Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

26 juin 2017

Comment tomber amoureux... sans tomber

Annabelle et Samuel deux prénoms à retenir pour passer le plus beau des étés avec le blog des Sandales... Comme nous, tombez amoureux de ce magnifique roman ! 

 

amoureuxsanstomber.jpg

Annabelle rentre en terminale, nom qui fait frémir et donne le sentiment que tout s’arrête après, alors que… Et pourtant ce jour là alors qu’elle s’installe au fond de la classe pour le premier cours, histoire de changer un peu, elle va faire la connaissance du nouveau, un adolescent américain, tout juste débarqué qui ne parle pas un mot de français ou presque. Très vite Samuel va devenir son ombre et son père le très influent ambassadeur des Etats-Unis à Paris, va l’engager pour aider son fils à progresser en français.

On suit avec régal ces deux adolescents et leur évolution tout au long de ce savoureux romans à tiroir, qui va nous permettre d’entrer dans l’histoire de ces deux familles, les faire se croiser, permettre à la mémoire collective de refaire surface et de réparer en partie les dégâts du temps. Dans ce roman pluriel,  Susie Morgenstern donne la parole à plusieurs générations, nous offre des tranches de vie, nous permet d’assister à l’évolution de ces deux familles que rien n’aurait du rapprocher de prime abord.

C’est une excellente surprise que ce roman qui pose la question de cette expression étrange si on y réfléchit bien : tomber amoureux ! Tomber…

Laisser vous emporter par cette douce musique qui résonne dès les premières lignes et savourez sans modération ce magnifique roman chorale dont on sort ému et souriant.

 

Jean-Luc

 

 

 

amoureuxsanstomber.jpg 

 

Comment tomber amoureux... sans tomber
Susie Morgenstern
Editions l’école des loisirs, Médium, 12 mars 2014, 16 €

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.