Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 février 2017

Deux nouvelles BD chez Petit à petit avec des contes venus d'ailleurs

A découvrir dès cette semaine ! 

gabarit2-800x800.jpg

Contes asiatiques en BD : Voyagez au cœur de la culture asiatique à travers neuf contes en BD issus des traditions orales d’Orient. Vous y croiserez avec plaisir un petit chien chasseur de trésor, une meule magique, un astrologue génial et bien d’autres personnages surprenants.
LES CONTES TRADITIONNELS ASIATIQUES  RACONTÉS EN BD ET COMPLÉTÉS PAR DES PAGES DOCUMENTAIRES POUR DÉCOUVRIR LE CONTINENT ASIATIQUE. Petit à petit

 

gabarit-1-800x800.jpg

Contes arabes en BD : Du lion affamé à l’homme cupide en passant par la hyène naïve, découvrez 10 contes traditionnels arabes adaptés en bandes dessinées. Des contes pas si innocents que ça pour nous ouvrir les plus jeunes (mais pas que…) à l’étendue et la richesse de la culture arabe.
LES CONTES TRADITIONNELS ARABES RACONTÉS EN BD ET COMPLÉTÉS PAR DES PAGES DOCUMENTAIRES POUR DÉCOUVRIR LE MONDE ARABE. Petit à petit

23 février 2017

Nouveauté Rue de Sèvres : Wake Up América : tome 3

Une série que l'on suit avec bonheur dans l'air du temps elle aussi pour rappeler les luttes d'hier et d'aujourd'hui, toujours ! 

 

91Nd+Rq0WYL.jpg

Wake Up America, tome 3 : Raconté par un militant historique des droits civiques, John Lewis, le dernier volet de la trilogie de Nate Powell et Andrew Aydin est consacré à l’émergence de l’égalité raciale sur la scène politique américaine, il y a un demi-siècle.

Septembre 1963, sud des États-Unis. Lancé à l’orée des années soixante, le Mouvement des droits civiques n’a cessé de s’intensifier. Birmingham, Alabama, est aux avantpostes. Un attentat contre une église provoque la mort de quatre petites filles. Un adolescent est tué par des scouts blancs. Un autre par un policier. Toutes les victimes sont noires. « Comment notre quête pour davantage de dignité pouvait-elle déclencher de telles horreurs ? » s’interroge le narrateur de Wake Up America, John Lewis, militant historique des droits civiques. Poignant, son récit évoque avec une rare puissance l’intensité de la haine raciale qui a déferlé à cette époque décisive de la lutte pour l’intégration, et l’acharnement d’une bonne partie de l’Amérique blanche contre l’émergence de l’égalité. Suite et fin de la belle trilogie racontée par Andrew Aydin et mise en image par Nate Powell. Les droits civiques sont devenus une réalité. Mais sans doute n’est-il pas inutile de rappeler que rien n’est jamais acquis. Rue de Sèvres

Nouveauté Rue de Sèvres : Le château des étoiles, Tome 8 : Mars Prussien (gazette n°8)

La Gazette N°8 est là ! 

 

51ewkk84ugL.jpg

Le château des étoiles, Tome 8 : Mars Prussien (gazette n°8) : 1870. Le sort de la Terre se joue sur Mars! Deuxième chapitre de la nouvelle aventure dans l'univers du Château des étoiles (Les chevaliers de Mars, parution avril 2017). Edition grand format au format gazette, en tirage limité, avec des bonus exclusifs. Rue de Sèvres

Nouveautés Rue de Sèvres : Ma Guerre de la Rochelle à Dachau

Un titre grave qui parle d'un temps jadis... dont les rumeurs courent jusqu'à aujourd'hui d'un bruit et d'une sinistre mémoire. Essentiel ! 

51ZFmrfspIL.jpg

Ma guerre de la Rochelle à Dachau : Voici le témoignage de Guy-Pierre Gautier, grand-père de l'auteur, survivant de Dachau. Engagé en 1943 dans la brigade « Liberté » des francs-tireurs et partisans de La Rochelle, il s'emploie à des sabotages de voies ferrées et au renseignement. La bravoure côtoie l'insouciance. A l'arrestation du réseau, les difficultés commencent avec les interrogatoires par la gestapo, une mutinerie de la prison d'Eysses, les fusillés. Le cauchemar s'installe lors du voyage infernal en wagons à bestiaux jusqu'à Dachau. Le courage masque alors à peine la frayeur. Le récit poignant d'un survivant, jour après jour, souffrance après souffrance, jusqu'à l'apparition de la silhouette immense d'un gi américain qui annonce la fin du cauchemar le 30 avril 1945. BD Ado/Adulte. Rue de Sèvres

Nouveauté Rue de Sèvres : LE CHAT ASSASSIN T3 TOUJOURS PRÊT À FAIRE PLAISIR !

Il revient en pleine forme cette semaine ! 

51chqfm9lCL.jpg

 

LE CHAT ASSASSIN T3 TOUJOURS PRÊT À FAIRE PLAISIR ! : Tuffy, notre chat assassin, est de retour dans un troisième opus où il ne sera plus question de chasser les lapins des voisins. Non, ici, la maman d’Ellie se met à l’art, et Tuffy, première victime de cette nouvelle passion, ne semble pas apprécier son talent et encore moins son portrait qui trône dans le salon. Ce n'est donc pas en tuant des petits oiseaux et autres souris que Tuffy va mettre la zizanie dans la famille cette fois, mais en massacrant ces prétendues « oeuvres d’art ». Rue de Sèvres

17 février 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Des albums, des rééditions, des surprises et une délicieuse nouvelle héroïne chez Gulf Stream ! 

 

71zIwZ88KdL.jpg

 

71nvP82NjLL.jpg

Lire la suite

10 février 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Des BD, des albums pour les tout petits et les grands ! Vous allez adorer ! 

 

41te4xnWdxL.jpg

 

613p1kFFT0L.jpg

Lire la suite

Nouveautés albums, BD : Sarbacane

Ils sont sortis depuis la semaine dernière ... les nouveautés Sarbacane de février ! 

81po61mdhuL.jpg

Les abominables mini-yétis : Trois petites boules de poil partent à la recherche de Choubert, yack de son état qu’ils prennent pour l’abominable homme des neiges, dans l’espoir qu’il leur apprendra à épouvanter le monde. Le yack rechigne, il y a erreur sur la personne, lui, ce qu’il aime, c’est la poésie. Mais quand des machines arrivent pour transformer son paradis blanc en station de ski, Choubert panique ! Et c’est lui qui va solliciter les conseils des trois mini apprentis yétis à la langue bien pendue, pour faire fuir les ouvriers… Sarbacane

 

91rrub9AtML.jpg

Namaste, tome 2, dans l’ombre du dieu singe : Mina et ses parents débarquent en Inde pour des vacances qui s’annoncent féeriques. Les couleurs, les odeurs, tout est si dépaysant ! En route pour la gare, le chauffeur de taxi leur raconte la légende de Ganesh, le dieu à tête d’éléphant. Alors que le train de nuit fait une halte, Mina aperçoit Ganesh sur le quai ! Elle descend, court pour le rattraper… Trop tard, il s’est volatilisé. Et le train repart sans elle. Perdue dans un pays inconnu, Mina prend son courage à deux mains pour retrouver ses parents. Sarbacane

couv-Secrets-de-Trolls-620x837.jpg

 

Secrets de trolls : Les Trolls sont l’essence du folklore scandinave. Incarnant les forces magiques de la nature, vivant sous les montagnes ou au cœur de forêts insondables, ces créatures revêtent de nombreuses formes. Gigantesques ou minuscules, bienveillants ou malicieux, les trolls sont le lien invisible qui unit le destin des hommes à celui des dieux. Approchez à pas feutrés, laissez-vous séduire par ces êtres aussi secrets qu’étonnants. Avec un dessin élégant et fouillé qui rappelle celui du grand Carl Larson, John Holmvall revisite avec humour quelques-unes des plus belles légendes scandinaves. Sarbacane

 

Couv-A-4m-du-sol-620x839.jpg

A 4 mètres du sol : Raoul, beau gosse, look de bad boy, sort d’un petit pavillon moderne et sans âme. Il pousse un scooter flambant neuf que son père, entrepreneur en bâtiment, vient de lui offrir. Il part retrouver sa bande de potes : Jessica la punkette révoltée, Ludo le bon vivant et Aurélie la ravissante métisse que Raoul courtise un peu. L’arrivée d’un nouveau, Yohann, va bouleverser le groupe et remettre en question la suprématie de Raoul. Yohann est funambule, il tend des fils dans la forêt et marche à plusieurs mètres de hauteur, puis filme ses exploits : il se prépare à entrer dans une école de cirque. D’un tempérament doux, visage délicat et fin, Yohann ne s’oppose pas frontalement à Raoul… mais son caractère aérien et ses exploits de funambule suffisent à l’imposer dans le groupe. Raoul va tout faire pour le contrer… Finira-t-il par accepter qu’un autre « le dépasse » ? Sarbacane

 

couv-mon-drole-de-cheval-620x642.jpg

Mon drôle de cheval : En Mongolie, tout le monde a un cheval. Sauf le père du narrateur : lui a un taxi-bus pour touristes, sorte de combi customisé avec clim et wifi. « Il faut vivre avec son temps ! proclame-t-il. Le cheval, c’est dépassé. » Mais le petit garçon rêve quand même d’avoir un cheval à lui, un de ces superbes destriers sauvages qui galopent dans la steppe. Il décide de s’en fabriquer un… Comme dans Angelman, un robot doué de vie côtoie alors des personnages traditionnels, incarnant les désirs du petit garçon à l’âme rêveuse. Et dans une scène finale propre aux meilleurs westerns, père et fils se retrouveront autour d’un génial combi-diligence ! Sarbacane

couv-Les-Mures-620x823.jpg

Les mûres : On retrouve Michao, Marguerite et le renardeau-narrateur du Bateau de fortune. Après le premier jour de l’été, voici donc le dernier jour des vacances, à la montagne cette fois, le moment où on range et ferme la maison, où l’on entasse les bagages dans le coffre qui ne ferme pas, où l’on ressent déjà la nostalgie du retour. Mais les enfants sont dans le présent : Marguerite et le renardeau jouent avec insouciance, profitant pleinement des derniers instants – et partent avec Michao cueillir un plein bol de mûres. C’est tout de suite une aventure, irriguée de sensations. Et à l’heure du départ, tandis qu’une cloche résonne au loin, ces mûres emportées auront la douce saveur des souvenirs de vacances. Sarbacane

09 février 2017

On adore les BD Casterman jeunesse et du coup une nouvelle arrive !

Trop trop bien ! On va vous en reparler viiiiite ! 

HISTOIREdelaVIEen BD_C.jpg

 

L’histoire de la vie en BD : l’évolution des origines à nos jours : Comment la Terre s’est-elle formée ? Comment la vie s’y est-elle développée ? Quels mécanismes entrent en jeu dans l’évolution des espèces ? A travers des dialogues pleins d’humour entre différents personnages (un homme plein d’idées reçues, deux enfants curieux et une scientifique presque infaillible), cette BD nous présente les différentes formes de la vie à travers les âges. Et grâce aux irrésistibles dessins de l’illustratrice, cette galerie de bestioles est plus fun que jamais ! Casterman Jeunesse

05 février 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Première semaine de février c'est parti ! 

A60433.jpg

 

9782092571118.jpg

 

Lire la suite

30 janvier 2017

La démocratie en BD

Une formidable BD pour expliquer la démocratie et son fonctionnement aux juniors !
Coup de coeur ! 

couv.jpg

Tout a commencé par une idée géniale en début d’année : et si on se présentait à l’élection de délégué de classe ? Et voilà, Max et Nadia et leurs copains partis à la conquête du pouvoir et surtout de l’information. Parce que c’est bien joli de se présenter, mais est-ce qu’on sait vraiment quand on rentre en sixième comment fonctionne une élection ? Quelles sont les règles à respecter ? A-t-on le droit de promettre, de dire et de faire n’importe quoi comme leur principal rival dans la course ? De fil en aiguille nos deux petits malins, en croisant leur vie personnelle et leurs jeunes expériences vont guider le jeune lecteur qui saura s’y retrouver en miroir au travers des méandres de la politique et des responsabilités de chacun.

La BD n’a pas l’ambition de tout expliquer en détail et de vous permettre de tout savoir, elle prend à bras le corps en commençant et en terminant par les élections de délégués de classe, toute une série de questions fondamentales qui vont se poser ou qui cherchent des réponses surtout en cette année 2017. Pertinente, bien mis en scène, les tableaux qui se raccrochent toujours à une expérience réelle pour revenir vers le fonctionnement de la vie politique, questionne sur le rôle des élections, des institutions, sur le droit de vote (âge mais aussi nationalité) et nous embarque dans un tourbillon de bonne humeur et de pugnacité de la salle de classe à l’Elysée en passant par un petit contact et une discussion avec les journalistes. De quoi bien mettre ou remettre les idées en places avant les échéances qui attendent les grands au printemps et pourquoi pas leur rappeler à eux aussi les notions essentielles du civisme. Aux urnes citoyens ! Formidable !

 

Jean-Luc

9782203132337_1.jpg

 

9782203132337_4.jpg

Illustrations © Casterman Jeunesse. Tous droits réservés. Merci ! 

 

 

couv.jpg

 

 

 

 

La démocratie en BD
Nathalie Loiseau
Illustrations : Aki
Editions Casterman Jeunesse, 4 janvier 2016, 12,5 €

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29 janvier 2017

Palmarès Angoulême 2017

Le palmarès complet Angoulême 2017 

51JdT+vJrkL.jpg

Fauve d’or, prix du meilleur album : Paysage après la bataille (Actes Sud/Frémok), d’Eric Lambé et Philippe de Pierpont

61oiogfdLsL.jpg

Prix spécial du jury : Ce qu’il faut de terre à l’homme (Dargaud), de Martin Veyron

51DJMSWU7zL.jpg

Prix révélation : Mauvaises filles (Cornélius), d’Ancco

71FnI4Rni1L.jpg

Prix de la série : Chisakobé, tome IV (Le Lézard noir), de Minetarô Mochizuki

91N7r4BnduL.jpg

Prix du patrimoine : Le Club des divorcés (Kana), de Kazuo Kamimura

51poFqJt07L.jpg

Prix du polar : L’Eté diabolik (Dargaud), d’Alexande Clérisse et Thierry Smolderen

61Ia5K59V+L.jpg

Prix du public : L’homme qui tua Lucky Luke, de Matthieu Bonhomme

44_couv_rennedesneiges-456x600.jpg

Prix de la bande dessinée alternative : Biscoto (L’Association/Biscoto Editions)

51yTGzm6dTL.jpg

Prix jeunesse : La jeunesse de Mickey, de Tébo (Glénat)

Grand prix d’Angoulême : Cosey



Publié dans #bandes dessinées, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28 janvier 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Albums, documentaires, BD... à vos lectures ! 

 

16299143_1225988320824413_8226491774261891656_n.jpg

 

9782278081813-001-T.jpg

Lire la suite

21 janvier 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Cette semaine ça pétille, ça chatouille et ça donne envie de tout savoir ! Clic ! 

9782211228435.jpg

91N0DPGCguL.jpg

 

Lire la suite

13 janvier 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : albums, documentaires, bd, livres disques

Cette semaine Gulf Stream est de retour avec une BD et bien d'autres surprises vous attendent ! 

61+2Yhm8OYL.jpg

9782211231374.jpg

 

arton676.jpg

 

9782278057283.jpg

Lire la suite

09 janvier 2017

Astrid Bromure

Les deux premières aventures de la belle, délicieuse et capricieuse Astrid nous avaient particulièrement réjouis ! Si comme nous vous l'aimez, réjouissez vous le tome 3 est annoncé pour cette deuxième semaine de janvier 2017 

astridbromure01_couvhd.jpg

Astrid Bromure tome I : Comment dézinguer la petite souris :  Un premier tome insolent et drôlissime ! L'histoire de la petite souris revisitée ! Bravo ! 

 

 

Cette BD est absolument sensas ! Elle vous embarque d’abord dans un univers visuel pas comme les autres. Et ne vous fiez pas à la couverture, une fois la page tournée, vous allez vous retrouver face à de toutes petites vignettes qui vous permettront de faire la connaissance d’Astrid  de son majordome et de sa femme de chambre ainsi que du chat Gatsby et du chien Fitzgerald. Perchée tout là haut dans son appartement en haut d’un building elle s’ennuie déjà alors que ses parents viennent tout juste de partir. Toutes les activités que les deux domestiques lui proposent lui semblent bien en dessous de sa position et de ses envies : pas question de participer aux tâches ménagère.

Heureusement elle a une dent qui bouge et qui va bientôt tomber. Alors quand Benchley et Madame Dottie commencent à lui parler de cette histoire de petite souris, c’est en trop pour elle. Son imagination fertile de petite fille gâtée qui s’ennuie va se mettre à galoper et à imaginer toute une série de pièges pour capturer la malheureuse Petite Souris ! Heureusement que ses deux anges gardiens sont là. Le piège installé, il ne reste plus qu’à attendre, la souris débarque et … et … horreur …

Astrid ne s’attendait certainement pas à ce qui va suivre et vous non plus je pense. Drôle, délicieusement dessiné, avec un petit côté rétro formidable, ce premier tome des aventures d’Astrid Bromure est un pur régal que vous allez adorer à coup sur !

Une nouvelle héroïne maligne et peste à la fois, des seconds rôles qui n’ont rien à lui envier  : on aime !

 

Jean-Luc 

 

Astrid Bromure Tome 1 ; Comment dézinguer la Petite Souris ; Fabrice Parme ; Couleurs : Véronique Dreher ; 
Editions Rue de Sèvres, 15 avril 2015, 10,5 €

 

astrid2.jpg

 

Dans le tome 2 : Comment atomiser les fantômes, elle a décidé de pimenter sa scolarité ! 

 

Le retour de cette petite chipie d’Astrid Bromure est un régal. Vous ne serez pas déçus. Cette fois-ci elle a décidé de convaincre ses richissimes parents qu’il était préférable de se sociabiliser et d’être scolarisée avec d’autres enfants du même âge. Quand vous allez connaître les prix de scolarité, accrochez vous.

Elle est donc envoyée au pensionnat de Canterville en pleine campagne. Très vite Astrid se rend bien compte qu’il se passe des choses étranges. De plus elle va se rendre compte que la vie en pensionnat de jeunes filles de bonne famille n’est pas forcément de tout repos, notamment avec ses deux camarades de chambres qui ne pensent qu’à une chose : prendre la poudre d’escampette. Mais Astrid a raison, il y a bien un petit plus dans cette grande et vieille demeure : les fantômes du début du pensionnant disparus dans des conditions pour le moins étranges vous le verrez.

Et cette fois au manoir des Bromure la situation est explosive, excédée et terrifiée à l’idée d’inscrire sa fille dans une école publique, Madame Bromure va trouver une nouvelle préceptrice pour Astrid qui va se révéler être une vieille connaissance tout comme les amis qu’elle rapporte dans sa valise. Finalement Astrid a une fois de plus obtenu ce qu’elle voulait : ne plus être seule.

C’est toujours aussi frais, enlevé et léger. On aime l’histoire, les personnages et les illustrations qui sont autant de vignettes remplies de détails et de surprises. Pourvu qu’il y en ait d’autres. A savourer sans modération aucune.

 

Jean-Luc

 

01_2.jpg

 

02_2.jpg

 

03_2.jpg

 

Illustrations © Rue de Sèvres. Tous droits réservés. Merci 

 

astrid2.jpg

 

Astrid Bromure Tome 2 : Comment atomiser les fantômes
Fabrice Parme
Coloriste : Véronique Dreher
Editions Rue de Sèvres, 6 janvier 2016, 10,5 €

 

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23 décembre 2016

Zouk, un Noël ensorcelé

 

Pour Noël la plus délicieuse des sorcières est au rendez vous : Zouk ! Joyeux Noël avec les Sandales jeunesse

71ZbyAZuN1L.jpg

Lire la suite