Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 août 2017

Les Animaux de compagnie

On aime les docs emboîtés et Philippe Jalbert ! 

136708_couverture_Hres_0.jpg

La collection les docs emboîtés s’agrandit de deux nouveaux titres avec notamment les anomaux de compagnie. Ce cartonné aux bords arrondis permettra à l’enfant en tournant les pages de découvrir des animaux dans un univers familier comme les perroquets, le chat, le hamster… les animaux en relief ajoutent le plaisir du toucher à celui de la découverte visuelle. Les illustrations de Philippe Jalbert sont parfaites comme à l’habitude douces et colorées juste ce qu’il faut pour s’amuser et en demander encore . Un joli petit livre pour les tous petits et le plaisir des sens et de la découverte.

 

Jean-Luc

 

 

 

 

136708_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

Illustrations © Le Seuil Jeunesse. Tous droits réservés. Merci 

 

136708_couverture_Hres_0.jpg

Les Animaux de compagnie

Philippe Jalbert

Editions le Seuil Jeunesse, 17 août 2017, 12,5 €

 

136709_couverture_Hres_0.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Savez-vous planter les choux ?

Savez vous plantez les choux ... aller on reprend en choeur ! c'est parti ! 

 

9782278085422-001-T.jpg

 

 

Il y a même les quelques lignes de partition sur la quatrième de couverture, comme cela vous n’aurez absolument aucune excuse pour chanter à tue-tête avec les enfants cette comptine adorable qui tourne dans la tête et qui va bien les faire rire. D’autant qu’ici le format est géant et que cela donne libre court au talent de Christian Voltz qui s’en donne à cœur-joie et nous invite dans une version très drôle à chanter encore et encore …

Les enfants comme vous vont adorer les illustrations collages de Christian Voltz,les grandes pages cartonnées qui se déploient et la bouille rigolarde et impayable des acteurs de cette jolie farce qu’il faudra bien recommencer parce que certains petits malins trouvent que les choux c’est bon !

Formidable version, formidable format ! On adore ! Vous allez adorer !

 

Jean-Luc

 

397864-001-C.jpg

 

397865-001-C.jpg

 

397866-001-C.jpg

 

Illustrations © Didier Jeunesse. Tous droits réservés. Merci ! 

 

 

Savez-vous planter les choux ?

Christian Voltz

Editions Didier Jeunesse, Album – Pirouette, 23 août 2017, 19,9 €

 

9782278085422-001-T.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Dis, comment fonctionne mon corps ?

Dis comment ça fonctionne ? Vous êtes sauvés ! 

135551_couverture_Hres_0.jpg

Après Dis, comment ça pousse ? et Dis, où tu habites ? voici un nouveau titre de cette formidable série : Dis, comment fonctionne mon corps ?

Des doubles pages pour tout savoir sur le sourire, le cerveau, la douleur, les croûtes, la respiration, le nombril …

Les textes sont courts et précis et permettent de répondre déjà à bien de questions, même si gageons le, elles en amèneront d’autres bien évidemment.

Les illustrations douces et parfois décalés permettent de visualiser et de s’amuser de ce que l’on découvre et de ce qu’on lit. C’est efficace, pédagogique et plein de bon sens, sans s’ennuyer un seul instant. A découvrir

 

Jean-Luc

 

135551_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

135551_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

135551_interieure_Pages Interieures_3.jpg

 

135551_interieure_Pages Interieures_5.jpg

 

Illustrations © de la Martinière Jeunesse Tous droits réservés. Merci ! 

 

Dis, comment fonctionne mon corps ?

