Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

26 juillet 2018

Souvenirs de lecture... c'est l'été : Sacrifice à la lune

Un roman envoûtant qui vous entraine en dehors des sentiers battus 

 

 

 

Coup de coeur pour un excellent titre ! 

sacrifice.jpg

 

Un journaliste qui débarque sur une île suédoise perdue, dont les habitants ont l’étrange réputation de ne plus vieillir.  L’île de Blessed (bénie ou le nom a-t-il évolué dans le bon sens ? Ou alors quel sens peut bien avoir ce mot ? ) donne un étrange sentiment à Eric Seven lorsqu’il aborde Blessed pour une enquête. Coupée du monde, sans réseau, tout y semble si calme, si propre, que cela donne la chair de poule, devient inquiétant. Et puis pourquoi a-t-il le sentiment d’être déjà venu là ? Pourquoi perd-t-il la mémoire au fur et à mesure de son séjour ? Et puis un jour tout bascule et nous avec.

A partir de ce premier chapitre, sept autres vont nous entrainer bien loin de 2073, année du premier, pour remonter le temps, retrouver l’île à des époques différentes, des personnages récurrents, d’autres non, qui peu à peu mettent en place les pièces d’un bien étrange puzzle.

Sacrifice à la lune nous conte une histoire à rebours, une malédiction venue des temps anciens qui se répète, se reproduit avec les cycles de la lune. Un roman étrange, particulièrement bien construit et écrit qui nous entraine là où on ne l’attendait pas. Une très belle lecture à ne pas manquer. 

 

Jean-Luc

sacrifice.jpg

 

Sacrifice à la lune
Marcus Sedgwick
Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) : Valérie Dayre
Editions Thierry Magnier, 28 août 2013, 14,9 


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.