Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 décembre 2009

Grimpow, tome II : le chemin invisible

Grimpow Le chemin invisible ; Rafael Abalos ; Traduit de l’espagnol : Maryvonne Ssossé ; Editions Albin Michel, collection Wiz, septembre 2009, 15 €


 

grimpow le chemin invisible ; rafael abalos ; traduit de l’espag,collection wiz


 

Le tome précédent nous laissait entrevoir de nouveaux ennuis pour le porteur de la pierre et ses amis. Les voici dans le vif de l’action. On retrouve avec un grand plaisir Grimpow, Weienell et Salietti.
Mais tout commence à Paris, Philippe le Bel et son âme damnée le conseiller Nogaret attendent le retour de celui qui doit leur livrer la pierre conquise de haute lutte au prix de meurtres et de massacres dont seul à le secret et la jouissance, l’inquisiteur Boulvar de Gotzel.
Nos amis, eux, sont réfugiés à Chartres, et projettent de rejoindre les terres de Salietti en Toscane. Pourtant en passant devant la cathédrale, un étrange vieillard attire leur attention. Grimpow est persuadé d’avoir déjà croisé sa route à Strasbourg et veut le sauver des soldats à tout prix. Et il a raison. Le destin a mis une fois de plus, sur leur chemin, Anatole Pempius qui va les convaincre que celui de Grimpow est de rejoindre Paris. Ils vont bientôt se séparer pour laisser provisoirement Grimpow et Pempius rejoindre la capitale et ses dangers. Leur chemin va croiser de multiples personnages dont cette troupe de comédiens attachants (avec Sofi notamment)  qui vont eux aussi payer le prix fort à cette aventure.
A Paris, pourtant, le danger est plus que jamais présent, car l’inquisiteur assoiffé de pouvoir n’a pas dit son dernier mot, sa tête en dépend. Il va utiliser sa carte maîtresse, une jeune sorcière enfermée depuis plus d’une année dans les geôles de la tour du Temple : Agnès. Celle-ci est particulière car elle descend d’une tès ancienne et mystérieuse lignée de femmes étranges. Elle a de réels pouvoirs qui vont guider Gotzel vers Grimpow.
Mais pour Grimpow, Paris est aussi le moyen de se faire un nouvel ami et surtout de découvrir des endroits et des informations merveilleuses. La bibliothèque cachée dans les sous sols est fantastique (on regrettera que l’auteur ne s’y attarde pas et ne nous en fasse pas davantage découvrir les méandres) et puis nous balader dans le Paris du Moyen-Age.
Une aventure a cent à l’heure, peut-être moins complexe que la précédente, mais qui a gagné en rythme et en accessibilité.

 

On retient son souffle jusqu’au dernières pages du roman : batailles, découvertes merveilleuses, évènements et objets fabuleux, l’Histoire qui se mélange au récit, personnages construits en profondeurs, attachants, complots, haine, revanche, malédiction célèbre… Rafael Abalos fait montre d’une grande maîtrise du récit et nous entraine dans une aventure passionnante.

 

 

 

A lire sans délais !

Jean-Luc

05 décembre 2009

Bih-Bih et le Bouffron-Gouffron

Bih-Bih et le Bouffron-Gouffron.jpg

Claude Ponti
L'école des Loisirs, septembre 2009,28,5€

 

Bih-Bih a un ami, c'est un champignon qui marche...jusque là rien que de très normal !

Puis tout bascule à la page suivante : fabuleux ! Trois images plus loin, rien ne sera jamais plus comme avant : avec les héros, vous venez d'être avalés par le Bouffron-Gouffron qui vient de boulotter la planète terre, monstrueux et repus à souhait.

La suite des aventures de Bih-Bih va se faire à l'intérieur de la bête. Elle et son champignon vont changer de taille régulièrement et rencontrer des morceaux de terre qui font la part belle à des pans entiers de l'architecture mondiale, des châteaux de Louis II de Bavière en passant par les Caryatides de l'Acropole d'Athènes ou la porte des Lionnes à Mycènes...

Les statues et les livres parlent et Bih-Bih va devoir partir à la recherche de la première goutte de la première pluie tombée la première fois sur terre, pour sauver l'Ooïpopoille de la Terre. De pages en pages laissez vous porter par sa quête qui vous permettra de rencontrer des animaux fabuleux, de traverser la cité impériale, de plonger  au fond des océans avant d'atteindre le but ultime pour un festival de formes, de couleurs et de douceur finale... exit le Bouffron-Gouffron, pfuit, comme une vieille baudruche qui se vide.

 

Livre merveilleux par l'histoire qui nous est comptée, cet album enchanteur l'est aussi par son format, la taille des dessins, les doubles pages qui s'ouvrent tout en longueur et vous entrainent dans un tourbillon de sensations. Celles de bouger avec l'image, de sombrer dans le chaos. Une plongée dans un univers à la fois proche par les représentations de notre monde et totalement merveilleux et irréel avec l'utilisation qui en est faite, tout comme les multiples inventions chères à l'imaginaire de Claude Ponti.

 

Un album de rêve pour petits et grands à dévorer sans modération, tel un goinfre confortablement installé pour profiter du format. Un grand cru à offrir à vos amis de 7 à 77 ans pour qu'ils sachent que les histoires commencent parfois par la fin avant de revenir au début du monde !

 

Jean-Luc Clerc

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le plus jeune des templiers Tome I

LeplusjeunechevalierduGraal.jpg

Le plus jeune des Templiers
Tome I le gardien du Graal
Michael Spradlin
Traduit de l'anglais par Stan Barets
Editions Tourbillon, Octobre 2009, 12,95 €

 

 

Abbaye de Saint-Alban, mars 1191, le jeune Tristan vit avec les moines qui l'ont recueilli quand il était tout bébé.

Le jour où nous découvrons les lieux est particulier, en effet des Templiers en route pour Douvres sont de passage pour quelques heures qui vont bouleverser le destin de Tristan.

Vont s'enclencher alors toute une série d'aventures qui vont nous permettre de découvrir les Templiers, leurs mœurs, leur mode de vie, leurs objectifs, les voyages vers la Terre Sainte, les batailles sanglantes... Vous découvrirez également l'un des secrets, l'une des légendes les plus sensibles : celle du Graal. Les Templiers dit la légende en sont les dépositaires et les gardiens.  Et Sir Thomas va confier à Tristan le précieux trésor pour qu'il le ramène en sécurité en Angleterre. Mais le précieux objet est convoité par beaucoup de monde notamment Sir Hugh le très austère Templier.

Au devant de quelles aventures Tristan va-t-il se lancer ? Quels pouvoirs mystérieux le Graal détient-il ? ...

 

Un roman plaisant, rythmé et rempli de rebondissements. Des personnages bien construits, cohérents, attachants, qui donnent du relief à l'histoire et l'envie d'en connaître la suite. Des mystères, un fond historique cohérent. Tout est en place dans ce premier opus pour passionner les jeunes lecteurs.

Un premier tome palpitant qui s'achève de façon abrupte, juste histoire de rendre les fans fous de rage et d'impatience en attendant le tome suivant.

 

Joseph

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le marteau de Thor

Lemarteaudethor.jpg

Patrick Weber.
Editions Gulf Stream, Collection Courants Noirs, septembre 2009, 13,5€

 

La consternation règne sur le village  Viking de Randheim, le bateau de leur chef Bjorn Le Brave vient de rentrer au port mais rempli de morts, avec un barreur mourant et un chef disparu !

Que vont devenir son fils Kern et sa mère Freya ? Quel avenir leur sera réservé, alors que les ambitions d'Egill le Rusé et de ses deux fils font surface pour obtenir et garder le pouvoir ? Mais des évènements étranges ont lieu : Kern retrouve le Marteau de Thor de son père posé sur son oreiller un matin au réveil, qui l'a déposé ? Pourquoi les vols, les meurtres se multiplient-ils ? Cela vient-il de la colère de dieux comme certains semblent vouloir le dire ? Pourquoi les runes annoncent-elles d'étranges évènements ?

En danger Kern l'est, c'est évident ! Mais qui lui en veut et pourquoi ? Son père est-il vraiment mort et dans quelles conditions ? Ou alors est-il revenu du Walhalla pour se venger de son, de ses assassins ?

Qui, que se cache derrière ces évènements plus ou moins naturels ?

 

C'est à une plongée dans le monde des Vikings, de leurs légendes, de leurs lois à laquelle nous invite Patrick Weber. Bien documenté, le marteau de Thor, est un très bon roman, dont le rythme monte peu à peu et nous entraine dans des aventures étranges dépaysantes. Un roman dont les personnages ont de multiples facettes qui permettent des aventures nombreuses et tortueuses.

Montez à bord de ce Langskip fantôme et laissez vous emporter au pays des Vikings.

Un  très bon moment de lecture notamment pour les amateurs d'histoire de Vikings et de légendes nordiques.

 

Joseph

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Lapins, souris et compagnie

Lapinssourisetcompagnie.jpg

Olga Lecaye
L'école des Loisirs, octobre 2009, 25€

 

 

Ce livre hommage de l'éditeur est également celui de Grégoire Solotareff le fil de l'auteur qui signe une émouvante introduction aux cinq histoires parmi les plus belles et les plus merveilleuses de sa mère aujourd'hui disparue Olga Lecaye.

Des histoires fabuleuses : le petit lapin de Noël, vous entrainera avec Petit lapin qui aimerait bien se rendre utile, mais dont personne ne veut de son aide. Alors quand la neige tombe et bloque tout la nuit de Noël, lui le Petit lapin inutile à tous, il va partir à la recherche du Père Noël, sauvez quelques amis en route avant d'émouvoir le vieux bonhomme qui lui prêtera son traîneau pour partir retrouver ses parents inquiets. Et puis c'est Noël, alors.

Avec Didi Bonbon, une petite souris curieuse amatrice de bonbons merveilleux rencontre un Ogre-Loup terrifiant et se ...

Dans Docteur Loup, avec un petit lapin et sa maman, vous ferez le tour des docteurs de la forêt avant de vaincre les préjugés et la peur et de trouver le Loup qui lui seul saura le soigner.

Avec Neige, un loup tout blanc vous apprendrez la différence et les joies de l'amitié et puis la petite souris, celle qui ramasse les dents perdues par les petits lapins qui se croient très malins en se faisant arracher toutes les dents d'un coup ! Et alors, on dit merci aux lapins, parce que depuis la petite souris a du temps pour s'occuper des dents de nos enfants qui eux sont bien plus malins que les lapins en ne perdant leurs dents qu'une à une.

 

Cinq contes merveilleusement bien écrits et puis sublimement illustrés. La neige des contes vous transperce de froid, les couleurs éclatantes, le feu qui brûle dans la cheminée vous réchaufferont le cœur, vous donneront envie de rentrer dans l'image, de rejoindre ses petits héros.

 

Un très bel album, un hommage vibrant au talent d'Olga Lecaye qui n'est pas tout à fait partie et reste avec ses histoires merveilleuses quelque part parmi nous. Chapeau bas !

 

Jean-Luc

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

le festin de Noël

LefestindeNoël.jpg

Nathalie Dargent, Magali Le Huche
P'titGlénat, collection Vitamine, octobre 2008, 11€

 

Noël approche et pour le loup, le renard et la belette, l'idée de festin aussi : ni une ni deux, ils vont donc se mettre en quête de leur plat principal, qui tradition oblige, sera : une dinde !

C'est le renard qui s'y colle et fait une descente dans le poulailler qu'il prive d'un de ses principaux spécimens.

Mais le destin est parfois cruel, car à peine arrivée dans ce qui devrait être sa dernière demeure, la voici qui fait sa mijaurée et qui commence à donner son avis, sur tout, le ménage, la nourriture, les conditions de sa fin....

Et plus Noël approche et plus il va être difficile de la faire passer au statut de plat de résistance, jusqu'au moment ou notre dinde (qui n'en a en fait que l'aspect physique), va faire une proposition toute particulière aux trois carnivores...

Un livre plein d'humour, de clins d'œil sur l'amitié, la roublardise aussi. Inventif donc et formidablement illustré par tout le talent de Magali le Huche qui par ses dessins pétillants de malice, nous entraine dans cette formidable histoire de Noël. Vous devriez même avoir une furieuse envie de chanter « j'entends le loup, le renard et la belette...» en parcourant l'album.

A savourer sans modération !

Mathilde

 

 

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Hermux Tantamoq Tome IV

HermuxIV.jpg

Michael Hoeye.
Traduit de l'anglais (américain) : Mona de Pracontal.
Tome IV : l'élixir de rose
Albin Michel, collection Wiz, janvier 2009, 13,5 €

 

 

« Hermux Tantamoq : horloger et détective : un flair de souris ! Hermux s'embarque dans une nouvelle et périlleuse aventure : préparer son mariage avec la belle Linka ! En comparaison, rechercher le fils d'un célèbre rosiculteur ressemble presque à une récréation. Seulement, l'affaire dégage une véritable odeur de soufre, et Hermux se retrouve même au beau milieu d'une guerre entre parfumeurs ! A plonger les moustaches dans le monde des roses, Hermux risque beaucoup plus que de se faire piquer le museau... »

 

Il en est de certaines séries comme des goûts de madeleines ou de saveurs d'autrefois, un doux parfum d'enfance. Et avec Hermux Tantamoq c'est un peu la même chose : quand le tome IV des aventures de cet adorable horloger est sorti : divine surprise après cinq ans d'absence, ce fut l'effervescence.

Et oui Michel Hoeye nous revient en cette année 2009 pour nous offrir de nouveau une plongée dans le monde merveilleux de Pinchester où tout le monde est soit souris, soit écureuil... mais ces animaux au poil si doux, n'ont pas forcément les mœurs si paisibles que cela. De nouveau lancé dans une nouvelle enquête face à la terrible et perfide Tuka Mertslinn et ses acolytes sans foi ni loi, Hermux va devoir assurer ! Abeilles tueuses, parfums dévastateurs... mais où Hermux va-t-il trouver le temps de préparer son mariage ? Ouiiiiiii il va y arriver.

