Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

21 septembre 2022

La fougère et le bambou

Une petite merveille d'émotion qui parle de transmission, de racine et de plantations : tout un univers à découvrir sans tarder ❤️❤️❤️❤️❤️

 

fougère_et_bambou_couv.png

 

 

La mort d’un vieux père, deux fils aimés de la même façon, l’un plus grand et plus fort qui hérite d’une graine de fougère et l’autre plus chétif d’une graine de bambou. A la disparition de leur papa, les deux frères plantèrent chacun avec leurs moyens leur graine. La première, celle de la fougère, devient vite une très belle plante envahissante ;  l’autre semblait morte, rien de sortait de terre.  Le grand frère voyait bien que son petit frère en souffrait, pourtant il était tellement fier de sa plantation qu’il la faisait visiter à qui voulait bien la voire. Mais un beau jour de la cinquième année, alors que certaines feuilles de fougères commençaient à souffrir du soleil trop direct, une petite pouce de bambou montra enfin son nez. 

Et très vite le bambou monta et devient envahissant permettant aux fougères de s’épanouir à son ombre. 

Cette belle histoire, nous parle de mémoire, de souvenir, de parole à tenir et de transmission, de racines à entretenir aussi (avec les fils et les racines du bambou) . Elle nous parle aussi de deux frères qui s’aiment dans l’adversité.  Au fil des pages on s’inquiète pour le petit avant de retrouver le sourire lorsqu’enfin le bambou se décide à pousser. Les illustrations de  Jérémy Pailler   sont tellement elles, de vraies merveilles qu’on a envie de détacher et d’encadrer avec ses deux souriceaux et les plantes qu’ils vont faire pousser pour aller vers d’autres aventures. Une histoire magnifique et des illustrations à l’unisson : que demander de plus ? Superbe. 

 

Jean-Luc 

 

fougère_et_bambou_couv.png

 

 

La fougère et le bambou 

Martie Tibi

Illustrations : Jérémy Pailler

Editions Kaléidoscope, 7 septembre 2022, 13,5 €


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.