Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 octobre 2019

La légende de Podkin Le Brave : Tome 1 - Naissance d'un chef

Le tome III arrive cette semaine, il faut lire ce livre et son tome II c'est juste fantastique ! 

pod1.jpg

Il est temps alors vous plonger dans le fantastique monde animalier de Kieran Larwood ? Un monde d’où les humains ont disparu et dans lequel vivent des tribus de lapins totalement anthropomorphisées.

Ce roman est pour tout ceux qui aiment les vraies histoires, celle qui renferment des secrets, de la magie, un parfum de mondes d’autrefois oubliés et quelque part fascinant. C’est aussi une histoire à lire à haute voix en se mettant dans la beau du barde qui ce soir d’hiver en pleine fête des Ronces, débarque dans le terrier de l’Epineux.

La fête bat son plein, mais tous les lapins et pas uniquement les lapereaux surexcités et impatients, veulent entendre des histoires. Ce sera celle de Podkin le Brave.

Et c’est parti : un soir dans un terrier comme celui de l’Epineux se présenta une créature maléfique, un Grom, et tout bascula.

Ainsi commença la fuite de enfants du chef attaqué : Podkin, sa sœur Paz et le petit Pook.

Kieran Larwood a un vrai talent de conteur, dès les premières lignes, on se sent happé par le froid de l’hiver et on se surprend à sursauter , attente la suite avec impatience. D’autant que l’intrigue diablement menée est entrecoupée par des retours à la réalité où l’insolence et l’impatience des jeunes lapereaux risque dort de faire écho, en cas de lecture à voix haute, à celles des jeunes accros à l’histoire .

Une histoire belle où la magie flirte avec la réalité et où l’on suit aussi cette fratrie formidable qui va grandir et apprendre que devenir adulte ne se fait pas d’un claquement de doigts et qu’il faut parfois être patient et courageux pour y parvenir. A dévorer avant de se précipiter sur la suite.

 

Jean-Luc

 

 

 

pod1.jpg

 

La légende de Podkin Le Brave : Tome 1 - Naissance d'un chef

Kieran Larwood

Traduit de l’anglais : Catherine Gibert

Illustré par David Wyatt

Illustration de couverture : Matthieu Roussel

Editions Gallimard Jeunesse, 9 novembre 2017, 14,5 €

 

pod2.jpg

 

J00584.jpg

 

 

Samantha Spinner et les plans supersecrets

Le tome II vient de paraître, grand temps il est de vous parler du tome I 

9782081450660.jpg

Cet étrange petit livre cartonné qui ressemble à un petit trésor bleu illustré en couverture par les trois héros principaux, Samantha Spinner, son petit frère Jérémy et leur chien Denny est un étrange OVNI destiné aux dix ans et plus.

Si le départ de l’histoire est peut être un peu poussif bien que contenant déjà quelques petites parties sympathiques comme celle d’un oncle en apparence si distrait en pyjama et tong orange vif qui sait faire des gaufres aux fraises pour le petit déjeuner, le reste de l’aventure prend assez rapidement son envol et nous embarque avec elle.

Oncle Paul, un peu « space » le tonton disparaît un beau matin après avoir fait tout ce qu’il commettait dans la routine habituelle. Cette disparition sème le trouble, surtout chez les deux héros, dans la famille Spinner et va permettre aux trois enfants de la famille d’hériter pour l’aînée d’un gros chèque, pour le second de la propriété du plus grand stade et de la plus grande équipe de baseball du pays et pour la troisième d’un parapluie rouge avec la mention : « Attention à la PLUIE » ! Peu équitable le testament mais on est aux Etats-Unis et c’est ainsi.

Pourtant alors que les deux premiers cadeaux vont être vite dispersés, le troisième va s’avérer ne pas être aussi inoffensif et désuet qu’il le semble.

La découverte de sa spécificité va transformer radicalement la vie des deux enfants. Ils vont rapidement être menacés par les membres de la PLUIE « Prodigieuse Ligue d’Ultraninjas Internationale Experte » : organisation internationale de criminels, de 24 membres (vingt trois experts en arts martiaux et un singe) spécialisés dans les cambriolages de musées et autres endroits richissimes et les assassinats. Ils avaient mis la main sur un digramme ultra secret qui donne accès aux passages souterrains et aux réseaux de transports permettant de relier le monde entier en un temps record. C’est cette carte que l’oncle Paul leur a subtilisé, c’est elle qui est dans le parapluie et c’est cela que recherchent les Ninjas (puants car bloqués dans les égouts parisiens) …

Samantha et Jérémy vont donc voyage par des moyens étonnants qui les entrainent dans des lieux chargés d’histoire et vont connaître des aventures pleines de rebondissements.

Car dès que l’histoire a vraiment commencé, elle ne s’arrête jamais et la famille Spinner nous fait passer un bon moment, le sourire aux lèvres. A découvrir pour tous les amateurs de transports hors du communs, de découverte, de chasse au trésor et de surprises en tout genre : frais et étonnant !

71G6YIeZnSL.jpg

Samantha Spinner et les plans supersecrets
Russel Ginns
traduit de l'anglais : Faustina Fiore
Illustrations de Barbara Fisinger
Editions Flammarion Jeunesse, 10 avril 2019, 14 €

 

9782081449411_SamanthaSpinner_T02_Couv_HD.jpg

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Par ici !

9782812617539.jpg

Olivier Douzou nous propose un drôle d’album. A côté d’une nature belle et riche il a créé tout un petit peuple de bestioles anthropomorphisée qui vivent leur vie, ne respectent pas les lois, se font rattraper par les gendarmes, vous savez ces drôles de bestioles à dos rouge et noir et bien d’autres personnages, humains ou animaux … le tout au fil d’un mince filet d’eau qui peu à peu se transforme, grossit, cascade dans les rochers, fonce dans la descente avant d’être rejoint par d’autres cours d’eau qui ensemble grossissent, enflent avant de terminer sa course dans la mer.

Au fil des pages l’album semble pris d’une vie ou de vies propres, entre le cours d’eau qui trace son chemin et toutes les autres formes de vie en son sein ou autour de lui, des petites bêtes des champs, aux villes et ports de humains, tout s’agite, bouge et se transforme avec et autour de lui et nous donne le sentiment d’être dans un monde fantastique en perpétuel changement et mouvement. De quoi faire pétiller les neurones des petites têtes blondes, brunes et rousses et de tous nous faire rêver.

Un album étonnant et foisonnant, une histoire folle que nous comte avec bonheur Olivier Douzou et surmultiplié par les histoires et les vies multiples des illustrations de Benoit Audé

 

 

9782812617539.jpg

 

Par ici !
Olivier Douzou
Illustrations : Benoît Audé
Editions du Rouergue Jeunesse, 6 mars 2019, 15 €

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Comment trouver un éléphant

A1RG1qQunfL.jpg

Saviez vous que le meilleur moment pour partir à la recherche d’un éléphant, « c’est par un temps gris et maussade » ? Et bien maintenant vous ne pourrez plus jamais dire que vous ne le saviez pas !

Comme cet album est drôle, comme il est débordant d’imagination et du doux délire des deux artistes qui nous l’offrent. L’une nous raconte une histoire pour tromper l’ennui un jour triste… enfin vous avez compris. Elle nous décrit par le menu ce qu’il faut pour un parfait petit explorateur, ce qu’il faut faire dans telle ou telle circonstance et toujours avance vers les situations les plus folles avant un final décoiffant ! L’autre, l’illustrateur a mis ses pas dans ceux de la conteuse mais nous propose une version surmultipliée, apportant une, des histoires dans l’histoire. Le tout réuni donne un album totalement drôle, pétillant d’intelligence et illustré de manière géniale. Si après cela vous ne savez toujours pas comment trouver un éléphant, plus personne ne peut rien pour vous !

Génial !

 

Jean-Luc 

 

A1RG1qQunfL.jpg







Comment trouver un éléphant

Kate Banks
Traduit de l’anglais : Sylvie Goyon
Illustrations : Boris Kulikov
Editions L'école des loisirs, Pastel, 27 mars 2019, 13,5 €

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07 octobre 2019

NEVERMOOR - TOME 01 : LES DÉFIS DE MORRIGANE CROW

Le tome 2 vient de paraître, le temps de le dévorer et avant vous donner envier !
Une vraie réussite pour le tome I  

 

Morrigane Crow est une petite fille géniale dont les aventures le sont tout autant ! Un roman pétillant et magique qui réserve bien des surprises avec des personnages profond qui nous racontent de vraies histoires comme on les aime  ! Gros coup de coeur pour ce roman ! 

