Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

29 janvier 2018

Profession crocodile : Prix CARRÉMENT BEAU MINI Prix Sorcières 2018

Un petit bijou à découvrir et savourer sans modération avec vos enfants ! Superbe ! Un livre sans paroles comme on les aime ! 

 

Prix carrément beau Mini . Prix Sorcières 2018

71VR7K8yE2L.jpg

 

Giovanna Zoboli (texte), Mariachiara Di Giorgio (illustrations)

Un album sans texte, malicieux et envoûtant, qui nous invite à suivre le quotidien d’un crocodile professionnel…

 

Au petit jour, après une nuit peuplée de rêves tropicaux, un crocodile se réveille dans son lit. Après les tâches d’usage : brossage de dents, essayage de cravates, petit déjeuner… le crocodile sort de son appartement et file rejoindre la foule d’humains qui s’active dans la rue. Dans le métro, il se fait une petite place et lit le journal, entouré de la marée compacte des travailleurs en route pour leur bureau. Parmi eux, les lecteurs attentifs pourront voir la queue d’un singe et les oreilles d’un hippopotame… En sortant, il achète un joli bouquet de fleurs ainsi qu’un poulet rôti, et se dépêche, pour arriver à l’heure à son travail. Devant l’entrée, notre ami crocodile jette le bouquet de fleur à la gardienne et file aux vestiaires. Le poulet rôti bien emballé attendra le déjeuner dans son casier. Le crocodile revêt sa tenue de travail… (c’est a dire se déshabille intégralement) et entre dans son enclos, prêt à entamer sa journée de labeur au zoo. Profession crocodile !

 

profcrocoDP4-1024x341.jpg

 

profcrocoDP6-1024x339.jpg

 

profcrocoDP7-1024x340.jpg

 

profcrocoDP8-1024x342.jpg

 

Illustrations © Editions les Fourmis Rouges. Tous droits réservés. Merci ! 

Sans texte, cet album au format à l’italienne nous embarque immédiatement. Les scènes du quotidien, tendrement croquées à l’encre, se suivent. De multiples détails charmants sont à observer, à commencer par les autres animaux sauvages qui se cachent dans le décor citadin. Ce mélange étonnant d’humains et d’animaux réunis dans un quotidien d’une grande banalité en fait une album décalé, plein d’humour et de poésie.  Les Fourmis Rouges

Publié dans #Albums, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.