Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

23 février 2018

Nouveautés semaine du 22 février 2018 : L'école des loisirs

9782211234771.jpg

ON SE REVOIT QUAND ? : La maîtresse avait pourtant prévenu : attention à ne pas se perdre. Mais quand deux pestes de sa classe se moquent d'elle, Dunne s'enfuit et la voilà toute seule dans le grand parc. Heureusement apparaît Ella Frida, sa meilleure amie qui habite si loin, en sortie scolaire elle aussi ! Elles jouent, comme toujours, et tant pis si tout le monde les cherche. Seulement Dunne sent que quelque chose ne va pas ; au moment de se séparer, elle comprend que son amie est malheureuse. Il faut l'aider, mais quand pourront-elles se revoir ? l’école des loisirs

 

9782211233682.jpg

LE CÉLÈBRE CATALOGUE WALKER & DAWN  : P'Tit Trois, Eddie, Min et Julie ne pourraient pas être plus différents, et en même temps plus amis. Ils partagent un catalogue de vente par correspondance, trois dollars à dépenser et un grand désir de découvrir le monde. Et quand, au lieu du revolver qu'ils ont commandé arrive une vieille montre qui ne fonctionne même pas, les quatre n'hésitent pas une seconde et partent vers Chicago pour récupérer leur revolver.
Au cours de leur voyage, ils rencontreront des tricheurs professionnels, des flics véreux, des méchants qui semblent gentils et des gentils qui ne le sont pas du tout... un crime non résolu et beaucoup, beaucoup d'argent... l’école des loisirs

9782211235419.jpg

 

LA FILLE CACHÉE DU ROI DES BELGES : Dans une classe, il y a les éléments perturbateurs, mais il y aussi les éléments perturbants. C'est le cas de Bérangère, la nouvelle élève de CM2 toute auréolée de mystères. Chaque matin, elle arrive à bord d'une voiture de luxe, accompagnée d'un homme en costard. Dans la classe de CM2 courent les hypothèses les plus folles. La nouvelle serait témoin clé dans une affaire de meurtre, elle aurait tué ses parents, elle serait la fille cachée du roi des Belges. Très vite, il y a les pro et les anti Bérangère... l’école des loisirs

 

9782211235785.jpg

LA LONGUE MARCHE DES DINDES : Plus personne ne peut vous dire comment les bons élèves de cette école de campagne du Missouri ont occupé leurs vacances d'été 1860. Non. Le seul qui soit resté dans l'Histoire, c'est Simon Green, le cancre, celui qui avait quadruplé son CE1. Cette année-là, les dindes avaient pondu comme des lapins. Beaucoup trop. Valaient des clopinettes. Cette année-là, à Denver, à mille kilomètres d'ici, on bâtissait à tour de bras, et rien à se mettre sous la dent. Là-bas, ils étaient prêts à payer une dinde cinq dollars. C'est bien simple, Simon, à peine sorti de l'école, il a fait ses comptes. A emprunté toutes ses économies à l'institutrice. A acheté mille dindes. A embauché comme charretier Bidwell Peece, le plus grand ivrogne du pays devant l'Éternel. Et s'est juré de faire fortune à la fin de l'été. L'oncle Lucas lui a fourgué en héritage son chariot le plus pourri. Et vogue la galère ! Ils n'étaient pas nombreux, ceux qui auraient parié sur un attelage pareil : l'ex-ivrogne repenti, le cancre indécrottable et les mille dindes réclamant chacune ses cinq litres d'eau par jour. D'autant que, très vite, ils ont été rejoints par Jabeth, un esclave noir en cavale qui rêvait du pays de la liberté. Et comme si ça ne suffisait pas, des types à dos de chameau se sont mis à les poursuivre. Parole, à dos de chameau ! Avec des fusils partout. Et les Indiens Potawatomis et leur chef John Prairie d'hiver les ont arrêtés sur leur territoire sacré. Et il y a eu aussi la fille qui piquait sa crise de nerfs dans la prairie maudite, et la cavalerie qui n'avait pas cavalé depuis si longtemps qu'elle prétendait faire un carton sur les dindes, et... Enfin, de quoi créer des liens entre Simon, l'orphelin, Bidwell, le vieil ivrogne bon à rien, et Jabeth, l'esclave en fuite. Et faire d'eux des héros inoubliables. Au point de vous donner furieusement envie d'être cancre, dans le Missouri, en 1860.l’école des loisirs

 

9782211232951.jpg

AU FIRMAMENT : Aiko se réveille ce matin avec l'envie de grimper aux arbres. A peine arrivé sur une branche, il aperçoit son amie Nobou avec sa fameuse caisse à outils. Elle en sort une multitude de blocs de construction. Ensemble ils façonnent des ponts qui les emmènent à la cime des arbres, au sommet de la tour de guet et même plus haut, jusqu'aux nuages ! l’école des loisirs


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.