cette bande dessinée particulièrement réussie
qui nous ouvre les portes de l'Asie et de ses mystères

 

gabarit2-800x800.jpg

Dans la même collection que les Contes arabes, on retrouve le plaisir de la découverte. A un conte succède un dossier documentaire. Les contes sont savoureux comme celui qui raconte pourquoi la mer est salée. Notre préférée ? Cette du singe et du crocodile.

Les dossiers portent sur des thèmes variés comme les catastrophes au Japon ; les inventions chinoises ; à la découverte des dieux hindous ; le dragon chinois…

Les illustrateurs sont multiples et nous offrent de très bonnes surprises. Des contes qui parlent de sagesse et de sérénité. Un album à découvrir pour se faire plaisir et découvrir tout un monde. Un excellent moment.

 

Jean-Luc

gabarit2-800x800.jpg

Contes asiatiques en bandes dessinées
Scénaristes : Oliv’ et Eddy Simon
Illustrations : Marie Decavel, Emmanuelle Pioli, Odile Santi, Marie-Charlotte Aguerre, Aurélie Neyret, Virginie Vidal, Lucien Gorlier, Tatiana Domas, Anne-Sophie Servantie, Céline Adriaens, Veroborev.
Editions petit à petit, 24 février 2017, 14,9 €

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07 avril 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Des albums et des albums, à voir à écouter à savourer à aimer ! Pour vous ! 

 

9782092574003.jpg

J00011.jpg

 

Lire la suite

27 mars 2017

Rescapés de la Shoah

Un album fabuleux à ne manquer sous aucun prétexte !

Rescapés de la Shoah.jpg

 

Cet album destiné à un jeune public (à partir de 10 ans puis sans limites) retrace sous forme de bande dessinée un morceau terrible de la vie de six enfants qui ont pu échapper à la Shoah lors de la Seconde Guerre mondiale. L’avant-propos destiné peut-être davantage aux prescripteurs de l’ouvrage permet de resituer l’ouvrage et ses origines. Ecrit par Lilian Black (Directrice de l’amicale des Survivants de la Shoah) il précise que chaque histoire est un compte rendu fidèle de ce qui est arrivé à six enfants il y a plus de soixante-dix ans. Tous ont été persécutés parce que juifs !

Et voici leur histoire :

Heinz : jeune allemand à l’arrivée de nazis au pouvoir, va vivre la Nuit de Cristal et avoir la chance de pouvoir fuir juste à temps en Angleterre. Pourtant la guerre ne s’arrête pas là pour lui et sa famille car ils seront considérés et traités comme tels, en ennemis de l’Angleterre et des Alliés puisqu’Allemands.

Trude : Jeune fille tchèque, nous parle d’école, rappelle que plus de 1,5 millions d’enfants ont été massacrés lors de la Shoah . Parle de sa famille de ses parents qui lui ont sauvé la vie en l’envoyant en Angleterre et qui sont morts dans des camps.

Ruth : les parents de Ruth ont d’abord fuit les nazis vers la Tchécoslovaquie puis ont trouvé le courage et eut la chance de protéger leur enfant.

Martin : juif d’origine polonaise vivant en Allemagne, il est d’abord chassé vers la Pologne et aura ensuite la chance ultime de profiter du « Kindertransport » avec sa sœur.

Suzanne : elle vit à Paris. Sauvée lors d’une rafle ses parents eux sont arrêtés. C’est leur voisine Madame Collomb qui a prétendu qu’elle était sa fille et qui l’a emporté avec elle lui permettant d’échapper à une mort certaine. Suzanne sera cachée en suite en Auvergne et a beaucoup souffert bien évidemment de la disparition de ses parents mais aussi du long silence qui s’est ensuite abattu et qui l’a tenue dans l’ignorance des faits pendant longtemps.

Arek : enfin est juif polonais déporté à 14 ans à Auschwitz-Birkenau et lui témoigne directement des camps et de la difficile survie dans ce cauchemar.

 

A la fin on trouve sur une double page émouvante, les photographies de ce que sont devenus ces enfants et quelques lignes sur leur destin après la guerre. Le glossaire et la chronologie, puis quelques sites essentiels pour surfer et aller plus loin, qui viennent ensuite sont très bien mis en avant et clairs.

