Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 mai 2017

Comment (bien) rater ses vacances

L'occasion à la sortie du quatrième tome des aventures
de Maxime de vous reparler du premier tome ! 

9782812612701.jpg

Déjà partir en vacances avec ses parents, c’est pas forcément génial ; en plus pour l’aventure trépidante du GR Corse, un seul mot pour les enfants Mainard : impossible !

Il faut trouver une solution de repli. Alice a un plan : partir en colo avec sa copine. Mais Maxime n’a pas de plan. A 17 ans, c’est un ado installé dans sa petite vie confortable, sans avoir de vrais amis vers qui se tourner. Alors à la grande surprise de sa famille, il propose de tenir compagnie à sa Mamie en banlieue parisienne... Il se dit qu’il y sera peinard, logé nourri, pour pouvoir traîner sur l’ordi et gratouiller sa guitare. Et puis, sa grand-mère est encore active et bien entourée ; et elle, elle comprend l’adolescence… Seulement, au bout de quelques jours, elle fait un malaise sous les yeux de Maxime. C’est alors qu’une nouvelle vie commence pour notre ado qui devra gérer la situation familiale et sa survie à l’appartement, seul.

Ce garçon, profondément attachant, réveille à lui seul nos zygomatiques : victime de situations incongrues, il met le deuxième pied dans le plat avant de s’en tirer… ce qui provoque la jubilation du lecteur !

L’auteur fait néanmoins évoluer son personnage vers l’âge adulte avec beaucoup de sensibilité. Ayant choisi cette fois-ci le ton de l’humour, Anne Percin n’en a pas fini de nous surprendre…

 

Claire B.

9782812612701.jpg

Comment (bien) rater ses vacances
Anne Percin
Editions du Rouergue, 3 mai 2017, 13,5 €

Publié dans #Ados, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06 mai 2017

Folio junior a 40 ans et pas une ride !

Folio junior fête ses 40 ans et nous on aime ! Très bon anniversaire à cette collection qui change de look et qui continue à nous faire rêver et à nous donner petits et grands l'envie de lire !
Très bel anniversaire ! 

Capture d’écran 2017-04-11 à 21.44.27.png

 

Capture d’écran 2017-04-11 à 21.45.29.png

 

Capture d’écran 2017-04-11 à 21.46.40.png

 

 

 

Publié dans #Ados, #romans junior, Zoom sur des passionnés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05 mai 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : romans

Les romans de la semaine sont là ! 

816TsLVkleL.jpg

 

9782081394278_DeLArsenicPourLeGouter_Couv_BD.jpg

Lire la suite

04 mai 2017

Maxime est de retour ! yeah !

Trop trop bonne nouvelle, il est de retour et pour le coup les fans peuvent découvrir la nouveauté et ses trois premières aventures avec de nouvelles couvertures ! On aime !

maximisersesvacances.jpeg

 

Maxime Mainard, le héros de la série culte inaugurée par Comment (bien) rater ses vacances, est de retour en 4e saison. Il a eu son bac, mention très bien, mais a raté son admission à Sciences Po… Alors, pour éviter les vacances de loser, job d’été+Paris Plages, il trouve un contrat sur la côte Atlantique pour jouer avec son groupe de rock. Ce sera le festival de la Moule, sur le bassin d’Arcachon ! Pour l’occasion, il embarque toute sa bande, petite copine et petite soeur comprises, pour quinze jours à l’océan. Camping, concerts, amours, disputes, fugue : il ne manque rien pour en faire des vacances à nouveau délirantes… mais parfaitement réussies.  Rouergue Jeunesse 

ratersesvacances.jpeg

lovestory.jpeg

 

rockstar.jpeg

 

Publié dans #Ados, #prévisions de sorties, -divers | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

02 mai 2017

William Adams, samouraï Tome 1 : Aux confins du monde

Un premier tome passionnant pour plonger dans le Japon d'avant l'ère Meiji et replié sur lui même ! 

 

9782203095328.jpg

Avril 1600, un navire à la dérive, porté par les flots fonce vers des rivages hostiles avant de terminer sa course folle échouer sur les récifs et les rochers de la côte. Ces côtes considérés comme hostiles et peuplées de sauvages par les Européens de l’époque sont celles du Japon, le très fermé et replié sur lui-même archipel japonais.

Les quelques survivants rapidement capturés et emmenés en prison, sont plus ou moins bien traités et soignés et surveillés par la toute puissante congrégation des jésuites portugais seuls occidentaux tolérés sur ce territoire hostile.

Très vite on assiste à la confrontation de deux mondes, mais aussi à la découverte de la rivalité entre jésuites et autres européens, aux guerres des clans destinés à contrôler le Shogun et l’empereur du pays.

Considérés comme pirates, menacés de mort, William Adams et ses hommes échappent de justesse au trépas et il va se trouver balloté entre la haine que lui voue les jésuites, l’hostilité des japonais et les manipulations de toutes sortes auxquelles il va être mêlé.

Un scénario cohérent et solide soutenu par des illustrations et couleurs superbes qui donnent un ensemble puissant, sombre et passionnant dont on va guetter la suite.

 

Jean-Luc

9782203095328_1.jpg

 

9782203095328_2.jpg

 

9782203095328_5.jpg

 

Illustrations © Casterman BD, tous droits réservés. Merci ! 

William Adams, samouraï Tome 1 : Aux confins du monde
Mathieu Mariolle
Dessin : Nicola Genzianella
Couleurs : Fabien Alquier
Editions Casterman BD, 25 janvier 2017, 14,5 €

 

9782203095328.jpg

01 mai 2017

Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens

Un roman tendre, fort et formidablement bien mené pour faire fi à la différence
et dire oui à la tolérance !

logo_323142-500x712.jpg

Simon aurait du faire davantage attention ce jour là quand il a consulté ses messages sur l’un des ordinateurs du lycée et qu’il a oublié de refermer sa cession Gmail. Du coup le suivant a tout découvert, fait une capture d’écran et commencer une approche de Simon et un début de chantage. Parce que ce que Martin Addison a découvert sur Simon n’est pas anodin. En lisant ses messages, il sait désormais que Simon est homosexuel et la tentation de tout révéler pourrait bien le démanger si il ne lui arrangeait pas un rapprochement avec la belle Abby de ses rêves.

Ainsi débute ce roman, entre légèreté et réalité parfois difficile à vivre, il nous plonge dans la vie de Simon qui va devoir peu à peu choisir de se dévoiler, poussé par son maître chanteur qui oscille entre le fera, le fera pas et sa propre envie de le partager avec sa famille, ses amis et le reste du monde. Mais  il n’est pas aisé de franchir le pas. Le texte est émaillé de chapitres,  d’échanges de mails entre le mystérieux Blue et Simon qui ignorent pendant une bonne partie du livre qui ils sont réellement. La vie d’un lycéen américain racontée de manière sensible, drôle et passionnante et qui risque fort de vous rendre accro. En  effet ce roman qui alterne sérieux et légèreté est difficile à lâcher d’autant plus que l’auteure sait mener son histoire de manière particulièrement ingénieuse, alternant révélations, coups de théâtre et suspens sur ce qui adviendra et qui sera qui ! Très agréable à lire ce roman est aussi celui d’un jeune homme qui va devoir affronter le regard des autres et assumer son orientation sexuelle poussé par le hasard et qui souligne qu’il est parfois difficile encore aujourd’hui d’assumer ce qui devrait être du domaine de la vie privée et de la normalité (notre monde a encore du travail à réaliser en matière de tolérance). Un roman fort et très réussi à lire et faire découvrir.

 

Jean-Luc  

 

logo_323142-500x712.jpg

Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens
Becky Albertalli
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) : Mathilde Tamae-Bouhon
le livre de poche jeunesse, 12 avril 2017, 6,9 €

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le cœur en braille est sorti en poche !

Retrouvez en poche le coeur en braille avant une petite surprise d'ici quelques petits jours alors en attendant le moi de mai foncez ! 

 

logo_323138-500x712.jpg



 

Un roman magnifique sur l'amour, l'amitié et la vie... Coup de coeur total : clic

 

Victor est un cancre, gentil, sympathique et il passe ses journée entre son père avec qui il vit seul, passionné de voitures (particulières vous verrez), et son ami Haïçam le fils du concierge, un garçon aussi rond qu’intelligent, joueur d’échec devant l’éternel et philosophe. Ses journées passent entre eux, les bêtises au collège et ses amis. Sa vie va se trouver bouleversée quand un jour Marie-José, la très jolie rousse et super petit génie de la classe l’aide à réussir un devoir de maths. Cette aide inattendue va bouleverser sa vie car en quelques heures il va changer de statut : Victor est capable de travailler et d’avoir de bonnes notes…
On suit avec bonheur l’évolution des personnages dans ce collège à l’ambiance particulièrement bien rendue, les progrès de Victor, son inculture crasse qui sont autant d’occasion de quiproquos hilarants. D’une page à l’autre on passe de l’éclat de rire à l’émotion : la relation père fils ; Victor ce garçon si touchant et maladroit ; Marie-José et sa lutte pour cacher son terrible secret ; leur amitié qui se transforme en bien plus…

Au fil des pages l’auteur tisse sa toile et on aime vraiment beaucoup s’y laisser embarquer, pour peu à peu pris au piège ne plus lâcher le livre pour savoir s’ils vont réussir. Rempli de références et d’allusions qui sont autant d’occasion d’apprendre et de s’enrichir, ce roman est une véritable mine d’or avec plusieurs niveaux de lecture. Il est surtout une formidable leçon de vie et d’espoir.

 

 

On éclate de rire et l’instant d’après une boule vous prend le ventre votre gorge se serre et vous aurez les larmes aux yeux. Laissez vous emporter par l’émotion !

 

Jean-Luc 

 

Le cœur en braille ; Pascal Ruter ; le livre de poche jeunesse, 12 avril 2017, 6,9  €

 

logo_323138-500x712.jpg

 

Publié dans #Ados, #romans junior, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29 avril 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : romans

Cette semaine de très jolis choses et notamment le roman d'Aharon Appelfeld à l'école des loisirs ! 

9782211230476.jpg

 

9791021405424.jpg

Lire la suite

21 avril 2017

Petite revue de presse non exhaustive des sorties de la semaine : romans

Belles découvertes 

 

fer-grand.jpg

Le Fer au cœur : • Des destins qui se croisent au coeur d’une lutte poignante et sans âge, dans un univers souterrain oppressant.  Punie et brisée pour avoir bravé le regard d’un défenseur de la Vertu, la jeune Maïan est envoyée dans les tréfonds de la Ville-Basse pour y expier sa faute. C’est au coeur de ce purgatoire de vapeur dont personne ne revient jamais qu’elle rencontre Leonardo, un étudiant condamné pour avoir laissé libre cours à son imagination en créant des machines fabuleuses. Avec l’aide de Volco et Lanaé, deux habitants de la ville souterraine, Maïan et Leonardo tentent d’unir leurs forces pour survivre. Mais dans ces entrailles nauséabondes où les âmes sont corrompues à force d’être opprimées, il est difficile pour ces épris de justice d’accorder leurs ambitions… Gulf Stream

 

 

A63563.jpg

Toute la beauté du monde n'a pas disparu : Les souvenirs sont parfois trop lourds à porter. Ingrid ne comprend pas ce qu'elle fait dans ce trek au beau milieu de la nature la plus sauvage. Sac au dos, dans la chaleur et les moustiques, elle tente de faire face. Aux conditions extrêmes, aux adolescents perturbés qui l'accompagnent, à son passé qui la rattrape.  Comment sa mère adorée a-t-elle pu lui imposer cette épreuve? Jusqu'où lui faudra-t-il repousser ses limites ?  En pleine tourmente, Ingrid nous fait vivre l'aventure à laquelle rien ne l'a préparée, tout en nous dévoilant son passé et le drame qui l'a propulsée là.  Un superbe roman d'apprentissage, où l'humour flirte avec l'émotion. Gallimard Jeunesse

 

A58816.jpg

 

Les Sorcières du clan Nord - Le Sortilège de minuit : Deux mondes que tout oppose, une grande amitié, une histoire ensorcelante. Poppy, adolescente rebelle, se fait renvoyer de tous les lycées qu'elle fréquente. L'innocente Clarée a du mal à se faire accepter par sa communauté secrète de sorcières. Leurs chemins n'auraient jamais dû se croiser. Pourtant, elles deviennent inséparables. Et la rencontre avec le mystérieux Leo achèvera de bouleverser leurs destinées. Mais y a-t-il une frontière entre magie et réalité ?Gallimard Jeunesse

 

J00241.jpg

 

Le soleil est pour toi Jumeaux à la complicité fusionnelle, Noah et Jude ont tout pour être heureux sous le ciel bleu de Californie. Noah, le solitaire, dessine à longueur de temps et Jude, l'effrontée, est passionnée par la sculpture. Mais aujourd'hui ils ont 16 ans et ne se parlent plus. Un drame les a anéantis et chacun doit retrouver la moitié de vérité qui lui manque.  Un livre lumineux, bouleversant, qui déborde de romantisme et de passion. Printz Medal 2015. Gallimard Jeunesse

9782081394308.jpg

 

La Chine en 12 récits : De l'origine du riz à l'invention de la médecine en passant par l'exode d'une famille chinoise en mégalopole, treize nouvelles fantastiques et récits réalistes par lesquels appréhender la culture chinoise. Flammarion Jeunesse

 

 

9782092574058.jpg

Brune du lac : la dernière épreuve : Le dénouement des aventures de Brune du Lac ! Brune a retrouvé la trace de sa mère : Dame Isabeau vivrait recluse dans le château de Sire Arnaldur, un étrange seigneur sur lequel courent les pires rumeurs. En ce jour de la Saint-Georges, il ouvre exceptionnellement sa forteresse à qui lui apportera une bête fabuleuse… Brune a un plan : déguiser l'ourson Arthur en bête fabuleuse, puis… improviser ! La jeune chevalière ne mesure pas encore l'étendue du danger… Retrouvera-t-elle sa mère ? Nathan Jeunesse

 

9782266237093.jpg

Magisterium : tome 3 : la clef de bronze : Évènement : le dernier tome de la série d’Holly Blake et Cassandra Clare ! Dans une grotte, un nouveau-né abandonné. À ses pieds, gravée dans la glace, une inscription de la main de sa mère : TUEZ CET ENFANT. Au Magisterium, sous la protection des mages, Callum et ses amis pensaient être en sécurité. Mais le chaos et la peur refont brutalement surface quand une élève trouve la mort dans d’horribles circonstances… Callum, Tamara et Aaron n’ont plus le choix : ils doivent se lancer aux trousses du dangereux tueur, au péril de leur vie.Pocket Jeunesse

 

9782266266307.jpg

Les doldrums : Pour retrouver ses grands-parents explorateurs, Archer a un plan. Mais rien ne se passe comme prévu… Archer Helmsley rêve d’aventure. Il ferait n’importe quoi pour quitter le 375 Willow Street, la maison pleine d’objets bizarres et d’animaux empaillés collectionnés par ses grands-parents, de célèbres explorateurs. Alors, quand il apprend dans la Gazette des Doldrums qu’ils ont disparu en Antarctique et dérivent sur un iceberg, Archer n’a plus qu’une idée en tête : les retrouver. Avec ses amis Adélaïde Belmont, ancien petit rat de l’Opéra à la jambe de bois (la légende dit qu’elle se serait battue contre un crocodile), et Oliver Glub, le cerveau un peu tête en l’air de la bande, ils ont un plan… Mais rien ne va se passer comme prévu. Pocket Jeunesse

 

9782278081721-001-T.jpg

Brindille et Ficelle, Jojo Boulazéro – Tome 2 : Horreur ! Les jolies nattes de Brindille ont disparu pendant la nuit.  Elles ont été purement et simplement coupées ! Est-ce l’oeuvre de  la petite souris ? De Jojo Boulazéro, un bandit chauve qui rôde  dans le coin ? Tout le monde est mis à contribution, les parents,  les soeurs Riboulette, les gendarmes Briochon et Binoclou.  Seule Ficelle manque à l’appel. Mais où est-elle encore passée ?  Depuis que Brindille l’a traitée de chauve, parce que bébé,  elle n’avait pas un cheveu sur la tête, on ne l’a plus revue  dans les parages. Bizarre… Didier Jeunesse

 

9782203098404_LES ENQUETES DE TIM ET CHLOE - FAUT PAS SORTIR LA NUIT (POCHE)_HD.jpg

 

Faut pas sortir la nuit : La colonie de vacances du Lac de Pessac ? Un endroit paisible… et terriblement ennuyeux ! Heureusement pour Chloé, elle est accompagnée de Tim et Jonathan. Casterman Jeunesse

 

9782203098398_LES ENQUETES DE TIM ET CHLOE - PAS DE PITIE POUR LES CURIEUX (POCHE)_HD.jpg

Pas de pitié pour les curieux : Que se passe-t-il chez les voisins ? Les enfants du troisième étage sont-ils en danger ? Qui est la mystérieuse femme qui semble tant les effrayer ? C’est ce que Tim et Chloé comptent bien découvrir ! Casterman Jeunesse

 

 

 

17 avril 2017

No pasaran, endgame

On a attendu longtemps la fin de cette trilogie magistrale alors profitez également du dernier tome de la trilogie de Christian Lehmann. Coup de coeur évident pour une série fondamentale
pour les jeunes et moins jeunes !

nopasaranendgame.jpg

« Et si l’Expérience ultime n’était pas seulement un jeu vidéo mais un moyen de remonter le temps ? » : c’est ainsi que début la quatrième de couverture, c’est ce qu’ont découvert Eric, Thierry, Andreas, Gilles… dans les tomes précédents, plongés dans l’Histoire, confrontés aux pires cauchemars du XXème siècle. Andreas a refait surface dans le tome précédent, mais dans le jeu, dans la France de l’Occupation, et vous vous doutez dans quel camp vu ses penchants politiques. Eric et Thierry sont désormais hors jeu, Gilles le frère d’Eric sait désormais qu’il est leur seul chance de l’arrêter. Pourtant le destin va en décider autrement.

Toujours aussi puissant, fort, ce dernier tome nous entraine entre l’Histoire et la réalité. Gilles, son métier de reporter de guerre, ceux dont l’histoire se développe : Nita Salaun la mère d’Andreas, Khaled, ses parents et son père notamment qui mène l’enquête, ses cousins… L’auteur fait le lien entre les courants politiques du XXème et notre société d’aujourd’hui, il dénonce ces réseaux fascistes qui gangrènent la société et tentent de faire ressurgir d’une manière plus ou moins acceptable leurs idées, leur vision de la société.

Difficile de raconter, les histoires qui se croisent, les destins brisés, les révélations qui émaillent ce dernier tome. Juste vous dire que ce tome est impossible à lâcher, impossible de ne pas vibrer, s’indigner, sourire, souffrir avec les personnages. Notre cœur cogne, saigne, s’emballe et notre cerveau est sans cesse en ébullition. Politique, engagé, vibrant plaidoyer pour la démocratie, le respect et l’intelligence, ce dernier tome tient toutes ses promesses et on le referme exsangue vivant et éveillé.

 

Une trilogie marquante, qui donne à lire aux ados et à tous ceux qui se passionneront pour cette trilogie, autre chose que ce que peut parfois nous proposer la production ambiante. Sous son prétexte de jeu vidéo, elle est ancrée dans le monde, la vraie vie et nous confronte à la réalité.
Indispensable pour grandir, salutaire !

 

Jean-Luc

  

nopasaranendgame.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

No pasaran, endgame ; Christian Lehmann ; 
L’école des loisirs, Médium, 16 novembre, 19,5 €

Publié dans #Ados, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

No pasaran, le jeu suivi de Andreas, le retour : à lire et faire lire !

En ces temps troublés et parfois inquiétants, peut-être est-il temps et utile de relire et de faire découvrir à la génération montante ce titre exceptionnel ! 

nopasaranlejeu.jpg

Paru en 1996, il a fallu attendre 2005 pour avoir la suite et novembre 2012 pour l’ultime tome. Comme vous peut-être j’en avais entendu parler, le livre me narguait dans un coin de la bibliothèque et puis l’annonce de l’arrivée d’une version revue par l’auteur de la première partie et de la dernière partie de la trilogie a précipité les choses. Et là c’est la claque : comment peut-on passer à côté de ces livres ? Thierry, Eric, Andreas, trois potes pas forcément tous fréquentables, des accros aux jeux vidéos. Le roman commence par une virée de potaches, de lycéens en voyage scolaire à Londres. Les trois amis, s’échappent de leurs groupes respectifs pour se rendre dans une boutique de jeux vidéos, le must !

Quand ils le trouvent, c’est la surprise, ils s’attendait à de vieux jeux, des secondes mains, mais ici tout semble neuf et il y a même des titres qu’ils ne pensaient pas sortis : le bonheur. L’autre surprise c’est le vieil homme qui tient la boutique et sa réaction face à une des insignes du blouson d’Andreas. Et là tout va basculer, bouleversé le vieil homme va donner une disquette aux garçons en leur ordonnant d’y jouer.
Rentrés en France, les trois garçons vont découvrir un jeu tout sauf ordinaire, un jeu qui happe ses joueurs, qui semble animé d’une vie propre, qui vous embarque dans la période historique dans laquelle vous avez choisi de jouer. Mais attention, ce n’est visiblement pas simplement un jeu, et les trois amis vont l’apprendre à leurs dépens : leur vie peut être menacée et va en tout état de cause en être bouleversée.
No Pasaran  c’est un jeu mais pas uniquement. Dans ces deux premiers tomes,  Christian Lehmann  nous emmène à réfléchir, penser et nous confronter à nos peurs, nos réactions face aux dangers, face au racisme, au fascisme. Du chemin des Dames, en passant par Guernica et le Paris de l’occupation dans le premier tome, il nous entraine aussi dans la Guerre du Golfe dans le réel avec l’histoire des familles des amis proches, de Gilles notamment le frère d’Eric. Deux tomes à lire d’une traite le souffle court, la boule au ventre. Entre fantastique et réalité assumée une histoire pour grandir, réfléchir dont on sort sonné dans le bon sens du terme, certain qu’il reste des batailles à mener et que la démocratie, la connaissance et la culture sont les seuls chemins de l’humanité vers la paix.

 

Indispensable à tous les CDI, bibliothèques et pour les ados et tous les autres plus vieux capables d’en comprendre les enjeux.  Excellent dans tous les domaines

 

 

Jean-Luc

 

nopasaranlejeu.jpg

 

No pasaran, le jeu suivi de Andreas, le retour ; Christian Lehmann ; 
Editions L’école des loisirs, collection Médium, 16 novembre 2012, 19,5 €

Publié dans #Ados, +critique de l'équipe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Relire Adam & Thomas d'Aharon Appelfeld

Parce que ce sont les vacances et qu'il faut toujours avoir un excellent roman sous la main ! Essentiel à lire et faire lire avant le prochain roman qui débarque fin avril à l'école des loisirs. D'un clic sur les visuels  : sur le premier notre avis sur le roman, sur le deuxième quelques informations concernant sa traductrice Valérie Zénatti. 

 

bandeau_appelfeld.jpg

 

adamthomas.jpg

Publié dans #Ados, +critique des lecteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Harry Potter et la Chambre des Secrets

Le tome II oui mais illustré magistralement et de façon sublime par Jim Kay : époustouflant ! 

 

HPII.jpg

Retrouver le tome 2 de la série Harry Potter est toujours un plaisir. Il est renforcé, sublimé par la version illustrée (une par an) qui a été confiée au génial Jim Kay.

Au fil des pages, retrouvez, pour ceux qui relisent des images , des lieux, des personnages parfois semblables à ce que vous aviez imaginé parfois étonnants. Pour les autres, laissez vous emporter par ce que vous lisez, voyez par vous même.

Parfois sombre, parfois éclatantes de lumière et de couleurs, on aime particulièrement certaines doubles pages (la voiture volante entre les hirondelles ou invisible survolant Londres ; des pages sombres et inquiétantes de l’Allée des Embrumes ; les chevaux fantômes d’un bleu électrique et mille et un détails qui vont vous faire écarquiller les yeux).

Une excellente manière de découvrir la série, Jim Kay rend encore possible la magie et le surnaturel et permet de relire le texte différemment. Sublime !

 

Jean-Luc

 

HPII.jpg

 

 

Harry Potter et la Chambre des Secrets
 J. K. Rowling
Illustré par Jim Kay
Traduit (anglais) par : Jean-François Ménard
Editions Gallimard Jeunesse, 3 octobre 2016, 39,9 €