Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 août 2017

Mort au loup !

Un album génial ! Chouchou de toute l'équipe, spéciale dédicace pour notre Natacha
à qui on pense très fort aujourd'hui ! 

134042_couverture_Hres_0.jpg

 

Comment vous dire ? Et bien voilà ! Les trois petits cochons ont décidé de recruter un entraineur conseiller pour se débarrasser du loup. Pourtant très vite la situation dégénère : les solutions proposées ne semblent pas vraiment possibles, et la troisième qui va être choisie est un peu … enfin vous verrez bien.

Juste vous dire que cet album est drôlissime, que les trois petits cochons n’ont pas forcément inventé le fil à couper le beurre, mais qu’au bout du compte ils ont suffisamment ou de chance (qui sait ? ) pour jouer un sale tour au loup. Les situations, décalées, improbables,  les illustrations absolument géniales, tout est magique dans cet album qui vous fera rugir de plaisir et hurler de rire ! Fabuleux, merci Philippe.

 

 

 

Jean-Luc

 

134042_couverture_Hres_0.jpg

 

 

Mort au loup !

Philippe Jalbert

Editions le Seuil Jeunesse, 20 avril 2017, 13,5 €

Publié dans #Albums, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les Animaux de compagnie

On aime les docs emboîtés et Philippe Jalbert ! 

136708_couverture_Hres_0.jpg

La collection les docs emboîtés s’agrandit de deux nouveaux titres avec notamment les anomaux de compagnie. Ce cartonné aux bords arrondis permettra à l’enfant en tournant les pages de découvrir des animaux dans un univers familier comme les perroquets, le chat, le hamster… les animaux en relief ajoutent le plaisir du toucher à celui de la découverte visuelle. Les illustrations de Philippe Jalbert sont parfaites comme à l’habitude douces et colorées juste ce qu’il faut pour s’amuser et en demander encore . Un joli petit livre pour les tous petits et le plaisir des sens et de la découverte.

 

Jean-Luc

 

 

 

 

136708_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

Illustrations © Le Seuil Jeunesse. Tous droits réservés. Merci 

 

136708_couverture_Hres_0.jpg

Les Animaux de compagnie

Philippe Jalbert

Editions le Seuil Jeunesse, 17 août 2017, 12,5 €

 

136709_couverture_Hres_0.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Savez-vous planter les choux ?

Savez vous plantez les choux ... aller on reprend en choeur ! c'est parti ! 

 

9782278085422-001-T.jpg

 

 

Il y a même les quelques lignes de partition sur la quatrième de couverture, comme cela vous n’aurez absolument aucune excuse pour chanter à tue-tête avec les enfants cette comptine adorable qui tourne dans la tête et qui va bien les faire rire. D’autant qu’ici le format est géant et que cela donne libre court au talent de Christian Voltz qui s’en donne à cœur-joie et nous invite dans une version très drôle à chanter encore et encore …

Les enfants comme vous vont adorer les illustrations collages de Christian Voltz,les grandes pages cartonnées qui se déploient et la bouille rigolarde et impayable des acteurs de cette jolie farce qu’il faudra bien recommencer parce que certains petits malins trouvent que les choux c’est bon !

Formidable version, formidable format ! On adore ! Vous allez adorer !

 

Jean-Luc

 

397864-001-C.jpg

 

397865-001-C.jpg

 

397866-001-C.jpg

 

Illustrations © Didier Jeunesse. Tous droits réservés. Merci ! 

 

 

Savez-vous planter les choux ?

Christian Voltz

Editions Didier Jeunesse, Album – Pirouette, 23 août 2017, 19,9 €

 

9782278085422-001-T.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dis, comment fonctionne mon corps ?

Dis comment ça fonctionne ? Vous êtes sauvés ! 

135551_couverture_Hres_0.jpg

Après Dis, comment ça pousse ? et Dis, où tu habites ? voici un nouveau titre de cette formidable série : Dis, comment fonctionne mon corps ?

Des doubles pages pour tout savoir sur le sourire, le cerveau, la douleur, les croûtes, la respiration, le nombril …

Les textes sont courts et précis et permettent de répondre déjà à bien de questions, même si gageons le, elles en amèneront d’autres bien évidemment.

Les illustrations douces et parfois décalés permettent de visualiser et de s’amuser de ce que l’on découvre et de ce qu’on lit. C’est efficace, pédagogique et plein de bon sens, sans s’ennuyer un seul instant. A découvrir

 

Jean-Luc

 

135551_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

135551_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

135551_interieure_Pages Interieures_3.jpg

 

135551_interieure_Pages Interieures_5.jpg

 

Illustrations © de la Martinière Jeunesse Tous droits réservés. Merci ! 

 

Dis, comment fonctionne mon corps ?

Sophie Ducharme

Illustrateur : Magali Attiogbé

Editions de la Martinière Jeunesse, 17 août 2017, 12,9 €

 

135551_couverture_Hres_0.jpg

Publié dans #Documentaires, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28 août 2017

Lady Helen, Le Club des Mauvais Jours, tome 1

Cette semaine la suite des aventures de Lady Helen est au programme ! Vous êtes en retard ? Foncez ! 

ladyH1.jpg

Le retour d’ Alison Goodman nous entraine cette fois-ci dans l’Angleterre du début du XIXèmesiècle en pleine Régence. L’auteure après une réelle immersion dans les sources historiques a réussi à recréer tout un univers à la fois historique et fantastique. Car ce roman n’est pas qu’un prétexte à nous plonger dans un univers historique étonnamment reconstitué. Au fil des pages en faisant la connaissance d’une jeune femme orpheline de ses parents décédés dans un mystérieux accident alors qu’elle était enfant vous allez vous rendre compte qu’il y a quelques faits et évènements particulièrement étranges. Lady Helen est en effet le centre de cette histoire entre réalité historique et fantastique. Car dans l’Angleterre et le monde de ce début de XIXème siècle, d’étranges créatures dont on ignore l’origine ont pris possession d’humains et se servent de leur enveloppe corporelle pour assouvir leurs instincts et se nourrir et influencer les humains. D’autres hommes et femmes ont cependant un don particulier, ce sont les Vigilants qui, eux, ont créé un groupe de surveillance appelé le Club des mauvais jours qui se sont donnés comme missions d’éliminer ou du moins de neutraliser les Abuseurs et autres créatures aux tentacules inquiétantes qui leur permettent de se nourrir de l’énergie humaine et à l’objectif mystérieux.

Au fil des pages, on suit avec délice l’entrée de la jeune femme dans la meilleure société londonienne et la volonté de sa tante tutrice de la marier. On découvre aussi avec lord Carlston et Helen avec nous ses étranges pouvoirs et capacités qui en font tout sauf une jeune aristocrate ordinaire. Si la partie centrale du roman manque peut-être un peu de rythme (la nécessité de mise en place dans un premier tome ?) le départ et surtout la grosse dernière partie sont passionnantes et nous entrainent de surprises en surprises.

Une héritière directe dans le monde des Vigilants annonce-elle l’arrivée d’un Abuseur Suprême ?

Alison Goodman signe ici un premier tome d’une nouvelle série passionnante avec un univers étonnant qui ne pourra que séduire (les fans d’histoire et de détails sur la société aristocratique, d’héroïne romantique mais forte et intelligente avec une touche de fantasy et de mystère) et surtout donner envie d’attendre la suite annoncé déjà pour le 31 août prochain. A dévorer

 

Jean-Luc

 

ladyH1.jpg

 

 

Lady Helen, Le Club des Mauvais Jours, tome 1 ; Alison Goodman  ; Illustrateur de couverture : Laurent Besson  ; Traduit de l’anglais : Philippe Giraudon  ; Editions Gallimard Jeunesse, 18 août 2016, 19,5 €

Au dodo dis donc !

Et dans les classiques avant la nouveauté cette semaine, il y a : Le coup de coeur ! Impossible de ne pas fondre, craquer, devenir gaga ... ils vont adorer !  Pierre et Cécile en grande forme ! 

