Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

15 mai 2017

Apprentie sorcière

Magique, lumineux et délicieux ce roman et cette jeune sorcière vont vous conquérir sans aucun doute  ! Coup de coeur ! 

 

J00007.jpg

 

Clic sur le visuel 


Arianwyn Gribble est apprentie sorcière, elle va passer son évaluation au tout début du roman et connaître quelques petites, comment vous dire, désillusions ? Très vite on sent dès les premières lignes, que ce roman va être passionnant, et nous prendre au piège. Des personnages principaux attachants tout comme les secondaires et toute une série d’évènements et de surprises magiques notamment qui vont enchanter ceux qui aiment la magie.

La pauvre Arianwyn qui semble avoir « raté » plus ou moins son évaluation va tout de même être envoyée au fin fond de ce monde en la ville de Lull.

Esprits maléfiques, Grande forêt de quoi attiser la curiosité de la jeune sorcière qui va devoir affronter une population à la fois avide de son arrivée et terriblement exigeante, convaincre le maire de la ville qu’elle n’est pas là par hasard, supporter une vieille ennemie qui est la nièce du premier édile et surtout trouver le moyen de valider son évaluation et de vaincre ses peurs lui permettant à elle, une sorcière en fait exceptionnelle, de maîtriser une vieille magie qui la hante et l’angoisse depuis si longtemps.
On suit avec bonheur cette héroïne douce, un brin maladroite et on adore la suivre dans cette ville de Lull et la voir prendre ses marques, progresser et peu à peu devenir une sorcière à part entière, brillante et puissante. Un roman mené tambour battant, dont la couverture et la quatrième de couverture sont délicieusement illustrées par Camille Benyamina entre ombre et lumière avec de petites créatures lumineuses et extraordinaires comme le plaisir qu’on peut ressentir en dévorant ce roman. Ecrit et mené de bout en bout avec brio, ce titre nous laisse vraiment espérer que l’auteur en fera une héroïne récurrente et que nous pourrons la retrouver dans de nouvelles aventures, car quelques petites choses nous font dire que tout ne nous a pas été dévoilé. En attendant, ne boudez pas votre plaisir ni celui des jeunes lecteurs de votre entourage et foncez !

 

Jean-luc

 

J00007.jpg

 

Apprentie sorcière

James Nicol

Illustrateur de couverture : Camille Benyamina

Traduit de l’anglais : Faustina Fiore

Editions Gallimard Jeunesse, 30 mars 2017, 15 €


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.