Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

17 novembre 2017

Nouveautés semaine du 16 novembre 2017 : Albin Michel Jeunesse

9782226392497-j.jpg

Nos vacances : Une petite fille passe des vacances chez son grand-père quand un invité indésirable vient troubler son bonheur. Elle doit partager grand-père, jeux et repas avec un éléphanteau qu’elle juge stupide et grotesque. Pour apaiser l’hostilité entre les deux enfants le vieil homme doit faire preuve de patience et d’imagination. Il les conduit dans à la fête du village où la petite fille endormie devant un grand feu entame un « voyage céleste » et rencontre un bel enfant. Le lendemain, jour du départ de l’invité, elle refuse d’aller à la gare mais postée dans un arbre elle voit passer le train : à l’intérieur, le petit éléphant lui fait signe. Un battement de paupière et elle croit voir à sa place l'enfant des étoiles… . Albin Michel Jeunesse

 

 

9782226399434-j.jpg

Mon-gros-mouton-noir : Il y a un mouton à l’horizon, apparu quand le vent s’est levé. Pas un ours brun, ni un porc-épic : un-gros-mouton-noir. Qu’est-ce qui le rend si attachant pour l’enfant ? Qu’il soit gros ? Qu’il soit noir ? Qu’il soit mouton ? L’enfant qui raconte aimerait que l’été dure et se questionne en observant l’animal. Ce mouton revient tout le temps le voir… à moins qu’il ne le quitte jamais. Et l’été, malgré tout, finira…

Ce texte concis et poétique dit tout en délicatesse le rapport d’un enfant et d’un animal, à la fois réel et fantastique, à la fois animal et être vivant, semblable et autre. Leurs regards et leurs peurs peuvent-ils être les mêmes ?

La puissance des images de Juliette Barbanègre (crayon rehaussé de couleurs par ordinateur) pousse l’étrangeté et le questionnement philosophique de ce texte tout en le rendant accessible aux enfants. . Albin Michel Jeunesse

 

 

9782226401588-j.jpg

La Jeune Fille et la mer : Une jeune fille qui ne connaissait de la mer qu’un peu d’eau au fond d’une bouteille, s’endort un jour dans un petit bateau abandonné au bord du canal. Lorsqu’elle se réveille elle tangue sur l’océan, portée par de hautes vagues qui la déposent sur une île. Trouvant sur la plage un fruit magnifique, elle s’apprête à le dévorer quand un oiseau l’en empêche « J’attends depuis longtemps qu’il tombe, ce fruit est à moi » vocifère l’oiseau. Puis s’enfonçant plus loin dans l’île c’est un poisson qui lui interdit de boire son eau, un chat qui l’empêche d’attraper le poisson, un chien qui lui défend de courir après « son » chat…

Cette fable se dévoile selon la technique particulière d’Adrien Parlange, déjà expérimentée dans l’enfant chasseur : les images se révèlent au fil du récit par la juxtaposition d’une feuille transparente. . Albin Michel Jeunesse

 

L’écriture et le travail artistique minimalistes d’Adrien Parlange lui permettent de déployer un vaste univers de jeu et de poésie. Cette jeune fille a-t-elle rêvé son voyage ? Au lecteur de choisir. . Albin Michel Jeunesse

 

9782226327420-j.jpg

 

Aleph - ton premier livre : L’aleph est la première lettre dans les alphabets hébreux et arabe. Elle symbolise le commencement et par extension le début du monde intelligible. Janik Coat l’a choisie comme titre d’un imagier qu’elle destine aux tout-petits, tentant de se glisser dans leur regard pour mettre des mots sur les objets qui peuplent leur univers visuel le plus familier.

Ainsi, le livre progresse des formes les plus élémentaires (ronds, carrés, étoiles) vers des objets basics (hochet, biberon, arbre), des personnages domestiques (chat, oiseau), présente le monde extérieur à travers des décors, des véhicules, et glisse enfin vers la fiction. Janik Coat a pour la première fois réalisé pour ce livre plus de soixante pochoirs qui apportent une douceur particulière aux couleurs et aux formes. Albin Michel Jeunesse

Publié dans #Albums, #prévisions de sorties, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.