Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 novembre 2015

AlphaBête

Cette semaine nous vous invitons à découvrir un Abécédaire pas comme les autres ! 
A66955.jpg




Lire la suite

23 novembre 2015

La nuit des Zéfirottes

Parce qu'en ce moment nous sommes tous un peu des parisiens, 
un petit quelque chose pour continuer avec des albums, des documentaires et des romans qui nous entraînent dans un Paris parfois étrange, imaginaire ou dans l'histoire ou dans la vie contemporaine !

zephirotes.jpg

 

D'un cic sur le visuel, retrouvez la chronique ! 

Publié dans #Albums, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Paris s'envole

Parce qu'en ce moment nous sommes tous un peu des parisiens, 
un petit quelque chose pour continuer avec des albums, des documentaires et des romans qui nous entraînent dans un Paris parfois étrange, imaginaire ou dans l'histoire ou dans la vie contemporaine ! 

81VBdtiTTvL.jpg

D'un clic sur le visuel retrouvez la chronique ! 

Publié dans #Albums, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Paris en pyjamarama

Parce qu'en ce moment nous sommes tous un peu des parisiens, 
un petit quelque chose pour continuer avec des albums, des documentaires et des romans qui nous entraînent dans un Paris parfois étrange, imaginaire ou dans l'histoire ou dans la vie contemporaine ! 

 

9782812606885FS.gif

D'un clic sur le visuel, retrouvez la chronique ! 

Paris la nuit

Parce qu'en ce moment nous sommes tous un peu des parisiens, 
un petit quelque chose pour continuer avec des albums, des documentaires et des romans qui nous entraînent dans un Paris parfois étrange, imaginaire ou dans l'histoire ou dans la vie contemporaine !

71BJXZz0wfL.jpg


D'un clic sur le visuel, retrouvez la chronique ! 

Publié dans #Albums, #Documentaires, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Lily mène l'enquête

Parce qu'en ce moment nous sommes tous un peu des parisiens, 
un petit quelque chose pour continuer avec des albums, des documentaires et des romans qui nous entraînent dans un Paris parfois étrange, imaginaire ou dans l'histoire ou dans la vie contemporaine !

9782092556740.jpg

D'un clic sur le visuel retrouvez la chronique ! 

Publié dans #Albums, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Rita et machin à Paris

Parce qu'en ce moment nous sommes tous un peu des parisiens, 
un petit quelque chose pour continuer avec des albums, des documentaires et des romans qui nous entraînent dans un Paris parfois étrange, imaginaire ou dans l'histoire ou dans la vie contemporaine ! 

paris.jpg

 

D'un clic sur le visuel retrouvez la chronique ! 

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

20 novembre 2015

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine

Comme ils sont de moins en moins nombreux, même si on en a oublié... avant de clore pour 2015 les sorties en attendant le retour en 2016, voici les sorties de la semaine regroupées 
pour vous faciliter la découverte ! 

Unknown.jpg

 

 

9791021404045.jpg

 

Lire la suite

Emilie Vast et une nouveauté MeMo

Emilie Vast est toujours la bienvenue aux Sandales et elle le sait ! 

 

Couac_couv_dia-2db72.jpg

Couac : D’après le spectacle Angélique Friant. Après avoir brisé la coquille de son oeuf, celui qui n’est pas encore le Vilain petit canard découvre le monde qui l’entoure et le regard des autres. Puisque les canards le rejettent, il part en quête d’une autre terre d’accueil. Sur son chemin, il fera plusieurs rencontres : aigle, manchot, pélican,... jusqu’au jour où il découvrira qui il est vraiment. Ce livre raconte les premiers pas dans l’existence, l’étonnement, la maladresse des débuts, puis l’apprentissage et la confiance en soi, en se mettant à la portée des tout-petits. Couac est l’adaptation du spectacle éponyme pour les tout petits, créé par Angélique Friant pour la compagnie Succursale 101, et dont Émilie Vast a inventé l’univers graphique. MeMo

 

Couac_P04-a6748.jpg

 

Couac_P05-c2e95.jpg

 

Couac_P06-ac4b0.jpg

 

Illustrations © MeMo. tous droits réservés

 

Avis : cette note est un avis de sortie comme l'indique son titre et le fait que le nom de l'éditeur figure en bas des commentaires ! Ce ne sont donc pas nos avis. Malgré notre passion dévorante nous ne pouvons lire toutes les nouveautés qui débarquent chaque semaine. Cette rubrique est destinée à vous informer !

Publié dans #Albums, #prévisions de sorties, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19 novembre 2015

Nouveauté l'école des loisirs : albums, romans

Vous l'avez remarqué, les nouveautés sont moins nombreuses avec la fin de novembre qui approche, elles vont même bientôt disparaitre et laisser place aux fêtes de fin d'années. En attendant, cela nous permet quelques petits coups de projecteurs sur les dernières sorties. Belles découvertes ! 

A143JMl4KcL.jpg

Annette : Ce matin-là, près du rivage, tout autour de l’île, un brouillard épais s’est levé. Sitôt réveillée, Annette rejoint son père qui prépare son départ pour la pêche. La fillette attend le moment de porter pour lui son précieux filet. Annette est fière d’aider son papa. Lentement, la barque s’éloigne de la berge et Annette la suit du regard. Mais dans la maison vide, elle trouve le temps long. L’école des loisirs

 

91zjL9rDI6L.jpg

 

Cours, Youki : Youki le chien aime la course. Courir tout court, mais encore plus courir après quelque chose ou quelqu’un. Papillon, voiture, avion, tout lui est bon pour assouvir sa passion. De là à comprendre que les autres aussi peuvent aimer ça, il n’y a pas qu’un pas… Car ce que Youki aime par-dessus tout, c’est gagner. Quand sa voisine Carmen, par exemple, se met à lui courir après, Youki fait la tête. Mais que faire pour rester en tête ? Youki va trouver ! l’école des loisirs

 

81aIaTAPmZL.jpg

 

Bruno, quelques jours de ma vie très intéressante : Bruno, le chat à casquette à carreaux, prend la vie comme elle vient. Il pleut trop pour sortir ? Il improvise un pique-nique intérieur avec ses amis Michou le poney et Georgette la tourterelle. Il croise un poisson qui nage en l’air ? Il le suit. Titi le canari mélange tous les mots au lieu de chanter ? Bruno entame le dialogue. À bien y regarder, des jours comme ça, des jours pas comme les autres, Bruno en compte quand même un bon nombre ; et ils suffisent à ce que la vie, soudain, prenne une saveur incomparable. L’école des loisirs

81N0B3UhscL.jpg

Passeuse de rêves : Petite est toute nouvelle, mais elle est très douée. Quand elle effleure de ses doigts translucides le bouton d’un pull, elle capte l’histoire de ce bouton : un pique-nique sur une colline, une nuit d’hiver au coin du feu, et même la fois où on lui a renversé dessus un peu de thé… Bientôt, Petite sera capable de combiner ces fragments d’histoires avec d’autres souvenirs collectés à partir d’une photo, d’une assiette ou d’un tapis afin d’en faire des rêves très doux pour les humains. Chaque nuit, elle s’entraîne à devenir passeuse de rêves dans la maison où vivent une vieille femme et son chien.

Mais la formation s’accélère brutalement lorsque la vieille femme se voit confier par les services sociaux un jeune garçon. Il s’appelle John et il est très en colère. Une colère si profonde que les Saboteurs, maîtres des cauchemars, risquent de le repérer. Petite sera-t-elle suffisamment forte pour leur résister ? De quoi nos rêves sont-ils faits ? Lois Lowry y répond de bien jolie manière dans ce roman entre fantastique et poésie. L’auteur du Passeur s’intéresse une nouvelle fois à toutes ces bribes du passé, celui d’hier et celui du temps jadis, qui composent nos vies et hantent nos rêves. Comme la vieille femme de son roman, Lois Lowry s’est installée avec son chien dans une grande maison à Cambridge, dans le Massachusetts. L’école des loisirs

 

91MNPv66xjL.jpg

L’huile d’olive ne meurt jamais : « Le mur de pierre de la vaste propriété était criblé de trous, grêlé d'impacts de projectiles, fissuré avoir d'avoir essuyé les tirs. Une image de guerre, de massacre, en pleine paix de l'après-midi. » Par amour pour Caroline, Olivier a rendez-vous avec la vieille dame qui vit dans cette propriété, la baronne Cordopatri, qui a toujours refusé de céder ses quarante hectares d'oliveraie à la Mafia. Elle récolte seule ses olives. Elle vit sous la protection de quatre hommes armés. Personne ne se risquerait à venir travailler pour elle. Tout à l'heure, Olivier a trouvé une carte sur sa Vespa, un premier avertissement. Et pourtant il est là, en cet après-midi d'automne, devant ce mur criblé d'impacts. Il paraît que, par amour, certaines personnes font des choses folles. Olivier, qui ne se savait pas rebelle, va troubler l'ordre établi par la Mafia. L’école des loisirs

 

Avis : cette note est un avis de sortie comme l'indique son titre et le fait que le nom de l'éditeur figure en bas des commentaires ! Ce ne sont donc pas nos avis. Malgré notre passion dévorante nous ne pouvons lire toutes les nouveautés qui débarquent chaque semaine. Cette rubrique est destinée à vous informer !

18 novembre 2015

Les éditions Gulf Stream récidivent cette semaine...

... et ils ont des complices : Davide Cali et Raphaëlle Barbanègre ! Ils vous envoient leur meilleurs baisers de New York ! Après Paris et Venise ... partez à la découverte avec votre libraire de ce nouvel album 

330-baisers.jpg

 

Baisers ratés de New York : New York ? Pourquoi pas ! Notre héros romantique entraine sa belle pour un nouveau voyage : destination la Grosse Pomme.Visite de Times Square, Central Park, Broadway, dégustation de baggles et hot dogs. Notre ami ne perd pas de vue son but, embrasser celle dont il est amoureux. Entre un match de baseball et le feu d’artifice, parviendra-t-il à lui voler un baiser ? Gulf Stream

 

 

Publié dans #Albums, #prévisions de sorties, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

17 novembre 2015

L’album français la Ballade de Mulan récompensé par un Chen Bochui international.

Décernés le 12 novembre 2015, à l’occasion de l’ouverture de la troisième Foire internationale du livre de jeunesse de Shanghai, les 26ème prix Chen Bochui du livre de jeunesse ont distingué l’ouvrage publié aux éditions HongFei Cultures.

 

9782355581021.jpg

Lors de la remise du prix à l’éditeur Chun-Liang Yeh, également traducteur du texte, le jury international a souligné le travail signifiant réalisé par l’artiste française Clémence Pollet. Il relève en particulier que de sa « créativité mêlant les éléments orientaux et occidentaux, il résulte un livre novateur d’un grand intérêt (…) procurant aux lecteurs une joie durable ».

 

 

Les Prix Chen Bochui tiennent leur nom d’un écrivain (1906-1997), grand défenseur de la littérature enfantine contemporaine en Chine. Créés en 1981, ils sont ouverts aux éditeurs du monde entier en 2014 dans le but de « promouvoir l’excellent de l’édition pour la jeunesse, la diversité culturelle et d’encourager la lecture des jeunes enfants ». En 2015, ils ont été décernés par un jury international notamment composé par ZHOU Xiang, auteur et éditeur chinois, l’espagnole Maria Jesus Gil, la française Nathalie Beau ou encore l’illustrateur sud-africain Piet Grobler.

 

D'un clic sur les visuels retrouvez notre chronique et l'interview de Clémence Pollet l'illustratrice de l'album ! Belle découverte et encore bravo à toute l'équipe formidable pour ce sublime album
et ce superbe prix ! 

 

9782355581021.jpg

13 novembre 2015

Nouveauté album : combien de question

Un album très particulier qui vous surprendra et dont on va vous reparler ! 

 

9782211222051.jpg

Combien de questions : As-tu un coeur d’artichaut ? Le ciel est-il toujours bleu au-dessus des nuages ? Est-ce que toutes les larmes vont à la mer ? Qui naît en premier de l’oeuf ou la poule ? Penses-tu que les ogres ont la langue bleue ? Es-tu déjà resté coincé après une grimace ? Quel est ton déguisement préféré ? L’école des loisirs

 

Avis : cette note est un avis de sortie comme l'indique son titre et le fait que le nom de l'éditeur figure en bas des commentaires ! Ce ne sont donc pas nos avis. Malgré notre passion dévorante nous ne pouvons lire toutes les nouveautés qui débarquent chaque semaine. Cette rubrique est destinée à vous informer !

Nouveautés l'école des loisirs

Amandine vous attend, pour vous faire découvrir toutes ces nouveautés ! 

 

9782211225724.jpg

 

Castor Têtu : Castor-Têtu n’a que 5 ans. Mais il a décidé de devenir un vrai brave. Pour cela, il lui faut une plume : une plume d’aigle. Et où vit l’aigle ? Au sommet de la montagne ! Son père lui donne un arc et une flèche ; sa mère, un sac de provisions ; et le voilà parti. Son voyage ne sera pas facile, ses rencontres ne seront pas toujours heureuses… Mais le papoose porte bien son nom : personne ne peut arrêter Castor-Têtu ! Ni un aiglon affamé, ni un terrible vautour ; ni même l’aigle… L’école des loisirs

 

9782211222051.jpg

Combien de questions : As-tu un coeur d’artichaut ? Le ciel est-il toujours bleu au-dessus des nuages ? Est-ce que toutes les larmes vont à la mer ? Qui naît en premier de l’oeuf ou la poule ? Penses-tu que les ogres ont la langue bleue ? Es-tu déjà resté coincé après une grimace ? Quel est ton déguisement préféré ? L’école des loisirs

9782211225878.jpg

 

C’est papa qui découpe : Shlac ! Shlac ! Papa fait du découpage dans du papier noir. Au début ce ne sont que des formes sans queue ni tête, et voilà qu’une fois assemblées… C’est un loup ! Heureusement, il suffit de déplacer quelques morceaux et… surprise ! L’école des loisirs

Becca_Pie.jpg

 

La vie volée de Becca Pie : Chez les pies, on est voleur de père en fils et de mère en fille. C’est comme ça. Becca, elle, n’a pas le tempérament d’une voleuse, contrairement à ses frère et soeur, qui rivalisent d’audace et se moquent de la police des pigeons. Elle se dit qu’elle préférerait être pompière, voler au secours des gens au lieu de les voler tout court. Mais aujourd’hui, c’est son anniversaire, et elle a rendez-vous avec Philippe, son maître de stage, qui doit faire d’elle, en quelques leçons, la plus habile des cambrioleuses. «Tu vois ce nid aux volets bleus ? lui dit-il, entres-y et rapporte-moi quelque chose de brillant.» Becca s’élance, le coeur battant. Elle n’a pas l’âme d’une voleuse, c’est certain, ni celle d’une délinquante. Mais peut-être bien l’âme d’une rebelle. L’école des loisirs

Maud_Pierre.jpg

 

Maud et Pierre à toute vitesse : Chouette, il neige ! Maud et Pierre se dépêchent de s’habiller pour aller faire de la luge avec leur copain Bert, le ver de terre. Et c’est parti ! Pendant que la luge prend de la vitesse, Maud et Pierre se lancent des défis. T’es pas cap d’enlever ton bonnet ! T’es pas cap d’enlever ta salopette ! Bert, bien emmitouflé dans sa tenue d’hiver, est le seul à ne pas jouer. À votre avis, qui va attraper froid et s’enrhumer ? Maud et Pierre ? Vous en êtes sûrs ? L’école des loisirs

9782211223942.jpg

 

La folle rencontre de Flora et Max : Lorsqu’elle découvre l’étonnante lettre de Max, Flora est à la fois heureuse et troublée, elle reçoit peu de courrier depuis qu’elle est en prison… Que peut bien lui vouloir ce garçon excentrique qui semble persuadé qu’ils ont des points communs ? Que peut-il partager avec une lycéenne condamnée à six mois ferme pour avoir violemment frappé une fille qui la harcelait ? Max ne tarde pas à révéler qu’il vit lui aussi enfermé. Il a quitté le lycée après une grave crise d’angoisse, depuis, il ne peut plus mettre un pied dehors et vit retranché chez lui, avec ses livres, son ordinateur, son chat gourmet et son ukulélé. Flora et Max vont s’écrire, collecter chaque jour des choses lumineuses et réconfortantes à se dire, apprivoiser leur enfermement et peu à peu, avec humour et fantaisie, se construire une place dans le monde.Pour écrire ce livre, Coline Pierré, alias Flora, la détenue, et Martin Page, alias Max, le reclus, se sont échangé des lettres pendant quatre mois, comme s’il s’agissait d’une vraie correspondance. «C’était une expérience passionnante et très fertile, car la surprise, la découverte de la lettre de l’autre nous donnait envie de rebondir, de nouvelles idées germaient sans cesse. » Une expérience stimulante pour les deux auteurs qui ont d’autres projets, d’autres envies de textes à quatre mains. L’école des loisirs

 

9782211225533.jpg

Splatch ! : Dans un grand fond bleu outremer, un éléphant tombe doucement, bientôt suivi par une girafe, puis une vache, un lion, un panda… Mais que se passe-t-il ? Le déluge ? Une catastrophe? Un zoo est-il tombé à l’eau ? L’arche de Noé aurait-elle fait naufrage ? Pas du tout, car les plongeurs n’ont pas des têtes de noyés ennuyés. Ils ont l’air de bien s’amuser, au contraire, et de goûter la chaleur des eaux, et la quiétude de ce lieu enchanteur. Mais une surprise les attend… et nous aussi. L’école des loisirs

 

 

9782211223065.jpg

Pas de cadeau à Noël ? : Père Noël ? Que viens-tu faire maintenant, ce n’est même pas Noël ? Ah, tu es venu en avance ? Tu as bien changé, Père Noël, avec tes grosses pattes et ton nez pointu ! Tu es bizarre, Père Noël… L’école des loisirs

9782211225328.jpg

 

Copain et copain… : Minet grimpe dans les arbres tandis que Douglas préfère rester au sol. Minet est un solitaire, tandis que Douglas a beaucoup d’amis. Ils n’ont rien en commun et pourraient ne jamais se rencontrer. Pourtant quelque chose les rapproche indubitablement ! L’école des loisirs

 

 

 

 

Avis : cette note est un avis de sortie comme l'indique son titre et le fait que le nom de l'éditeur figure en bas des commentaires ! Ce ne sont donc pas nos avis. Malgré notre passion dévorante nous ne pouvons lire toutes les nouveautés qui débarquent chaque semaine. Cette rubrique est destinée à vous informer !