Superbement bien écrite, fraiche, bourrée d'inventions, de bonnes idées, cette série est à offrir sans tarder à tous les jeunes et moins jeunes lecteurs de votre connaissance. Bien évidemment, vous serez également obligés de leur offrir une ou deux douceurs à grignoter tant les beignets gloutonnement avalés par les héros à longueur de pages les feront saliver.

Les trois premiers tomes avaient été applaudis pas la presse du New York Times en passant par les journaux français qu'ils soient adultes ou pour la jeunesse : le tome IV est dans la lignée, de même qualité. Un régal de lecture !

 

Chez Albin Michel on aime les souris ; avec Geronimo Stilton l'autre star de la maison c'est Hermux. Pour les amateurs, n'hésitez pas à découvrir la série : drôle, très bien écrite, pleine d'inventions et de découvertes toutes plus merveilleuses les unes que les autres. Un vrai plaisir décliné en quatre tomes dont voici le résumé des trois premiers.

 

Letempsnes'arrêtepaspourlessouris.jpg

Tome I : le temps ne s'arrêt pas pour les souris.

Dans ce premier volume, vous découvrirez le personnage, une adorable souris et son monde extraordinaire : « Hermux Tantamoq aime par-dessus tout les montres, les pauses-café du matin et sa coccinelle apprivoisée, Terfèle. Jusqu'au jour où Linka Perflinker, aviatrice intrépide, fait irruption dans sa boutique et dans sa vie.

Quand Linka disparaît mystérieusement, Hermux se lance à sa recherche et son existence paisible bascule dans l'imprévisible. La course contre la montre a commencé...

 

 

Lessablesdutemps.jpg

Tome II : Les sables du temps.

 

Dans ce deuxième tome fabuleux, vous partirez à la découverte d'une civilisation perdue : en effet chez les rongeurs, il y a un tabou suprême : le CHAT ! Et oui sous le sable se cache une civilisation étrange, superbe clin d'œil à nos pyramides.

 

« A Pinchester, la ville des rongeurs de tout poil, on ne croit pas à l'existence des chats, ces animaux monstrueux. Pourtant Hermux Tantamoq apprend d'une grande pyramide des chats se trouve quelque part dans les sables du désert. Il propose à l'aviatrice Linka Perflinker de partir à sa recherche. Trouveront-ils ce lieu extraordinaire ? Et Hermux saura-t-il profiter de ce périple mouvementé pour conquérir le cœur de l'intrépide aventurière ? »

 

LEssourismènentladanse.jpg

 

Tome III : Les souris mènent la danse.

 

Ce qui devait être le dernier tome de la série, entrainera note souris dans le monde du music-hall. De nouveaux des aventures trépidantes.

« Hermux Tantamoq s'aventure dans les coulisses du music-hall pour démasquer un dangereux saboteur. Dans ce monde fou du show-business, démasquer les coupables n'est pas de tout repos. Bientôt, Hermux reçoit des lettres de menace...Mais le pire reste à venir. Un célèbre cinéaste a décidé de séduire Linka, la belle aviatrice aventurière dont Hermux est secrètement amoureux, tandis que d'inquiétants accidents surviennent au théâtre. Cela fait beaucoup pour une seule souris, même secondée par Terfèle, la plus futée des coccinelles ! »

 

Jean-Luc Clerc

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

30 novembre 2009

Maman ?

maman?.jpg

Maurice Sendak (illustrations), Arthur Yorinks (scénario),
Matthew Reinhart (création des mécanismes)
L'école des Loisirs, septembre 2009, 28,5 €

 

 

«  Ils sont tous là ! De Dracula à la créature de Frankenstein, tous les plus horrifiques les uns que les autres. Mais rien ni personne ne semble pouvoir effrayer ce petit garçon qui cherche résolument sa maman parmi les monstres, et ne manque pas, au passage, de leur jouer un bon tour à chacun. Un livre affreusement drôle. »

 

 

Impressionnant la qualité de ce pop-up. Ces livres animés sont à la mode depuis quelques années, mais pas toujours avec bonheur, c'est soit l'animation qui gêne, soit l'illustration complètement à côté de la plaque. Alors qu'ici tout est au diapason, tout fonctionne merveilleusement bien. Et il est vrai qu'on ne peut que sourire et s'amuser face à ce petit « monstre », ce garçon en grenouillère bleue ciel que rien ni personne n'impressionne, tout concentré qu'il est dans la recherche de sa maman.

Mais, bon, on a beau être en recherche, il faut bien prendre le temps également de régler leur compte à ces créatures de cauchemar. Qui des deux de l'enfant ou des monstres aura le plus peur ? Pas gagné d'avance ! Mon moment préféré ? Le sort fait à la momie : hilarant ! Un livre rempli de références cauchemardesques avec une multitude de détails qui raviront petits et grands.Et puis il faut bien l'avouer, il à l'air content de retrouver sa maman : nous on est dubitatif, pas étonnant qu'il ne soit pas effrayé !

 

Un excellent moment pour les petits (et pour nous les grands aussi) pour découvrir les monstres de légendes tout en s'amusant et en apprenant à gérer ses peurs. Fantastique et effrayant à souhait : c'est selon !

 

Jean-Luc

Publié dans #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Ulysse Moore Tomes I à VI

UlysseMooreVI.jpg

Pierdomenico Baccalario
Traduit de l'italien par Marion Spengler
Tome VI La première clef
Editions Bayard Jeunesse, novembre 2008, 10€90

 

Quand on arrive au sixième tome d'une série, on peut se dire qu'on est blasé, lassé de ces histoires et qu'il est grand temps que cela s'arrête.

Et bien pas vraiment en fait. Avec Ulysse Moore, Pierdomenica Baccalario nous met à rude épreuve et nous entraine une fois de plus dans un tourbillon d'aventures plus palpitantes les unes que les autres. Le cycle s'achève ici en beauté et vous ne serez pas déçus : même ceux qui pensaient avoir tout découvert, tout prévu risquent fort d'être particulièrement surpris.

 

Les aventures de ce sixième tome nous permettent de retrouver nos héros habituels, ainsi que de nouvelles têtes. Les aventures oscillent entre le Jardin du Prêtre Jean et Kilmore Cove. Peu à peu de nouveaux personnages entrent en scène, d'anciennes légendes sont expliquées, les liens complexes entre les différents personnages se dévoilent. Vous découvrirez les Monte-en-l'air, les Vit-sous-Terre et commencerez à en savoir un peu plus sur les bâtisseurs : ceux capables de créer les portes.

 

Des histoires de familles, des éléments fantastiques comme cette fontaine de l'éternelle jeunesse, des personnages approfondis, complexes à souhait et des rebondissements imprévisibles.

 

Plongez avec délice dans le dernier tome paru des aventures d'Ulysse Moore, découvrez les mystères, et tentez de retrouver la première clef !

 

Un tome VI éblouissant, juste histoire de nous laisser souffler
avant l'automne prochain :


à bientôt pour de nouvelles aventures en novembre 2010 (source éditeur).
Voici les couvertures des nouveaux tomes sortis en Italie

8925-180x240.jpg 0420-180x240.jpg0467-180x240.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Côme

Lire la suite

Publié dans #Ados, #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L'âge d'ange

L'âged'ange.jpg

Anne Percin
L'école des Loisirs, collection Médium,
septembre 2008, 8€

 

« Au Gymnasium, le lycée de la ville haute, il y a les jaguars, programmés pour la réussite, et quelques rois du ruisseau, des Gavroche et des Esmeralda égarés. Comme Tadeuz et ses mains rouges. Il porte des maillots de sport ou des chemises de bûcheron, vit en banlieue, excelle en russe.

Personne ne le connaît vraiment. Il est étrange, bizarre, solitaire, d’ailleurs.

Un peu comme cet ange, sans sexe et sans âge, qui se noie dans les pages des livres, au point d’en oublier les autres et son propre corps. Un ange de dix-sept ans qui pense, dort, rêve en grec, sa matière préférée. Une passion qui s’incarne dans Amours des dieux et des héros, le livre le plus précieux de la bibliothèque du lycée.

Un jour, cette raison d’être disparaît des rayonnages. A son retour, le livre n’est plus le même, avec, entre ses pages, les traces d’un autre. Comment alors supporter la réalité quand le paradis est aux mains rouges d’un inconnu et que la vie gronde de plus en plus fort, de plus en plus dangereusement ? »

 

Que dire ? Comment dire ? Ce livre est un brulot, il se lit d’une traite, sans respirer ou presque, jusqu’au bout, à la dernière ligne. Un livre bouleversant, d’une justesse incroyable, d’un réalisme brutal et déchirant. Lui le pauvre au destin tout tracé, elle de la haute société protégée, n’avaient rien pour se rencontrer sauf le « fatum » ! Et il peut parfois être cruel et nous emmener vers la fin sans possibilité de retour, au bord des larmes.

 

La tension monte peu à peu, lorsque l’auteur dévoile ses personnages, leurs blessures secrètes, leur destin. Un roman magnifiquement écrit  à la limite du texte littéraire classique. Anne Percin a déjà écrit de très bons romans, elle signe ici un texte bouleversant et irremplaçable. A lire, relire et faire découvrir.

 

Jean-Luc  Clerc

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Au pays des fées et Au volant du camion de pompier...

Aupaysdesfées.jpg

Au pays des fées,
Madeleine Deny
Illustratrice Florence Langlois
Editions Tourbillon, septembre 2009, 13,95€

 

« Pique-nique au pays des fées : Toute habillée de rose, la princesse Aurore arrive au pays des fées. Elle est invitée à pique-niquer avec ses amis les lutins puis doit retrouver son amie la fée, Lisebelle, dans le champ de fleurs. Mais attention, la sorcière veut l'attraper. Aurore compte sur toi pour bien la guider vers ses amis. »

 

Suivez les deux héroïnes Lisebelle et Aurore au gré de leurs aventures : l'accident ; la dragon en colère ; attention à la sorcière ; à la cuillette ; un cadeau fleuri...

 

 

Auvollantducamiondepompier.jpg

Au volant du camion de pompier trouve le bon chemin
Madeleine Deny
Illustrateur Philippe Bucamp
Editions Tourbillon, septembre 2009, 13,95 €

 

« Le garagiste, Monsieur Mécano, conduit ses enfants à l'école et les pompiers partent éteindre un feu. Mais attention, la dépanneuse ne doit pas gêner le camion des pommiers !

Monsieur Mécano et le capitaine Pimpon comptent sur toi pour bien les guider. »


Suivez les héros et naviguez avec leurs véhicules au gré de leurs aventures palpitantes : la panne ; le taxi ; l'accident, la réparation, la course-poursuite...

 

 

Deux livres pour les petits de deux à quatre ans et franchement plus : il faut absolument être avec un adulte pour trouver les énigmes et suivre les consignes. Les petits doigts seront ravis de se promener dans le labyrinthe qui leur permet de faire voyager les camions ou la fée selon le livre avec lequel vous choisirez  de jouer et de vous amuser. Chaque livre est accompagné d'un livret qui présente les différentes énigmes : on joue en réfléchissant, en se repérant dans l'espace, pour faire bouger les héros sur le plateau cartonné qui permet les déplacement juste en face : du solide à priori ! Et puis, il y a les solutions et les explications pour les routes à ne pas prendre.

Et à la fin d'autres propositions de jeux et d'aventures : deux très bons livres pour laisser libre cour à l'imagination.

 

C'est drôle, ludique, et puis les plus grands pourront aussi s'y intéresser en lisant les énigmes et en cherchant à se repérer et le piquer à leur petit frère...

Deux livres forts sympathiques pour les plus jeunes et leurs parents : bien évidemment le  pays des fées est pour les garçons et le camion de pompier pour les filles ! (un peu d'ouverture d'esprit tout de même !)

 

NDR : les enfants sur qui les livres ont été testés protestent, notamment les filles en disant que les fées c'est rose et pour elles... pffff !

 

Même pas vrai !

 

Joseph

27 novembre 2009

Mon sorcier bien-aimé

Monsorcier bien-aimé.jpg

Audren
L'école des Loisirs, collection Neuf, septembre 2009, 8 €

 

 

L'auteure de ce livre croit aux fées, aux anges gardiens et au temps élastique évoqué dans les aventures d'Olsen Petersen... Il paraît même qu'elle est un peu sorcière, fée et magicienne !

 

C'est donc tout naturel qu'elle nous raconte la vie de la famille Casablanquette, sorciers de générations en générations. Et dans la famille Casablanquette, c'est Amazir 9 ans et son balai magique, Virgile, qui nous intéressent.  Même que sa baquette magique s'appelle blop !

Alors là, je vous vois venir, ouaous un sorcier, trop bon ! Ben, non ! Ras le bol de la magie, lui Amazir il rêve d'être comme n'importe lequel des humains de son entourage : faire son lit, ranger sa chambre, faire ses devoirs, lire des livres, enfin naturellement sans claquer des doigts. Surtout il est amoureux de Leslie Cocovino.

Et là, c'est la catastrophe : « J'ouvre le vieux grimoire et je prononce la formule magique :
Par le bazar du grand hasard.
Faites qu'à tous mes pouvoirs
Je dise enfin au revoir » ...

L'entrée dans la vraie vie, sans magie, il trouve cela formidable, jusqu'au jour ...

 

Un petit livre insolent, très drôle (vous devriez aimer la manie des balais volants de la famille). Un livre intelligent, qui sous le prétexte de la magie fait réfléchir sur la différence, la famille, son poids, sa nécessité...

 

Un petit livre magique, qui se lit d'une traite pour rêver qu'un jour une fée vous appelle mon sorcier bien-aimé.

 

Jean-Luc

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Eole, Circé et les Sirènes

Eole,Circéetlessirènes.jpg

Nathalie Laurent (texte), Soledad Bravi(illustrations)
L'école des loisirs, collection loulou et Cie, octobre 2009, 12 €

 

 

Ulysse est certainement l'un des héros les plus célèbres de la mythologie grecque. Et les deux auteures de ce petit pavé s'en donnent à cœur joie pour nous entrainer derrière l'homme aux mille ruses.

 

Dans la première partie, Eole le dieu des vents veut remercier Ulysse, il lui fait cadeau d'un sac mystérieux dans lequel les vents violents sont enfermés. Mais alors qu'ils approchent enfin de la fin du voyage, ses compagnons fous de curiosité ouvrent le sac et c'est la catastrophe.

 

Les vagues vont alors les entrainer vers l'île de Circé où il va falloir  toute la ruse d'Ulysse et l'aide des dieux pour venir à bout des sortilèges de la magicienne.

 

Et enfin les sirènes : ah les sirènes... merveilleuses sirènes : la page  où trois d'entre elles sont installées sur un rocher en train de chanter vaut le détour...

 

 

Un joli livre cartonné, un petit cube qui tient bien dans la main. Un livre drôle et intelligent pour découvrir la mythologie de façon ludique et cohérente. La mythologie c'est passionnant, mais parfois compliqué et les deux auteures Nathalie Laurent et Soledad Bravi allient leur talent pour la rendre accessible aux plus jeunes : bravo !

 

Jean-Luc

Adama N’Diaye, le tout premier Griot du monde

Letoutpremiergriotdumonde.jpg

Alain Korkos
Bayard Jeunesse, Octobre 2009, 10,90 €

 

« A la création du Monde, le tout premier arbre fut un baobab. On l'appela Gouye-le-Baobab. Dressé au milieu d'une savane, il regardait vivre les animaux et finit par connaître une quantité d'aventures qu'il ne pouvait raconter à personne. Parce que les baobabs ne parlent pas. Sauf dans certaines contes, mais pas dans celui-ci...

 

Les quatre contes de cet album sont inspirés de la tradition des griots d'Afrique de l'Ouest. Ils s'inspirent de la tradition des Wolof, qui forment une ethnie installée au Sénégal, en Gambie, en Mauritanie et au Mali. »

 

Dans le premier conte, on nous raconte le désespoir du baobab déçu de ne pas pouvoir raconter toutes les histoires qu'il connaît. Sa rencontre avec Adama N'Diaye va être salvatrice. Ce dernier grâce au savoir et aux histoires de Gouye-le-Baobab va devenir le tout premier Griot du monde.

 

Le deuxième est celui de Nièye-l'Eléphant, Jasit-le-Crocodile et Kong-le-Poisson-Chat. Un conte merveilleux pour apprendre pourquoi les crocodiles sont verts, les poissons-chats gris et le ciel parsemé d'étoiles brillantes.

 

 

Croco.jpg
in, Adama N'Diaye, le tout premier Griot du monde,Alain Korkos Bayard Jeunesse, octobre 2009

 

Le troisième conte raconte comment Bouki-la-Hyène gagna ses taches.

 

hyène I.jpg
in, Adama N'Diaye, le tout premier Griot du monde,Alain Korkos, Bayard Jeunesse, octobre 2009

 

 

Pénible la hyène ? C'est peu de le dire : un conte fantastique qui vous fera découvrir que tout le monde se désolait qu'elle n'ait pas obtenu gain de cause concernant son pelage tellement elle pleurait et comment tout le monde va devenir fou quand elle a obtenu gain de cause et qu'elle s'est mis à ricaner : comme une hyène !

 

 

 

Hyène II.jpg
in, Adama N'Diaye, le tout premier Griot du monde, Alain Korkos,Bayard Jeunesse, octobre 2009

 

 

 

Et enfin, un petit dernier : aujourd'hui la girafe est muette, elle a un long cou, et le caméléon peut revêtir toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Mais savez-vous pourquoi ?

 

Des contes traditonnels qui nous entrainent dans un monde intemporel où les éléments comme le ciel, la terre, le feu, les arbres, la pluie ont un nom et prennent vie. Un monde où les histoires tentent de donner sens et explication au quotidien en le parant de milles paillettes de la magie et de l'imaginaire. Des contes superbement mis en valeur dans un écrin bleu et blanc avec des dessins épurés tout en formes géométriques : fabuleux. Laissez-vous transporter.

 

Un livre de rêve pour les fêtes. Sublime.

 

Jean-Luc

 

24 novembre 2009

Mes deux Allemagne

Mesdeux Allemagne.jpg

Mes deux Allemagne
Anne C. Voorhoeve
Traduit de l'allemand par Florence Quillet
Bayard Jeunesse, Collection Millezime, octobre 2009, 11,9€

 

« En 1988, l'Allemagne est toujours divisée en deux pays distincts, séparés par une frontière réputée infranchissable.

Lilly habite à Hambourg, en Allemagne de l'Ouest, et a tout juste treize ans lorsqu'elle se retrouve orpheline. Son père est décédé quand elle était petite, et sa mère vient de mourir d'un cancer. Elle rencontre pour le première fois sa tante Lena, qui a obtenu l'autorisation exceptionnelle de quitter l'Allemagne de l'Est où elle vit, pour se rendre à l'enterrement de sa sœur. Lilly s'attache à cette femme douce et chaleureuse et reste inconsolable après son départ. Elle n'a plus qu'elle au monde, et Lena a dû repartir de l'autre côté du Mur...

Confiée à une tutrice, qui compte la placer dans une famille d'accueil  pour Noël, Lilly échafaude le projet insensé de rejoindre sa tante. Elle ignore alors que le mur de Berlin tombera le 9 novembre 1989. »

 

Mes deux Allemagne est une plongée directe, sans protection, dans le monde de Lilly et dans celle de sa double identité d'Allemande de l'ouest et de l'est. Sa situation particulière  permet à l'auteur de nous entrainer dans la vie d'une famille qui a fait les frais de l'histoire, de la construction du mur, de la construction de deux Allemagne. Elle permet au fil des pages de découvrir les deux mondes et surtout celui de l'est, de cette Allemagne construite de façon si étrange avec ses paradoxes et son cauchemar totalitaire de surveillance de ses citoyens, le moindre d'entre eux étant potentiellement un espion au service de sa redoutable police politique : la Stasi.

Une description fidèle sans amertume ni « Ostalgie » particulière de cette RDA, de ses travers, de ses illusions, mais aussi de ses qualités ! Et puis surtout ce que l'on ressent ce sont les dégâts provoqués chez ce peuple par cette longue séparation, par cette incompréhension mutuelle sur des détails, des futilités, qui font qu'un mur peut-être plus vivace et long à abattre s'est peu à peu mis en place.

Un roman bouleversant sur le deuil, la découverte de l'autre, de la nécessité des compromissions pour sauver l'essentiel : les gens qu'on aime ! Une très belle histoire de vie celle de Lilly.

 

Un très bon roman, très bien construit et historiquement cohérent. De nouveau un excellent travail qui a toute sa place dans la collection Millézime de Bayard Jeunesse. Une sortie au bon moment avec les commémorations de la chute du mur de Berlin.

A compléter pour les plus grands ados et leurs parents avec le film La vie des autres de Florian Henckel von Donnersmarck (Oscar du meilleur film étranger 2007)

 

Exigeant et bouleversant : A lire !

 

Jean-Luc Clerc

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Monsieur Monsieur et Mademoiselle Moiselle

Lechapeauàsecrets.jpg

Claude Ponti
Bizarre...Bizarre ; le chapeau à secrets ; les chaussures neuves ; une semaine de Monsieur Monsieur ; les montres molles ; un thé d'été ; le réfrigogérateur.
L'école des Loisirs, 6,5 €

 

La première fois que j'ai vu Monsieur Monsieur et Mademoiselle Moiselle, j'ai d'abord été séduit par le graphisme étrange et doux à la fois. Et puis leurs noms, et le format de publication ajoute encore au charme. Moins drôles que leurs confrères jaunes et insupportables, ces deux étranges bestioles n'en sont pas pour autant moins attachantes. Claude Ponti leur a une nouvelle fois insufflé tout son talent pour réfléchir, s'émouvoir et grandir, en réfléchissant à des sujets graves comme l'amour ou la mort. Le tout dans un univers fantastique, ou la réalité se mêle au fantastique et au mystère.

 

Jean-Luc

Lire la suite

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le Petit Chaperon Rouge

Lepetitchaperonrouge.jpgLouise Rowe
Mango Jeunesse, octobre 2009, 14,95€

Un grand classique des contes enfantins : le Petit Chaperon Rouge, revisité par Louise Rowe dans un superbe livre pop-up.

L'histoire est classique, vous la connaissez et c'est l'une de ses nombreuses versions. Dans celle-ci , le Chaperon s'en sort bien comme la grand-mère et comme le loup qui s'enfuit à toutes jambes à la fin. Et puis la morale habituelle, « J'aurais du écouter ma mère quand elle m'a avertie de ne pas parler aux inconnus ». Mais mieux vaut prévenir que guérir en la matière, tout le monde connaît la symbolique du conte et ses implications dans l'éducation des jeunes filles à l'époque, aujourd'hui de nos enfants.

Ce livre absolument magique vaut surtout par la qualité de ses illustrations, une véritable petite merveille :  je vous laisse juger par vous même !

 

 

 

 

Loupchaperon.JPG
in, Le Petit Chaperon Rouge, Louise Rowe, Editions Mango Jeunesse, octobre 2009

Une petite merveille à découvrir de toute urgence pour les plus petits et à relire pour le plaisir des yeux autant que celui de raconter l'histoire pour les plus grands.

 

Jean-Luc