Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

20 janvier 2020

La fée de Verdun

« Plus elle chantait, plus les soldats se tournaient vers la scène et se mettaient à écouter. La magie de la musique opérait : les poilus ne pensaient plus à la guerre… ».
Elle, c’est Nelly Martyl cantatrice de la Belle-Epoque dont la vie ne se résume pas à l’épisode de la Première Guerre mondiale.

De retour dans les sorties Flammarion Jeunesse. Si vous l'avez manqué... 

61qZSx16ZmL.jpg

« Plus elle chantait, plus les soldats se tournaient vers la scène et se mettaient à écouter. La magie de la musique opérait : les poilus ne pensaient plus à la guerre… ». Elle, c’est Nelly Martyl cantatrice de la Belle-Epoque dont la vie ne se résume pas à l’épisode de la Première Guerre mondiale. Découverte par hasard au détour d’un repas de famille, vieux souvenir d’une femme rencontrée pendant la guerre blessée par la grand-mère du narrateur. Celui-ci étudiant en histoire va se lancer à sa recherche et ainsi partir à la découverte de tout un pan de notre Histoire de la veille de la Première Guerre mondiale aux années 1950 dénouant à force de patience et de persévérance et d’un peu de chance aussi l’histoire qu’il va désormais raconter à sa grand mère. Le texte alterne les parties dialoguées entre le petit fils et sa grand-mère et des celles où il raconte ses recherches et des parties fictionnelles où la jeune femme reprend vie. Véritable labyrinthe cette course d’obstacle le conduira dans les différentes archives nationales ou de la croix rouge jusqu’à retrouver un témoin encore vivant qui a été l’élève de la cantatrice après la Seconde Guerre mondiale.

On se laisse vite prendre aux filets de cette enquête chaleureuse et passionnée qui permettra aux jeunes lecteurs de découvrir la France et une partie de son Histoire mais pas seulement Verdun comme le titre pourrait le laisser croire. Une belle façon de plonger dans le passé en découvrant la vie quotidienne et celle de ceux et celles qui se sont battus aux côtés des Poilus de la Grande Guerre. A signaler également la très agréable présence de documents d’époque (extraits de journaux, photographies et puis également cartes qui permettent d’entrer dans l’histoire encore plus facilement). A découvrir pour tous les curieux de cette période avant de replonger dans les livres d’Histoire.

 

Jean-Luc 

 

61qZSx16ZmL.jpg

La fée de Verdun  ; Philippe Nessmann ; Editions Flammarion Jeunesse, 15 janvier 2020, 10 €

Publié dans #Ados, #romans junior, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.