Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 septembre 2017

Nouveautés semaine de 13 septembre 2017 : Rue de Sèvres

Infinity8_T5_couv OK.jpg

INFINITY 8 TOME 5 : LE JOUR DE L'APOCALYPSE : Zombies à tous les étages ! Tous aux abris : une horde de zombies décime les passagers de l’Infinity ! Non seulement leur morsure est contagieuse, mais l’arme expérimentale qui les a créés a touché la nécropole et l’a transformée en une inépuisable armée de morts vivants ! Ann Ninurta, élue du capitaine pour cette nouvelle boucle temporelle, échappera-t-elle au coup de dent fatal ? Modèle de droiture et jeune mère célibataire ne boudant pas les rencontres masculines, elle pourrait bien être la première agente à découvrir l’origine du cimetière… Choisira-t-elle sa fille ou sa mission ? Au menu de ce cinquième volume : une garderie de petits zombies, un teint pas très frais, une technique de drague foireuse et un nouveau râteau pour le lieutenant Reffo ! Rue de Sèvres

Les Mille et une vies des Urgences COUV.jpg

 

LES MILLE ET UNE VIES DES URGENCES : L'humanité à bras-le-corps. Baptiste est interne dans un service d’urgences. Celle qu’il surnomme la femme oiseau de feu voit ses jours comptés alors que son fils est coincé en Islande par un volcan au nom imprononçable. Baptiste n’a plus qu’un but, aider sa protégée à tenir jusqu'au retour de son fils. Pendant 7 sept jours, les journées du jeune interne sont rythmées par les moments qu’il passe à son chevet, à lui raconter toutes les vies de l’hôpital : les joies et peines des patients, les farfelus, les plus touchants, mais aussi la vie des internes et des infirmiers, leurs routines, leurs découragements, leurs amours parfois. Un témoignage rare et incroyablement touchant sur la terre méconnue mais essentielle que sont les urgences. Incontournable. Rue de Sèvres

 

Spectaculaires T2 COUV.jpg

LES SPECTACULAIRES TOME 2 : LA DIVINE AMANTE : Une nouvelle aventure pétaradante pour la troupe des Spectaculaires ! Sarah Bernhardt est la reine du tout Paris, l’étoile des théâtres. Mais une ombre inquiétante plane : Sarah a reçu plusieurs lettres de menaces. Après divers « accidents », plus de doute possible, quelqu’un veut attenter à sa vie ! Elle prend la route accompagnée de sa troupe de fidèles, direction Belle-Ile. Et c’est à son fidèle ami Pipolet, accompagné de nos inénarrables Spectaculaires, qu’elle confie le soin de l’enquête et de sa sécurité. Mais les tentatives de meurtre se renouvellent et le malfrat ne les quitte pas d'une semelle. Il va falloir toute l’ingéniosité de la joyeuse troupe, équipée des nouveaux gadgets de Pipolet, pour le démasquer ! Rue de Sèvres

 

Streamliner T2 COUV.jpg

STREAMLINER TOME 2 : ALL-IN DAY Ça passe ou ça casse ! Parmi les quarante enragés alignés au départ : Billy Joe, le chef du gang des Red Noses ; Nikky ‘The Head’ le miraculé ; Calamity, l’extravagante star du rock ; les mystérieux frères Jarret ; William Boney dit ‘le Kid’ ; la sulfureuse Sue, du gang des Black Panties ; et enfin, au volant de la mythique Black Widow, la jeune Cristal… Tous sont prêts à en découdre… Les médias se sont emparés de l’événement, les autorités, dépassées, n’ont pu contenir le flux de centaines de curieux venus assister au run du siècle. Tout le monde est là, les yeux rivés sur les drapeaux. Les moteurs chauffent, la tension monte… Le vieil O’Neil a parié : la station Lisa Dora est en jeu… Rue de Sèvres

08 septembre 2017

Nouveautés semaine de 6 septembre 2017 : Casterman Jeunesse

Des merveilles à découvrir cette semaine ! 

ROCK_WAR_T3.jpg

Rock War tome 3 : Rock War est aujourd’hui le programme de télé-réalité le plus regardé au Royaume-Uni. Les concurrents encore en lice sont devenus des stars dont les moindres faits et gestes sont épiés par les paparazzis. Tandis que Summer se remet d’un grave accident, Théo, le frère de Jay, sème le chaos général, pour le plus grand plaisir de la presse à scandales. Dylan, prisonnier de la corruption, entame quant à lui une descente aux enfers…

À l’issue de la Battle Zone, deuxième phase et tournant crucial de l’émission, il ne restera que trois groupes, pour le meilleur…. et surtout pour le pire. Casterman Jeunesse

 

HistoireDeL'Art02_C2.jpg

 

L’histoire de l’art en BD : de la Renaissance à l’art moderne : Qu’est-ce que l’Art ? Pourquoi certaines oeuvres ont-elles traversé les siècles, quand d’autres sont tombées dans l’oubli ? Comment vivent et travaillent leurs créateurs ? Ce second tome aborde chronologiquement : •La Renaissance italienne •Le Classicisme •La Naissance des musées •L’Impressionnisme •Le Cubisme •Le Dada et le Surréalisme •Le Pop art •Le Street art Casterman Jeunesse

 

HECTOR ET LE COLIBRI.jpg

 

Hector et le Colobri : Une belle histoire illustrée, sur les petits défauts et les grandes amitiés Casterman Jeunesse

 

9782203123458_GRAND OURS (NE2017)_HD.jpg

 

Grand Ours : la réédition d’un album essentiel de François Place. Casterman Jeunesse

 

Nouveautés semaine de 6 septembre 2017 : Sarbacane

A découvrir cette semaine en librairie ! 

couv-Journal-de-Gurty-T3-620x930.jpg

 

 

Le journal de Gurty : La nature s’endort et Gurty se réveille…  Hourra ! C’est parti pour de nouvelles aventures couleur marron et goût châtaigne !
Mais une menace plus terrible que celle des citrouilles fantômes et des champignons vénéneux plane dans les environs : un mystérieux voleur d’animaux kidnappe un à un les chats et les chiens du voisinage !!… Alarmés, Fleur et Gurty tentent de se protéger d’une éventuelle attaque. Mais bientôt, Tête de Fesses, est à son tour kidnappé. Plus le choix : Gurty et Fleur unissent leurs forces pour tenter de retrouver leur ennemi préféré… Sarbacane

couv-Aspergus-et-moi-620x676.jpg

 

Aspergus et moi : Ce jeune rat vif et sympathique est l’un des trente assistants du fameux peintre de célébrités, Franz Aspergus. C’est lui qui est chargé de préparer les noirs, si pauvre qu’il dort dans l’atelier, sous l’établi. Mais voilà que le vieux maître perd le goût de peindre. Il aimerait tant retrouver la fraîcheur de l’enfance ! Une nuit, le petit broyeur de noirs lui propose d’essayer de peindre de la main droite, lui qui est gaucher… Révélation ! Puis avec un balai – ou en fermant les yeux ! Aspergus s’amuse comme un fou, enfin, comme un enfant. Et peu à peu, aidé par le malicieux assistant, il invente l’Art moderne… Sarbacane

couv-les-chats-élo-620x617.jpg

 

Les chats : Sarbacane

couv-Attends-maman-620x619.jpg

 

Attends, maman : Dépêche-toi, mon chéri, on est en retard !
Quel parent n’a pas ainsi pressé son enfant, avant de partir à l’école, à la crèche ou en visite ? Ici, au fil des pages, le petit répond : Attends, maman, je mets mes chaussures – et c’est un bébé mille-pattes. Ou bien Attends, maman, je finis mon bonnet – et c’est un adorable agneau qui tricote. Ou encore : Attends, maman, je me brosse les dents – et c’est un petit croco sacré- ment coquin… Jusqu’à la dernière double, où l’on retrouve les onze animaux de l’histoire au- tour d’un enfant, qui proclame, l’album Attends, maman ! entre les mains : Attends, maman, je finis mon livre ! Sarbacane

 

couv-Panama-Al-Brown-620x841.jpg

Panama Al Brown : Prenez un gamin des rues de Colòn, Prenez un dandy jazz de Harlem, Prenez le roi des nuits parisiennes, Prenez la muse d’un poète, Prenez un boxeur prodige, champion du monde, Noyez le tout dans un magnum de Mumm Cordon rouge, Vous obtiendrez le cocktail le plus énigmatique des années 30, Panama Al Brown, Un cocktail noir comme l’encre, Aux saveurs trop amères pour un monde où noir et blanc se diluent mal… Sarbacane

 

couv-Karen-Dalton-620x854.jpg

Karen Dalton : Karen Dalton a été, au début des années 60, l’une des principales figures de la scène folk de Greenwich Village d’où ont également émergé des chanteurs comme Bob Dylan. Sa voix d’écorchée vive, esquintée par la vie, l’alcool et les drogues, rappelait immanquablement celle de Billie Holiday. Elle n’écrivait pas de chansons et se contentait de chanter celles des autres : de vieux blues, des chansons de ses amis ou des tubes de musique soul.
Son talent et sa démarche artistique particulière, affranchie des codes de la scène de Greenwich Village, l’avaient toujours située à la marge. Elle fut à sa façon, l’une des premières hippies. Dans sa vie personnelle, Karen Dalton était aussi une femme libre et très indépendante, déjà mariée, séparée et mère deux fois (de deux pères différents) au moment de son arrivée à New York, lorsqu’elle avait 23 ans.
Elle vivra la dernière partie de sa vie dans une grande pauvreté, accro à l’héroïne, et finira par mourir du sida en 1993.Sarbacane

 

couv-Overdose-de-rose-620x747.jpg

Overdose de Rose : Dans la famille Machin-Chose, il y a six garçons : Arnaud, Basile, César, Dagobert, Evariste et Fernand.

Quand madame Machin-Chose met enfin au monde une fifille, qui sera forcément douce, calme, obéissante, gentille, mignonne, choupignonne, trognonne – on propose de l’appeler RoseRose grandit, ravissante et bien coiffée. Elle ressemble à une poupée. Mais c’est compter sans un caractère bien trempé – dans le rose, le rouge colère ou la couleur qu’on veut ! La révolte sera salutaire… Sarbacane

 

Couv-ma-vie-de-loup-620x854.jpg

Ma vie de loup : Labrador affectueux et curieux, Silver grandit à la ferme entre son maître et ses centaines de brebis dont il est le gardien. Rien ne vient jamais troubler la monotonie de son quotidien alors que Silver rêve d’aventure.
Qu’y a-t-il derrière les collines ? Vers où coule la rivière ? Quels animaux habitent la forêt ? Autant de questions sans réponses…
Une nuit, Silver rencontre un trio de loups affamés. Attiré par leur vie sans entrave, aussi alléchante que périlleuse, il décide de les suivre.
Au contact de la meute, Silver apprend la vie sauvage, ce qu’elle a de rude et d’exaltant à la fois. Il découvre l’amour, et les ravages de la civilisation des hommes qui réduit l’espace vital des animaux, menaçant jusqu’à leur existence. Sarbacane

 

Couv-Colorado-Train1-620x987.jpg

Colorado train : Durango, 1949. La poussière rouge. L’Amérique profonde, à peine sortie de la deuxième Guerre. C’est dans ce monde-là que grandissent Michael et ses copains. Durham et George passent des journées à construire une fusée ; le gros Don s’efforce d’échapper aux brutes du collège, tandis que Michael consigne les aventures de la bande dans son Cahier. L’enfance, les jeux, les rêves comme une marmite cuisant au soleil de juillet… Jusqu’au jour où un gosse de la ville disparaît. Avant d’être retrouvé, quelques jours plus tard, à moitié dévoré. Aussitôt, les cinq copains décident d’enquêter. Dans l’ombre, le tueur – la Chose ? – les regarde s’agiter. Sarbacane

29 août 2017

Pile ou Face, tome 1, cavale au bout du monde

Coup de coeur pour une BD formidable au scénario passionnant et dessinée avec subtilité et bonheur ! 

pileouface.jpg

Deux jumeaux dont la mère est morte. Deux jumeaux remis à l’homme que leur mère a aimé jadis, et tout commence.

Cléo et Alex vont pourtant connaître un début de vie difficile et quand on les retrouve quelques années plus tard c’est en tant que membres du gang du crochet noir et là leur histoire va encore accélérer et les entrainer au bout du monde au risque d’être séparés et confrontés à une autre paire de jumeaux roux comme eux…

Vous en raconter davantage vous priverait du plaisir de la découverte de cette histoire redoutablement bien construite et menée. Les illustrations, elles, donnent de la puissance au récit, à la fois précises, presque rugueuses parfois dans le trait, elles donnent vie et profondeur à ces personnages et à leurs aventures avec un grand sens de la couleur et des jeux d’ombres et de lumière.

Ce premier récit, alors que le tome 2 vient de sortir, est passionnant, rythmé et vous donnera une furieuse envie de connaître la suite. Un très bon moment de lecture et de plaisir à partager sans tarder.

 

Jean-Luc

 

pileouface_185x255_int_bat-bdef-8.jpg

 

pileouface_185x255_int_bat-bdef-9.jpg

 

pileouface_185x255_int_bat-bdef-13.jpg

 

Illustrations © Rue de Sèvres. Tous droits réservés . 

 

Pile ou Face, tome 1, cavale au bout du monde

Scénario : Hope Larson

Dessin : Rebecca Mock

Editions Rue de Sèvres, 14 septembre 2016, 16 €

 

pileouface.jpg

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25 août 2017

Nouveautés Sarbacane semaine du 23 août 2017

Et hop en vrai, en annonce et en couleurs ... 

couv-la-fourmi-rouge-620x987.jpg

La fourmi rouge : Vania Strudel a 15 ans, un œil qui part en vrille et une vie qui prend à peu près la même direction Et ce, à cause de : - Sa mère, qui est morte quand elle avait huit ans. - Son père, un taxidermiste farfelu. - Pierre-Rachid, son pote de toujours, qui risque de ne plus le rester… - Son ennemie jurée, Charlotte Kramer, la star du lycée. - Sa rentrée en Seconde, proprement catastrophique. Pour Vania, c’est clair : l’existence est une succession de vacheries, et elle est condamnée à n’être personne. Une fourmi parmi d’autres. Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme, qui lui explique en détail que non, elle n’est pas une banale fourmi noire sans aspérités. Elle serait même plutôt du genre vive, colorée, piquante ! Du genre fourmi rouge…  Sarbacane

 

couv-Le-génie-de-la-lampe-de-poche-620x930.jpg

 

Le génie de la lampe de poche : Je m’appelle Vladimir Poulain, j’ai dix ans et je vis le pire été de ma vie. Ma mère a décidé de m’expédier en colonie de vacances…
Elle se fiche bien que mes lunettes m’empêchent de faire du sport ! « La Joie dans les bois », c’est un camp situé entre l’autoroute, un abattoir et une station d’épuration. En plus, je suis coincé dans une tente entre un gars qui pue des pieds et un autre qui parle en morse (pas l’animal, le code secret). Le directeur est un psychopathe qui nous oblige à nager avec des poissons morts et la cuisinière a des recettes très spéciales…Tout ça aurait pu virer à la catastrophe si je n’avais pas rencontré Eugène Von Génial, le génie enfermé dans ma lampe de poche. Hé oui, un vrai génie, dont le métier est d’exaucer des souhaits. Mais, on ne va pas se mentir : il est très loin d’être doué… Sarbacane

 

couv-ABC-Ville-620x646.jpg

ABC ville  : Il suffit de lever le nez ou d’observer les traces sur la chaussée : la ville est vivante et si on y regarde bien, elle se donne à lire comme un livre ouvert. Ici, un bout d’immeuble percé de fenêtres forme un E ; là, un élément de trottoir dessine un C ; là-bas, un échafaudage recèle un grand T – cet abécédaire surprenant, tout en prises de vue in situ, invite à traquer les vingt-six lettres de l’alphabet dans l’univers urbain.

On cherche : tantôt c’est facile, tantôt le défi à relever est moins évident – dans tous les cas, la solution est présentée sous un rabat à droite, isolant la lettre recherchée au sein de la photo.

L’ordre alphabétique est à la fois une indication directe, pour les plus grands qui le connaissent déjà, et le moyen de le mémoriser pour les néophytes.

Un rappel complet de l’alphabet sur le dessus du rabat, avec la lettre à chercher déjà éclairée parmi les vingt-cinq autres, apporte à tous un indice complémentaire.Sarbacane

 

 

couv-Antonella-620x827.jpg

Le tango d’Antonella : Antonella aime les oiseaux et le tango.
Elle a aussi les plus longs cheveux du monde, serrés dans un chignon géant où elle enferme ses oiseaux quand elle va danser, de peur qu’ils ne s’évadent.

Helmut l’aviateur a de petits cheveux courts et frisés, et aime par-dessus tout les loopings et sa liberté. L’une danse en ville, l’autre danse dans le ciel.

Un délicieux concours de circonstances va les mettre brutalement en contact. Et c’est le choc ! Mais avant d’accorder leur pas de deux, Helmut et Antonella vont devoir apprendre à s’ouvrir à l’autre, voire à lâcher du lest… Sarbacane

 

couv-Dou-et-son-doudou-620x498.jpg

Dou et son doudou : DOU, le bébé ornithorynque, cherche son doudou partout dans la maison : dans son coffre à jouets, dans l’armoire, dans la machine à laver, le frigo… Il en profite pour se régaler de tarte au « chitron », retrouve au passage sa balle sous le canapé, fiche un sacré bazar du sol au plafond – mais de doudou, point ! Une seule solution : appeler papa et maman à l’aide ! « Tu as regardé dans ton lit ? » demandent ceux-ci. Mais oui bien sûr ! Et voilà le doudou retrouvé ! Sauf que maintenant, plus moyen de retarder le moment d’aller au lit. Ah si, peut-être : « Au lit ? dit DOU. On ne range pas avant ? » Sarbacane

 

couv-Zéline-T1-620x833.jpg

L’école de Zéline, tome 1, la classe de maître Léon : Pour Zéline, cette rentrée des classes est très particulière. Asthmatique, elle est confiée à ses grands-parents qui vivent à la campagne. La jeune citadine découvre la vie champêtre, la classe unique où petits et grands se mélangent sous la bienveillante surveillance de maître Léon. Zéline est une petite fille pétillante et curieuse, qui a la particularité de tenir un journal dessiné. C’est dans ces pages qu’elle croque son quotidien à l’école de la Garenne, mais aussi ses découvertes de la faune et de la flore locale… Elle saisit à son rythme, avec ses mots, les détails savoureux et souvent invisibles que seuls voient ceux qui prennent le temps de vivre. Sarbacane

couv-Prends-ma-main-maman-620x619.jpg

 

Prends ma main maman : Sur le chemin de l’école, une fillette hésite entre l’envie de découvrir la rue pleine de vie, le linge coloré qui tourne dans les machines du Lavomatic, les mobylettes rouges du vendeur de pizzas – et la crainte du bruit, du monde, des voitures et surtout, de la grille de l’école qui se profile au loin, avec l’attroupement devant… À chaque fois revient comme un leitmotiv la formule magique pour s’encourager : Prends ma main maman ! Une fois dans la cour, c’est sa copine Manon qui aidera la fillette à se lancer pour de bon dans sa rentrée.Sarbacane

 

couv-LAimant-620x790.jpg

 

L’Aimant : Pierre, jeune étudiant parisien en architecture, entreprend un voyage en Suisse afin de visiter les thermes de Vals. Ce magnifique bâtiment, conçu par le célèbre architecte suisse Peter Zumthor*, au cœur de la montagne, le fascine et l’obsède. Cette mystérieuse attraction va se révéler de plus en plus forte à mesure que Pierre se rapproche du bâtiment…Sarbacane

 

couv-les-déchainés-620x825.jpg

Les déchainés : D’après le roman éponyme de Flo Jallier Martinique, 1872. Amélia rêve… quand elle le peut. Son jeune maître Thibault de la Bauterie invente pour elle mille jeux, de la grande piraterie à la chasse aux crapauds-buffles dans les champs d’ananas. Mais une fille d’esclave peut-elle être libre d’aimer ?Sarbacane

 

couv-limace-620x620.jpg

Limace : « Une limace, c’est mou, c’est moche, c’est gluant, c’est dégoûtant. C’est pour ça qu’on les écrabouille. » Qu’est-ce qu’elle prend, la pauvre limace de ce livre animé où la fin de chaque affirmation se découvre sous un rabat malin ! Elle tente de se rebeller : « Vous savez ce qu’elle vous dit, la limace ? » « Eh bien, non, réplique la voix off. Parce que une limace, ça ne parle pas. » Et couic, le sifflet. Notre pauvre limace est totalement déprimée. Mais elle aura le dernier mot : car une limace, « au moins, ça n’est pas méchant… » et la voici entourée de tous ses amis ! Sarbacane

Nouveautés Rue de Sèvres semaine du 23 août 2017

C'est partie pour une fin de semaine BD 

Pile ou Face T2_OK.jpg

Pile ou face, tome 2, cap sur l’île aux trésors : De l'aventure pleine de souffle et de rebondissements !  Les jumeaux Alexandre et Cléopâtre, découverts dans le premier volume de ce dyptique, sont réunis autour de leur père après une quête tumultueuse. Ils comprennent que le couteau et la boussole qu’ils ont reçu en héritage de leur mère, dessinent une carte jusqu’à un trésor qui leur revient. En larguant les amarres avec le capitaine Tarboro, ils savent qu’ils vont au-devant de nouveaux dangers : l’océan est plein de nouveaux et anciens ennemis, dont leur nemesis,  l’infâme pirate Felix Worley. Mais la vie à bord malmène la complicité des jumeaux. Tandis qu’Alex trouve sa place parmi les marins, Cléo, seule fille à bord, s’entraîne à l’escrime contre l’avis de son frère pour tromper l’ennui et se changer des tâches ménagères. Sauront-ils rester soudés dans leur chasse au trésor ? Leurs ennemis risqueraient bien de tirer profit de leurs divisions pour les doubler… De l'aventure pleine de souffle et de rebondissements ! Rue de Sèvres

 

Philocomix COUV.jpg

 

Philocomix : 10 philosophes, 10 approches du bonheur.  Je pense donc je suis heureux ! Et si le chemin vers le bonheur passait avant tout par la pensée et la réflexion ? Comment définir le bonheur, à quelle aune le mesurer, existe-t-il un bonheur sans limite ? Replongeons avec humour dans les pensées de dix grands philosophes, de l’Antiquité au XIXe, pour comprendre quelles solutions ils proposent à ces épineuses questions. Que vous penchiez plutôt pour le « Pour être heureux il faut se connaître soi-même » de Platon ou le « il ne faut rien désirer que l’on ne puisse acquérir » de Descartes, voici dix philosophies de l’accomplissement personnel exposées avec précision mais en toute simplicité, pour aborder la rentrée bien armé. Et en bonus, un guide pratique nous rappelle que, s’il n’est pas toujours simple d’appliquer la philo aux situations concrètes de notre quotidien, c’est sûrement la voie du bonheur... Rue de Sèvres

 

plat_1_brume_ok.jpg

 

 

Là où nait la brûme : Un road movie intimiste, dans lequel Josh affronte son passé et finit par se trouver lui-même.  Josh, petite trentaine baroudeuse et tatoué, a récemment quitté la marine. Sac au dos, il trace sa route à travers la campagne de l’île de Terre-Neuve. Le climat y est rugueux, comme la vie sur place. Il part à la recherche de son père qui s'y est installé et a  disparu, à défaut d’affronter ses fantômes. à moins que Ruthie-Jane, qui semble plus douée pour la vie que lui, ne le pousse à se rechercher lui-même. Mais les brumes sont tenaces en Terre-Neuve, et la route toujours tentante. Rue de Sèvres

 

 

BD Soledad T5 COUV.jpg

La BD de Soledad la compile de l’année 5 : Des tranches de vies pleines de légèreté et d’autodérision.  Le RDV annuel de compilation des pages de Soledad Bravi parues dans ELLE, pour prolonger l’été avec humour et aborder la rentrée du bon pied ! Soledad nous offre un vrai bain de soleil et saupoudre d’intercalaires lumineuses l’ensemble de cet ouvrage avec des illustrations inédites en pleines pages. Rue de Sèvres

22 août 2017

L'Histoire de l'Art en BD - Tome 1 : De la préhistoire... à la Renaissance !

La tome II débarque le 6 septembre ! Il faut vous procurer de toute urgence ce premier opus et mettre à jour vos piles ... absolument formidable !

couvok.jpg

Ce qu’il y a de formidable dans cette collection, c’est qu’on n’est jamais déçu. Avec ce premier volume de l’histoire de l’art en BD, nous voici plongés à la découverte des principales productions artistiques de la préhistoire à la Renaissance.

C’est un grand-père flanqué de ses deux petits enfants qui vont servir de fil rouge et nous guider dans les méandres de l’histoire.

L’occasion pour ces trois là de poser et de nous faire poser un certain nombre de questions sur le temps qui passe vite ou pas, sur la mémoire, sur la beauté (qu’est-ce qui est beau ? Et puis d’ailleurs nos ancêtres trouvaient-ils cela beau ?), sur l’état de la recherche et des connaissances (beaucoup de choses ne sont pas encore identifiables)… au fil des pages on remonte le temps (on aime les pages chronologiques qui permettent de se repérer dans le temps) et on découvre des astuces, des points d’architectures, des œuvres connues, d’autres moins qui ont marqué notre histoire et celle de l’art.

C’est extrêmement bien mené, construit, curieux (et qui donne envie d’aller encore plus loin, c’est vous dire) et illustré avec tout le talent et la patte inimitable de Bruno Heitz. A savourer sans modération aucune et mettre dans toute bonne bibliothèque pour ouvrir l’esprit et l’âme ! Formidable !

 

Jean-Luc

 

9782203101005_1.jpg

 

9782203101005_2.jpg

 

9782203101005_5.jpg

 

9782203101005_11.jpg

 

Illustrations © Casterman Jeunesse. Tous droits réservés. Merci ! 

 

L'Histoire de l'Art en BD - Tome 1 : De la préhistoire... à la Renaissance !
Texte : Marion Augustin
Illustré par : Bruno Heitz
Editions Casterman jeunesse, 24 août 2016, 14, 95 €

 

couvok.jpg

28 juin 2017

Nouveautés Sarbacane de juin

Avant les vacances pour leur dernière semaine d'annonce de sorties, les lutins rattrapent leur retard ! Alors avant de vous parler plus tard du programme de rentrée de fou des éditions Sarbacane on vous annonce les petits derniers et à partir de la semaine prochaine des chroniques pour tout l'été ! 

couv-chapeau-les-singes-620x877.jpg

Chapeau les singes : Un marchand de chapeaux débarque au milieu d’une tribu de singes turbulents. Épuisé, il s’endort. Mais au réveil, plus un chapeau dans sa carriole ! En revanche, chaque singe en arbore un sur la tête. Le marchand pousse un grand cri. Les singes poussent un grand cri. Il leur lance des mangues. Les singes aussi. Alors le marchand a une idée : il se gratte la tête. Les singes se grattent la tête. Il jongle avec les mangues. Les singes jonglent avec les mangues. Il jette son chapeau par terre – les singes jettent leur chapeau par terre. Bingo ! Et le marchand repart, fort content d’avoir récupéré sa marchandise. Quelques années plus tard, son petit-fils, marchand de casquettes de son état, revient ; mais cette fois, la farce aura une tout autre fin… Sarbacane

 

couv-chasseur-de-reves-T2-620x834.jpg

Le chasseur de rêves Tome 2 – Haro sur le Tigronimbus ! Le chasseur et son fidèle Sancho reprennent du service et fourbissent leurs armes. Cette fois, leur traque les mène aux confins du monde des rêves… En bateau, en armure ou en ballon, ils se lancent de nouveaux défis à la hauteur de leurs utopies : traquer le Kraken dans les glaces des pôles, chevaucher un Tigronimbus sous les cieux éthérés, piéger des idées noires et autres créatures imaginaires… Sarbacane

 

 

couv-Phénomène-philomène-620x930.jpg

Le phénomène Philomène : Anatole et l'école, c'est une suite de rendez-vous manqués. Il faut dire qu'il passe une grande partie de son temps dans la lune... Mais cette année ne commence pas comme les autres : Anatole découvre qu'il a un don. Il voit les fantômes. Ou plutôt, un fantôme... Philomène, une jeune fille morte en 1870 ! Que fait-elle donc à hanter son collège ? Repérer un fantôme, c'est déjà pas banal. Mais quand il vous apprend qu'un grave danger menace la vie des élèves, ce rendez-vous, pas question de le rater ! Sarbacane

 

couv-Malopatt-T2-620x833.jpg

 

Expédition Malopatt Tome 2 : Les bons plans de la jungle : On ne s’ennuie jamais avec les Malopatt ! Connaissez-vous les limaces bitumineuses, qui bavent des routes sinueuses en pleine jungle ? Le Savana Bar, où les animaux vont se désaltérer à coups de cocktails à la tombée du jour ? Tout ça et bien plus, c’est le quotidien de la famille d’explorateurs la plus marrante de la planète ! Et la plus experte en zoologie barrée…
Les Malopatt, c’est comme un jeu de 7 familles : il y a Stanley le grand-père, Livingroom l’explorateur so british, les enfants Léopold et Tarzine, et Kastagne, le pachyderme. Sarbacane

 

 

couv-Amour-vengeance-et-tentes-quechua-620x987.jpg

Amour, Vengeance et tentes Quechua : Deuxième samedi du mois de juillet. Depuis toujours, ce jour précis, Tara et ses parents – le morne postier et l’Italienne agitée – prennent le départ des vacances. Direction « le Momo’s », camping tenu par la vieille Momo et son fils Jacky. Là-bas, Tara respire, retrouve la rivière et son copain de toujours : Adam. Adam devenu, cet été… ce beau mec qui la remue totalement !

À peine le temps de savourer que débarque Éva, belle et brûlante comme le soleil, et vite surnommée « La Frite » par Tara. Ils étaient deux, ils se retrouvent trois. Les mauvais coups vont tomber, pour Tara comme pour Adam et La Frite, mais aussi pour ce qui n’existe plus : l’insouciance d’avant. Sarbacane

 

couv-Mordicus-2-620x817.jpg

 

Mordicus un jour, Mordicus toujours ! Cet été-là, le Grand Méchant Mordicus emmène son arrière-petit-fils Félix en vacances au bord d’un lac, à Saint-Amour-les-Clapotis. Tout va à peu près bien, malgré la peur qu’inspire le vieux Loup grincheux aux vacanciers. Mais un matin, Fanette, la jolie biche de l’épicerie, a disparu… C’est forcément un coup du grand Méchant Loup ! La rumeur va bon train, d’autant que Mordicus lui-même ne dément pas. Félix, déçu et meurtri, en vient à douter de son propre aïeul. Alors ? Grand Méchant Loup invétéré ? Ou coupable désigné ?Sarbacane

 

 

couv-un-ptit-coin-de-parapluie-620x749.jpg

Un p’tit coin de parapluie : Au moment d’aller au lit, à l’école, sur la plage, dans une nouvelle maison… il y a plein de moments dans une vie d’enfant où on se sent seul, intimidé, perdu ou, tout simplement, mal à l’aise. Mais heureusement, il y a l’amour qui protège de tout, qui rassure et porte, répare et réconforte.

Dans ce poème tendre et libre, il est représenté sous forme de parapluies multicolores où chacun des quatre enfants à l’image sait qu’un p’tit coin lui est toujours réservé… Sarbacane

 

 

 

 

18 juin 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires...

Clic sur le visuel pour tout voir et savoir ! 

 

71RjQwPT4CL.jpg

Lire la suite

10 juin 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires...

Soleil + lecture + albums = bonheur ! 

19029457_1362019023848043_323897113329670828_n.jpg

Lire la suite

19 mai 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Belles découvertes en cette fin de semaine pluvieuse ! 

 

71fgAoSewEL.jpg

Lire la suite

13 mai 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

 D'un clic sur les visuels découvrez toutes ces merveilles ! 

51Nb1LonuTL.jpg

Luna et la chasse aux chagrins.jpg

 

LesPetitesVictoires_couv_HD_ok.jpg

Lire la suite

12 mai 2017

Nouveautés mai Sarbacane

Bon, on est en retard, alors oui il y a bien des nouveautés chez Sarbacane pour ce début mai et oui elles sont toutes là : youpiiiii ! 

 

couv-secrets-de-Brune-T1-620x852.jpg

 

Les secrets de Brune : C’est bientôt la rentrée et Brune change de collège… Son angoisse grandit à mesure que le jour fatidique approche. À quoi ressemblera sa nouvelle vie ? Son histoire commence… Brune est une adolescente timide et secrète, qui s’interroge sur sa vie, sur le monde qui l’entoure. Ses copains de classes, ses professeurs, sont autant d’énigmes qu’elle peine à résoudre. Comment trouver la clé ?…
« Les secrets de Brune » sonnent comme une invitation à se découvrir, se faire confiance, et pourquoi pas, s’aimer… C’est la recherche du pont qui relie la vie d’une fille ordinaire à ses rêves les plus secrets, un voyage intime sur les ailes d’une hirondelle. Délicatesse et finesse du dessin donnent corps au texte de Bruna Vieira. Sarbacane

 

couv-Gloria-620x987.jpg

Gloria : Gloria, tombée enceinte trop jeune d’un prof de théâtre dont elle était follement amoureuse, a abandonné son bébé pour poursuivre son rêve de devenir une star, et partir pour Los Angeles… Sept ans plus tard, son ambition glorieuse s’est diluée dans les déconvenues et les rôles de figuration. Alors, elle décide de récupérer son enfant. Sauf que la mère adoptive n’est pas d’accord, bien sûr. Il ne reste plus à Gloria qu’à enlever Jamie et à fuir avec lui d’État en État à travers l’Ouest américain, direction le Canada. Pas si simple – d’autant que Jamie, lui, ne veut pas rester avec elle. Sarbacane

 

couv-Nils-Zena-T3-620x930.jpg

Nils & Zéna Tome 3 Le Commandeur : Un soir, Nils et Zéna découvrent, caché dans un sous-sol, un stock de vêtements « Benzine », marque très prisée par les jeunes… Ça sent la contrebande. Sarbacane

 

couv-jour-de-lage-de-raison-620x878.jpg

Le jour de l’âge de raison : Dans 7 jours, Georges aura 7 ans. L’âge de raison. Il se demande bien ce qui va lui arriver… Est-ce qu’il n’aura plus envie de jouer avec ses petites voitures ? 7 ans, l’âge du grand carambolage ? Est-ce qu’il va soudain avoir la tête de son père, dont on lui dit qu’il est le portrait craché ? Georges préférerait ressembler à un grand chef indien, comme Geronimo !
Du lundi au dimanche, jusqu’à la fête familiale pour son anniversaire, Georges s’interroge, tiraillé entre l’envie de faire le grand plongeon – et la tentation de retomber en petite enfance. Et le jour dit, il se tient les yeux écarquillés face à la glace : 5, 4, 3, 2… Sarbacane

 

couv-Le-Saule-rieur-620x880.jpg

 

Le saule rieur : Un ami imaginaire pas comme les autres …  C’est un petit garçon qui aime aller pêcher à l’étang, non lui de chez lui, y observer les oiseaux, la vie qui pullule… Un jour, sa lance se prend dans les branches d’un saule. « Aïe, tu m’as fait mal ! » entend le garçonnet, ébahi. Alors seulement il s’en aperçoit : le saule porte des lunettes ! Commence une journée fantastique où le « saule rieur », gardien de l’étang, dévoile à l’enfant mille secrets et jeux à partager au bord de l’eau. Et le soir venu, une ultime surprise attend le petit garçon, de retour à la maison. Sarbacane

 

Couv-Simon-et-Louise-620x837.jpg

 

Simon & Louise : Un ami imaginaire pas comme les autres …  C’est un petit garçon qui aime aller pêcher à l’étang, non lui de chez lui, y observer les oiseaux, la vie qui pullule… Un jour, sa lance se prend dans les branches d’un saule. « Aïe, tu m’as fait mal ! » entend le garçonnet, ébahi. Alors seulement il s’en aperçoit : le saule porte des lunettes ! Commence une journée fantastique où le « saule rieur », gardien de l’étang, dévoile à l’enfant mille secrets et jeux à partager au bord de l’eau. Et le soir venu, une ultime surprise attend le petit garçon, de retour à la maison. Sarbacane

 

couv-maman-arc-en-ciel-620x620.jpg

 

Ma maman arc-en-ciel : Un tout petit garçon, encore bébé, adore sa maman arc-en-ciel, qui lui apprend les couleurs : le vert forêt de ses yeux, l’orange mandarine de ses cheveux, le rose de ses câlins tout doux, le rouge de sa colère aussi, parfois… C’est tout un arc-en-ciel et une palette de sensations qui se déploient, mêlant exploration et découverte du monde : le bleu des vagues, le violet d’une aile de papillon, le jaune gourmand d’une tarte au citron…
Et si jamais le gris de la tristesse prend la maman par un jour de pluie, c’est le bébé qui lui tend les bras en retour, pour lui montrer que, lui aussi, il est un arc-en-ciel de joie et de vie ! Sarbacane

 

couv-Jacques-Damour-620x840.jpg

 

Jacques Damour : Alors qu’il arpente les boulevards d’un Paris transformé, Jacques Damour se souvient de son ancienne vie à Ménilmontant… ciseleur sur métaux, marié à Félicie, il était pauvre mais heureux avec ses deux enfants, Eugène et Louise. Tout a basculé pendant le siège des Prussiens. C’est le début de la Commune, Béru, un peintre en bâtiment affamé, qui mange bientôt matin et soir chez les Damour, tient des propos enflammés, prône la république, la justice et l’égalité et convainc le père et le fils d’aller se battre sur les barricades. Mais Eugène est touché par une balle en pleine poitrine et meurt. Peu de temps après, Jacques Damour est fait prisonnier et est déporté au bagne de Nouméa.
Berru, lui, a filé trois jours avant l’arrivée des troupes… C’est cet « ami » justement que Damour retrouve par hasard sur le pont Notre-Dame. Berru lui apprend alors que Félicie s’est remariée avec un riche boucher des Batignolles. Les deux hommes, grisés par le vin, partent pour la boucherie… Quelle sera la réaction de Félicie en voyant Damour qu’elle croit mort depuis dix ans ? Eugène va-t-il être vengé ? Et Louise, qu’est-elle devenue ?…

C’est l’histoire d’un malchanceux, d’un faible manipulé par un lâche. L’histoire aussi d’un revenant qui cherche à renouer avec un passé à jamais disparu. Mais quelle place lui reste-t-il dans une société qui a irrémédiablement changé ? Sarbacane

 

 

COUV-Bob-et-Lola-620x892.jpg

 

Bob et lola, le grand Youp’lala : Bob et Lola sont deux petits éléphants, frère et sœur, dont le lecteur va suivre la journée pleine de rebondissements. Du lever où ils sautent sur leur lit avec énergie, au petit déjeuner quand craque la coquille de l’œuf à la coque – jusqu’à la sortie en ville pour préparer le grand événement de la journée : l’anniversaire surprise de leur papa ! Le texte chantant est animé à chaque étape d’onomatopées réjouissantes pour les grandes oreilles des petits éléphants – et celles des petits enfants, qui écoutent et répètent l’histoire avec jubilation… Sarbacane