Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 mars 2010

Les prix Sorcières 2010 !!!

Découvrez les lauréats des Prix Sorcières

remis au Salon du Livre de Paris le 29 mars 2010

 

 

prix sorcieres.jpg

 

 

C'est la couverture (magnifiquement réalisée par Antoine Guilloppé !) du dernier Citrouille qui vient d'arriver, venez vite le chercher à la librairie !

 

Lire la suite

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29 mars 2010

Spécial : Alice au pays des Merveilles

AlicePopup.jpg

Publié en 1865 Alice au pays des Merveilles a connu un immense succès, à un tel point que l'auteur a écrit une suite : De l'autre côté du miroir publiée en 1872. Si vous lisez les deux, vous vous rendrez compte que ce coquin de Disney a puisé dans les deux pour réaliser son film vous savez la petite merveille. Alors puisque depuis quelques heures vous pouvez voir dans les salles obscures une nouvelle version d'Alice, peut-être aurez vous envie de vous rappeler que c'est dans les livres qu'est née cette fabuleuse aventure. Mais bon trève de bavardages :  « Oh là là ! Oh là là ! Je vais être en retard ! »...

Lire la suite

Pomelo grandit

 

Pomelo.jpg

 

Il a grandit, allez vous le reconnaître ?

Lire la suite

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La fée coquillette

concoursdefées.jpg

 

La fée coquillette, ahhhhhhhhhhh la fée coquillette... alors comment vous dire : elle est... euh ! Drôle, gentille, impatiente, peste, coquine, tendre, romantique, tendance, toujours bien maquillée et magique aussi (bon d'accord normal c'est une fée). Née de l'imaginaire de Didier Lévy et de Benjamin Chaud, superbement illustrée, couchée sur papier glacé comme toute star qui se respecte bien évidemment, voici quelques années qu'elle enchante l'imaginaire de nos bambins et le notre aussi, car il faut bien l'avouer, lire une fée coquillette c'est un plaisir fou. Alors on leur pique de temps en temps. Il faut dire qu'on se demande bien si une fée n'est pas venue se percher sur le nez de ces deux-là tant leur talent est grand.

De retour à l'automne 2009, il fallait s'y attendre, elle nous revient et comme toutes les stars de notre monde : elle passe à la télé, elle fait son show ! Et nous on adore. Alors attention les yeux, en avant pour les aventures de la plus glamour des fées contemporaines : la fée coquillette, poil aux couettes ! Et pour le printemps 2010 : une surprise ....

Lire la suite

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Au-delà du monde de Spiderwick Tome III

Au-delàIII.jpg

Au-delà du monde de Spiderwick
Tome III : le roi des dragons
Holly Black
Traduit de l'anglais (Etat-Unis) par Sophie Dieuaide
Illustré par Toni Diterlizzi
Editions Pocket Jeunesse, novembre 2009, 11,95€

 

Dans ce nouvel épisode la tension monte entre les membres de la famille Vargas(Nicolas, Julien et leur père) et Charlène/Laurie. Il est décidé que pour le moment les garçons s'installeront dans un mobil-home sur le chantier de leur maison et que les filles resteront à l'hôtel. Pourtant, d'étranges phénomènes apparaissent : des cratères énormes se creusent spontanément dans le sol de toute la Floride et Nicolas aperçoit une sorte de serpent à la surface d'un de ces trous...Après avoir appelé les enfants Grace à la rescousse, ils se rejoignent tous et décident de mener l'enquête ensemble.

On retrouve nos héros dans une nouvelle aventure pleine de rebondissements où ils vont devoir rappeler les géants (cf. Au-delà du monde de Spiderwick .Livre 1 : Le chant de la naïade ) pour sauver la région d'un monstre composé de milliers de vers qui détruit tout sur son passage. Aidés de Taloa, la naïade et de Junior, le fils de Jacquot le Miro, les enfants vont prendre de grands risques pour mener à bien leur mission.

 

 

Un rythme toujours haletant, les actions s'enchainent sans que l'on perde le fil conducteur de l'histoire. Les relations entre les enfants s'intensifient, notamment entre Laurie et Nicolas. Cette suite du premier cycle s'implante dans une région ensoleillée, la magie est différente mais fonctionne bien. Les illustrations de Tony DiTerlizzi sont toujours superbes, pleines de finesse et d'originalité , elles correspondent parfaitement à l'univers littéraire d'Holly Black. De plus l'aspect vieux manuscrit aux pages inégales et au papier épais rend le livre précieux et agréable à parcourir. A suivre ou à découvrir absolument !

Vous pouvez également retrouver les personnages de l'univers de Spiderwick dans : »Le grand guide du monde merveilleux qui vous entoure d'Arthur Spiderwick »où vous serez comblés par la richesse des illustrations et des précisions apportées aux créatures de la saga!

 

 

Delphine Vacheron

Lire la suite

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Histoires de chevaliers

Histoiresdechevaliers.jpg

Histoires de chevaliers
Gudule ,
Illustrées par : Frédéric Pillot et Marion Puech
Editions Milan Jeunesse, février 2010, 13,5 €


Cinq histoires de chevaliers, délirantes et folles. Car ce livre n'est pas n'importe quel livre. Comme l'annonce la quatrième de couverture, si vous idéalisiez ces héros des temps anciens, vous allez être particulièrement déçus : « Vous pensez que les chevaliers sont tous des hommes courageux et héroïques ? Vous les imaginiez braves ? Glorieux ? Puissants ?  Ce livre est là pour vous détromper. Tous ne sont pas vaillants ! Se batte ? Hors de question ...

Dans les chevaliers de la table de multiplication, vous découvrirez comment en accueillant une vieille dame Aldebert de Ploumchapô va sortir de sa solitude et conquérir sa belle.

Dans  la quête du gras vous verrez comment le gros chevalier Gontran de la Chevillette. Tellement gros qu'aucun cheval ne pouvant supporter son poids, c'est une énorme truie rose répondant au doux nom de Rosine qui lui servait de fier destrier. Un jour, un défi se présente à lui : délivrer une princesse merveilleusement belle prisonnière d'un dragon aux cents têtes. La bataille fut rude et notre chevalier en sorti : tout maigre... et c'est là que les ennuis ont commencé.

Le Petit, Petit, Petit Prince. Bienvenu dans le royaume de Pataga dans lequel est né un prince pas plus grand qu'une souris. Saura-t-il conquérir le cœur de la très difficile Perlette ?

Dans l'épée magique : le prince Arnaud est désespéré, son père le roi Dagobert veut l'envoyer faire la croisade. En chemin il rencontre une fée qui va lui donner la solution : celle qui fera son bonheur et son malheur.

Dans le tournoi de l'aigle noir, la princesse Ombeline est bien difficile à satisfaire. Tous les prétendants que lui trouve son père ne lui conviennent pas. Saura-t-elle trouver l'élu de son cœur.

 

Des histoires à mourir de rire, avec des personnages truculents, aux noms à « coucher dehors » ; des histoires d'amour malheureuses, ou qui finissent bien, avec des fées et des dragons. Des chevaliers malmenés par Gudule mais également par les deux illustrateurs qui font alterner leur talent pour notre plus grand bonheur, du dessin de Marion Puesch plus doux mais sans concession, au délire de Frédéric Pillot qui comme jamais sait croquer ses personnages : aviez vous déjà vu des dragons comme celui là ?

 

A découvrir et offrir de toute urgence. Brillant et drôle.

 

chevaliersI.jpg
in, Histoires de chevaliers, Gudule, illustrée par Frédéric Pillot, Milan Jeunesse, février 2010
chevaliersII.jpg
in, Histoires de chevaliers, Gudule, illustrée par Marion Puech, Milan Jeunesse, février 2010

 

 

Jean-Luc

Publié dans #Albums, #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Harold et les dragons : en livre et au cinéma

HAROLD1C+FILM .jpg

Nouvelle couverture pour la célèbre série des éditions Casterman : Harold et les Dragons.
Alors que sort le dessin animé Dragon et que les vacances approchent, pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable :
les livres (oui tous les livres) et ensuite le grand écran. A vous de jouer.

A découvrir de toute urgence pour les retardataires.

Dragons_affiche1.jpg

Lire la suite

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Harry est fou

Harryestfou.jpg

Harry est fou
Pascal Rabaté
Editions Gallimard Jeunesse, Collection Fétiche, septembre 2007, 13€

Harry a déjà un chien et un chat, aussi, quand son papa lui offre n perroquet, le jeune garçon reste dubitatif. Pourtant, très vite, l'oiseau va devenir le meilleur ami d'Harry. Ce petit volatile se révèle être en fait un véritable géni, élevé auparavant par un linguiste le perroquet est désormais doté de grandes capacités orales fort appréciées par toute la petite famille... Pascal Rabaté s'initie à la bande dessinée jeunesse avec un trait de crayon simple et touchant à l'image de son histoire. Ici, pas de super héros, de princesses, ou de dinosaures, mais plutôt le quotidien d'un petit homme bouleversé par une amitié étonnante !

A partir de 6/7 ans.

 

Flo

Publié dans #bandes dessinées, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Phénix Futur

phénix futur.jpg

Sylvie Denis
Editions Mango, Collection Autres Mondes,
Octobre 2009, 9 €

 

Bienvenue dans un monde à la fois proche et lointain : 2030, sur terre. Vous allez y faire connaissance de Mirilh et de sa famille, de ses amis, notamment de son pote T'Cha. Découverte de sa banlieue des Tournesols, de son train, train quotidien. Découverte également de ce qu'ils n'auraient pas du voir : une portée d'oiseaux étranges, dont l'un d'entre eux semble différent et donc voué à la mort. Mirilh va le sauver et laisser la vie à un être très particulier.

Un court roman, dont on a parfois l'impression que l'auteur a souffert pour rester dans le cadre du format et s'est fait violence pour ne pas développer l'un ou l'autre des thèmes du roman. A ceci près c'est une lecture agréable à laquelle Sylvie Denis nous convie. De multiples thèmes sont abordés : la vie quotidie nne avec cet adolescent confronté au malaise du couple de ses parents ; les mutations génétiques avec les plantes et les animaux mutants ; l'étrange avec les pouvoirs de l'oiseau ; l'écologie également avec cette plante étrange qui se développe...

Des personnages d'ados attachants, une histoire agréable à lire et à suivre. Un roman à découvrir.

 

Retrouvez le collection sur : http://www.autresmondes.org/

 

Joseph

la vie merveilleuse de la princesse Olga

arton154-1887b.jpg

Oliver Ka
Illustrations : Olivier Latyk
Editions l'Edune, novembre 2009, 12,5 €

Olga est une douce et belle princesse, qui vit dans un petit palais de rêve ou tout est parfait ou presque. Mais elle semble bien fragile cette petite princesse, un véritable Sèvres prêt à se briser entouré qu'elle est, couvée devrait-on dire par ses deux et uniques serviteurs attentifs à ses moindres désirs, moindres envies : Maël et Mona.

Mais son bonheur est en danger : l'horrible Volgon arrivera-t-il à trouver sa paisible retraite avant le chevalier Marcellin qui fait battre le cœur  de la princesse ?

Une histoire douce, amère sur la mémoire, sur la vieillesse et la maladie. En effet Olga n'est pas forcément celle que vous attendiez et peu à peu le vernis de l'histoire si parfaite se craquelle pour laisser apparaître les doutes, les angoisses, avant la vérité finale. A découvrir sans tarder si ce n'est déjà fait. Une bien belle façon de traiter au travers du conte cette maladie d'Alzheimer si terrible.

Lire la suite

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22 mars 2010

Le jardin voyageur

Le Jardin Voyageur de Peter Brown

LiamIncognito.jpg
Je suis un agent très spécial en mission : si vous acceptez d'en savoir plus il vous faudra cliquer sur lire la suite.
Attention petite merveille !

 

 

Lire la suite

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Blog

blog blondel.jpgJean-Philippe Blondel

Actes sud junior -  10€

 

« Putain de merde ». Voilà les premiers mots du roman qui résument la colère de notre jeune narrateur. Trahi par son père, il décide de rentrer dans un mutisme profond jusqu'à sa majorité. La bourde paternelle est impardonnable : viol virtuel de la vie intime de son fils. « Parce qu'il ne s'est pas retrouvé sur mon blog par hasard. Et qu'il ne s'y est pas rendu qu'une fois. Il l'a suivi, pisté, décortiqué. Quand je suis en face de lui, maintenant, j'ai l'impression de me promener nu en pleine ville. »

Après de vaines tentatives de réconciliation soutenues par le reste de la famille (mère et fille), le père passe à l'action : il décide à son tour de dévoiler sa jeunesse à son fils, en déposant un vieux carton devant sa chambre. A travers photos et journaux intimes, notre ado borné découvre la vie du jeune Philippe, qui semble bien éloigné de son père actuel. Difficile de croire que cela peut être une seule et même personne ! Il se prend au jeu, se questionne, cherche les pièces manquantes de l'histoire, se compare à ces jeunes d'une autre époque.

Parallèlement, la vie continue au lycée avec les copains, l'attirante Anne-So, les tontons qui n'en sont pas...

 

Jean-Philippe Blondel manie à merveille l'écriture de l'intime, on l'avait déjà remarqué avec Au rebond paru chez Actes Sud Junior dans la même excellente collection. On part d'un fait « banal » pour éplucher les personnages comme des oignons, couche après couche : on creuse on creuse jusqu'à déterrer les mensonges qui protègent ; et ça fait du bien !

 

Claire Bretin

Publié dans #Ados, +critiques des libraires | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les soeurs Eden et la marque du dragon

soeursEdenII.jpg

Les sœurs Eden et la marque du dragon
Lyn Gardner
Traduit de l'anglais par Marie-Josée Lamorlette
Editions Tourbillon, 18 février 2010, 13,95 €

 

La flûte, cette maudite flûte réapparait dès le prologue... Puis, on retrouve avec un très grand plaisir Aurore (toujours aussi belle et patiente), Nico (petit monstre adorable et avide de sucreries) et Alice (toujours aussi indépendante et indisciplinée). Cette dernière a du mal à se remettre de la mort de sa mère. Il faut dire que leur père est particulièrement inexistant, perdu dans son chagrin et à la recherche du dragon à miel (une charmante bestiole à quatre langues, trois pattes et deux têtes). Alors une fois de plus les trois sœurs vont devoir se serrer les coudes et assurer.

La fête foraine qui s'installe dans la ville du joueur de flûte n'est pas là par hasard. Elle est bien venue pour poser problème aux trois sœurs, car l'heure de la vengeance a sonné : Belladonna la directrice, sorcière malfaisante s'il en est, sœur de Bonnie Bonbon morte dans le tome précédent à cause d'Alice, a décidé d'en finir avec les sœurs Eden.

Comme dans le premier tome, Lyn Gardner nous envoûte dès les premières pages pour nous emmener dans une relecture savoureuse et maîtrisée des contes traditionnels avec même une incursion totalement réussie dans la mythologie. Ici Blanche Neige et les sept nains, le petit chaperon rouge, et vous devriez même rencontrer au hasard d'une page, les professeurs Jacob et Wilhelm (toute ressemblance avec les frères Grimm est bien évidemment...).

La tâche est rude pour Alice et ses sœurs et les choix vont être douloureux pour ne pas perdre ceux qu'elles aiment. Lyn Gardner tisse sa toile patiemment, laissant des indices, des fausses pistes et faisant apparaître personnages et évènements au bon moment.

Un deuxième tome tout aussi réussi que le premier (voir chronique en cliquant sur lire la suite), sinon davantage, car peut-être mieux maîtrisé, plus mature comme ses héroïnes qui grandissent. Alors, vous devriez adopter la devise des sœurs Eden : « Nous trois seules. Nous trois ensemble. Pour toujours et à jamais ».

 

Un charme fou, un régal de lecture, pourvu qu'il y en ait d'autres.

 

Jean-Luc

Lire la suite

Amandine en vacances !

météorites.jpg

Météorite est l'un des coups de coeur d'Amandine l'une de vos libraires préférées. Elle est partie en vacances, et c'est promis quand elle rentre la semaine prochaine, elle aura fait la chronique de ce petit roman passionnant. En attendant cette semaine, vous pouvez toujours retrouver Claire fidèle au poste (elle ! hihhihihi) et surtout venir faire des bisous à Florence qui se fera une joie de vous accueillir et de vous conseiller.

 

Elles vous attendent à la librairie de pied ferme.

Bienvenue à Florence

Bonnes vacances Amandine !

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook