Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

28 août 2017

Lady Helen, Le Club des Mauvais Jours, tome 1

Cette semaine la suite des aventures de Lady Helen est au programme ! Vous êtes en retard ? Foncez ! 

ladyH1.jpg

Le retour d’ Alison Goodman nous entraine cette fois-ci dans l’Angleterre du début du XIXèmesiècle en pleine Régence. L’auteure après une réelle immersion dans les sources historiques a réussi à recréer tout un univers à la fois historique et fantastique. Car ce roman n’est pas qu’un prétexte à nous plonger dans un univers historique étonnamment reconstitué. Au fil des pages en faisant la connaissance d’une jeune femme orpheline de ses parents décédés dans un mystérieux accident alors qu’elle était enfant vous allez vous rendre compte qu’il y a quelques faits et évènements particulièrement étranges. Lady Helen est en effet le centre de cette histoire entre réalité historique et fantastique. Car dans l’Angleterre et le monde de ce début de XIXème siècle, d’étranges créatures dont on ignore l’origine ont pris possession d’humains et se servent de leur enveloppe corporelle pour assouvir leurs instincts et se nourrir et influencer les humains. D’autres hommes et femmes ont cependant un don particulier, ce sont les Vigilants qui, eux, ont créé un groupe de surveillance appelé le Club des mauvais jours qui se sont donnés comme missions d’éliminer ou du moins de neutraliser les Abuseurs et autres créatures aux tentacules inquiétantes qui leur permettent de se nourrir de l’énergie humaine et à l’objectif mystérieux.

Au fil des pages, on suit avec délice l’entrée de la jeune femme dans la meilleure société londonienne et la volonté de sa tante tutrice de la marier. On découvre aussi avec lord Carlston et Helen avec nous ses étranges pouvoirs et capacités qui en font tout sauf une jeune aristocrate ordinaire. Si la partie centrale du roman manque peut-être un peu de rythme (la nécessité de mise en place dans un premier tome ?) le départ et surtout la grosse dernière partie sont passionnantes et nous entrainent de surprises en surprises.

Une héritière directe dans le monde des Vigilants annonce-elle l’arrivée d’un Abuseur Suprême ?

Alison Goodman signe ici un premier tome d’une nouvelle série passionnante avec un univers étonnant qui ne pourra que séduire (les fans d’histoire et de détails sur la société aristocratique, d’héroïne romantique mais forte et intelligente avec une touche de fantasy et de mystère) et surtout donner envie d’attendre la suite annoncé déjà pour le 31 août prochain. A dévorer

 

Jean-Luc

 

ladyH1.jpg

 

 

Lady Helen, Le Club des Mauvais Jours, tome 1 ; Alison Goodman  ; Illustrateur de couverture : Laurent Besson  ; Traduit de l’anglais : Philippe Giraudon  ; Editions Gallimard Jeunesse, 18 août 2016, 19,5 €


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.