Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 août 2020

Les faits & gestes de la famille papillon, tome 2 : les prouesses de mamie Rose

A dévorer ! ❤️❤️❤️❤️ 

 

 

tom2.jpg

Ce tome deux est un régal, il vous faudra bien vous accrocher pour supporter les enlèvements en série. L’arrivée d’oncle Boris, et toujours cette volonté farouche des deux côtés chez les Avalanche comme chez les Papillon d’en fermer la petite dernière, l’héritière, celle qui a le pouvoir. Peu à peu au fil des pages, de nouveaux liens apparaissent,  des parts de mystères se dénouent et enfin vous allez découvrir la vérité sur Eva. 

C’est absolument formidable. Les histoires et aventures des deux familles se croisent, s’emmêlent et offrent un spectacle pétillant et palpitant. L’autrice tient bien en main son histoire et son monde, après un premier tome surprenant et génial elle déroule désormais son histoire et nous entraîne avec elle totalement conquis. Une série absolument formidable à découvrir. 

 

Jean-Luc 

 

 

tom2.jpg

Les faits & gestes de la famille papillon, tome 2 : les prouesses de mamie Rose

Florence Hinckel

Conception graphique de la couverture et de l’intérieur : Agence AllRight

Editions Casterman jeunesse, 6 novembre 2019, 15,9 €

19 août 2020

Âge tendre

Coup de coeur d'Amandine la libraire et de son équipe ! Absolument indispensable ! 

ge-tendre.jpg

 

 Clémentine Beauvais  est de retour avec un roman tendre, drôle qui vous mènera du rire au larme, une sorte  de petit plaisir doux amer extraordinairement lucide et cruel aussi parfois comme la vie. 

Une société qui ressemble à la notre, un peu, une décision politique de stage d’un an de service civique obligatoire et voilà Valentin Lemonnier 15 ans, pas bien dans sa peau, parents séparés envoyés d’Albi à un centre Mnémosyne destiné aux personnes atteintes de la maladie d’ Alzheimer. Installé dans une maisonnette typique du nord, il va partager son année avec quatre autres pensionnaires deux garçons et deux filles ainsi que leur éducateur surveillant Serge. 

Valentin va devoir apprendre à sortir de sa coquille, se projeter dans le monde des adultes, apprendre et accepter certaines réalités; même si elles ne lui conviennent pas trop… Il va surtout découvrir tout un univers et rencontrer ces personnes âgées, perdues dans un autre temps, qui vous oublient parfois aussi vite qu’elles vous ont découvert.  Valentin, lui fait son stage dans l’unité des années 1960. Avec les pensionnaires, il va découvrir cet univers avec en toile de fond notamment Françoise Hardy et ses chansons vous le verrez, un vrai juke-boxe. 

L’autrice sait comme personne faire parler ses personnages, titiller là où cela fait mal, gratter dans le passé, faire surgir des sentiments et mener son héros et tout ceux qui gravitent autour d’eux vers l’avenir, même si parfois la tentation est grande de rester enfermé et de tout figer un peu comme les pensionnaires de l’unité, à la différence qu’eux ne l’ont pas choisi. 

Une balade dans l’adolescence,  avec un héros qui grandi de pages en pages et s’ouvre au monde et en ressort prêt à franchir le cap et à foncer. 

Trop de choses dans ce roman, à la fois bulle protectrice et ouverture sur des mondes si différentes, sachez juste que dès les premières lignes vous serez comme happés dans un espace temps à la fois le notre et à la fois l’autre côté du miroir et que votre coeur va battre au rythme de celui de Valentin et des autres. Formidable roman, lucide et optimiste à la fois ! Foncez ! 

 

Jean-Luc.

 

ge-tendre.jpg

 

 

 

Âge tendre

Clémentine Beauvais

Editions Sarbacane, 19 août, 17 €

 

Les faits & gestes de la famille papillon, tome 1 : les exploits de grand-papy Robert

Pour bien terminer les vacances, une série que nous aimons particulièrement et dont le tome 3 sort cette semaine ! Un bonheur de lecture, un travail d'écriture,
d'invention et de mémoire absolument bluffants ! Bravo ! 

 

9782203180963_LA FAMILLE PAPILLON T1_HD.jpg

Entrer dans l’univers de la famille Papillon c’est prendre le risque d’en devenir totalement accro. Et c’est bien tout le mal que l’on vous souhaite, enfin le Bien plus exactement, puisque tel est leur pouvoir. 

Mais avant tout vous allez faire connaissance d’une famille loufdingue, folle, aimante, une vraie mine de souvenirs, de bonheurs et de joie, de peine, une famille me direz vous, oui mais quelle famille. 

Eva va bientôt avoir 13 ans et comme tous les aînés d’une fratrie de la famille Papillon, treize an est l’année où se déclenche un mystérieux pouvoir qui ne disparaît qu’avec la naissance de son premier enfant. 

Mais Eva, elle ne voit pas bien pourquoi du jour au lendemain elle doit rester cloitrée dans sa chambre, pourquoi on fait tant de mystères autour d’elle et pourquoi d’un coup grand-papy Robert est chargé de lui raconter sa vie. 

Alors Eva en bonne ado qui se respecte va réussir à sortir de sa chambre et va déhancher toute une série d’évènements plus ou moins heureux. 

L’histoire de la famille Papillon ne se raconte pas, elle se savoure, prend des directions insoupçonnées plus ou moins heureuse, croise les aventures, les personnages. Au fil des pages, des enfants, maris, femmes de victimes de la Shoah qui retrouve foi en l’avenir, la fille d’Irène Nimérovsky, et bien d’autres personnages connus ou moins connus, bien évidemment puisque tous racontent l’enfance, enfin l’adolescence à partir de ses 13 ans de grand-papy Robert. 

Les pages volent, illustrées par les photographies (un petit clin d’oeil peut être à Misse Péregrine et les enfants particuliers) dont les légendes parlent, racontent, complètent l’histoire. 

De loin c’est un joyeux bazar, vibrant, chaleureux , de près aussi même si le propos n’est pas aussi léger qu’il y parait. 

Deux familles qui luttent au sommet de la hiérarchie de ces familles au donc particulier : les Papillon et les Avalanche et une histoire qui nous parle de mémoire, de livres précieux, d’histoires, de rencontres, de vie, de drames, et qui tisse un patchwork surprenant et heureux. 

Ce premier tome est une pépite. Merveilleuse histoire qui nous est racontée là ! Florence ferait-belle partie de la famille Papillon ? 

 

Jean-Luc 

9782203180963_LA FAMILLE PAPILLON T1_HD.jpg

 

Les faits & gestes de la famille papillon, tome 1 : les exploits de grand-papy Robert

Florence Hinckel

Conception graphique de la couverture et de l’intérieur : Agence AllRight

Editions Casterman jeunesse, 1 mai 2019, 15,9 €

Le code Vivaldi, trésors et entourloupes

Le deuxième tome des aventures d'Emma King toujours aussi bon, toujours aussi dépaysant !
On aime ! 

 

9782278100422-001-T.jpg

Une nouvelle aventure pour Emma qui cette fois doit accompagner son père sur l’île de Rhodes pour une nouvelle mission. Elle est loin d’imaginer que l’ancien secrétaire de son père à Venise le bel irlandais Kieran est derrière tout cela. 

En effet le jeune homme a découvert que le fameux tableau de Canaletto cachait un autre secrète lui du trésor caché des Templiers. Persuadé qu’il est sur l’île de Rhodes, il va parasiter le séjour de  sa vieille amie Emmy et continuer à la troubler bien plus qu’elle ne le voudrait. 

On retrouve avec plaisir Emma King, son père, les amies dd’Emmy, de nouveaux protagonistes pour une nouvelle aventure. Emma va-t-elle si facilement se laisser aller dans les filets du beau Nikolaos frère de l’amoureux de l’une de ses meilleure amies et fils d’armateurs grecs richissimes ? Cette vieille connaissance, rancunière, anciennement de l’Ogre qui ressurgit pour se venger arrivera-telle à ses fins ? Le trésor existe-t-il vraiment ? Kieran va-t-il succomber à la tornade vénitienne qui est venue le retrouver ?  C’est à toutes ces questions que vous pourrez répondre entre l’Irlande, Rome, et l’île enchanteresse de Rhodes bien évidemment. 

Nathalie Somers  tisse sa toile et nous embarque dans un univers désormais en partie familier qu’on aime retrouver, voir évoluer et changer et de nouvelles aventures. Nul doute, on l’espère surtout qu’elle a déjà tissé des liens vers de prochaines aventures. A savourer sans modération. 

 

Jean-Luc 

 

 

D'un clic sur le visuel  retrouvez le premier tome : 

 

9782278098347-001-T.jpg

 

Le code Vivaldi, trésors et entourloupes

Nathalie Somers

Couverture : Dorian Danielsen

Editions Didier jeunesse, 1 juillet 2020, 16,9 €

17 août 2020

Les trois petits cochons moustachus (un livre, un CD)

Un album joyeux et insolent à savourer cet été encore et encore ! 

9782278081486-001-T.jpg

Reprise de l’histoire des trois petits cochons, fond musical à l’unisson, ils s’appellent Mix, Max et Mux trois petits cochons moustachus et poilus. Avec en ritournelle qui tourne en boucle, on est trois petits cochons… Mux est le plus raisonnable et le plus costaud, il veut construire une maison en briques qui permettra de les protéger du loup et des intempéries. 

Mais ses deux frères eux préfèrent autre chose de plus éphémère et de plus pratique et le soir venu les voici bien tranquilles, croient-ils. 

La suite est absolument savoureuse, et mixe un savant mélange de l’histoire de base avec d’autres contes avec un brin d’irrévérence et d’insolence prout que nos jeunes amis vont adorer. Les illustrations sont à croquer et ces trois cochons moustachus sont magnifiques. La partie contée et chantée est étonnante entrainant nos jeunes amis dans tout un univers rythmé et propice à la détente. A lire, regarder et écouter. 

 

Jean-Luc

 

 

Les trois petits cochons moustachus (un livre, un CD)

Aimée de la Salle

Illustrations Vanessa Hié 

Editions Didier jeunesse, collection Polichinelle, 16 septembre 2015, 17,7 €

9782278081486-001-T.jpg

Suivez le guide ! tome 2 : Aventure en forêt

Juste sublime ! Bel été avec les Sandales Jeunesse 

 

9782203156760_SUIVEZ LE GUIDE T4 - AVENTURE EN FORET_HD.jpg

Camille est de retour avec Rominagrobis et les chiots qui partent à la recherche de l’un d’entre eux perdu (soit disant) en forêt). A chaque page, une famille de bestioles planquées sous des volets et qui nous permettent une promenade géniale. Sous les arbres, dans une vieille carcasse abandonnée, sous terre, sous l’eau… rien n’échappe aux petits chenapans avec toujours ce siamois arrogant et si sûr de lui jusqu’au moment où l’orage va lui faire faire une grosse frayeur. Génial une fois de plus.

Camille, les enfants et nous, on t’aime !

 

Jean-Luc

 

 

9782203156760_SUIVEZ LE GUIDE T4 - AVENTURE EN FORET_HD.jpg

 

Suivez le guide ! Aventure en forêt

Camille Garoche

Editions Casterman Jeunesse, 20 juin 2018, 14,5 €

10 août 2020

Roslend tome 2, Trisanglad

Toujours un gros coup de ❤️❤️❤️ pour cette série génial ! Un tome 2 qui tient toute ses promesses ! Absolument formidable ! 

Ros2.jpg

La Seconde Guerre mondiale se poursuit en Europe (Ego Land) et dans l’Alter Monde. Depuis deux ans Lucan traine son désespoir de cette guerre qui n’en finit pas mais surtout parce que son cadran a été dérobé. Disparu, la précieuses horloge, impossible donc de retourner dans l’Alter Monde (où son corps provoque le désespoir des soignants qui le voient faiblir peu à peu). Seule Catriona réussit à le sortir de son marasme et à le rendre encore un peu vivant. 

Pourtant près de Churchill, le sort du monde et de Lucan sont en jeu et un hasard extraordinaire vont provoquer le retour du cadran et la reprise de l’aventure. 

Lucan est fou de bonheur et d’impatience, imaginez, lui qui a tant de questions sans réponses encore sur ses origines et très inquiet également de ce que sont devenus ses amis dans leur guerre contre les Nelbriens. 

Lorsqu’on va l’autoriser à Moscou à réutiliser le cadran, (vous verrez le rôle de Staline dans cette histoire et la guerre en parallèle avec la bataille de Stalingrad et l’attaque de l’empire Trisan) Lucan fonce et se transporte là bas mais il atterrit en plein empire trisan et son corps disparait de Rosland ce qui provoque la panique là bas. 

Il faut dire qu’en plus il est arrivé en plein chaos ! Ce tome 2 est étonnant, aussi bon que le précédent, il jongle entre les mondes, se permet quelques petits virages vis à vis de l’Histoire mais sans jamais la dénaturer ce qui fait qu’on peu suivre avec passion les liens entre les deux, l’influence d’un monde sur l’autre sans le savoir. 

Tout est réussi, les situations, les personnages, les mondes que l’on découvre avec ces inventions, le lien avec la nature si fort dans l’Alter Monde et toute une série de détails et de rebondissements qui font qu’on ne lâche pas facilement ce deuxième volet. Absolument formidable à lire et offrir sans hésiter. 

 

Jean-Luc 

 

Retrouvez le tome 1 d'un clic sur le visuel 

 

Ros1.jpg

 

Roslend tome 2, Trisanglad

Nathalie Somers

Illustrations Taï-Marc Le Thanh

Editions Didier jeunesse, 2 novembre 2017, 17 €

 

Ros3.jpg

Les loups du clair de lune, histoires naturelles

Des histoires comme on les aime ! Un conteur formidable ! La découverte d'une nature belle et féconde ! On aime beaucoup ❤️❤️❤️❤️❤️

1561979623.png

 

 

 Vous n’allez avoir aucun problème pour imagier un été brûlant. Mais il vous faudra faire un petite effort quand même pour vous projeter en Australie. L’été australien donc, un parking au bout du monde, comme l’indique la pancarte vers ce chemin chaotique qui va encore plus loin, et deux femmes, la mère et la fille qui viennent d’arriver au point de rendez-vous de la grand-mère, qui le jour de sa retraite a annoncé à tout le monde y compris à son mari effaré qu’elle avait décidé de partir vivre loin de la civilisation, justement au bout du monde. Hannah comme deux fois dans l’année vient rejoindre sa grand-mère pour un grand bol d’air loin de tout dans la nature. Cette année est particulière, car comme partout en Australie notamment, le pays connait la pire sécheresse qu’il ait connu depuis bien longtemps. Les citernes se vident, les cours d’eau sont à sec depuis de longues semaines. Hannad rejoint donc son excentrique grand-mère qui arrive un peu en retard (une heure et demi sous le cagnard) car elle a jeté sa montre et vit à l’heure du soleil. Exaspérée, la mère d’Hannah la laisse et repart de son côté. A leur arrivée dans la cabane de sa grand-mère le chien Wildy vient les accueillir. Les deux femmes ont tant de choses à se raconter, et cette fois grand-maman est encore plus excitée que les fois précédentes car elle a un secret qu’elle va confier à sa petite fille et les mener à vivre une drôle d’aventure. Pardon ? Le secret ? oui, il faut lire le roman pour le découvrir, nous on est des tombes ! 

On aime cette balade dans la nature australienne, rythmée par les illustrations d’Amandine Delauney qui permettent de visualiser des animaux formidables et peu coutumiers de nos contrées occidentales. On aime le travail sur le livre avec sa jacquelle, les couleurs, la typographie et les illustrations donc,  qui donnent à l’ensemble une atmosphère très agréable. Et bien évidemment, on aime cette histoire, qui sous la plume alerte et magique de Xavier-Laurent Petit donne vie à Hannah sa grand-mère et tout un monde inconnu jusqu’alors. Tout est réussi, l’ambiance, les dialogues, l’histoire et la découverte formidable qui laisse un tout petit espoir dans ce monde où les espèces disparaissent si vite… mais chut , on a dit qu’on ne vous dirait rien. 

Un roman très agréable, très bien écrit, une histoire aussi de liens une grand-mère et sa petite-fille. Un deuxième roman de la série Histoires naturelles à dévorer sans tarder et savourer sans modération avant la sortie début septembre prochain d’un nouvel opus : chic ! 

 

Jean-Luc. 

1561979623.png

Les loups  du clair de lune, histoires naturelles

Xavier-Laurent Petit

Illustré par Amandine Delauney

Editions l’école des loisirs , collection Neuf, 11 septembre 2019, 12 €

 

 

tome 1.pngtome3.jpg

 

Publié dans #romans junior, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Oh hisse petit escargot !

Le temps d'un été retrouver des albums merveilleux et se laisser porter par la musique 

9782278089338-001-T.jpg

 

Quelques notes de carillon, et … « me voici je suis la souris… ». Et c’est parti, lapin, mulot, grenouille, hérisson et petit escargot sont prêts à faire la course sauf petit escargot qui a peur. Alors la souris va venir l’aider à prendre confiance et démarrer. Ainsi vont se succéder des comptines douces et rythmées soit avec des voies d’enfants ou d’adulte seul ou mêlées (magiques dans tous les cas). Vivez les aventures de ce petit escargot et de cette souris délicieusement dessinés par  Cécile Hudrisier  au fil des pages en suivant leurs bonheurs de découvertes, les frayeurs et le bonheur de retrouver les amis en fin de journée… 

Magique et merveilleux ! Coup de coeur total. 

 

Jean-Luc 

 

9782278089338-001-T.jpg

 

Oh hisse petit escargot !

Interprète : Cécile Bergame

Conteur : Cécile Bergame 

Musicien Timothée Jolly

Illustratrice : Cécile Hudrisier

Editions Didier jeunesse, collection Polichinelle, 14 mars 2018, 17,7 €

Sherlock, Lupin & Moi (huit tomes parus)

Coup de coeur pour une série absolument formidable ! A lire et relire ! 
Tome 9 à paraître le 2 septembre 2020

SH1.jpg

 Eté 1870, une jeune fille fraichement débarquée à Saint Malo pour quelques semaines de villégiature avec sa mère mariée à un riche industriel, flanquées d’un majordome particulièrement vigilant, Horatio Nelson.

Une rencontre sur les remparts le jour de son arrivée, avec un jeune garçon de son âge, un certain William Sherlock Holmes, puis celle avec un certain Arsène Lupin et voici les présentations faites. C’est Irène (vous savez, celle de la vraie histoire, qui est l’ennemie de Sherlock)  qui raconte l’histoire, sa rencontre, leurs premières aventures, et d’un coup un meurtre suivi d’un vol qui va aiguiser leurs appétits de curiosité et sceller pour longtemps une amitié et une collaboration fructueuse.

Le ton employé pour raconter l’histoire, le rythme des aventures, les découvertes progressives des personnages qui vont peu à peu se dévoiler à leurs camarades et aux lecteurs, l’ambiance, tout concourt à nous faire passer un excellent moment. Reste à vous de découvrir quel mystère cachait la Dame en noir et pourquoi et comment trois adolescents vont berner les adultes et ainsi commencer une carrière qui les mènera, comme leurs noms célèbres le laisse présager, vers d’autres aventures et une vie d’adulte très occupée.

Le must avec cette série c’est qu’elle est composée de huit tomes. Huit petits bijousx de livres au format, couverture et jaquette particulièrement réussis qui donnent envie de tous les avoir et de toucher et posséder le livre. 

Le tome 2, Dernier Acte à l’Opéra, ramène Sherlock, Lupin et Irène à Londres où il va falloir foncer pour sauver la peau et la réputation du père de Lupin accusé à tort d’un meurtre. Dans cet épisode on fonce des bas-fonds de Londres aux ors de l’opéra. 

Le tome 3, l’énigme de la rose écarlate, on nous entraîne à la découverte de coordonnées géographiques mystérieuses publiées dans le Times et comme les adultes ne les prennent pas au sérieux et que Scotland Yard les envoie jouer à des jeux de leur âge, nos trois amis vont se lancer dans une nouvelle enquête échevelée. 

Pour le tome 4, la cathédrale de la peur retour en France auprès de la famille d’Irène qui s’est installée à Evreux et à Paris où ils vont devoir mener une nouvelle enquête. 

Dans le tome 5 le château de glace, Irène va rencontrer sa vraie mère et tenter de comprendre pourquoi elle l’a abandonnée. Mais lorsque les trois amis, les garçons sont venus soutenir Irène dans ces moments difficiles, arrivent quelque part, les évènements étranges, disparitions… semblent se précipiter et se multiplier. 

Avec le tome 6 , les ombres de la Seine,  on continue à se balader dans l’histoire de France et de l’Europe juste après la défaite de 1870. Nos jeunes amis sont de retour à Paris dans l’appartement parisien d’Irène et de ses parents. C’est un cousin d’Arsène Lupin qui disparait et va entraîner les trois compères dans une nouvelle aventure dans les bas-fonds parisiens cette fois avec la gouaille de vrais titis. 

Le tome 7, l’énigme du cobra royal nous ramène à Londres dans la famille Adler où c’est le majordome qui va à son tour disparaître. C’est sur les docs de Londres que Sherlock, Lupin et Irène vont mener une nouvelle enquête et nous en apprendre un peu plus sur les colonies britanniques et notamment son Empire des Indes. Enfin  le tome 8 le secret de l’oeil d’Horus, s’ouvre avec les fêtes de Noël qui approchent et le moment où Sherlock devient grognon et triste. L’assassinat du directeur du British Muséum et l’emballement de la presse sur une soit disant malédiction égyptienne vont sortir Sherlock de sa mauvaise passe et amener le trio à mener l’enquête. 

C’est frais, très bien mené et écrit et les illustrations de Jacopo Bruno, notamment la couverture, donnent corps à nos trois héros de façon saisissante ! A découvrir et dévorer sans hésiter (à partir de 10 ans) 

 

Jean-Luc 

 

 

SH2.jpgSH3.jpg

 

 

     

Sherlock, Lupin & Moi (huit tomes parus)

 

 

 

 

Irène Adler
Traduit de l’italien Béatrice Didiot
Illustrations : Iacopo Bruno

Editions Albin Michel Jeunesse,  janvier 2017 à janvier 2019, 13,5 €

 

 

SH4.jpgSH5.jpgSH6.jpgSH7.jpg

SH8.jpg

Suivez le guide !

Un album coup de ❤️❤️❤️ de l'équipe ! une merveille à découvrir ou redécouvrir au coeur de l'été 

 

SUIVEZ LE GUIDE_HD.jpg

 

Une portée de chiots tous mignons et un chat siamois très serviable qui leur propose une petite visite de ce vieux manoir pendant que leur mère se repose.

Et c’est parti pour une visite pas comme les autres. En effet, nos petites mains vont pouvoir comme les petits chiens partir à la découverte de bien des secrets. Dans chaque pièce se cachent des rabats qui permettent de découvrir la famille souris se cache dans l’horloge, les écureuils dans le frigo, et bien d’autres surprises encore. Car il faut bien vous l’avouer si ce chat est fort serviable, il est totalement froussard et tremble à chaque pièce montrée aux petits chiens car il est persuadé que des créatures et des monstres tous plus horribles les uns que les autres sont là postés en attente.

Un album absolument magnifique tant par les illustrations que par l’histoire magique et malicieuse qu’il nous conte. Nous on adore ! Vous allez, vos enfants vont adorer !

 

Jean-Luc

 

SUIVEZ LE GUIDE_HD.jpg 

 

 

Suivez le guide !
camille Garoche
Editions Casterman jeunesse , 17 août 2016 , 14,5 €

Un week-end de repos absolu

Vous êtes stressés, débordés et vous n'avez plus le temps de rien : cet album est pour vous ! 
Retour en poche d'un album que nous adorons 

 

71icxqmvLTL.jpg

 

 

Cet album raconte l’histoire d’un petit garçon et de ses deux parents totalement accaparés par leur travail. Un jour merveilleux, ils décident de partir en week-end ! Plus de journal économique qui accapare son papa, pas de téléphone portable qui vibre et qui obnubile sa maman.  Pourtant ces deux grands sauront-ils une fois dans la maison de campagne profiter de la vie et de leur petit garçon. Pas gagné ! Nous en tout cas, on en connaît un qui a passé un très bon week-end.

On aime l’histoire et les illustrations aux couleurs chaudes et vives qui donnent vie à une histoire et un univers incomparables.  Un album formidable qu’on aime beaucoup ! Un coup de cœur d’Amandine et de ses lutins à découvrir et savourer sans modération. Et si on déconnectait pour lire des histoires !

 

Joseph 

 

Un week-end de repos absolu ; Davide Cali, Alexandra Huard ; 
Editions Tom'Poche 4 juin 2020, 5,5 €

 

 

71icxqmvLTL.jpg

 

 

 

9782848656007FS.gif

 

Un week-end de repos absolu ; Davide Cali, Alexandra Huard ; 
Editions Sarbacane, 3 avril 2013, 15,5 €

 

Foxcraft, 3 tomes

Des renards, de la magie, des dangers et une trilogie pour les plus jeunes 

9782226324641-j.jpg

 

 Découvrez un univers incroyable avec des animaux et notamment des renards anthropomorphisés. Dans le premier tome vous ferez la connaissance de Isla et de son frère Pirie. Très vite leur monde doux et tranquille à l’écart de la Grande-Rumeur (ville humaine) va voler un éclat. Leur terrier et leurs parents sont attaqués par un groupe de renards particulièrement malveillants, sous la direction de Kraka et de son oeil maléfique qui incendie le terrier et laissent Isla seule désemparée. 

Poussée vers la Grande-Rumeur elle va partir à la recherche de Pirie et affronter de multiples dangers et sauvée de justesse des cros d’un molosse par le renard Siffrin à la recherche lui aussi de Pirie qui semble être un renard particulier, qui devrait jouer un rôle particulier dans l’avenir du monde des renards : l’objet de l’attaque de Kraka et de sa bande ? 

Partie à la recherche de Pirie, Isla va dans ce deuxième tome, elle fonce en direction du Conseil des Anciens, gardiens de la Foxcraft qui est une magie ancienne des renards. Poursuivie par la bande des Possédés, elle va devoir affronter tous les dangers pour arriver à ses fins. Après les terres Sauvages, elle va rejoindre le Pays des neiges qui est le monde des loups. Mais ceux-ci sont en grande difficultés eux aussi. Pour arrêter le Mage qui menace leur monde, elle va devoir trouver une solution pour éviter que sa famille ne soit la seule victime des évènements. 

Une série palpitante, pour les jeunes et bons lecteurs à partir de 11 ans qui offre des rebondissements, des personnages attachants et toute une kyrielle de surprises que nous vous laissons découvrir. Trois tomes passionnants à lire ou relire le temps d’un été. 

 

Jean-Luc 

 

 

9782226392381-j.jpg

 

Foxcraft, 3 tomes

Inbali Iserles

Traduction (anglais américain) : Nathalie Serval

Albin Michel jeunesse, collection Wiz, septembre 2016 à septembre 2017, 

13,5 € pour les deux premiers 14,5 €  pour le troisième.

 

9782226399465-j.jpg

Shikanoko, tomes 1 à 4

Pour terminer l'été une saga dans le Japon médiéval 

 

A58814.jpg

Cette saga éblouissante est née de l’esprit de Lian Hearn qui nous avait déjà offert Le clan des Otori.  Lian Hearn raconte que lors d’un voyage dans le nord-est du Japon avant le tsunami de 2011, elle a assisté à une répétition de danses pour les fêtes : les danses du sabre oni et celles du cerf. Les danseurs étaient revêtus de masques et de costumes spectaculaires propulsants le spectateur dans, dit-elle, « l’écho d’un monde perdu » où le surnaturel était reconnu comme une compostante du monde des vivants. Cette scène fut visiblement le point de départ de cette saga en quatre tomes qui embraque les lecteurs dans un Japon médiéval mythique. 

Tout commence avec Shikanoko laissé pour mort dans la montagne recueilli par un sorcier qui lui donnera un masque aux pouvoirs magiques. Ce masque va lui permettre d’évoluer dans le monde de parler aux humains comme aux esprits et de nous entraîner dans son monde rempli d’amour, de conquêtes, de machinations, mêlant avec brio la violence au raffinement le plus extrême l’autrice réussi à nous emporter loin, fasciné et à nous rendre accro dès les premières pages. 

Le deuxième tome lui nous plonge en plein chaos. Le masque brisé, il faut que notre héros retrouve le sorcier des origines de son pouvoir. Le coeur lourd et inquiet de ne pas retrouver la Princesse de l’AUtomne et l’enfant empereur, il joue sa vie et celle de bien d’autres dans un monde de violence, déstabilisé où il faut faire vite pour éviter le pire et faire en sorte que l’espoir subsiste. 

Le troisième tome est celui où s‘affrontent les différentes forces en présence et où se prépare le dénouement. Les cinq garçons privés de leur protecteur explorent leurs pouvoirs et l’autrice régale son lecteur avec les détails, des personnages approfondis et toujours plus de plaisir de lecture. 

La tétralogie se termine avec l’héritier de l’Arc-en-Ciel . Qui va occuper le Trône du lotus ? Ceux qui pourraient le revendiquer sont loin ou empêchés définitivement. Les forces se déchainent et Lian Hearn  nous offre un final éblouissant, magie, histoire et personnages nous offrent le plus beau des finals pour nous laisser un peu orphelins le livre terminé. A savourer de nouveau cet été. 

 

Jean-Luc 

A63825.jpg

 

 

 

 

 

 

Shikanoko, tomes 1 à 4 

Lian Hearn 

Traduit de l’anglais : Philippe Giraudon 

Graphisme de couverture : Alex Merto

Illustration : Yuko Shimizu

Editions Gallimard jeunesse, janvier à novembre 2017, 14,9 € pour les deux premiers, 13,9 € pour les deux derniers. 

 

 

 

 

 

 

A63833.jpgA63837.jpg

Publié dans #Ados, #SF et Fantastique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03 août 2020

Monstr’Hôtel, tome 1, les chasseurs de trésor.

Très gros coup de coeur pour un tome 1 pétillant d'intelligence et de d'inventivité !
Une réussite ! ❤️❤️❤️❤️❤️

 

MH1.jpg

 

Un vieux manoir racheté par des passionnés qui rêvent d’en faire de nouveau un hôtel de rêve. Olivia leur fille de dix ans, elle, ne voit pas tout à fait les choses de la même manière, visiblement peu ravie d’avoir été arrachée à ses amis, sa ville, le bruit, les couleurs. A leur arrivée en plein hiver à Mont-Streuh elle fait franchement une tête de six pieds de longs. Pourtant, et elle nous tuerait si on le disait à ses parents, elle va vite tomber sous le charme de la vieille bâtisse dont les appartements privés, en bien meilleur état que le reste de la bâtisse vont rapidement la séduire. Le reste mérite franchement un bon gros coup de rafraichissement mais avant l’arrivée des travaux la petite curieuse va monter à l’étage et ouvrir les anciennes chambres. C’est pendant cette visite qu’elle va d’abord avoir le drôle de sentiment de sentir quelque chose bouger, puis la frôler avant d’être confrontée à un joli moment de panique dans lequel elle tentera d’écrabouiller comme une crêpe (rose) la créature qu’elle vient de rencontrer. Elle vient de voir et de faire la connaissance de Yim, créature rose en forme de cacahuète. Je vous laisse découvrir les détails de la suite pour ne pas vous priver des plaisirs de la découverte. Car c’est bien de plaisir qu’il s’agit ici.  Carina Rozenfled nous offre un univers génial, ce vieux manoir bourré de charme dans lequel son talent à décrire les univers nous embarque immédiatement et l’autre côté celui des montres qui vont devenir des amis d’Olivia et lui permettre de sauver la bâtisse… mais chut ! Vous verrez cette saga est géniale. Les légendes surgissent du passé, les rumeurs s’affolent, et notre nouvelle héroïne n’a pas froid aux yeux, avec un dont pareil (celui de voir les créatures que les autres humains ne voient pas) c’est le moins que l’on puisse dire. Extrêmement bien écrit, vif, plein d’imagination, on aime beaucoup ce premier tome particulièrement réussi. A découvrir et lire d’urgence. 

 

Jean-Luc 

 

MH1.jpg

 

 

 

 

Monstr’Hôtel, tome 1, les chasseurs de trésor. 

Carina Rozenfeld

Couverture : Xavier Collette

Editions Gulf Stream, 12 septembre 2019, 13,9 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A suivre ! 

MH3.jpgMH2.jpg

Nils et le peuple des nuages

Une histoire qui ne manque pas de souffle et qui nous entraîne là haut pour des aventures décoiffantes ! On aime beaucoup ! ❤️❤️❤️❤️❤️❤️

nils-et-le-peuple-des-nuages.jpg

 

Après la catastrophe qui a vu l’eau monter partout et qui a détruit une grande partie de notre monde, Nils sa famille et leurs amis vivent désormais dans les airs, dans des Montgolfières. On découvre alors tout un monde merveilleux, d’organisation, de trucs étonnants et tout une tribu étonnante aux personnalités hautes en couleurs. On aime beaucoup la vieille Moune et sa ménagerie par exemple. 

Un jour où ils doivent se poser sur terre pour refaire le plein de combustible et de nourriture en tout genre, ils vont faire la connaissance d’Urusula, qui dit la rumeur appartient à une famille de Pirates du CIel. Alors au moment de repartir pas question d’embarquer la gamine, même si elle est désormais seule au monde, trop dangereux. 

Pourtant le destin va en décider autrement. Suivez avec bonheur Nils, Paloma, Myrko, Alfred et leurs parents dans une course folle dans les cieux. Poursuivis par les pirates parents d’Ursula, persuadés qu’ils vont trouver la terre que leurs ancêtres espéraient retrouver après la catastrophe, c’est un monde et des aventures à cent à l’heure qui s’ouvrent à nous grâce à Séverine Vidal. L’écriture est nerveuse, le rythme endiablé et on adore les détails, les moments épiques comme avec les oiseaux de Moune et bien d’autres choses encore. C’est frais, léger tout en abordant des sujets graves et importants. On aime beaucoup ! Un excellent titre à offrir à tous les jeunes lecteurs (Pépix entre 8 et 12 ans). 

 

Jean-Luc 

 

nils-et-le-peuple-des-nuages.jpg

 

 

 

 

 

 

Nils et le peuple des nuages

Séverine Vidal

Illustratrice  : Mioz Lamine

Editions Sarbacane, collection Pépix, 10 juin 2020, 10,9 €

Love & Gelato

Un roman étonnant sur l'adolescence, la mort, les relations fille / parents, les secrets et la vie qui gagne toujours ! Un très bon titre à lire ou relire le temps d'un été ! ❤️❤️❤️❤️❤️❤️

love&gelato.jpg

 

Tout commence plutôt mal, avant de mourrir, la mère de Lina lui fait promettre d’aller retrouver celui qui est son père en Italie, le retrouver et vivre sa vie là-bas, loin des Etats-Unis. 

Bouleversée, la jeune adolescente, sous la pression de sa grand-mère finit par accepter d’aller au moins rencontrer celui dont elle n’a jamais entendu parler et qui semble être son géniteur. 

Leur rencontre, lui un géant blond aux yeux bleus va la bouleverser et faire remonter le temps. En effet, peu avant de mourrir, sa mère a envoyé son journal intime de l’époque à une vieille amie qui n’a pas compris qu’il était destiné à Howard et qui peu après l’arrivée de Lina va lui remettre et tout déclencher. 

Ce roman est parfait pour l’été, il parle de la relation mère-fille, de la transmission, de la recherche du père qui n’est pas forcément celui qu’on croit et de la découverte de l’amour avec un A.  Le tout dans un décor de rêve, la ville de Florence, qui permettra à Lina de suivre les traces de sa mère photographe prometteuse et célèbre qui un jour a quitté l’Italie sur un coup de tête pour retourner vivre aux Etats-Unis, loin de l’homme qu’elle aimait. 

Lina nous entraîne entre sa découverte de l’Italie, de nouveaux amis, et des plongées dans le passé par la lecture du journal intime de sa mère à la recherche d’une partie de son identité et de son destin. Formidable roman empli de joie de vivre. 

 

Jean-Luc 

 

love&gelato.jpg

 

 

 

 

Love & Gelato

Jenna Evans Welch

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) : Pascale Jusforgues

Editions Bayard jeunesse, 13 JUIN 2018, 15,9 €