AuDodoDisDonc-EC 1.jpg

Ce petit album est juste délicieux. Le prendre en main c’est l’adopter, on vous aura prévenus. Vous allez alors découvrir sur vous appartenez à l’heureuse catégorie de la famille des pandas ou alors si … il y a trop de doudous sous votre lit comme chez les renards, une souris sous le lit du lionceau, être impossible de s’endormir chez les pingouins absolument craquants, adorables… et bien d’autres surprises délicieuses encore et autant vous dire tout de suite que c’est le bazar à tous les étages.

Nos deux compères Pierre  et  Cécile nous proposent un album au format idéal avec des volets à soulever permettant aux petites mains de faire montre d’agilité et des personnages et situations totalement tendres, drôles et malicieuses au point de risquer de donner quelques idées à certains de vos enfants. Mais une chose est certaine, ils vont adorer s’approprier cet album et son univers et vous passerez de très bon moment de tendresse et de rire en retrouvant des situations qui risquent fort de rappeler certaines choses à plus d’entre vous. Un petit livre à lire, relire et relire encore et encore le soir avant de se coucher ou à la demande. Un album génial, qu’on adore et qu’il faut adopter.

 

Jean-Luc  

 

314752-001-C.jpg

 

314753-001-C.jpg 

Illustrations © éditions Didier Jeunesse. Cécile Hudrisier. Tous droits réservés

AuDodoDisDonc-EC 1.jpg

 

 

Au dodo dis donc !
Pierre Delye
Illustrations : Cécile Hudrisier
Editions Didier Jeunesse, 2 septembre 2015, 12,10 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Mais il est où ce gros matou ?

Les très joueurs Pierre et Cécile sont de retour dans la semaine avec un nouveau livre de cette formidable collection ! Alors ...Pour ronronner de bonheur avec votre petit chat…
il faut relire vos classiques ! 

 

matou.jpg

 

par deux jeunes auteurs : Pierre Delye et Cécile Hudrisier ... 

 

Et on se demande pourquoi il a pris la fuite ?  Quand vous aurez lu avec votre monstre en herbe (oui celui que le chat de la maison évite systématiquement) ce que le jeune Pierre Delye  veut lui faire subir, vous aurez compris qu’il va être difficile de le retrouver. Alors partez à sa recherche en tirant les rabats et en vous laissant guider par les malicieuses créatures de la juvénile  Cécile Hudrisier . Cet album est pour les petits et les grands qui ont su le rester. Un album drôle et tendre, très réussi que vous l’aurez compris nous aimons beaucoup. Bonne partie de cache-cache !

 

Jean-Luc

 

Mais il est où ce gros matou ? ; Pierre Delye ; Illustrations : Cécile Hudrisier ; 
Editions Didier Jeunesse, 24 octobre 2012, 12,10  €

 

matou.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25 août 2017

Nouveautés l'école des loisirs semaine du 23 août 2017

Ils sont là aussi : belles découvertes

9782211230759.jpg

PFFF... : «La tablette, c’est fini pour aujourd’hui! Allez jouer dehors !» dit papa. «Pfff… Y a rien à faire dehors», répond Roro. Tout est trop nul, le foot, la balançoire, même jouer à chat perché. Et la piscine? «C’est trop froid» dit Merle. Pinson, lui, trouve que c’est vraiment cool de jouer dans l’eau! Très vite, son enthousiasme gagne les autres. Bloub bloub !l’école des loisirs

 

 

9782211230513.jpg

SOCRATE, UN HOMME DANGEREUX : À Athènes, Socrate n’est pas du goût de tout le monde.Lorsqu’ils le voient déambuler sur l’Agora, la barbe mal taillée et les pieds nus, ses contemporains retiennent leur souffle. Il faut dire que le philosophe ne les laisse jamais tranquilles. La démocratie, le travail, la société de consommation, la bonne moralité : avec lui, tout y passe ! Il interroge, il questionne, il provoque. Qu’est-ce que la liberté ? Qu’est-ce qu’une vie réussie ? Comment résister face aux populismes, aux fanatismes, aux opinions toutes faites ? Socrate est décidément loin d’être mort ! 2 500 ans plus tard, les idées de ce diable d’homme, père de la philosophie, provocateur et attachant, n’ont pas pris une ride. l’école des loisirs

