Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

17 juillet 2018

L'Anti-Magicien 1

Coup de coeur pour un premier tome étonnant, drôle, rempli d'aventures et de surprises :

anti1.jpg



« Chez les Jan Tep, il faut remplir trois conditions pour se voir attribuer un nom de mage. La première, c’est d’avoir la puissance de défendre sa famille. La deuxième, c’est d’être capable de manier la haute magie qui protège notre peuple. La troisième consiste simplement à atteindre l’âge de seize ans. A quelques semaines de mon anniversaire, je découvris que je ne remplirais aucune de ces trois conditions ».

 

 

Ainsi commence le tome I d’une nouvelle série dont le héros vous vous en doutez, puisque c’est lui qui parle va rencontrer quelques petites difficultés. En effet son peuple signifie : Jan’ (magie) et Tep (peuple) : mais comment être respecté et puissant quand on descend d’une longue lignée et que la magie semble avoir décidé de vous abandonner. Kelen nous embarque dès les premières lignes dans son premier duel avec un autre jeune magicien Tennat au cœur d’un oasis très particulier. Mais alors qu’il semble avoir fait croire à tout le monde y compris à son adversaire qu’il a gagné, une voix s’élève, celle de sa sœur Osia’phest qui l’accuse d’avoir triché.

A partir de là, la gamine va découvrir qu’elle a déclenché une série de réactions qui vont s’enchaîner et entrainer le pauvre Kelen dans un tourbillon qui vont le faire grandir et découvrir tant de choses sur lui, sa famille, son peuple.

Des gamins turbulents et arrogants pour certains, un peuple dont certains dominent par la magie, un chacureil féroce aux vocabulaire peu châtié et brut de décoffrage, une mystérieuse vagabonde, une veuve puissante et prisonnière de son passé… tout vibre, pulse sous la plume de l’auteur et nous entraine avec bonheur dans un roman aux multiples portes. Passionnant et étonnant le roman ouvre de multiples entrées et donne ainsi à différents lecteurs à différents niveaux la possibilité de savourer ce premier tome qui donne de vrais moments de fous rires et de plaisirs parfois fugace comme celui de magie presque pure où la douairière va disparaître.

Drôle, mené tambour battant, ce premier tome d’une longue série est à savourer sans modérations aucune avant le tome 2 qui pointe le bout de son nez quand l’été finira… après .

Belle découverte pour un coup de cœur !

 

Jean-Luc

 

L-Anti-Magicien_gj_big_image.jpg

 

L'Anti-Magicien 1

Sébastien de Castell

Traduit de l’anglais (Canada) : Laetitia Devaux

Editions Gallimard Jeunesse, 17 mai 2018, 18 €


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.