Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 juin 2024

Malenfer

Une autre série proposée à prix découverte par les éditions Flammarion jeunesse, à prix découverte c'est Malenfer : vous allez adorer ... clic sur le visuel 

 

71JEJCRlwsL._SL1181_.jpg

 

 

La légende des quatre – 1 : Le clan des loups

Pour bien préparer l'été, il faut des romans. Retrouvez d'un clic sur le visuel le tome 1 de cette série étonnante et vivante que les Editions Flammarion Jeunesse propose à prix tout doux en ce début d'été Clic ...

 

61k3WcdY8tL._SL1237_.jpg

11 juin 2024

Encore un plouf !

On termine la sélection de cette semaine avec un petit album absolument craquant .
Gros coup de coeur, quel talent ! 

 

41nQn1m0xBL.jpg

 

Un format à l’italienne qui s’ouvre à la verticale, un petit cartonné qui se glisse presque dans une poche et qui ouvre sur le carrelage de ce qui pourrait être une salle de bain ou une piscine avec un jeune nageur qui ajuste ses lunettes avant de plonger. Et c’est parti. A trois, on fait plouf et on provoque des nuages de bulles avant de faire des concours et des jeux avec un ours blanc, des morses, faire la course avec les manchots et bien d’autres choses encore. Mais comme toujours dans les bons moments, il ya des empêcheurs de tourner en rond (les parents…) et là du coup on switch l’album et on repart dans l’autre sens dans tous les sens du terme, on doit remonter, dire au revoir à ses amis poissons, faire un câlin à l’ours blanc avant de réapparaître dans ce qui était bien au final une salle de bain, avec plein de petits animaux en plastiques, comme si un magicien était passé par là. Bon il faut l’avouer vu l’aventure qu’on vient de vivre on ne sait plus trop où on est. 

C’est juste génial : presque impossible à décrire, les animaux totalement réalistes se fondent dans ce décor qui donne le sentiment au lecteur d’avoir plongé et de jouer en réel. Un gros risque c’est qu’ils transforment l’heure du bain et la salle de bain en aquarium géant : mais vraiment ce petit livre est absolument génial. Tout fonctionne : l’histoire, les illustrations, la construction est folle et fera le bonheur de tous les lecteurs. Un must ! Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

41nQn1m0xBL.jpg

Encore un plouf !  

Isabelle Ricq

Editions du Seuil jeunesse, dès 3 ans, 7 juin 2024, 9,90 €

L’été aux mille et une étoiles

C'est bientôt l'été, alors il faut se préparer aux grandes aventures, de celles qui restent à jamais gravées dans les mémoires. Suivez ces quatre petits oursons ...

 

91UNv9Y1SoL._SL1500_.jpg

Un conte tendre et doux sur une famille d’ours : un papa, une maman et quatre oursons adorables aux prénoms de fruits des bois. Des potes pleines de vie qui partent ce jour à l’aventure, tout près, mais un peu loin quand même de leur maison, pour passer la nuit à la belle étoile et justement les compter ces étoiles. Mais parfois l’orage gronde et les petits vont devoir se mettre à l’abri rencontre d’autres animaux et quand la pluie s’éloigne enfin voir un ciel étoile. C’est frais et les illustrations sont douces, et donnent le sentiment que les oursons pourraient sauter des pages et venir rejoindre les petits lecteurs.
Un album qui nous parle de fratrie, de découvertes, de grandir, d’aventure et de nature : on aime ! 

 

Jean-Luc 

 

 

91UNv9Y1SoL._SL1500_.jpg

L’été aux mille et une étoiles  

Zemanel

Illustrations : Emilie Michaud 

Editions Pères Castro, Flammarion jeunesse, dès 4 ans, 5 juin 2024, 14,50 €

Le grand problème de Grand-Pa

Il sort le 13 juin de cette semaine mais on a trop ri alors on vous le présente déjà pour vous faire envie. 

 

61+CW5XyA7L._SL1007_.jpg

 

C’est l’anniversaire de Grand-Pa et tout se passe bien jusqu’au moment fatidique où il va attraper le hoquet ! C’est la catastrophe, parce qu’il n’y a pas moyen de s’en débarrasser. Tout le monde va s’en mêler, on appelle même Roger le requin (celui qui a vécu un temps dans la salle de bain) pour effrayer papi et lui permettre le retour à la normale. En attendant la bête, tout y passe, mais rien n’y fait. Cela donne avec les illustrations pleines de peps et de couleurs d’Aurélie Guillerey  des moments de bravoure et de franche rigolade que vous allez adorer. A lire avec papi bien évidemment pour imaginer toute sorte de remèdes ou de situations farfelues. Les deux autrices se sont beaucoup amusées visiblement à construire cette histoire et cela se sent de pages en pages avec un bonne humeur communicative. Un album Nathan comme on les aime, intelligent, drôle et superbement illustré : on fonce. 

 

Jean-Luc 

 

61+CW5XyA7L._SL1007_.jpg

Le grand problème de Grand-Pa 

Claire Fisarra

Illustrations : Aurélie Guillerey

Editions Nathan jeunesse, albumNathan, 3+ans , 13 juin 2024, 12,95 €

Ta naissance

Est-ce qu’on vous a déjà dit qu’on adorait le travail de CSIL ?  C’est fait alors !  et cet album sur la naissance est merveilleux ! ❤️

 

A1ThokZAW0L._SL1500_.jpg

 

Cet album est une déclaration d’amour des parents à leur enfants qui va naître et faire ses premiers pas. Ce couple de gorille est absolument fabuleux : leurs formes, les lignes mouvantes de la nature qui les entourent créent comme un cocon dans lequel va apparaître ce bébé merveilleux, attendu avec bonheur. 

Ce qu’on aime dans cette histoire ce sont les sublimes illustrations de CSIL bien évidemment mais aussi l’histoire qu’elles accompagnent de la plus belle des manières. On aime l’alternance des prises de parole : le couple d’abord, puis maman, papa qui chacun montrent leurs émotions, leur ressenti face à cette nouvelle vie qui, ils le sentent très vite, va bouleverser leur vie à tous. 

C’est doux, tendre, et l’histoire parlera autant aux enfants qui se projetteront sans problème dans l’histoire mais aussi (ce qui est plus rare et qu’il faut souligner) aux deux parents qui vont avoir se sentir touchés et dont les différentes pages vont parler sans doute aucun. Un album magnifique qui parle de naissance, d’amour inconditionnel des parents et de la découverte d’une nouvelle vie pour les jeunes parents. Essentiel et à offrir. 

 

Jean-Luc 

 

 

A1ThokZAW0L._SL1500_.jpg

Ta naissance 

Sandra Le Guen

Illustrations : CSIL

Editions Casterman jeunesse, collection les albums Casterman, dès 3 ans, 5 juin 2024, 14,90 €

Les 100 mots de la nature

Partons à la découverte de la nature : idéal pour la plage ou la pelouse cet été avec les petits 

 

71rxSJXI65L._SL1500_.jpg

C’est l’été, les petits grandissent et découvrent l’univers qui les entoure. Pour les aider et s’amuser avec eux partez à la découverte de ce cartonné moyen format qui les entraînera dans l’univers formidable d’Adeline Ruel. Des pages où se suivent fruits et légumes, végétaux animaux de toute sorte pour découvrir, apprendre à nommer, reconnaître et surtout avoir les yeux pétillants de plaisir. Un album documentaire bonheur. 

 

Jean-Luc

 

71rxSJXI65L._SL1500_.jpg

 

 

 

Les 100 mots de la nature 

Adeline Ruel

Editions Père Castor, Flammarion jeunesse, dès 2 ans, 5 juin 2024, 13,90 €

Le Pestacle

Comment ne pas craquer face à cette histoire et à l'univers créé par les illustrations ? Impossible ! 

 

71CK7-BFsdL._SL1500_.jpg

 

Jacques est une petite mésange  merveilleuse et gentille qui comme tous ses camarades de classe attend avec impatience le « pestacle » de fin d’année. Cette fois c’est une histoire de pirate. Jacques est très excité et a très peur en même temps, même si il a un tout petit rôle, celui d’une vague. Pourtant lorsqu’ils vont arriver sur scène, son rôle va être bien plus important que prévu. Une belle histoire de bonheur et de plaisir de jouer ensemble pour les parents et les amis, mais aussi une histoire d’entre aide et de vivre en groupe. L’ensemble est porté par des illustrations absolument et définitivement magnifiques de Quentin Gréban  qui crée tout un univers poétique et malicieux dont on ne se lasse absolument jamais. C’est frais, tendre et doux : essentiel pour les spectacles de fin d’année des enfants. 

 

Jean-Luc 

 

71CK7-BFsdL._SL1500_.jpg

 

 

 

 Le Pestacle

Maude De Bel 

Illustrations : Quentin Gréban

Editions Mijade, 6 juin 2024, 13 €

La légende d’Hippopolis

Un album étonnant sur la division, et le pouvoir de l'imagination : fermez les yeux ou presque 

 

71vZI3MWxuL.jpg

 

Un vieux père qui s’éteint, huit fils toujours en désaccords et un héritage  à partager. C’est le postulat de cet étrange et bel album. Les frères décidément incapables de s’entendre démontent alors leur seul héritage, une maison. Superbe collection de prénoms en passant. Les sept plus grands eurent chacun onze pierres le dernier Hipollyte une seule, va savoir pourquoi ! Le problème c’est qu’une fois la maison démontée que voulez vous donc faire de onze pierres. Chacun tenta sa chance en imaginant des constructions gigantesques, Ambroise imagina le portail d’une grande et future ville mais voilà… Bélisaire une tour qui serait la plus haute du monde mais avec onze pierre, la tour ne monta pas bien haut. Clodomir lui voulut construire un rempart qui eut le même destin que les constructions de ses frères. Ainsi les huit révèrent de gloire et de construction totalement. Le petit dernier lui du se creuser la cervelle et trouver une idée pour faire quelque chose de la seule et unique pierre en sa possession. 

Ainsi naquit la légende d’Hippopolis et de ces constructions autrefois mégalomaniaques dont il ne resta que quelques vestiges que les frères firent visiter aux touristes venus admirer l’ensemble. 

Un album étonnant aux accents bibliques parfois avec les frères qui héritent et sont incapables de s’entendre et de se partager équitablement. Ces constructions qui voulaient rivaliser de grandeur et monter si haut alors qu’elles dépassèrent pour la plus part de peu la hauteur d’hommes. Et les illustrations qui donnent une vie étrange presque fantastique à l’ensemble avec des trouvailles poétiques et lumineuses comme cette fleur symbole de l’imagination du plus jeune. Etonnés d’abord, on se prend très vite au jeu et on s’émerveille des constructions, on imagine ce qui aurait pu être … A découvrir sans hésiter. 

 

Jean-Luc 

 

 

71vZI3MWxuL.jpg

La légende d’Hippopolis 

Davide Cali 

Illustrations : Alphonse Bardou-Jacquet 

Editions Sarbacane, dès 6 ans, 5 juin 2024, 16,50 €

10 juin 2024

A la recherche du bonheur

Qu’est ce que c’est que le bonheur ? On, les enfants se posent souvent la question : un début de réponse délicieuse avec ce lièvre merveilleux. 

 

91QqtUYE4-L._SL1500_.jpg

 

Lièvre avait tout pour être heureux, une maison dans un cadre idyllique, des amis, et pourtant un beau jour le poison du doute s’insinua et tout sembla bien fade pour notre lièvre préféré. 

Alors il partit à la recherche du bonheur, croisa un souriceau affairé à la recherche d’un fromage  : mais comment ce truc puant pourrait-il être le bonheur se demanda le lièvre ? La rencontre avec le sanglier et son bonheur tout simple de patauger dans sa mare ne le convainquit pas davantage. C’était certain, il fallait rejoindre le vieux hibou dans la montagne. Le voyage fut éprouvant et fatiguant et la réponse du vieux sage pour le moins sibylline. Pour le hibou la réponse était dans les boutiques du village.  Et là, catastrophe  : rien ne pouvait apporter le bonheur au sens du lièvre. Le soir venu dans le village, tout pris sens enfin et notre ami se rendit compte que le bonheur pouvait être encore plus grand lorsqu’on le partage. 

On aime l’histoire, les étapes de la réflexion et les illustrations sont magnifiques avec le travail des couleurs douces, les crayonnés occupent l’espace et donne parfois le sentiment que le héros de l’histoire est presque transparent et léger dans le visuel global. Un superbe travail d’illustration et d’histoire.  Coup de coeur 

 

Jean-Luc 

 

91QqtUYE4-L._SL1500_.jpg

 

 

 

 

A la recherche du bonheur 

Ella Coalman

Illustrations : Bérengère Mariller-Gobber

Editions Casterman jeunesse, les albums Casterman, dès 3 ans, 12 juin 2024, 12,90 €

Le grand livre des animaux de l'extrême

Cette petite merveille vient d'obtenir Le Prix du livre scientifique jeunesse 2024. formidable nouvelle pour un album que nous avions adoré ! 

 

 

D'un clic sur le visuel retrouvez notre chronique 

Le grand déménagement

Alors que l'été annonce souvent des changements et des déménagements : un album formidable pour dédramatiser et tout emporter ou presque. 

 

155606_couverture_Hres_0.jpg

Cet album ne se raconte pas. Il se savoure et il faut se laisser entraîner avec lui et ce petit garçon qui nous raconte les joies mais aussi les inquiétudes liées au déménagement. Alors tant qu’à faire, autant tout emporter. Le camion semble un peu comme un sac magique fourre tout dans lequel on peut enter presque à l’infini tout ce qu’on voudrait emporter. Alors que l’été approche et que de nombreux changements s’annoncent pour les petits et les grands, un album tendre, réfléchi et drôle pour dire aux petits que cela n’est pas si grave et qu’ils vont emporter beaucoup et surement trouver beaucoup à l’autre bout de la route. Les illustrations sont efficaces, juste ce qu’il faut réalistes et offrent des tableaux étonnants et vivants de chaque aspect de la vie qu’on quitte et qu’on aimerait emporter. Absolument nécessaire, magique et délicieux. Le petit format ne tiendra pas beaucoup de place dans le camion : un plus. 

 

Jean-Luc 

 

155606_couverture_Hres_0.jpg

Le grand déménagement  

Cécile Elma Roger

Illustrations : Aurélie Castex 

Editions du Seuil jeunesse, 31 mai 2024, dès 4 ans, 12,90 €

Ma mallette de secours ; mon sac à main ; ma valise de vacances ; mon panier de courses

Parfaits pour les sorties de l’été et la plage : des cartonnés avec poignée pratique et des illustrations colorées et vivantes pour grandir en s’amusant. 

 

 

61KD8oPX6DL._SL1064_.jpg

Quatre petit livres qui nous font ouvrir un sac à main (dingue tout ce qu’on peut y mettre pour la quotidienne parer au plus presser, au cas où) ; une mallette de secours (qui permettra aux petits de jouer au docteur et d’assurer les premiers soins) ; ma valise de vacances (c’est le moment de s’organiser pour surtout ne rien oublier et ne rien gâcher) ; et enfin une fois en vacances ou au quotidien le panier de courses (rempli de fruits, légumes et produits du quotidien des petits pour passer des moments gourmands). 

On aime le format, le design, les illustrations et toutes les choses à découvrir, apprendre à reconnaître et nommer pour grandir en s’amusant, presque comme des grands. Formidable et joyeux ! 

 

Jean-Luc

 

61oAjCWSswL._SL1007_.jpg

 

 

 

610CiWkBjxL._SL1051_.jpg

Ma mallette de secours ; mon sac à  main ; ma valise de vacances ; mon panier de courses

Caroline Dalle’Alva

Editions Nathan jeunesse, collection mon imagier à promener, à partir de 18 mois, 6,95 €

 

05242290-400e-489f-b097-94d9294fa103.__CR0,0,970,600_PT0_SX970_V1___.png

 

a0fb8cb6-e300-420e-bedf-3596c65dbeb5.__CR0,0,970,600_PT0_SX970_V1___.png

 

f103d4d0-321b-473a-ae30-066d22ace555.__CR0,0,970,600_PT0_SX970_V1___.png

 

illustrations © Nathan jeunesse. tous droits réservés merci. 

Loupito, palmiers et coquillages

Un petit goût de vacances de voyage de retrouvailles en famille et de dépaysement avant l’heure. 

 

61cC-eIlITL._SL1500_.jpg

Loupito en a marre de son quotidien des feutres secs des gâteaux durs… alors quand l’heure de partir en vacances au bord de la mer arrive, il est le premier dans la voiture. Arrivé sur place, le bonheur passé de retrouver un grand lit, ses grands-parents, c’est la catastrophe il a oublié son doudou. Mais qu’à cela ne tienne les grands-parents sont bien décidés à lui faire oublier la bestiole et les jours passent très vite jusqu’au moment où Loupito commence à s’ennuyer et à trouver tout … bof ! Heureusement les vacances sont finies. Une bonne sieste dans la voiture et hop c’est le retour et les retrouvailles avec doudou et ses bonnes habitudes. Mais quelque part, un doux parfum et des images chaleureuses lui rappellent que bientôt il repartira et pourra passer des vacances formidables. Un album tendre et doux, illustré avec malice et tendresse pour parler vacances, impatience, lassitude du quotidien et d’une vie de petit gamin mignon et rigolo. 

 

Jean-Luc 

 

61cC-eIlITL._SL1500_.jpg

 

 

 

Loupito, palmiers et coquillages 

Magali Clavelet

Editions Little Urban, 31 mai 2024, 13,50 €

On n'a rien vu venir - Roman à 7 voix

A lire ! D'une actualité étonnante pour ce roman paru en 2012

 

Et vous ? Quel citoyen êtes vous ? Quel citoyen allez vous devenir ? 

 

 

rienvuvenir.jpg

 

Un roman étonnant, plus que réussi à découvrir et faire découvrir sans tarder !

 

Un court roman, sur la politique, l’importance du vote, de l’engagement et de la compréhension des programmes et de leur implication sur la vie quotidienne, le futur. Un roman dans l’air du temps, certes, préfacé par un homme droit qui lui aussi fait l’actualité. Un roman que j’ai bien failli ne jamais lire. J’avoue, quand j’ai vu sur la couverture roman à sept voix, je me suis dit aïe ! Pas facile les écritures multiples, soit on n’y comprend rien, soit d’un chapitre à l’autre on sent la différence et on ne peut s’empêcher de préférer le précédent, et au final cela donne souvent un truc illisible.
Rien de tout cela ici : de la préface par Stéphane Hessel, au roman qui se lit d’une traite, aux illustrations, tout est bien en place, efficace, très agréable à lire.
On passe en effet un excellent roman à la lecture de cette tranche de vie d’une société qui aurait pu déjà exister, qui pourrait être une société du futur, qui pourrait aujourd’hui être la notre. 
Les élections, une société qui se crispe, retient sa respiration et déjà ceux qui partent sans attendre les résultats. Et puis les autres, tous les autres, vous, moi, les nôtres qui se retrouvent pris dans un engrenage qui peu à peu tourne au cauchemar.
Les chapitres rapides qui mettent en scène différents héros, différentes familles du quartier résonnent comme autant de vécu, de connaissances que nous pouvons avoir et on se dit que cela pourrait arriver à tel ou tel ou tout simplement on se sent concerné.
Ce roman qui ne se raconte pas est passionnant et à faire lire à tous des plus jeunes aux adultes pour comprendre et se remémorer qu’une élection est importante, que l’engagement l’est tout autant et que la démocratie est notre bien le plus précieux, mais que ce n’est pas parce que nous sommes tombés dedans quand nous étions petits qu’elle ne pourrait pas disparaître insidieusement au détour d’une loi, d’un vote. Aux urnes citoyens.

 

Jean-Luc

 

On n'a rien vu venir - Roman à 7 voix ; Anne-Gaëlle Balpe , Sandrine Beau , Clémentine Beauvais , Annelise Heurtier, Agnès Laroche, Fanny Robin, Séverine Vidal. ; Préface de Stéphane Hessel ; Editions Alice, collection Deuzio, 23 février 2012, 12 €

 

 

 

rienvuvenir.jpg

Les jumeaux Crochemort , tome 1 : la malédiction.

Ils reviennent le 12 juin. D'un clic sur le visuel retrouvez notre chronique 

Brillant et passionnant. Le premier tome d'une série prometteuse avec deux héros principaux auquel il vaudrait mieux éviter de se frotter de trop près. ❤️❤️❤️❤️❤️

 

 

crochemort1.jpeg

05 juin 2024

Les larmes de croco

 Les larmes de crocodile sont parfois plus utiles et moins dangereuses qu’on peut l’imaginer. Très gros coup de coeur pour un conte pas comme les autres merveilleux tant par le contenu que par la forme et les illustrations.

 

711yiymgjaL._SL1351_.jpg

 

Faites la connaissance de Croco qui faisait tout pour être comme un vrai crocodile (ce qu’il était d’ailleurs). Mais parfois, on est plus ou moins chanceux dans la vie, et Croco tomba dans un trou et chercha toutes les manières possibles d’en sortir. Le serpent, les oiseaux, les singes tous y allèrent de leurs conseils avisés et tentèrent d’aider le saurien. Sauf que, non, quand ça veut pas, ça veut pas.

Dans un ultime effort les animaux s’unirent pour essayer de hisser le crocodile de son trou noir : mais boum, retour à la case départ. 

Alors désespéré, Croco se mit à pleurer, mais à pleurer …

Une fable sur la persévérance, l’entraide en version format italien, petit format ave des pages qui s’ouvre et se complètent, toutes illustrées poursuivant l’histoire de haut en bas au point qu’on pourrait presque les utilisées comme un Flip-book merveilleux et ludique. On adore le propos, on adore la forme et les illustrations sont juste fraiches, belles et créent tout un univers dans lequel on tombe avec délice. 

Bravo ! 

 

Jean-Luc 

 

711yiymgjaL._SL1351_.jpg

 

 

Les larmes de croco 

Andres Lopez 

Traduit de l’espagnol (Mexique) : Fanny Gauvin

Editions Casterman jeunesse, les albums casterman, dès 4 ans, 15 mai 2024, 12, 95 €

Le chat qui aimait le jaune / la grenouille qui aimait le rouge

Très gros coup de coeur pour deux petites merveilles cartonnées : éblouissement total 

 

154679_couverture_Hres_0.jpg

 

Deux petits bijoux qui nous entraînent dans un univers graphique et coloré avec des textes très courts qui ouvrent la découverte et la discussion avec les petits pour situer … Ces deux petits cartonnés, au format parfait qui nous offrent une promenade visuelle absolument géniale mais aussi ouvrent sur d’autres sensation de fraicheur, d’acidité,, de plaisir de dégustation, de passion amoureuse , de petites lumières qui brillent dans la nuit.

Deux petits livres qui offrent du bonheur en page et nous émerveillent nous les petits et les grands tant les pages ouvrent sur le plaisir, le bonheur, le calme et la sérénité. Absolument magnifique et particulièrement réussi. Bravo 

 

Jean-Luc

 

 

Le chat qui aimait le jaune.jpeg

Le chat qui aimait le jaune / la grenouille qui  aimait le rouge 

Eve Gomy 

Editions le Seuil jeunesse, dès 2 ans, 3 mai 2024, 9,50 €

Le vestiaire des animaux

Les lutins ont trouvé de quoi s'occuper dans les jours qui viennent : un documentaire foisonnant, beau et passionnant. 

 

51HxMO3PonL.jpg

 

Il y en a pour tous les goûts. Des poilus, des tout nu, des piquant, des qui friment, des toxiques, des discrets, des gloutons et bien d’autres encore. 

Chaque page est un ravissement, les textes sont efficaces et nous apprennent beaucoup, les illustrations très réalistes sont juste fabuleuses et surtout nombreuses ce qui nous permet à nous les lecteurs de nous projeter plus facilement dans des univers qui nous sont parfois familiers, parfois non. On aime beaucoup par exemple les pages sur des poils pour tous les goûts où le male araignée paon frime et en fait voir de toutes les couleurs à sa femelle, mais pour la bonne cause ; la découverte du dragon bleu des mers est fascinante ; la page sur les peaux toxiques nous rappelle que ces petites grenouilles ou autres bestioles tellement choupies avec leurs tâches, leurs couleurs sont autant de pièges mortels : bluffant.

Savez vous que l’hippopotame ne sait pas nager et qu’il doit galoper dans le milieu aquatique et qu’il secrète naturellement une crème solaire maison pour protéger sa peau fragile d’où sa couleur rougeâtre ?
Les pages sur les oiseaux sont autant de raison de s’émerveiller et on a parfois l’impression avec certains planches de ce retrouver dans les encyclopédies du XIXème siècle avec des illustrations fantastiques et réalistes au possible. 

Plumes, poils, écailles, multifonctions ou à but précis, tous ces animaux sont fascinants et nous montrent l’inventivité et les ressorts extraordinaires de la nature pour se cacher, se protéger, surprendre ses proies, se défendre férocement (on vous déconseille l’oursin, la rascasse volante ou certaines étoiles de mer comme l’acanthaster couverte de piquant venimeux et mobiles, presque aussi efficace que le rechaussement climatique pour détruire les récifs coralliens qu’elle boulotte avec gloutonnerie. 

C’est un plaisir de se plonger dans ce documentaire richement illustré, écrit avec brio et sérieux. Une occasion formidable de se promener dans le monde animal, de découvrir de nouvelles espèces, d’observer et pourquoi pas parfois d’imiter pour grandir tous ensemble. De très bons moments de lectures à renouveler sans cesse. 

 

Jean-Luc 

 

51HxMO3PonL.jpg

 

 

 

 

Le vestiaire des animaux 

Serenella Quadrello

Illustrations : Alessio Alcuni

Editions de la Martinière jeunesse, dès 8 ans, 24 mai 2024, 16,90 €

L’encyclo du vélo

Le cyclisme était présent aux JO pour leur première édition moderne ; le vélo électrique est apparu en 1895 ; la bicyclette a aussi contribué à façonner l’image de la femme moderne. 

 

51BFZFa6R9L.jpg

22 doubles pages qui nous emmènent à la découverte de l’histoire du vélo : ainsi vous saurez tout ou presque sur la première aventure de la dravidienne au vélo électrique en passant par la bicyclette de Lawson , le tricycle et le vélo couché.

On nous parle aussi d’inventeurs, de saga industrielle parce qu’il a bien fallu les produire en masse ces vélos. Un succès fou, rarement démenti qui nous entraîne à la découverte du monde avec le tourisme et ceux qui ont la bougeotte. On aime les pages consacrées aussi au femmes en selle, nous présentant les pionnières. On se prend aussi à rêver de vitesse.

Bin évidemment un documentaire sur le vélo pouvait difficilement faire l’économie sur le tour de France, l’ivresse des sommets, la ferveur populaire autour de l’évènement. Tout est génial, passionnant avec des paragraphes courts qui nous apprennent beaucoup, nous intriguent, nous interrogent et nous donnent envie d’aller plus loin encore. Formidable pages sur les figures acrobatiques et ces vélos qui font vibrer artistes de cirque et leurs spectateurs, et tant d’autres choses encore. 

C’est passionnant, formidablement mis en page et les illustrations sont juste au top, parfaites pour transcrire toutes les époques, tous les types de vélos, leur évolution… c’est plus que réussi. On adore. Le printemps semble enfin s’installer en ce début de mois de juin, l’été approche, les ballades, les sorties, les voyages avec des vélos de pros, bricolés, rodés pour les jeux olympiques… Allez c’est parti prenez votre bicyclette et foncez. 

 

Jean-Luc  

 

51BFZFa6R9L.jpg

 

 

 

 

L’encyclo du vélo  

Marie Mazas

Illustrations : Céline Dates

Editions de la Martinière jeunesse, dès 8 ans, 24 mai 2024, 16 €