Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

18 avril 2018

Nouveautés semaine du 18 avril 2018 : l'école des loisirs

9782211236867.jpg

PETITE FILLE QUI DISAIT NON (LA) : Surmenée par son métier d’infirmière, Jeanne élève aussi bien qu’elle le peut sa petite fille, Marie. Régulièrement, celle-ci va rendre visite à Louise, sa grand-mère fantasque qui habite de l’autre côté de la cité-forêt. Elle prend toujours le chemin qui contourne la cité, jamais celui qui la traverse, même s’il est plus court. Un jour, un événement inattendu va bouleverser sa vie. Et ce jour-là, Marie traversera la cité interdite.

– Qu’est-ce que tu fais par ici, petite comme t’es ?

– Je vais chez ma grand-mère.

– Et ta mère te laisse sortir à cette heure-ci ?

– Ma mère elle travaille.

– Faudrait pas que les femmes travaillent. Après elles laissent

leurs petits enfants traîner dans les rues tard le soir. C’est pas

prudent. On ne sait jamais ce qui peut arriver.

– Je suis assez grande.

– Elle habite où ta grand-mère ?L’école des loisirs

 

9782211236492.jpg

LIVRE DES J'AIME PAS (LE) : Après les « J’aime », voici les « J’aime pas », et il y en a beaucoup ! J’aime pas les légumes verts, j’aime pas mettre de la crème solaire, j’aime pas les miettes dans mon lit, et j’aime pas, mais vraiment pas, quand maman ou papa rentre tard le soir et que je n’ai pas mes bisous ! L’école des loisirs

 

9782211236737.jpg

BÉATRICE L'INTRÉPIDE : «Je me présente: Béatrice l’Intrépide, aventures en tout genre, héroïsme, redressement de torts, secours aux victimes, défense de la veuve et de l’orphelin. J’affronte les brigands, je découpe les dragons en tranches, je délivre les princesses. Si vous avez besoin de mes services, criez! L’œil et l’oreille toujours aux aguets, je saurai où vous trouver.» Béatrice l’Intrépide est fort sollicitée ces derniers temps. Il lui faut secourir un prince atteint d’un mal mystérieux et débarrasser la région d’une bête démoniaque. Ne la plaignez pas! Elle adore ça… L’école des loisirs

9782211235297.jpg

 

GRANDE FORÊT (LA). LE PAYS DES CHINTIENS : Killiok, le chien noir, est inquiet. Il attend le retour de Vari Tchésou, le magicien rouge, dont il n'a pas de nouvelles depuis le printemps. D'après les oiseaux, une roulotte aurait été aperçue au fin fond de la Grande Forêt… Killiok convainc Véronica de l'accompagner pour savoir ce qu'il en est. Tous deux s'enfoncent dans la Grande Forêt et font des rencontres surprenantes : Pikkeli Mimou dans son refuge, le Chat Mystère qui va au festival de vol, Susy le cheval… et tous ces Bébés Mousse avec qui ils prendront le train ! La Chintia, dont Anne Brouillard a imaginé la carte, est divisée en 11 pays. L'histoire prend vie au travers des personnages, des lieux, et de leurs influences. Tout est possible et a l'air réel. Le premier tome met en mouvement les habitants du Pays du Lac tranquille. L’école des loisirs

 

9782211235822.jpg

ESTHER : En 1735, Esther Brandeau a quatorze ans. Fille illégitime d’un marchand d’étoffes réputé, elle vit dans un village du sud de la France. Sa famille veut arranger un mariage avec un chiffonnier afin de préserver sa réputation, et Esther s’enfuit. Mais la vie sur les routes est pleine de dangers pour une jeune fille, juive de surcroît. Alors Esther se travestit et elle va vivre plusieurs vies : tour à tour protégée d’une courtisane, boulanger, matelot, elle devra, pour se sauver des périls, changer plusieurs fois d’identité. Portée toujours par l’espoir de retrouver Philippe, un marin qui lui a permis de réchapper d’un naufrage, elle tombe d’un monde dans un autre, et du Vieux Monde dans le Nouveau. Elle traverse l’océan et arrive à Québec, dans la province de la Nouvelle-France. Mais, à cette époque, la Nouvelle-France est une colonie catholique, et l’entrée en est interdite aux personnes de confession juive. Jusqu’où Esther sera-t-elle prête à aller pour accomplir son destin ? L’école des loisirs

 

Bourgeau_MangerUnLoup-lutCouv1(2).jpg

MANGER UN LOUP : Ce cochon a décidé que, pour une fois, c’était lui qui mangerait un loup et non le contraire. Il nous présente donc sa recette de loup. Mais est-il certain d’avoir un loup dans son placard à provisions ? L’école des loisirs

9782211235921.jpg

 

MANDELA ET NELSON : Plus que trois jours avant le match contre les Allemands. C’est la première fois que l’équipe de foot de Bagamoyo, Tanzanie, va rencontrer une équipe européenne, avec des maillots et tout le grand jeu. En tant que capitaine, Nelson doit encore remettre le terrain en état, trouver des filets pour les buts et réunir tous les joueurs. Parmi eux, il y a Mandela, sa soeur jumelle, imbattable en défense. Leur père les a ainsi baptisés car ils sont nés le 9 mai 1994, le jour où Nelson Mandela est devenu le premier président noir d’Afrique du Sud. Mandela est très différente de Nelson. Elle se mêle toujours de tout et se bagarre à la moindre occasion. Mais dès qu’il est question de football, Nelson peut compter sur elle. C’est au cours d'un de ses nombreux voyages qu'Hermann Schulz a assisté à un match de football mémorable à Bagamoyo, qui lui a inspiré l’histoire de Mandela et Nelson. Depuis cette rencontre, Hermann Schulz a créé un partenariat entre une équipe allemande et les Saadani de Bagamoyo. L’école des loisirs

 

9782211235990.jpg

CHOSE QUI NE POUVAIT PAS EXISTER (LA) : Il y avait plus de 1500 concurrents, mais seulement huit places à bord du voilier le Bermuda. Lucille regrette d'être parmi les gagnants. Elle n'avait pas très envie de faire un stage de deux mois en pleine mer, elle se sent seule et elle n'est pas très douée pour la navigation. Maintenant, il est trop tard. La terre est loin, deux accidents se sont déjà produits et on la surnomme Porte-poisse parce qu'elle était présente, pour ne pas dire responsable, à chaque fois. Lucille attire-t-elle les catastrophes? Il est vrai que les passagers du Bermuda semblent victimes d'un mauvais sort. Un empoisonnement, une tempête de force 10, mais tout ça n'est rien comparé à ce qui les attend, à cette chose monstrueuse tapie dans les profondeurs. L’école des loisirs

9782211235808.jpg

 

BALLE EST DANS TON CAMP (LA) : Henry ne s'est pas méfié assez tôt de M. Hairston, l'épicier chez qui il travaille comme garçon à tout faire. Il le trouvait seulement désagréable, médisant et un peu étrange. Et puis, de toute façon, il voulait garder ce boulot parce que son salaire, si maigre soit-il, était le bienvenu à la maison, et aussi parce qu'il ne voulait plus passer ses journées seul avec un père muré dans la tristesse et le silence. Mais il n'aurait rien fallu dire à M. Hairston. Il n'aurait fallu se laisser aller à aucune confidence. Il n'aurait surtout pas fallu parler du vieil homme qui habite à l'asile d'aliénés. Maintenant, Henry connaît le vrai visage de M. Hairston mais il est trop tard. Il est prisonnier comme une souris en cage. L’école des loisirs


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.