Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

06 juin 2018

Serafina et la cape noire

Longtemps que nous voulions vous présenter Sérafina ! Belle découverte ! 

serafina1.jpg

La Caroline du nord à la fin du XIXème siècle en pleine révolution industrielle, le domaine de Biltmore de la famille Vanderbilt

Serafina (12 ans) vit cachée depuis toute petite dans les sous sols de l’immense demeure que son père a e partie construite et dont il gère les détails techniques désormais. Aux alentours de l’immense propriété, s’étend une vaste forêt totalement interdite par le père de Sérafina.

La petite fille connaît bien les sous-sols qui sont son terrain de jeu et de chasse pour les rats. Pourtant un soir, un homme étrange vêtu d’une cape noire lui glace les sangs et fait fuir devant lui tous les animaux (rats, souris, araignées et autres bestioles). Il semble se déplacer en flottant et s’en prend à une jeune fille blonde qui finit par disparaître avant qu’il prenne en chasse Serafina qui lui échappe de justesse.

Cette découverte, racontée à son père va provoquer des révélation notamment sur ses origines.

Dans la grande maison des Vanderbilt pleine d’invités, l’angoisse monte, car ce n’est pas le premier enfant qui disparaît et la créature que personne n’a vu à part Serafina et les victimes frappe de plus en plus souvent.

Très inquiets, les riches propriétaires évacuent leur neveu Braeden qui est devenu l’ami de Serafina. Mais leur passage dans la forêt va tourner à la catastrophe et provoquer le dénouement final.

Un roman qui se lit facilement, des héros et notamment une héroïne principale, curieuse aux origines fantastiques et une montée en puissance de l’angoisse face à la menace. Le tout est bien mené et fera le plaisir des juniors qui sauront y trouver le sel et le piment nécessaire tout en découvrant de nombreuses choses.

Un très bon premier tome.

 

Jean-Luc

serafina1.jpg

 

Serafina et la cape noire

Robert Beatty

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Françoise Nagel

Editions Bayard Jeunesse, 13 septembre 2017, 15,9 €

 

005511532.jpg


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.