Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

12 octobre 2020

Lecture de vacances de la Toussaint : Comment j’ai tué mon ange gardien

Et vous, avez vous vraiment conscience qu'un ange gardien veille sur vous ? Prenez le temps des vacances bientôt pour faire le point avec lui ou elle 

9782081511828_CommentJaiTueMonAngeGardien_Couv_HD.jpg

La vie d’Antoine est un désastre, lui semble-t-il, sa copine vient de le larguer et lui qui n’a rien vu venir, n’a pas bien compris comment il était possible qu’un homme se retrouve dans son appartement en face de lui alors que quelques minutes avant, il était seul avec son smartphone et ses réseaux. Parce que comme si une catastrophe n’arrivait jamais seule, l’homme n’est pas n’importe qui : c’est son ange gardien. Merveilleux me direz vous ? Oui, ils existent, on en a tous un, mais ils ne se matérialisent que dans certaines circonstances particulières et notamment quand il y a un danger. Voilà pour le cadre général.

A partir de là, Antoine, va devoir vivre avec Charles à ses côtés et lui apprendre à gérer sa nouvelle forme humaine, ce qui donne des moments de décalage et de dérision très réussis. Ce roman est agréable à lire, il plaira et parlera très clairement à la génération habituée à surfer sur différents réseaux et dont le portable vibre de multiples notifications qui sont une partie des dialogues du roman.

Il se complexifie peu à peu en se mâtinant de fantastique avec les anges gardiens, les parasites qui semblent vouloir tous les détruire… le tout relié aux vies des protagonistes et à leurs amours notamment, mais aussi à leur famille. Une pincée de fantastique, une bonne dose d’humour caustique, des vies qui semblent foncer dans le mur, la valse des sentiments, l’importance des souvenirs, des racines. Peut-être un peu confus au départ, l’auteur réussit cependant à rectifier le tir et à construire un récit qui prend en rythme et en épaisseur comme ses personnages, Antoine, ses amis, sa famille… On se prend au jeu et on vibre et tremble avec la montée du danger et les décisions ultimes qui devront être prises. Alors Antoine a-t-il tué son ange gardien ? A vous de le découvrir dans ce roman agréable et léger pour bien commencer en cette rentrée.

 

Jean-Luc

 

9782081511828_CommentJaiTueMonAngeGardien_Couv_HD.jpg

 

 

 

Comment j’ai tué mon ange  gardien

Thomas Hercouët

Editions Flammarion, 26 août 2020, 14,5 €


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.