 

91J5hnKqCKL.jpg

 

Cornelius Crow est en deuil. Le chancelier de l’Etat des Grandes Plaines du Loup, le plus grand des quatre Etats de la Mer d’Hiver, vient de perdre sa fille unique, Morrigane née le jour de Merveillon. Et tous sont formels : elle est une enfant maudite et mourra le jour de ses onze ans à minuit.

Après un court chapitre d’introduction, on retrouve la petite Morrigane Crow en proie à bien des émotions ou plus exactement cherchant à masquer et à étouffer ces dernières. Parce qu’elle n’est pas morte ce jour là, enfin pas encore… N’est –elle pas maudite ? Ne va-t-elle pas mourir bientôt ? N’est-elle pas à l’origine de touts les catastrophes, du plus petit incident à l’accident grave qui se produisent dans son entourage ?

Ce matin là pourtant, lorsqu’elle accompagna son père à la journée des Enchères et sa vie bascula, contre toute attente, parce que à la surprise générale on lui fit quatre propositions, à elle, la maudite, ce qui est en soit un véritable miracle, la plupart des enfants n’en ayant même pas une. Et ainsi tout va se précipiter, la petite fille alors que sa mort approche va se décider à suivre un certain Jupiter Nord alors que surgit la cavalerie d’ombre et de fumée.

Le premier tiers du livre s’achève et déjà vous êtes scotchés aux pages et le final de cette première parti est absolument génial et terrifiant.

La suite va être particulièrement à la hauteur : l’arrivée à Nevermoor, et dans sa capitale dans l’hôtel du Deucalion est un moment unique. Morrigane va peu à peu reprendre le cours de sa nouvelle vie, se faire de nouveaux amis, des ennemis, découvrir des créatures extraordinaires et se voir proposer de faire partie de la société Wundrous. Mais Morrigane ne comprend pas : pour en faire partie il faut avoir un don, et elle ne voit pas ce qu’elle a de si particulier et son mécène Jupiter Nord, ne lui explique rien pour le moment.

La suite est absolument géniale, ce roman est magique dans tous les sens du terme. Il l’est par l’univers qu’il crée avec ses saisons, ses ères toutes porteuses de noms évocateurs, par les hommes et les femmes qui le composent et qui peu à peu dévoilent leurs personnalités et leurs secrets, par les évènements qui vont se dérouler et notamment les épreuves qui vont sélectionner les nouveaux futurs membres de la société Wundrous (les épreuves d’Harry Potter n’ont plus qu’à bien se tenir), la personnalité attachante des héros et notamment de son héroïne principale et par les secrets et complots qui entourent l’ensemble.

Véritable patchwork d’émotions, de surprises et de références, ce roman pétille d’intelligence et nous rappelle à nous lecteurs plus aguerris des souvenirs de lecture dont le roman est empli de clin d’œil, des parapluies qui volent, des épreuves magiques, des créatures fantastiques, des mondes qui s’affrontent, une force obscure à l’action. Pourtant ne vous y trompez pas, tout ici est cohérent, pétillant et formidablement orchestré avec son originalité propre, une vraie humanité et profondeur des personnages et son univers génial.

Ce roman qui pulse de la première à la dernière page est un peu à l’image de sa couverture, étonnant, à découvrir sans se laisser prendre par des idées préconçues, et éclatant de mille et une couleurs de la vie et de la magie. Absolument fantastique !

 

Jean-Luc

 

 

91J5hnKqCKL.jpg

 

NEVERMOOR - TOME 01 : LES DÉFIS DE MORRIGANE CROW

Jessica TOWNSEND

Traduit de l’anglais : Juliette LÊ

Editions PKJ, 4 octobre 2018, 17,9 €

Les riches heures de Jacominus Gainsborough

Alors q'un petit nouveau vient de sortir, nous on voudrait juste vous donner envie de découvrir ou de redécouvrir le premier album sorti l'automne dernier ! Une merveille ! 

 

Puissant, lumineux, intelligent, le nouveau Rébecca Dautremer nous entraîne dans le monde de la peinture et bien plus encore avec un petit lapin prénommé Jacominus ! Coup de coeur total ! 

 

817iP7oGGIL.jpg

Cet album grand format, ce petit lapin mignon au regard fixe et étrange auront certainement attiré votre attention. Certains auront reconnu le talent et l’imaginaire de Rébecca Dautremer et combien ils auront raison.