Sophie Ducharme

Illustrateur : Magali Attiogbé

Editions de la Martinière Jeunesse, 17 août 2017, 12,9 €

 

135551_couverture_Hres_0.jpg

Publié dans #Documentaires, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28 août 2017

Lady Helen, Le Club des Mauvais Jours, tome 1

Cette semaine la suite des aventures de Lady Helen est au programme ! Vous êtes en retard ? Foncez ! 

ladyH1.jpg

Le retour d’ Alison Goodman nous entraine cette fois-ci dans l’Angleterre du début du XIXèmesiècle en pleine Régence. L’auteure après une réelle immersion dans les sources historiques a réussi à recréer tout un univers à la fois historique et fantastique. Car ce roman n’est pas qu’un prétexte à nous plonger dans un univers historique étonnamment reconstitué. Au fil des pages en faisant la connaissance d’une jeune femme orpheline de ses parents décédés dans un mystérieux accident alors qu’elle était enfant vous allez vous rendre compte qu’il y a quelques faits et évènements particulièrement étranges. Lady Helen est en effet le centre de cette histoire entre réalité historique et fantastique. Car dans l’Angleterre et le monde de ce début de XIXème siècle, d’étranges créatures dont on ignore l’origine ont pris possession d’humains et se servent de leur enveloppe corporelle pour assouvir leurs instincts et se nourrir et influencer les humains. D’autres hommes et femmes ont cependant un don particulier, ce sont les Vigilants qui, eux, ont créé un groupe de surveillance appelé le Club des mauvais jours qui se sont donnés comme missions d’éliminer ou du moins de neutraliser les Abuseurs et autres créatures aux tentacules inquiétantes qui leur permettent de se nourrir de l’énergie humaine et à l’objectif mystérieux.

Au fil des pages, on suit avec délice l’entrée de la jeune femme dans la meilleure société londonienne et la volonté de sa tante tutrice de la marier. On découvre aussi avec lord Carlston et Helen avec nous ses étranges pouvoirs et capacités qui en font tout sauf une jeune aristocrate ordinaire. Si la partie centrale du roman manque peut-être un peu de rythme (la nécessité de mise en place dans un premier tome ?) le départ et surtout la grosse dernière partie sont passionnantes et nous entrainent de surprises en surprises.

Une héritière directe dans le monde des Vigilants annonce-elle l’arrivée d’un Abuseur Suprême ?

Alison Goodman signe ici un premier tome d’une nouvelle série passionnante avec un univers étonnant qui ne pourra que séduire (les fans d’histoire et de détails sur la société aristocratique, d’héroïne romantique mais forte et intelligente avec une touche de fantasy et de mystère) et surtout donner envie d’attendre la suite annoncé déjà pour le 31 août prochain. A dévorer

 

Jean-Luc

 

ladyH1.jpg

 

 

Lady Helen, Le Club des Mauvais Jours, tome 1 ; Alison Goodman  ; Illustrateur de couverture : Laurent Besson  ; Traduit de l’anglais : Philippe Giraudon  ; Editions Gallimard Jeunesse, 18 août 2016, 19,5 €

Au dodo dis donc !

Et dans les classiques avant la nouveauté cette semaine, il y a : Le coup de coeur ! Impossible de ne pas fondre, craquer, devenir gaga ... ils vont adorer !  Pierre et Cécile en grande forme ! 

AuDodoDisDonc-EC 1.jpg

Ce petit album est juste délicieux. Le prendre en main c’est l’adopter, on vous aura prévenus. Vous allez alors découvrir sur vous appartenez à l’heureuse catégorie de la famille des pandas ou alors si … il y a trop de doudous sous votre lit comme chez les renards, une souris sous le lit du lionceau, être impossible de s’endormir chez les pingouins absolument craquants, adorables… et bien d’autres surprises délicieuses encore et autant vous dire tout de suite que c’est le bazar à tous les étages.

Nos deux compères Pierre  et  Cécile nous proposent un album au format idéal avec des volets à soulever permettant aux petites mains de faire montre d’agilité et des personnages et situations totalement tendres, drôles et malicieuses au point de risquer de donner quelques idées à certains de vos enfants. Mais une chose est certaine, ils vont adorer s’approprier cet album et son univers et vous passerez de très bon moment de tendresse et de rire en retrouvant des situations qui risquent fort de rappeler certaines choses à plus d’entre vous. Un petit livre à lire, relire et relire encore et encore le soir avant de se coucher ou à la demande. Un album génial, qu’on adore et qu’il faut adopter.

