Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 octobre 2023

En train autour du monde

Enorme coup de coeur pour une petite merveille qui vous fera vibrer ! On adore ❤️❤️❤️❤️❤️

 

716WPc2Y23L.jpg

 

L’enthousiasme de l’auteur dans l’introduction est particulièrement communicatif et donne une furieuse envie de tourner la page suivante et de se plonger dans ce beau documentaire sur les trains. 

La carte suivante permet de localiser les étapes des trains que vous allez pouvoir découvrir dans le livre. Très bien faite avec des zoom pour agrandir et bien se rendre compte : on aime !  

Tout commence avec l’Eurostar de Londres à Amsterdam avant de découvrir les secrets de la fabrication du tunnel sous la Manche. On plonge ensuite dans l’extrême sud du continent africain pour aller de Dar Es-Salaam au Cap : la carte toute d’ocre revêtue permet au fil des rails de situer, découvrir au moyen des loupes qui agrandissent certains détails. Saviez-vous qu’en Swahili, safari signifie « voyage » ? 

Puis d’une page qui se tourne, changement d’ambiance de couleurs, pour se retrouver en Asie avec le Tokaido Shinkansen de Tokyo à Osaka : superbes illustrations, des textes courts pour expliquer, les détails techniques sur le côté (distance, durée, vitesse maximale). Un train qui roule sur sa propre voie et n’a pas besoin de s’arrêter pour réguler la circulation et laisser passer les autres. Faites le plein en passant d’Ekiben pour combler un petit creux ou d’Omiyage, souvenirs comestibles, à offrir aux amis. 

La page suivante nous offre un panorama de différents ouvrages d’arts : ponts, tunnels, canaux, train des nuages… 

Mais les trains desservent aussi des contrées plus sauvages et moins hospitalières comme l’Arctique ou flirtent avec les sommets comme avec l’Andean Explorer qui vous emmènera de Cuzco à Puno en Amérique latine. On pourra rencontrer au fil des pages un cimetière de trains ou des hôtels de sel, dont certaines parties fondent avec la pluie et qu’il faut ensuite reconstruire. On fonce ensuite vers le nord pour croiser le California Zephyr qui relie Chicago à San Fransisco : ça fleure bon la conquête de l’ouest les paysages désertiques et les montages. 

Je pourrais vous en raconter encore et encore sur Londres et la Grande-Bretagne qui prend le leadership dans ce domaine au moment de l’industrialisation au XIXème siècle ; sur le Transsibérien et son histoire avant de blondir à l’autre bout du globe en Australie … traverser des gares abandonnées. Des trains, des images, des paysages, des mondes que l’on traverse les yeux pleins d’étoiles, emplis de souvenirs, de fuite, de révolutions, de crimes dont sont truffées nos histoires, nos romans, nos documentaires, nos films et séries et au final toute notre mémoire collective. Cet album documentaire est vraiment une réussite, les illustrations sont justes superbes, alliant finesse de la description des trains aux décors fins et à la colorisation particulièrement soignée. 

C’est une petite merveille qui reviendra dans la sélection de Noël, foncez, pour les collectivités, les CDI, et tous ceux qui aiment les trains et leur histoire, notre histoire : une vraie mine. Bravo c’est excellent ! 

 

Jean-Luc 

 

 

716WPc2Y23L.jpg

En train autour du monde 

Sam Sedgman

Traduit de l’anglais : Aude Lemeunier 

Illustrations : Sam Brewster 

Editions Nathan jeunesse, dès 7 ans, 5 octobre 2023, 14,95 €

Un dinosaure par jour, 365 dinos à découvrir au fil de l’année

Absolument enthousiasmant ! Plus que réussi ❤️❤️❤️❤️❤️

 

81cQbtueLEL._SL1500_.jpg

 

Certains albums documentaires parfois, prennent le risque de se faire piquer aux enfants par leur parents. Et c’est bien ce qui risque d’arriver à ce gros volume qui réussit l’exploit de présenter sur les douze mois de l’année un dinosaure par jour. 

Ainsi, en janvier, on commencera par les plus petits dinosaures, plus en février les plus rapides, en mars les dinosaures à bec de canard et la question des dents occuperont le premier plan. En avril avec quelles armes se défendent les dinosaures et quels sont ceux qui sont piscivores… de mois en mois on ouvre bien grand les yeux et on découvre ébahi une diversité qu’on soupçonnait à peine. Les premières pages présentent dans le temps et avec des données scientifiques le monde des dinosaures. Ensuite c’est parti pour un festival, un défilé de créatures étranges, superbement représentées dans leur milieu naturel avec une courte présentation pour chacun d’eux et des infos pour tous sur l’époque, la famille, l’alimentation, la longueur, le poids et le lieu de vie. On a vérifié, ils existent bien tous : on commence avec l’eoraptor avant de retrouver quelques jours plus tard le shunosaurus, magnifique xenoceratops avec ses cornes sous formes d’énormes piques. On aime beaucoup la page des mangeurs d’insectes du mois de février qui offre de plus une ambiance et une mise en page différente, les yutyrannus sorte de dino à plumes sont absolument bluffants … il nous faut ici résister à la tentation de tous vous les présenter. Juste vous dire que cet album-documentaire est d’une richesse incroyable, qu’il offre par la qualité de ses illustrations des reproductions et des décors particulièrement réussis. La qualité de l’impression, du papier, du vraiment des images, le dos renforcé tout concours à en faire en plus un magnifique cadeau, un superbe livre qui saura résister à la curiosité des passionnés et trôner longtemps sur les étagères pour de longues heures de lectures et de passion. 

Une publication fantastique, à offrir de suite ou à cacher bien mieux encore pour l’offrir dans quelques mois parce que c’est un cadeau absolument nécessaire et stupéfiant. Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

81cQbtueLEL._SL1500_.jpg

 

Un dinosaure par jour, 365 dinos à découvrir  au fil de l’année 

Miranda smith 

Traduit de l’anglais : Emmanuel Gros

Illustrations : Jenny Wren, Juan Calle, Xuan Le, Max Rambaldi et Olga Baumert

Editions Casterman jeunesse, 6-13 ans, 4 octobre 2023, 19,90 €

Samouraïs

Une plongée étonnante et plus que réussie dans le monde des Samouraïs et par la même occasion du Japon médiéval à la fin du XIXème siècle ❤️❤️❤️❤️❤️ Somptueusement illustré.

 

61AQqNcUA6L.jpg

Un très bel album Mosquito pour découvrir le monde des Samouraïs, avec dès le départ une table des matières étonnante, joueuse et illustrée. Mais d’abord qui sont ces seigneurs, qui entretenaient leur propre armée composée des meilleurs Samouraïs. Ces hommes souvent à cheval ont du adapter leur uniforme et leurs armures surtout, trop lourdes et pas adaptées du tout à la cavalerie. Découvrez ce que fut la grande guerre avec des illustrations fabuleuses version miniatures de ces combattants en lutte à cheval ou à pieds. L’invasion mongole dont le flotte fut détruite par une tempête en 1274 … des batailles, des luttes incessantes, mais aussi une instruction et une éducation large et importante, l’arrivée des premiers étrangers au XVIème siècle, l’une des seules femmes samouraïs dont les archives parlent, jusqu’au dernier des samouraïs avant de tordre le cou à la légende des ninjas. Un album documentaire d’une très grande richesse, abordant de multiples sujets et présentants de nombreux personnages qui ravira les amateurs et passionnés du genre comme les néophytes. La qualité du papier, de l’impression, les couleurs, et les illustrations sont juste bluffantes : on a le sentiment sur certaines pages que les guerriers en action, version miniature vont s’animer, au détour d’une page, un démon surgit, les costumes, les décors, tout fonctionne. Un travail étonnant d’une grande richesse à mettre entre toutes les mains pour s’ouvrir au monde et à son histoire. 

 

Jean-Luc 

 

61AQqNcUA6L.jpg

Samouraïs 

Lucas Riera

Illustrations : Claudia Capdevilla

Editions Nathan Jeunesse, album Mosquito, dès 7 ans, 5 octobre 2023, 21,90 €

L’imagier géant du Père Castor : les insectes

Les imagiers géants sont de retour et on est toujours absolument gaga ! Excellent comme à l'habitude
❤️❤️❤️❤️❤️

 

81Tq9cFwHNL._SL1500_.jpg

 

On connait bien les imagiers géants du Père Castor, albums géants cartonnés souples qui offrent une superbe qualité de photographie et des moments inédits de découverte. Cette année,  Adeline Ruel  nous propose de découvrir et de jouer avec les insectes : certains mal aimés à tort ou à raison et d’autres portées aux nues. Toujours est-il que ces petites bestioles sont bien utiles dans la plupart des cas et signes de vitalité de la bio diversité. 

La première double page nous embarque chez les hyménoptères : abeilles de différentes familles, frelon, guêpes ou  fourmis. Saviez vous qu’il existé une abeille orchidée, une guêpe sociale ou une fourmi acrobate ? 

Dans la famille des odonates on demandera la libellule écarlate et le caloptéryx éclatant. Puis chez les diptères pourquoi se contenter des mouches quand on peu découvrir la tipule des prairies ou l’hélophile suspendu, dans un coin il y a même cette saleté de moustique commun (l’entendez vous zézayer dans votre oreilles et vous rendre fou ? ). 

Dans les deux doubles pages suivantes on fait la connaissance des coléoptères : on trouve la chrysocale fastueuse, le ténébrion des bouleaux, le clairon des abeilles, dame coccinelle, la cassie, le crache-sang : leurs noms sont aussi beaux qu’ils le sont en vrai. Tous aussi magnifiques les uns que les autres. Le scarabée royale Goliath est juste sublime, le hanneton des pins prêt à vrombir et la Rosalie des Alpes tout de bleu tachetée de noir déploie ses antennes. 

Viennent juste après  les hémisphères (on ne crie pas il y a des punaises) ; les orthopètres avec au centre de la page la magicienne dentelée : ououaous ! On passe  ensuite aux phasmoptères et à leurs formes géniales : aux mantoptères tout aussi étonnantes : admirez la mante fleur du diable ou la mante orchidée. Et on termine avec nos amis de la famille des lépidoptères : des papillons qui déploient leurs ailes merveilleuses avec sous chaque espère, les  chenilles,  histoire de rappeler leurs origines. 

Un album étonnant, superbement dessinée, où l’on ouvre de grand yeux, où l’on découvre des espèces fabuleuses, des formes, des couleurs : aussi bien et beau que ses grands frères et soeurs des années précédentes. Un cadeau magnifique, ludique qui rend plus intelligent.  Adeline Ruel  régale de nouveaux petits et grands et c’est vraiment bien : on adore ! 

 

Jean-Luc 

 

81Tq9cFwHNL._SL1500_.jpg

 

L’imagier géant du Père Castor : les insectes  

Adeline Ruel

Editions Père Castor Flammarion jeunesse, dès 18 mois, 11 octobre 2023, 19,90 €

 

d'un clic sur les visuels retrouvez les précédents

 

couleur.jpeg

 

bébés.jpeg

 

maternelle.jpeg

06 octobre 2023

La forêt racontée aux enfants

On termine la semaine par un album documentaire absolument bluffant sur les forêts dans une collection brillante et bien connue. Doit absolument figurer dans tous les rayons des CDI, bibliothèques et chez vous bien évidemment 
❤️❤️❤️❤️❤️

 

91LFS-E2w8L._SL1500_.jpg

 

Un documentaire de cette sublime collection des éditions de la Martinière jeunesse est toujours une promesse de plaisir, de découverte et d’ouverture d’esprit. Ce titre ne contrarie pas cette habitude et nous offre en une trentaine d’entrée et doubles pages démultiplies informations sur les arbres, les habitants de la forêts, les différents types de forêts, les métiers de la forêt et l’utilité au combien vitale pour nous tous dans la lutte contre le dérèglement climatique. 

3 000 milliards d’arbres peupleraient notre terre, présents sur tous les continents sauf en Antarctique soit 31% des terres émergées. 

Bien évidemment on ne va pas tout vous détailler, mais on aime beaucoup la curiosité qu’offre l’une des premières double pages, sur les arbres à l’origine du monde : l’arbre de la Connaissance qu’on retrouve dans les textes sacrés, l’arbre de vie des Mays, ou le célébrissime Yggdrasil, l’arbre monde de la mythologie nordique, des arbres très présents aussi dans le jardin d’Eden. Et puis comme le rappelle si bien l’ouvrage, ces forêts sont peuplées d’animaux, de plantes, d’humains mais aussi depuis des temps immémoriaux (qui sait) de créatures fantastiques qui peuplent nos contes et légendes. L’album est un régal, chaque page est une découverte ou une redécouverte agrémentée de photographies absolument sublimes nous donnant à découvrir les secrets des forêts, les caractéristiques physiques des arbres, l’utilisation des différents bois, des arbres qui communiquent entre eux…

De nombreuses pages plus que bienvenues parlent aussi du rôle des arbres et des forêts dans la régulation climatique (les plus avisés d’entre nous ont bien senti y compris dans nos villes la différences entre les endroits où il y a des arbres à l’ombre bienvenue et ceux qui en sont dépourvus).

On pourrait vous en parler pendant des heures. C’est une réussite totale :  Philippe Godard  signe ici un des meilleurs titres de la collection, accessible, allant au détail, vulgarisant les notions juste ce qu’il faut et les textes tout comme les illustrations photographiques principalement nous invitent à un voyage absolument fabuleux qui devrait rappeler aux plus distraits que ces forêts nous sont au combien indispensables pour tout : survivre, rêver, manger, danser … la vie en somme. 

 

Jean-luc 

 

 

91LFS-E2w8L._SL1500_.jpg

La forêt racontée aux enfants  

Philippe Godard

Editions de la Martinière jeunesse, dès 8 ans, 22 septembre 2023, 14,90 €

Où te caches-tu ?

Joueur, étonnant, brillant ! On adore ❤️❤️❤️❤️❤️ Un album vivifiant qui renouvelle le genre en partie et c'est plus que réussi. 

 

81AI7Qt6FTL._SL1500_.jpg

 

Dix-sept entrées et une introduction pas comme les autres, où le lecteur est pris à partie par le renard, la sittelle, l’abeille, l’axototl et tellement d’autres animaux qui vont parcourir ces pages. 

Cet album documentaire grand format nous propose pour une fois de regarder sous nos pieds pour y observer une vie grouillante, pleines de surprises ; à nous glisser derrière l’écorce des arbres ; être attentifs pour repérer certains oiseaux qu’on ne voit pas beaucoup sinon ; déceler les rois et reines du camouflage ; découvrir façon série policière qui sont les responsables des massacres nocturnes (vos poules n’ont qu’à bien se tenir)… il y a même un article sur les punaises de lit (sales bêtes) et à la fin une double page sur led animaux disparus avant de plonger dans les profondeurs des abysses (enfin pour ce qu’on en connait). Pour finir l’album une série d’énigmes pour identifier la bestiole en question. 

C’est un album absolument épatant. Il vibre de vie et de surprise. Chaque page surprend et nous attend avec une approche, des illustrations différentes. Parfois une double page classique d’illustration et d’explication et sur d’autres un tronc d’arbre à éplucher façon flaps à ouvrir d’étages en étages, des animaux cachés, on adore la double page sur les tueurs nocturnes et le contraste entre la page grise, le tracé à la craie des contours des victimes et la couleur éclatant des suspects (photos façon série américaine). Tout est étonnant, les textes sont courts, les informations pratiques, et les découvertes absolument bluffantes. Un album grand format, superbement illustré, pensé et construit de manière brillante. On pourrait se dire encore un album sur les animaux et leurs caractéristiques et bien non : Bravo c’est une vraie réussite ! 

 

Jean-Luc 

 

81AI7Qt6FTL._SL1500_.jpg

 

 

 

 

 

Où te caches-tu ?  

Raphaël Martin

Illustrations : Marine Giacomi

Editions de la Martinière jeunesse, dès 6 ans, 29 septembre 2023, 21 €

02 octobre 2023

L’amitié ça compte, un peu, beaucoup, énormément …

Et si on se faisait des amis ? ❤️❤️❤️❤️❤️

 

61OSd6SD6EL._SL1000_.jpg

 

Qu’est ce que l’amitié ? C’est cette chouette question que pose à nos jeunes amis ce nouvel album. Avec les amis, on peut tout partager. Les jeux, es secrets, les peurs. On peut se faire des amis partout et les filles et les garçons peuvent bien évidemment être amis. Parfois, les amis se sont des membres de la familles, ou des animaux qu’on aime beaucoup. Ainsi l’amitié c’est parfois pour la vie, et puis on peut se faire d’autres amis, et puis être amis ce n’est pas forcément être d’accord sur tout. Un album doux, aux illustrations chaleureuses et variées sur l’un des sentiments les plus doux et agréable au monde l’amitié. A faire découvrir à tous, les livres sont aussi un excellent moyen de créer de l’empathie et des relations heureuses. 

 

Jean-Luc 

 

9782352633976_.jpg

9782352633976_3.jpg

 

Illustrations © Le Ricochet. tous droits réservés. merci 

 

61OSd6SD6EL._SL1000_.jpg

 

L’amitié ça compte, un peu,  beaucoup, énormément …

Rhéa Dufresne

Illustrations : Sébastien Chebret 

Editions du Ricochet,  dès 3 ans, 1 septembre 2023, 13,50 €

 

D'un clic sur lire la suite, retrouvez les titres de la même collection

Lire la suite

Les P'tits champignons

C'est l'automne et c'est parti pour la saison des champignons ! 

 

61Du9mOsq9L._SL1000_.jpg

 

Tout commence de la plus belle des manières, très poétique avec l’apparition dans la rosée du matin d’un rosé, oui un rosé-des-prés. Et très vite il prend de l’ampleur et déploie son chapeau. Saviez vous que le champignon n’est ni un animal, ni une plante, mais qu’il doit se nourrir. Et puis en parlant de cela, les champignons sont délicieux en cuisine, à condition bien évidemment de savoir les choisir et les reconnaître. Certaines rencontres risquent sinon de mal se passer. Et puis ce qu’il y a aussi de merveilleux avec les champignons c’est qu’ils sont polymorphes, qu’ils peuvent prendre des couleurs étonnantes comme l’hydrophobe perroquet ou anthurus d’archer. Certains poussent en cercle et ont été surnommés rond de sorcières ou cercle de fées, et certains peuvent avoir un parfum de bon bon rose ou de lessive… et puis surtout vous le verrez il a un secret bien au chaud sous la terre le mycelium. Un album pour les petits pour entrer dans la nature et l’automne tranquillement et commencer la découverte du monde magique des champignons. Très réussi. 

 

Jean-Luc 

 

les_ptits_champignons_editions_du_ricochet_1.png

 

les_ptits_champignons_editions_du_ricochet_2.png

Illustrations © Le Ricochet. Tous droits réservés. merci 

 

 

Les p’tits champignons 

Fleur Daugey

Illustrations : Chloé du Colombier

Editions du Ricochet, collection Eveil nature, dès 2 ans , 29 septembre 2023, 10,50 €

29 septembre 2023

Le Moyen-Age. Notre-Dame de Paris et son trésor

Un documentaire passionnant, richement illustré à découvrir pour tordre le coup à de nombreuses idées fausses et en apprendre beaucoup ❤️❤️❤️❤️❤️

 

919bVNFIwYL.jpg

 

Les éditions Flammarion jeunesse associées à Louvre éditions nous proposent un très joli documentaire au format agréable. Découpé en cinq grandes parties : l’histoire du Moyen-Age ; la société au Moyen-Age ; châteaux, abbayes et cathédrales ; arts, lettres et sciences et Notre Dame de Paris.

Des parties qui pour certaines apparaissent comme très classiques, d’autre comme la quatrième le sont moins et permettront au lecteur de partir à la découverte de thèmes moins connus. 

Avant la première partie, des doubles pages, richement illustrées, donnent des informations avec de courts encarts sur la présentation du Moyen-Age et de l’Europe médiévale de l’époque. On aime particulièrement la page qui présente un certain nombre de villes importantes et qui expliquent rapidement pourquoi elles le sont. La première partie est constituée d’une multitude de questions, illustrées de fac-similés ou de photographique de statues ou de divers bâtiments. Elle permet de suivre un vaste panorama mêlant, politique et religion notamment. 

Dans la partie société : on se posera des questions comme l’omniprésence de la religion, ou la mortalité importante des femmes jeune, pourquoi lire et écrire est-il rare à l’époque… les doubles pages traitent ensuite des rois et reines, des seigneurs et chevaliers, du clergé, des artisans et commerçants ou des paysans. 

Les amateurs d’architecture et de bâtiments s’y retrouveront avec les châteaux, abbayes et autres cathédrales. On y parle conditions de vie dans les villes, art avec le gothique et le roman …

Dans la quatrième partie, vous découvrirez le rôle des informations diverses, allant de pourquoi les moines copistes jouent-ils un rôle si important ou pourquoi est-il interdit de disséquer un corps ? …  vous en saurez davantage sur les ménestrels et troubadours ou sur l’importance du chant religieux, et celle des épopées ? Des artistes étonnantes, des sciences en plein essor et des découvreurs dans tous ces domaines qui ont marqué leur temps mais aussi leur art à tout jamais. 

On termine ce petit tour par un passage presque obligé : Notre-Dame de Paris son origine, son évolution jusqu’à nos jours. 

Un documentaire passionnant, supermen illustré qui servira de base et d’entrée dans un monde foisonnant, étonnant, encore aujourd’hui trop souvent victime d’idées fausses et incomplètes.  A toute sa place dans les bibliothèques d’école primaires et autres médiathèques… et chez vous bien évidemment. 

 

Jean-Luc 

 

919bVNFIwYL.jpg

 

Le Moyen-Age. Notre-Dame de Paris et  son trésor

Daniel Soulie

Illustrations : Donatien Mary

Editions Flammarion jeunesse, / Louvre éditions, collection mes 150 Pourquoi, 6-9 ans,
13 septembre 2023, 14,90 €

18 septembre 2023

L’incroyable destin Nikola Tesla, le maitre de l’électricité

Le retour des romans-docs chez Bayard jeunesse ❤️❤️❤️❤️❤️ et si vous mettiez les doigts dans la prise ou sur la bobine ? 

 

9791036355608.jpg

Il est né une nuit d’orage infernal, alors que les éclairs zèbrent le ciel, sa mère déclare qu’il sera enfant de la lumière. Fils d’un prêtre orthodoxe, il grandit avec ses frères et soeur et un jour constate des éclairs sur la fourrure de son chat. Lorsqu’il court vers son père pour lui raconter le prodige, celui-ci lui répond qu’il s’agit d’électricité. Dès lors il se posera cette question : qu’est-ce que l’électricité ? Pourtant à la mort de son frère aîné, son père a décidé que son destin était tout tracé : il sera prêtre. Résister à son père, lui coûte, il fait des études d’ingénieur qu’il abrège en raison de l’hostilité supposée de son père, dont il découvrira après sa mort qu’il était fier de lui.
Il va alors travailler pour une entreprise qui installe les premiers téléphones en Hongrie, puis à Paris pour la société Edison. Il va rencontre en 1884 Thomas Edison à New-York. A partir de là sa vie sera encore faite de ruptures, de triomphes et de découvertes. Jusqu’au bout son cerveau ne cessera d’inventer de prévoir et d’imaginer des centaines d’inventions toutes plus folles les unes que les autres. Un bel exemple de scientifique qui se bat jusqu’au bout pour ses idées et qui révolutionnera la science par bien des aspects. Comme à l’habitude avec cette collection, on pourra faire le point avec la vie avant l’électricité, une brève histoire de l’électricité, les grands inventeurs du XIXème siècle… Formidable roman-doc !

