Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

23 octobre 2017

Au revoir là-haut

Alors que le film adapté du roman par Albert Dupontel sort mercredi 25 octobre ! Prenez le temps de lire ou de relire cette magnifique BD elle même adaptée du roman tout aussi fantastique ! A découvrir d'urgence si ce n'est déjà fait ! 

 

Pierre Lemaitre et Christian de Metter signent une sublime adaptation du roman de Pierre Lemaitre et nous embarquent dans le monde de l'après guerre : bouleversant ! 

 

ARLH COUV HD.jpg

 

Pierre Lemaitre a participé à la création et à la mise en images de son roman Au revoir là-haut superbement mis en images par Christian de Metter.

Albert Maillard et son copain Edouard Péricourt vivent les derniers jours de la Première Guerre mondiale dans les tranchées.   Aux dernières heures le lieutenant Pradelle envoie deux hommes voir ce qu’il se passe en face. Ils seront tués et leurs camarades dans une dernière offensive pour les venger vont se retrouver dans une situation plus que compliquée.

Rescapés tous les deux, Albert et Edouard vont être poursuivis par la haine du lieutenant dont ils connaissent le secret. Edouard lui veut en terminer avec la vie parce que cette dernière offensive lui a enlevé la quasi totalité de la mâchoire et qu’il est désormais ce que les générations suivantes appelleront une gueule cassée. Alors son ami Maillard va lui rendre un terrible service : échanger son nom contre celui d’un autre soldat. Désormais Edouard Péricourt est décédé et devient Eugène Larivière.

Le retour à la vie civile de ces trois là est l’histoire qui va nous être contée. Le retour dans un monde, une société qui n’aspire qu’à faire son deuil, passer à autre chose et qui n’est pas forcément encline à entendre et s’apitoyer. Entre magouilles sur le dos des morts et la douleur de leur famille. Le deuil impossible pour la famille Péricourt, la course aux monuments aux morts et la vie qui finit par l’emporter au moins pour certains. Comme le roman, la bande dessinée, saisit au plus près cette atmosphère lourde et pesante de l’après guerre, du retour à une vie normale impossible pour tant de gens, le deuil, la vie qui reprend, le retour à la vie difficile.

Ce travail est absolument magnifique. Texte et illustrations s’unissent pour donner vie à une œuvre puissante et poignante dont on ne sort pas indemne de la lecture et qui vous donnera envie de lire le roman si vous ne l’aviez pas encore fait. Un témoignage superbe sur la Première Guerre mondiale et surtout le retour des soldats dans le monde des vivants. Sublime !

 

Jean-Luc 

 

ARLH COUV HD.jpg

 

Au revoir là-haut
Pierre Lemaitre
Illustrations : Christian de Metter
Rue de Sèvres, 7 octobre 2015, 22,5 €

 

Et le roman en grand format et en poche 

 

51t20QlAmlL.jpg

 

51LYnD-nTDL.jpg

Publié dans #bandes dessinées, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.