Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 mars 2010

Au contraire

aucontraire.jpg

Au contraire !
Editions Tourbillon, 25 février 2010, 12,95 €

 

 

Un livre tout doux, mais rassurez-vous qui fait aussi un peu de bruit, un doux froufrou, quand les petites mains s’agitent et tirent sur l’oreille de l’éléphant ou cherchent à savoir ce qui se cache derrière le soleil. Le guépard est-il plus rapide que la tortue ? La Girafe est-elle la plus grande ? (voir les images cachées dans la suite de la note).

Parfait pour les petites mains qui aiment tirer, faire bruisser les pages matelassées de ce livre, et que vous pourrez parcourir avec lui ou elle en lui montrant les contraires, pour une première découverte. Des illustrations craquantes ! Pratique : à ranger dans sa mallette en plastique transparent.

Trop mignon ! Laissez vous tenter.

Lire la suite

Premières lectures

Vivelesmariés.jpg

 

 

Parce qu'il faut bien commencer un jour, et parce que ce sont souvent ces livres là qui posent les premiers jalons, les premiers réflexes. Une collection faite pour eux, avec des textes courts, écrits gros, bien mis en valeurs pour les premiers pas de nos jeunes dévoreurs de livres. Une partie un peu plus longue, à lire seul (pour les indépendants) ou avec papa, maman ou les frangins... et une autre dans une bulle pour le plus jeune. Quelques petits romans pour tous les goûts à savourer tranquille.

 


Bonne découverte, bonne lecture.

 

 

Lire la suite

La Grande Alliance

lagrandealliance.jpg

Christian Vilà
Editions Mango, Collection Royaumes Perdus, janvier 2010, 9 €

Le dernier né de la collection Les Royaumes Perdus chez Mango, nous entraine au cœur de l'Afrique de l'Age de Fer, 1700 ans avant notre ère. Le héros principal de ce roman palpitant et passionnant est Toumani, avec ses amis Djimbé, ses frères d'armes, les anciens, Téntou... il va nous emmener dans un monde cruel d'avant l'arrivée des blancs, mais soumis à des règles de survie difficiles. La découverte d'une Afrique ancestrale avec ses villages, ses tribus, ses griots, ses griottes. Un monde dans lequel la magie des esprits, celle des animaux et des êtres maléfiques comme les Denderé. Un roman qui commence dans la douleur et qui se poursuit tel un roman initiatique, avec notre héros qui va découvrir l'étendue de ses capacités, la cruauté de certains des siens, la magie puissante de cette terre d'Afrique, mais également les liens profondément humanistes qui l'unissent à ses frères de la confrérie des chasseurs traditionnels du Mandé : la Donso ton qui lutte contre cette lèpre qui va ronger si longtemps le continent : l'esclavage. Son monde plonge alors dans la guerre provoquée par les Denderé. Combien de braves vont-ils disparaître, qui des puissances du mal ou de Toumarni et de ses amis va l'emporter : rien n'est moins certain.

Un très bon moment de lecture et de dépaysement à ne pas manquer.

 

Collection à retrouver sur le site : http://www.royaumesperdus.com/

Joseph

Les corbeaux de Pearblossom

Lescorbeaux.jpg

Aldous Leonard Huxley
Traduit de l'anglais par : Anne Krief
Illustré par : Beatrice Alemagna ,
Editions Gallimard Jeunesse, Collection Folio Benjamin, janvier 2009, 5,5€

 

Ce conte est celui de deux corbeaux et d'un serpent. Les corbeaux avaient élu domicile sur les branches et construit leur nid et le serpent dans un trou au pied du peuplier. Et tous les jours madame corbeau pondait un œuf et tous les jours le serpent montait pendant son absence, et lui dévorait.

Jusqu'au jour où désespérée, Amalia Corbeau se confie à son mari qui va aller chercher de l'aide dans l'un des arbres de la maison voisine en la personne du Vieux Hibou. Celui-ci va alors inventer un stratagème qui va permettre de réduire la bestiole à l'état d'une corde à linge : vous allez voir. Un conte délicieusement désuet, plein d'humour, pour les plus jeunes ou alors pour les jeunes lecteurs seuls, pour découvrir comment la famille corbeau va s'en sortir. A découvrir ou redécouvrir.

 

Lire la suite

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22 février 2010

Suite Scarlett

SuiteScarlett.jpg

Maureen Johnson
Traduit de l'anglais (Etat-Unis) par Cécile Dutheil de la Rochère
Editions Gallimard, Collection Scripto, janvier 2010, 13 €

 

Après treize petites enveloppes bleues paru en 2007, voici une nouvelle aventure de Maureen Johnson !

 

Nous allons passer un été à New York aux côtés de Scarlett Martin, 15 ans, condamnée à rester chez ses parents alors que tous ces amis sont partis... De surprise en surprise, l'été qui s'annonçait pourri deviendra inoubliable pour elle (et pour nous aussi) !

 

La famille Martin habite dans l'hôtel Hopewell, géré par les parents. Spencer (l'aîné) se destine au métier de comédien, mais si sa carrière ne s'amorce pas cet été, direction l'école d'hôtellerie.

Lola sort avec un mec richissime qui n'a rien dans le cerveau, et Marlène la petite dernière a survécu d'une grave maladie qui la dédouane de toute corvée. Scarlett qui voulait trouver un job d'été pour gagner un peu d'argent doit finalement seconder ses parents à l'hôtel qui dépérit et dont l'activité s'amoindrit d'année en année.

L'arrivée de Mrs Anderson qui s'installe dans la suite Empire (la plus classe de l'hôtel) va tout chambouler. Elle s'immisce peu à peu dans la famille et va tout mettre en œuvre pour que Spencer réussisse à percer.

 

C'est aussi l'histoire d'amour boiteuse entre Scarlett et Éric, le compagnon de scène de Spencer. C'est surtout l'histoire d'une fratrie qui s'aime autant qu'elle se hait, mais qui est malgré tout soudée autour d'un même lieu : l'hôtel, personnage central du roman.

Bien qu'il y ait peu de surprises dans le déroulement des événements, ce roman forme un joyeux cocktail frais, avec une pointe de profondeur sur la question cruciale : qu'est-ce qu'on va devenir ?

 

Claire Bretin

 

 

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Y'a une pie dans l'poirier

yaunepieCOUV.jpg

Martine Bourre
Editions Didier Jeunesse, Collection Pirouette, janvier 2010, 11 €

 

 

 

Pour trouver la chronique ... , il faut chanter pour pouvoir cliquer sur la suite

 

 

 

 

 

 

 

 

yaunepieINT1gde.jpg

Lire la suite

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La quête d'Ewilan, l'intégrale

Intégrale.jpg

L'intégrale
Pierre Bottero
Illustré par : Jean-Louis Thouard
Editions Rageot, février 2010, 25€

 

Pourquoi parler d'Ewilan ? Pas uniquement parce qu'est sortie la semaine dernière l'intégrale du premier cycle. C'est parce qu'est sorti un nouveau roman approuvé et mis en orbite par Pierre Bottero (les âmes croisées) juste avant qu'il ne décède ; et puis surtout, parce que tous vous avez surement vu la lumière s'allumer dans le regard d'un jeune lecteur découvrant ses livres, assis dans un coin de la librairie en train de dévorer, ou enfermé dans sa chambre avec les quatre trilogies tellement géniales qu'il doit les terminer dans l'heure (la fougue de la jeunesse !). Ensuite parce qu'avec cette intégrale et les poches, c'est à une nouvelle génération tout aussi passionnée de prendre le flambeau et de s'émerveiller, de piaffer, de rire, de pleurer avec les héros de Pierre Bottero. Enfin, il faut le reconnaître, ce n'est pas une réédition « à la petite semaine » : elle est magnifique en format broché, couverture cartonnée et avec un texte inédit : « Avant... ». Un texte fort, émouvant, dans lequel on  retrouve avec émotion la patte de l'auteur et son envie de nous emmener toujours plus loin : pour retrouver encore un peu Pierre Bottero. Alors, au boulot, il faut faire découvrir ses livres à tous ceux qui ne les connaissent pas encore.

 

Très belle lecture.

 

http://www.lesmondesimaginairesderageot.fr/

Lire la suite

Automates

automates.jpg

Nathalie Le Gendre
Editions Mango, Collection Autre Mondes, janvier 2010, 9€

 

Le roman débute avec la découverte de jeunes gens, Luka (champion prometteur de moto) et sa sœur, Andhré-Ann, venus pratiquer la moto en violation des lois de leur monde : les femmes n'ont pas le droit de pratiquer ! Aussi douée que son frère qui lui est sélectionné pour les Olympies : une nouvelle mouture des jeux olymiques qui après un massacre ont été supprimés et récrés dans une ville unique et avec des règles proches de celles de l'Antiquité, notamment celle qui exclue les femmes des jeux.

Luka, Andhré-Ann, sa meilleure amie Illana et d'autres vont être au centre de ce roman rythmé et bien construit. L'ambiance monte rapidement dans ce monde étrange où la technologie de point a fait de tels progrès que désormais on peut soigner certaines maladies et palier à certains handicaps. Ceci est possible grâce au Cordinateur, une nouvelle génération d'ordinateur et de micro-processeurs capables de réactiver certaines parties du cerveau endommagées.

Des personnages agréables, bien construits en profondeur. Une description sans concession de cette société, avec le rôle des parents personnages attachants perdus face au risque de la perte de leur fils ; les pilotes Marco, Duncan... hommes à la recherche de la victoire, de la performance, les courses de moto et leurs régles ; les filles enfin et leur évolution qui va mener Andhré-Ann à violer toutes les règles de son monde pour tenter de sauver son frère, de se sauver, et se permettre également de se construire.

Nathalie Legendre réussit là un très bon roman, au suspens bien mené, avec des rebondissements intéressants. Le roman est aussi intéressant par la façon dont sont construites, abordées les relations humaines ;  le couple ;  les enfants ; le passage à  l'âge adulte ; le  revers de la médaille de l'avancée technologique qui risque entre des mains malveillantes de transformer les hommes en Automates ; abordée également la question de l'homosexualité féminine notamment de façon simple, sans voyeurisme...

 

Un très bon roman qui mérite la lecture et la découverte.

 

Retrouvez les autres titres de la collection sur : http://www.autresmondes.org/

Joseph

Gidéon Tome I

Gidéon.jpg

Linda Buckley-Archer
Traduit de l'anglais par Jean  Esch
Bayard Jeunesse, juin 2007, 12,9 €

 

Un roman passé un peu inaperçu au moment de sa sortie, peut-être noyé au milieu des autres... et pourtant. Dès le départ, vous allez accrocher aux aventures de Kate Dyer fille d'un savant, issue d'une famille unie, et de Peter Schock fils unique dont les parents sont accaparés par le travail. De cette situation va naître leur rencontre et leur folle aventure. Alors qu'ils visitent le laboratoire du père de Kate, un accident va provoquer une catastrophe : ils vont disparaître ! Disparus peut-être dans notre monde du XXIème siècle mais pas dans celui de la fin du XVIIème siècle où ils vont être propulsés par la machine détraquée. De cet atterrissage forcé en 1763 va naître une folle aventure qui nous permet de suivre en parallèle la vie en Angleterre au XVIIème siècle et par retour régulier, les inquiétudes et l'enquête, les recherches de notre monde qui cherche à comprendre pourquoi, comment et où ont bien pu disparaître ces deux jeunes gens. Suivez donc Kate et Peter dans leur quête pour comprendre ce qui leur est arrivé, propulsés qu'ils ont été dans un monde rude et sans pitié, faites la connaissance de Gidéon Seymour l'homme qui saura leur faire confiance et les aider, de la famille Byng de Sir Richard, du Père Ledbury mais aussi des bandits qui hantent la campagne anglaise comme le redoutable homme goudron ou Lord Luxon. Des aventures projetées dans le temps et les deux époques (même si la notre n'est évoquée que de loin en loin).

Voyage dans le temps, aventures, découvertes, sentiments, humour, personnages bien campés et bien construits, tout est là pour notre plus grand plaisir. Ce premier tome manque peut-être un peu de rythme notamment pour les énervés qui veulent un meurtre ou une explosion tous les deux paragraphes, mais il vaut la peine de s'y arrêter pour partager un très bon moment de lecture et avoir très mais alors très envie de lire la suite : L'homme Goudron.

 

Jean-Luc

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Ours qui lit

oursquilit_couverture.jpg

Ours qui lit
Eric Pintus , Illustrations : Martine Bourre
Editions Didier Jeunesse, octobre 2006 Grand Format, 11,9 €
Collection Les p'tits Didier, janvier 2010, 5,3 €

 

Ours qui lit est d'abord un magnifique album d'Eric Pintus : cet ours en train de lire est une merveille. C'est ensuite, une histoire cruelle : quelle idée aussi de déranger un ours en train de lire ? Vous auriez osé vous ? Et bien les animaux de la forêt eux oui, le premier c'est ce filou de renard et le voilà parti pour se moquer, il rode, s'approche, renifle, se penche alors ? « ...Qu'est-ce que tu fais ? Je lis... ». Mais que lit donc cet ours ? La forêt retient son souffle, nous aussi et  à chaque question, à chaque nouvel animal venu déranger l'ours, une nouvelle catastrophe ? Les illustrations de Martine Bourre font échos à merveille à cette histoire drôle et cruelle, cet ours, son ours est merveilleux, on comprend presque la fascination des autres animaux, et les décors, les collages... (voir dans la note longue une interview de Martine Bourre), un vrai bonheur, Alors qui va se faire boulotter ? Qui sera le plus malin ?

Une album magique, à découvrir ou redécouvrir c'est selon : en grand ou désormais en petit format. Alors envie de devenir un ours pour lire tranquille ?

 

Jean-Luc

Lire la suite

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Picoti, Picota

Picoti, PIcota.jpg

Orianne Lallemand ,
Illustré par Rosalinde Bonnet
Editions Casterman, Collection A la queue leu leu, septembre 2009, 9,95 €

La comptine classique vous connaissez « une poule sur un mur qui picote du pain dur, picoti, picota... » mais saviez vous qu'elle a pondu un œuf ? . Et puis elle s'en est allée : alors ? Des écureuils volants à bord d'un appareil « d'airnuts » tentent de se le boulotter (grignoti, grignota...)... et ainsi de suite avec diverses animaux qui vont tenter leur chance en vain. Jusqu'au moment où la poule affolée, cette cocotte, va revenir chercher son œuf et le câliner pour qu'il s'ouvre : ROAHHHHHHHHHHHHHHHH !

Un joli livre de la collection à la Queue leu leu de chez Casterman, vous savez ces livres au format allongé, totalement cartonnés pour les petites mains impatientes, remplis d'histoires merveilleuses et drôles. Une relecture rigolote de la comptine toute en douceur par Orianne Lallemand, superbement mise en valeur par les illustrations malicieuses et tendres de Rosalinde Bonnet.

Doux, rigolo : à découvrir !

Lire la suite

Publié dans #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Chester le retour

Chester le retour.jpg

Écrit et illustré par (le héros de) Mélanie Watt
Éditions Bayard Jeunesse, Septembre 2009, 11,50€

 

Réclamé à cors et à cris par - excusez du peu ! -  Léonard de Vinci, Einstein et Picasso, Chester, le chat obèse écaille de tortue, est de retour !

Toujours aussi cabot, le matou ! Cabot et totalement mégalo ! Chat-« artiste » à l'ego surdimensionné, Chester ravira une fois de plus les petits et les plus grands. Mélanie Watt reprend plume et couleurs pour une nouvelle aventure de Chester. Avec bien des difficultés parce que Chester s'est emparé d'un feutre rouge et ne cesse d'intervenir dans le récit. S'ensuit une lutte de pouvoirs entre auteur et personnage. Qui des deux gagnera ?

Les enfants aimeront le côté fou furieux de Chester, son humour potache et son... omniprésence !

 

Mathilde Piccoletti

 

 

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La forêt des damnés

Laforêtdesdamnés.jpg

Carrie Ryan
Traduit de l'anglais par Alice Marchand
Editions Gallimard Jeunesse, février 2010, 15,5€

Mary, est une des rare fille en âge de se marier dans ce village perdu dans la forêt. La forêt des Mains et des Dents. Environnement étouffant s'il en est. Le village est entouré de grillages plus ou moins solides censés protéger les vivants de ceux frappés par le Retour : des zombies avides de chair humaine qui hantent la forêt. Monde clos avec ses règles strictes, sa mémoire en partie perdue, ses secrets, la Congrégation est censée protéger la communauté, mais les Gardiens et les Sœurs, ont-ils réellement transmis toute la vérité à cette population en sursis dont ils ont la responsabilité ?
Et ce monde est fragile, on le sent bien dès les premières pages avec le drame qui se joue avec la mère de Mary et son frère Jed. Alors tout va peu à peu basculer notamment avec l'arrivée de Gabrielle et de son funeste destin. Mary, Jed, Harry, Travis, Cassandra, des destins en marche.

Un roman dense, étrange, qui porte bien des interrogations, avec la description de cette société étouffante, en sursis, aux règles si strictes et en même temps en pleine déliquescence.
Une course poursuite haletante contre la mort qui rode, obsédante, des questionnements incessants sur l'amour impossible, sur la vie, la mort, la mémoire en partie trahie, disparue... Ce roman dont la fin laisse sous entendre une suite, et et la nécessité d'apporter des réponses aux nombreuses questions soulevées dans ce premier opus, est à conseiller aux grands adolescents et aux autres, amateurs d'atmosphère étouffante, peuplée d'événements, de personnages fantastiques. Il s'inscrit dans la lignée de toute une littérature anglo-saxonne actuelle, très sombre, à la limite désabusée qui par le biais du fantastique questionne notre monde et une partie de ses dérives. On aurait pu s'attendre au pire avec cette histoire de zombies, avec la crainte d'avoir de l'hémoglobine au litre et des monstres grimaçants à chaque coin de grillage, ce qui n'est franchement pas ma tasse de thé. Mais ce n'est pas le cas et au final, c'est plutôt réussi et à découvir :  Sombre et oppressant !

 

Retrouvez le site de l'auteur http://www.carrieryan.com/>  et la bande annonce proposée par les éditions Gallimard http://onlitplusfort.skyrock.com/2747828176-J-36.html

 

Joseph

Lily et Tom ; Lily et Enzo

Lily et Enzo,lecarnaval.jpgLilyetEnzoLepetitbateau.jpg

Isabelle Gibert
Editions Sarbacane, Collection A deux c'est mieux, 5,95€
Soutenu par Amnesty International

 

 

 

 

 

 

 

Deux petits livres de la très craquante collection A deux c'est mieux de chez Sarbacane. Des petits livres doux, en couverture plastifiée et douce qui donnent envie de toucher. Faits à merveille pour les petites mains, ces livres aux textes courts et taquins sont parfaits pour nos jeunes amis. De plus la collection est soutenue par Amnesty International ! et puis vraiment : A deux c'est mieux !

Lire la suite

Publié dans #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15 février 2010

L'éléphant du magicien

LelephantdumagicienI.jpg

L'éléphant du magicien
Kate DiCamillo
Traduit de l'anglais (américain) Sidonie Van Den Dries
Illustratrice Yoko Tanaka
Editions Tourbillon, 11 février 2010, 11,95 €

 

L'éléphant du magicien est un petit roman étrange. Dès les premières pages vous allez vous trouver propulsés dans un univers à part, celui de la ville de Baltese aux côtés du jeune héros Peter Augustus Duchêne. Ville présentée comme existant « à l'aube du siècle dernier », mais quel siècle ? Hors du temps pour nous... Ce jeune orphelin, qui un jour par hasard (mais le hasard existe-t-il ?) va dépenser l'argent du pain et du poisson qu'il était venu acheter, en consultation d'une diseuse de bonne aventure. Et cette rencontre va bouleverser sa vie, celle de ceux qui l'entourent, de toute la ville. La femme est formelle : sa sœur est vivante et pour la retrouver, il lui faut suivre l'éléphant !

Que dire ? L'éléphant va apparaître (je vous laisse découvrir comment) et de rencontres en rêves, de destins brisés en avenirs à reconstruire, l'histoire va s'enclencher.

Un roman magique à tous les sens du terme, doux , amer, mélancolique à la fois, sur les choses impossibles qui peuvent exister, advenir parce qu'on le veut vraiment. Une fable moderne, fort bien écrite, qui vous transportera et vous emmènera à la suite de ce petit bonhomme. Et les illustrations sont à l'unisson du roman, douces, intemporelles, délicieuses.

Vous allez adorer vous attacher aux pas de Peter.

A découvrir sans tarder. Une publication étonnante qui sort du lot de ses consœurs actuelles. Un très bon roman.

 

Une petite douceur merveilleuse en cette fin d'hiver.

Lire la suite

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L'impératrice des Ethérés

9782290016978FS.jpg

Laura Gallego Garcia
Traduit de l'espagnol par Faustina Fiore
Editions BAAM, février 2010, 14€

 

Le nouveau roman de Laura Gallego Garcia nous invite à plonger dans un monde fait de cavernes glaciales et sombres ou de glace et de neige. Tout un univers fantastique et glacial, toute une humanité perdue ou en quête d'une lumière, d'un endroit merveilleux. Tout commence comme un conte raconté par Nebla aux enfants du village blotti dans une caverne, par une nuit de tempête. Histoire d'un monde merveilleux ,  fait de lumière, celui du palais de l'impératrice des Ethérés. Mais ces histoires ne font pas le bonheur de tous, notamment pour Bipa, jeune fille au franc parlé qui s'y oppose vivement. Le décor est planté et peu à peu en grandissant, Bipa, Aer le fils de Nebla et d'un homme mystérieux à l'origine de ces légendes, vont nous faire découvrir leur monde. Découverte qui s'achève quand tout bascule avec le départ d'Aer et la nécessité pour Bipa de le sauver malgré lui.

Laissez vous emporter dans ce monde fantastique avec Magia la chamane représentante de la déesse, les golems de glace, de cristal et d'eau, Glacia la mystérieuse, les jumeaux de la cité de Cristal. Découvrez ce que sont les opaques, les pâles, les cristallins, les éthérés enfin...

Dans cette course poursuite contre le temps, contre la mort, suivez Bipa, ses doutes, ses certitudes et sa découverte progressive de la vérité sur la légende de l'impératrice des Ethérés. Existe-t-elle vraiment et si oui qui est-elle ? Que cherche-t-elle ? Quelles entités mystérieuses sont en lutte sur cette planète réduite à un immense champ de glace.

Les fans de cette jeune auteure espagnole ne seront pas déçus. Après Deux Cierges pour le Diable, un roman étrange et envoutant mais dont le style d'écriture et le rythme avait pu dérouter les lecteurs de Laura Gallego Garcia, L'impératrice des Ethérés nous permet de la retrouver au meilleur de sa forme, dans un roman rythmé, envoutant, en équilibre en la vie et la mort, entre deux mondes, avec toujours une héroïne pour fil conducteur. Clairement une réussite. Si vous êtes fans, foncez, vous ne serez pas déçus. Si vous ne connaissez pas encore Laura Gallego Garcia laissez vous tenter.

Et retrouvez le livre sur le site de l'auteur : http://www.lauragallego.com/fr/index.htm

Lire la suite

La colère des MacGregor

lacolèredesMacgregor.jpg

Thomas Lavachery
Bayard Jeunesse, Collection Estampille, février 2010, 11,90 €

 

Youpi, un livre de Thomas Lavachery, oui je sais, je fais un peu groupie de base, mais bon au moins moi j'avoue. Bon bien sûr un peu d'appréhension et si... la déception ? Non, ce ne sera pas pour cette fois. Vous pouvez y aller, c'est un plaisir, une fois de plus. Mais combien de facette cet homme a-t-il ?

Alors l'histoire : Nelson de Trieu part quelques jours chez sa grand-mère Gigi. Pas vraiment enchanté le Nelson, et puis là Gigi, va lui faire un drôle de cadeau : La clef du grenier. Et dans ce grenier ? Difficile de vous en dire plus sans déflorer totalement l'histoire, et ce serait franchement dommage. Juste vous dire que vous allez faire la connaissance de toute la famille ou presque, Honorine, Rodolphe, Richard... pépé Henri... et sous une forme à laquelle vous ne vous attendez pas du tout. Et puis il y a aussi ses parents notamment son père le si fragile Jacques et Victoria et son perroquet Bobby. Drôle, léger, surprenant, rempli de bonnes idées, voici un roman comme on les aime. Bien écrit et inventif : un roman léger comme une plume qui vous donne le sourire et que vous n'aurez pas envie de lâcher. Alors, saurez vous découvrir ce qu'est la colère des MacGregor ?

A découvrir sans tarder.

 

Jean-Luc

Lire la suite

Publié dans #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook