Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 novembre 2015

Nos âmes jumelles

Unknown.jpg

Sonia et Lou sont deux adolescentes de classes de première littéraire pour l’une, scientifique (par choix parental) pour la seconde, de deux lycées, un à Angoulême et l’autre en basse Normandie qui n’avaient donc que peu de chances de se rencontrer et devenirs amies.

L’une comme l’autre sont passionnées : Sonia écrit et rêve de devenir écrivain, Lou dessine et rêve après son bac scientifique de convaincre ses parents et sa mère notamment d’intégrer l’école des Gobelins pour se consacrer à sa passion.

Leur lien va venir de leur passion pour le fanzine Trames dont l’une est membre, vite rejointe par la seconde.

Ce roman sur des lycéennes pour des lycéennes plus particulièrement s’adresse donc à un public adolescent dont l’auteur connaît le monde et les codes. Il parle aux lecteurs des difficultés de s’affirmer en fin de lycée face au groupe, d’assumer son physique, ses orientations sexuelles et puis aussi des difficultés que connaissent beaucoup d’adolescents à communiquer et comprendre encore leurs parents qui parfois leur donne trop le sentiment de vivre leur vie s’en se préoccuper de la leur.

Les deux jeunes femmes en devenir, vont partager, se rapprocher, devenir amies, écrire ensemble et publier en participant à la Japan Expo de Paris. 

La structure du roman découpée en donnant la parole aux deux héroïnes l'une après l'autre et en suivant le rythme de l'année scolaire, mois après mois, en fait, un roman très agréable, à l’écriture fluide et chaleureuse. Il nous entraine d’un personnage à l’autre avec des vies qui se croisent, les premiers émois amoureux, les déceptions, les dangers du net… Une lecture adolescente légère, plaisante et plutôt réaliste qui n’idéalise ou ne critique catégoriquement, ni le monde des ados ni celui des adultes. Un entre deux bienvenu qui saura séduire les lectrices (même si les garçons ne devraient pas se sentir exclus de cette belle aventure).

 

Jean-Luc

 Samantha Bailly sera à Montreuil samedi prochain pour participer à une heure de discussion
entre blogueurs  et auteurs. Avis aux fans ! 

Nos âmes jumelles ; Samantha Bailly ; Editions Rageot, 27 mai 2015, 12,9 €

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25 novembre 2015

Pépite du roman ado européen pour Stone Rider

Un roman fort et prenant pour les ados et les plus grands ! Surprenant et étrangement addictif ! C'est ce que nous en disions fin septembre quand nous vous en avions parlé ! Bravo pour ce beau prix ! 

 

A66675.jpg

 

CUmVs6gXIAI-vbw.jpg

Les pépites du Salon de Montreuil 2015 ont été dévoilées hier soir !

Voici en images les lauréats des différents prix ! Bravo à tous pour ces beaux prix ! 

 

CUmVhI6WsAQ8sn9.jpgCUmVklOWUAA-PIx.jpgCUmVnf_XAAAo_qh.jpgCUmVqNnWEAA_07Z.jpgCUmVs6gXIAI-vbw.jpgCUmVv4yXAAA8JEk.jpgCUmVyXHW4AEx8J0.jpg

24 novembre 2015

COFFRET SUBLUTETIA (Supplément : Journal d’un Sublutétien) / Sélection Noël

Le coffret Sublutetia avec le tome I et un additif passionnant et illustré par Eric Senabre : C'est Noël avant l'heure, le moment de remplir la hotte est venu ! 

318355-001-C.jpg

Les éditions Didier Jeunesse et Eric Senabre nous ont fait un joli cadeau. Dans un très beau coffret, la réédition du tome I de la fabuleuse aventure de Sublutetia avec un petit carnet dans lequel vous allez faire la connaissance d’un certain Gregory Leclair. C’est à travers son journal que vous allez retourner à Sublutetia, découvrir comment il a été invité à y descendre et surtout découvrir toute une série de détails sur le fonctionnement politique, économique, social de la ville sous la terre (religion, transport, alimentation avec les hynofonges , médecine… ), la rencontre avec les singes et la mise en danger de la voute par les promoteurs du dessus…

On retrouve avec bonheur le temps de ces quelques soixante pages, l’univers de Sublutetia, le tout agrémenté de croquis et illustrations de l’auteur lui même.

Un très bon moment et un très joli cadeau, histoire de vous rappeler qu’il faut lire cette série formidable et pourquoi pas l’offrir cet hiver parce que celui ou celle à qui vous l’offrirez ne sera pas déçu : très bien écrite, intelligente, remplie de clins d’œil, de référence à l’histoire, fantastique aussi… tout pour le plus grand plaisir des lecteurs. Banco !

 

Jean-Luc 

318356-001-C.jpg

 

318357-001-C.jpg

 

318358-001-C.jpg

11863321_1640410296214597_1225054761802463416_n.jpg

 

Illustrations © Didier Jeunesse, tous droits réservés ! 

12036677_1640410336214593_4986120034325322071_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

COFFRET SUBLUTETIA (Supplément : Journal d’un Sublutétien)
Eric Senabre
Didier Jeunesse, 21 octobre 2015, 19,9 €

 

 

 

 

D'un clic sur les visuels retrouvez les chroniques des trois tomes de la saga ! 

 

subI.jpg

 

subII.jpg

 

subIII.jpg

23 novembre 2015

Servais des Collines, un aventurier de la Renaissance

Un roman formidable, intelligent, vif, érudit et passionnant ! Normal me direz vous :  C'est Anne Percin qui est aux commandes. Alors à dévorer sans retenue. L'occasion d'une nouvelle publication de ce beau roman avec une nouvelle couverture. 

 

9791021404045.jpg

 

Le titre m’a d’abord interpellé par ce qu’il traitait d’une période de l’histoire que j’aime. Ensuite l’histoire m’a embarqué. Et je suis allé de surprises en surprises. Des héros et personnages bien écrits, vifs, passionnants. Une trame de récit fidèle à l’histoire sans s’y embourber. Et puis pour tous les amoureux de cette période, ou pour ceux qui voudraient la découvrir, une multitude de détails, d’informations, de précisions, qui donnent souvent envie d’aller plus loin et de partir à la recherche de tel événement ou de tel personnage. Servais vit au temps de François Ier, lui qui rêve de voyages et d’aventures, il va être envoyé par son père faire des études humanistes à Paris. Un voyage extraordinaire pour le jeune Servais qui va bouleverser sa vie. A découvrir sans faute.

 

 

Jean-Luc 

 

9791021404045.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Servais des Collines - Un aventurier de la Renaissance ; 
Anne Percin ; 
Editions Oskar, 20 novembre 2015, nouvelle édition, 12,95 €

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Ecoute battre mon coeur

Parce qu'en ce moment nous sommes tous un peu des parisiens, 
un petit quelque chose pour continuer avec des albums, des documentaires et des romans qui nous entraînent dans un Paris parfois étrange, imaginaire ou dans l'histoire ou dans la vie contemporaine !

 

ecoutebattremoncoeur.jpg

 

D'un clic sur le visuel, découvrez la chronique ! 

Publié dans #Ados, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le cycle des destins Tome 1 Aylin et Siam

Parce qu'en ce moment nous sommes tous un peu des parisiens, 
un petit quelque chose pour continuer avec des albums, des documentaires et des romans qui nous entraînent dans un Paris parfois étrange, imaginaire ou dans l'histoire ou dans la vie contemporaine ! 

destinI.gif

 

 

D'un clic sur le visuel retrouvez la chronique ! 

Le Wunderkind et la pièce d'argent

Parce qu'en ce moment nous sommes tous un peu des parisiens, 
un petit quelque chose pour continuer avec des albums, des documentaires et des romans qui nous entraînent dans un Paris parfois étrange, imaginaire ou dans l'histoire ou dans la vie contemporaine ! 

 

4746214-0.jpg

 

D'un clic sur le visuel retrouvez la chronique ! 

20 novembre 2015

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine

Comme ils sont de moins en moins nombreux, même si on en a oublié... avant de clore pour 2015 les sorties en attendant le retour en 2016, voici les sorties de la semaine regroupées 
pour vous faciliter la découverte ! 

Unknown.jpg

 

 

9791021404045.jpg

 

Lire la suite

Phobos 2 est dans toutes les bonnes librairies

Victor Dixen est de retour cette semaine ! 

 

Unknown.jpg

 

Phobos, tome 2 : Six jeunes couples à marier. Six milliards de spectateurs pour témoins. Quelques mois pour procréer. Ils s'accrochent à l'espoir. Après de terribles hésitations, Léonor et les passagers du Cupido décident d'accepter le marché de Serena McBee et de descendre sur la planète Mars, sans rien révéler aux spectateurs de ce qu'ils ont découvert : le programme Genesis est un fruit reluisant à l'extérieur, mais pourri à l'intérieur.

Les jeunes colons doivent tenter de réparer secrètement les habitats martiens, susceptibles de lâcher à chaque instant, tout en gardant le sourire face aux spectateurs qui croient assister à un conte de fées en direct et attendent avec impatience les premiers bébés de Mars. Elle renonce à l'amour. Mais la lutte pour la survie n'est pas la seule question à déchirer les âmes et les coeurs. Dans le désert aride de Mars où rien ne pousse et rien ne vit, les douze jeunes découvrent qui sont réellement les partenaires qu'ils ont choisis sans les connaître et avec qui ils ont juré de passer le reste de leur vie, pour le public et pour les caméras, pour le meilleur et pour le pire.

Jalousies, rancoeurs secrètes et passions inavouées doivent être cachées sous le masque du bonheur conjugal. Avec, pour Léonor, une question lancinante : peut-elle pardonner l'impardonnable ? Quand commence l'ultimatum de la mort, il est trop tard pour aimer. Robert Laffont, collection R.

19 novembre 2015

Nouveauté l'école des loisirs : albums, romans

Vous l'avez remarqué, les nouveautés sont moins nombreuses avec la fin de novembre qui approche, elles vont même bientôt disparaitre et laisser place aux fêtes de fin d'années. En attendant, cela nous permet quelques petits coups de projecteurs sur les dernières sorties. Belles découvertes ! 

A143JMl4KcL.jpg

Annette : Ce matin-là, près du rivage, tout autour de l’île, un brouillard épais s’est levé. Sitôt réveillée, Annette rejoint son père qui prépare son départ pour la pêche. La fillette attend le moment de porter pour lui son précieux filet. Annette est fière d’aider son papa. Lentement, la barque s’éloigne de la berge et Annette la suit du regard. Mais dans la maison vide, elle trouve le temps long. L’école des loisirs

 

91zjL9rDI6L.jpg

 

Cours, Youki : Youki le chien aime la course. Courir tout court, mais encore plus courir après quelque chose ou quelqu’un. Papillon, voiture, avion, tout lui est bon pour assouvir sa passion. De là à comprendre que les autres aussi peuvent aimer ça, il n’y a pas qu’un pas… Car ce que Youki aime par-dessus tout, c’est gagner. Quand sa voisine Carmen, par exemple, se met à lui courir après, Youki fait la tête. Mais que faire pour rester en tête ? Youki va trouver ! l’école des loisirs

 

81aIaTAPmZL.jpg

 

Bruno, quelques jours de ma vie très intéressante : Bruno, le chat à casquette à carreaux, prend la vie comme elle vient. Il pleut trop pour sortir ? Il improvise un pique-nique intérieur avec ses amis Michou le poney et Georgette la tourterelle. Il croise un poisson qui nage en l’air ? Il le suit. Titi le canari mélange tous les mots au lieu de chanter ? Bruno entame le dialogue. À bien y regarder, des jours comme ça, des jours pas comme les autres, Bruno en compte quand même un bon nombre ; et ils suffisent à ce que la vie, soudain, prenne une saveur incomparable. L’école des loisirs

81N0B3UhscL.jpg

Passeuse de rêves : Petite est toute nouvelle, mais elle est très douée. Quand elle effleure de ses doigts translucides le bouton d’un pull, elle capte l’histoire de ce bouton : un pique-nique sur une colline, une nuit d’hiver au coin du feu, et même la fois où on lui a renversé dessus un peu de thé… Bientôt, Petite sera capable de combiner ces fragments d’histoires avec d’autres souvenirs collectés à partir d’une photo, d’une assiette ou d’un tapis afin d’en faire des rêves très doux pour les humains. Chaque nuit, elle s’entraîne à devenir passeuse de rêves dans la maison où vivent une vieille femme et son chien.

Mais la formation s’accélère brutalement lorsque la vieille femme se voit confier par les services sociaux un jeune garçon. Il s’appelle John et il est très en colère. Une colère si profonde que les Saboteurs, maîtres des cauchemars, risquent de le repérer. Petite sera-t-elle suffisamment forte pour leur résister ? De quoi nos rêves sont-ils faits ? Lois Lowry y répond de bien jolie manière dans ce roman entre fantastique et poésie. L’auteur du Passeur s’intéresse une nouvelle fois à toutes ces bribes du passé, celui d’hier et celui du temps jadis, qui composent nos vies et hantent nos rêves. Comme la vieille femme de son roman, Lois Lowry s’est installée avec son chien dans une grande maison à Cambridge, dans le Massachusetts. L’école des loisirs

 

91MNPv66xjL.jpg

L’huile d’olive ne meurt jamais : « Le mur de pierre de la vaste propriété était criblé de trous, grêlé d'impacts de projectiles, fissuré avoir d'avoir essuyé les tirs. Une image de guerre, de massacre, en pleine paix de l'après-midi. » Par amour pour Caroline, Olivier a rendez-vous avec la vieille dame qui vit dans cette propriété, la baronne Cordopatri, qui a toujours refusé de céder ses quarante hectares d'oliveraie à la Mafia. Elle récolte seule ses olives. Elle vit sous la protection de quatre hommes armés. Personne ne se risquerait à venir travailler pour elle. Tout à l'heure, Olivier a trouvé une carte sur sa Vespa, un premier avertissement. Et pourtant il est là, en cet après-midi d'automne, devant ce mur criblé d'impacts. Il paraît que, par amour, certaines personnes font des choses folles. Olivier, qui ne se savait pas rebelle, va troubler l'ordre établi par la Mafia. L’école des loisirs

 

Avis : cette note est un avis de sortie comme l'indique son titre et le fait que le nom de l'éditeur figure en bas des commentaires ! Ce ne sont donc pas nos avis. Malgré notre passion dévorante nous ne pouvons lire toutes les nouveautés qui débarquent chaque semaine. Cette rubrique est destinée à vous informer !

13 novembre 2015

Le retour d'une série fantastique qu'on adore ! : L'Été de la révolte CIEL 3.0

Il est de retour avec le tome 3 de sa série et c'est la très bonne nouvelle de la semaine !
Précipitez vous et à dévorer sans modération ! 

330-ciel.jpg

L'Été de la révolte CIEL 3.0

 

  • Une tétralogie dystopique où domine une intelligence artificielle
  • Des références à Barjavel, Orwell, McCarthy, Asimov
  • Un parallèle avec la Seconde guerre mondiale

 

Depuis le CIEL, l’intelligence artificielle avait pris le pouvoir sur Terre. Elle avait trié les humains, rationnalisé leur activité, rationné leurs besoins. Sans parvenir à éteindre les ferments de révolte, attisés par l’été caniculaire. Pour étouffer la Résistance qui partout s’organisait, l’IA s’apprêtait à dévoiler une dernière surprise : l’avenir de l’espèce humaine. Au nom de quoi les résistants priveraient-ils leurs proches des bienfaits qu’elle leur promettrait ? Gulf Stream

 

D'un clic sur les visuels retrouvez les tomes précédents ! 

 

ciel.jpg

 

ciel2 - copie.jpg

Avis : cette note est un avis de sortie comme l'indique son titre et le fait que le nom de l'éditeur figure en bas des commentaires ! Ce ne sont donc pas nos avis. Malgré notre passion dévorante nous ne pouvons lire toutes les nouveautés qui débarquent chaque semaine. Cette rubrique est destinée à vous informer !

Nouveautés l'école des loisirs

Amandine vous attend, pour vous faire découvrir toutes ces nouveautés ! 

 

9782211225724.jpg

 

Castor Têtu : Castor-Têtu n’a que 5 ans. Mais il a décidé de devenir un vrai brave. Pour cela, il lui faut une plume : une plume d’aigle. Et où vit l’aigle ? Au sommet de la montagne ! Son père lui donne un arc et une flèche ; sa mère, un sac de provisions ; et le voilà parti. Son voyage ne sera pas facile, ses rencontres ne seront pas toujours heureuses… Mais le papoose porte bien son nom : personne ne peut arrêter Castor-Têtu ! Ni un aiglon affamé, ni un terrible vautour ; ni même l’aigle… L’école des loisirs

 

9782211222051.jpg

Combien de questions : As-tu un coeur d’artichaut ? Le ciel est-il toujours bleu au-dessus des nuages ? Est-ce que toutes les larmes vont à la mer ? Qui naît en premier de l’oeuf ou la poule ? Penses-tu que les ogres ont la langue bleue ? Es-tu déjà resté coincé après une grimace ? Quel est ton déguisement préféré ? L’école des loisirs

9782211225878.jpg

 

C’est papa qui découpe : Shlac ! Shlac ! Papa fait du découpage dans du papier noir. Au début ce ne sont que des formes sans queue ni tête, et voilà qu’une fois assemblées… C’est un loup ! Heureusement, il suffit de déplacer quelques morceaux et… surprise ! L’école des loisirs

Becca_Pie.jpg

 

La vie volée de Becca Pie : Chez les pies, on est voleur de père en fils et de mère en fille. C’est comme ça. Becca, elle, n’a pas le tempérament d’une voleuse, contrairement à ses frère et soeur, qui rivalisent d’audace et se moquent de la police des pigeons. Elle se dit qu’elle préférerait être pompière, voler au secours des gens au lieu de les voler tout court. Mais aujourd’hui, c’est son anniversaire, et elle a rendez-vous avec Philippe, son maître de stage, qui doit faire d’elle, en quelques leçons, la plus habile des cambrioleuses. «Tu vois ce nid aux volets bleus ? lui dit-il, entres-y et rapporte-moi quelque chose de brillant.» Becca s’élance, le coeur battant. Elle n’a pas l’âme d’une voleuse, c’est certain, ni celle d’une délinquante. Mais peut-être bien l’âme d’une rebelle. L’école des loisirs

Maud_Pierre.jpg

 

Maud et Pierre à toute vitesse : Chouette, il neige ! Maud et Pierre se dépêchent de s’habiller pour aller faire de la luge avec leur copain Bert, le ver de terre. Et c’est parti ! Pendant que la luge prend de la vitesse, Maud et Pierre se lancent des défis. T’es pas cap d’enlever ton bonnet ! T’es pas cap d’enlever ta salopette ! Bert, bien emmitouflé dans sa tenue d’hiver, est le seul à ne pas jouer. À votre avis, qui va attraper froid et s’enrhumer ? Maud et Pierre ? Vous en êtes sûrs ? L’école des loisirs

9782211223942.jpg

 

La folle rencontre de Flora et Max : Lorsqu’elle découvre l’étonnante lettre de Max, Flora est à la fois heureuse et troublée, elle reçoit peu de courrier depuis qu’elle est en prison… Que peut bien lui vouloir ce garçon excentrique qui semble persuadé qu’ils ont des points communs ? Que peut-il partager avec une lycéenne condamnée à six mois ferme pour avoir violemment frappé une fille qui la harcelait ? Max ne tarde pas à révéler qu’il vit lui aussi enfermé. Il a quitté le lycée après une grave crise d’angoisse, depuis, il ne peut plus mettre un pied dehors et vit retranché chez lui, avec ses livres, son ordinateur, son chat gourmet et son ukulélé. Flora et Max vont s’écrire, collecter chaque jour des choses lumineuses et réconfortantes à se dire, apprivoiser leur enfermement et peu à peu, avec humour et fantaisie, se construire une place dans le monde.Pour écrire ce livre, Coline Pierré, alias Flora, la détenue, et Martin Page, alias Max, le reclus, se sont échangé des lettres pendant quatre mois, comme s’il s’agissait d’une vraie correspondance. «C’était une expérience passionnante et très fertile, car la surprise, la découverte de la lettre de l’autre nous donnait envie de rebondir, de nouvelles idées germaient sans cesse. » Une expérience stimulante pour les deux auteurs qui ont d’autres projets, d’autres envies de textes à quatre mains. L’école des loisirs

 

9782211225533.jpg

Splatch ! : Dans un grand fond bleu outremer, un éléphant tombe doucement, bientôt suivi par une girafe, puis une vache, un lion, un panda… Mais que se passe-t-il ? Le déluge ? Une catastrophe? Un zoo est-il tombé à l’eau ? L’arche de Noé aurait-elle fait naufrage ? Pas du tout, car les plongeurs n’ont pas des têtes de noyés ennuyés. Ils ont l’air de bien s’amuser, au contraire, et de goûter la chaleur des eaux, et la quiétude de ce lieu enchanteur. Mais une surprise les attend… et nous aussi. L’école des loisirs

 

 

9782211223065.jpg

Pas de cadeau à Noël ? : Père Noël ? Que viens-tu faire maintenant, ce n’est même pas Noël ? Ah, tu es venu en avance ? Tu as bien changé, Père Noël, avec tes grosses pattes et ton nez pointu ! Tu es bizarre, Père Noël… L’école des loisirs

9782211225328.jpg

 

Copain et copain… : Minet grimpe dans les arbres tandis que Douglas préfère rester au sol. Minet est un solitaire, tandis que Douglas a beaucoup d’amis. Ils n’ont rien en commun et pourraient ne jamais se rencontrer. Pourtant quelque chose les rapproche indubitablement ! L’école des loisirs

 

 

 

 

Avis : cette note est un avis de sortie comme l'indique son titre et le fait que le nom de l'éditeur figure en bas des commentaires ! Ce ne sont donc pas nos avis. Malgré notre passion dévorante nous ne pouvons lire toutes les nouveautés qui débarquent chaque semaine. Cette rubrique est destinée à vous informer !

11 novembre 2015

11 novembre 1914 / 11 novembre 2015 : Armistice de la Première Guerre mondiale

Première Guerre mondiale : bibliographie sélective : de très nombreux titres ! A découvrir et d'autres encore qui sont arrivés ces derniers mois ! Clic pour retrouver notre bibliographie sélective ! Belles lectures ! Belle transmission ! Clic pour tout savoir et tout voir et ensuite clic sur les visuels et hop... 

 

Couverture Dedieu 14-18.jpg