Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

24 août 2020

L’étrange sort de Tig & Corps

Et si vous partiez à la rencontre d'un héros insupportable et de leprechauns ? 

71TQWwF-LuL.jpg

 

Tig O’Cathain est un jeune irlandais, riche héritier, qui brûle sa jeunesse à courir les bars et boire  quand il ne séduit pas les jeunes femmes de la région. Un soir il séduit la belle Moira Collins qui au matin se retrouve abandonnée. L’autre caractéristique de ce fêtard invétéré c’est aussi de tricher aux cartes et de provoquer bagarres sur bagarres au point d’être un jour convoqué par son redoutable père. Là, une surprise l’attend…

Il va avoir la nuit pour réfléchir et reprendre son destin en main. Dans un premier temps, fort contrarié par la tournure des évènements, il pense laisser faire mais une drôle de rencontre l’attend quelque part dans la lande. Auriez vous oublié que le petit peuple des légendes peut être farceur, vengeur et dangereux ? Il va se le rappeler à ses dépends en croisant la route (est-ce vraiment un hasard ? ) d’une troupe de leprechauns qui tentaient de se débarrasser d’un cadavre qu’il vont confier à Tig avec une mission précise : il doit être enterré dignement s’il ne veut pas mourrir avant le lever du soleil. 

L’aventure accélère alors, véritable course contre la montre. Mais qu’à donc pu bien faire le cadavre dont il doit se débarrasser pour provoquer ainsi la colère des vivants et des morts ? Leurs aventures sont drôles, feront frémir au détour d’un page et apporteront au final un très bon moment de lecture pour un roman bien écrit, rythmé agréable et frais. A signaler les illustrations qui donnent un atmosphère très particulière et réussie à l’ensemble. A découvrir sans hésiter pour tous les amateurs de légendes. 

 

Jean-Luc  

 

71TQWwF-LuL.jpg

 

 

 L’étrange sort de Tig & Corps

Jérémy Behm

Illustrations : Raphaël Beuchot

Editions Casterman jeunesse, 19 août 2020,  10,9 €


ECRIRE UN COMMENTAIRE

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.