Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

22 janvier 2018

Le cas Fodyl

Un album étonnant, glaçant, reflet de ce que devient notre monde ? 

 

couv-Le-cas-fodyl-620x840.jpg


Le-cas-fodyl-p26-27.jpg

 

Le-cas-fodyl-p34-35.jpg

 

Editions Sarbacane © Tous droits réservés. merci ! 

 

 

La première page s’ouvre sur des tours immenses et le ciel dans lequel s’ébattent des nuées de mouettes. Puis sur l’arrestation musclée par la police d’un homme accusé par les passants d’être un fainéant. Etrange société ou le travail est obligatoire et surtout une société terrifiante qui surveille, note toute.

Un monde qui marginalise toujours plus les exclus de la mondialisation, qui lutte contre l’assistanat, tenant un discours de plus en plus sécuritaire.

Marcus employé de plus en plus mal à l’aise sauve Mia de l’arrestation, mais fait des cauchemars. Un grain de sable dans le système ?

Cet album est puissant tout en noir et blanc avec pour seule couleur supplémentaire le bleu vert qui inonde les pages, donnant une lumière et une atmosphère particulière, lourde, étouffante comme le monde qu’elle identifie.

Il dénonce cette société ultralibérale, avec une pointe de fantastique. Le héros sombrera-t-il dans la folie ? Saura-t-il échapper aux tentacules de plus en plus stressantes et étouffantes de ce monde qui nie la réalité, la pauvreté, la misère et qui rend les gens toujours plus incultes, toujours plus incapables de réagir et de se défendre contre une minorité qui les oppresse.

A découvrir une histoire, des dessins et une ambiance étonnantes. Glaçant mais passionnant !

 

Jean-Luc

 

 

couv-Le-cas-fodyl-620x840.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Le cas Fodyl

Lomig

Editions Sarbacane, 4 janvier 2017, 19,5 €

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.