 

9782211223072.jpg

 

NO PASARÁN, LE JEU : Éric et Thierry n’avaient jamais prêté attention à cet insigne sur la veste en cuir de leur copain Andreas. Une vieille décoration militaire parmi beaucoup d’autres. Jusqu’au jour où, dans une boutique de jeux vidéo à Londres, le vendeur, un vieil homme, avait pointé l’index vers l’insigne. Il était devenu livide, s’était mis à crier. Puis il leur avait donné le jeu, leur avait ordonné d’y jouer. – « Choisissez votre mode de jeu », avait demandé la voix. L’Expérience ultime n’est pas seulement un jeu vidéo, mais plutôt un passeport vers l’enfer, qui les renvoie dans le passé, sur le Chemin des Dames en 1917, à Guernica sous les bombes en 1937 ou à Paris pendant les rafles de juillet 1942… l’école des loisirs

9782211234153.jpg

Pop à l’école : Comme tous les dinosaures, Pop va à l’école. Et qu’est-ce qu’il fait à l’école ? Il apprend à compter jusqu’à 10, en commençant par 1 cadeau pour la maîtresse, puis il dessine 2 cœurs, il sait aussi écrire les 3 lettres de son nom..l’école des loisirs

 

9782211230599.jpg

Le mètre, une invention révolutionnaire : Eté 1792. Deux individus à l’air louche arpentent les collines qui entourent le village de Mennecy. Ils installent des longues vues et d’autres drôles d’appareils… Qui sont-ils? Des espions prussiens qui préparent l’invasion de la France? Ou des sorciers? D’abord inquiets, puis intrigués, Joseph, Pierre et sa sœur Lucie, trois amis inséparables, décident d’aller y voir de plus près. Ce qu’ils découvrent est extraordinaire. Ces hommes sont deux astronomes envoyés en mission par l’Académie des Sciences pour mesurer la France. Leurs calculs vont permettre d’inventer une nouvelle et unique unité de mesure : le mètre… l’école des loisirs

 

9782211234177.jpg

 

NULTIPLICATIONS : Ce matin, tout le monde a eu 10/10 à l’interrogation de tables de multiplication. Tous sauf Simon. Il a dit : 3 x 2 = 4, les autres ont explosé de rire et l’affreux Ferdinand l’a traité de nul. Vexation + colère = Simon est très malheureux. Heureusement, grâce à un conseil de sa maman et à une idée géniale surgie au coeur de la nuit, Simon trouve un truc pour retenir, mais surtout pour comprendre ce qu’est une table, au juste. Et il va en profiter pour battre Ferdinand aux billes !l’école des loisirs

9782211234689.jpg

LOLOTTE À L’ÉCOLE : Demain c’est le jour de la rentrée et Lolotte n’a vraiment pas envie d’aller à l’école. Heureusement Cocotte et Crocotte sont là pour lui remonter le moral : « vive le calcul ! Vive la lecture ! Vive la récré ! », racontent-elles. Ça a l’air tellement bien que Lolotte s’endort la tête pleine d’une école… de rêve ! l’école des loisirs

 

9782211234290.jpg

J'Y VAIS ! : Enfin, petit oiseau se décide à quitter son nid ! Toutes sortes de recommandations lui sont faites par maman, papa, mamy… «Prends une petite laine, emporte des biscuits, n’oublie pas ta casquette… » En route vers l’aventure, petit oiseau ! l’école des loisirs

51f4A70w0CL.jpg

 

EST-CE CE QUE LA MAÎTRESSE DORT À L'ÉCOLE ? : Quand les enfants ont quitté l’école, la nuit, la maîtresse se repose. Elle dort sous son bureau, comme toutes les maîtresses. Sauf celles qui dorment dans les placards à fournitures. Vers minuit, la maîtresse se réveille. Elle se faufile hors de la classe… et rejoint ses copains, les maîtres et les maîtresses. Et vive la fête ! l’école des loisirs

 

9782211230681.jpg

L’école de ma vie : Ça y est, c’est les vacances. Fanta en a fini avec le CP, et Sylvie, une amie de sa maman, l’invite à la campagne. À elle les grandes découvertes! Pour la première fois de sa vie, Fanta va monter dans un train, observer la nature et les animaux. Elle a bien l’intention de prendre du bon temps. Mais Sylvie veut aussi que Fanta lise tous les jours, et ça, c’est beaucoup moins drôle. Fanta fait tout pour esquiver l’épreuve quotidienne. Jusqu’au jour où elle va à la piscine. Et où l’on s’aperçoit qu’elle ne sait pas nager. Drôles de vacances  ! Est-elle toujours obligée d’apprendre quelque chose ?l’école des loisirs

 

9782211234214.jpg

Un ours à l’école : C’est le dernier jour de l automne, un petit ours se promène dans la forêt. Au détour d un chemin, il découvre un joli bonnet coloré. « Qu est-ce que c est », se demande-t-il. Puis il reprend son chemin en sautillant et sort de la forêt qu il n a jamais quittée. Dans la cour de l école, les enfants jouent. « Tiens, dit le petit ours, des copains ! l’école des loisirs » La cloche sonne et une fillette prend l ourson par la main pour entrer en classe. A partir de 3 ans.

 

9782211235105.jpg

La Fontaine : Le saviez-vous ? Jean de la Fontaine n'a publié ses fables qu'à 47 ans et s'est d'abord rendu célèbre grâce à ses contes pour adultes. Il aimait le vin, les femmes, le jeu et par-dessus tout la poésie. C'était un mauvais père, un piètre mari, mais un ami fidèle. Il n'a jamais fréquenté la Cour et Louis XIV ne le portait pas dans son coeur. Rassurez-vous, pour beaucoup d'entre nous, Jean de la Fontaine reste un illustre inconnu...10/13 ans l’école des loisirs

Nouveautés Flammarion Jeunesse semaine du 23 août 2017

Le plaisir de retrouver Flammarion Jeunesse 

9782081396326.jpg

Un drôle de baby-sitter : Besoin d’un baby-sitter ? Faites appel à Grosours ! Grosours garde les sept enfants de Papa et Maman Longoreille. Mais les lapereaux en profitent pour lire des livres terrifiants, manger des sucreries, s’arroser dans le jardin… 100% tendresse, 100% humour ! Flammarion Jeunesse

 

9782081392311.jpg

Je suis en maternelle T2 – Les deux copines Les histoires du quotidien d’une classe de maternelle (petite section). À la récré Lila montre son rouge à lèvres à sa copine Emma, et celle-ci ne veut plus le rendre ! Lila lui donne un coup. Maitresse Caroline, va leur apprendre les règles du vivre ensemble. Flammarion Jeunesse

Publié dans #Albums, #prévisions de sorties, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Nouveautés Casterman Jeunesse semaine du 23 août 2017

Un petit chat pour la rentrée ... 

9782203122734_MARIUS LE CHAT T9 UNE PETITE FARCEUSE_HD.jpg

Cette fois-ci, Marius transforme la maison de d’Henri le castor en canoë, trouve de quoi faire un nid pour les cigognes, porte un scaphandre pour patiner et accueille deux petites chouettes au chaud chez lui ! Avec Marius le chat malin, la vie est pleine de surprises et les aventures finissent toujours dans un éclat de rire ! est né en 1954 en Autriche. Il rédige et illustre des livres pour enfants. Une quinzaine de ses titres ont été traduits en français, à L’École des Loisirs notamment. La série Marius est sa dernière création. Les aventures de Marius le chat en quatre petites histoires spécialement conçues pour les lecteurs débutants. Casterman Jeunesse

 

9782203122741_MARIUS LE CHAT T10_HD.jpg

Dans ce titre, Marius sauve un chat sauvage et vit tout un tas d’aventures avec son ami Fino le hérisson : une balade en montgolfière, une promenade en montagne, et un voyage en bateau ! Avec Marius le chat malin, la vie est pleine de surprises et les aventures finissent toujours dans un éclat de rire ! Casterman Jeunesse

 

JCL_CP_CE1_copain.jpg

JCL_CP_CE1_monstre.jpg

Je commence à lire en BD en CP et en CE1 : La bande dessinée, genre très apprécié des enfants, offre une transition en douceur pour passer de la lecture d’albums par l’adulte à la lecture autonome. Testes en unités très courtes, multitude d’images : tout est fait pour rendre la lecture ludique et accessible. Cette nouvelle collection testée par les enseignants propose : •2 niveaux de lecture (CP et CE1) •Des pages de jeux pédagogiques dans chaque ouvrage Casterman Jeunesse

 

JCL_CP_CE1_-rentr_e.jpg

 

JCL_CP_CE1_marco.jpg

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Nouveautés Rouergue Jeunesse semaine du 23 août 2017

C'est parti ! Lisez ! 

sirius.jpg

Sirius : Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d'élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s'écoule doucement... jusqu'au jour où le mystérieux passé d'Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers. Stéphane Servant, avec tout son talent de conteur, nous plonge dans un univers post-apocalyptique aussi fascinant que vénéneux. Une lecture addictive  Le Rouergue Jeunesse

Publié dans #Ados, #prévisions de sorties, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Nouveautés Sarbacane semaine du 23 août 2017

Et hop en vrai, en annonce et en couleurs ... 

couv-la-fourmi-rouge-620x987.jpg

La fourmi rouge : Vania Strudel a 15 ans, un œil qui part en vrille et une vie qui prend à peu près la même direction Et ce, à cause de : - Sa mère, qui est morte quand elle avait huit ans. - Son père, un taxidermiste farfelu. - Pierre-Rachid, son pote de toujours, qui risque de ne plus le rester… - Son ennemie jurée, Charlotte Kramer, la star du lycée. - Sa rentrée en Seconde, proprement catastrophique. Pour Vania, c’est clair : l’existence est une succession de vacheries, et elle est condamnée à n’être personne. Une fourmi parmi d’autres. Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme, qui lui explique en détail que non, elle n’est pas une banale fourmi noire sans aspérités. Elle serait même plutôt du genre vive, colorée, piquante ! Du genre fourmi rouge…  Sarbacane

 

couv-Le-génie-de-la-lampe-de-poche-620x930.jpg

 

Le génie de la lampe de poche : Je m’appelle Vladimir Poulain, j’ai dix ans et je vis le pire été de ma vie. Ma mère a décidé de m’expédier en colonie de vacances…
Elle se fiche bien que mes lunettes m’empêchent de faire du sport ! « La Joie dans les bois », c’est un camp situé entre l’autoroute, un abattoir et une station d’épuration. En plus, je suis coincé dans une tente entre un gars qui pue des pieds et un autre qui parle en morse (pas l’animal, le code secret). Le directeur est un psychopathe qui nous oblige à nager avec des poissons morts et la cuisinière a des recettes très spéciales…Tout ça aurait pu virer à la catastrophe si je n’avais pas rencontré Eugène Von Génial, le génie enfermé dans ma lampe de poche. Hé oui, un vrai génie, dont le métier est d’exaucer des souhaits. Mais, on ne va pas se mentir : il est très loin d’être doué… Sarbacane

 

couv-ABC-Ville-620x646.jpg

ABC ville  : Il suffit de lever le nez ou d’observer les traces sur la chaussée : la ville est vivante et si on y regarde bien, elle se donne à lire comme un livre ouvert. Ici, un bout d’immeuble percé de fenêtres forme un E ; là, un élément de trottoir dessine un C ; là-bas, un échafaudage recèle un grand T – cet abécédaire surprenant, tout en prises de vue in situ, invite à traquer les vingt-six lettres de l’alphabet dans l’univers urbain.

On cherche : tantôt c’est facile, tantôt le défi à relever est moins évident – dans tous les cas, la solution est présentée sous un rabat à droite, isolant la lettre recherchée au sein de la photo.

L’ordre alphabétique est à la fois une indication directe, pour les plus grands qui le connaissent déjà, et le moyen de le mémoriser pour les néophytes.

Un rappel complet de l’alphabet sur le dessus du rabat, avec la lettre à chercher déjà éclairée parmi les vingt-cinq autres, apporte à tous un indice complémentaire.Sarbacane

 

 

couv-Antonella-620x827.jpg

Le tango d’Antonella : Antonella aime les oiseaux et le tango.
Elle a aussi les plus longs cheveux du monde, serrés dans un chignon géant où elle enferme ses oiseaux quand elle va danser, de peur qu’ils ne s’évadent.

Helmut l’aviateur a de petits cheveux courts et frisés, et aime par-dessus tout les loopings et sa liberté. L’une danse en ville, l’autre danse dans le ciel.

Un délicieux concours de circonstances va les mettre brutalement en contact. Et c’est le choc ! Mais avant d’accorder leur pas de deux, Helmut et Antonella vont devoir apprendre à s’ouvrir à l’autre, voire à lâcher du lest… Sarbacane

 

couv-Dou-et-son-doudou-620x498.jpg

Dou et son doudou : DOU, le bébé ornithorynque, cherche son doudou partout dans la maison : dans son coffre à jouets, dans l’armoire, dans la machine à laver, le frigo… Il en profite pour se régaler de tarte au « chitron », retrouve au passage sa balle sous le canapé, fiche un sacré bazar du sol au plafond – mais de doudou, point ! Une seule solution : appeler papa et maman à l’aide ! « Tu as regardé dans ton lit ? » demandent ceux-ci. Mais oui bien sûr ! Et voilà le doudou retrouvé ! Sauf que maintenant, plus moyen de retarder le moment d’aller au lit. Ah si, peut-être : « Au lit ? dit DOU. On ne range pas avant ? » Sarbacane

 

couv-Zéline-T1-620x833.jpg

L’école de Zéline, tome 1, la classe de maître Léon : Pour Zéline, cette rentrée des classes est très particulière. Asthmatique, elle est confiée à ses grands-parents qui vivent à la campagne. La jeune citadine découvre la vie champêtre, la classe unique où petits et grands se mélangent sous la bienveillante surveillance de maître Léon. Zéline est une petite fille pétillante et curieuse, qui a la particularité de tenir un journal dessiné. C’est dans ces pages qu’elle croque son quotidien à l’école de la Garenne, mais aussi ses découvertes de la faune et de la flore locale… Elle saisit à son rythme, avec ses mots, les détails savoureux et souvent invisibles que seuls voient ceux qui prennent le temps de vivre. Sarbacane

couv-Prends-ma-main-maman-620x619.jpg

 

Prends ma main maman : Sur le chemin de l’école, une fillette hésite entre l’envie de découvrir la rue pleine de vie, le linge coloré qui tourne dans les machines du Lavomatic, les mobylettes rouges du vendeur de pizzas – et la crainte du bruit, du monde, des voitures et surtout, de la grille de l’école qui se profile au loin, avec l’attroupement devant… À chaque fois revient comme un leitmotiv la formule magique pour s’encourager : Prends ma main maman ! Une fois dans la cour, c’est sa copine Manon qui aidera la fillette à se lancer pour de bon dans sa rentrée.Sarbacane

 

couv-LAimant-620x790.jpg

 

L’Aimant : Pierre, jeune étudiant parisien en architecture, entreprend un voyage en Suisse afin de visiter les thermes de Vals. Ce magnifique bâtiment, conçu par le célèbre architecte suisse Peter Zumthor*, au cœur de la montagne, le fascine et l’obsède. Cette mystérieuse attraction va se révéler de plus en plus forte à mesure que Pierre se rapproche du bâtiment…Sarbacane

 

couv-les-déchainés-620x825.jpg

Les déchainés : D’après le roman éponyme de Flo Jallier Martinique, 1872. Amélia rêve… quand elle le peut. Son jeune maître Thibault de la Bauterie invente pour elle mille jeux, de la grande piraterie à la chasse aux crapauds-buffles dans les champs d’ananas. Mais une fille d’esclave peut-elle être libre d’aimer ?Sarbacane

 

couv-limace-620x620.jpg

Limace : « Une limace, c’est mou, c’est moche, c’est gluant, c’est dégoûtant. C’est pour ça qu’on les écrabouille. » Qu’est-ce qu’elle prend, la pauvre limace de ce livre animé où la fin de chaque affirmation se découvre sous un rabat malin ! Elle tente de se rebeller : « Vous savez ce qu’elle vous dit, la limace ? » « Eh bien, non, réplique la voix off. Parce que une limace, ça ne parle pas. » Et couic, le sifflet. Notre pauvre limace est totalement déprimée. Mais elle aura le dernier mot : car une limace, « au moins, ça n’est pas méchant… » et la voici entourée de tous ses amis ! Sarbacane

Nouveautés Rue de Sèvres semaine du 23 août 2017

C'est partie pour une fin de semaine BD 

Pile ou Face T2_OK.jpg

Pile ou face, tome 2, cap sur l’île aux trésors : De l'aventure pleine de souffle et de rebondissements !  Les jumeaux Alexandre et Cléopâtre, découverts dans le premier volume de ce dyptique, sont réunis autour de leur père après une quête tumultueuse. Ils comprennent que le couteau et la boussole qu’ils ont reçu en héritage de leur mère, dessinent une carte jusqu’à un trésor qui leur revient. En larguant les amarres avec le capitaine Tarboro, ils savent qu’ils vont au-devant de nouveaux dangers : l’océan est plein de nouveaux et anciens ennemis, dont leur nemesis,  l’infâme pirate Felix Worley. Mais la vie à bord malmène la complicité des jumeaux. Tandis qu’Alex trouve sa place parmi les marins, Cléo, seule fille à bord, s’entraîne à l’escrime contre l’avis de son frère pour tromper l’ennui et se changer des tâches ménagères. Sauront-ils rester soudés dans leur chasse au trésor ? Leurs ennemis risqueraient bien de tirer profit de leurs divisions pour les doubler… De l'aventure pleine de souffle et de rebondissements ! Rue de Sèvres

 

Philocomix COUV.jpg

 

Philocomix : 10 philosophes, 10 approches du bonheur.  Je pense donc je suis heureux ! Et si le chemin vers le bonheur passait avant tout par la pensée et la réflexion ? Comment définir le bonheur, à quelle aune le mesurer, existe-t-il un bonheur sans limite ? Replongeons avec humour dans les pensées de dix grands philosophes, de l’Antiquité au XIXe, pour comprendre quelles solutions ils proposent à ces épineuses questions. Que vous penchiez plutôt pour le « Pour être heureux il faut se connaître soi-même » de Platon ou le « il ne faut rien désirer que l’on ne puisse acquérir » de Descartes, voici dix philosophies de l’accomplissement personnel exposées avec précision mais en toute simplicité, pour aborder la rentrée bien armé. Et en bonus, un guide pratique nous rappelle que, s’il n’est pas toujours simple d’appliquer la philo aux situations concrètes de notre quotidien, c’est sûrement la voie du bonheur... Rue de Sèvres

 

plat_1_brume_ok.jpg

 

 

Là où nait la brûme : Un road movie intimiste, dans lequel Josh affronte son passé et finit par se trouver lui-même.  Josh, petite trentaine baroudeuse et tatoué, a récemment quitté la marine. Sac au dos, il trace sa route à travers la campagne de l’île de Terre-Neuve. Le climat y est rugueux, comme la vie sur place. Il part à la recherche de son père qui s'y est installé et a  disparu, à défaut d’affronter ses fantômes. à moins que Ruthie-Jane, qui semble plus douée pour la vie que lui, ne le pousse à se rechercher lui-même. Mais les brumes sont tenaces en Terre-Neuve, et la route toujours tentante. Rue de Sèvres

 

 

BD Soledad T5 COUV.jpg

La BD de Soledad la compile de l’année 5 : Des tranches de vies pleines de légèreté et d’autodérision.  Le RDV annuel de compilation des pages de Soledad Bravi parues dans ELLE, pour prolonger l’été avec humour et aborder la rentrée du bon pied ! Soledad nous offre un vrai bain de soleil et saupoudre d’intercalaires lumineuses l’ensemble de cet ouvrage avec des illustrations inédites en pleines pages. Rue de Sèvres