Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

07 janvier 2019

Bulles, Bestiaire imaginaire de la mer

Et si pour bien commencer 2019 (bonne année les amis) on allait bulle au fond des océans ? Pas de problème Laetitia Le Saux a tout prévu : suivez le guide pour un joli coup de coeur ! 

9782278091539-001-T.jpg

Tout commence par un plouf ! Et oui quand on parle de mer, il faut savoir se mouiller ! Et hop c’est parti pour la découverte des Trobos, des Pincetout, des Zarallonges , Gobetout , Toukipic, Camouflettes, Grognongnons, Maxibulles, Minus.

C’est une jeune plongeuse héroïque qui nous entraine au fond des mers à la découverte de toutes ces espèces étranges et merveilleuses qui se dévoilent à nous lecteurs par une page d’accueil réjouissante et à chaque fois renouvelée avec une ouverture façon hublot qui déboule sur une double page étonnante, pétillante et pleine de surprises. C’est en rythme et avec un brin de folie particulièrement prononcé que Laetitia Le Saux s’amuse et nous éblouit par son talent qui nous donne un bestiaire imaginaire de la mer particulièrement savoureux et bienvenue, au point qu’on finit par ne plus très bien savoir ce qui est proche, loin ou totalement éloigné d’une quelconque réalité. Mais franchement est-ce bien utile parce qu’on en prend plein les mirettes et qu’on s’amuse beaucoup avec ce bestiaire pas comme les autres qui invite à faire des bulles et disons le à partir buller au fond des océans à la découverte de merveilles.

Magique, drôle, curieux et fou : on aime !

 

Jean-Luc

 

495894-001-C.jpg

 

495895-001-C.jpg

 

495896-001-C.jpg

 

495897-001-C.jpg

 

Ilustrations © Didier Jeunesse Tous droits réservés. 

 

9782278091539-001-T.jpg

Bulles, Bestiaire imaginaire de la mer

Laetitia Le Saux

Editions Didier Jeunesse, 24 octobre 2018, 18 €

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.