Cette nouvelle aventure nous embarque à la suite d’un tout petit lapin, petite boule de poils qui naquit un jour dans une famille de la bourgeoisie et c’est sa grand-mère aux idées bien trempées qui imposa son prénom ! Et ce petit être fragile et lunaire s’apprêta à traverser la vie, une longue vie.

Rébecca Dautremer est étonnante, son talent n’est plus à rappeler bien évidemment, mais contrairement à d’autres qui parfois ronronnent et s’attardent, elle, toujours change, évolue et nous surprend. Son talent polymorphe est à l’œuvre ici, l’album est un mélange de vastes doubles pages imprégnées de couleurs et de personnages qui alternent avec celles des textes principaux aux illustrations minimalistes avant de retrouver d’autres doubles pages façon album de photographies ou cabinet de curiosité, histoire de sentir, de toucher un peu du doigt ce que fut Jacominus.

Chaque double page est une heureuse rencontre, un tableau vivant rappelant les grands noms de la peinture, véritable acclimatation pour les yeux de nos jeunes amis vers le beau, la variété, la pluralité des formes et des couleurs. Oscillant entre des rappels aux peintres flamands de la Renaissance (la cour de récréation devrait vous renvoyer à Bruegel ) et d’autre tableaux plus modernes et contemporains aux couleurs puissantes comme celle de la course… Chacun pourra trouver un souvenir, un rappel avec une plage ventée ou parapluies, chapeaux et écharpent volent, un port entre la modernité des révolutions industrielles et le rappel à Venise ou cette double page qu’il vous faudra retourner pour la savourer qui rappelle les contes, et un autre album magique avec un lapin pressé et qui dit la folie du monde. D’autres plus calmes offrent une profondeur exceptionnelles et donnent un sentiment de paix et de sérénité retrouvées.

Le texte et les illustrations nous disent au fil de la longue vie de Jacominus que la vie est belle, longue et parfois terrible, que tout passe, tout lasse mais que toujours ici ou là renaissent des espoirs et que la vie reprend son cours et toujours gagne et s’impose.

Que vous dire de plus de cet album, qu’il est magique, qu’il en ressort un sentiment de bien être mais aussi une force, une puissance comme seuls les grands savent en créer. Nul doute que ce nouvel opus soit un grand cru ! Un album exceptionnel qui s’apprivoise, se touche, se laisse regarder longuement et pour très longtemps encore. Merveilleux !

 

Jean-Luc

 

817iP7oGGIL.jpg

 

Les riches heures de Jacominus Gainsborough

Rébecca Dautremer

Editions Sarbacane, 3 octobre 2018, 21,5 €

A pas de fourmi

41m-11WYOYL.jpg
Ne vous fiez pas à la couverture ! Elles sont nombreuses les fourmis, elles semblent promettre une invasion mais pourtant … en ouvrant l’album vous allez découvrir qu’il n’y en a qu’une seule qui vient d’entrer dans l’album par un petit trou. ET ce petit trou il va falloir le retrouver de pages en pages pour suivre la bête et surtout ne pas la perdre.

Parce qu’il faut bien l’avouer l’autrice n’a rien fait pour qu’on ne s’y perdre pas. Le décor explose de couleurs, de formes folles, de personnages aux formes généreuses, avec des bestioles énormes et semblant sorties d’un univers autre que le notre. Tout est fou dans cet album sans parole qui laisse encore plus libre cours à l’imagination du lecteur qui non seulement s’escrime à suivre la fourmi mais se perd lui même dans les différentes scènes de la plus bucolique et calme à la folie d’une fête foraine ou d’une scène urbaine.

Un album absolument étonnant, détonnant de formes et de couleurs qui sort de la production ambiante pour booster notre imagination et l’emporter dans un pays où tout est possible, même pour une petite fourmi qui se glisse de page en page… Une sorte de cherche et trouve pris de folie dans un monde ultra coloré !

Etonnant et extravagant ! On aime !

 

 

A pas de fourmi
Cristina Spano
Editions du Rouergue Jeunesse, 3 avril 2019, 14,5 €

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

30 septembre 2019

Bulle d'été

Et si cet album était magique, et si en l'ouvrant il nous emportait vers la chaleur et l'été, et si on le gardait au chaud contre nous pour passer la saison froide qui approche ! Coup de coeur ! 

71Lx5HmJA6L.jpg

Cet album, j’aurais du vous en parler depuis longtemps. Il confirme tout le talent de  Florian Pigé  et sa capacité à se transformer, à grandir et à les faire grandir. Cet album est une petite merveille de douceur, de lumière qui rentre par les yeux, le coeur avec une point douce amère, vous savez ce petit goût étrange de l’été qui passe et de la rentrée qui arrive, de la rencontre avec des nouveaux, de la point d’angoisse qui noue le ventre et puis surtout une bulle d’imagination, de rêve, de monde qui bouge et s’évade, nous évade.
C’est tout cela en même temps cet album merveilleux et peu importe au final que nous soyons déjà fin septembre, qu’octobre et ses premières fraicheurs nous attendent au bout de la semaine, peu importe parce qu’il est de ces albums lumineux et chauds qui quand on les ouvre encore et encore nous embarque et nous réchauffe ! 

Gros coup de coeur ! 

 

Jean-Luc 

71Lx5HmJA6L.jpg

 

 

 

 

 

Bulle d’été

Florian Pigé

Editions HongFei, 22 aout 2019, 15,5 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Hôtel Heartwood les trois premiers tomes de la série

Avant de vous parler avec bonheur du quatrième tome, le plaisir de vous parler d'une série absolument formidable, douce, intelligente et inventive comme on les aime ! 

tome1.jpg

Hôtel Heartwood, Tome 1 – Une maison pour Mona : Découvrir ce petit roman à partir de 8 ans a été un vrai bonheur. Son format et sa couverture cartonnée d’abord donnent envie de se jeter dessus. L’histoire ensuite totalement délicieuse sans jamais être mièvre nous permet de découvrir une délicieuse souris : Mona. Car dans cette histoire, pas d’humains, mais des animaux anthropomorphisés juste ce qu’il faut pour construire une histoire comme on les aime.

Mona lorsqu’on la découvre s’apprête à fuir son pauvre refuge qui menace d’être envahi par les eaux. Elle parcours la forêt, croise une meut de loups et termine sa course dans un cours d’eau qui l’emporte loin dans la forêt face à un arbre majestueux marqué d’un double H : Hotel Heartwood. Créé par M. Heartwwood un blaireau qui a voulu en faire un refuge pour les animaux loin des dangers, cet hôtel si particulier a pour devise : « Nous croyons à la sécurité et au respect pas à la force des crocs et des griffes ».

Dans l’hôtel qui va lui accorder un moment de répit avant de devenir son foyer, Mona fera la connaissance de Tilly une jeune écureuil au caractère bien trempé, de clients pas comme les autres comme ce couple de Mouffettes ; elle sauvera son nouveau foyer d’un ours maladroit et perdu dans la forêt, en saura plus sur ses origines et surtout permettra à ses nouveaux amis de résister la meut de loup venue pour tous les dévorer.

L’histoire se lit d’une traite, au fil des pages on découvre l’hôtel, ses occupants, leur histoire, des détails étonnants et on se surprend à très vite, trop vite arriver à la fin. Amitié, aventure, personnages touchants et bien décrits qu’ils soient au premier plan ou secondaire, tout est réussi dans ce roman. Coup de cœur.

tome2.jpg

Hôtel Heartwood, Tome 2 – Un hiver si doux : Après les aventures mouvementées du premier tome, l’hiver est venu et l’Hôtel Heartwood va pour un temps retrouver un rythme plus calme. Enfin l’espéraient ses gérants. L’hibernation d’une partie dans la clientèle dans les sous-sols de l’hôtel semble dans un premier temps bien se passer, même si une marmotte semble avoir un problème avec son ombre et annoncer un problème grave.

Mais les préparatifs de la Saint Edredon, qui permet au personnel d’être enfin récompensé, occupent tous les esprits. Tout semble donc aller pour le mieux.

Pourtant de nouveau des surprises et des ennuis vont se multiplier : les réserves s’épuisent trop vite contre toute attente, il faut commander mais la neige et les intempéries vont enrayer un système qui semblait pourtant bien rodé ! ; l’arrivée de la Duchesse Amandine lapine, arrogante et exigeante va donner du fil à retordre à Mona et ses amis ; et enfin la baisse constante des réserves va semer le trouble parmi les employés provoquant méfiance et surveillance jusqu’au moment où le voleur semble être à la portée de Tilly et de Mona. S’engage une course poursuite dans la neige qui va créer de nouvelles surprises et réveiller bien avant l’heure tout l’hôtel. De nouveau une belle réussite. On s’attache aux personnages, les nouveaux venus sont particulièrement bien décrits et vivants et on aime suivre leurs aventures et leurs évolutions. Magique !

tome3.jpg

Hôtel Heartwood, Tome 3 – Ensemble c'est mieux :  Le printemps est revenu à l’Hôtel Heartwood et après un hiver particulièrement mouvementé, le directeur totalement sur les rotules s’apprête à prendre quelques jours de congés, prêt enfin à laisser les rênes de son établissement à son personnel dévoué. 
Et là ils vont tous vouloir prouver qu’ils sont capables et se surpasser pour faire de l’hôtel un lieu encore plus fantastique qu’il ne l’est. D’autant qu’une sombre rumeur d’ouverture d’un hôtel concurrent se répand et va stimuler et débrider les imaginations de tous les membres de la maison. 
Des concours sont organisés, de nouveaux venus s’installent, et on se retrouve pris dans une vie trépidante faite de luttes, de rivalités, d’entre aide, de surprises et de découvertes encore et encore. Alors que Mona pense pouvoir trouver dans les livres d’or des traces de ses parents, les jours passent à une vitesse folle et bien vite nos amis vont devoir affronter un nouveau danger. 

La petite communauté est désormais bien installée, on prend plaisir à retrouver les différents personnages à enrichir leur histoire et à en découvrir d’autres. Cette série est formidable parce qu’elle nous parle d’amitié, de familles, celle du sang et du coeur, qu’elle montre l’importance de l’entraide, de la solidarité… au fil des pages on aime aussi découvrir de nouvelles pièces, des surprises et les voir tous évoluer et s’enrichir. Une très jolie série pour les plus jeunes avec une publication cartonnée qui accentue le côté petit trésor qu’est cette série. A offrir sans modération et à suivre

 

Hotêl Heartwood, une maison pour Mona / Un hiver si doux / Ensemble c'est mieux
Kallie George
Traduit de l’anglais (Canada) : par Béatrice Didiot
Illustré par Stephanie Graegin
Editions Casterman jeunesse, 10 octobre 2018 tome 1 /
13 février 2019 tome 2 tome trois à paraître 15 mai 2019

A suivre la semaine prochaine tome IV

 

tome4.jpg

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Ours de tous poils

Des ours partout, sur toutes les pages et pour tout savoir sur eux ! Ludique et instructif, on aime ! 

 

couv-Ours-de-tous-poils.jpg

 

Cet album documentaire est magnifique. Il ravira les fans d’ursidés et tous les autres par la même occasion. Saviez vous qu’il existe huit espèces d’ours dans notre monde ? Au fil des pages par des illustrations, des photos, des montages et des textes bien pensés, on nous fait découvrir les huit familles mais bien plus encore. La nage, la nourriture, la grimpette et mille et un détails qui raviront les amis de ces boules de poils et rappelleront à d’autre qu’il faut penser rapidement à les sauver en sauvant leur environnement. 

On aime le format, la qualité du papier, les informations multiples apportées et les choix d’illustrations qui nous permettent aussi de nous instruire en nous amusant. Plus que réussi ! Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

 

couv-Ours-de-tous-poils.jpg

 

 

 

 

Ours de tous poils

Katie Viggers

Editions Sarbacane, 4 septembre 2019, 16,5 €

Publié dans #Ados, #Documentaires, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Jour après jour

A découvrir, doux et beau ! 

142133_couverture_Hres_0.jpg

Romain Bernard  nous offre un voyage singulier, entre réel et monde de science fiction. Pourtant il nous parle bien de ce petit garçon qui un jour à reçu un appareil photo et dont la vie a été transformé parce que de ce jour, il n’a plus jamais regarder les paysages et le monde dans lequel il vivait, de la même façon. 

Cet album est une balade, une ode à la rêverie, à l’observation, à la fidélité aux sources aux racines aussi et peu à peu au fil des pages, on grandit avec le héros du livre et ses amis. Doux et beau ! 

 

Jean-Luc

 

 

142133_couverture_Hres_0.jpg

Jour après jour

Romain Bernard

Editions de la Martinière jeunesse, 29 aout 2019, 13,9 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Un drôle de truc pas drôle

Une histoire et des illustrations qui sortent des sentiers battus ! 

 

61atkG2m4mL.jpg

 

 

 

Une petite fille qui rencontre un drôle de truc, c’est drôle ? Pas certain, d’autant plus que le truc en question, elle ne l’a pas cherché ou demandé. Alors d’abord il faut comprendre d’où vient le truc, et puis se rendre compte qu’on n’est pas la seule à se le traîner et alors ? Elle va essayer de comprendre, l’apprivoiser, le dompter, le mettre en lumière et surtout … parce que cette drôle de chose, ce truc, cela peut-être tout et n’importe quoi.  Peut être un peu de la grisaille ambiante… Et si je vous laissais découvrir cet album pas comme les autres, aux crayonnés enchanteurs qui nous emmènent dans un univers un brin rétro et qui fait pulser les neurones. Et si comme la petite fille de l’histoire vous preniez vos problèmes à bras le corps ? A découvrir et savourer 

 

Jean-Luc 

 

 

 

 

 

 

Un drôle de truc pas drôle / Giulia Sagramola / Editions du Rouergue jeunesse, 18 septembre 2019, 15 €

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Rodrigo et les petits papiers

Eric Puybaret est un magicien et quand en plus le texte qu'il illumine est superbe, comment voulez vous ne pas craquer  ? Coup de coeur ! 

141881_couverture_Hres_0.jpg



Cet album nous parle de voyage, d’un homme qui un jour il y a très longtemps est parti pour changer son destin, pour ne pas étouffer là où il était né. Et il voyagea longtemps, loin, fit de merveilleuses rencontres et de belles découvertes. Et puis un jour ses pieds fatigués le ramenèrent là où il était né. Plus personne pour l’accueillir, les siens étaient tous partis pour un dernier voyage. C’est ainsi qu’un jour le vieil homme vit arriver chez lui un petit curieux qui lui posa des questions et devient fidèle parmi les fidèle avec ses amis de l’école. Parce que Rodrigo les emportait là où ils n’étaient jamais allés, là où peut être ils n’iraient jamais. Mais peu importe, les histoires, les secrets de Rodrigo valent bien plus que cela. 

Cet album raconte aux enfants une histoire fantastique, leur parle de vie ailleurs, de voyages, de choix de vie, de rencontres et de retour au source. Comme toujours  Eric Puybaret  sait comme personne suivre, devancer, accompagner les mots de l’auteur. Ses personnages sont familiers dans cet albums mais nouveaux aussi, comme un caméléon qui sait jouer des formes et des couleurs, il nous plonge dans des camaïeux de couleurs chaudes, mouvantes au point d’être parfois presque brumeuse et vivantes. Cet album dit l’imagination, le rêve, la poésie et le bonheur de vivre et nous nous sommes sommes les enfants de l’histoire, totalement fans de Rodrigo. 

 

Jean-Luc. 

 

 

141881_couverture_Hres_0.jpg












Rodrigo et les petits papiers 

Heyna Bé 

Illustrations Eric Puybaret

Editions de la Martinière jeunesse, 12 septembre 2019, 16 €

 

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Chouchou

Une histoire de chat pour faire passer aussi d'autres messages : très juste et drôle ! 

617bPFsHo2L.jpg

Quand un petit nouveau arrive à la maison ce n’est pas toujours facile. Surtout quand on est un chat, fier de ses origines et sûr de son territoire ! Alors ce jours là quand Chouchou est arrivé, Gabin, lui le premier, le grand, le maître des lieux est totalement parti en vrille, fou de jalousie. Et il a décidé de lui mener la vie dure au petit dernier ! Mais comme souvent à ce petit jeu, tel est pris qui croyait prendre et Gabin va passer un sale quart d’heure ! 

C’est frais, léger, insolent et tellement vrai ! On aime cette histoire de chats, de nouveau arrivé, de jalousie, de crainte de perdre sa place et tout et tout !
Un formidable album pour les fans de chats mais pas que ! A dévorer en grenouillant le dos de votre capricieux préféré. 

 

Jean-Luc

617bPFsHo2L.jpg

 

 

 

 

 

Chouchou

Sophie Carquain

Illustrations : Zelda Zonk

Editions Talents Hauts, 19 septembre 2019, 15 €

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook