Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

26 octobre 2020

Chien Pourri ! Et la poubelle à remonter le temps !

Un nouveau Chien Pourri qui tient toutes ses promesses. Drôle, tendre avec une pointe de cruauté et de dénonciation d'une société qui perd le nord. Totalement réussi ! On adore ❤️❤️❤️❤️❤️

 

91rSSqhRn0L.jpg

 

 Ce nouvel opus des aventures de Chien Pourri va confronter notre héros à une poubelle machiavélique qui permet de remonter le temps, lui faire affronter un Chatplapla plus tout à fait le même et mettre à l’épreuve leur amitié. 

Tout commence avec une drôle de poubelle qui propose de remonter le temps à condition de prononcer le mot magique. Et quel mot magique me direz vous ? Vous allez pouvoir le découvrir et ainsi remonter le temps, assez loin pour que Chien Pourri empêche Chatplapla de devenir Chatplapla. A partir de là tout se dérègle. C’est toujours aussi inventif, foufou, mais sous l’apparente désinvolture et gentillesse se cache aussi comme dans les épisodes précédents, une pointe de méchanceté, de dureté de la vie pour ceux qui ne rentrent pas dans la norme. Cette nouvelle aventure dénonce aussi avec un humour grinçant, si on y regarde bien, les modes et les folies momentanées pour tel ou tel animal, le rythme effréné des réseaux sociaux leur frivolité et les risques pour les animaux, un jour de terminer sur un trottoir entre deux poubelles, remplacés par une nouvelle coqueluche. 

Un nouveau tome des aventures de notre Chien préféré (heureusement que l’école des loisirs n’a pas encore inventé l’ororama) qui tient toutes ses promesses et n’est pas un tome de plus dans une série, mais une vraie histoire nouvelle, tendre et cruelle à la fois. On aime définitivement. 

 

Jean-Luc 

 

 

 

91rSSqhRn0L.jpg

 

 

 

 

Chien Pourri ! Et la poubelle à remonter  le temps ! 

Colas Gutman

Illustrations Marc Boutavant 

Editions Mouche de l’école des loisirs, 14 octobre 2020, 8 €


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.