 

Jean-Luc  

 

314752-001-C.jpg

 

314753-001-C.jpg 

Illustrations © éditions Didier Jeunesse. Cécile Hudrisier. Tous droits réservés

AuDodoDisDonc-EC 1.jpg

 

 

Au dodo dis donc !
Pierre Delye
Illustrations : Cécile Hudrisier
Editions Didier Jeunesse, 2 septembre 2015, 12,10 €

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Mais il est où ce gros matou ?

Les très joueurs Pierre et Cécile sont de retour dans la semaine avec un nouveau livre de cette formidable collection ! Alors ...Pour ronronner de bonheur avec votre petit chat…
il faut relire vos classiques ! 

 

matou.jpg

 

par deux jeunes auteurs : Pierre Delye et Cécile Hudrisier ... 

 

Et on se demande pourquoi il a pris la fuite ?  Quand vous aurez lu avec votre monstre en herbe (oui celui que le chat de la maison évite systématiquement) ce que le jeune Pierre Delye  veut lui faire subir, vous aurez compris qu’il va être difficile de le retrouver. Alors partez à sa recherche en tirant les rabats et en vous laissant guider par les malicieuses créatures de la juvénile  Cécile Hudrisier . Cet album est pour les petits et les grands qui ont su le rester. Un album drôle et tendre, très réussi que vous l’aurez compris nous aimons beaucoup. Bonne partie de cache-cache !

 

Jean-Luc

 

Mais il est où ce gros matou ? ; Pierre Delye ; Illustrations : Cécile Hudrisier ; 
Editions Didier Jeunesse, 24 octobre 2012, 12,10  €

 

matou.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22 août 2017

Les filles de Brick Lane Tome 1 : Ambre

Coup de coeur !   « Oui : je suis un rêveur. Car le rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu’au clair de lune, et son châtiment est de voir l’aube bien avant le reste du monde » OW.

Les Filles De Brick Lane.jpg

Ce roman est un petit bonheur de lecture. Dès les premières pages, on se sent happé par une ambiance, une écriture particulières. Dès le début les héroïnes vont vous plaire, vous charmer. L’auteure évite les pièges dans lesquelles son histoire aurait facilement pu tomber et nous embarque dans une ville de Londres et les quatre filles qui vont se rencontrer et partager leurs rêves, leur vie parfois et les passions.

Ambre, Maali, Sky et Rose qui n’était pas prévue font fonder le club secret des filles de Brick Lane et nous embarquer d’un coup dans le fil de leur vie. Ambre qui mène la danse pour ce premier tome vous fera partager sa passion pour Oskar Wilde et saura la communiquer aux autres. Un roman léger en apparence, mais profond aussi par bien des aspects sur la vie d’adolescente parfois pas tout à fait comme les autres dans des familles à l’image de la Londres actuelle, cosmopolites et variées. Invités à les suivre on se sent très à l’aise dans ce roman et on s’attache vite aux adolescentes et à leurs aventures. Rien d’extravagant, pas d’explosion à chaque page, juste la vie (un peu plus tout de même, histoire de pimenter le récit), quelques douceurs délicieuses, et le sentiment d’avoir en face de soit des adolescentes avec un cerveau, de vraies envies et une bande d’amies qui se forme sous nos yeux de lecteur qui ne lâche rien avant d’avoir terminé le livre. C’est un excellent moment de lecture, rythmé, différent et fort sympathique qui ne donne qu’une envie, découvrir la suite et retrouver les quatre filles de Brick Lane puisque c’est ainsi désormais. Un roman intelligent et subtil : A offrir et partager !

 

Jean-Luc

 

Les Filles De Brick Lane.jpg

 

 

 

Les filles de Brick Lane Tome 1 : Ambre
Siobhan Curham
Traduit de l’anglais : Marie Hermet
Editions Flammarion Jeunesse, 4 janvier 2017, 14 €

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

L'Histoire de l'Art en BD - Tome 1 : De la préhistoire... à la Renaissance !

La tome II débarque le 6 septembre ! Il faut vous procurer de toute urgence ce premier opus et mettre à jour vos piles ... absolument formidable !

couvok.jpg

Ce qu’il y a de formidable dans cette collection, c’est qu’on n’est jamais déçu. Avec ce premier volume de l’histoire de l’art en BD, nous voici plongés à la découverte des principales productions artistiques de la préhistoire à la Renaissance.

C’est un grand-père flanqué de ses deux petits enfants qui vont servir de fil rouge et nous guider dans les méandres de l’histoire.

L’occasion pour ces trois là de poser et de nous faire poser un certain nombre de questions sur le temps qui passe vite ou pas, sur la mémoire, sur la beauté (qu’est-ce qui est beau ? Et puis d’ailleurs nos ancêtres trouvaient-ils cela beau ?), sur l’état de la recherche et des connaissances (beaucoup de choses ne sont pas encore identifiables)… au fil des pages on remonte le temps (on aime les pages chronologiques qui permettent de se repérer dans le temps) et on découvre des astuces, des points d’architectures, des œuvres connues, d’autres moins qui ont marqué notre histoire et celle de l’art.

C’est extrêmement bien mené, construit, curieux (et qui donne envie d’aller encore plus loin, c’est vous dire) et illustré avec tout le talent et la patte inimitable de Bruno Heitz. A savourer sans modération aucune et mettre dans toute bonne bibliothèque pour ouvrir l’esprit et l’âme ! Formidable !

 

Jean-Luc

 

9782203101005_1.jpg

 

9782203101005_2.jpg

 

9782203101005_5.jpg

 

9782203101005_11.jpg

 

Illustrations © Casterman Jeunesse. Tous droits réservés. Merci ! 

 

L'Histoire de l'Art en BD - Tome 1 : De la préhistoire... à la Renaissance !
Texte : Marion Augustin
Illustré par : Bruno Heitz
Editions Casterman jeunesse, 24 août 2016, 14, 95 €

 

couvok.jpg

Petite fourmi

Du bonheur en page ! 

9782278085361-001-T.jpg

Martine Bourre serait-elle magicienne ? Beaucoup qui la connaissent diront que oui bien évidemment.

Dès la premières page, on sourit et on ne pense qu’à suivre cette jolie petite fourmi qui zigzague dans un univers familier et tendre jusqu’à arriver à bon port dans les bras de maman bien sûr.

Un petit bijou de tendresse et de bonheur, qui conduira l’enfant à qui vous offrirez le livre à s’identifier à la fourmi et à bien s’amuser de reconnaître qui sait, certaines situations et habitudes ;

Le tout pour terminer comme dans la vraie vie à l’abri dans les bras de maman. Un histoire simple et vraie, des illustrations géniales : un bijou

 

Jean-Luc

388597-001-C.jpg

 

388598-001-C.jpg

 

388599-001-C.jpg

 

388600-001-C.jpg

 

388601-001-C.jpg

 

Illustrations © Didier Jeunesse. Martine Bourre. Tous droits réservés. Merci ! 

Petite fourmi
Martine Bourre
Editions Didier jeunesse, 18 janvier 2017, 11,10 €

 

9782278085361-001-T.jpg

Publié dans #Albums, #tout-petits, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Pax et le petit soldat

Un roman fort, puissant à offrir absolument et faire lire pour terminer les vacances ou avant la rentrée ! Juste formidable ! 

paxpetitsoldat.jpg

Deux âmes sœurs, un jeune garçon d’une douzaine d’années, Peter et son renard, Pax. La guerre, la séparation et puis tout bascule.

L’un comme l’autre vont vivre intensément leur séparation et se confronter au monde qui les entoure. Pour Peter, c’est à la décision de son père puis à son grand-père persuadé que rien ne peut changer et que tout est immuable. Pour Pax, c’est d’abord à l’abandon puis à la découverte de ceux de sa race qu’il va découvrir pour la première fois.

D’un chapitre à l’autre, leurs voix se répond, les deux se cherchent, se découvrent, aident leurs nouveaux compagnons à se dévoiler et à s’ouvrir eux aussi. Un lien ténu les relie et toujours les eux restent comme connectés.

L’auteure nous offre ici un roman initiatique qui mènera deux êtres frappés par le destin puis séparés à s’émanciper et à grandir pour désormais pouvoir vivre et aller de l’avant. Deux personnages touchants et vibrants accompagnés de r^les secondaires tout aussi réussis et marquants. Une histoire superbe à faire partager pour grandir confiant en l’avenir.

 

Jean-Luc

paxpetitsoldat.jpg

Pax et le petit soldat
Sara Pennypacker
John Klassen (Illustrateur)
Traduction : Faustina Fiore
Editions Gallimard Jeunesse, 12 janvier 2017, 13,9 €

Publié dans #Ados, #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

1000 vaches

Un album pour évoquer des problèmes du quotidien et de l'avenir
avec un petit clin d'oeil au plateau des mille vaches 

vaches.jpg

 

 

Adèle Tariel nous raconte une histoire drôle, tendre et terrifiante à la fois. Une histoire de notre temps.

Elle nous parle de notre histoire quelque part et de notre monde qui peu à peu perde la boule et court à sa perte.

Un fermier, trois vaches, du bon lait, des mais, la vraie vie et puis un jour un homme venu de la ville, l’appat du gain, la folie des grandeurs et des vaches de plus en plus nombreuses, des noms de plus en plus farfelus puis des numéros jusqu’au ras le bol. Cette histoire amère et tendre, cette fable écolo et douce parle à nos enfants de la vie, de la nature et leur montre les dérives auxquelles on peut arriver pour un résultat inquiétant. Elle dit aussi qu’il faut écouter la nature et les hommes qui travaillent avec elle et pas contre.

C’est intelligent, pas moralisateur pour deux sous mais avec un vrai message et puis délicieusement croqué et illustré. Un régal ! A savourer avec un petit verre de lait !

 

Jean-Luc

vaches.jpg

1000 vaches

Adèle Tariel, Julie de Terssac

Editions le Père Fouettard, 2 mars 2017, 13 €

Publié dans #Albums, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Louna Tome 1 : La créature de Bryre

Elle est attachante et étrange, saurez vous apprivoiser Louna ? 

louna-la-creature-de-bryre.jpg

Une jeune fille qui revient à la vie dans des conditions mystérieuses. Jeune fille ou créature hybride ?

Une histoire de sorcier noir, de magie noire et de malédiction. Une histoire d’amour entre un père désespéré et sa fille ? Tout est fait pour brouiller les pistes et peu à peu MarcyKate Connolly embarque le lecteur avec elle dans la découverte de son héroïne et de la ville de Bryre

Créatures fantastiques, magie noire à l’action, personnages attachants… et peu à peu le doute s’installe comme un poison : mais qui joue quel rôle ? A suivre pour avoir la réponse dans le tome suivant…

Un très bon moment de lecture dont la seule frustration vient du fait que la réponse à toutes nos questions sera probablement dans le tome 2 .

 

Jean-Luc

louna-la-creature-de-bryre.jpg

Louna Tome 1 : La créature de Bryre
MarcyKate Connolly
Traduit de l’anglais : Alice Marchand
Editions Milan Jeunesse, 8 février 2017, 13,9 €

Rock war Tome 1

Le tome 3 revient début septembre ! Serez vous prêts ! Allez petite piqure de rappel avant de vous parler du 2 la semaine prochaine ... la rentrée se prépare doucement aux Sandales jeunesse, mais surement ...

9782203140899_RockWar_T1_La_rage_au_coeur.jpg

Ils s’appellent Jay, Summer et Dylan par ordre d’apparition dans le roman. Trois jeunes anglais entre 13 et 14 ans qui viennent de milieux, de quartiers, de vies différents. Tous les trois ont cependant un point commun : la musique !

Robert Muchamore comme à son habitude nous lance à sa suite dans un récit effréné, enchaînant les situations, nous laissant découvrir son Angleterre d’aujourd’hui entre grande détresse sociale et richesse.

Les trois héros ont des fêlures, des histoires qui pourtant ont des points communs. Jay qui vit avec une famille nombreuses et des demi-frères dont certains ne sont pas toujours fréquentables mais toujours présents au final pour la famille… Summer et sa grand-mère qui survivent avec les minimas sociaux et ne peuvent pas espérer grand chose. Alors imaginez le contraste et le choc quand elle va faire la connaissance des sœurs Wei et de leur riche famille. Et enfin Dylan enfin enfermé dans son pensionnat pour gosses de riches dont il se serait bien passé.

Raconter leur histoire est difficile et puis dangereux car elle vous priverait d’un plaisir de découverte et de lecture. Sachez que leurs destins se suivent, se croisent peu à peu sous la plume nerveuse et directe de l’auteur qui progressivement tisse ses liens et emmène le lecteur à la rencontre de l’univers de ces gamins passionnés qui s’accrochent à la vie comme ils peuvent parfois et de la société anglaise contemporaine qui ne fait pas de cadeaux. Et puis surtout on plonge dans la constitution de groupes de jeunes musiciens parfois un peu juste mais dont on sent bien que c’est ce qui les fait tous vibrer, au point parfois de prendre des risques inconsidérés et également de faire des rencontres qui risquent fort de changer leur vie en profondeur, qui sait. C’est parfois brut de décoffrage comme la vie et soudain tendre et drôle…

Un roman dense, prenant qui se lit d’une traite ! Un très bon premier tome à dévorer sans tarder.

 

Jean-Luc  

 

9782203140899_RockWar_T1_La_rage_au_coeur.jpg

 

 

 

 

Rock war Tome 1
Robert Muchamore
Traduit de l’anglais : Antoine Pinchot
Editions Casterman Jeunesse, 6 janvier 2016, 16,9 €

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

21 août 2017

Gros lapin

Un lapin pas comme les autres à découvrir et savourer sans modération ! 

16797001_1425793430795533_465633259464969404_o.jpg

 

16681953_1425793594128850_8627998348196318030_n.jpg

 

Illustrations © hélium. tous droits réservés. Merci ! 

Quand on a un gros problème comme Gros lapin on essaie de le résoudre avec ses amis et/ou sa maman. Mais quand ils ne répondent pas ou qu’ils sont trop occupés pour venir lui porter secours et bien on a le temps de retourner tout dans sa tête et de trouver une solution. Au fil des pages, alors qu’il se demande bien ce qui ne tourne pas rond chez lui, Gros Lapin retourne tout dans la maison et fait le tour de sa vie … mais si son problème n’en était pas un ou plus exactement si son problème était d’être un peu seul avant …

Un album drôle, tendre et malin sur la solitude, l’angoisse d’être seul, de ne pas forcément trouver à qui parler, d’avoir l’impression d’avoir un problème mais qu’on arrive pas à identifier… C’est très bien fait, bien mieux que je ne saurais vous le raconter et c’est illustré de manière pétillante et colorée avec un héros qui pourrait bien devenir un chouchou de nos chers petits, un peu pataud mais tellement attachant.

 

Jean-Luc

 

16797001_1425793430795533_465633259464969404_o.jpg

Gros lapin

Ramona Badescu

Delphine Durand

Editions hélium, 2é février 2017, 14,9 €

 

16830940_1425793590795517_250802358580730162_n.jpg

 

16831203_1425793630795513_7153990226022208309_n.jpg

 

16864596_1425793584128851_9173363119139036054_n.jpg

Illustrations © hélium. tous droits réservés. Merci !