Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 avril 2021

Voilà le printemps

❤️❤️❤️❤️

146646_couverture_Hres_0.jpg

 

Ce petit cube (presque) à la couverture faite de dégradés de vert et blanc principalement est un petit bijou.  Au fil des pages, on découvre en soulevant les clapets ou on touche certaines parties en relief et on adore cette idée du réveil de la nature au printemps, et de tous les petits bonheurs et des promesses de lendemain qu’il nous apporte. Pages cartonnées et résistantes, couleurs douces et belles, on sort de la lecture de ce livre avec le sourire aux lèvres, prêts à relever les défis du monde. Magique 

 

Jean-Luc 

 

 

146646_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

146646_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

illustrations © Seuil jeunesse, tous droits réservés. Merci 

Voilà le printemps 

Pauline Kalioujny

Editions du Seuil jeunesse, 12 mars 2021, 10,9 €

 

146646_couverture_Hres_0.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le chien, le lapin et la moto

Très gros coup de coeur pour un album d'une belle sensibilité sur la séparation, l'amitié, le temps qui passe et la vie qui continue  ❤️❤️❤️❤️❤️

Couv-Web-Couleur3.png

Un lapin qui rêve d’ailleurs, un chien qui trop vieux renonce à partir, deux amis qu’un jour la vie sépare. Alors peu à peu lapin rêve de partir aussi, allez jusqu’au bout de la route. Mais c’est loin parfois le bout de la route et lapin alors que l’été donne une couleur dorée à la nature fonce, crie, hurle et découvre de merveilleux endroits et se fait lui aussi de belles histoires pour plus tard, pour la mauvaise saison, pour raconter à d’autres amis, nouveaux qui viendront surement. 

Cet album parle avec une pudeur immense de l’amitié et surtout du deuil et donc de la séparation. Il invite au voyage et donne le sentiment parfois de flotter entre deux mondes, l’un s’effaçant peu à peu et l’autre telle la vie redevenant plus dense, plus vif parce que tout finit par reprendre et continuer, mais avec la moto, les voyages et la vie qui continue ainsi, le lapin ne perd pas totalement son ami si précieux et continue à vivre parce qu’il le faut et parce que celui qui est parti l’aurait voulu aussi. 

Les illustrations et la palette de couleurs sont juste parfaites. Elles donnent avec leur petit côté vintage, le sentiment de nous propulser dans du rêve avec des tâches de lumières et de vie qui reviennent régulièrement et nous entraînent vers de nouveaux horizons et la vie qui toujours est la plus forte. Cet album est une petit merveille à mettre entre toutes les mains . Magique et merveilleux. Merci et bravo ! 

 

Jean-Luc 

LapinChienMoto4-p3n10874upuyasrjivz6gzr04qxzjsty95wtuxcm9y.png

 

illustrations © Les éditions des éléphants, tous droits réservés. merci 

 

Le chien, le lapin et la moto

Kate Hoefler, Sarah Jacoby

Traduit de l’anglais par Ilona Meyer
Editions, les éditions des éléphants, 18 février 2021, 14 €

 

Couv-Web-Couleur3.png

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Après le cirque

Et si on partait pour le cirque mais après quand les lumières s'éteignent ? ❤️❤️❤️

 

apres-le-cirque.jpg

 

 C’est vrai ça : que se passe-t-il après le cirque ? Que deviennent l’écuyère, le clown, le dompteur, les animaux et tout ceux qui nous ont fait crier, rêver, hurler de peur ou de plaisir. C’est on déjà demandé ce qu’ils allaient devenir une fois les lumières éteintes et les paillettes retombées ? 

C’est à toutes ces questions et certainement bien d’autres que nos jeunes amis vont pouvoir répondre grâce aux idées et aux illustrations de  Didier Lévy.

 Ainsi page après page, un autre univers de rêve ou de tranquillité s’ouvre à nos yeux curieux et rassurez vous, tout cela ne casse pas la magie, parce qu’on est parfois étonné, parfois on ricane bêtement, parfois on sourit tendrement et parfois encore on continue à rêver et à imaginer d’autres soirées, d’autres étoiles dans les yeux, d’autres fêtes. A lire le soir avant de s’endormir pour faire des rêves hauts en couleurs. 

 

Jean-Luc 

 

 

apres-le-cirque-p-8-9-web-1400x.jpg

 

apres-le-cirque-p-10-11-web-1400x.jpg

apres-le-cirque-p-12-13-web-1400x.jpg

Illustrations © Sarbacane, tous droits réservés. merci 

 

apres-le-cirque.jpg

 

 

 

Après le cirque

Didier Lévy

Editions Sarbacane jeunesse, 3 avril 2021, 13,9 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dis, comment te défends-tu ?

Etonnant, curieux et toujours merveilleux ! Un petit album pour découvrir la nature et les animaux
d'un oeil pétillant et neuf ! ❤️❤️❤️❤️

41RtjHMdaAL.jpg

 Connaissez vous le porc-épic ballon …le crabe boxer, le nandou d’Amérique, le basilic , le grand pagure, la raie torpille et bien d’autres encore plus connus ou le croit-on ? Une quarantaine d’animaux plus ou moins connus qui sur une double page richement illustrée par Clémence Pollet  nous raconte ces drôles de bestioles parfois et leur mode de défenses. Les textes sont courts, efficaces, et nous disent tout sur la bête et sa façon d’appréhender le monde autour d’elle et de faire fuir ou regretter amèrement  ses prédateurs occasionnels ou autres. On passe un excellent moment avec cet album au format moyen, qu’on a bien en mains et qui nous permet au fil des pages de faire de drôles de rencontres, de découvrir tout un monde inconnu parfois ou entraperçu. A lire d’une traite ou à feuilleter. Magnifique 

 

Jean-Luc 

 

81+7TH1bAIL.jpg

 

81HtASgEFfL.jpg

81RodSb-mSL.jpg

Illustrations © La Martinière jeunesse. tous droits réservés. Merci 

 

41RtjHMdaAL.jpg

 

 

 

 

 

 

Dis, comment te défends-tu ?  

Françoise de Guibert

Illustrations Clémence Pollet 

Editions de la Martinière jeunesse, 19 février 2021, 12,9 €

Publié dans #Albums, #Documentaires, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La révolution industrielle

Une petite mine d'informations à découvrir et savourer ! 

9782203222700.jpg

 Ce nouveau volume de l’histoire de France en BD s’attaque à la période de l’industrialisation. L’auteur et l’illustrateur offrent ici à nos jeunes amis, un tour d’horizon de ce qu’à été principalement le XIXème siècle. 

De l’exode rural dans les premières pages , en passant aux expositions universelles de la fin du siècle, on va pouvoir parler, politiques (là le terme de révolution a tout son sens et les premières pages six à huit sont très bien faites), changements dans les façons de travailler, grèves, idéologie, on aime beaucoup la page 34 avec la reprise de la description de l’immeuble haussmannien sur les inégalités sociales, les découvertes techniques et technologiques. On y croise avec plaisir Pasteur, Becquerel et Pierre et Marie Curie lorsqu’ils revoient leur prix Nobel… Cet album superbement mis en illustrations et en couleurs, regorge de détails et d’informations toutes plus passionnantes les unes que les autres. Une vrai réussite. On regrette juste que l’autrice utilise encore sans le modérer le terme de Révolution industrielle qui est certes bien installé dans notre mémoire collective, au moment où dans les collèges et lycée, on efface peu à peu le terme pour le remplacer par celui d’industrialisation à cause du temps long que représentent ces transformations, bien au-delà du XIXème siècle.  Mais ne boudons pas notre plaisir parce que à ce détail prêt tout le reste est très bon et permet à toute vitesse pour le coup de faire le tour de tout un siècle qui bouge, s’ouvre, se transforme et prépare notre monde d’aujourd’hui avec ses qualités mais aussi ses défauts comme celui de l’exploitation brutale et peu favorable à la nature de notre monde contemporain. A offrir sans hésiter. 

 

Jean-Luc 

9782203222700_1.jpg

 

9782203222700_3.jpg

 

Illustrations © Casterman jeunesse, Tous droits réservés, Merci ! 

La révolution industrielle

Dominique Joly

Illustrations : Bruno Heitz

Editions Casterman Jeunesse, l’Histoire de France en BD, 7 avril 2021, 12, 95 €

 

9782203222700.jpg

Publié dans #Albums, #Documentaires, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

13 avril 2021

Les p’tits escargots

Un petit album pour les petits pour partir à la découverte du plus célèbre des gastéropodes :
l'escargot ❤️❤️❤️❤️

 

Ptits-escargots_couv_editions_du_ricochet.jpg

 

En ouvrant ce album aux pages renforcées, on a une furieuse envie de chantonner la comptine « Il pleut, il mouille… ».  Ce délicieux petit gastéropode (non, non les grands inutile de parler aux enfants de la délicieuse recette persillée) tout mignon et baveux nous est décrit dans cet album, petit format aux illustrations douces et sympathiques qui nous embarquent dans la vie de la bestiole : de l’utilité de la bave, à l’alimentation, en passant par les prédateurs, la menace du soleil et du froid et la saison des amours pour ces animaux si particuliers. 

On aime cet album chaleureux qui fait découvrir aux plus jeunes les escargots en donnant notamment certaines informations essentielles pour éviter de leur faire du mal. C’est adorable, beau et intelligent. A faire découvrir. 

 

Jean-Luc 

Ptits-escargots_couv_editions_du_ricochet.jpg

Les p’tits escargots 
Fleur Daugey
Illustratrice : Chloé du Colombier
Editions du Ricochet, collection Eveil Nature, mars 2021, 9,5 €

 

Les_Ptits_escargots_int1_editions_Ricochet.jpg

Les_Ptits_escargots_int2_editions_Ricochet.jpg

 

Illustrations © éditions du Ricochet, merci ! Tous droits réservés. 

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12 avril 2021

Beautés de la nature

9782226439246-j.jpg

 

 

 Cet album documentaire déjà ancien, petit bloc de papier à la couverture cartonnée qui à elle seule est déjà une merveille pour les yeux est un plaisir pour tout ceux qui aiment la nature ou qui veulent éveiller  intérêt, respect et attention pour ce monde si beau et si fragile à la fois. 

Dix neuf entrées allant des mammifères aux fruits et légumes permettent de faire un petit tour du vivant, en découvrant son nom savant et surtout sa représentation si merveilleusement reproduite par le talent  d’Emmanuelle Tchoukriel.  Chaque page ouvre vers de nouvelles questions, vers de nouveaux horizons. S’installer tranquille n’importe où, sur son lit, vautré sur un canapé ou dans la nature et ainsi éveiller la curiosité intellectuelle mais aussi surtout peut-être cette du regard face à ces illustrations si précises et belles. A découvrir et offrir . 

 

Jean-Luc 

 

Beautés de la nature   / Virginie Aladidi / Emmanuelle Tchoukriel  / Editions Albin Michel jeunesse, 31 octobre 2018, 20 €

05 avril 2021

Raymond : la taupe, détective

On l’avait adoré avec les lapins de la pleine lune alors on est trop content de retrouver Camilla Pintonato et son univers onirique un peu fou ! 

146647_couverture_Hres_0.jpg

 

Quand on est un chef cuisinier reconnu au nez absolu, parfois, si si croyez le, c’est parfois lassant. C’est ce que ressent le héros de cette histoire qui lui rêve de devenir détective. Alors quand le papy de la famille écureuil disparait, il y voit l’occasion rêvée pour Raymond. Son sens du détail pense-t-il, va lui donner l’occasion de mener une vraie enquête efficace. La suite est une longue série de déconvenues et de situations particulièrement sympathique. L’occasion pour l’autrice, illustratrice de nous faire découvrir des détails, des animaux tous plus réussis les uns que les autres et de se demander si Raymond n’est pas plus doué pour la cuisine (on l’espère pour lui). C’est drôle, bien fait, décalé parfois et toujours malin. De quoi passer un excellent moment avec cette petite taupe. 

 

Jean-Luc 

 

146647_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

146647_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

146647_interieure_Pages Interieures_2.jpg

Illustrations © Le Seuil jeunesse. tous droits réservés. merci 

146647_couverture_Hres_0.jpg

 

 

 

 

Raymond : la taupe,  détective 

Camilla Pintonato 

Editions le Seuil jeunesse, 12 février 2021, 11,9 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le livre debout

Un petit clic sur le visuel ? Histoire d'en découvrir un peu plus sur cet album debout, couché  ou pire encore
❤️❤️❤️❤️

 

9791027608515.jpg

Lire la suite

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les bêtes de la campagne de Tatsu Nagata

Les bêtes de la campagne de Tatsu Nagata : drôle, malin, inventif ! De quoi rendre heureux avec le sourire ! ❤️❤️❤️❤️❤️ Il revient le 7 mai prochain ! On fonce, on leur fait plaisir. 

 

bêtes campagne Tastsu.jpg

 

Découvrez l’univers du facétieux professeur Tatsu Nagata qui vous permettra de tout savoir ou presque sur le lapin / le cheval / le cochon / le hérisson / la taupe / la vache / l’escargot.

Leur vie, leurs caractéristiques, leur rôle dans la nature, leur utilisation par l’homme… tout y passe avec humour et des illustrations géniales pleines de peps, d’humour et de situations décallées, voire déjantées qui font qu’on parcours ce fort sympathique ouvrage entre album, histoire drôle à raconter avec un petit côté documentaire très efficace.

Un réel bonheur en pages à savourer sans modération

 

Jean-Luc 

144272_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

144272_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

144272_interieure_Pages Interieures_2.jpg

 

144272_interieure_Pages Interieures_4.jpg

 

Illustrations © Le Seuil jeunesse. tous droits réservés. merci 

 

 

bêtes campagne Tastsu.jpg

     

 

 

   Les bêtes de la campagne de Tatsu Nagata 
   Tatsu Nagata
   Traduit du japonais : Dedieu
   Editions Le Seuil Jeunesse, 19 mars 2020, 16 €

Les bêtes minuscules de Tatsu Nagata

Il est de retour le 7 mais prochain avec deux inédits préparez vous  ! ❤️❤️❤️

 

144141_couverture_Hres_0.jpg

Nouvelles aventures pour le professeur Tatsu Nagata qui nous embarque ici pour découvrir les bêtes minuscules. D’abord une bestiole qu’on adore : la coccinelle ; Cette sale bête de pou dont on n’arrive décidément pas à se débarrasser ;  La fourmi cette bestiole géniale qui vit en communauté à l’organisation si impressionnante ; les libellules pour lesquelles il faut faire la différence entre la libellule et la demoiselle ; une autre bestiole fabuleusement pénible : le moustique et on est bien d’accord avec le professeur Nagata « un bon moustique est un moustique mort ! » ; le gendarme qui vit en groupe et qui bat tous les records certainement en temps d’accouplement et enfin cette petite merveille dont nous devons prendre le plus grand soin : le ver de terre.

Des détails, des anecdotes inédites, des idées étranges, des illustrations folles-dingues le tout pour donner un bel album souple à la publication soignée qui donne envie de prendre le temps et de bien tout mettre en place. Totalement irrésistible !

 

Jean-Luc

 

144141_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

144141_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

144141_interieure_Pages Interieures_2.jpg

 

144141_interieure_Pages Interieures_3.jpg

 

144141_interieure_Pages Interieures_4.jpg

Illustrations © Le Seuil jeunesse. tous droits réservés. 

 

 

144141_couverture_Hres_0.jpg

 

Les bêtes minuscules de Tatsu Nagata

Tatsu Nagata

Editions le Seuil jeunesse, 28 mai 2020, 16 €

29 mars 2021

Bien rangés au jardin

Gros coup de ❤️❤️ pour un album pas comme les autres ! Un travail étonnant et beau pour les petits

couv-bien-ranges-au-jardin_pour-site.jpg

 

Tourne, tourne petite roux qui permet aux éléments du décor de se déplacer et de trouver les bons emplacements. 

Cet très bel album au format solide et aux pages cartonnées, offre une descente en extérieur : dans le parc, puis dans le jardin sur la pelouse, dans le potager, sous la serre et quand l’hiver reviendra dans longtemps dans le cabanon pour ranger outil et mettre à l’abri plantes et bulbes. 

Élo offre à nos garnements des pages entières de découverte avec ses personnages rigolos aux bouilles peu communes. Au travers de cette balade on découvre tout un tas d’objets, de plantes… se mettre en situation, chercher le bon emplacement au moyen de la roue qui tourne dans le coeur des pages (très bien fait, accès facile, manipulation impeccable) et s’amuser parce qu’il n’y a pas qu’une solution au problème et qu’on peut imaginer plein de situations qui font apparaître ou disparaitre certains objets … ou les font réapparaitre en fonction des choix faits par l’enfant. C’est chaleureux, bariolé, doux et tendre à la fois et surtout empli de vie. Un album doux qui donne envie de balades, de jouer dans le jardin, de planter et de découvrir la nature. Une belle balade pour rêver même les jours de pluie. Formidable ! 

 

Jean-Luc 

 

bien-ranges-au-jardin-2-3-1400x.jpg

 

bien-ranges-au-jardin-4-5-1400x.jpg

Illustrations © Sarbacane. tous droits réservés. Merci.

 

 

Bien rangés au jardin 

.élo + sarbacane 

Editions Sarbacane, 3 mars 2021, dès 18 mois, 14,9 €

 

couv-bien-ranges-au-jardin_pour-site.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

C’est par où, Yellowstone ? Un tour du monde des parcs nationaux les plus spectaculaires.

Enorme coup de ❤️❤️❤️❤️ pour un album/documentaire génial ! 

 

9782408020279.jpg

Ce très grand format sortie en octobre 2020, est un délice appelé à devenir intemporel. Il ouvre sur une page de garde façon planisphère localisant 8 Danes plus grands parcs nationaux au monde. Viennent ensuite d’autres cartes permettant de se faire une petite idée des différents parcs. Ensuite ? Lorsque vous tournerez la page vous serez déjà en Pologne dans le parce national de Biallowieza à l’orée d’une forêt superbe et peuplée de multiples espèces, avec deux petits taquins Ula l’écureuil roux et Kuba le bison d’Europe  qui vont nous servir de guide et de fil rouge tout au long de l’album. Alors quand Kuba reçoit une lettre d’une de ses cousine prénommée Dakotta  bison d’Amérique, les deux amis commencent à imaginer la possibilité d’un voyage pour la rencontrer. Mais peut-on prendre l’avion quand on est un bison et un petit écureuil ? C’est Antoine le pic qui va leur donner les premières pistes après une conversation hilarante sur l’alimentation carnée ou non pour les espèces animales. 

On parle ainsi par la suite de forêts primaires, leur évolution, leurs habitants, les effets de l’action des hommes sur le temps long. 

Nos deux amis vont ensuite prendre l’avion (si si c’est très drôle d’ailleurs) et se retrouver enfin dans le parc du Yellowstone. Là aussi de belles, rencontres, une histoire qui se raconte de générations en générations, des espaces étonnantes et comme de coutume une double page du carnet d’Ula sous forme d’herbier.

Ensuite nos amis vont découvrir la forêt vierge et ses animaux étonnants… et ainsi de suite avec les autres parcs.
Cet album entre histoire et documentaire est étonnant, riche et passionnant. De pages en pages, les héros animaliers nous invitent à découvrir des pans entiers de l’histoire des parcs, mais aussi des espèces, des disparitions, des réintroductions … leur humour et leur curiosité donnent une légèreté et un moyen d’entre avec bonne humeur et envie dans ces différents univers. 

Ceux-ci sont d’ailleurs d’une richesse incroyables et les illustrations avec les changements de couleurs et de tonalités permettent des passages formidables d’un monde à l’autre. On aime décidément cet album parce qu’il est richement illustré, parce qu’il nous raconte non pas une mais des histoires qui s’imbriquent les unes aux autres… il est aussi particulièrement bien informé avec des apports scientifiques cohérents et justes qui permettent donc une découverte intelligente et passionnante. 

Un très grand format qui nous donne rêver, découvrir et à participer encore et encore plus vite à la protection de cette nature sans laquelle nous ne serions rien. 

 

Gros coup de coeur ❤️❤️❤️  

 

Jean-Luc 

 

9782408020279.jpg

 

 

 

 

 

C’est par où, Yellowstone ?  

Un tour du monde des parcs nationaux les plus spectaculaires.
Aleksandra et Daniel  Mizielinscy

Traduit du Polonais : Frédéric Constant

Editions Milan, 21 octobre 2020, 25 €

Publié dans #Albums, #Documentaires, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15 mars 2021

Le mur

Coup de ❤️❤️❤️❤️ pour un album magnifique texte et illustrations ! Sublime ! 

146219_couverture_Hres_0.jpg

Le narrateur et Do amis  sont inséparables qui se chamaillent mais toujours reviennent l’un vers l’autre. Enfin le croient-ils. Car une nuit un drôle de phénomène se déroule sous les fenêtre du héros. Des barbelés partout et la tension qui monte entre les parties de la ville puis un mur (qui rappellera un autre bien réel entre deux Allemagne).
La tristesse d’être séparés, la perte d’amis, de familles et pour le petit garçon trouver absolument le moyen de joindre Do, son ami et lui dire qu’il lui demande pardon. Mais le temps passe et le peur de l’oubli s’installe. 

Un jour, un petit mot le décide à franchir le pas, il faut partir , franchir le mur. Au matin, quand la nuit, l’orage seront dissipés, il vole vers l’inconnu mais il sait qu’il est libre et que c’est le plus important.
Pour cet album qui évite un autre mur tristement célèbre et d’autres qui encore aujourd’hui séparent notre monde, le trait d’ Eric Puybaret  a quitté ses formes enfantines, sans perde son âme. Les décors, les personnages son superbes, plongés dans une semi-obscurité qui ne retrouve la pleine lumière à la fin qu’avec le retour de la liberté. Sublime album à découvrir ou redécouvrir. 

 

Jean-Luc 

146219_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

146219_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

146219_interieure_Pages Interieures_2.jpg

Illustrations © Editions de la Martinière jeunesse. tous droits réservés. 

 

146219_couverture_Hres_0.jpg

 

 

 

 Le mur

Caroline Fait

Eric Puybaret

Editions de la Martinière jeunesse, 17 septembre 2020, 16 €

 

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le pull de ma poule

Edouard Manceau en très grande forme pour un album drôle et fou ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

9782408022860.jpg

 Cet album pour les tout petits est délicieux dès le premier regard. Le format, la dégaine du volatile engoncé dans son pull , les pages renforcées pour les petits mains impatientes et puis la signature c’est  Edouard Manceau  qui est aux commandes. 

L’histoire est folle. Une poule avec un pull en poils de toutous. Jusque là tout va bien, si si ! 

Mais les poils de toutou ça chatouille, alors notre poulette se démène, s’agite et tous les poils tombent. Super me direz vous ? Non, pas du tout, vous n’y connaissez rien. Sans poils tout doux,  le pull gratte et la cocotte devient folle. Heureusement que son ami le toutou vient à son aide. 

Les deux copains échangent alors sur leur situation, des poils tout doux qui grattent et l’autre qui pourrait avoir la chaire de poule. 

Les décors sont minimalistes, un peu de texte qui se répète, une poule et un chien et tout un univers qui se construit, qui nous dit qu’on n’est jamais content de ce qu’on a, que les amis c’est génial pour échanger certaines choses et que surtout c’est la poule qui est la plus cool avec son pull. 

Drôle, étonnant et ludique ! On en redemande. 

 

Jean-Luc 

 

9782408022860.jpg

 Le pull de ma poule 

Edouard Manceau

Editions Milan jeunesse, 17 février 2021, 9,9 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Bob & Marley : le capitaine

Les deux compères sont revenus depuis quelques semaines et on ne pouvait pas manquer de vous en parler ! Quel plaisir ! Du bonheur en page toujours et encore ! ❤️❤️❤️❤️❤️

144733_couverture_Hres_0.jpg

Bob veut un bateau, alors Marley va lui construire et Bob en profiter pour jouer au petit chef et tyranniser son Marley préféré. Bonne pâte, il se laisse faire, enfin presque, car de temps en temps il faut rappeler au petit tyran grognon, les droits et devoirs d’un capitaine de bateau. 

Mais notre Bob préféré peut-il entendre raison ? Simple, presque épuré en terme d’illustrations et de dialogues, le duo fonctionne toujours aussi bien. 

Toujours adorer Bob & Marley et grandir avec eux en s’amusant. Excellent ! 

 

Jean-Luc

 

144733_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

144733_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

144733_interieure_Pages Interieures_2.jpg

 

Tous droits réservés. Illustrations © Seuil jeunesse

Bob & Marley : le capitaine

Marais-Dedieu 

Editions le Seuil jeunesse, 22 janvier 2021, 8,5 €

 

144733_couverture_Hres_0.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les animaux de la ferme

Un livre jeu superbe et étonnant ! Très réussi ❤️❤️❤️❤️

9791027608201.jpg

Une pyramide d’animaux qui n’est pas sans rappeler les animaux d’un conte célèbre et ancien, des pages cartonnées renforcées et vingt pièces renforcées qui cachent les rêves les plus fous des animaux concernés et c’est partit pour un grand moment de découverte pour les petits. 

Au fil des pages, découvrez différents univers : dans la cour de la ferme, le chat rêve de tricoter enroulé dans les fils de la pelote, et le lapin d’une famille nombreuse.
Dans la basse-cour, l’oie se voit en reine du skate, alors que le coq le pauvre à mal aux dents (quoi ? N’importe quoi un coq avec des dents…), les poussins s’en donnent à coeur joie et le dindon fait la roue s’imaginant star de la revue avec une perruque du plus bel effet. 

Dans le pré, la chèvre devient acrobate, le mouton se gèle après la tonte et l’abeille se voit bien en pilote de ligne. Et puis à la fin, une jolie surprise vous attend. 

Chaque pièce détachable se termine par un petit embout qui peut s’emboîter sur le décor final et permettre de reconstituer tout cela et de réunir les animaux. Quand on en a assez de jouer, hop on les encastre de nouveau dans leurs cases et on claque les pages cartonnées. 

C’est ludique, malin, cela permet d’enrichir le vocabulaire et de jouer aussi. Très réussi. 

 

Jean-Luc 

 

9791027608201.jpg

Les animaux de la ferme

Illustrations : Aki 

Editions Tourbillon , mon imagier à rire, 3 février 2021, 11,9 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Je prends le bain / Je vais au dodo

Pour bien passer les étapes importantes de la journée, la nouvelle collection je grandis avec Milan nous offre de superbes albums cartonnés, colorés et très réussis ❤️❤️❤️

9782408020859.jpg

Deux petits livres adorables de la collection « je grandis avec Milan »  qui nous proposent deux moments particulièrement importants de la journée des petits : Je prends le bain  et je vais au dodo.  

Les illustrations d’Ilaria Falorsi sont douces à souhait et très réussies, donnant d’un livre à l’autre des situations et des univers différents, marquant la diversité des enfants. Ici on n’a pas d’univers formaté mais des personnes de couleurs, de lieux et de vie différents, la vraie vie en somme. 

Chaque double page est accompagnée d’un texte simple et agréable décrivant les situations et pour chaque page des tirettes permettent de faire avancer, l’histoire du soir, de se brosser les dents et de voir celles ci bien blanches briller à la fin, de se savonner …

Deux petit livres cartonnés que les enfants adoreront manipuler et qui ont tout pour devenir un livre accompagnant les rituels de la journée, pour en parler, se raconter des choses, prendre le temps, lire des histoires et se faire des câlins avec papa et maman. Deux petits albums d’une nouvelle collection très réussis et chaleureux. 

 

Jean-Luc 

 

9782408020873.jpg

Je prends le bain / Je vais au dodo 

Illustrations Ilaria Falorsi 

Editions Milan jeunesse, collection je grandis avec Milan, 17 février 2021, 7,9 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01 mars 2021

Choubidouwha

Bien commencer la semaine avec une petite merveille qui rime avec bonne humeur ❤️❤️❤️❤️❤️

 

51QsAJKpYBL.jpg

 Rire ! C’est certainement le mot qui convient le mieux à ce petit bijou aux pages cartonnées, légères comme de la plume et qui nous entraine avec une créature improbable un Choubidouwha. Petit chose marron, avec deux dents qui dépassent, et des yeux joyeux ronds comme des soucoupes. 

En plus, pour être certain de vous le rendre agréable, l’autrice Lucie Phan  a été sans pitié. Il aime les gâteaux. Pourtant comme un gremlins, il faut absolument éviter qu’il en mange parce qu’alors… il change de couleur. Malgré les mises en gardes qui embarquent le jeune lecteur dans le jeu, la bestiole rigolote croque un tout petit bout et hop, il va falloir vite, vite, vite, prononcer la formule magique qui lui permettra de retrouver sa couleur d’origine. Mais plus facile à dire qu’à faire et notre petit monstre délicieux finira de bonheur par chanter la formule dans tous les sens et quand on prononce mal une formule magique on peut changer de couleur, ou pire encore. 

C’est drôle et entrainant du début à la fin, tout fonctionne, le Choubidouwha, créature improbable au potentiel sympathique évident, sa gourmandise, son oeil qui frise, les changements et la fin grandiose ! Génial ! Ce petit livre risque fort de devenir le chouchou de nos petits monstres qui en profiteront certainement pour croquer un délicieux gâteau histoire de voir si la réalité peut rattraper la fiction. 

 

Jean-Luc 

 

51QsAJKpYBL.jpg

Choubidouwha 

Lucie Phan

Editions l’école des loisirs, loulou & Cie, 13 janvier 2021, 10 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

09 février 2021

Le jardin de Basilic : Comment les arbres fonts-ils caca ? (Tome 1) / Les fleurs tombent-elles amoureuses ? (Tome 2)

Terminer les présentations de cette semaine par un dernier coup de coeur. Comme les documentaires présentés sur la fiche précédente, c'est une nouvelle collection et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est particulièrement réussi. 
A découvrir sans faute donc ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

71f-Mx1EPVL.jpg

 

 Faites la connaissance d’un nouveau petit héros né de l’imagination de deux grands auteurs des livres jeunesses.  Sébastien Perez pour l’histoire et  Annelore Parot  pour les illustrations. 

Ils nous embarquent dans un univers d’une tendresse absolu avec un petit héros qui vous rappellera forcément un enfant de votre entourage et fera bien rire ceux de son  âge qui vont s’en faire un copain. Parce que Basiclic qui passe souvent du temps  chez sa mamie Carotte a toujours des milliers de questions existentielles à poser. Dans ces deux livre, il va s’intéresser à d’abord Comment les arbres font-ils caca ?  Et  Les fleurs tombent-elles amoureuses ? . L’occasion pour lui de se rendre compte que tout le monde fait caca (si si même la maîtresse et les parents) et que la poussière qui a envahi le jardin ce jour là est du pollen que mamie Carotte appelle de la poussière d’amour. 

On aime les histoires qui sont bien menées et qui peu à peu poussent les détails vers une partie plus documentaires avant de consacrer une double page à la fin sur les explications de mamie Carotte permettant de faire le point sur la question de départ posée par le petit Basilic décidément insatiable. 

On aime le ton employé, le niveau de vocabulaire (dès 4 ans pour l’éditeur), les idées et l’envie de partager les trésors et mystère de la nature dans le but de mieux la comprendre et de la protéger pour les nouvelles générations. On aime bien évidemment tout l’univers visuel créé par cette illustratrice de très grand talent qu’est Annelore Parot  qu’on ne présente plus mais qui sait depuis des années se réinventer et nous offrir ici un petit héros attachant et un monde dans lequel il évolue rempli de détails, d’animaux et de personnages tous plus réussis les uns des autres. 

Deux très beaux et indispensables albums pour faire grandir nos enfants le sourire aux lèvres et leur rappeler, nous rappeler l’essentiel. Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

811oqSvJZwL.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Le jardin de Basilic

Comment les arbres fonts-ils caca ? (Tome 1) 

Les fleurs tombent-elles amoureuses ?  (Tome 2)  

Sébastien Perez 

Illustratrice : Annelore Parot 

Editions Père Castor Flammarion, 3 février 2021, 7,5 € 

08 février 2021

la bibliothèque idéale du Père Castor

Vous parler de la bibliothèque idéale du Père Castor, qui ressort ces histoires merveilleux dans de très jolis cartonnés à la tranche renforcée et travaillée : ❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

9782080233189.jpg

Imaginez, un Grand Loup solitaire tout en haut d’une colline, amateur de sieste au soleil, de gymnastique matinale et de petits déjeuners aux fruits : la routine. Quand au loin, apparaît un petit loup mignon et tout bleu. Ils ne se parlent pas, s’observent, font les mêmes choses. Mais Grand Loup trouve cela étrange, cet inconnu, nouveau venu qui fait tout comme lui.

Et puis, est-ce si désagréable ? Mais un jour, petit loup part, et Grand Loup l’attend, longtemps, longtemps…

Une histoire toute en douceur, sur l’absence, la jalousie, la difficulté du partage et la douceur de l’amitié enfin retrouvée. Des couleurs chaudes de rêve pour accompagner le texte, précis, efficace. Un de mes album préféré. Laissez-vous tenter.

Il revient dans ce petit format cartonné avec une tranche superbe qui marque l’occasion et la collection. C’est le moment de faire découvrir ou de redécouvrir aux plus jeunes cet album merveilleux. 

 

Jean-Luc

 

 

Grand Loup & Petit Loup

Nadine Brun-Cosme

Illustrations : Olivier Tallec.
Editions Flammarion jeunesse, la bibliothèque idéale du Père Castor, 6 janvier 2021, 5 €

 

9782080233202.jpg

La famille Rongetout, deux parents aimant, mais très inquiet que leur fille adorée trouve le bon parti. Le souci c’est qu’ils veulent absolument lui trouver le meilleur parti du monde. Cette histoire ancienne n’a rien perdu de son charme pas plus que les illustrations fines et pleines de vie de son auteur Etienne Morel. 

A faire découvrir et raconter encore et encore pour savoir qui va épouser la plus mignonne des petites souris. 

 

Jean-Luc

 

La plus mignonne des petites souris 

Etienne Morel

Editions Père Castor, Flammarion jeunesse, la bibliothèque idéale du Père Castor, 6 janvier 2021, 5 €

 

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Mon petit bout du monde

Gros coup de coeur ❤️❤️❤️❤️❤️❤️ pour un très bel album, intelligent qui invite au voyage et au partage.

 

7148-CA-qQL.jpg

 

 

Cet album sorti à l’automne dernier a fait parti de nos chouchous de la fin d’année. Il est temps de vous en parler plus avant. Un petit garçon au bonnet rouge et son fox terrier Wouf qui vivent sur une petite île, leur petit bout du monde. Un jour en se promenant sur les rochers au bord de la plage, voici qu’ils se retrouvent nez à nez avec une petit boule verte aux grands yeux. 

Le petit garçon décide alors de la sortir de son élément et de l’adopter. Les premiers jours sont drôles et merveilleux entre les  trois amis, le petit nouveau est curieux, joueur, mange de tout et fait des prouts odorants et marrants. 

Sauf que la  petite boule verte, grosse comme une pomme prend de plus en plus de place et qu’un jour il faut partir pêcher loin en mer pour trouver de quoi les nourrir, les ressources de l’île étant épuisées. 

 Sébastien Pelon nous offre ici une superbe histoire de solitude, d’amitié, de partage, de réflexion sur ce que l’ont peut attendre et apporter aux autres dans un univers absolument magique que ce petit bout du monde, égaillé par des multiples petits détails d’illustration et des héros absolument formidable. Il dit aussi à nos jeunes amis que parfois, on ne peut pas tout avoir et que cela peut aussi trop changer de choses dans la vie de tous. 

Une très belle histoire avec un petit garçon que nous porterons dans notre coeur très longtemps encore. 

 

Jean-Luc 

 

7148-CA-qQL.jpg

Mon petit bout du monde

Sébastien Pelon

Editions du Père Castor, Flammarion jeunesse, 28 octobre 2020, 14 €

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Mon lapin Mio

Un album et son héros délicieux pour les petits et leurs petites mains habiles ... ❤️❤️❤️

 

mon-lapin-mio.jpg

Un cartonné avec un lapin trop choupinet dont les grand yeux noirs semblent vous dévisager, la tête légèrement penchée, se demandant , il va être comment celui là : gentil ? 

C’est le nouvel Olivia Cosneau  chez Sarbacane et c’est un petit trésor de douceur, de malice, et de couleurs à la fois. 

Mais comme le fait remarquer malicieusement, l’air de rien l’album, un lapin c’est super mignon, cela vous suit partout et c’est doux pour faire des câlins… mais, mais, mais, ça fait aussi pipi sur le tapis, laisse des crottes rondes partout, et pas certain que papa et maman apprécient le sort réservé à leurs plantes vertes. Même dehors cette bestiole en apparence toute mignonne peut s’avérer dangereuse parce qu’elle creuse partout. 

On aime beaucoup ce cartonné avec des flaps qui se soulèvent et permettent de découvrir des surprises et des situations douces et sympas. On aime le trait, les couleurs et tout l’univers extrêmement cosy créé par l’autrice, illustratrice, jusque’à la dernière page qui va en réjouir plus d’un : un lapin c’est aussi fait pour avoir plein de copain… A adopter sans modération (plus facile à gérer qu’un vrai lapin) 

 

Jean-Luc 

 

3d-lapin-mio-2-1400x.jpg

 

Illustrations © Editions Sarbacane, Tous droits réservés. Merci 

 

Mon lapin Mio

Olivia Cosneau 

Editions Sarbacane, 3 février 2021, 12,5 €

 

mon-lapin-mio.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La chanson des insectes

Coup de ❤️❤️❤️❤️ pour un nouvel album de la géniale collection "Bon pour les Bébés"
des éditions du Seuil jeunesse. 

147040_couverture_Hres_0.jpg

 

 

Un scarabée, une menthe religieuse inquiétante, une libellule aux grands yeux en pleine page avant de plonger dans la prairie avec tout un petit monde qui grouille et qui bruisse sur la page suivante (toute une série de bruits et de sons que les petits vont adorer entendre, reproduire…), avant de terminer par un chant d’amour ? Se laisser aller, prendre bébé dans ses bras et s’endormir au son des cigales et de l’été à venir. 

Une fois de plus cet album de cette collection très grand format, aux pages cartonnées souples est superbe et évident ! A offrir et découvrir de toute urgence. 

 

Jean-Luc

 

147040_interieure_Pages Interieures_0.jpg

Illustrations © Le Seuil Jeunesse, tous droits réservés. 

 

 

147040_couverture_Hres_0.jpg

 

 

 

 

 

 

La chanson des insectes 

Dedieu

Editions le Seuil jeunesse, « Bon pour les Bébés », 5 février 2021, 14,5 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook