Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

09 avril 2018

La petite écuyère

Un album magique pour sentir le parfum de l'enfance et celui de la liberté
qui ne demande qu'à s'exprimer ! 

 

9782246860648-001-T.jpg

Elle s’appelle Justine et comme chaque année elle redoute l’arrivée du photographe ambulant qui va comme tous les ans prendre les enfants du village en photographie. Tout le monde y passe et Justine est terrifiée, si seulement elle pouvait y échapper. Pour couronner le tout elle est la première cette année à passer, toute belle, coiffée, habillée de propre comme tous les enfants du village.

Terrifiée, accrochée à la selle, elle tremble et imagine le pire… qui aurait pu se produire quand le poney blond si doux en apparence décide d’un coup de prendre le large.

Et là haut loin du village, de la foule des cris, les deux vont se découvrir se raconter et confronter leurs peurs, leurs douleurs.

Cet album magnifique est une ode à l’enfance, à la liberté, à la difficulté parfois de grandir et d’imposer ses choix face aux adultes, il nous parle aussi d’un temps qui n’est plus où les photographies étaient prises par d’autres des professionnels et qu’ils marquaient le temps de leur passage . Le texte magnifique est sublimé par ces illustrations rétro qui lui donnent ce côté ancien mais pas dépassé, vous savez de ces images qu’on aime garder longtemps pour ce souvenir de ce qu’elles nous apportent : du bonheur ! Magnifique !

 

Jean-Luc

petiteEcuyere_int_PG_BD_Page_15.jpg

 

Illustrations © Grasset Jeunesse. Tous droits réservés. Merci ! 

 

9782246860648-001-T.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite écuyère

Charlotte Gingras

Illustrateur : Gérard DuBois

Editions Grasset Jeunesse, 24 janvier 2018, 14,9 €

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.