Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

29 janvier 2018

L’odalisque et l’éléphant

Le retour en poche d'un petit bijou qu'il faut absolument découvrir ! Clic ! 

 

logo_326262-500x796.jpg


Il s’appelle Hati, il est né dans les savanes africaines. C’est un éléphant qui n’est pas ordinaire : il est blanc. Elle s’appelle Leila et vit dans le harem du Sultan et se prépare (ou tente de le faire en tout cas) à devenir une odalisque.

Dès le départ on se prend d’affection pour ce petit bout de jeune fille, turbulente, rêveuse, qui ne rentre pas dans le moule. On aime la suivre dans le labyrinthe du palais, de découvertes en découvertes. On aime l’entendre rire et rêver avec la vieille Shéhérazade qui lui raconte des histoires bien évidemment mais aussi lui apprend la vie, à ne pas être comme les autres, à être indépendante.

Et puis un jour leurs destins vont se rencontrer. Hati sera offert en cadeau au Sultan et Leila qui un jour a rencontré le Sultan en provoquant une émotion pas comme les autres va également suivre sa voie et partir affronter son avenir.

Cette histoire est difficile à raconter, d’abord parce qu’elle est merveilleuse, qu’elle nous parle au cœur et qu’il serait dommage de vous en dévoiler tous les secrets. Sachez que Pauline Alphen nous fait vibrer dès les premières pages, nous entraine dans son histoire, ses histoires qui feront se rencontrer deux êtres extraordinaires qui auraient pu s’étioler dans leur prison dorée et qui vont s’épanouir pour briser la malédiction.

L’auteur sait inventer, convoquer, invoquer les histoires d’Amour les plus belles et les plus cruelles et nous proposer un conte étrange, languissant et joyeux à la fois dans lequel on se sent extrêmement bien. Destiné à des lecteurs déjà aguerris, pas pour son contenu mais surtout par sa structure et sa multitude de fais et d’histoires qui s’imbriquent, cette histoire merveilleuse ravira le lecteur par ce qu’il nous conte mais bien aussi par les illustrations de Charlotte Gastaut qui en font une merveille. On aime beaucoup cette histoire merveilleusement illustrée. A offrir et raconter pour que l’histoire perdure.

Jean-Luc

 

 

logo_326262-500x796.jpg

 

 

L’odalisque et l’éléphant

Pauline Alphen

Illustrations : Charlotte Gastaut

Editions le livre de poche jeunesse, 17 janvier 2018, 6,9 €

Grand Format Editions Hachette Jeunesse, 5 mars 2014, 15,9 €


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.