Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 juillet 2020

Moustique, mission sauvetage

Entre le cherche et trouve et le livre d’énigmes avec pour guide un dino pas comme les autres ! Coup de coeur ! Clic pour tout voir  ! Très bel été de découvertes... 


81nYYPEtUFL.jpg




Sophie Guerrive nous propose une sorte de cherche et trouve absolument génial qui nous entraine dans une dizaine de tableaux dans des univers aussi différents qu’un village olympique, l’intérieur d’un musée ou le verger, la jungle, l’espace ou l’océan tous souvent peuplés de créatures mythologiques, de légendes ou de drôles de bestioles inconnues dans les connaissances de base.

Des doubles pages riches de décors, de multiples détails dans lesquels il faudra aider un malheureux qui a perdu un compagnon, quelqu’un ou quelque chose. Mais peu importe presque ce que l’on cherche. Chaque page est un régal qui nous plonge dans des univers ou les couleurs, les illustrations et surtout l’imagination de l’auteure nous font passer un excellent moment de plaisir découverte.

Un album formidable à savourer sans modération pour tous les amoureux des albums foisonnants de détails et de surprises. Fantastique

 

Jean-Luc

 

Moustique_int_final_Page_03-1024x683.jpg

 

Moustique_int_final_Page_04-1024x690.jpg

 

Moustique_int_final_Page_05-1024x683.jpg

 

Illustrations © Les Fourmis Rouges. Tous droits réservés. Merci 

 

Moustique, mission sauvetage

Sophie Guerrive

Editions Les Fourmis rouges, 21 septembre 2017, 16,5 €

 

81nYYPEtUFL.jpg

Joyeux ornithorynque !

L'été, on aime aussi retrouver des livres formidables !

Un petit bijou de tendresse pour dire le manque, le bonheur de vivre et se concentrer sur les belles choses importantes ! 

9782812611315.jpg

Le 4 juin peut rappeler à certains un souvenir agréable. Mais dans la famille de ce court roman, ce jour là est synonyme de catastrophe. Il faut savoir que la maman de l’histoire, déteste depuis toute petite ce jour maudit qu’est son anniversaire. Aussi en règle général, ce jour là toute la famille fait profil bas. Même papa, qui n’est pas à l’abri d’une gaffe essaye de passer inaperçu. Mais cet anniversaire la est particulier, Maman va avoir 40 ans.

Impossible de vous en raconter davantage, vous seriez déçus qu’on vous ait tout dit. L’histoire monte en puissance, vous embarque en Espagne dans le combi de la famille, et va vous faire chavirer le cœur. Des rencontres, une histoire hors-normes qui permet de prendre du recul et de se dire que définitivement la vie et belle ! Un petit bijou de tendresse et d’émotion à dévorer sans modération.

 

Jean-Luc

9782812611315.jpg

Joyeux ornithorynque !
Cécile Chartre
Editions du Rouergue Jeunesse, collection Dacocac, 5 octobre 2016, 8 €

La guerre des Mus Tome 1 : L'empire d'Atlantia

De merveilleuses petites souris piégées dans une animalerie qui vont connaître un destin et des aventures absolument fantastiques : plongez avec bonheur dans le monde de la Guerre des Mus ! 

Bel été de lectures avec les lutins ... 

LaGuerreDesMus.jpg

Ce roman est une bonne surprise. Il nous entraine dans les sous-sols de Brooklyn, là où les hommes ne vont plus et où se sont réfugiés et organisés toutes sortes de bestioles, des rongeurs en tout genre notamment et des chats.

Le héros de l’histoire est une petite souris à la tâche de naissance blanche sur l’œil très particulière qui fait de lui un Elu ou plus exactement un membre des Mus. Mais sa descente forcée dans les entrailles de la terre, fuyant un destin fort peu enviable dans une animalerie et pour éviter de terminer en amuse gueule dans le ventre d’un serpent , va l’amener à faire de drôles de rencontres.

Hopper va rencontrer d’abord Zucker un jeune rat qui va le conduire dans la cité d’Atlantia dirigée par un empereur qui n’est autre que le père de Zucker. Atlantia qui pourrait paraître comme une cité riche et heureuse cache toutefois un terrible secret. En effet, pourquoi les chats acceptent-ils de servir de gardien aux rats de la cité d’Atlantia et de les laisser ainsi vivre en paix ?

Ce roman de fantasy qui nous plonge dans un monde animal fortement anthropomorphisé est prenant dès les premières lignes. On s’intrigue et s’attache très vite à ces jeunes souris promises à un triste sort dans l’animalerie qui les détient prisonnières avant de les voir partir vers un drôle de destin dont on suit les rebondissements avec surprise et grand intérêt.

Au fil des pages l’intrigue s’épaissit et surtout devient moins légère qu’elle ne semble le paraître de prime abord. De lourds secrets vont être dévoilés, des rivalités apparaissent entre les différentes parties et surtout on découvre le sort réservé aux migrants regroupés dans des camps afin disent les autorités de mieux les protéger.

Un premier tome plutôt réussi. A découvrir et suivre donc .

 

Jean-Luc 

 

LaGuerreDesMus.jpg

 

La guerre des Mus Tome 1 : L'empire d'Atlantia
Lisa Fiedler
Illustrations : Vivienne To
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) : Faustina Fiore
Editions Flammarion Jeunesse, 28 février 2015, 14 €

Edmond et ses amis : la grande aventure ; la soupe à tout ; le grand chef.

Cette semaine la sélection commence par trois petits albums
d'une collection que nous tous aimons beaucoup 

Coup de ❤️❤️❤️❤️❤️ pour passer le plus beau des étés de lecture. 

 

9782092581568.jpg

 

Trois aventures pour rire, rêver et savourer l’amitié et les différences.  Dans la grande aventure, Polka et Hortense partent à l’aventure vers la Grande Montagne.
      Dans la soupe à tout !, les amis réunis vont chercher longtemps l’ingrédient mystère de la recette de la grand-mère d’Edmond. Ils finiront par le trouver : surprise !
      Enfin dans le grand chef, nos amis vont faire une drôle d’expérience. Après une dispute mémorable, ils se posent la question de savoir si avoir un chef serait une bonne solution. Et, alors que Georges est parti bouder, voilà qu’un mystérieux chef vêtu comme un totem vivant apparait. Nos amis trouvent cela super sympa d’avoir un chef, enfin au début…

Trois petits livres de la collection Edmond et ses amis, absolument formidables comme tous leurs petits frères et soeurs. Une collection à savourer sans modération. 

 

Jean-Luc 

 

 

9782092575413.jpg

 

Edmond et ses amis : la grande aventure ; la soupe à tout ; le grand chef. 

Astrid Desbordes

Marc Boutavant 

Editions Nathan Jeunesse, mai 2017, juillet 2017, juin 2019, 7,95 €

 

9782092577448.jpg

06 juillet 2020

Le Roy qui voyageait avec son royaume

Pour passer un très bel été de lecture, un petit Roy qui va vous en rappeler d'autres certainement et vous donner des idées pour les vacances ! 
❤️❤️❤️❤️❤️❤️

138197_couverture_Hres_0.jpg

Dedieu  nous raconte en texte et en images l’histoire d’un Roy curieux et voyageur mais pas à n’importe quel prix. 

Le Roy de Gallicie adorait en effet qu’on vienne lui raconter voyages et explorations, ainsi u’on lui rapport un petit quelque chose qui fit ainsi grandir sa collection. 

Mais à force d’entendre parler des exploits des voyageurs intrépides et des pays étrangers et merveilleux, une furieuse envie d’y aller lui même le prit. 

Le problème est que notre Roy va ressembler à bon nombre d’entre nous ou de nos petits tyrans et que partir lui convient bien mais décidément pas n’importe comment et à ses propres conditions./ 

Lassé de l’inconfort de ces périples, il finira par remarquer tout le royaume avec lui : une sorte de sortie vers l’inconnu en gardant le confort de la maison. 

C’est drôle, caustique parfois et insolent. On aime ! 

 

Jean-Luc

138197_couverture_Hres_0.jpg

 

 

 

 

Le Roy qui voyageait avec son royaume

Dedieu 

Editions le Seuil jeunesse, 4 janvier 2018, 15 €

L’histoire de la petite maison qui recherchait ses habitants

Pour passer de très belles vacances, trouvez la maison de vos rêves ! Fantastique ❤️❤️❤️
Très bel été lecture à tous 

 

51b87u2Y2DL.jpg

Elle est belle cette petite maison, les fleurs qui l’animent et sa fenêtre unique lui donnent un petit quelque chose d’étrange et de mystérieux. Et puis il faut dire qu’elle a de drôles de manières pour se déplacer. Le problème pour elle c’est la solitude. Alors, elle est ^re^te à toutes les transformations, les folies pour accueillir un hôte et le chouchouter. Mais personne ne veut d’elle, personne, sauf un fantôme. 

Quand leur désespoir s’éloigne, le petite fenêtre s’illumine alors qu’il n’ya personne, car c’est bien connu, les fantômes, cela n’existe pas. 

L’histoire est drôle, étrange avec une pointe de nostalgie, autant qu’il le faut pour éveiller la curiosité du lecteur. Pour les plus jeunes notamment, la répartition des situations plaira beaucoup. Les illustrations ont, elles, ce petit grain de folie douce qui est la marque de Piret Raud et nous on aime tout cela. Laissez vous embarquer. 

 

Jean-Luc 

 

51b87u2Y2DL.jpg

 

 

 

 

L’histoire de la petite maison qui recherchait ses habitants

Piret Raud

Editions le Rouergue jeunesse, 20 septembre 2017, 13,9 €

Albert et Georges

Pour passer le plus beau des étés de lecture : adoptez cet album formidable ! ❤️❤️❤️❤️

91bRrTkIJFL.jpg

Elle est rigolote cette histoire du jeune Albert devenu Monsieur Albert. Lui qui petit rêvait de la vie des grands singes ne rate pas l’occasion lorsque son chemin rencontra celui de Georges le gorille. 

Et leur vie ne fut plus jamais la même vous le découvrirez. 

Un album à l’histoire et aux illustrations très réussies avec une fin inattendue, qui parle de rêves d’enfants, de routine, de mimétisme et de liberté quelque part aussi. 

Pour tous les amoureux des grands singes et pour les autres également. Formidable. 

 

Jean-Luc 

 

91bRrTkIJFL.jpg

Albert et Georges

Rascal et Edith

Editions Pastel, l’école des loisirs , 18 septembre 2019, 11 €

Hector et les bêtes sauvages

Pour passer un très bel été de lecture... un superbe album qui imite au rêve et au voyage ! Foncez !

Gros coup de ❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

140097_couverture_Hres_0.jpg

Cécile Roumiguière  parle à nos jeunes amis d’une chose qu’ils connaissent bien. Grandir et abandonner son doudou c’est compliqué. C’est lui Hector qui raconte l’histoire. D’ailleurs, Elle, sa propriétaire pourrait être n’importe qui d’entre vous qui allez lire cette aventure. 

Et son ancienne maîtresse ne va pas bien : naissance et arrivée d’un bébé, cauchemars, plein de questions qui se bousculent dans sa tête, sur la suite, sa place, celle de l’autre du nouveau. Alors Hector en bon doudou de compétition, va la rassurer, lui qui avait été presque oublié déjà et l’entraîner dans de multiples aventures qui vont la faire grandir, comprendre la suite, s’enthousiasmer et vous le verrez finir par prendre une décision lourde de sens (même pour nous les adultes qui lisons cet album avec eux).
Un album merveilleusement illustré qui est un ode à l’imaginaire et qui entraine le lecteur dans un univers onirique, chaud et mouvant.
Un très bel album pour grandir  et s’émerveiller et devenir grand pour le meilleur . 

 

Jean-Luc 

 

140097_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

140097_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

Illustrations © Le Seuil jeunesse. Tous droits réservés. merci 

 

 

Hector et les bêtes sauvages

Cécile Roumiguière

Illustrations Clémence Monnet 

Editions le Seuil jeunesse, 5 septembre 2019, 14,5 €

 

140097_couverture_Hres_0.jpg

29 juin 2020

Le Royaume de Pierre d’Angle, tome 1 : L’art du naufrage

Coup de coeur pour une saga exceptionnelle ! A suivre dans le semaines suivantes pour très bien commencer l'été et les vacances ! Indispensable ! 

pierre_dangle.jpg

Dès les premières lignes, vous serez happés par le vent de l’aventure, sur l’Isabelle le navire sur lequel le prince Thibault de Pierre D’Angle navigue avec l’amiral Dorec et tout un équipage fabuleux. On paierait pour monter à bord de ce navire pour affronter les tempêtes et les aventures des marins tant elles sont racontées avec précision et vérité.

C’est en remontant vers son royaume que le prince un jour d’escale quasi forcée par les circonstances va prendre à son bord un passager clandestin pas comme les autres : Emma. A partir de là, l’histoire s’accélère et se densifie à toute allure. Pas question de vous raconter quoique ce soit, se serait vraiment gâcher votre plaisir de lecture.

Tout est éblouissant dans ce roman, la complexité et la précision des personnages, la profondeur des histoires multiples qui se déroulent peu à peu, la fascination qu’exerce l’histoire sur le lecteur, tout est étonnant et surprenant ! Impossible de lâcher cette histoire qui paraissait presque légère au départ mais devient plus complexe, s’auréole de mystère et de fantastique, tant les ombres que voulaient fuir le jeune prince semblent le rattraper et l’encercler.

Un premier tome haletant qui emporte le lecteur dans une lecture passionnante

 

Jean-Luc

 

Le royaume de Pierre d'Angle
Pascale Quiviger 
Editions du Rouergue, 16,9 €

A suivre 

 

pierre d angle livre 2 _couv.jpg

 

L'Anti-Magicien 1

Coup de coeur pour un premier tome étonnant, drôle, rempli d'aventures et de surprises :
Avant de retrouver la suite dans les semaines qui viennent ! Beau début d'été à tous 

anti1.jpg



« Chez les Jan Tep, il faut remplir trois conditions pour se voir attribuer un nom de mage. La première, c’est d’avoir la puissance de défendre sa famille. La deuxième, c’est d’être capable de manier la haute magie qui protège notre peuple. La troisième consiste simplement à atteindre l’âge de seize ans.
A quelques semaines de mon anniversaire,
je découvris que je ne remplirais aucune de ces trois conditions ».

 

 

Ainsi commence le tome I d’une nouvelle série dont le héros vous vous en doutez, puisque c’est lui qui parle va rencontrer quelques petites difficultés. En effet son peuple signifie : Jan’ (magie) et Tep (peuple) : mais comment être respecté et puissant quand on descend d’une longue lignée et que la magie semble avoir décidé de vous abandonner. Kelen nous embarque dès les premières lignes dans son premier duel avec un autre jeune magicien Tennat au cœur d’un oasis très particulier. Mais alors qu’il semble avoir fait croire à tout le monde y compris à son adversaire qu’il a gagné, une voix s’élève, celle de sa sœur Osia’phest qui l’accuse d’avoir triché.

A partir de là, la gamine va découvrir qu’elle a déclenché une série de réactions qui vont s’enchaîner et entrainer le pauvre Kelen dans un tourbillon qui vont le faire grandir et découvrir tant de choses sur lui, sa famille, son peuple.

Des gamins turbulents et arrogants pour certains, un peuple dont certains dominent par la magie, un chacureil féroce aux vocabulaire peu châtié et brut de décoffrage, une mystérieuse vagabonde, une veuve puissante et prisonnière de son passé… tout vibre, pulse sous la plume de l’auteur et nous entraine avec bonheur dans un roman aux multiples portes. Passionnant et étonnant le roman ouvre de multiples entrées et donne ainsi à différents lecteurs à différents niveaux la possibilité de savourer ce premier tome qui donne de vrais moments de fous rires et de plaisirs parfois fugace comme celui de magie presque pure où la douairière va disparaître.

Drôle, mené tambour battant, ce premier tome d’une longue série est à savourer sans modérations aucune avant le tome 2 qui pointe le bout de son nez quand l’été finira… après .

Belle découverte pour un coup de cœur !

 

Jean-Luc

 

L-Anti-Magicien_gj_big_image.jpg

 

L'Anti-Magicien 1

Sébastien de Castell

Traduit de l’anglais (Canada) : Laetitia Devaux

Editions Gallimard Jeunesse, 17 mai 2018, 18 €

25 mai 2020, Pôle Fiction, 8,5 €

 

J02542.jpg

Le yéti et l’oiseau

Douce, drôle, superbe histoire pour les petits ! ❤️❤️❤️

9782092580400.jpg

Une histoire drôle et tendre. Cette d’un yéti qui vivait dans une forêt et dont tout le monde avait peur. Jusqu’au jour où un drôle d’oiseau orange et sa valise, en transit ici par erreur de plan de vol, atterrit sur sa tête et n’eut absolument pas peur. 

Commença alors un belle amitié qui finit par convaincre les autres habitants de la forêt que le yéti était féroce seulement en apparence… 

Une histoire de découverte , de différence, de voyage, de d’épuration et de bonheur d’écouter les autres et d’être leur ami.

C’est drôle, joyeux et porté par des illustrations à l’unisson. A savourer. 

 

Jean-Luc 

9782092580400.jpg

 

 

 

 

 

Le yéti et l’oiseau 

Nadia Shireen

Editions Nathan Jeunesse, janvier 2018, 11,5 €

 

Une nuit à pas de velours

Un album coup de ❤️ merveilleux et aux émotions multiples comme on les aime !
Bel été de lecture ... à tous 

 

 Un chat Patamoi

Une souris à pois

Un chien bleu 

Un pigeon tigré un renard botté 

142170_couverture_Hres_0.jpg

 

Et si comme l’héroïne de cet album onirique vous vous réveilliez au beau milieu de la nuit et que vous trouviez sur votre table un chat  qui ronronne ? Clairement, comme elle, vous diriez :  il n’est Patamoi. 

Et peut-être même pourriez vous le suivre dans la nuit ?  Et là tout serait possible, la rencontre avec une souris à pois, celle avec un chien bleu dont la couleur se délave à l’eau, un pigeon tigré et un renard botté. 

Mais où donc ce petit monde se dirige-t-il ? Des grilles noires imperméables .? Le zoo fermé la nuit et si le but de toute cette étrange opération était finalement de libérer tous les animaux du zoo et d’organiser non pas le casse, mais la fuite du siècle.  

Formidable rêve éveillé que nous offre Céline Elma Roger  accompagnée aux crayons  par Fanny Ducassé  qui nous offre un renard en santiags et cette multitude de détails et de travail qu’on aime tant dans son merveilleux travail depuis que nous l’avons découverte. 

Alors on récapitule, vous aimez rêver ? , vous aimez les histoires qui emportent loin et dont on sort comme d’un rêve ? Alors foncez et faites comme l’héroïne de cette histoire et à la fin vous saurez. Merveilleux 

 

Jean-Luc 

142170_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

142170_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

142170_interieure_Pages Interieures_2.jpg

Illustrations © Le Seuil Jeunesse. Tous droits réservés . 

 

 

Une nuit à pas de velours 

Céline Elma Roger

Illustrations Fanny Ducassé 

Editions le Seuil jeunesse, 10 octobre 2019, 14,5 €

 

142170_couverture_Hres_0.jpg

Le mystère de la casquette bleue

Pour bien commencer l'été rien de tel qu'un album d'André Bouchard !
Bel été de lecture ... à tous ! 

 

140487_couverture_Hres_0.jpg

 

 André Bouchard  nous offre une nouvelle et savoureuse histoire, un brin déjantée… enfin un brin ! 

Un beau jour, rue Victor-Hugo dans la ville de Chiche-Capon, Adèle, Hortense, Paul, Camille et Hugo trouvent une casquette bleue abandonnée. 

Mais qui a donc bien pu laisser ici une seule casquette et dans quelles circonstances. C’est ce que s’amuse beaucoup à nous conter  André Bouchard  en texte et en images (excellents). Nos cinq amis vont échafauder les situations les plus folles, imaginer des dinos affamés, une maladie dangereuse et contagieuse : la panarde … C’est drôle, malin et fou. Mais il y a des réalités auxquelles même l’enquête la plus prenant ne résiste pas : l’heure du goûter ! Alors André Bouchard nous propose une fin (on adore), mais vous invite aussi à en inventer d’autres et à lui proposer (voir à la fin de l’album). 

Un album drôlissime à lire encore et encore ! Génial 

 

Jean-Luc 

 

140487_couverture_Hres_0.jpg

Le mystère de la casquette bleue

André Bouchard

Editions le Seuil jeunesse, 9 mai 2019, 13,5 €

22 juin 2020

Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants

Un petit bijou pour tous les petits ogres qui partout nous entourent !
Merveilleux ! On adore ❤️❤️❤️❤️❤️

61FhGRpP8-L.jpg

Cet album est juste génial et tellement drôle. Il nous parle d’un temps(regardez les illustrations des premières pages , délicieusement monstrueuses) où les gorges mangeant les enfants et en pratiquaient même l’élevage à grande échelle. 

Jusqu’au jour où, les uns après les autres, ils tombèrent malades et devinrent allergiques aux enfants. 

Du coup ce fut toute une organisation, une société et une alimentation à reconstruire, repenser. 

Les ogres devient végétariens et les enfants purent grandir en paix et devenir des adultes. 

Une histoire drôle et savoureuse qui pose des questions, provoque le jeune lecteur qui  va adorer frémir en imaginant ce monde d’ogres gourmands. Il nous dit avec la pirouette malicieuse de la fin que les ogres sont encore mari nous et qu’on peut les reconnaître car ils sont tous végétariens. 

Une mention particulière pour les illustrations aux formes peu orthodoxes créant un univers tellement vivant et éclatant de couleurs. A dévorer. 

 

Jean-Luc 

 

61FhGRpP8-L.jpg

 

 

 

 

 

Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants 

Colie Pierré

Illustrations : Loïc Froissart

Editions du Rouergue, 7 février 2018, 15,5 €