Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

14 mai 2018

20 ans pour devenir Louise Michel

Partez à la découverte de Louise Michel avant la Commune, avant la révolution ... 

9791021405981.jpg

Un titre de la collection 20 ans pour devenir… qui s’intéresse à l’enfance de Louise Michel. Alors si vous voulez tout savoir sur sa période Commune, révolutionnaire… passez votre chemin, parce que ce n’est absolument pas le propos.

Non, ici on découvre la naissance dans la campagne, de celle dont on ne connaît pas le père, son enfance dans ce château où les patrons de sa femme la considèrent comme leur petite fille et vont l’éduquer ainsi. Sa découverte de la culture, des grandes textes, mais aussi ses observations de la nature et bien vite de la société humaine, vont lui forger un caractère à part et une solide conviction liée à l’altruisme et à l’intérêt porté aux autres.

Au fil des pages, alors qu’elle grandit, elle va ainsi se poser en défenseuse des animaux, puis des pauvres des villages environnants. Elle devra affronter le regard des autres, elle qui est née sans père, les rumeurs, les mesquineries. Pourtant elle trace son chemin devient institutrice, parvient à déjouer les mécontents et ainsi arrive un jour à Paris où le destin de la petite Louise Michel celle dont le nom s’est inscrit dans notre Histoire va prendre forme.

On aime le récit bien mené, les découvertes qu’il nous apporte, l’humanité qui ressort de cette éducation, de cette vie, de sa correspondance avec Victor Hugo et de tous ces petits riens en apparence qui ont fait la femme de conviction et de luttes que l’on connaît.

 

Jean-Luc

 

9791021405981.jpg

20 ans pour devenir Louise Michel

Rolande Causse, Nane Vezinet

Editions Oskar, collection 20 ans pour devenir…, 26 avril 2018, 9,95 €

Publié dans #Ados, #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.