Jean-Luc 

 

9791036355608.jpg

L’incroyable destin Nikola Tesla, le  maitre de l’électricité

Baptise Massa

Illustrations : Annie Carbonneau / Nancy Pena

Editions Bayard jeunesse, collection les ROMANS-DOC, SCIENCE, dès 9 ans, 6 septembre 2023, 6,90 €

L’incroyable destin de La Joconde, 500 ans d’histoire et de mystères

Le retour des romans-docs chez Bayard jeunesse ❤️❤️❤️❤️❤️ Monna Lisa entre en scène ! 

 

9791036359903.jpg

 

Dans ce roman-doc vous aurez l’occasion en plus de l’histoire de découvrir Léonard de Vinci, un génie de la Renaissance ; 500 ans toujours aussi belle ! ; l’enlèvement de Monna Lisa ; Le Louvre, un écrin pour la Joconde ; la Joconde dans tous ses états pour la partie documentaire.
Mais revenons à la belle qui nous fait l’honneur de la visite et nous raconte son histoire en partant d’aujourd’hui et de ces milliers de visiteurs qui s’agglutinent devant elle sans la voir vraiment, parfois déçus, tant il y a de monde et peu de temps pour la découvrir réellement. 

Tout a commencé en fait en avril 1503 quand un riche marchand d’étoffes a décidé de faire un cadeau à son épouse en lui commandant un portrait par celui qui déjà est très connu : Léonard de Vinci. Il va décider d’en faire un portrait à part : peinte de trois quart, il lui a même offert un léger sourire ce qui pour l’éqoque est très inattendu. Mais pour de Vinci, le portrait n’est jamais parfait et le commanditaire s’impatiente. Pourtant il emportera le tableau à Milan et à Rome puis en France vers François Ier en France en 1516, pour ne plus jamais en revenir, et vendre le tableau au roi. Et puis on saute dans le temps pour se retrouver en 1911, quand un ouvrir va réussir le casse du siècle : emporter le tableau.  Et là ont commencé les ennuis : Monna Lisa est devenue une super star ! On aime l’histoire contée de cette façon, les indices concernant sa conservation et les mystères qui entourent le tableau et cette balade dans le temps que le plus célèbre sourire de la peinture mondiale nous offre. Magique ! A faire découvrir. 

 

Jean-Luc 

 

 

9791036359903.jpg

L’incroyable destin de La Joconde, 500 ans  d’histoire et de mystères

Elisabeth de Lambilly

Illustrations : Anna marie Riccobono

Editions Bayard jeunesse, collection les ROMANS-DOC, ART, dès 8 ans, 6 septembre 2023, 6,5 €

La véritable histoire de Mehmed, petit ottoman au temps de Soliman le Magnifique

Le retour des romans-docs chez Bayard jeunesse : c'est parti pour l'époque de Soliman le Magnifique
❤️❤️❤️❤️❤️

 

9791036344299.jpg

 

L’histoire commence le 6 septembre 1535, Frang jeune berger, vit dans l’empire Ottoman, en Albanie. Il est chrétien et ramène ses brebis à la maison. Mais son père n’est pas seul, avec lui des soldats ottomans et une longue file de jeunes garçons. Il n’a même pas le temps de se jeter dans les bras de son père que les soldats l’emportent, il fait partie de la récolte réclamée dans les villages tous les sept ans : Le Dévchirmé. Il est désormais un kapikulu, un esclave de la Sublime Porte. 

En chemin il va devenir ami avec Mustafa, un jeune turc qui a triché avec les recruteurs pour être pris et puis ensuite arrivé à Constantinople, le serviteur et l’ami du jeune Sélim, fils de Soliman, l’un des héritiers potentiels. A eux deux ils vont vivre des aventures  de jeunes garçon et découvrir la ville. 

On aime l’histoire, même si elle s’arrête un peu vite et qu’on ne connait pas le futur de celui qui est devenu Mehmed, et les parties documentaires, particulièrement riches et illustrées, tout comme le vocabulaire employé dans le texte du documentaire. Un très bon volume à découvrir pour en savoir davantage sur l’un des plus grands Empires entre le XVème siècle et la Première Guerre mondiale. 

 

Jean-Luc 

 

9791036344299.jpg

La véritable histoire de Mehmed, petit ottoman  au temps de Soliman le Magnifique

Samir Senoussi

Illustrations Arnaud Clermont / Nancy Pena

Editions Bayard jeunesse, collection les romans-doc-HISTOIRE,  à partir de 8 Ans, 6 septembre 2023, 6,50 €

15 septembre 2023

Le grand livre aux 1001 mots

Un très grand album pour les petits pour grandir en s’amusant et en s’émerveillant. Bravo !  ❤️❤️❤️❤️❤️

 

61S+DNgY1eL.jpg

Un grand format, des pages cartonnées qu’on tient bien en main. Des dizaines d’illustrations, de bestioles totalement craquantes. C’est simple on a envie de tout visiter et de tout découvrir.  Alors, forcément, on va passer du temps sur chaque double page : la ville entre transports terrestres et souterraines et les activités grouille de vie et de lieux à découvrir ; La visite de la maison vous réservera bien des surprises et vous risquez même de surprendre un chaton sous la douche ; d’ailleurs les pages suivantes nous entrainent dans les détails de la cuisine, de la salle de bain. 

Les extérieurs ne sont pas pour autant oubliés : le potager, le chantier, l’école l’aire de jeux, le monde des bébés, le parc… tout y passe et à chaque page entre les enfants et les animaux anthopomorphisés c’est une cascade de découvertes et de merveilles dessinées histoire d’enrichir son vocabulaire, d’ouvrir de grands yeux émerveillés. Difficile de vous dire quelle est notre page préférée, tant il y a d’idées, d’images et de découvertes. Un très grand album pour les petits pour grandir en s’amusant et en s’émerveillant. Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

 

61S+DNgY1eL.jpg

Le grand livre aux 1001 mots 

Amandier Meyer

Editions Nathan jeunesse, dès 1 an, 7 septembre 2023, 18,90 €

 

04 septembre 2023

Thumpa, à l’ombre des arbres / Imeuni et Tsongai : la belle affaire !

Parler économie à hauteur d'enfants c'est le pari plus que réussi d'Esther Duflo et des éditions du Seuil jeunesse ❤️❤️❤️❤️❤️

 

arbres.jpeg

 

C’est l’économiste Esther Duflo, prix Nobel d’économie en 2019, qui pilote cette série de dix albums destinés aux enfants à partir de 5 ans. Pour elle, l’objectif est simple : «  c’est d’aider les enfants à comprendre que les personnes les plus pauvres et en particulier leurs enfants, leurs ressemblent à bien des égards, même si elles mènent des vies très différentes; comme eux, les pauvres ont de l’ambition, de l’énergie et des rêves… »  Cette volonté a été accompagné d’un choix graphique particulier puisque les personnages ne sont associés à aucun pays ou groupe ethnique particulier. C’est l’illustratrice Cheyenne Olivier qui a été choisis pour créer cet univers de formes, de couleurs si particulières vous le verrez. 

 

 

Voici la présentation de deux de ces dix albums. Les visuels en cliquant sur lire la suite vous donneront les informations concernant les autres titres (parution en même temps et prix identiques). Enfin chaque album est accompagné d’une page de présentation (toutes identiques) et à la fin en fonction du thème de chaque album, les mots de l’économiste Esther Duflo. C’est passionnant, clair et très précis, permettant ainsi aux adultes qui accompagnent la lecture d’approfondir la réflexion. 

 

Dans le premier album, c’est Thumpa qui mène la danse. La chaleur de plus en plus forte, le manque d’eau se fait cruellement sentir. Les anciens d’ailleurs parlent d’un temps où l’étang était toujours plein et qu’il y avait plus d’arbres pour se protéger des grosses chaleurs notamment. Alors quand un projet visant à couper les arbres voit le jour, Thumpa, ses amis et bientôt tout le village, le tout repris par les médias vont se mobiliser pour protéger la forêt et même commencer à l’agrandir si cel est encore possible. 

Dans ce deuxième album que nous vous présentons, c’est Imeuni, la soeur de Thumpa qui prend la vedette. Elle s’ennuie à la maison, car on ne peut pas lui payer ses études et elle accepter volontiers d’aller faire quelques courses à l’épicerie histoire de se sortir un peu. A l’épicerie du village un drôle de client nouveau est là, c’est un micro banquier qui vient proposer des crédits aux villageois. L’album présente ensuite et revient sur la légende dorée du micro crédit présenté souvent comme la panacée universelle 

 

Les premiers regards surprennent, les textes virevoltent parfois dans la mise en page, donnent du mouvement, les formes des personnages, les couleurs qui éclatent… mais tout très vite se met en place et c’est un régal pour les yeux et les histoires sont simples, les enchainements faciles à identifier et le discours fluide. 

Une vraie réussite, colorée, vivante, qui font de l’économie quelque chose de ludique mais aussi de très sérieux, montrant ce qui marche, ne marche pas et pose difficultés. Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

150891_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

150891_interieure_Pages Interieures_1.jpg

illustrations © Le Seuil jeunesse. Tous droits réservés. merci 

 

Thumpa, à l’ombre des arbres 

Esther Duflo

Illustrations : Cheyenne Olivier

Editions le Seuil jeunesse, 6-9 ans, 1 septembre 2023, 9,90 €

 

 

150889_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

150889_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

150889_interieure_Pages Interieures_2.jpg

Illustrations © Le Seul jeunesse tous droits réservés. 

 

 

Imeuni et Tsongai : la belle affaire !  

Esther Duflo

Illustrations  : Cheyenne Olivier

Editions Seuil jeunesse, 6-9 ans, 1 septembre 2023, 9,90 €

 

la belle affaire .jpeg

 

clic sur lire la suite pour découvrir les autres titres de la collection

Lire la suite

28 août 2023

Pas bêtes, les plantes !

Si les plantes pouvaient nous parler, elles auraient beaucoup à dire, comme dans cette nouveauté étonnante d'août 2023 ❤️❤️❤️❤️❤️

 

 Ce sont les plantes qui parlent au lecteur dès l’introduction en l’apostrophant. Après tout, pourquoi pas, on est dans un livre et les plantes peuvent parler et nous les comprendre. Dix huit chapitres imaginés avec des couleurs éclatantes représentas faune et flore. D’ailleurs les végétaux qu’on se le dise goutent peu l’idée employée par les humains de végéter ou d’être un légume. La faute à Aristote ? Le livre parle ensuite des rapports entre animaux et plantes ; du mouvement et de la différence entre le temps des hommes et des plantes ; de graines championnes ou des sens des plantes … et c’est ainsi, qu’on parle sensations, intelligence, reproduction, vie souterraine… un album sublime par ses illustrations aux couleurs puissantes et chaleureuses qui envahissent les pages et nos pupilles émerveillées, toute une série de connaissances et de pistes pour apprendre, découvrir, respecter et protéger. Magnifique travail : on aime l’enthousiasme qu’il provoque à la lecture. 

 

Jean-Luc 

 

91qsAYmEeFL.jpg

 

 

 

 

Pas bêtes, les plantes !  

Philippe Nessmann

Illustrations : Jean Maillard

Editions Sarbacane, dès 7 ans, 23 août 2023, 16,90 €

Les animaux / les transports

Nouveauté d'août coup de ❤️❤️❤️❤️❤️ pour le travail d'Élo chez Sarbacane

 

61vkNIcNwTL.jpg

 

Sur le vélo il y a bien évidemment la selle, mais aussi le pain, la tasse ou la poule. Mais qu’est ce que c’est que ce bazar ? Et ainsi au fil des pages, le bateau se retrouve coiffé d’une théière, on trouve des bonbons dans le tracteur, des cerises dans le bus ou un poisson dans le camion-benne. C’est amusant, coloré et croqué avec le talent qu’on connaît à Élo et les roues qui permettent de changer les mots et de trouver le bon vont faire tourner les têtes. 

 

Pour les animaux même principe. Ce pauvre poussin de la couverture a-t-il un bec, un crayon ou une scie ? La vache a-t-elle des pis ? Le lapin des oreilles ? Le rhinocéros des cornes ? Le papillon des ailes ? Et l’éléphant … ? Quelle est sa caractéristique ? 

 

Deux petits animés très réussis, pour grandir en s’amusant malin et en jouant avec les formes, les situations, les mots. FORMIDABLE ! 

 

Jean-Luc 

 

transports.jpeg

 

 Les animaux / les transports

Élo 

Editions Sarbacane, collection : imagier qui tourne pas rond, 23 août 2023, 12,90 €

Mon premier Atlas visuel

Coup de ❤️❤️❤️❤️❤️ pour cette nouveauté d'août 2023 : un premier Atlas visuel magnifique et passionnant. 

 

 

Petit voyage dans le monde avec ce bel Atlas visuel qui nous invite à parcourir, l’Europe, l’Afrique, l’Asie, l’océanien, l’Amérique, l’Antarctique. Des cartes simples et bien faites pour localiser à chaque entrée. On parle ensuite, paysages, végétation, animaux, monuments, transports, maisons, cuisine, écoles, habits traditionnels, fêtes et loisirs. Les représentations sont superbement réalisées et les paysages, plantes et animaux notamment représentés avec réalisme. On aime ainsi se rappeler certaines choses, en découvrir de nouvelles et surtout leur faire découvrir au fil des pages, avec des surprises comme la chapelle Bosjes en Afrique du Sud avec son toit en forme de vague réalisé en béton. 

Plus de deux cent pages superbement illustrées avec des commentaires rapides pour partir à la découverte avec les petits de quatre ans mais aussi beaucoup plus pour leur permettre d’avoir envie d’aller voir, de découvrir et d’avoir envie de protéger. Magnifique travail. 

 

Jean-Luc 

 

9791027609857.jpg

Mon premier Atlas visuel  

Sandra Laboucarie

Illustrateurs : Marie-Elise Masson ; Emilie Lapeyre

Editions Tourbillon, commotion imagiers, à partir de 4 ans, 23 août 202 , 13,90 €