Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

27 juin 2022

Toute à vous

Bel été 2022 avec les Sandales Jeunesse et Amandine votre libraire. Pour débuter l'été et avant le rush des vacances, des titres passés qui ouvrent sur des lectures formidables avant les suites  les nouveautés tout l'été !
On reste avec vous cet été !

 

e  roman appartient à la collection l’Ardeur qui depuis le printemps dernier offre aux lecteurs entre le monde de l’adolescence et celui de l’âge adulte un espace où l’on peut penser, lire, rêver, fantasmer et imaginer. Mettre des mots sur la découverte du corps, le sien, celui de l’autre. Fantasmer sur des situations, s’évader, se laisser porter et  ainsi grandir, s’informer, découvrir…

 

Une collection ambitieuse qui s’adresse aux plus de quinze ans. A découvrir d’urgence pour les retardataires d’autant que deux nouveaux titres vont faire leur apparition en avril prochain et ouvrir la collection à d’autres horizons notamment avec le premier roman gay de la collection.

 

 

Toute-a-vous.jpg

 

Cher …

 

C’est le premier mot de ce roman  de Maïa Brami qui vous ouvre les portes de son histoire, entre le  roman épistolaire (à  sens unique ou presque) et le journal intime. C’est Stella  qui livre ses secrets,  ses aventures et mésaventures et qui nous entraîne  avec elle,  découvrir son obsession pour ce voisin d’en  face.

Lui,  elle l’a  vu un jour de canicule retirer son t-shirt  d’un geste fantasmé  qui a enflammé les sens et la l’imagination de la jeune femme tout  comme  accéléré sa  rupture avec G. (Le  mec  qui fait des cookies  aux Carambar)

Ecrire, s’épancher sur ses sentiments sur quelqu’un, en pensant et en sachant surtout qu’il ne vous lira jamais. Car l’homme en face,  celui qui a tout déclenché a son insu sait-il seulement qu’elle existe.

Maïa Brami nous entraine dans un maelström  de sentiments et d’émotions.  Avec  elle, les lecteurs se poseront tout un tas de question : peut-on imaginer l’odeur d e l’autre alors qu’on n’a fait que l’entrapercevoir par la fenêtre  un  jour de grande chaleur ?  Qu’aime-t-il ? Est-il seulement libre ? Mais peut importe, Stella , tout en faisant quelques flashs back très réussi (et pas très tendres)sur ses deux premiers amours G  et Alex,  se laisse porter par toute une série de sensations, imagine l’autre comme amant torride, se pose des questions  sur ses préférences, imagine et vit le plaisir en  direct  jusqu’au jour où G va revenir et déclencher  une suite et fin inattendues.

On aime le style et le rythme donné par ces courtes lettres, cher devient peu à peu Adam parce qu’elle sait si peu de lui qu’au détour d’une lettre enflammée, elle l’imagine ainsi son Adam, elle son Eve.

On aime aussi les références littéraires et cinématographiques qui donnent une couleur toute particulière au récit et donnent envie d’aller voir ou revoir ces filmes et textes auxquelles l’autrice fait allusion.

 

Ce court roman est une vraie réussite, la sensualité effleure des pages et entraine lectrice et lecteur à la découverte de sensations, de sentiments inconnus, de désirs et d’émotions inassouvis. Dire le désir, décrire l’envie de l’autre, exprimer ses envies, ses fantasmes, tout cela est très réussi. A découvrir.

 

Jean-Luc

 

Toute-a-vous.jpg

 

Toute à vous

Maïa Brami

Editions Thierry Magnier :  collection l’Ardeur, 18 mars 2020, 12,9 €

 


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.