Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

30 juillet 2018

Les Extraordinaires - tome 2 : le sablier fumant

Un tome 2 qui tient toute ses promesses et un été lecture qui s'emballe pour une petit tour de Tournibanquet ! Absolument formidable ! 

extraodrinaires1.jpg

Pas facile d’être un Extraordinaire et nos deux amis Ivy et Seb vont le découvrir. Lorsque nous les retrouvons, ils sont en pleine action à peine sorti d’un sac qui n’est rien de moins qu’un des Grand Biens Extraordinaires. Comme d’habitude Seb a envie de vomir et Ivy se tient prête à l’action.

Leur lutte contre la Mormo continue d’autant que Séléna Grimes complote toujours avec de nouveaux alliés, particulièrement dangereux et inquiétants. Au menu cette fois-ci leur tentative pour mettre la main sur la boite de Pandore qui n’est rien de moins qu’un des Grand Biens Extraordinaires.

L’auteure réussit son pari et nous embarque non seulement dans une aventure menée tambour battant, mais elle réussit aussi à approfondir ses personnages, à nous en faire découvrir encore davantage de ce monde magique et merveilleux, rempli de dangers et de découvertes. Grand Mère Sylvie va-t-elle cette fois-ci retrouver la mémoire… le frère et la sœur ne sont pas au bout de leurs surprises, ni de leurs découvertes, et du coup nous non plus et ce n’est pas pour nous déplaire.

Une plongée dans un univers merveilleux qui fourmille de détails et d’inventions de toute sorte, un vrai festival dont on ne se lasse pas. On aimerait tant qu’il y en ait d’autres. Foncez c’est merveilleux !

 

Jean-Luc

 

 

extraodrinaires1.jpg

 

Les Extraordinaires - tome 2 : le sablier fumant

Jennifer Bell

Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) : Cécile Moran

Illustrations de Karl James Mountford

 

D'un clic sur le visuel retrouvez la chronique du tome 1

 

extraordinaires2.jpg

Editions Albin Michel jeunesse, collection Wiz, 2 mai 2018, 15,5 €


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.