Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 novembre 2020

L'année de grâce

Un roman exceptionnel coup de coeur de toute l'équipe en bonne place dans la liste des cadeaux de Noël ! Clic et collecte auprès d'Amandine, de Natacha et des autres ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

 

anneedegrace.jpg

 

 

Editions Casterman Jeunesse

Anne de Green Gables

Amandine notre libraire a eu un coup de coeur pour la réédition de ce superbe roman ! ❤️❤️❤️❤️❤️ Sa couverture douce et brillante en fait de plus un superbe cadeau ! Normal il est dans notre liste de Noël ! Foncez d'un clic et venez le collecter auprès des libraires des Sandales 

 

ANNE DE GREEN GABLES.jpg

 

M. Toussaint l'Ouverture éditions;

Restez Libres !

Il fait partie de la sélection de Noël des Sandales ! vous pouvez déjà vous le procurer d'un clic et collecte auprès d'Amandine ! Un excellent choix ❤️❤️❤️❤️

 

restezlibres.jpg

 

Editions Saltimbanque 

18 novembre 2020

Demain est (presque) un autre jour

Une histoire pas comme les autres, un album qui invite au rêve et à la folie ! Magique ❤️❤️❤️

Clic et collecte auprès d'Amandine ! elle vous attend 

 

71n3sNukFtL.jpg

Quel punch, quelle énergie. D’abord dans le dessin, ensuite dans les couleurs. Cet album est tout sauf classique. Il met en scène des héros, trois amis dont la caractéristique est de représenter trois couleurs différentes : jaune, rouge et bleu. Ces trois là se promènent dans leur histoire et vont rencontrer un gros problème. C’est en se rendant au pique-nique au milieu du livre qu’il va voir sa route barrée par  une espère de « mochetache » au milieu du paysage. Les trois amis vont tenter de se débarrasser de cette chose sale et gênante. Très vite l’album ressemble à un champ de bataille. Tout devient noir y compris nos trois compère. Mais ils ont des ressources les gars et quand  ils rentrent chez eux pour un bon bain histoire de retrouver leurs couleurs d’origine, ils savent qu’ils vont se retrouver pour une autre balade habituelle de « la fin du livre », voilà qu’ils tombent sur un tachemard ! Pas question de se laisser faire, ça va swinguer. 

Cette histoire est réjouissante. Elle nous embarque dans un vrai univers d’artiste et nous en fait voir de toutes les couleurs, c’est le moins qu’on puisse dire, avec nos trois gaillards. C’est frais, drôle et follement dingue ! On aime 

 

Jean-Luc 

 

 

71n3sNukFtL.jpg

 

 

 

 

 

 

Demain est (presque) un autre jour  

Michel Galvin

Editions du Rouergue jeunesse, 4 novembre 2020, 15 €

La princesse sans bouche

Un album superbe pour parler d'un danger pour les enfants et de choses graves ! Formidable album plein de grâce et de vie malgré le thème ! Bravo ! ❤️❤️❤️❤️

Clic et collecte auprès d'Amandine ! elle vous attend 

9791036315497.jpg

 

Elle est belle et joyeuse cette petite princesse. Elle vit dans un château de contes de fée avec des parents formidables. Pourtant, il y a quelque chose de pourri dans ce royaume aux apparences trompeuses. Parce que son papa, le roi, n’est pas formidable du tout en fait. Ce bel homme aux habits de roi est en fait un pervers dérangé, car la nuit il se glisse dans la chambre de sa petite fille pour commettre l’irréparable.
Alors peu à peu la petite princesse si joyeuse va s’effacer, perdre de sa joie de vire, de ses couleurs et sa bouche s’efface pour disparaître totalement. Son seul refuge est désormais la forêt où elle se sent en sécurité. Un jour d’étranges rencontres se succèdent et pour sauver une biche  du tir d’un chasseur sa bouche revient, le son revient et elle hurle : NOOOON ! La petite princesse resta longtemps, la suite relève à la fois du merveilleux et du courage intense vous le verrez. 

On aime la façon dont l’autrice aborde le sujet tout en subtilité mais aussi franchement. On aime l’idée de l’autrice portée par les illustrations superbes de l’illustratrice de cette bouche qui s’efface de ces couleurs qui disparaissent comme l’héroïne accablée par le poids de ce qu’on lui a fait subir. 

C’est un album superbe, aux illustrations et couleurs douces pour parler d’une catastrophe, les agressions pédophiles et dire aux enfants à qui on lira cette histoire que tous les adultes ne sont pas des monstres et que l’espoir et la reconstruction sont possibles. Superbe ! 

 

Jean-Luc 

 

 

9791036315497.jpg

La princesse sans bouche  

Florence Dutruc-Rosset

Illustrations : Julie Rouvière 

Editions Bayard jeunesse, 4 novembre 2020, 13,9 €

 

Clair de lune et Rouge

Coup de ❤️❤️❤️❤️ pour deux albums superbes et doux de Delphine Chedru 

 

Clic et collecte auprès d'Amandine ! elle vous attend 

9782092595701.jpg

 

Deux albums de  Delphine Chedru pour le plaisir  des yeux et du coeur.
Avec rouge faites battre les coeurs, avec ce puit sans fond ou presque où au fil des pages vous trouverez des fleurs, oiseaux, papillons et autres merveilles. 

