Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 janvier 2022

A l’infini

Amandine et ses lutins vous souhaitent une très belle année 2022 

 

9782278100682-001-T.jpeg

Une petite créature heureuse de se lever en même temps que ses parents. Une petite chose qui découvre la vie, le monde et s’émerveille : d’où vient l’eau ? Comme il serait bon de savoir nager …et qui entraine papa et maman dans sa course aux questions. Un album léger comme une plume, tant par le format que par les illustrations entre vers et bleu qui amènent à la découverte, à la surprise et au calme absolu. Une lecture douce et tendre à savourer sans modération avec les petits. 

 

Jean-Luc 

 

9782278100682_1.jpeg

 

9782278100682_2.jpeg

 

9782278100682_3.jpeg

 

illustrations © Didier jeunesse. tous droits réservés, merci 

A l’infini 

Suzy Chic, Cécile Weber

Illustrations : Monique Touvay 

Editions Didier jeunesse, 10 mars 2021, 11,9 € 

27 décembre 2021

Matin Minet : à l’intérieur

419S03Szb1L.jpeg

 

Ce petit album est parfait pour l’hiver. Il nous conte l’histoire de Matin Minet et de son colocataire Hadek un petit charançon. Il neige dehors, alors, il s’occupent comme ils peuvent, Hadek s’installe confortablement avec ses livres et Matin Minet lui calfeutre la porte et les fenêtres et range la maison. Mais au fil des jours alors que la neige n’en finit pas de tomber, il s’ennuie et c’est Hadek qui va le sortir de cette situation en lui proposant de se plonger dans les histoires qu’il dévore et que bientôt ils vont partager tous les deux. Anne Herbauts offre à nos jeune amis une histoire douce et chaude, d’amitié et de découverte, d’amour des livres qui toujours nous font grandir et occupent, enrichissent notre imaginaire. Merveilleux conte d’hiver à lire blotti au coin du feu… 

 

Jean-Luc 

 

Matin Minet : à l’intérieur   ; Anne Herbauts ; Editions l’école des loisirs, collection Pastel, 10 novembre 2021, 11,5 €

Maya & Mine

DEUX_2021_MAYA_coverLR.jpg

Mais que fait donc ce chat trempé sous la tempête face à la fenêtre de Maya. C’est Mine. Alors Maya décide de prendre les choses en mains et de retrouver la maison du chat. Mais rien à faire, impossible, elle n’est à personne. Alors dans un dernier effort, Maya va suivre Mine jusqu’au port où elle retrouvera ses maîtres et fera un cadeaux merveilleux à Maya : Moby son petit chaton qui lui souffre du mal de mer et donc va rester sur terre avec elle. 

Ce délicieux conte nous entraine dans un univers incroyable avec des multiples détails, le boa qui tourne de page en page, malgré la pluie et le vent et ce petit coté Quentin Blake absolument délicieux. C’est simple, ouvrir cet album c’est l’adopter. Foncez. 

 

Jean-Luc 

DEUX_2021_MAYA_coverLR.jpg

 

Maya & Mine  

Caroline Magret

Editions 2, 14 octobre 2021, 16 € 

Dans le ventre du loup

DEUX_20_VentreLoup_cover_lr.jpg

Il a l’air bien mignon ce loup.  Il avait bien repéré ses habitudes et tout s’est passé presque doucement, le sourire, les dents et puis la chute dans le noir. Alors la petite fille s’est demandée où elle était tombée et a vite compris qu’elle n’était pas seule. Pourtant les autres quand ils ont enfin accepté de se montrer étaient découragés, résignés. Mais elle ne l’a pas entendu de cette oreille et elle a commencé à frapper, à crier et le loup a fini par rendre grâce et renvoyer tout ce petit monde à la surface. Elle est étonnante cette version du petit chaperon rouge, dont elle est inspirée au début, un mélange de ce conte et d’autres comme celui des sept chevreaux qui comme les héros de ce livre finiront par sortir du ventre de ce petit loup glouton. Les images enfantines et douces, cachent cependant une histoire à plusieurs degrés qui disent les dangers des inconnus même et peut être surtout quand ils ont l’air gentils et la vigilance  nécessaire qu’il faut garder. Une histoire, qui pourrait être cruelle mais qui au final se termine bien pour le plaisir de tous. Histoire et illustrations se combinent pour notre plus grand plaisir. 

 

Jean-Luc 

 

DEUX_20_VentreLoup_cover_lr.jpg

Dans le ventre du loup  

Thomas Scotto 

Illustrations Carmen Mok 

Editions 2, 28 octobre 2021, 14,5 €

Dulcinée

Ole Könnecke s’est lancé dans un conte que vous allez tous adorer. Dulcinée est une petite fille qui vit heureuse dans en lisère de forêt avec son papa adoré. Tous les deux mènent une vie paisible et heureuse,  mais bien évidemment interdiction formelle de rentrer dans la forêt trop dangereuse car une sorcière y habite. 

dulcinee.png

 

Mais ce jour là c’est l’anniversaire de Dulcinée et papa prépare son dessert préféré : les crêpes à la myrtille. Mais ce jour là les deux ont oublié tout simplement d’acheter des myrtilles. Alors papa prend son courage à deux mains et fonce dans la forêt en se disant qu’il va bien en trouver. Mais là c’est la catastrophe parce qu’il va rencontrer la sorcière qui le transforme en arbre. 

Alors Lorsque Dulcinée ne voit pas rentrer son papa  que va-t-elle faire ? Osera-t-elle affronter la forêt ? Reconnaîtra-t-elle son papa transformé en arbre ? Trouvera-telle le château entouré de douves emplies de monstres ? La sorcière, totalement idiote qui ne se rappelle jamais de ses sorts, aura-telle le temps de la transformer en lisant une formule de son livre ? A toutes ces questions et à d’autres encore vous aurez les réponses en dévorant ce petit livre de conte tout mignon par le format, formidable par l’histoire et délicieux par les illustrations toujours fraiches et étonnantes de Ole Könnecke. Un conte merveilleux pour sourire, découvrir et s’émerveiller. Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

 

dulcinee.png

Dulcinée  

Un conte magique d’Ole Könnecke

Editions l’école des loisirs, 13 octobre 2021, 13 € 

Sur la route des monstres !

Sur la route des monstres ! .jpeg

Mia et sa grande soeur sont envoyées par leur maman en direction de la déchetterie pour jeter tous ces vieux trucs qui encombrent la maison. 

Alors qu’elles partent avec leur carriole pleine de bric-à-brac leur maman leur lance un dernier avertissement, version conte d’autrefois : attention aux monstres, ils sont de sortie. 

Et en effet leur route va croiser toutes sortes de monstres qu’elles connaissent déjà plus ou moins sauf un, et qui en leur barrant la route, vont à chaque fois les délester  d’une partie de leur cargaison. A la fin il ne restera rien et les deux soeurs reviendront à la maison sur une drôle d’équipage. 

On aime l’histoire et ses rebondissements et répétitions qui plairont beaucoup à tous et notamment aux plus jeunes. On aime mais alors particulièrement les illustrations de cet album qui sont superbes : entre la finesse des deux soeurs et de tout leur cirque et les monstres énormes créatures, tâches de couleurs et boules d’énergie sur patte, c’est un festival pour les yeux, un vrai bonheur. 

Un album magique, pour parler de monstre, d’aventures et de folie. On adore ! 

 

Jean-Luc 

 

Sur la route des monstres ! .jpeg

Sur la route des monstres !  

Mark Janssen

Texte adapté de l’anglais  

Editions kaleidoscope, 13 octobre 2021, 13,5 € 

Mystère dans le grenier

91r7gyfXCjL.jpeg

 

Retrouver les toutous de Dorothée de Monfreid est toujours une régal. Cette fois-ci nos amis sont installés tranquillement en train de jouer quand d’un coup un grand bruit éclate à côté. Couinements, grincements, on ne sait pas trop ce que c’est mais les amis se donnent du courage pour aller voir qui fait autant de bruit dans ce vieux grenier. Ils vont alors se déguiser pour affronter le monstre et avoir une drôle de surprise.Allez, on vous laisse découvrir, mais on peut quand même vous dire que cela se termine bien par un très bon moment entre amis. Couverture cartonnée, pages renforcées souples, décors et illustrations au top, histoire d’amitié et de groupe toujours aussi réussi. On aime toujours et encore les toutous de Dorothée de Monfreid. Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

Mystère dans le grenier 

Dorothée de Monfreid

Editions l’école des loisirs, , collection loulou & Cie, 13 octobre 2021, 12 € 

Dans la forêt sombre et profonde

91FCGso1-6L.jpeg

Un petit  album hilarant dans lequel  Delphine Bournay  entraine le jeune lecteur dans un petit jeu malin qui lui rappellera bien des situations et le fera sourire et rire aux éclats. Mais qu’est ce que c’est que ce bazar dans la forêt ? Des yeux inquiétants qui luisent dans la nuit, des gros qui s’entrechoquent et voilà qu’en plus il y a des hurlements qui réveillent toute la forêt. C’est alors que surgit maman loup pas trop contente et qui va demander à ses petits monstres pourquoi ils ne dorment pas et qu’est ce que c’est que ce tintamarre. Et là, tout y passe, elle aurait oublié, le câlin, l’histoire, les bisous … mais en fait si elle a oublié la chanson … nous vous laissons découvrir cette joli comptine qui saura bercer les petits loups et rendre le calme à la forêt pour terminer la nuit tranquille, enfin on l’espère. 

C’est drôle, malin et les situations cocasses s’enchainent les unes après les autres. La tête de la maman loup pour trouver une solution et masquer son exaspération est parfaite et drôle à souhait et les petits monstres dont on ne verra que l’un de leurs envoyés négociateur sont adorables. Les illustrations sont top et le fond dominant génial. Alors ? Un petit tour dans la forêt sombre et profonde ? Bande de froussards va ! 

 

Jean-Luc 

 

91FCGso1-6L.jpeg

Dans la forêt sombre et profonde

Delphine Bournay

Editions l’école des loisirs, 10 novembre 2021, 12 €

La grande escapade : un livre randonnée

147508_couverture_Hres_0.jpeg

 

147508_interieure_Pages Interieures_0.jpeg

 

147508_interieure_Pages Interieures_1.jpeg

 

147508_interieure_Pages Interieures_3.jpeg

 

Illustrations © Le Seuil Jeunesse. tous droits réservés. Merci 

 

Brume s’ennuie ce matin. Elle décide alors de partir en randonnée dans sa montagne si belle. Elle nous entraine avec elle dans sa promenade insolite et nous fait découvrir des endroits, des paysages, des plantes, des animaux qu’on n’a pas l’habitude de voir si on n’est pas montagnard. Mais elle va aussi nous embarquer avec elle à la découverte de ses sentiments et de ses émotions : la crainte, l’émerveillement, le repos … autant de sensations qui émaillent la randonnée. Les paysages se dévoilent cachés derrière les flaps, comme certains animaux ou plantes. Le pop-up central se déploie en majesté et nous offre une super vue sur les massifs enneigés et la descente vers la vallée et la maison qui fleure bon  la tarte aux myrtilles est un vrai délice. A la fin Brume nous fait un petit récapitulatif des différentes espèces d’animaux et de végétaux qu’elle a croisé et c’est vraiment chouette.
Le vent de la liberté pour l’histoire et la balade seule dans les hauteurs, le gout de la découverte pour la leçon de botanique et des différentes espèces vivant dans les différents étages de la montage, le tout mis en valeur par les textes et les illustrations formidables de Clémentine Sourdais. Un album découverte, promenade, histoire, le tout enchanté par les flaps et le pop-up central. On aime beaucoup. 

 

Jean-Luc 

 

147508_couverture_Hres_0.jpeg

La grande escapade : un livre randonnée

Clémentine Sourdais 

Editions du Seuil jeunesse, 26 novembre 2021, 16,9 €

L’Amazone, fleuve de la biodiversité

L-amazone-fleuve-de-la-biodiversite.jpeg

Ce documentaire à la couverture cartonnée aux bords arrondis est un drôle de petit livre qui attire le regard directement comme quelque chose de précieux et de rare. Sa couverture épaisse s’ouvre sur une publication de très grande qualité avec un papier épais sur lequel le lecteur pourra partir à la découverte de ce fleuve mythique.
Ses origines ? Compliquées à découvrir. Un monde de l’eau sur lequel et autour duquel vont se développer des civilisations différentes, des peuples aux coutumes étonnantes. C’est aussi un fleuve sur lequel il faut naviguer, surfer.
Mais c’est aussi un fleuve qui a donné son nom à cette région avec la forêt et sa biodiversité si précieuse et fragile à la fois. Le documentaire parle également un peu d’histoire avec l’arrivée des colons espagnols et portugais et les conséquences funestes sur la population notamment. Il évoque aussi le problème des ressources et de leur exploitation …

On se sent bien dans ce très beau documentaire, qui par ses illustrations riches et puissantes, et ses textes courts qui posent bien les problématiques d’hier et d’aujourd’hui sur cet ensemble que forment le fleuve, ses affluents, la forêt et les populations qui hier et demain ont forgé son identité et son exploitation. Il donne également sens à l’importance de ces milieux pour la perpétuation de la biodiversité et son importance pour la région mais aussi à l’échelle de la planète. A recommander et offrir. 

 

Jean-Luc 

 

L-amazone-fleuve-de-la-biodiversite.jpeg

 

 

L’Amazone, fleuve de la  biodiversité 

Marie Lescroart

Illustrations Catherine Cordasco

Editions du Ricochet, 5 novembre 2021, 17 €

la mort ça effraie un peu, beaucoup, énormément...

Parler de la mort, pas évident, pourtant elle fait partie de notre univers et de notre vie quotidienne ! Un excellent documentaire pour aborder le sujet avec les plus jeunes 

 

La-mort-ca-effraie-un-peu-beaucoup-enormement.jpeg

 

Ce documentaire est étonnant et beau. Il parle de la mort et de la façon dont on peut l’aborder selon les situations personnelles ou la société dans laquelle on vit. L’album présente avec des textes courts et précis, accompagnés d’illustrations aux couleurs chaudes et douces, les principales idées concernant la vie et la mort. Il rappelle ainsi que tout ce qui vit a une fin et meurt, mais qu’ils sont remplacés par quelque chose de nouveau qui pourra grandir à sa place : un arbre, un humain. 

Il rappelle que dans la plupart des cas les humains meurent lorsqu’ils sont très vieux. 

Pourtant la mort fait peur et le texte essaye d’expliquer pourquoi et qu’est ce qui nous fait le plus peur. Il rappelle aussi qu’être triste est normal et qu’on a tous des manières différentes de l’être et de le montrer. L’album parle ensuite des différentes cérémonies qui entourent la mort. 

C’est fluide, bien écrit et pensé et les illustrations toujours vivantes et belles, pleines de couleurs, permettant de parler de la mort de façon naturelle et normale. Un album pour les plus jeunes, très bien fait pour aborder le sujet de la mort sans tabous, sans choquer pour y aller doucement et progressivement. A recommander. 

 

Jean-Luc 

 

La-mort-ca-effraie-un-peu-beaucoup-enormement.jpeg

la mort ça effraie un peu, beaucoup, énormément... 

Rhéa Dufresne

Illustrations Sébastien Chebret 

Editions du Ricochet, 15 octobre 2021, 12,5 €

Les p’tites chauves-souris

Les_ptites_chauves-souris_BD_editions_ricochet-max-700x700.jpeg

 

Les_ptites_chauves_souriseditions_ricochet_1.jpeg

 

Les_ptites_chauves_souris_editions_ricochet_2.jpeg

Illustrations © Le Ricochet éditions. Tous droits réservés. Merci 

 

Les p’tites chauves-souris

Claire Lecoeuvre

Illustrations : Chloé du Colombier

Editions du Ricochet, octobre 2021, 9,5 €

 

 

Un album documentaire comme on les aime au Ricochet qui parle aux petits d’un animal étonnant, mystérieux et mal aimé : la chauve-souris. Elle vole, mais n’a pas d’ailes, elle est un vrai goinfre et se gave d’insectes qui nous embêtent parfois comme les moustiques et mène une vie étonnante, très réglée au rythme des saisons. Un album riche en informations avec les illustrations douces et belles de  Chloé du Colombier. A suivre 

 

Jean-Luc 

20 noisettes pour Hector

Une fable douce et tendre pour grandir en s'amusant et en réfléchissant sur la nature et ses habitants ! ❤️❤️❤️

 

20_noisettes_pour_hector_COUV_BD_editions_ricochet.jpeg

C’est l’automne et Hector comme tous ses congénères, s’active pour faire des réserves pour l’hiver. Tous cueillent et s’agitent dans tous les sens. Mais le soir venu, quand l’heure des comptes de la récolte de chacun est venue, il y a un petit hic. Hector semble n’avoir rien fait que jouer de sa journée, 20 noisettes seulement. Alors les autres le regardent de haut et le tiennent un peu à l’écart. Pourtant, un jour, alors qu’une tempête décime leur forêt et leur lieu de vie, c’est d’Hector que viendra la solution et une très bonne surprise : pas si paresseux que cela le petit Hector.
Un album petit format allongé qui est superbement illustré avec les couleurs chaudes du pelage des écureuils qui ressortent des pages comme si ces petits animaux roux et agités allaient bondir hors du livre. On aime l’histoire, qui parle d’écologie sans vraiment en avoir l’air, et cette aventure formidable et belle de cette petite colonie de petits animaux bondissants. C’est intelligent, ludique et fort sympathique. A adopter sans hésiter. 

 

Jean-Luc 

 

20_noisettes_pour_hector_editions_ricochet_2.jpeg

 

20_noisettes_pour_hector_editions_ricochet.jpeg

Illustrations  © tous droits réservés. le Ricochet. Merci 

 

20 noisettes pour Hector 

Hubert Poirot-Bourdain 

Editions du Ricochet, octobre 2021, 9,5 €

 

20_noisettes_pour_hector_COUV_BD_editions_ricochet.jpeg

Odile

41ZHFUbie-L.jpeg

Quand on est une jeune crocodile et qu’on s’appelle Odile, il arrive forcément un jour qu’on se pose des questions sur sa véritable identité et du coup cela risque de coincer un peu. Odile car c’est son prénom, vous l’aurez compris a décidé qu’elle était une crocodile, mais surtout une enfant. Et ses parents sont bien embêtés car ils craignent qu’elle soit bien triste le jour où elle comprendra. En attendant, elle essaye de ne pas tout faire comme les autres crocodiles et devient même amie avec le petit Jo, un humain venu se baigner qui la première fois qu’elle fonça vers lui pour faire connaissance eut la frayeur de sa vie.
Pourtant les deux devinrent amis jusqu’au jour où la nature d’Odile pris le dessus lorsqu’une mouette tenta de lui piquer son gouter. Cet épisode qui jeta un froid fit cependant réfléchir les deux amis, lui le petit humain et elle la jeune crocodile. Quand ils se retrouvèrent après quelques jours de flottement, ils étaient toujours amis et Odile avait compris bien des choses.
Un album tendre, sur la réalité, l’acceptation de soit, la différence,  l’amitié et l’idée que grandir aussi après avoir parfois fait certaines expériences est une bonne chose et que la vie est belle. 

 

Jean-Luc 

 

41ZHFUbie-L.jpeg

 Odile

Grégoire Solotareff

Éditions l’école des loisirs, 6 octobre 2021, 13 €

Cent petits chats

Cent petits chats .jpeg

 

 

Un album étonnant et merveilleux :  un petit chat joueur, un jour voit passer un fil de laine rouge et va le suivre entrainant avec lui, un puis dix, puis tous les chats de la ville. Au total, une centaine de chats qui vont s’amalgamer sur ce qui au fil du temps est devenu une pelote de laine bien rouge. Ils vont affronter la montagne , la neige et enfin arriver chez un géant d’où venait la laine de son pull détricoté. 

Le géant saura les remercier de leur aide et leur offrir l’hospitalité le temps qu’ils puissent se restaurer, se réchauffer et pouvoir faire la route en sens inverse dans de bonnes conditions. 

Un album doux et tendre, des petits chatons aventureux récompensés de leur témérité et de l’aide qu’ils vont apporter. On aime l’ambiance, les illustrations si particulières et notamment le contraste entre ces chatons minuscules face au géant avec des scènes superbes lorsqu’ils sont ensemble notamment. 

Un moment doux et tendre à partager avec les amoureux des chats ou non . 

 

Jean-Luc 

 

 

Cent petits chats   ; Tomolo Ohmura ; Traduit du japonais par Corinne Atlan ; Editions l’école des loisirs, 20 octobre 2021, 12,5 €