Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

02 juillet 2018

Wannsee

Parfois l'été on lit des choses graves, lourdes comme cette BD superbe qui nous plonge dans des heures sombres de notre histoire, pour ne jamais oublier même au coeur de la chaleur de l'été .. 

couv.jpg

Wannsee est une bande dessinée exceptionnelle qui ne prétend pas faire l’Histoire ou remplacer le travail de l’historien (lire l’introduction et la présentation de l’album) mais qui joue son rôle, le nôtre, celui du témoignage et de la transmission de la mémoire.

Wannsee c’est un lieu où se trouve une villa magnifique dans une banlieue riche de Berlin, que s’est accaparée le SS Heydrych après les déboires financiers de son propriétaire un industriel nazi pris la main dans le sac en pleine fraude.

Wannsee c’est surtout le nom de cette conférence qui se tient un jour d’hiver le 20 janvier 1942 et qui va en l’espace de quelques heures sceller le sort de millions de juifs.

L’ambiance est glaciale, on sent avec l’arrivée progressive des protagonistes, les tensions entre les SS et les autres corps du Reich, le tout contrôlé par la morgue et l’arrogance effrayante du propriétaire des lieux.

Les discussions s’engagent et on lit et regarde avec effroi ces hommes parler de massacres, de regroupement, de gestion comme s’il s’agissait d’un troupeau et de solution finale. Le tout sous le sceau du secret , le secrétaire de la séance est prié régulièrement de ne pas prendre en note quand tel ou tel évoque tel problème où fait part de la progression des Einsatzgruppen.

Le tout porté par les illustrations magnifiques en tons de gris, noir et sépia qui permettent de garder la distance et d’observer halluciné, même quand on connaît l’histoire, cette réunion et son déroulement.

On aime aussi le travail réalisé à la fin de la BD alors que l’avion de Heydrich repart à peine une heure trente après être arrivé, qui reprend les personnages un par un en donnant leur rôle, leurs fonctions et leur destin.

Un ouvrage superbe esthétiquement qui colle à l’image donnée par la propagande SS non pas pour la glorifier mais parce qu’elle fait partie du processus et magnifique témoignage de ce que certains hommes ont été capables de faire par gout du pouvoir, de l’argent et de la violence, la guerre leur permettant de pratiquer la pire des ignominie : le génocide sous toutes ses formes les plus barbares.

Magnifique et nécessaire à l’heure où Simone Veil rejoint le Panthéon

 

Jean-Luc

9782203149632_1.jpg

 

9782203149632_2.jpg

 

9782203149632_4.jpg

Illustrations © Casterman BD tous droits réservés. Merci 

 

couv.jpg

 

 

 

 

Wannsee

Scénario et dessins : Fabrice Le Henanff

Editions Casterman BD, 20 juin 2018, 18 €

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.