Avec clair de lune, l’histoire du soir parfaite pour faire un petit tour dehors et voir ce qui s’y passe alors que tout semble calme et que tout s’éteint petit à petit dans le monde des humains, avec la lune qui veille là-haut. Parfait pour jouer avec les lumières qui vont s’éteindre, calmer les angoisses et s’endormir tranquillement.

 

Deux petits moments doux aux graphisme et à la construction magiques. On aime . 

 

Jean-Luc 

 

9782092593073.jpg

Clair de lune - Livre à trous - Dès  2 ans

Illustrateur : Delphine  Chedru

Editions Nathan Jeunesse,  8 octobre 2020, 11,95 €

 

Rouge  - Livre à trous - Dès 2 ans

Illustrateur : Delphine  Chedru

Editions Nathan Jeunesse,  17 septembre  2020, 11,95 €

Regarde dans la jungle - Livre à toucher - éveil - Dès 6 mois

Faites rugir de plaisir votre petit jaguar de maison ! 

 

Clic et collecte auprès d'Amandine ! elle vous attend 

9782092592069.jpg

 

Foncez à la suite de ce bébé jaguar avec Emiri Hayashi qui nous emporte dans un univers de douceur et de couleurs pétillantes comme à son habitude. Les oiseaux, les singes, les papillons, les serpents prennent des couleurs flashes pour amuser petits et grands. Découvrez toucans, paresseux et caméléons comme vous ne les avez jamais vus avant de retrouver papa ou maman et de faire la sieste blotti bien au chaud. Un pur moment de douceur et de plaisir. 

 

Jean-Luc

 

9782092592069.jpg

 

Regarde dans la jungle - Livre à toucher - éveil - Dès 6 mois
Illustrateur : E. Hayashi

Editions Nathan Jeunesse, 1 octobre 2020, 13,95 €

Edmond et ses amis : le Mémo des amis / Bébé loup - Le loto des animaux -

Deux boîtes de jeux coup de ❤️❤️❤️❤️❤️ à découvrir
pour passer de superbes moments avec les petits 

 

Clic et collecte auprès d'Amandine ! elle vous attend 

edmonamismemo.jpg

 

Quatre planches délicieuses verte, bleu, jaune et rose. Des cartes pour les toutes petits mains, et c’est parti pour une partie de loto endiablée. Les petits vont adorer, et tous vous allez fondre. 

Avec le Mémo d’Edmond et ses amis c’est la reprise d’une série d’albums sublimes, drôles, qui parlent de la vie, des amis, des peines, des joies, du bonheur d’être ensemble. Les cartes à retourner sont superbes et retransmettent  bien tout  l’esprit de la série et  des petits héros animaliers familiers  des  enfants. Des parties endiablées à venir assurées. 

 

Ces deux boîtes de jeux feront le bonheur des petits et des grands aussi qui se surprendront à retrouver leur âme d’enfant. Petit coup de coeur supplémentaire pour le mémo, parce que j’adore ce jeu et que celui-ci est particulièrement beau. 

 

Jean-Luc 

 

 

9782092593738.jpg

 

 

 

9782092593738.jpg

 

 

 

Bébé loup - Le loto des animaux -  Jeu d'éveil - Dès 2 ans

E. Hayashi

Editions Nathan jeunesse, collection Bébé loup, 8 octobre 2020, 12,9 €

 

 

 

 

edmonamismemo.jpg

 

 

 

 

Edmond et ses amis : le Mémo des amis 

Auteur : A. Desbordes

Illustrateur : M. Boutavant

Editions Nathan Jeunesse, 15 octobre 2020, 12,9 €

Je signe avec mon bébé - Coffret de 60 fiches illustrées pour apprendre les signes

Pour signer avec les petits, une boîte-jeu formidable ! 

 

Clic et collecte auprès d'Amandine ! elle vous attend 

jesigne.jpg

 

 

On aime beaucoup cette nouveauté d’octobre qui nous permet de communiquer avec nos bébés mal entendants mais aussi avec tous les autres. 60 signes de bases et trois comptines à signer pour rendre la communication possible avec votre enfant et pour lui ouvrir le monde de la communication et des comptines autrement. Elle est aussi cette langue un moyen de communiquer autrement avec les petits de 8 à 10 mois, elle crée un lien particulier avec nos petits et permet d’ouvrir d’autres horizons et d’autres émotions. Tout un univers de sens, de liens à découvrir. 

 

Jean-Luc 

 

 

jesigne.jpg

 

Je signe avec mon bébé - Coffret de 60 fiches illustrées pour apprendre les signes

Auteur : N. Bouhier-Charles

Illustrateur : R. Rocchi
Editions Nathan Jeunesse, 1 octobre 2020, 12,9 €

17 novembre 2020

Soeurs sorcières Livre 1

"La sibylle a prédit ceci : à l'aube du XXème siècle, trois soeurs atteindront l'âge de décision, toutes les trois sorcières, et l'une d'elles sera la plus pluissante sorcière de tous les temps..."

Clic et collecte auprès d'Amandine ! elle vous attend 

9782266307765ORI.jpg

 

Elles sont trois : Cate, Maura et Tess, de l’aînée à la cadette, dans l’ordre. Elles vivent dans une Angleterre imaginaire de la fin du XXème siècle, dans un monde qui a connu de multiples bouleversements et notamment une chasse aux sorcières particulièrement rude qui a mis à bas le pouvoir des femmes et ramené au premier plan des hommes plus obtus et bornés que jamais, bien décidé à éradiquer les dernières de ces femelles aux pouvoirs si dangereux et incontrôlables. Tout est désormais sous contrôle. Les Frères redoutables veilleurs, vérifient tout, n’hésitent pas à arrêter et envoyer en prison ou dans un sorte d’asile celles qu’on accuse à tord ou à raison d’être coupable de sorcellerie, interdisent les livres, réduisent l’éducation des filles au minimum utile pour qu’elles soient de jolies potiches prêtent pour leur fonction de femme : un retour en arrière terrifiant. Leur surveillance est d’autant plus grande qu’une Prophétie émanant des filles de Perséphone (autrefois au pouvoir)  dit qu’à l’aube du XXème siècle trois sœurs toutes sorcières parviendront à l’âge adulte et que l’une d’entre elle sera la plus puissante des sorcières de tous les temps.

Les trois sœurs Cahill vivent loin de New London la capitale, une petite vie tranquille, avec leur père seul depuis la mort de leur mère. L’aînée Cate a tout fait jusqu’à présent pour tenter de cacher au monde qu’elles sont sorcières toutes les trois. La découverte du journal de sa mère et de la prophétie et l’approche de ses 17 ans (date à laquelle elle devra soit se consacrer à l’ordre des Sœurs, soit accepter le mari que les Frères lui désigneront) déclenche une véritable panique.  Comment faire pour continuer à protéger ses sœurs, d’autant qu’une gouvernante (Sœur elle même) vient se mêler de leur vie, que tout le monde surveille tout le monde dans ce petit bourg, que leurs pouvoirs se développent et qu’en plus elle se retrouve devoir choisir entre deux hommes, celui qui est son ami depuis l’enfance et qui aujourd’hui est revenu pour l’épouser et l’autre libraire (métier à haut risque) et jardinier à ses heures.

Cate va devoir affronter la tourmente qui monte, les menaces, le chantage, l’évolution de ses pouvoirs…

Un roman aux multiples facettes, particulièrement bien fait qui monte en puissance et recèle bien des surprises jusqu’à la dernière page. Une trame classique mais efficace pour passer un très bon moment.

 

A dévorer sans tarder : c’est un excellent tome I

 

Jean-Luc 

 

9782266307765ORI.jpg

 

 

 

Soeurs sorcières, Livre 1
Jessica Spotswood
Traduit de l'anglais  (Etats-Unis) : Rose-Marie Vassallo et Papillon
Editions PKJ, 5 novembre 2020, 7,6 €

 

09 novembre 2020

Le club de l'ours polaire deux tomes

Une histoire merveilleuse et surtout le tome 3 vient de sortir alors on s'embarque à fond dans ces aventures absolument géniales. Clic sur les couvertures des deux premiers tomes en grand format pour retrouver nos chroniques. 

 

GF1.jpg

 

GF2.jpg

 

GF3.jpg

 

poche .jpgpoche.jpg

02 novembre 2020

Miss Charity, tome 1, l’enfance de l’art

Un petit moment de bonheur disponible à la librairie ! Miss Charity est un beau cadeau pour maintenant ou pour les fêtes ! Magique ! 

 

 

exe_misscharity_couv.jpg

 

Comment vous dire ? L’annonce de cette publication a fait remonter tant de délicieux souvenirs de lecture, de découverte, de plaisir de faire la connaissance de cette petite fille de la bonne société anglaise de la fin du XIXème siècle qui pour tromper l’ennui va déployer des trésors d’empathie et de curiosité vis à vis du monde qui l’entoure.

Et puis lire que Loïc Clément et Anne Montel s’étaient emparés du projet présageait le meilleur. Et c’est ce qui c’est produit. Le premier tome de cette reprise est une réussite totale à tous les niveaux. On retrouve l’histoire et l’atmosphère de Marie-Aude Murail et au final tant pis si vous n’avez pas lu le livre, vous allez plonger et vous installer dans cet univers sans aucun problème. Il faut dire qu’il faut avoir le coeur et l’imagination bien accrochés pour résister à l’ennui et à l’indifférence des adultes de cette société froide et glaciale. Et Miss Charity, elle va donc partir explorer le monde, se mettre à noter, dessiner. Au fil des pages on grandit avec elle jusqu’à l’aube de ses quinze ans où se termine ce premier tome.

L’histoire est formidable ! Le scénario reprend et donne vie à une bande dessinée pleine de vie et de surprise et les illustrations d’Anne Montel sont digne de l’attente que ses fans peuvent avoir d’elle : justes, belles, lumineuses, taquines, drôles, farfelues, comme si elles étaient prédestinées à dessiner et illustrer cette délicieuse Miss Charity.

Juste formidable ! A adopter les yeux grands ouverts et prêts pour une bonne dose de plaisir en page ! Coup de coeur

 

Jean-Luc

 

exe_misscharity_int_bdef_13.jpg

exe_misscharity_int_bdef_16.jpg

 

Illustrations © Rue de Sèvres. tous droits réservés. merci 

 

exe_misscharity_couv.jpg

 

Miss Charity, tome 1, l’enfance de l’art 
Scénario : Loïc Clément / Marie-Aude Murail 
Dessin : Anne Montel 
Editions Rue de Sèvres (trois tomes prévus) 19 février 2020, 16 €

Maus - Un survivant raconte, l'intégrale 

Un album exceptionnel ! Intemporel ! ❤️❤️❤️❤️❤️❤️
#ClicAndCollect pensez y ! ils vous attendent ! 

9782081278028_1_75.jpg

Véritable merveille, cette bande dessinée a reçu le prix Pullizer en 1992, fait exceptionnel pour un ouvrage qui ne l'est pas moins ! Si vous ne le connaissez pas, c'est peut-être le moment de le découvrir. A offrir et faire découvrir aux adolescents et aux adultes de votre entourage. Un chef d'oeuvre rien de moins.

 

"Avec le tome I du Maus d'Art Spiegelman, les lecteurs avaient fait la connaissance de Vladek Spiegelman, Juif polonais rescapé des camps de la mort, et de son fils, Art, dessinateur aux prises avec son père.
Le terrifiant parcours de ce dernier et l'Histoire elle-même s'y conjuguaient déjà. Cette suite tant attendue, toujours en BD, dont les personnages ont des têtes d'animaux - les Juifs sont des souris, les Nazis des chats -, nous conduit des baraquements d'Auschwitz aux bungalows des monts Catskill, dans l'Etat de New York. Bestiaire insolite, qui nous ôte brutalement le plus vague sentiment de familiarité, Maus exprime l'indicible sans sombrer dans le grotesque.
En deux temps - les années 75-80, cadre temporel de ses conversations avec Vladek et, en flashback, les années 30-40, époque des événements racontés - Spiegelman dessine la mémoire. Drame en cinq actes, pour une double survie : celle du père, mais aussi celle du fils qui se débat pour survivre au survivant. Une épopée en bulles."

 

9782081278028_1_75.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Maus - Un survivant raconte, l'intégrale 
Art Spiegelman
Editions Flammarion, 14 janvier 2012, 30€

27 octobre 2020

Vampyria , Livre 1 : la cour des ténèbres

Vénéneux à souhait, inquiétant et trépidant ! Du très bon Victor Dixen à découvrir sans attendre : plongez dans la cour des ténèbres. ❤️❤️❤️

 

91e5pMUdS-L.jpg

 

Le nouveau  Victor Dixen  nous entraîne dans un univers sombre et inquiétant. Louis XIV n’est plus, mais n’est pas mort non plus. Diverses expériences l’ont amené à transmuter et à devenir un vampire tout puissant. A sa suite dans la plupart des royaumes européens, les souverains se sont transformés aussi et sont devenus des vassaux du Roi Soleil transmuté en Roy des ténèbres. C’est dans cette société transformée par les nouveaux maîtres tout puissants que des règles strictes se sont mises en place. Prélèvement régulier de sang frais pour les maîtres, interdiction formelle de sortir après la tombée de la nuit (malheur à celui ou celle qui ne peut se réfugier à l’abri), et division même au plus haut sommet de l’Etat entre la noblesse vampirique et celle qui les côtoie. Le peuple sert désormais de réserve alimentaire à une partie de la noblesse vampirique soumise à des quotas de transmutation drastiques. 

Dans ce monde cruel, dominé par la peur, certains ont décidé de résister cependant. Et un rien peut dans cet univers, faire basculer une vie. C’est ce qui va arriver à la famille de Jeanne Froidelac, jeune fille choyée par son père et sa famille qui vont être assassinés par les envoyés de l’Inquisition. C’est en essayant de se réfugier chez ceux qui l’ont trahie, quelle va trouver le salut et faire la connaissance d’Alexandre de Mortange, vampire qui, lui, voit dans l’arrestation et le meurtre de la famille de Jeanne une occasion de revenir en grâce à Versailles. 

Quand à elle, désormais appelée Diane de Gastefriche, elle monte à Versailles avec le bourreau de sa famille, vers l’école de la Grande Ecurie qui accueille des enfants de la noblesse mortelle et notamment ceux qui comme Jeanne/Diane se retrouvent seuls pour cause de service rendu au Roy.
Diane, va entrer dans un univers de soupçon de trahison, de luttes intestines, dans l’antichambre de la cours de Versailles par l’épreuve de la Gorgée du Roy. 

 Victor Dixen  tisse sa toile patiemment, une fois son cadre en place, il en creuse les détails, fait apparaître peu à peu les pièces de son échiquier cruel et géant. S’appuyant sur l’Histoire et le Versailles du Roi Soleil, il en crée une version sombre et ténébreuse, venimeuse aussi car tant de ses protagonistes sont dangereux qu’ils soient humains ou vampires. Des humains aux côtés des vampires, ceux qui subissent de leur plein gré ; les traîtres portés par l’envie de reconnaissance ultime : la transmutation ; ceux qui ploient sous le joug ; des nobles devenus ivres de pouvoir et d’ambition… 

Amis, ennemis, alliés, difficile de ne pas se faire piéger par les faux semblants créés par l’auteur qui sait se jouer des apparences et nous entraîner vers un final étonnant qui ouvre sur une suite attendue désormais avec impatience. 

Ce tome 1 de Vampyria est une sorte de fleur vénéneuse et fascinante à la fois. Dès les premières lignes vous serez happés par l’intrigue et les personnages. Tout au long de l’histoire, vous serez surpris par les méandres de l’intrigue et ses retournements. Désormais, Jeanne devenue Diane par la force des choses tente de reprendre son destin en main et vise la vengeance. 

Un premier tome passionnant et excitant. A découvrir de toute urgence

 

Jean-Luc 

 

91e5pMUdS-L.jpg

 

Vampyria , Livre 1 : la cour des ténèbres 

Victor Dixen 

Illustration de couverture © Nekro / Médaillons © Loles Romero / Lettrage : © Tarwane 

Editions R’, 15 octobre 2020, 16 €

 

 

Sherlock, Lupin & Moi Tome 9 : partie de chasse mortelle, Londres 1872

Le retour de l'une de nos séries préférées avec un tome 9 toujours aussi réussi ! ❤️❤️❤️❤️❤️

tome9.jpg

Irène doit quitter Londres pour accompagner son père fatigué qui a besoin d’un petit séjour à la campagne. Peu enthousiaste elle quitte ses deux acolytes qui eux restent dans la capitale. 

Dès son arrivée, elle est entrainée dans le sport local, la chasse. Lors de cette partie de chasse, un homme disparait, sans pour autant créer d’émoi particulier si ce n’est chez l’aubergiste qui voit d’un mauvais oeil l’argent de la chambre et de la réservation lui échapper. Pourtant au fil des pages, le mystère s’épaissit et bien tôt Irène va faire papale à Sherlock et Lupin qui rappliquent très vite. 

L’enquête va prendre un tour étrange, et il faudra tous les talents si divers et complémentaires des deux garçons portés par les premières constatation faites par Irène pour dénouer une drôle d’histoire où le passé se mêle au présent, où les identités se brouillent … Une fois de plus, une enquête qui nous permet de nous plonger dans un univers très bien décrit, la compagne anglaise ici, de retrouver avec bonheur nos trois héros toujours aussi cabotins, et de suivre les fils ténus d’une enquête dans cette campagne anglaise qui recèle tant de mystères et semble si propice au crime. Une suite très agréable qu’on lit avec plaisir. A découvrir pour les fans et pour ceux qui ne connaissent pas, foncez c’est très bon.  Retrouvez ici les tomes précédents

 

Jean-Luc 

 

tome9.jpg

 

 

 

 

Sherlock, Lupin & Moi  

Tome 9 : partie de chasse mortelle, Londres 1872

Irène Adler

Illustrations Jacopo Bruno

Conception graphique : Delphine Guéchot

Traduit de l’italien : Béatrice Didiot

Editions Albin Michel Jeunesse, 2 septembre 2020, 13,9 €

Le croco blues band

Coup de coeur pour un album et une histoire drôle qui donne le moral
et l'envie de faire de la musique ! Le plaisir de retrouver Alexandre Lacroix  ❤️❤️❤️❤️❤️

81QtSybnPiL.jpg

 Un parc animalier, plus exactement une ferme aux crocodiles pour crocodiles, alligators, caïmans et tortues. Au milieu des marais tout ce petit monde vivait en toute tranquillité et le jeune Tom qui aidait ses parents faisait de son mieux pour s’occuper vaillamment. Car sa vrai passion c’était la musique. Et lorsqu’il jouait du banjo ou d’un autre instrument les petits yeux jaunes des sauriens brillaient partout dans la marais. 

Un jour alors que Tome nettoyait, il surpris Igor un jeune alligator en train de faire des percussions sur le dos d’une vieille tortue : la tête de la tortue en vaut le détour, pas commode la bestiole. A côté d’Igor son cousin Hector lui soufflait dans une des flûtes de Tom. 

Tom eut alors une idée lumineuse et se mit à dresser les crocos de toute taille et de toute espèce pour former le Croco Blues Band.
Il faut reconnaître qu’à partir de là l’entretien du parc laissa quelque peu à désirer au point qu’ils se firent pincer par le père de Tom, fou de rage qui confisqua les instruments et mit fin à l’aventure. Fin ? Pas certain car la suite vous le verrez et joyeuse et étonnante…

Des illustrations pleines pages qui donnent envie de poser le regard un peu partout à la recherche d’un détail ou d’une expression. Des tâches de couleurs qui semblent envahir l’image. Un album malin, qui sort des sentiers battus, plein d’optimisme et de drôlerie. Une formidable histoire qui donne envie de faire de la musique ou d’en écouter, ou les deux et de profiter à fond.  Formidable ! 

 

Jean-Luc 

 

81QtSybnPiL.jpg

 

 

 

Le croco blues band 

Alexandre Lacroix

Illustrations Marie Novion

Editions Père Castor, Flammarion jeunesse, 21 octobre 2020, 13,5 €

Mulu

Coup de coeur pour un album sensible et étonnant. Coup de coeur pour une artiste qu'on aime toujours et de plus en plus :  Nathalie Minne ❤️❤️❤️❤️❤️

9782203207530_MULU_HD.jpg

 

Un petit héros de la préhistoire qui vit avec son clan : Mulu.  Son clan est terrifié par le feu, la foudre, mais pas lui qui passe de longues heures à regarder les paysages déchirés par la lumière venue du ciel. De la même façon, alors que tous les garçons ne rêvaient que de devenir chasseurs, lui rêvait d’autre chose. 

Alors quand il avait un peu de temps libre il rejoignait discrètement une grotte dans laquelle vivait un ours. Les deux créatures s’observaient et se respectaient. Et pendant que l’ours dormait, Mulu lui gravait sur les murs des figures ou les peignait. 

Pourtant lorsqu’on grandit, les parents exigent un jour qu’on devienne un homme, et pour Mulu, cela signifie être un chasseur. L’enfant s’enfuit vers la grotte, mais un terrible orage éclate, menaçant. Alors qu’il s’est réfugié, pelotonné contre l’ours endormi, la foudre frappe avec violence et une langue de feu entre dans la grotte. S’en suit un combat mémorable entre le feu et l’ours, la découverte de ce que le feu peut faire aux hommes, mais aussi aux animaux et pour Mulu, la nécessité de choisir. 

Cette histoire n’est pas réelle, bien évidemment, elle glisse sur la réalité de l’époque et nous offre un petit héros sage, artiste et heureux qui sait déjà prendre des décisions, affronter le danger et par le merveilleux de l’histoire devenir l’ami d’un des animaux les plus dangereux, l’ours. 

Leur amitié, est mise en couleur par  Nathalie Minne  dont on aime retrouver les couleurs, la façon dont elle envahit les pages pour faire surgir ses héros, les détails attachants et qui avec l’histoire nous entraine dans une formidable aventure, face au bruit et à la fureur de la nature, à la recherche d’un peu de sagesse et de paix. 

Un album chaleureux et vivant à regarder, lire, savourer sans aucune modération. 

 

Jean-Luc 

 

9782203207530_2.jpg

 

9782203207530_3.jpg

 

9782203207530_4.jpg

 

Illustrations © Casterman Jeunesse. Tous droits réservés. Merci 

 

Mulu

Alexandre Chardin

Illustrations Nathalie Minne

Editions Casterman Jeunesse, 21 octobre 2020, 14,95 €

 

9782203207530_MULU_HD.jpg

Hippopposés

Une petite merveille qui donne le sourire et le moral ! Un concentré d'hippo ❤️❤️❤️

9782203208520_HIPPOPPOSES_HD.jpg

Un très grand format pour retrouver l’hippo de Janik Coat. Cet album magnifique est pour les petits et les grands enfants. Il joue sur les contraires grand, petit ;  léger, lourd ; opaque, transparent et bien d’autres situations encore (une petite vingtaine de situations étonnantes). 

C’est dingue ce que l’on peut faire avec un seul hippopotame. Les hippopposés de Janik Coat sont étonnants, allumés, sages, classiques ou totalement timbrés. On aime particulièrement certaines pages comme celle où il devient totalement flou, celle ou il se met de profil ou celle avec les découpes ou on peut jouer au plein et au vide, mais il faudrait toutes vous les décrire par le menu tant cet album respire la joie de vivre et tant on peut passer de très bons moments avec les petits en tournant les pages encore et encore. 

Car aucun doute là dessus, cet album est fait pour être lu encore et encore. Tourner les pages, se confronter à la différence, s’amuser des situations étranges, éclater de rire en découvrant un hippo carré… tout le talent de  Janik Coat  en action pour notre plaisir. Un album bonheur à offrir de toute urgence. Nous on l’a adopté, c’est certain, et nous l’avons mis dans notre sélection de Noël, donc on vous en reparlera. 

 

Jean-Luc 

9782203208520_3.jpg

9782203208520_4.jpg

9782203208520_5.jpg

 

9782203208520_6.jpg

 

Illustrations © Casterman jeunesse.  Tous droits réservés. merci 

 

 

 

9782203208520_HIPPOPPOSES_HD.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Hippopposés  

Janik Coat

Editions Casterman Jeunesse, 21 octobre 2020, 16,95 €

26 octobre 2020

Charlock La disparition des souris / le trafic de croquettes

Charlock un chat bleu que vous allez adorer comme nous ! Coup de  ❤️❤️❤️❤️❤️

9782081519060_Charlock_T1_LaDisparitionDesSouris_Couv_HD.jpg

 

Un nouveau héros dans la galaxie des romans illustrés pour les jeunes lecteurs est désormais à votre disposition. Le moins que l’on puisse dire de prime abord c’est qu’il a de la chance ce chaton avec deux papas merveilleux :  Sébastien Perez et Benjamin Lacombe.  Et nous aussi les lecteurs du coup, parce que c’est plus que réussi. Pour chaque aventure, un cadre, un moment dans le temps, le héros principal et à chaque fois de nouveaux invités. Dans le premier volume  la disparition des souris, nous voici projetés dans le Paris des années 1970, et Charlock ce chaton au pelage bleu merveilleux va faire la connaissance d’une nouvelle amie formidable : Magali la souris. Charmante la bestiole, mais totalement accro aux fromages de quelque sorte qu’il soit, au point de prendre tous les risques face à une dégustation. Aussi, lorsqu’elle disparait, Charlock est très vite inquiet d’autant que même dans le royaume des souris c’est la panique, leurs congénères disparaissent les unes après les autres. C’est avec ses amis que Charlock va mener l’enquête : Choupachoups un lapin blanc gourmand ; Cacahuète le perroquet ; le chat Mallow, grosse boule de poils blancs et Wawa le Chihuahua teigneux. 

Dans le deuxième épisode, le trafic de croquettes, nous voici plongés dans le New York du début du siècle en 1917. Charlock et Claude le pigeon qui débloque un peu, vont devoir trouver une solution parce que c’est en train de tourner à la guerre des gangs entre les Pet shop Dogs et Chapuccini. Qui a bien pu empoisonner les croquettes. Les noms d’oiseaux fusent et les poils se hérissant, les babines se retroussent. Il faut faire quelque chose. Cette histoire rend dingue le gang des chiens qui jusque là maitrisaient le trafic de croquettes dont les chiens errants sont devenus accro. Charlock et Claude vont aider Joe le cocker et Ed le Loubard  et découvrir une vérité surprenante. 

Deux histoires pour les jeunes lecteurs, construites sur des époques différentes avec des héros qui changent sauf Charlock bien évidemment, des histoires bien construites qui maintiennent suspens et intérêt des lecteurs, une jolie plume comme à l’habitude qui sait nous emporter en utilisant des clins d’oeil à des contes ou des situations historiques particulières et un un écrin de luxe avec ce chat bleu aux oreilles parfaitement roses et leurs amis animaux, dotés de chapeaux, casquettes et autres accessoires tous bien trouvés et amusants. On aime donc les histoires, on aime la place laissée aux illustrations qui se complètent parfaitement montrant une fois de plus la complicité des deux artistes qui les ont créées. Une vraie réussite. On souhaite une longue vie à Charlock et on espère bientôt de nouveaux épisodes. A ne pas manquer. 

 

Jean-Luc 

 

 

9782081511804_Charlock_T2_LeTraficDeCroquettes_Couv_HD.jpg

Charlock 

La disparition des souris /  le trafic de croquettes

Sébastien Perez

Illustrations Benjamin Lacombe

Editions Flammarion Jeunesse, 30 septembre 2020, 8,5 €

Lou a oublié sa tête

Un deuxième titre de la nouvelle formidable collection du Seuil jeunesse intitulé Lou a oublié sa tête qui en gardant encore des illustrations, emmène les jeunes bons lecteurs vers d'autres horizons. Un superbe travail éditorial, un roman passionnant avec des illustrations superbes, et une jaquette amovible qui peut se déplier pour devenir un poster ! On aime beaucoup ! Coup de ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

142507_couverture_Hres_0.jpg

 

Cette histoire est totalement folle. Un beau matin la petite Lou fait sensation dans la cours de l’école. Si si, vraiment. D’ailleurs que penseriez vous si vous voyez une petite fille débarquer dans votre cours d’école sans sa tête. Le corps à l’air de bien fonctionner, elle a juste oublié sa tête à la maison. 

Vont alors s’enchaîner le quiproquos et les rencontres toutes plus formidables les unes que les autres. Une vieille dame acariâtre avec son chat patapouf, des amis formidables, la rencontre avec deux jeunes migrants somaliens et un grand bonhomme aux allures d’ogre de contes de fées. 

Au fil des pages et des chapitres, le corps de Lou ou sa tête tiennent la vedette et nous embarque hallucinés dans une aventure totalement folle qui parle, d’amis, d’enfances, de parents séparés, de migrants et de gens formidables. C’est un peu fourre tout mais peu importe c’est juste, très bien écrit, amusant et tellement surprenant qu’on se laisse porter par l’histoire d’un bout à l’autre avec un très grand plaisir. Quand en plus on a la chance d’avoir comme illustrateur  Gaëtan Dorémus  aux manettes cela donne de grands moments de poésie et de couleurs qui finissent de convaincre le lecture si besoin était. Une histoire totalement folle, si vous êtes totalement cartésien et intolérant aux choses inexplicables passez votre chemin, écrite avec une grande tendresse et une imagination débordante. De quoi en perdre la tête de plaisir…

 

Jean-Luc 

 

 

 

142507_couverture_Hres_0.jpg

 

 

 

 

Lou a oublié sa tête 

Denis Baronnet

Gaëtan Dorémus

Editions le Seuil jeunesse, collection le Grand bain, 3 septembre 2020, 9,5 €

Chien Pourri ! Et la poubelle à remonter le temps !

Un nouveau Chien Pourri qui tient toutes ses promesses. Drôle, tendre avec une pointe de cruauté et de dénonciation d'une société qui perd le nord. Totalement réussi ! On adore ❤️❤️❤️❤️❤️

 

91rSSqhRn0L.jpg

 

 Ce nouvel opus des aventures de Chien Pourri va confronter notre héros à une poubelle machiavélique qui permet de remonter le temps, lui faire affronter un Chatplapla plus tout à fait le même et mettre à l’épreuve leur amitié. 

Tout commence avec une drôle de poubelle qui propose de remonter le temps à condition de prononcer le mot magique. Et quel mot magique me direz vous ? Vous allez pouvoir le découvrir et ainsi remonter le temps, assez loin pour que Chien Pourri empêche Chatplapla de devenir Chatplapla. A partir de là tout se dérègle. C’est toujours aussi inventif, foufou, mais sous l’apparente désinvolture et gentillesse se cache aussi comme dans les épisodes précédents, une pointe de méchanceté, de dureté de la vie pour ceux qui ne rentrent pas dans la norme. Cette nouvelle aventure dénonce aussi avec un humour grinçant, si on y regarde bien, les modes et les folies momentanées pour tel ou tel animal, le rythme effréné des réseaux sociaux leur frivolité et les risques pour les animaux, un jour de terminer sur un trottoir entre deux poubelles, remplacés par une nouvelle coqueluche. 

Un nouveau tome des aventures de notre Chien préféré (heureusement que l’école des loisirs n’a pas encore inventé l’ororama) qui tient toutes ses promesses et n’est pas un tome de plus dans une série, mais une vraie histoire nouvelle, tendre et cruelle à la fois. On aime définitivement. 

 

Jean-Luc 

 

 

 

91rSSqhRn0L.jpg

 

 

 

 

Chien Pourri ! Et la poubelle à remonter  le temps ! 

Colas Gutman

Illustrations Marc Boutavant 

Editions Mouche de l’école des loisirs, 14 octobre 2020, 8 €

Sidonie Souris

Une nouvelle héroïne pour les jeunes lecteurs, tout un univers imagé et coloré pour une histoire étonnante qui ouvre l'esprit et donne des envies d'ailleurs. Super ! ❤️❤️❤️❤️❤️

 

 

81oc51ZY46L.jpg

 Sidonie est une petite souris rêveuse, qui aime par dessus tout écrire des histoires. Dans ces histoires, elle vit mille et une aventure. Pourtant un jour quand maman lui demande d’aller lui chercher des coquelicots, elle hésite et se demande si elle pourra. Mais la voilà partie pour vivre une merveilleuse aventure qui va l’emmener loin de chez elle, dormir une nuit à la belle étoile et revenir triomphante et pleine d’idées pour remplir ses cahiers. 

Clothide Delacroix  nous propose une histoire drôle avec des illustrations formidables qui créent tout un univers animalier aux personnages étonnants, avec à chaque page des détails qui font le plaisir et le délice de cette histoire. On aime fort ! 

 

Jean-Luc 

 

 

81oc51ZY46L.jpg

 

 

 

 

 

Sidonie Souris 

Clothilde Delacroix

Editions l’école des loisirs, Moucheron, 19 août 2020, 6 €

Quand les escargots vont au ciel

Un premier titre de la nouvelle formidable collection du Seuil jeunesse intitulé le Grand Bain qui en gardant encore des illustrations, emmène les jeunes bons lecteurs vers d'autres horizons. Un superbe travail éditorial, un roman passionnant avec des illustrations superbes, et une jaquette amovible qui peut se déplier pour devenir un poster ! On aime beaucoup ! Coup de ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

 

145300_couverture_Hres_0.jpg

 

Un après midi au parc. Alice est arrivée la première avec sa maman, et elle attend Rachel sa meilleur amie. Au loin Amin, un des garçon de sa classe joue seul. Mais pas question de jouer avec lui, c’est un garçon et Alice trouve qu’il a de drôles de manières avec les filles. Sa maman a beau lui expliquer que parfois les garçons sont différents et que peut être il voudrait être son ami, Alice n’en démord pas. 

Lorsque Rachel arrive toute excitée, elle sait déjà que son amie à quelque chose à lui raconter. Lorsqu’Amin les rejoint et que leur rencontre avec un escargot se produit, l’histoire va prendre une tournure étrange. Au fil des pages, les trois enfants découvrent qu’ils sont de trois religions différentes, que leurs lieux de prières sont différents, que leurs habitudes et certaines de leurs croyances aussi. On sent l’influence de l’éducation et des parents, mais le récit ouvre vers la découverte de l’autre et la mort et l’enterrement de ce pauvre petit escargot qui a fini sous le soulier d’Alice vont être l’occasion de ces découvertes et de cette ouverture. Cette histoire c’est aussi le temps des premières amours et du choix. Mais là les filles sont bien d’accord, si Simon aime Rachel et qu’Amin aime Alice, c’est plutôt agréable mais il leur faut le temps de la réflexion avant de donner une réponse définitive. 

Une chouette histoire, étonnante comme son titre qui embarque le jeune lecteur vers d’autres sentiers et d’autres histoires. Un roman très bien écrit, fluide, illuminé par les illustrations éclatantes de lumières et de couleurs de  Pierre-Emmanuel Lyet.  Une très belle histoire à offrir sans hésiter à nos jeunes lecteurs confirmés. 

 

Jean-Luc 

 

 

145300_couverture_Hres_0.jpg

 

 

 

 

 

Quand les escargots vont au ciel  

Delphine Valtette

Illustrations : Pierre-Emmanuel Lyet

Editions Seuil jeunesse, collection le Grand Bain, 3 septembre 2020, 9,5 €

L’étrange abécédaire

Jouez avec les mots et avec les sonorités ! La langue française en action !
Formidable petit roman ! ❤️❤️❤️❤️

 

abcdaire.jpg

 

 Il est drôle cet abécédaire. Drôle, étrange et rempli d’illustrations lumineuses et décalées. On aime l’idée que chaque mot de départ puisse être détournée et d’un coup nous les grands on se rappelle qu’au départ tout n’était pas si évident que cela, parce qu’il suffirait d’une petite intonation et d’un jeu de mots pour que tout change. Lumineux et évident pour lire, découvrir les malices de la langue, sa faire plaisir avec des situations cocasses et jouer tout simplement avec les mots et les sons ! Merveilleux. 

 

Jean-Luc

 

41bGvqwnVxL.jpg

 

 

 

 

 

 

L’étrange abécédaire 

Christophe Arrot
illustrations : Brunot Gibert

Editions l’école des loisirs, Moucheron, 2 septembre 2020, 6 €