Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 juin 2017

L'enfant du fantôme

rsz_lenfantdufantôme.jpg

«  Par une après-midi humide et argentée, une vieille dame, qui rentrait chez elle après avoir promené son chien, découvrit un garçon assis dans la bergère fleurie de son salon. Il n’avait pas été invité, aussi fut-elle étonnée de le voir là. » (livre page 9)

 

Coup de coeur pour un très bon et très beau roman !

 

L’enfant du fantôme ; Sonya Hartnett ; Traduit de l’anglais (Australie) par Fanny Ladd et Patricia Duez ;Editions des Grandes Personnes, 26 août 2010, 13 €

 

«  Par une après-midi humide et argentée, une vieille dame, qui rentrait chez elle après avoir promené son chien, découvrit un garçon assis dans la bergère fleurie de son salon. Il n’avait pas été invité, aussi fut-elle étonnée de le voir là. » (livre page 9)

 

Une entrée toute en douceur, comme dans ces romans des vieilles dames anglaises, mais la ressemblance s’arrête là ! Ce jeune garçon dont la présence semble à peine troubler le quotidien de la vieille dame va provoquer l’afflux de souvenirs. Toute sa vie va défiler devant elle : son enfance, son père, le voyage qui va transformer sa vision de ce père de « fer » habituellement si froid et si distant, en homme ouvert et attentif… et puis il  y a tout le reste : Plume ; l’elfe ; les voyages avec les animaux qui parlent tout comme le vent Zéphir ; la bataille entre les deux monstres légendaires, le kraken et le Leviathan ; le nargun, cette créature de légende australienne plutôt féroce mi-humaine, mi-rocheuse, ami, gardien de l’héroïne.

Sonya Hartnett nous entraine peu à peu dans cette aventure où l’on sent le souffle du vent venu de la mer, du bruit des vagues, de ce monde à la fois du début du XXème siècle et hors du temps avec ses légendes, ses phénomènes, ces animaux qui parlent, et tout une vie dans laquelle on se déplace comme dans un rêve. Et de loin en loin, on a l’impression de revenir dans la réalité dans le salon de la veille dame face à ce garçon mystérieux, attentif et irrité à la fois par cette vie qui n’en fini pas de se dérouler devant lui.

La rencontre merveilleuse entre Matilda et Plume, est de celles qui bouleversent une vie, poussant les deux caractères au renoncement de soi et à la recherche du bonheur…

Ce roman à la langue douce et fluide est un piège absolu. Dès les premières lignes, on est troublé, envouté. Tendre, entre réalité et fantastique, cette histoire se lit comme une de ces légendes d’autrefois où, sous la douceur apparente, surgit au détour d’une page, la morsure du temps, des hommes, de la déception, de l’amour impossible. Elle montre aussi avec Matilda au bout du chemin, la capacité à reprendre sa vie en main, le renoncement, l’acceptation de soi, de son destin.

 

Une fable fantastique dans tous les sens du terme. Une vraie découverte, un bonheur de lecture et d’histoire. Sonya Hartnett sait nous dévoiler l’Australie, sa faune, ses légendes ancestrales avec bonheur et nous inviter à un merveilleux voyage.

 

A découvrir sans faute.

Jean-Luc 

 

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18 juin 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : romans

D'un clic découvrez tout ! 

 

9782211224680.jpg

Lire la suite

16 juin 2017

Les nouveautés de l'école des loisirs

Les nouveautés de l'école des loisirs 

 

9782211224680.jpg

CALPURNIA ET TRAVIS : A douze ans, le monde de Calpurnia Tate ne dépasse pas les limites du comté de Caldwell. Mais, pour qui sait regarder avec étonnement et curiosité, il y a là mille choses à découvrir. Son frère Travis rapporte à la maison un tatou, des geais bleus et un coyote, toutes sortes d'animaux sauvages qu'il veut apprivoiser en cachette. Et son grand-père initie Calpurnia aux mystères des sciences naturelles. La famille de Calpurnia accueille sa cousine Aggie, et, surtout, un vétérinaire vient s'installer près de chez eux. Pour Calpurnia, c'est l'occasion rêvée de donner enfin corps à ses ambitions... L’école des loisirs

 

9782211111591.jpg

QUATRE SOEURS - TOME 1 : ENID : Enid doit faire dix-sept pas de l'abribus jusqu'à l'impasse de l'Atlantique qui mène à sa maison, la Vill'Hervé. Un de moins que l'été dernier. La preuve que ses jambes allongent, donc qu'elle a grandi. N'empêche qu'elle est toujours la plus petite des cinq soeurs Verdelaine. Personne ne la croit quand elle dit qu'elle a entendu un fantôme hurler dans le parc et faire de la musique. Ni Charlie, trop occupée à réparer Madame Chaudière pour l'hiver et à arrêter de fumer pour faire des économies. Ni Bettina et ses copines Denise et Béhotéguy, dites DBB (la Division Bête et Bouchée), concentrées sur leur nombril. Ni Geneviève, mobilisée par son propre secret très difficile à préserver. Ni Hortense, plongée dans la rédaction de son journal intime. Ni Tante Lucrèce qui n'écoute qu'Engelbert Humperdinck, son crooner préféré. Ses parents la croiraient peut-être, mais ils sont morts depuis dix-neuf mois et vingt-deux jours. Swift, sa chauve-souris, l'écouterait sûrement mais elle a disparu dans la tempête, la nuit où le vieux sycomore du parc s'est mis à faire le poirier au fond du puits. Il faut qu'Enid se résigne : « Convaincre les grands, c'est comme vouloir qu'un chewing-gum mâchouillé une heure conserve son goût du début. » ENID est le premier volet de la tétralogie des QUATRE SOEURS qui a reçu le "Prix L - 10/14 ans" (région centre France) 2004.
Il a été adapté en bande dessinée par Cati Baur chez Rue de Sèvres. L’école des loisirs

 

9782211111621.jpg

 

QUATRE SOEURS - TOME 2 : HORTENSE : Hortense, sur SA falaise, tient SON journal intime. Elle y raconte combien c'est dur d'être 1 sur 5, une parmi la multitude, surtout quand cette multitude est composée de : - Charlie qui veut tout réparer à la Vill'Hervé et regarder à la dépense au lieu d'épouser Basile le docteur, de vivre à ses crochets et de fêter Noël au foie gras. - Geneviève qui ment alors qu'elle ne ment jamais. - Bettina qui est odieuse avec les êtres les plus sensibles de l'univers, à savoir : elle, Hortense, et Merlin Gillespie, le livreur magicien de Nanouk Surgelés, très, très laid à l'extérieur, mais si, si beau à l'intérieur. - Et Enid qui a des conversations à bâtons rompus avec son ami Gnome de la Chasse d'eau. Hortense se demande ce qu'elle va devenir. Architecte de monuments éternels ? Zuleika Lester, du feuilleton Cooper Lane ? Chirurgienne de maladies incurables ? Et si c'était comédienne ? Une idée folle, complètement Saint-Pierre-et-Miquelon, comme dirait Muguette, la locataire malade de la maison voisine. Hortense sait que, pour devenir comédienne, il faut une présence, une voix, de la mémoire, mais surtout de l'entraînement. Alors elle referme SON journal, elle quitte SA falaise, et elle fonce. L’école des loisirs

 

 

9782211111645.jpg

QUATRE SOEURS - TOME 3 : BETTINA : Le printemps, saison du renouveau, des amours et des primeurs, éclate dans toute sa splendeur à tous les étages de la Vill'Hervé. Renouveau ? Oui. Harry et Désirée, les petits cousins, viennent passer des vacances au grand air. Charlie, à sec, s'est résignée à louer la chambre des parents. Le locataire s'appelle Tancrède, il est jeune, célibataire, drôle, fabricant d'odeurs bizarres. Et beau. Primeurs ? Trop. On retrouve des poireaux nouveaux partout, dans la soupe, coincés dans un cadre de tableau et même dans le pot d'échappement de la voiture de Tancrède. Toujours lui. Amours ? Hélas. Tancrède sème le trouble et récolte la tempête dans le coeur de Charlie. Bettina se languit du très très moche et si splendide Merlin. Hortense découvre que les règles peuvent être autre chose que « l'ovule non fécondé et les structures endométriales se font la malle, Chantal ». Enid fait des confidences. Geneviève se tait. Et Mycroft, le rat, qui tombe amoureux à son tour... L’école des loisirs

 

9782211221146.jpg

 

QUATRE SOEURS - TOME 4 : GENEVIÈVE : L'été a vidé la Vill'Hervé. Hortense et Enid sont à Paris, pour voir leurs cousins, Désirée et Harry. Bettina est partie camper avec les DBB. Charlie se demande toujours comment faire pour nourrir, loger et blanchir tout son monde. Geneviève passe ses journées à la plage à vendre des chichis et des churros en regardant passer les bateaux, les pédalos, les glaces à l'eau et surtout le ténébreux Vigo. Il la promène en barque, la mène en bateau, lui donne rendez-vous et disparaît. Geneviève est toute tourneboulée. Et la Vill'Hervé, quoique vide, est sens dessus dessous, vu qu'avant, c'est elle qui rangeait tout. D'ailleurs, vide, la maison ne l'est plus tellement. Hortense et Enid ont ramené leur tante Jupitère. Les DBB ont ramené leur voisin de camping pour le remercier de leur avoir sauvé la vie. Geneviève est revenue de la plage et de quelques illusions. Alors, cette maison soudain pleine d'hôtes, forcément, ça donne des idées à Charlie... L’école des loisirs

