Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

30 mai 2018

Nouveautés mai 2018 : Les Fourmis Rouges

61tCxnidGlL.jpg

Une super histoire de cow-boy : C’est l’histoire d’un cow-boy. Je l’ai remplacé par un singe, parce qu’on m’a dit qu’un cow-boy ça faisait trop peur avec ses dents cariées et son air mauvais. Son pistolet a été remplacé par une banane parce qu’un pistolet c’est trop dangereux.
Ainsi commence cette super histoire de cow-boy : page de gauche, le texte, en grandes lettres capitales, raconte les frasques d’un cow-boy pas très commode, qui mange des bébés lapins, dit des gros mots et cambriole des banques. Mais comment illustrer ces scènes d’une violence inouie… ? Delphine Perret corrige donc le texte sur la page de droite, donnant ainsi vie à un singe qui se brosse les dents et fait des séances d’aérobics. Un rapport texte-image absolument hilarant pour ce petit livre détonant, qui tourne en dérision le politiquement correct. Les deux histoires qui se font face donnent lieu à des situations complètement absurdes dont les lecteurs, petits et grands, pourront se délecter. Les Fourmis Rouges

 

51iFLxA+YzL.jpg

 

Olive & Léandre : Un ours et un poulpe se cherchent dans l’immensité de l’océan. Tout les oppose, et pourtant… L’histoire d’une rencontre, poétique et loufoque, servie Alex Cousseau et Janik Coat. Léandre est un ours, et vit tout au nord. Olive est un poulpe et vit tout au sud. Un jour de grande solitude, ils entreprennent de traverser l’océan. Ils se croisent, mais ne se rencontrent pas, et atterrissent chacun chez l’autre, où une lettre les attend. Dès lors, Olive et Léandre cherchent à se retrouver… Ils multiplient les allers-retours, mais continuent de se croiser sans se voir. Que le monde est grand pour un ours et un poulpe qui se cherchent ! Peut-être qu’entre le nord et le sud, quelque part au milieu, il y a de la place pour eux ?Une grande histoire d’amour pleine de poésie qui répond à tous les codes du genre (amoureux que tout oppose, échange épistolaire), la fantaisie en plus ! Un ours et un poulpe peuvent donc vivre ensemble, n’en déplaise aux éthologues et océanologues. Janik Coat nous fait voyager entre les profondeurs et la surface de l’océan, avec ses couleurs denses et ses personnages terriblement attachants. Un album délicieusement réconfortant, qui dit l’importance de persévérer lorsqu’on cherche l’amour. Les Fourmis Rouges

 

51c2qZl4rXL.jpg

Tout en ordre : Monsieur Toutenordre vit dans une grande et impeccable maison. Chaque jour, il nettoie, brique, range et astique, afin que tout soit parfaitement… en ordre ! Ce jour-là ne déroge pas à la règle et Monsieur Toutenordre s’attaque à la forêt au fond du jardin, où tout est si désorganisé et touffu… Il ratisse, élague, bétonne le sol… Monsieur Toutenordre est content. Mais les animaux de la forêt, moins… Car l’ordre qui règne dans la nature est bien plus subtil et important qu’il ne parait ! Monsieur Toutenordre agit comme s’il était seul, il va découvrir qu’il partage le monde avec les animaux.

Un superbe travail graphique à la gouache dans des couleurs intenses, qui se marie à la perfection avec les lignes architecturales épurées du début, et la forêt luxuriante et foisonnante de la fin… Christoffer Ellegaard signe un album drôle et intelligent, pour dire l’importance que peuvent avoir un peu de désordre et de fantaisie dans une vie bien rangée. Il interroge le lien entre l’Homme et la Nature, et démontre qu’à trop vouloir maîtriser, diriger et plier la Nature, on finit par la détruire. Un conte écologique pour se féliciter de vivre ébouriffé ! Les Fourmis Rouges

 

51nITGdt6uL.jpg

Mimi commande : Des créatures têtues et butées, mais également sensibles… et diablement attachantes : des enfants, tout simplement ! Les personnages de la bande à Coco prennent vie sous le trait malicieux et hilarant d’Anouk Ricard. Dans un ton drôle et décalé, Christophe Nicolas s’adresse à son petit lecteur, pour le faire participer à l’histoire. Des petits albums impertinents pour de vrais moments de plaisir partagé ! Après Coco Bagarre et Princesse Caca, découvrez deux nouveaux délicieux personnages : Mimi commande et Ouin-ouin ! Pas besoin de vous faire un dessin… Avec Mimi, interdiction de rigoler, à moins que celle-ci ne l’ait ordonné. Quant à Ouin-ouin, attention, il faut prévoir le stock de mouchoirs, car un chagrin n’est jamais bien loin. La joyeuse bande n’est pas sans nous rappeler les célèbres Monsieur-Madame, et leurs caractères bien trempés…. Mais c’est de vrais enfants qu’il s’agit ici, et leurs comportements sont très attentivement observés : crises de larmes, coups bas, fou-rires et nez qui coulent sont de mise. De vrais enfants, mais croqués par Anouk Ricard, donc parfaitement hilarants, avec des poils sous les bras et des regards bovins. De quoi ravir les petits mais aussi les grands ! Les Fourmis Rouges

 

51jJSM66Z3L.jpg

Ouin-ouin chagrin : Des créatures têtues et butées, mais également sensibles… et diablement attachantes : des enfants, tout simplement ! Les personnages de la bande à Coco prennent vie sous le trait malicieux et hilarant d’Anouk Ricard. Dans un ton drôle et décalé, Christophe Nicolas s’adresse à son petit lecteur, pour le faire participer à l’histoire. Des petits albums impertinents pour de vrais moments de plaisir partagé ! Après Coco Bagarre et Princesse Caca, découvrez deux nouveaux délicieux personnages : Mimi commande et Ouin-ouin chagrin ! Pas besoin de vous faire un dessin… Avec Mimi, interdiction de rigoler, à moins que celle-ci ne l’ait ordonné. Quant à Ouin-ouin, attention, il faut prévoir le stock de mouchoirs, car un chagrin n’est jamais bien loin. La joyeuse bande n’est pas sans nous rappeler les célèbres Monsieur-Madame, et leurs caractères bien trempés…. Mais c’est de vrais enfants qu’il s’agit ici, et leurs comportements sont très attentivement observés : crises de larmes, coups bas, fou-rires et nez qui coulent sont de mise. De vrais enfants, mais croqués par Anouk Ricard, donc parfaitement hilarants, avec des poils sous les bras et des regards bovins. De quoi ravir les petits mais aussi les grands ! Les Fourmis Rouges


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.