Le trait particulier de l’illustrateur donne à ces histoires un ton et une couleur particulière s’il en est. Elles permettent à la fois de rentrer dans les histoires plus facilement tout en prenant parfois le recul nécessaire pour les assimiler et les comprendre. Les histoires sont touchantes, bouleversantes même vous vous en doutez, pourtant pas de pathos ou de repli sur soit elles restent dynamiques et elles condensent à elles six nombre de situations et de vie si différentes mais concernées par la même menace. Elles permettent de ressentir la peur, l’angoisse de la séparation, face au danger mais aussi de percevoir l’extrême complexité de ces situations avec ces enfants arrachés aux bras de leurs parents qui les ont sauvé sans pouvoir souvent en faire autant avec leurs enfants.

 

Cet album est absolument étonnant et brillant. Il permettra aux jeunes générations avec des textes et des illustrations de rentrer dans leur histoire et d’en comprendre les racines. Il dit quelque part aussi que ceux qui ont mis en place ce cauchemar ont perdu et que la vie plus fort a gagné et permis à ces enfants et à de nombreux autres de se reconstruire et de bâtir quelque chose qui semblaient leur être interdit. C’est un magnifique livre à la fois documentaire et témoignage qu’il faut mettre aujourd’hui peut-être encore davantage entre les toutes les jeunes mains pour qu’ils sachent, comprennent et témoignent à leur tour.

 

Jean-Luc

 

Rescapés de la Shoah.jpg

Rescapés de la Shoah

Zane Whittingham, Ryan Jones

Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) Faustina Fiore

Editions Flammarion Jeunesse, 1 février 2017, 15 €

Jules B - L'histoire d'un Juste

Une bande dessinée lumineuse sur un thème grave ! Un excellent titre à partager ! 

JulesB_Couv.jpg

Dans le petit village du coin ça discute sec ! C’est la guerre et elle alimente toutes les conversations avec les problèmes de réquisitions et de rationnement notamment, provoquant rivalités et bagarres.

Ce jour là Jules après une dispute repart chez lui et est doublé par une voiture qui juste après a un accident. Une famille juive en fuite avec les parents au volant qui meurent dans l’accident. Mais Jules trouve juste à temps les enfants cachés dans le coffre et va les sauver.

Il vient de mettre le doigt dans un engrenage dangereux et de basculer dans le camp de ceux qui ont choisi la vie et l’avenir.

On aime les situations, les animaux anthropomorphisés permettent de raconter et de voir différemment les situations et de les appréhender aussi. On peut suivre les renoncements, les lâchetés, l’antisémitismes (« les Juifs ont les reconnaît à leur tronche » disent certains). Il y a aussi de nombreuses scènes attendrissantes qui serrent le cœur comme celle où Jules qui vient de ramener à Paris les enfants rue des Rosiers va les sauver de justesse d’une rafle et définitivement partir pour les sauver. La fin ouverte laisse l’espoir comme celui né de cet album qui raconte celle d’un de ceux qu’on appelle désormais Juste qui ont su faire les bons choix et sauver des hommes, des femmes et des enfants d’une mort certaine. La luminosité des couleurs et de l’album nous rappellent qu’il faut être vigilant et que partout et en tout temps le danger et la menacent peuvent rôder et menacer tout un chacun. Un superbe album à partager.

 

Jean-Luc

JulesB_Couv.jpg

Jules B - L'histoire d'un Juste
Armelle Modéré
Editions des Ronds dans l’O, 14 septembre 2016, 17 €

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15 mars 2017

Fabrice Parme, auteur de Astrid Bromure, Comment dézinguer la Petite Souris

On adore cette série et vous ? 

 

03 mars 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

les premières sorties du moi de mars ! A découvrir et dévorer sans modération  

J00200.jpg

17015744_1435031613205048_5025538409402045990_o.jpg

 

61CD+NBXtpL.jpg

Lire la suite

Nouveautés Sarbacane

Elles sont toutes là et elles vous tendent les bras ! 

 

Couv-Marquise-620x987.jpg

Marquise : Un excentrique milliardaire, qui se fait appeler Le Marquis, a fondé une société secrète : les Voluptueuses. La rumeur prétend qu’il a fait construire une réplique du château de Versailles, quelque part sur une île privée au large de l’Écosse, et qu’une centaine de privilégiés y mènent une vie de rêve. Charlotte et Billy sont prêts à tout pour quitter leur sordide village natal – même à tenter l’impossible.

Ils ont de la chance, cette année : le Marquis organise un casting sauvage pour intégrer de nouveaux membres aux Voluptueuses. Huit jeunes artistes, dont eux, rejoindront finalement l’île paradisiaque où s’ébat la communauté. Mais la vie de château leur réserve bien des surprises… > Île perdue, vie de château, mensonges et trahisons : un pitch machiavélique bourré de rebondissements… > … à la sauce Exprim’ : des personnages déjantés, une énergie d’enfer, et un univers mixant esthétique rock et élégance 18e siècle. > Une toute jeune auteure, qui s’illustre par un style mordant, puissamment imagé et musical. Attention, voilà du sang neuf ! Sarbacane 

 

couv-Nils-Zena-T1-620x930.jpg

Nils et Zéna, tome 1, l’homme au cigare : Après une journée à jouer aux cartes dans la cabane perchée qui domine leur cité, Nils et Zéna sans oublier Kraï partent en expédition dans un hangar à l'abandon, au fond de l'impasse.

Ils découvrent, caché dans le sous-sol, un stock de vêtements Benzine, marque très prisée par les jeunes ; ça sent la contrebande... Sarbacane 

couv-Nils-Zena-T2-620x930.jpg

Nina et Zéna, tome 2, Le Manoir : De leur cabane perchée, Zéna et Nils aperçoivent un incendie QUI s'est déclaré dans le quartier. Guidés par Kraï, ils atteignent le départ du feu... Ils sont furieux de découvrir que Blaise, un SDF qu'ils connaissent bien, a été accusé sans preuve d'être l'incendiaire. Blaise est innocent, ils en sont certains. Il faut le dédouaner ! Sarbacane

 

Couv-Couleurs-620x854.jpg

Couleurs : Dans un train, un homme, jeune, se réveille. Il est épuisé, malade. Il n’a plus aucun souvenir de son passé. Par la fenêtre du wagon, il voit défiler des villes et des campagnes : tout est dévasté. La guerre ? Une épidémie ?… Un homme engage alors la conversation avec lui. Il s’appelle Herman Desonge et il est artiste peintre. Contre de menus travaux au jardin, Herman propose au voyageur sans mémoire de l’héberger, le temps pour lui de reprendre des forces. La nuit, comme un zombie le jeune homme se lève, peint des toiles comme halluciné, des toiles dont il ne se souvient plus le matin… Herman Desonge semble le manipuler, oui, mais dans quel but ? Sarbacane 

 

couv-chatchat-chouchoute-620x505.jpg

 

Son chat chat à sa chouchoute : Sa Chouchoute vit bien tranquille dans sa maison : elle adore ses bégonias, pétunias, hortensias. Et Maurice et Germaine, ses poissons rouges. Elle n’invite jamais personne, ah ça surtout pas ! Mais un beau jour, un chat-chat tombe dans le jardin de sa Chouchoute. Et vas-y que je te piétine les pétunias, et vas-y que j’affole les poissons rouges et que je dégouline sur le tapis et que je griffe le canapé… Sa Chouchoute est furieuse ! D’autant que chaque jour, ça recommence. Et puis un matin, plus rien. D’abord soulagée, Chouchoute commence à regretter le malappris…Sarbacane

 

81thoj0gFHL.jpg

Cinémonstre tome 3, l’abominable docteur Mouche : Brooks, la fille du célèbre réalisateur Harry Hausen, et son ami Pikwik le ouistiti atterrissent avec toute l’équipe en Transylvanie pour tourner un film sur Frankenstein. Dès le début, l’ambiance est lugubre. En principe, c’est le professeur Peekaboo qui doit les recevoir dans son manoir… mais de Peekaboo, point. À la place, un bossu nommé Igor (sosie à pleurer de rire de Marty Feldman dans Frankenstein Junior) les entraîne dans de sombres corridors… D’étranges expériences se préparent – et Brooks va devoir sauver la situation ! Sarbacane

 

 

Couv-Coccinelle-haiku-620x938.jpg

 

La coccinelle : haïkus pour les enfants : C’est l’histoire d’un petit coléoptère, la coccinelle à 7 points, la bête à bon Dieu, fameux porte-bonheur… sous forme de 28 haïkus drôles et accessibles, à hauteur d’enfant dès 3 ans. Une narration légère relie ces mini-poèmes entre eux, illustrés de peintures à la texture fine comme de la soie Sarbacane

 

3d-couv-ninille-620x812.jpg

 

Ninille la chenille : Voici le beau livre en forme de poire de Ninille, la chenille ! En effet, Ninille habite dans une poire, dans laquelle elle a fait un petit trou tout rond pour se faufiler. On la suit ainsi dans son minuscule intérieur coquet, façon imagier, dans quelques instants de vie : elle lit, elle regarde la télé, elle prend son bain, elle se pose sur le trône, elle joue à faire l’avion… et elle va se coucher. Chut ! Il ne faut pas la réveiller !

Mais le lendemain… Ninille a disparu ! Où est-elle passée ? Tournons donc la dernière page… « Coucou, je suis là ! » claironne Ninille, mutine… Où ça ? On ne la voit toujours pas ! Pour le savoir, le petit lecteur doit ouvrir un dernier rabat cartonné : il pourra ainsi retrouver Ninille – qui n’est plus une chenille, mais un beau papillon aux grandes ailes colorées ! Sarbacane

 

 

couv-Quest-ce-que-tu-fabriques-620x775.jpg

 

Qu’est ce que tu fabriques ? : « Quoi, ce que je fabrique ? Ça ne se voit pas ? » diront sûrement les artistes en herbe de ce livre d’activités d’un genre nouveau, penchés sur leurs masques, leurs marionnettes ou leurs drôles d’acrobates… En une centaine de pages, des activités simples ou plus élaborées sont présentées par des enfants d’âge varié, photographiés en situation. Pour les créations les plus pointues, afin d’assurer un rendu final impeccable, des formes graphiques aux motifs flashy et modernes sont proposées sous forme de cartes détachables/paper toys : pas besoin de découper ! Autant d’idées pour se bricoler de bons moments ensemble. Et c’est facile : dès 6 ans ! Sarbacane

 

couv-Montana-1948-620x840.jpg

 

Montana 1948 : « De l’été de mes douze ans, je garde les images les plus saisissantes et les plus tenaces de toute mon enfance, que le temps passant n’a pu chasser ni même estomper.» Ainsi s’ouvre le récit du jeune David Hayden. Cet été 1948, une jeune femme sioux porte de lourdes accusations à l’encontre de l’oncle du garçon, charismatique héros de la Seconde Guerre mondiale et médecin respecté. Déchiré, le père de David, shérif de cette petite ville du Montana, doit alors affronter son frère aîné. David assistera, impuissant, au conflit entre les deux frères et découvrira la difficulté d’avoir à choisir entre la loyauté à sa famille et la justice. Montana 1948 raconte la perte des illusions de l’enfance et la découverte du monde adulte. Sarbacane

 

couv-Archibald-T3-620x833.jpg

 

Archibald tome 3, Opération Trolls : Le surnaturel a son détective ! Il s’appelle Archibald.

Trois jeunes Trolls échappent à une horde de Gobelins et se réfugient chez nos héros. Ils ont grand besoin d’aide ! Pour Monk et Archibald, nos apprentis détectives, c’est le début d’une nouvelle aventure.

Alors que Monk flaire la douce odeur de l’or, ils s’enfoncent dans les entrailles de la Terre à la recherche d’une mine où les pauvres Trolls travaillent, sous la menace de cruels Gobelins. À leur tête règne le terrible Tounk, qu’Archibald devra affronter en combat singulier !

Épée magique, empire souterrain et bagarres à gogo sont au programme de ce troisième tome. Sarbacane

 

 

 

24 février 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Les dernières sorties de février sont ici... d'un clic sur les visuels ! 

Chatblanc_chatMoine_couv.jpg

 

A60396.jpg

Lire la suite

Deux nouvelles BD chez Petit à petit avec des contes venus d'ailleurs

A découvrir dès cette semaine ! 

gabarit2-800x800.jpg

Contes asiatiques en BD : Voyagez au cœur de la culture asiatique à travers neuf contes en BD issus des traditions orales d’Orient. Vous y croiserez avec plaisir un petit chien chasseur de trésor, une meule magique, un astrologue génial et bien d’autres personnages surprenants.
LES CONTES TRADITIONNELS ASIATIQUES  RACONTÉS EN BD ET COMPLÉTÉS PAR DES PAGES DOCUMENTAIRES POUR DÉCOUVRIR LE CONTINENT ASIATIQUE. Petit à petit

 

gabarit-1-800x800.jpg

Contes arabes en BD : Du lion affamé à l’homme cupide en passant par la hyène naïve, découvrez 10 contes traditionnels arabes adaptés en bandes dessinées. Des contes pas si innocents que ça pour nous ouvrir les plus jeunes (mais pas que…) à l’étendue et la richesse de la culture arabe.
LES CONTES TRADITIONNELS ARABES RACONTÉS EN BD ET COMPLÉTÉS PAR DES PAGES DOCUMENTAIRES POUR DÉCOUVRIR LE MONDE ARABE. Petit à petit

23 février 2017

Nouveauté Rue de Sèvres : Wake Up América : tome 3

Une série que l'on suit avec bonheur dans l'air du temps elle aussi pour rappeler les luttes d'hier et d'aujourd'hui, toujours ! 

 

91Nd+Rq0WYL.jpg

Wake Up America, tome 3 : Raconté par un militant historique des droits civiques, John Lewis, le dernier volet de la trilogie de Nate Powell et Andrew Aydin est consacré à l’émergence de l’égalité raciale sur la scène politique américaine, il y a un demi-siècle.

Septembre 1963, sud des États-Unis. Lancé à l’orée des années soixante, le Mouvement des droits civiques n’a cessé de s’intensifier. Birmingham, Alabama, est aux avantpostes. Un attentat contre une église provoque la mort de quatre petites filles. Un adolescent est tué par des scouts blancs. Un autre par un policier. Toutes les victimes sont noires. « Comment notre quête pour davantage de dignité pouvait-elle déclencher de telles horreurs ? » s’interroge le narrateur de Wake Up America, John Lewis, militant historique des droits civiques. Poignant, son récit évoque avec une rare puissance l’intensité de la haine raciale qui a déferlé à cette époque décisive de la lutte pour l’intégration, et l’acharnement d’une bonne partie de l’Amérique blanche contre l’émergence de l’égalité. Suite et fin de la belle trilogie racontée par Andrew Aydin et mise en image par Nate Powell. Les droits civiques sont devenus une réalité. Mais sans doute n’est-il pas inutile de rappeler que rien n’est jamais acquis. Rue de Sèvres

Nouveauté Rue de Sèvres : Le château des étoiles, Tome 8 : Mars Prussien (gazette n°8)

La Gazette N°8 est là ! 

 

51ewkk84ugL.jpg

Le château des étoiles, Tome 8 : Mars Prussien (gazette n°8) : 1870. Le sort de la Terre se joue sur Mars! Deuxième chapitre de la nouvelle aventure dans l'univers du Château des étoiles (Les chevaliers de Mars, parution avril 2017). Edition grand format au format gazette, en tirage limité, avec des bonus exclusifs. Rue de Sèvres

Nouveautés Rue de Sèvres : Ma Guerre de la Rochelle à Dachau

Un titre grave qui parle d'un temps jadis... dont les rumeurs courent jusqu'à aujourd'hui d'un bruit et d'une sinistre mémoire. Essentiel ! 

51ZFmrfspIL.jpg

Ma guerre de la Rochelle à Dachau : Voici le témoignage de Guy-Pierre Gautier, grand-père de l'auteur, survivant de Dachau. Engagé en 1943 dans la brigade « Liberté » des francs-tireurs et partisans de La Rochelle, il s'emploie à des sabotages de voies ferrées et au renseignement. La bravoure côtoie l'insouciance. A l'arrestation du réseau, les difficultés commencent avec les interrogatoires par la gestapo, une mutinerie de la prison d'Eysses, les fusillés. Le cauchemar s'installe lors du voyage infernal en wagons à bestiaux jusqu'à Dachau. Le courage masque alors à peine la frayeur. Le récit poignant d'un survivant, jour après jour, souffrance après souffrance, jusqu'à l'apparition de la silhouette immense d'un gi américain qui annonce la fin du cauchemar le 30 avril 1945. BD Ado/Adulte. Rue de Sèvres

Nouveauté Rue de Sèvres : LE CHAT ASSASSIN T3 TOUJOURS PRÊT À FAIRE PLAISIR !

Il revient en pleine forme cette semaine ! 

51chqfm9lCL.jpg

 

LE CHAT ASSASSIN T3 TOUJOURS PRÊT À FAIRE PLAISIR ! : Tuffy, notre chat assassin, est de retour dans un troisième opus où il ne sera plus question de chasser les lapins des voisins. Non, ici, la maman d’Ellie se met à l’art, et Tuffy, première victime de cette nouvelle passion, ne semble pas apprécier son talent et encore moins son portrait qui trône dans le salon. Ce n'est donc pas en tuant des petits oiseaux et autres souris que Tuffy va mettre la zizanie dans la famille cette fois, mais en massacrant ces prétendues « oeuvres d’art ». Rue de Sèvres

17 février 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Des albums, des rééditions, des surprises et une délicieuse nouvelle héroïne chez Gulf Stream ! 

 

71zIwZ88KdL.jpg

 

71nvP82NjLL.jpg

Lire la suite