 

HuidobroAnitaUneLumiereNeuf.jpg

ANITA MÈNE L'ENQUÊTE. UNE LUMIÈRE TRÈS ÉTRANGE : Il est très tard, un soir d'été. Anita rentre du restaurant avec sa grand-mère lorsqu'elle aperçoit une lumière qui s'allume et s'éteint plusieurs fois à la fenêtre d'une maison voisine. Puis plus rien. Il n'en fallait pas tant pour piquer la curiosité d'Anita. Quand le flash lumineux reparaît à quelques nuits d'intervalle, qu'il est toujours suivi du bruit d'une voiture qui démarre, Anita décide d'ouvrir son carnet et de mener l'enquête au côté de son ami Matías. L’école des loisirs

9782211232128.jpg

AU BAIN, LES MONSTRES ! : C'est l'heure du bain ? Pas question ! On préfère jouer, sauter sur les lits, mettre le bazar ! On s'en fiche de se laver ! Vive la saleté ! Mais...que se passe-t-il ? Des poils qui poussent, d'horribles verrues qui apparaissent ! Vite, dans le bain avant de se transformer en monstres ! l’école des loisirs

Publié dans #Ados, #Albums, #prévisions de sorties, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12 juin 2017

Et si on vous disait que Calpurnia revient ?

Et oui cette semaine l'excellent surprise de ce début juin c'est un nouveau roman des aventures de l'éblouissante et merveilleuse Calpurnia ! Alors avant de de plonger sur cette belle couverture bleu ciel de la couleur d'un ciel d'été sans nuages retrouvez le soleil éblouissant du tome 1

 

9782211205337.jpeg

  

La chaleur étouffante d'un été au Texas, une héroïne formidable, un roman éblouissant à ne manquer sous aucun prétexte. Calpurnia de Jacqueline Kelly est tout simplement une petite merveille ! 

 Imaginez : la chaleur étouffante d’un été, où même l’air vibre et ondoie. Fermez les yeux… ouvrez les maintenant : il fait chaud, les chiens de l’extérieur n’ont même plus la force d’aboyer et de se ruer vers vous. Vous êtes quelques part à quelques kilomètres d’Austin, aux Etats-Unis, en plein Texas en 1899, sur la propriété des Tate,  entre deux mondes (l'ancien qui s'efface lentement et le nouveau porté et poussé par la modernité et les inventions) . Cet été va être mémorable pour Calpurnia Tate l’héroïne de ce roman magnifique. Par sa voix, par ses aventures et mésaventures nous allons découvrir celle d’une famille (elle a six frères), des parents, un grand-père… de l’évolution d’une société. Car si la chaleur étouffe et assomme tout au dehors, le monde bouge cependant et si vite. En pleine révolution industrielle, les découvertes se multiplient et Calpurnia se désespère bien souvent d’être une fille, elle qui rêve de devenir une scientifique, alors qu’on la destine à la couture, au tricot et à la cuisine. Mais a onze ans, on a encore la chance surtout quand on a un grand-père aussi merveilleux que le sien de pouvoir se dire que tout n’est pas perdu et qu’il reste peut-être un moyen de partir ailleurs pour se construire autrement.

Jacqueline Kelly nous offre ici un instantané de la société américaine dans un XIXème siècle finissant, à l’aube d’un XXème qui offre tous les espoirs. On rentre chez les Tate sur la pointe des pieds à la suite de Calpurnia, et on découvre :  les premiers émois amoureux de ses frères ; les gaffes d’une petite sœur curieuse et aimante ; une société figée sur ses principes et les conventions mais qui sent qu’elle se transforme peu à peu  ; mais une société dans laquelle le doute s’insinue avec les progrès techniques (le premier téléphone de la région, quel émoi ! ) les livres de Darwin, les sociétés de géographie de naturalistes à la recherche de nouvelles espèces ; les ballades au bord de cette rivière toute simple entre une petite fille et son grand-père. Au fil du temps, des pages on s’attache totalement à Calpurnia et on vibre avec elle de ses espoirs, ses déceptions, on rit et pleure avec elle. Ce roman est éblouissant et magique. Si vous ne deviez en lire qu’un cet été : permettez nous de vous conseiller celui-ci.

 

Enorme coup de cœur pour un roman totalement maîtrisé qui donne l’espoir d’une société meilleure, éduquée et intelligente toujours plus forte que la bêtise et la bassesse.

 

Jean-Luc

 

Calpurnia
Jacqueline Kelly
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) : Diane Ménard
Editions l’école des loisirs, Médium, 19 mars 2013, 19 €

 

  

9782211205337.jpeg 9782211205337.jpeg 9782211205337.jpeg 

 

Publié dans #Ados, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10 juin 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : romans

Soleil = Lecture ! 

 

LangeMaDernièreChancePlat1.jpg

 

9782266265485.jpg

Lire la suite

02 juin 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : romans, albums, documentaires...

Cette semaine moins de sorties alors on les a rassemblées pour vous ! Très bon long et beau week end de lectures et de découvertes ! 

 

PM3_couverture.jpg

Lire la suite

01 juin 2017

Nouveautés Flammarion Jeunesse : Semaine du 24 mai

En retard mais toujours vaillants les lutins des Sandales vous présentent ! 

Griott&Mungo T1.jpg

Griott et Mungo MAMAN ?! (T1) : Et si un dinosaure avait vécu dans les temps préhistoriques ? Un duo hilarant bientôt mythique ! L’oeuf d’un bébé dinosaure va éclore en plein âge des cavernes sous les yeux de Griott. Voici les premières histoires vraiment pas tristes des premiers pas de Mungo dans la famille de Griott ! Flammarion Jeunesse

Tour B2 mon amour.jpg

 

TOURS B2 MON AMOUR : Un conte amoureux pour les ados : Clelia déménage d’une maison à la campagne pour un appartement d’une cité d’HLM. À l’école, elle rencontre Tristan. Une première histoire d’amour… Flammarion Jeunesse

 

Zouck.jpg

 

ZOUCK : Un roman fort sur l’anorexie et l’amitié passionnelle : Zouck, passionnée de danse, se coupe du monde et de ses amis. Seule l’amitié peut la sauver. Flammarion Jeunesse

 

  1. Tsina.jpg

 

TSINA : Une amitié étonnante entre une jeune fille et un cheval : Tsina se prend d’affection pour un cheval maltraité et s’apprête à faire de grandes rencontres.Flammarion Jeunesse

 

Amies a vie.jpg

AMIES À VIE : Un roman sensible sur l’amitié : Brune et Sonia sont meilleures amies pour toujours. Mais Sonia cache un lourd secret, Brune décide de l’aider. Flammarion Jeunesse

Le garçon qui voulait courir vite.jpg

 

LE GARÇON QUI VOULAIT COURIR VITE : Un texte sur le deuil et l’amour entre frères et soeurs. Depuis l’accident de son papa, Jules ne parle presque plus et court de moins en moins bien. Grâce à l’amitié et la complicité de sa grande soeur, il va retrouver sa joie de vivre. Flammarion Jeunesse

Nouveautés Gallimard Jeunesse semaine du 24 mai

En retard, mais toujours vaillants les lutins des Sandales vous présentent ! 

 

 

J00248.jpg

Les Mystères de Larispem - Les Jeux du Siècle : À l'aube du XXe siècle, les jeux de Larispem sont lancés! Carmine, la fougeuse louchébem, Nathanaël, nouvellement apprenti au Cochon Volant, et Liberté, technicienne à la tour Verne, forment l'une des six équipes de ce Jeu de l'oie à échelle humaine. Pendant ce temps, la comtesse Vérité œuvre dans l'ombre pour s'emparer de la Cité-État. L'intrépide trio parviendra-t-il à déjouer ses plans ? Et sauront-ils décoder le Livre de Louis d'Ombreville, qui sucite tant de convoitises ?

Course poursuite dans le cimetière Lachaise ou chevauchée sauvage d'un taureau mécanique... d'un arrondissement à l'autre, les épreuves se succèdent et le danger grandit. La suite audacieuse du livre qui a remporté la 2e édition du concours du premier roman jeunesse. Gallimard Jeunesse

 

J00152.jpg

 

Koko fait du sport : Koko le sportif fait du foot, du ski, de la trotinette. Il invite Pomi à jouer à la marelle, à aller à la piscine, à faire du trampoline et les deux amis retrouvent Mizi et Théo pour une belle partie de foot ... Le sport avec ses amis, c'est encore plus rigolo !Gallimard Jeunesse

 

 

J00153.jpg

Le goûter de Pomi : Pomi s'attaque à un gâteau plus gros qu'elle, invente un nouveau sport, le glisse-banane, se fait un chapeau de fraises rouges et un ami carotte-pomme avec de grandes oreilles !  Mais ce qu'elle préfère le plus, c'est de se concocter un jus de pommecarottebananeananas à partager avec son amie Mizi ! Gallimard Jeunesse

 

J00216.jpg

 

Le docteur de Soto en Afrique : Le Docteur De Soto en Afrique : Le docteur De Soto reçoit un message urgent d'Afrique : un éléphant atteint d'une intolérable rage de dent le supplie de l'aider. Un grand voyage attend le plus célèbre des dentistes ! La suite des aventures du Docteur De Soto par l'inégalable William Steig. Gallimard Jeunesse

 

A66584.jpg

 

Loup solitaire - L'Œil d'Agarash : La situation est grave au Magnamund. Les Pays Libres sont attaqués par les Forces des Ténèbres, menées par Zashnor, redoutable nécromancien. Il faut à tout prix l'empêcher de mettre la main sur l'Œil d'Agarash, gemme précieuse qui lui donnerait un pouvoir sans limites. Loup Solitaire en personne vous a choisi, vous, Grand Maître du Nouvel Ordre Kaï pour retrouver le joyau inestimable. Votre but : atteindre le palais impérial de Pensei, où il est farouchement gardé, et le ramener en sécurité au monastère Kaï. Au cours de votre périlleuse mission, vous devrez affronter des hordes de créatures plus monstrueuse les unes que les autres. Parviendrez-vous à rentrer en héros, en possession de l'Œil d'Agarash ? Que la déesse Ishir et le dieu Kaï vous guident dans votre aventure. Gloire au Sommerlund et au Kaï!

Vous seul prendrez les décisions utiles au succès de votre mission, et pour mener les combats, vous n'aurez besoin que de la Table de Hasard figurant dans cet ouvrage. Gallimard Jeunesse

22 mai 2017

Les Outrepasseurs Tome 3, Le libérateur

On croyait la série terminée et on se lamentait déjà de ne plus les suivre tous ... et pourtant ... 

 

Le troisième tome d'une série fabuleuse : coup de coeur total ! C'est terminé (ou presque ) , la magie passe et nous restons le coeur battant et les yeux pleins d'étoiles !
Merci Cindy van Wilder ! 

 

outr3.jpg

 

C’est terminé, quoique vous y fassiez, quoique vous en pensiez, ce tome 3 est bien la fin de la géniale série qui nous aura permis de découvrir les Outrepasseurs et surtout une auteur dont on espère bien qu’elle ne nous lâchera pas de sitôt : Cindy Van Wilder.  Ce tome 3 clôt en beauté une trilogie qui aura tenu toutes ses promesses, sans compromissions, ni happy end forcé. La boule au ventre, on sent la magie nous glisser des mains, des pages, peu à peu la dernière bataille qui agite ce monde fabuleux. L’hiver comme jamais on n’en avait vu de mémoire d’hommes descend vers Londres avec son cortège de destructions, de morts menées par les trois cavaliers de l’apocalypse et leur cruelle maîtresse. Les Outrepasseurs mettent leurs dernières forces pour l’affronter, pour briser enfin la malédiction qui les agresse et les tue un par un avec la disparition de la magie. Comme une voie lancinante et impossible à faire taire, en début de chaque chapitre une voie, la voie du Chasseur raconte, dénoue les fils de l’histoire et nous entraine vers le final. En détournant les contes, en les rappelant, en partant vers d’autres directions, Cindy Van Wilder  s’affirme définitivement comme une grande conteuse à la plume alerte et érudite : à adopter définitivement. Un tome III éblouissant !

 

Jean-Luc 

 

outr3.jpg

 

 

 

 

 

 

Les Outrepasseurs Tome 3, Le libérateur
Cindy Van Wilder
Editions Gulf Stream, 9 avril 2015, 18 €

Comment devenir un rock star (ou pas)

On avait cru que c'était le  dernier tome des aventures de Maxime : drôle, tendre, féroce pour finir en beauté ! Et oui il faut bien couper le cordon un jour ou l'autre ! et bien on le retrouve pour le quatrième tome très vite ! 

9782812612718.jpg

Maxime et ses potes, sa famille, sa grand-mère infernale. C’est parti pour le dernier tome de ses aventures. Un tome drôle, sensible qui nous fait rire, sourire, qui aborde des sujets de notre époque, parfois graves.

Notre Maxime retrouve sa chérie (rentrée de Londres… voir tome précédent) et va fonder son groupe de rock avec son oncle. Le recrutement commence et bientôt le groupe trouve son âme, son rythme de croisière. Difficile de tout vous raconter et ce serait vous priver d’un grand plaisir. Sachez cependant que Maxime ne vous décevra pas et que ce troisième tome est à la hauteur des précédents.Maxime à la découverte de l'âge adulte pour assumer son histoire familiale et foncer vers l'avenir.  Belle Lecture  

 

Jean-Luc

 

9782812612718.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment devenir une rock star (ou pas)

Anne Percin

Editions du Rouergue, 3 mai 2017, 14,5 €

Publié dans #Ados, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19 mai 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : romans

Et de quoi vous occuper ce week end si le temps se maintient à la pluie ! 

 

1705Ecoutelerossignol_org.jpg

Lire la suite

15 mai 2017

Apprentie sorcière

Magique, lumineux et délicieux ce roman et cette jeune sorcière vont vous conquérir sans aucun doute  ! Coup de coeur ! 

 

J00007.jpg

 

Clic sur le visuel 

Lire la suite

Les Outrepasseurs Tome 2 La reine des neiges

Le tome I nous avait bluffé : Cindy Van Wilder confirme tout le talent qu'elle nous avait laissé pressentir dès la première fois ! Un énorme coup de coeur pour un excellent roman 

 

outr2.jpg

 

 

Il est des romans dont on se demande bien ce qu’on a pu faire pour ne pas se jeter dessus immédiatement et pourquoi on ne les a pas lu du tout. Il est des auteurs dont la plume trempée dans quelque encre ensorcelée pourrait bien vous faire tourner la tête. Il est des auteurs (sa modestie dut-elle en souffrir) qui de livre en livre nous étonnent, nous soufflent et nous font croire qu’on ira très loin, au delà du monde réel avec eux.

Ce deuxième tome des Outrepasseurs appartient avec sa merveilleuse créatrice à cette catégorie dont on a qu’une envie c’est de le partager et de crier sur les toits que c’est sans doute l’un des meilleurs romans qu’on ait lu !

Ensuite vient la difficulté de vous en parler : tout vous raconter ? Vous priver du plaisir de certaines découvertes ? Mais il faut bien vous donner envie aussi, alors…

On retrouve les héritiers bien ancrés dans notre époque en pleine séance de préparation et d’entraînement. Pourtant si Peter et sa compagne gagnent et brillent à chaque épreuve ou presque, il se pose de plus en plus de questions et accepte de moins en moins cette situation de soumission, son statut d’héritier et surtout plus il voit comment on traite leurs supposés ennemis, puissants ou moins, il se sent de moins en moins attaché à la cause des Outrepasseurs et à leur puissance maintenue de génération en génération.

Pourtant son renoncement considéré bien vite comme une trahison va être bien compliqué à faire accepter à Noble et aux autres.

Cindy Van Wilder  nous ballade de chapitre en chapitre, d’époque en époque, de lieux en lieux, de fés en Outrepasseurs, d’humains en créatures magiques. Les personnages familiers désormais ou nouveaux ont gagné en profondeurs, livrent leur part d’ombre ou de lumière. Les liens avec le passé se dévoilent et puis cette fé, cette Snezhkaïa froide comme la Reine des Neiges qu’elle est, plus dangereuse qu’une coulée de blizzard et le chasseur encore et toujours, clef de l’histoire peut-être et son amour impossible et brûlant pour Arnaut que Peter veut retrouver coûte que coûte pour mettre fin à la malédiction.

Magie, traitements monstrueux, créatures fabuleuses, mythologie familière et renouvelée à la fois, aventures palpitantes, destins en marche, rien ne vous sera épargné. Cindy Van Wilder  éblouit par sa maîtrise du récit, sa capacité à mêler les époques, brasser les références, se les approprier et nous embarquer avec elle. Ce roman est excellent et si vous ne l’avez déjà fait, il vous faudra lire ces deux premiers tomes de toute urgence afin d’être prêts pour le tome final de la trilogie.

 

Jean-Luc 

outr2.jpg

Les Outrepasseurs Tome 2 La reine des neiges
Cindy Van Wilder
Editions Gulf Stream, 4 septembre 2014, 18 euros 

Comment (bien) gérer sa love story

C'était le retour de Maxime au meilleur de sa forme, toujours autant d'esprit (mauvais ?) toujours aussi gaffeur et attendrissant ...

9782812612695.jpg

Saura-t-il gérer son histoire d'amour, ses potes, ses parents et sa frangine ? clic... 

Un certain nombre d’entre nous avions adoré comment (bien) rater ses vacances.  Vous y aviez découvert un ado attachant, gaffeur, raisonneur… et bien c’est reparti pour un tour. Fort de ses expériences de l’été, le voici embarqué dans son année de terminale à gérer ses parents de retour et surtout la grande affaire de sa vie : son amoureuse. Plus âgée que lui, elle est étudiante, et va embarquer notre Maxime sur les rivages de l’amour sentimental et physique, mais aussi sur celui des difficultés à gérer une véritable histoire d’amour. Dans un langage très contemporain mais formidablement écrit (qui s’en étonnera avec Anne Percin ?) l’auteur nous entraine dans cette « love-story » où Maxime examine l’adolescence, le passage à l’âge adulte, les relations entre adultes et adolescents mais aussi la musique, la société avec ce ton inimitable que peuvent avoir les gens de son âge, fragiles et très sûrs d’eux en même temps. Une plongée dans un univers musical rempli de références (accrochez vous), et une visite de Paris des plus agréable pour passer un excellent moment de lecture de nouveau.  

 

Un Maxime au meilleur de sa forme avec son humour décapant et ses gaffes !
Foncez, c’est excellent !

 

 Jean-Luc

9782812612695.jpg

Comment (bien) gérer sa love story
Anne Percin
Editions du Rouergue, 3 mai 2017, 13,5 €

Publié dans #Ados, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

13 mai 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : romans

Les romans de la semaine .... ouiiiiiiii 

 

9782278081745-001-T.jpg

L'auberge entre les mondes T1.jpg

Lire la suite

12 mai 2017

Nouveautés mai Sarbacane

Bon, on est en retard, alors oui il y a bien des nouveautés chez Sarbacane pour ce début mai et oui elles sont toutes là : youpiiiii ! 

 

couv-secrets-de-Brune-T1-620x852.jpg

 

Les secrets de Brune : C’est bientôt la rentrée et Brune change de collège… Son angoisse grandit à mesure que le jour fatidique approche. À quoi ressemblera sa nouvelle vie ? Son histoire commence… Brune est une adolescente timide et secrète, qui s’interroge sur sa vie, sur le monde qui l’entoure. Ses copains de classes, ses professeurs, sont autant d’énigmes qu’elle peine à résoudre. Comment trouver la clé ?…
« Les secrets de Brune » sonnent comme une invitation à se découvrir, se faire confiance, et pourquoi pas, s’aimer… C’est la recherche du pont qui relie la vie d’une fille ordinaire à ses rêves les plus secrets, un voyage intime sur les ailes d’une hirondelle. Délicatesse et finesse du dessin donnent corps au texte de Bruna Vieira. Sarbacane

 

couv-Gloria-620x987.jpg

Gloria : Gloria, tombée enceinte trop jeune d’un prof de théâtre dont elle était follement amoureuse, a abandonné son bébé pour poursuivre son rêve de devenir une star, et partir pour Los Angeles… Sept ans plus tard, son ambition glorieuse s’est diluée dans les déconvenues et les rôles de figuration. Alors, elle décide de récupérer son enfant. Sauf que la mère adoptive n’est pas d’accord, bien sûr. Il ne reste plus à Gloria qu’à enlever Jamie et à fuir avec lui d’État en État à travers l’Ouest américain, direction le Canada. Pas si simple – d’autant que Jamie, lui, ne veut pas rester avec elle. Sarbacane

 

couv-Nils-Zena-T3-620x930.jpg

Nils & Zéna Tome 3 Le Commandeur : Un soir, Nils et Zéna découvrent, caché dans un sous-sol, un stock de vêtements « Benzine », marque très prisée par les jeunes… Ça sent la contrebande. Sarbacane

 

couv-jour-de-lage-de-raison-620x878.jpg

Le jour de l’âge de raison : Dans 7 jours, Georges aura 7 ans. L’âge de raison. Il se demande bien ce qui va lui arriver… Est-ce qu’il n’aura plus envie de jouer avec ses petites voitures ? 7 ans, l’âge du grand carambolage ? Est-ce qu’il va soudain avoir la tête de son père, dont on lui dit qu’il est le portrait craché ? Georges préférerait ressembler à un grand chef indien, comme Geronimo !
Du lundi au dimanche, jusqu’à la fête familiale pour son anniversaire, Georges s’interroge, tiraillé entre l’envie de faire le grand plongeon – et la tentation de retomber en petite enfance. Et le jour dit, il se tient les yeux écarquillés face à la glace : 5, 4, 3, 2… Sarbacane

 

couv-Le-Saule-rieur-620x880.jpg

 

Le saule rieur : Un ami imaginaire pas comme les autres …  C’est un petit garçon qui aime aller pêcher à l’étang, non lui de chez lui, y observer les oiseaux, la vie qui pullule… Un jour, sa lance se prend dans les branches d’un saule. « Aïe, tu m’as fait mal ! » entend le garçonnet, ébahi. Alors seulement il s’en aperçoit : le saule porte des lunettes ! Commence une journée fantastique où le « saule rieur », gardien de l’étang, dévoile à l’enfant mille secrets et jeux à partager au bord de l’eau. Et le soir venu, une ultime surprise attend le petit garçon, de retour à la maison. Sarbacane

 

Couv-Simon-et-Louise-620x837.jpg

 

Simon & Louise : Un ami imaginaire pas comme les autres …  C’est un petit garçon qui aime aller pêcher à l’étang, non lui de chez lui, y observer les oiseaux, la vie qui pullule… Un jour, sa lance se prend dans les branches d’un saule. « Aïe, tu m’as fait mal ! » entend le garçonnet, ébahi. Alors seulement il s’en aperçoit : le saule porte des lunettes ! Commence une journée fantastique où le « saule rieur », gardien de l’étang, dévoile à l’enfant mille secrets et jeux à partager au bord de l’eau. Et le soir venu, une ultime surprise attend le petit garçon, de retour à la maison. Sarbacane

 

couv-maman-arc-en-ciel-620x620.jpg

 

Ma maman arc-en-ciel : Un tout petit garçon, encore bébé, adore sa maman arc-en-ciel, qui lui apprend les couleurs : le vert forêt de ses yeux, l’orange mandarine de ses cheveux, le rose de ses câlins tout doux, le rouge de sa colère aussi, parfois… C’est tout un arc-en-ciel et une palette de sensations qui se déploient, mêlant exploration et découverte du monde : le bleu des vagues, le violet d’une aile de papillon, le jaune gourmand d’une tarte au citron…
Et si jamais le gris de la tristesse prend la maman par un jour de pluie, c’est le bébé qui lui tend les bras en retour, pour lui montrer que, lui aussi, il est un arc-en-ciel de joie et de vie ! Sarbacane

 

couv-Jacques-Damour-620x840.jpg

 

Jacques Damour : Alors qu’il arpente les boulevards d’un Paris transformé, Jacques Damour se souvient de son ancienne vie à Ménilmontant… ciseleur sur métaux, marié à Félicie, il était pauvre mais heureux avec ses deux enfants, Eugène et Louise. Tout a basculé pendant le siège des Prussiens. C’est le début de la Commune, Béru, un peintre en bâtiment affamé, qui mange bientôt matin et soir chez les Damour, tient des propos enflammés, prône la république, la justice et l’égalité et convainc le père et le fils d’aller se battre sur les barricades. Mais Eugène est touché par une balle en pleine poitrine et meurt. Peu de temps après, Jacques Damour est fait prisonnier et est déporté au bagne de Nouméa.
Berru, lui, a filé trois jours avant l’arrivée des troupes… C’est cet « ami » justement que Damour retrouve par hasard sur le pont Notre-Dame. Berru lui apprend alors que Félicie s’est remariée avec un riche boucher des Batignolles. Les deux hommes, grisés par le vin, partent pour la boucherie… Quelle sera la réaction de Félicie en voyant Damour qu’elle croit mort depuis dix ans ? Eugène va-t-il être vengé ? Et Louise, qu’est-elle devenue ?…

C’est l’histoire d’un malchanceux, d’un faible manipulé par un lâche. L’histoire aussi d’un revenant qui cherche à renouer avec un passé à jamais disparu. Mais quelle place lui reste-t-il dans une société qui a irrémédiablement changé ? Sarbacane

 

 

COUV-Bob-et-Lola-620x892.jpg

 

Bob et lola, le grand Youp’lala : Bob et Lola sont deux petits éléphants, frère et sœur, dont le lecteur va suivre la journée pleine de rebondissements. Du lever où ils sautent sur leur lit avec énergie, au petit déjeuner quand craque la coquille de l’œuf à la coque – jusqu’à la sortie en ville pour préparer le grand événement de la journée : l’anniversaire surprise de leur papa ! Le texte chantant est animé à chaque étape d’onomatopées réjouissantes pour les grandes oreilles des petits éléphants – et celles des petits enfants, qui écoutent et répètent l’histoire avec jubilation… Sarbacane

 

 

 

11 mai 2017

Nouveauté roman Didier Jeunesse : Star Trip

Le nouveau roman d'Eric Senabre va vous embarquer ! 

9782278081745-001-T.jpg

 

Star Trip : 1968, Idaho. Dans sa maison perdue au milieu des champs de  patates, May, 15 ans, s’occupe comme elle peut de son petit  frère, depuis que ses parents sont partis précipitamment en mission. Pour  le distraire de son handicap, elle lui fabrique en secret la navette spatiale  de sa série préférée : Star Trip. Quelle n’est pas alors sa surprise de voir  débarquer chez elle l’acteur principal de la série ! Le capitaine Burke  se révèle très désagréable, mais il joue son rôle à la perfection et le petit  garçon confond fiction et réalité… Sous l’impulsion de l’acteur, commence  un voyage rocambolesque et drôlatique jusque dans l’Utah pour  le lancement de la navette ! L’adolescente rebelle n’est pas dupe. Elle doute  des bonnes intentions du capitaine Burke mais va tout faire pour fuir  cette Amérique rurale profonde qui l’étouffe. Didier Jeunesse

Publié dans #Ados, #prévisions de sorties, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook