Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 janvier 2020

Nouveautés Albin Michel Jeunesse 2 janvier 2020

A découvrir ces nouveautés ! auprès d'Amandine dans ses rayons 

 

9782226443168-j.jpg9782226440846-j.jpg9782226442505-j.jpg9782226442772-j.jpg9782226443786-j.jpg9782226444912-j.jpg9782226445391-j.jpg9782226445933-j.jpg9782226447159-j.jpg

Nouveautés Gallimard Jeunesse 9 janvier 2020

A découvrir cette semaine auprès d'Amandine votre libraire préférée 

 

J02138.jpgJ01888.jpgJ01889.jpgJ02508.jpgJ02509.jpg

08 janvier 2020

Fleuves, un voyage de part les mers, les lacs et les cours d'eau

Amandine et ses lutins vous souhaitent une merveilleuse année 2020,
pleine de lectures, d’images pétillantes et heureuses

fleuves.jpg

Un petit bijou qui était dans nos coups de coeur pour Noël et la fin d’année dernière et que nous avons gardé pour vous souhaiter une merveilleuse année 2020 pleine de bonheur et de rêves ! Merveilleux travail de Peter Goes, merveilleux album ! Comment vous dire, comment vous raconter ? Chaque page change de couleur au fil des fleuves, des mers, des lacs, des continents. Chaque page donne le sentiment que les pages bougent, que certains animaux notamment les poissons vont sortir des pages, plonger, faire une petite pirouette et retourner d’où ils viennent, un peu comme ces carpes coye, vous savez qui glissent sous l’eau, réapparaissent sous un nénuphar et disparaissent de nouveau. 

Chaque page est un enchantement : les textes nous parlent d’explorateurs, de vieilles légendes, de mythologie, la faune, la flore grignotent les pages, le fleuve, l’océan ou le lac principal sont mis en avant avec toutes leurs caractéristiques. Les pages sont remplies de détails, on tourne la tête pour suivre les explications et les petits encarts. Etonnant tout ce que Peter Goes   a trouvé, cherché, renseigné pour donner ces doubles pages étonnantes, foisonnantes et passionnantes. Nous pourrions vous en parler pendant des heures, pour chaque page. Le livre se savoure, on peu le suivre pas à pas, picorer en fonction des envies, de notre curiosité. Un travail époustouflant  qui donne envie de voir de savoir,  qui est illustré de façon étonnante et géniale. Nous avions découvert  Peter Goes  avec  Chronologie   et c’est un bonheur de le retrouver avec cet album indispensable dans toutes les bibliothèques publiques ou privées. Essentiel ! 

 

Jean-Luc. 

 

 

fleuves.jpg

Fleuves, un voyage de part les mers, les lacs et les cours d'eau

Peter Goes 

Traduit du néerlandais par Françoise Antoine

Editions Albin Michel Jeunesse, 2 octobre 2019, 24,9 €

 

fleuves.jpg

 

chronologie.jpg

Le voyage de Samy Bear (album + CD)

Amandine et ses lutins vous souhaitent une merveilleuse année 2020,
pleine de lectures, d’images pétillantes et heureuses

 

samy couv.jpg

 

Entrez dans cet album et laissez vous emporter par la musique, celle du banjo et des autres instruments d’abord, celle des mots de l’histoire, celle de la voix de Cali qui caresse les mots de Bernard Villiot et nous emportent au fil de la mémoire et de l’histoire de Samy Bear, petit ourson différent devenu grand qui au fil des mois et des rencontres fit la connaissance de personnalités étonnantes, joua avec le temps, croisa d’autres voyageurs qui comme lui voguaient au fil de temps des découvertes, des envies, du monde à s’approprier les yeux et les coeur grand ouvert. Un album magique avec un héros pas comme les autres qui lorsqu’il aura apprivoisé le banjo offert par Mrs Brown sera capable de faire tomber la pluie. Suivez le voyage de Samy Bear c’est un régal en page avec des illustrations d’une grande douceur qui elles aussi élargissent l’horizon et nous ouvrent de nouvelles perspectives. 

Un conteur magnifique ! Un texte superbe, très bien écrit, travaillé avec du vocabulaire qui donne sens à l’histoire, des illustrations soignées, et une musique qui sait occuper l’espace comme laisser la place au conte. 

Magique et merveilleux ! 

 

Jean-Luc 

samy 1.jpg

samy 2.jpg

 

samy 3.jpg

Illustrations © Editions Margot. Tous droits réservés. Merci 

 

samy couv.jpg

 

 

 

 

 

 

Le voyage de Samy Bear (album + CD)

Bernard Villiot

Illustrations Pierre Charentus

Musiques : Jean-Pierre Jolicard

Raconté par Cali

Editions Margot, 23 octobre 2019, 22,9 €

Animains

Amandine et ses lutins vous souhaitent une merveilleuse année 2020,
pleine de lectures, d’images pétillantes et heureuses

61vAsEnManL.jpg

 

Cet album au format oblong qui s’ouvre sur des doubles pages étonnantes est l’oeuvre de  Siliva Lopez  qui apporte les informations factuelles et scientifiques sur les animaux et  Guido Daniele . L’artiste utilise des mains des doigts, des bras humains et reproduit ainsi un certain nombre d’animaux qui deviennent ainsi ce qu’il appelle des « animains ». Ainsi vous ne verrez plus jamais de la même façon le caméléon, le toucan (étonnant ce mimétisme) , le panda, et autre dragon de Komodo. On aime les pages de gauche qui apportent des informations qui nous donnent à vivre et suivre des animaux vivants, en action et leur pendant avec ces mains, bras… transformés en l’animal de façon bluffante. Une fois de plus les éditions du Genevrier publient un album original véritable oeuvre d’artiste, qui met en valeur le travail de plasticien de Guido Daniele. Un album original et étonnant qui plaira à nos jeunes amis par le mimétisme, par les informations et par la découverte de ces animaux. 

 

Jean-Luc

61vAsEnManL.jpg

Animains
Silvia Lopez
Création : Guido Daniele
Editions Le Genévrier, 24 octobre 2019, 16 €

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06 janvier 2020

Je découvre Mozart et ses instruments / Je découvre Le Carnaval des animaux et ses instruments

Un petit peu de douceur pour bien commencer l'année avec ce titre et cette collection
que nous aimons beaucoup 

9782278089413-001-T.jpg

Ceux qui connaissent les éditions Didier Jeunesse savent la passion de leur directrice Michèle Moreau pour la musique et sa transmission. Ces deux cartonnés de la collection mon petit imagier sonore sont deux petits ovnis du genre en littérature jeunesse.

Les extraits activés par des puces scintillantes (avec un bouton on/off à la fin) permettront ainsi aux enfants de découvrir les univers sonore de Mozart pour l’un et de Camille Saint-Saëns avec son carnaval des animaux.

Alors bien évidemment pour nous les grands, les extraits sont un peu frustrants parce que trop courts, mais ils ont un rendu formidable qui donne envie d’aller plus loin.

Facilement maniables, pratiques, ils sont de plus illustrés avec talent par Delphine Renon. Elle a créé tout un univers onirique et étrange avec des toutous chef-d’orchestre à perruque, des lions violoncelliste ou des kangourous pianistes. Ici et là surgissent d’étranges oiseaux à queue de poisson sur talons hauts et bien d’autres surprises comme ce dinosaure jouant du steeldrum dans l’extrait des fossiles de Camille Saint-Saëns. Etonnant, ludique, joyeux… un appel à l’imagination et au rêve. Magique pour les petits et les grands.

Jean-Luc

Illustrations © Didier Jeunesse . Tous droits réservés. Merci : Mozart / Saint-Saëns 

9782278089413-1.jpg

 

9782278089413-2.jpg

 

9782278067770-001-T.jpg

Je découvre Mozart et ses instruments / Je découvre Le Carnaval des animaux et ses instrument
Compositeur : Mozart / Compositeur : Camille Saint-Saëns
Illustratrice : Delphine Renon
Didier Jeunesse, mon petit imagier sonore ; 3 octobre 2018, 11,9 €

 

9782278067770-1.jpg

 

9782278067770-2-01.jpg

30 décembre 2019

Les orphelins de métal

Un gros coup de coeur pour roman magique ! 

LesOrphelinsDeMetal_C1.jpg

Padraig Kenny nous plonge dans un monde du futur absolument génial par bien des aspects. Surtout celui de la technologie qui fait que ce monde est capable de créer des robots très évolués, capables de faire un certain nombre de tâches que les hommes ne font plus. Mais de part l’histoire de ce monde, les grands inventeurs que vous découvrirez au fil du récit, la situation a du être bloquée et certaines inventions et prouesses techniques comme celle de la propulsion raffinée qui permet d’insuffler une âme dans une machine et d’en faire un presque authentique.

Dans les premières pages, on découvre la réalité de ce monde cruel et surtout on fait la connaissance du jeune Christopher qui travaille pour l’ingénieur inventeur Absalom avec les robots plus ou moins terminés et évolués que sont Manda, Rob le facétieux et Lapoigne une sorte de géant défiant en partie les lois interdisant de réaliser des robots de taille adulte.

Le roman se découpe en plusieurs parties, la première avec Absalom qui permet de découvrir le monde, puis les ennuis commencent et enfin la rencontre avec Philip Cormier la référence des inventeurs d’origine et de très belles surprises pour un final ébouriffant que je vous laisse découvrir. A signaler la couverture particulièrement réussie de Marine Gosselin

Ce roman est étourdissant ! Très vite on oublie qu’on a affaire à des robots et on a le sentiment qu’ils sont tous bien vivants avec juste quelques caractéristiques particulières. Les aventures qui croisent les histoires sont fortes en émotion et on suit avec passion leurs péripéties. Totalement addictif, ce roman est une petite pépite rare et succulente qui donne vie comme par magie à toute sorte de machines et nous on aime ! Formidable !

 

 



LesOrphelinsDeMetal_C1.jpg

 

 

Les orphelins de métal
Padraig Kenny
Traduit de l’anglais (Irlande) : Julie Lafon / Illustration de couverture : Marine Gosselin
Editions Lumen, 4 avril 2019, 15 €

Les voleurs de vœux

Un héros pas comme les autres et une histoire merveilleuse ! A lire 

 

voleursvoeux.jpg

Le premier chapitre de ce roman sur les voleurs de vœux risque fort de vous prendre dans sa toile… d’araignée en l’occurrence. A partir de là, votre curiosité titillée, vous allez faire la connaissance entre autres de Giovanni Carlos Gaugez-Garcia Markson… Appelez le Van Markson ou Van comme la plus part des gens. Sa mère est une célèbre chanteuse d’opéra et du coup ils déménagent souvent. Un jour, Van, garçon timide et secret qui porte des prothèses auditives, ce qui va en faire un garçon ouvert et pas comme les autres, fait la rencontre par hasard d’une jeune fille Bricole et de son écureuil Barnavelt.

Au fil des pages vous allez faire la connaissance de nombreux personnages étranges, attachants, étonnants. Peut-être un peu lente au départ (mais il faut bien mettre en place le contexte), l’histoire prend corps et profondeur rapidement et nous permet de découvrir l’univers des voleurs de vœux, des gobe-vœux avec un étrange vieux monsieur, et surtout Van va découvrir pourquoi certains veulent absolument empêcher les vœux de se réaliser.

Jacqueline West a créé de nouveau un univers mêlant réalité et magie avec la capacité de Van et d’autres d’entendre et de communiquer avec les animaux ; les étranges, extraordinaires et somme toute terrifiants gobe-vœux…

Bien écrit, rempli de clins d’œil, avec beaucoup d’humour et de tendresse, mêlant les histoires et les vies avec talent et réussie, ce tome des Voleurs de vœux se lit avec plaisir et curiosité. Une histoire qui montre aussi que malgré le handicap, on peut être évidemment un héros, doué et particulièrement attachant, comme et parfois mieux et plus qu’un individu sans problème physique particulier. A découvrir pour tous les amoureux de belles histoire, d’aventure et magie.

voleursvoeux.jpg

 

 

 

Les voleurs de vœux
Jacqueline West
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) : Leslie Damant-Jeandel / Illustration de couverture : Sébastien Pelon
Editions Milan Jeunesse, 10 avril 2019, 14,9 €

Les SAISONS, le voyage d’HODEI

Un roman pas comme les autres dont nous n'avons pas encore eu l'occasion de vous parler !
Un régal ! 

 

 

9782211239370.jpg

Le roman d’Eugène Green commence de manière très classique par cette histoire de jeune garçon solitaire pris entre deux cultures et deux langues, le basque et l’autre langue (le français ?). Puis pour tromper sa solitude et trouver une solution à sa tristesse il va en parler avec sa grand mère qu’il adore qui va l’envoyer chez une femme que tout le monde appelle la sorcière. Le jeune garçon prend son courage à deux mains pour aller la voir et finira par suivre ses conseils et se fera un ami précieux : un jeune dragon qu’il nommera Basaburu.

La suite du roman oscille entre monde familier et réel et merveilleux, il nous conte aussi la solitude du jeune garçon, la vie qui passe, les deuils et toujours l’espoir qui renaît tel le phoenix et de jolis moments de bravoure avec la rencontre avec les laminak, créatures merveilleuses et polymorphes, et l’élimination des Zacopains, ogres sans foi ni loi, qui ont fait prisonnière une belle princesse notamment.

C’est un roman étonnant que nous offre Eugène Green. Il nous parle de sorcière, de créatures fantastiques, d’épreuves initiatiques et surtout d’un jeune garçon qui apprend à grandir et à affronter son monde et ses limites. Particulier, surprenant et étonnant les Saisons est un roman différent de la production ambiante qui parlera notamment aux jeunes lecteurs qui eux aussi parfois se sentent différents et à part.

 

 

 

 

Les SAISONS, le voyage d’HODEI
Eugène Green
Illustrations : Odilon Thorel
Editions L'école des loisirs, Collection Neuf, 9 janvier 2019, 12,5 €

Publié dans #Ados | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La toute petite librairie

Vous n'aimez pas lire ? Vraiment ? Découvrez alors cette librairie pas comme les autres 

61PEL6KU7XL.jpg

Augustin Tellier n’aime pas lire. Sa mère est libraire, mais il n’a jamais mis les pieds dans sa petite librairie, d’ailleurs, il déteste les livres. Ses meilleurs amis sont Fred, toujours prêt à raconter des histoires, et Alice jeune fille étrange et populaire.

Ce jour là, petit problème à l’école, la maîtresse doit être remplacée et la nouvelle Madame Pandora, superbe jeune femme rousse aux yeux verts, semble pourtant bien étrange. Les gens qui la touchent ou la regardent un peu trop longtemps semblent d’un coup étrangement lointains et très influencés par ce qu’elle dit.

Très vite Augustin, en en parlant à sa mère, découvre qu’il va y avoir un danger, car sa mère n’est pas — comme vous allez le découvrir — une libraire comme les autres, et son fils va devoir lui aussi prendre les choses en main, en digne héritier. Il faut sauver cette librairie si particulière, ses secrets et les histoires du monde entier.

C’est une histoire menée tambour battant que propose Adeline Ruel aux jeunes lecteurs et c’est une réussite. On dévore ce petit livre à cent à l’heure en découvrant émerveillés des lucioles très particulières, des monstres venimeux et un destin particulier, celui d’Augustin. Formidable !

61PEL6KU7XL.jpg

La toute petite librairie
Adeline Ruel
Illustrations Antoine Brivet
Editions Gulf Stream, Premiers romans 8+,14 février 2019, 15 €

Le Lapin qui portait malheur

Drôle, malin et insolent ! A découvrir 

9782278085705-001-T.jpg

Le héros c’est Romain, enfin l’un des héros, qui tient cependant à préciser dès le départ qu’il n’est pas responsable de l’histoire qui va suivre.

Sa sœur Virginie dite Nine, son petit frère Titou (un drôle de petit gamin qui préfère les choux de Bruxelles et les navets aux frites) complètent le tableau.

C’est une belle année scolaire qui commence quand Nine qui obtient à peu près tout ce qu’elle souhaite décide d’avoir un nouvel animal domestique. Elle va embobiner ses parents et obtenir un superbe lapin blanc. Et là les catastrophes vont se multiplie, au point que les enfants vont finir par se demander si Bob le lapin porte malheur. Les enfants vont alors décider de tout faire pour s’en débarrasser. C’est loufouque, étrange, frise la superstition et franchement drôle avec des illustrations d’Amélie Graux au top avec ce coup de crayonné inimitable ! Super !

9782278085705-001-T.jpg

 

Le Lapin qui portait malheur
Sandrine Bonini
Illustratrice : Amélie Graux
Editions Didier jeunesse, collection Mon marque-page, 6 septembre 2017, 7,5 €

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Par le lac / Par la forêt

Deux histoires à l'envers à l'endroit, deux points de vues et deux bonheurs en pages ! 

9782812617294.jpg

 

La collection boomerang est une collection géniale pour lecteurs en herbe. Elle est recto verso et elle propose donc deux lectures d’une même histoire, enfin en apparence, à moins que ce soit une question de perspective, à vous de voire, de lire.

Ici c’est Alex Cousseau qui nous entraine en recto verso avec ce jeune indien qui comme le veut la coutume de sa tribu veut assister au réveil du soleil. Par le lac, il connaît par cœur la route et les dangers donc il sera sur la colline à point nommé pour le grand moment. Mais sa rencontre avec le coyote avec qui il va avoir une petite conversation étonnante va lui sauver la vie.

Car le retour du printemps chez les tribus indiennes cela se savoure et ne se manque sous aucun prétexte et on peut aussi choisir la route de la forêt, mais là aussi plus rien ne se passe comme à l’habitude. Les sentiers familiers ont disparu sous la neige, et cette fois ce sont les arbres et la forêt qui vont lui parler avec en fil route une petit boule de plumes jaunes au destin tragique.

Deux histoires semblables et si différentes, la vie qui revient avec le printemps, la proximité des amérindiens avec la nature et leur communication. Un roman entre réalité et merveilleux pour lire tout seul et se dire que parfois la vie prend des chemins surprenants, différents et qu’écouter la nature et la respecter est utile pour tous.

Deux superbes et courtes histoires à savourer et faire découvrir sans modération. Le plaisir de lire des romans pour les jeunes lecteurs dès sept ans sur le retour de la vie, l’imagination, le merveilleux, le monde animalier et les légendes indiennes.

9782812617294.jpg

Par le lac / Par la forêt
Alex Cousseau
Editions du Rouergue Jeunesse, collection boomerang, 9 janvier 2019, 6,5 €

Publié dans #romans junior, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook