Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 octobre 2020

Lecture de vacances de la Toussaint : Les yeux du dragon

Pour les vacances, la semaine prochaine ... un classique du genre ! Superbe ! 

 

❤️❤️❤️❤️❤️ Le roman qu'il faut avoir lu ! 
A lire absolument 

 

2020.jpg

 

Le roi Roland avait déjà la cinquantaine quand sa mère mourut. Flagg son conseiller l’incita à se marier, parce qu’un roi âgé sans héritier rend ses sujets nerveux et méfiants. La reine Sasha lui donna deux fils et mourut à la naissance du second.

Peter et Thomas étaient désormais les deux princes de ce Roi et de son étrange royaume.

Au fil des pages Stephen King vous prend à partie, vous lecteur. Il revient sans cesse, comme dans ces vieux contes pour enfants, lancinant sur les faits, sur ce qui est arrivé et doit se produire. Les personnages sont mis en avant les uns après les autres, permettant de découvrir leur personnalité, leur histoire et tout ce qu’ils vont faire ou non avec autant de conséquences pour la suite. Il termine sa tournée des personnages par le mystérieux Flagg et là peu à peu l’ambiance se transforme, les rouages du destin sont en marche. Mais vous serez déjà depuis longtemps pris au piège de ces pages, de ce ton, de cette histoire qui dévoile ses secrets au fur et à mesure. Tout est passionnant, la façon de raconter l’histoire, cette dernière et ses rebondissements, les personnages secondaires, les alliances et jusqu’au bout on tremble en se disant que Flagg pourrait parvenir à ses fins. Mais pour le savoir, il va falloir vous précipiter sur ce formidable roman dans lequel on rentre intrigué tout d’abord, pensez donc Stephen King ! Et puis très vite on sait qu’on ne le lâchera plus. Un petit mot sur les illustrations de Nicolas Duffaut sombres, parfaites pour l’histoire, faites de formes étranges, parfois d’ombres jouant entre le blanc, le gris et le noir de suie qui suinte des pages par moment et puis en fil rouge cette épine qui revient à chaque début de chapitre.

Oscillant entre conte de fée traditionnel : « il était une fois un roi qui vivait dans le royaume de Delain, avec ses deux enfants » ; puis plongeant peu à peu en histoire de fantasy médiévale à l’ambiance inquiétante, mêlant magie et réalité comme dans les meilleures saga ce roman est passionnant et bluffant avec un suspens savamment distillé . Impossible à lâcher, vous allez adorer plonger dans Les yeux du dragon.

 

Jean-Luc 

 

2020.jpg

 

 

Les yeux du dragon
Stephen King
Traduit de l’anglais : Evelyne Châtelain
Illustrations : Nicolas Duffaut
Editions Flammarion, 10 juin 2020, 14 €

 

Lecture de vacances de la Toussaint : Les faits & gestes de la famille papillon, tome 1, 2, 3

Les vacances arrivent la semaine prochaine, embarquez avec vous cette famille formidable ! 

 

tome3.jpg

 

tom2.jpg

 

9782203180963_LA FAMILLE PAPILLON T1_HD.jpg

 

 

les visuels des tomes 1 et 2 d'un clic vous conduiront à la chronique 

 

 

 

Et c’est parti pour le dernier tome de cette famille absolument fantastique. Vous savez maintenant un certain nombre de choses sur les deux familles et les origines d’Eva. Mais en connaissez vous les détails ? Pas vraiment en fait. Florence Hinckel nous offre un final éblouissant et rocambolesque. Des amours contrariés, des secrets lourds à porter, des héros étonnants, des catastrophes et des contres catastrophes qui s’enchaînent et se défont parfois. Les deux familles dont les pouvoir assurent un équilibre fragile (il doit y avoir un petit souci avec les Papillon en ce moment d’ailleurs, si quelqu’un les croise, il sera le bienvenu) , la jalousie et la folie qui guette oncle Boris qui s’est mis en tête de menacer les descendants de toutes les familles à pouvoir. Alors dans un dernier effort commun Avalanche et Papillon tout en nous racontant les succès de Domi vont assurer jusqu’au bout.

On adore cette série, elle parle au coeur autant qu’à l’esprit, elle fascine, fait sourire, ravive toute une série de souvenirs historiques et personnels et on imagine bien volontiers plusieurs générations de lecteurs confrontant leur ressenti face à ces histoires. Des histoires portées et renforcées par l’utilisation des photographies de la collection de Jean-Marie Donat plus quelques autres pour arriver jusqu’à nos jours qui donnent un étrange sentiment de voyage au bout du monde et dans le temps.

Une série absolument indispensable ! Merci !

 

Jean-Luc

 

 

tome3.jpg

 

 

 

Les faits & gestes de la famille  papillon, tome 3  : les succès de Domi

Florence Hinckel

Conception graphique de la couverture et de l’intérieur : Agence AllRight

Editions Casterman jeunesse, 19 août 2020, 15,9 €

Lectures de vacances de la Toussaint : L’étrange sort de Tig & Corps

Un petit tour sur la lande ? surveillez vos arrières 

 

Et si vous partiez à la rencontre d'un héros insupportable et de leprechauns ? 

71TQWwF-LuL.jpg

 

Tig O’Cathain est un jeune irlandais, riche héritier, qui brûle sa jeunesse à courir les bars et boire  quand il ne séduit pas les jeunes femmes de la région. Un soir il séduit la belle Moira Collins qui au matin se retrouve abandonnée. L’autre caractéristique de ce fêtard invétéré c’est aussi de tricher aux cartes et de provoquer bagarres sur bagarres au point d’être un jour convoqué par son redoutable père. Là, une surprise l’attend…

Il va avoir la nuit pour réfléchir et reprendre son destin en main. Dans un premier temps, fort contrarié par la tournure des évènements, il pense laisser faire mais une drôle de rencontre l’attend quelque part dans la lande. Auriez vous oublié que le petit peuple des légendes peut être farceur, vengeur et dangereux ? Il va se le rappeler à ses dépends en croisant la route (est-ce vraiment un hasard ? ) d’une troupe de leprechauns qui tentaient de se débarrasser d’un cadavre qu’il vont confier à Tig avec une mission précise : il doit être enterré dignement s’il ne veut pas mourrir avant le lever du soleil.

L’aventure accélère alors, véritable course contre la montre. Mais qu’à donc pu bien faire le cadavre dont il doit se débarrasser pour provoquer ainsi la colère des vivants et des morts ? Leurs aventures sont drôles, feront frémir au détour d’un page et apporteront au final un très bon moment de lecture pour un roman bien écrit, rythmé agréable et frais. A signaler les illustrations qui donnent un atmosphère très particulière et réussie à l’ensemble. A découvrir sans hésiter pour tous les amateurs de légendes.

 

Jean-Luc

 

71TQWwF-LuL.jpg

 

 

L’étrange sort de Tig & Corps

Jérémy Behm

Illustrations : Raphaël Beuchot

Editions Casterman jeunesse, 19 août 2020,  10,9 €

Lecture de vacances de la Toussaint : Âge tendre

La semaine prochaine : les vacances ! Vous avez manqué un certain nombre de romans, alors on vous propose quelques coups de ❤️❤️❤️❤️❤️❤️ avant de vous parler d'autres lundi prochain

 

Coup de coeur d'Amandine la libraire et de son équipe ! Absolument indispensable ! 

ge-tendre.jpg

 

Clémentine Beauvais est de retour avec un roman tendre, drôle qui vous mènera du rire au larme, une sorte  de petit plaisir doux amer extraordinairement lucide et cruel aussi parfois comme la vie.

Une société qui ressemble à la notre, un peu, une décision politique de stage d’un an de service civique obligatoire et voilà Valentin Lemonnier 15 ans, pas bien dans sa peau, parents séparés envoyés d’Albi à un centre Mnémosyne destiné aux personnes atteintes de la maladie d’ Alzheimer. Installé dans une maisonnette typique du nord, il va partager son année avec quatre autres pensionnaires deux garçons et deux filles ainsi que leur éducateur surveillant Serge.

Valentin va devoir apprendre à sortir de sa coquille, se projeter dans le monde des adultes, apprendre et accepter certaines réalités; même si elles ne lui conviennent pas trop… Il va surtout découvrir tout un univers et rencontrer ces personnes âgées, perdues dans un autre temps, qui vous oublient parfois aussi vite qu’elles vous ont découvert.  Valentin, lui fait son stage dans l’unité des années 1960. Avec les pensionnaires, il va découvrir cet univers avec en toile de fond notamment Françoise Hardy et ses chansons vous le verrez, un vrai juke-boxe.

L’autrice sait comme personne faire parler ses personnages, titiller là où cela fait mal, gratter dans le passé, faire surgir des sentiments et mener son héros et tout ceux qui gravitent autour d’eux vers l’avenir, même si parfois la tentation est grande de rester enfermé et de tout figer un peu comme les pensionnaires de l’unité, à la différence qu’eux ne l’ont pas choisi.

Une balade dans l’adolescence,  avec un héros qui grandi de pages en pages et s’ouvre au monde et en ressort prêt à franchir le cap et à foncer.

Trop de choses dans ce roman, à la fois bulle protectrice et ouverture sur des mondes si différentes, sachez juste que dès les premières lignes vous serez comme happés dans un espace temps à la fois le notre et à la fois l’autre côté du miroir et que votre coeur va battre au rythme de celui de Valentin et des autres. Formidable roman, lucide et optimiste à la fois ! Foncez !

 

Jean-Luc.

 

ge-tendre.jpg

 

 

 

Âge tendre

Clémentine Beauvais

Editions Sarbacane, 19 août, 17 €

 

 

 

09 octobre 2020

Le livre des secrets de mon dinosaure préféré

Une petite merveille en page, un condensé d'imagination, de couleurs et de douceur !  Finir la semaine avec cet album est l'assurance de très bien commencer le week-end ! On ❤️❤️❤️❤️❤️

718VjjIN71L.jpg

 

Comment vous dire ? On aurait bien envie de retourner à l’école pour assister à la présentation des exposés de ces drôles de petits écoliers (tous des animaux) qui aujourd’hui font des exposés et présentent leur dinosaure préféré. Et c’est parti pour un festival qui se termine (snif) toujours de la même façon par la fin, ben oui c’est gros, c’est fantastique, c’est unique mais ça a quand même disparu, boum, plus rien ou si peu. Alors on ne va pas vous cacher que quand le petit éléphant pense passer au travers de l’oeil critique et avisé de ses petits camarades en présentant son Dino qu’il aime d’amour, un mammouth, ça chauffe cinq minutes dans la classe. C’est pas un dinosaure qu’on te dit gamin ! C’est frais, découpé en vignettes façon BD avec des tronches improbables les dinos pétillent et font ressortir avec leurs couleurs folles la joie de vivre et le bonheur qu’ont ces petits écoliers si particuliers à raconter leur dinosaure préféré et ses secrets. Cet album on le verrait bien  être lu encore   et encore et encore comme la petite poule rousse version déjantée et Dino. 

Maxime Derouen  crée tout un univers, barré, coloré, vivant et pétillant avec une tendresse  infinie pour ses petits  écoliers  et leur amour de dinosaures. Un album frais , malicieux, qui rend heureux totalement  et  tellement  joyeux. Foncez, du bonheur en page. 

 

Jean-Luc 

 

718VjjIN71L.jpg

Le livre des secrets de mon  dinosaure préféré

Maxime Derouen

Editions Grasset jeunesse, 7 octobre 2020, 16,9 €

Plein plein plein d’objets dans la maison

Grand par la taille, le talent ! Quel bonheur : Alexandra Garibal & Claudia Bielinsky  en action pour notre plus grand bonheur et surtout celui de nos enfants ! ❤️❤️❤️❤️❤️

91Io0lKoVyL.jpg

Alexandra et Claudia sont de retour comme l’an dernier presque à la même époque pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Un nouveau  grand album tout de rouge vêtu, annonçant des plaisirs toujours renouvelés et empli de détails, de bestioles, de situations et de textes étonnants, joyeux et toujours fous. 

Bonne humeur garantie, sourires et fiesta à volonté. 

Il y a d’abord le salon où un cochon rose à tâches noires, un hérisson, un chat et un perroquet jouent   au trampoline sur le canapé,  pendant que sur la table basse,  la tortue fait main basse sur les chips, que plus haut les poulettes discutent tranquillement alors que des hamsters foufous, jouent avec le feu… belle ambiance dans le salon, musique, fauteuil à bascule, méridienne, tout le confort pour tout le monde et le monde il y en a ! 

Dans la cuisine cela ne s’arrange pas parce qu’entre les petits plats qui mijotent, les engins spécialisés, certains prennent l’aspirateur pour un moyen de transport supersonique, les pingouins qui squattent le réfrigérateur, quelle ambiance survoltée. Sur la page suivante, découvrez tout ce qui roule, bouge, fait du bruit ou pas avec des bestioles aux allures improbables comme Dame poulette avec son casque, au guidon de son scooter alors qu’elle pond et couve ses oeufs (être efficace). 

Il arrive bien évidemment que tout ce petit monde se retrouve dans le jardin où vous saurez tout sur les parasol, arrosoir, toboggan, barbecue, pergola, tondeuse et autres serre, niche et balançoire. 

Le pire oui le pire c’est que la joyeuse bande en tournant la page a investi la chambre des parents. Non on ne zappe pas cette page les grands, et on vous voit là de tenter l’esquive… tout tout tout sur les vêtements. 

Reste que des journées animées de la sorte ça se termine forcément dans la salle de bain. Ça mousse, ça compare ses piquants avec un peigne, et ça fait des bêtises bien évidemment. Après cette journée endiablée, vous vous en doutez, direction dodo . Mais est-on certain de passer  une nuit calme avec tout ces petits agités encore plein d’énergie créative ? 

Fini ? Non ! Reste une pièce merveilleuse où il faudra ranger ce superbe album  : la bibliothèque, lieu de toutes les créations, inventions et plaisirs. 

Un album avec des animaux formidables, drôles, malins, pas sages du tout ou si peu. Un livre grand format aux pages cartonnées souples qui se tournent toutes seules ou presque, totalement survitaminées… et comme dirait le chat sur la couverture finale avec l’ustensile idoine sur la tête : « j’ai la tête comme une passoire » ! Hihi pas étonnant vu la journée passée. Nous en tout cas on adore, c’est frais, heureux, joyeux, intelligent pour joindre l’utile à l’agréable, on s’amuse, on commente, on découvre du vocabulaire, on trouve des idées pour s’amuser. Youpi ! Merveilleux ! 

 

Jean-Luc 

 

9782203208575_1.jpg

 

9782203208575_2.jpg

 

9782203208575_3.jpg

 

Illustrations © Casterman jeunesse. Tous droits réservés. 

 

Plein plein plein d’objets dans la maison 

Alexandra Garibal

Illustrations  : Claudia Bielinsky

Editions Casterman Jeunesse, 7 octobre  2020, 15,9 €

 

91Io0lKoVyL.jpg

Les P'tites poules et la rivière qui cocotte

Coup de ❤️❤️❤️❤️❤️ pour le plus bel âge : les p'tites poules ont vingt ans ! 

 

714QEXf-kYL.jpg

 

20 ans qu’elles nous enchantent et font rire et sourire nos enfants. Vingt ans déjà que les deux Christian joue avec la langue française, les contes et les légendes pour y mettre un petit coq, une poulette et un  bélier, leurs familles et leurs amis. Voici venu  le temps  d’une nouvelle aventure. 

Tout commence par une bagarre légendaire dans le fumier entre les poules qui s’amusent comme des petites folles. Pendant ce temps, Ptitikok, Carméla et des centaines d’autres coulent se dirigent vers le château de Gargantua. Pour fêter son futur départ à Paris où il fera ses études, les poules ont décider de lui cuisiner une omelette géante. 

 

Mais alors que les poulets et poulettes puent et se ruent vers la rivière voici que Coquenpâte, Bangcoq et Molédecoq plongent les premiers et ressortent dans un drôle d’état. Panique à bord, toute l’eau pue Alors que ces trois crétins sont mis en quarantaine par Pedro, Carmélito, Carmen et Bélino partent à la recherche du problème. Et comme souvent dans les histoires des petites poules, l’histoire s’emballe, suit des chemins drôles, inattendus et nous offre un spectacle totalement réussi. C’est frais, drôle, rempli de clins d’oeil et de référence de quoi comme à l’hebitude raconter d’autres histoires dans l’histoire. Quel bonheur. Bon anniversaire les poulettes on vous aime ! 

 

 

Jean-Luc 

 

714QEXf-kYL.jpg

 

 

 

 

Les Petites poules et la rivière   qui cocotte

Christian Jolibois & Christian Heinrich

Editions Pocket jeunesse, 1 octobre 2020, 10,7 €

06 octobre 2020

Le lundi uniquement

Pour toutes les petites filles qui rêvent de grandir et dont l'imagination sans limite leur permettra  de réaliser  ces rêves  et d'en faire une réalité ! Coup  de ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

 

9782092593257.jpg

Une histoire formidable que celle de cette petite fille ! Quand je serai grande, et voici les jours de la semaine qui défilent avec chacun leur spécificité. Le lundi c’est coquillette et autres joyeusetés, et ainsi défilent les rêvent de ce que sera la vie de cette jeune fille bien dans ses baskets et dans son temps que rien n’arrête et pour laquelle aucun rêve ne semble hors de portée. On aime le ton résolument gagnant et volontaire, on aime ces rêves de grandeur qui donnent des envies d’ailleurs et de renverser des montagnes pour toutes les petites filles qui le liront, et on aime aussi la douceur et le fait qu’au final, avant de grandir et de faire tout cela, elle n’en reste pas moins une fillette qui aime se faire dorloter et manger des  coquillettes. Les illustrations d’AUrélie Guillery  sont comme à l’habitude, parfaites, entre rêve et  réalité  avec des formes et d es  créatures qui passent par les pages et ajoutent à l’envie de découvrir et  de  foncer. 

Un  album à lire le lundi, le mardi, le mercredi  et tous les autres jours de la  semaine, avant de recommencer encore et encore. Formidable ! Coup de coeur ! 

 

Jean-Luc 

 

9782092593257.jpg

 

 

 

 

Le lundi  uniquement  

Claire Pisarra

Illustrations : Aurélie Guillerey

Editions Nathan Jeunesse, 3 septembre 2020, 12, 95 €

La balançoire de l’espace

Le bonheur   de retrouver Jean Leroy et Ella Charbon et leurs petits héros 

 

charbon_balancoiredelespace-couv1.png

Le bonheur de retrouver des amis familiers comme cette délicieuse famille de crocodiles est important pour nos jeunes amis. Et quand en plus Jean Leroy et Ella Charbon  sont aux manettes, le  plaisir est  décuplé. 

Une nouvelle aventure donc  avec cette fois-ci une balançoire au  centre de l’attention. Vous vous doutez que nos deux petits crocos préférés vont s’en donner à coeur joie. Mais ces deux petits malins savent bien profiter de la situation aussi pour obtenir toujours plus de câlins et d’attention de leurs deux parents formidables. Alors pour tous les fans et ceux qui découvrent seulement, un petit moment de plaisir et de douceur à partager avec vos petits. Formidable comme toujours. 

 

Jean-Luc  

 

charbon_balancoiredelespace-couv1.png

La balançoire de l’espace  

Jean Leroy

Illustrations  Ella Charbon

Editions l’vole des loisirs, 23 septembre  2020, 10 

29 septembre 2020

Un peu beaucoup

Il est de retour ! On adore ! 

91LIlhFllXL.jpg

 Un peu beaucoup ou comment se rendre compte qu’on a parfois besoin d’un plus grand que soi. Cet album est une fable drôle et grinçante au final sur la gourmandise et l’exagération. 

Un écureuil (oui  oui  il est de retour ) qui sait nous rappeler à chaque page qu’il prenne soin de son arbre, se comporte en f ait en véritable parasite  qui faufil de l’histoire montre que tout est bon dans le … afin dans le conifère.  Au point qu’il va en oublier à s es dépends l’un de ses principales utilisé et là : tous aux abris, enfin surtout lui ! 

C’est drôle,  finement mené et  illustré avec la maestria   et tout  le talent qu’on connait à Olivier Tallec  pour raconter des histoires et les illustrer. Du bonheur en page en ces temps  moroses, un vrai bonheur. 

 

Jean-Luc

 

 

91LIlhFllXL.jpg

Un peu beaucoup 

Olivier  Tallec

Editions  l’école des loisirs,  Collection  Pastel, 2 septembre  2020, 12,5 €

Le livre du rien

Coup de coeur pour un très bel  album qui ouvre sur l'avenir et le  bonheur ! 

 

 

140489_couverture_Hres_0.jpg

 

Découvrir  et ouvrir un album de Rémi   Courgeon  c’est toujours partir à l’aventure et la promesse d’une histoire et de personnages étonnants  et inoubliables. Et cette fois   ne déroge pas à la règle. Et si comme le dit le bandeau qui entoure l’album : un livre pouvait changer toute une vie ? 

Alicia est toute petite encore quand son grand-père quelques jours avant de mourrir lui offre le livre du rien : pages immaculées, pas un mot, pas une illustration. Pourtant il l’assure ce livre peut rendre l’imagination fertile mais doit rester vierge de toute trace,  de tout  contact extérieur. 

Alors  lorsque grand-père meut quelques jours plus tard, Alicia teste le pouvoir  du livre et ça  marche. Elle va grandir avec le livre à s es côtés et avoir une belle vie  jusqu’à la  catastrophe… et pourtant !  

Une histoire  profonde  et lumineuse, presque’une évidence qu’on suit au fil des  pages. Des illustrations inimitables avec la patte de  Rémi  au trait inimitable et  au  talent incomparable pour marier les couleurs et donner une  vie dense et si  particulière aux pages. 

Un album qui parle au coeur,  à l’esprit  et  fait grandir   !  Merci ! 

 

Jean-Luc

 

 

 

140489_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

140489_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

140489_interieure_Pages Interieures_2.jpg

 

140489_interieure_Pages Interieures_3.jpg

 

Illustrations © Tous droits réservés. Merci Le Seuil Jeunesse

Le  livre du rien  

Rémi  Courgeon

Editions  du Seuil jeunesse, 3 septembre 2020, 14,9 €

 

140489_couverture_Hres_0.jpg

 

Rouge tomate

Un album lumineux et optimiste. A  découvrir sans tarder ❤️❤️❤️❤️

81G0nRz4C6L.jpg

Un jour est né une merveille de petit garçon aux joues vermeilles : Oscar. Mais en grandissant, ce n’est pas si  évident  d’avoir les joues rouges qui le deviennent encore plus quand on doit affronter les autres et tant  de situations embarrassantes, au point que désormais tout le monde se moque et l’appelle Rouge tomate. 

Un jour pourtant, à l’école, la maîtresse  propose  due faire    du  théâtre, et là  la vie d’Oscar va changer. Annick  Masson   offre  à nos j jeunes mais une histoire formidable sur  l’enfance, la  timidité,  la différence e t  la joie  de vivre  et de  vaincre  ses limites.  

Ses crayonnés prennent vie  avec  bonheur  avec  des couleurs douces et d es d décors e t  des  personnages pleins de vie. 

Un album lumineux et optimiste. A  découvrir sans tarder.  

 

Jean-Luc 

 

81G0nRz4C6L.jpg

 Rouge  tomate

Annick  Masson 

Editions Mijade, 3 septembre 2020, 12 €

28 septembre 2020

Un nom de bête féroce

Etonnant, déroutant  et  superbe ! 

9782812619960.jpg

Il s’appelle Belzébuth. Pas vraiment un nom de petit, gentil matou à son pépère. Pourtant tout avait bien commencé, le temps de s’apprivoiser au début. Et puis les deux ont grandi, l’un devient un enfant indépendant et l’autre un vieux matou. Et peu à peu leurs chemins se quittent, l’un entre dans la vie sociale et l’autre disparait de plus en plus longtemps, plonge dans la forêt inquiétante. Inquiet, la petit garçon apporte désormais à chaque anniversaire une part de gâteau à son chat, déposée à la lisière de la forêt. 

Comme leurs contacts d’autrefois, qui s’espacent, les mots de l’histoire deviennent plus rares au fil des pages, laissant place aux illustrations au pochoir de  Martine Rivoal  absolument sublimes qui donnent le sentiment  d’entrer dans  un univers  fait d’ombre et de lumières volées avec parfois un éclair flashi qui ouvre la porte à l’imagination la plus folle, laissant  vagabonder nos émotions et nos souvenirs au fil des pages qu’on nous offre.  Cet  album  est différent de la production ambiante, il est superbe visuellement notamment  et nous  offre une belle occasion de partager avec les  jeunes lecteurs et de leur ouvrir d’autres portes pour grandir. Magistal et magique. 

 

Jean-Luc 

 

9782812619960.jpg

Un nom de bête féroce 

Jean-Baptiste Labrune

Illustrations : Marine Rivoal

Editions du Rouergue jeunesse, 2 septembre 2020, 16 €

Mamie perd ses mots

Un Pont des arts sur Alzheimer avec le cri de Munch : prenant ! 

arton819.jpg

Une mamie  et ses deux petits fils sur un pont. Le plus jeune crie, paniqué par sa mamie qui perd ses mots. Il a bien entendu ses parents en parler et manifester leur inquiétude face à ces pertes de mémoires. Son grand frère lui est plus  serein, il rassure le petit en lui disant qu’ils sont bien quelque part  ces  mots et qu’on va les retrouver. 

Sur le pont un couple   s’avance et l’histoire s’emballe, pleine  d’espoir , de poésie  et de vie. 

Un texte magnifique  et plein d e  sensibilité pour parler de la maladie d’Alzheimer avec   les plus jeunes et  tenter  d’apprivoiser   cette  maladie  si anxiogène et terrible.  Et parce  qu’on est dans la collection  Ponts des arts, rattacher le tout à  un tableau inquiétant à souhait le Cri d’Edvard Munch.  C’est Rémi Saillard   qui illustre avec  maestria cette belle histoire. Le pont, les eaux mouvantes de la rivière  tout  est  fait pour donner  un sentiment de mouvement,  de  fuite,  de  flou.  On  aime  le texte, subtile  et plein d’espoir  malgré le poids de la  maladie, et l’ambiance créé  par les illustrations. Bien évidemment comme tout Ponts des arts qui se respecte, à la fin la découvert et la reproduction du tableau avec les  références et les présentations, toujours aussi bien  faites. Une si belle collection ! 

 

Jean-Luc 

 

 

arton819.jpg

Mamie perd  ses mots 

Rémi David

Illustrations Rémi Saillard

Editions l’élan vert  /  Canopé, collection Ponts des arts, 3 septembre 2020, 14,95 €

Où es-tu Petit-Bleu ?

Coup de coeur   pour un jeu  qui  ravive tant  de  souvenirs et  permet de passer d'excellents moments !

❤️❤️❤️❤️

 

3127020500833.png

 

Un plateau de jeu absolument superbe à reconstituer façon puzzle, un dé, deux pions transparents (Petit-Bleu et Petit-Jaune)  qui deviennent vert quand ils se  chevauchent. Le joueur  qui porte un  vêtement vert, la couleur de Petit-Bleu  et  Petit-Jaune quand ils se mélangent, commence.  Sinon le  plus jeune le fait. Il  lance le dé et avant en suivant les indications indiquées  sur la case où il arrive  et le jeu  continue (Ronde:  tu rejoues ; Cache-cache : tu passes le tour suivant ; Case blanche :  recule de deux cases…).  L’objectif est de retrouver le chemin de  leur maison. Le premier à  rejoindre ses  parents a gagné. 

Ce jeu  est l’occasion de  retrouver les albums cachés dans  la bibliothèque  et de retrouver l’univers  onirique et merveilleux de  Léo Lionni . Après ou avant avoir relu l’histoire, on peut jouer et retrouver l’univers en suivant  ce jeu sur le modèle des jeux classiques des jeux de l’oie. On aime beaucoup, le principe, le rappel à  l’univers qu’on aime en album, le soin de la  production, le boitier… 

 

Jean-Luc 

 

3127020500833.png

 

 

 

 

 

 

 

Où es-tu  Petit-Bleu ?  

D’après  l’univers de Leo Lionni

Editions  l’école des loisirs, collection un jeu de l’école des loisirs,16 septembre 2020, 11,9 €

J’ai la bougeotte !

ça bouge, ça  remue et c'est trop bon  ❤️❤️❤️❤️

Un livre ludique et joyeux pour tous nos petits bouts qui ont la bougeotte. 

 

144993_couverture_Hres_0.jpg

 

 

Comme les enfants héros  de  ce livre tu as la bougeotte  ? Cet album est pour eux ! Des doubles  pages joyeuses à l’ambiance très particulière et réussie par le choix des illustrations et des coloris, leur donneront l’envie encore plus de bouger et de s’amuser. A gauche le  texte   et  l’enfant, sur la page de  droite l’occasion de bien  rire et de  se comparer,  découvrir un animal familier ou non. Gageons que   certaines situations  pourront  être reprises par les parents, pourquoi imagine-t-on si facilement un papa se transformant en ours pour se gratter le dos  contre une  porte  ?  

Reprenons : cet album est pour les enfants et leurs parents pour partager,  rire, apprendre, découvrir et grandir ! Chouette cadeau ! 

 

Jean-Luc 

 

144993_interieure_Pages Interieures_0.jpg

 

 

144993_interieure_Pages Interieures_1.jpg

 

144993_interieure_Pages Interieures_2.jpg

 

Illustrations ©  Seuil jeunesse. Tous droits réservés. Merci 

 

 

J’ai la bougeotte !  

Sara Gavioli 

Editions du Seuil jeunesse, 3 septembre 2020, 12,9 €

 

 

144993_couverture_Hres_0.jpg

Les animaux Les jouets / tralaL'art

Pour faire  découvrir l'art aux petits  de manière  ludique  et  agréable 

9782092592229.jpg

 

Avec ces cartonnés munis de parties mobiles, les enfants pourront jouer tout en découvrant Félix Vallotton, Edouard Manet, Auguste Renoir, Henri Rousseau, Jean-Baptiste Camille Corot feront découvrir à vos enfants tout en douceur les grands peintres par l’art et les jeux d’enfants. C’est carré, doux et les reproductions sont superbes. 

Avec les animaux rentrez dans les tableaux  d’Henri Rousseau,  Ohara Koson, Franz Marc,  Rosa  Bonheur, Albrecht Dürer.
Une collection splendide pour les tous petits qui permet de se constituer à la fin son petit musée, présentant les oeuvres avec leur peintre et la date  de création. 

On aime  cette collection  qui permet de partager un moment de plaisir 

Jean-Luc 

 

41DjvYHnvrL.jpg

Les animaux 

Les jouets 

Sandrine Andrews

Editions Nathan Jeunesse, Collection : Tralal'Art, 17 septembre  2020,  10,9 €

La tempête arrive

Ais de gros temps sur la forêt ! Heureusement les amis sont là 

91LIY-dvnDL.jpg

 

Qui mieux que Magalena  pour nous parler d’amitié, de peur et de réconfort ? C’est parti pour du gros temps. Le vent se lève, la pluie s’en mêle et un à un les anomaux de la forêt tentent de chercher refuge les uns chez les autres, parce que c’est certain à plusieurs on est plus fort.  Mais les éléments se déchaînent et il faut aller plus loin encore et bientôt ne reste que la caverne de l’ours pour être à l’abri. Mais, mais, mais…. Cette caverne et surtout son propriétaire ne sont-ils pas encore plus inquiétants que cette tempête ? 

A vous de découvrir la fin de l’histoire et ses péripéties. On aime l’histoire d’amitié, de partage et de soutien de groupe, on aime les illustrations qui embarquent le jeune lecteur l’espace d’un instant au coeur des éléments avant de… ah oui on adit , allez voir et découvrir !  Belle lecture, à raconter le soir au chaud dans un lit douillet ! 

 

Jean-Luc

91LIY-dvnDL.jpg

La tempête arrive 

Magdalena 

Illustrations : Christine Davenier 

Editions Kaléidoscope, 2 septembre 2020, 13 €

La moustache de Monsieur Monsieur / Le chien de Monsieur Monsieur

Deux albums délicieux pour jouer avec les mots, les situations et le toucher avec la feutrine 

 

moustache.jpg

Deux petits livres gourmands et joyeux comme on les aime, à partir de deux ans.  Monsieur, Monsieur  a une moustache imposante qui lui donne un air sévère (pas comme sur la page de couverture). Et puis un jour de vent et de papillons, elle s’envole et part s’amuser ailleurs pour le bonheur de ceux qu’elle rencontre, mais avant bien évidemment de revenir  sur la  tête de son propriétaire légitime.

Dans la  deuxième aventure c’est son chien  qui se cache. Amusez vous à le retrouver caché dans le décor. 

Ces deux livres sont un petit plaisir en pages cartonnées, faciles à manipuler, auxquelles se joint le plaisir  de toucher la feutrine de la moustache et de la tête du chien. Plaisir des yeux, de l’histoire et sensoriel pour un moment de tendresse et de plaisir. 

 

Jean-Luc

 

chien.jpg

La moustache  de Monsieur  Monsieur

Le chien de Monsieur Monsieur

Texte et illustrations : Georgette 

Editions Nathan Jeunesse, livres à toucher, 10 septembre 2020, 11,95 €

L’école des loups

Ah, si on pouvait choisir son école  contre l'avis de ses parents ! 

 

81eXAcyfKcL.jpg

 Loupiot, Loubard et Loukoum, trois loups étonnants et adorables. Enfin surtout le petit Loupiot. Ses parents  veulent qu’il réussisse son entrée dans l’école des loups. Lui il aimerait tout simplement rentrer dans la vraie école pour apprendre à lire, écrire, compter. 

Dans cet album, vous allez découvrir si Loupiot va réussir son examen d’entrée à l’école des loups, si spéciale ou s’il devra aller à la vraie école et apprendre à lire pour raconter des histoires  à ses parents.
pour le savoir, il faut vous précipiter sur cet album haut en  couleur, aux illustrations très réussies avec tous ces animaux anthropomorphisés avec un petit héros loup formidable. 

Une histoire   d’école et de plaisir  d’apprendre. Contre les  préjugés et avec ceux qui aiment lire,  écrire  compter pour la bonne cause bien évidemment.

Jean-Luc 

 

81eXAcyfKcL.jpg

 

 

 

L’école des loups  

Caroline Roque

Illustrations Grégoire Mabire

Editions Mijade, 20 aout 2020, 12 €

Mon imagier-jeu des aliments

Un kididoc pour  passer à table avec  les  petits  et tout nommer et découvrir ! 

 

9782092578124.jpg

Dès la couverture on  peut jouer avec la roulette qui fait  apparaître  les  différentes  éléments manquant. Alors où sont  donc  la fraise, le choux  fleur,  le steak. 

Retrouvez et j jouez à  reconnaître et  nommer les légumes, les  objets du quotidien de bébé  quand il mange, le petit déjeuner, les délices du goûter…

C’est frais ludique et illustré avec malice  par  Nathalie Choux.

 

Jean-Luc

 

9782092578124.jpg

Mon imagier-jeu des aliments

Illustrations : Nathalie Choux 

Editions Nathan jeunesse, collection Kididoc, série imagiers Kididoc,  3 septembre 2020, 11,5 €

21 septembre 2020

Alice & Alex

Coup de coeur pour un album excitant, beau, et passionné ❤️❤️❤️❤️❤️

alice-et-alex.jpg

Comme il est beau cet album, comme on aime ce qu’il nous montre, nous raconte. Si vous allez sur le site des éditions Sarbacane, à la page dédiée au livre, vous pourrez voir une présentation par les deux auteurs, Hugo et Claire Zaorski qui nous expliquent leurs envies et leur vision de la rencontre idéale. Celle de l’album ? Pourquoi pas, le coeur s’emballe, les jambes ne portent plus là où il faut, le cerveau fonctionne à cent à l’heure échafaude des plans, se fait des idées, espère, sombre dans le désespoir, et d’un coup tout s’affole lorsque très naturellement une famille d’hippopotames traverse sur les passages piétons et qu’il va être bientôt l’heure.
Car Alice et Alex se sont rencontrés par hasard un beau jour chez leur couturier. Après tout s’envole, les pages sont pleines de végétation luxuriante,  de créatures improbables en ces lieux, tout un univers, un imaginaire qui défile au gré des pages et nous embarque avec lui, ailleurs, au fil de l’emballement des sentiments d’Alice et Alex.

Un album vibrant, chargé d’émotions, de vie où l’on suit cet amour naissant avec bonheur.
Magnifique et magique : comme un moment suspendu dans le temps qui passe et le bruit ambiant du monde. A découvrir sans tarder. 

 

Jean-Luc 

alice-et-alex.jpg

 Hugo Zaorski

Illustrations : Claire Zaorski

Editions Sarbacane, 2 septembre 2020, 16,5 €

 

 

alice-et-alex-6-7-1400x.jpg

 

alice-et-alex-14-15-1400x.jpg

 

alice-et-alex-24-25-1400x.jpg

 

Illustrations © Sarbacane. tous droits réservés. merci 

L’herbier philosophe

De l'art, de la poésie et le bonheur de tourner les pages ! ❤️❤️❤️❤️❤️

 

9782246816652-001-T.jpg

« Cet herbier s’inspire de la forme japonaise ancestrale du Koan » :  des phrases courtes et belles qui résonne et autant de noms de fleurs qui rappellent des souvenirs d’enfance, en créeront et font ainsi une douce musique, belle et joyeuse. Le myosotis murmure ne m’oubliez pas ; peut-on vraiment mettre l’amour en cage ? ; que cachent la fleur de lune, le souci, l’arbre voyageur … Vingt-huit doubles pages l’une pour le nom de la fleur et le court texte qui l’accompagne et nous emporte, l’autre pour l’illustration, douce, belle légère, qui rend hommage à ces êtres fragiles et lumineuses. 

On aime le format, la couverture cartonné, le sentiment de sérénité et de bonheur qui découle de cet album. Prendre son temps, lire, écouter, admirer et se laisser emporter. Il est un peu tard pour certaines de ces variétés, mais au printemps prochain et à l’été, alors nous penserons à le sortir de nouveau, le relire, le savourer et pour passer à l’action en créant un herbier merveilleux à transmettre à son tour. Un livre magique qui rend heureux tout simplement. 

 

Jean-Luc

 

 

9782246816652-001-T.jpg

L’herbier philosophe 

Agnès Domergue 

Illustrations : Cécile Hudrisier

Editions Grasset jeunesse, 9 septembre 2020, 18,5 €

Les instruments de la fanfare

Coup de coeur pour une merveille en page et bonheur des oreilles ! 

9782278098163-001-T.jpg

La trompette, le trombonne à coulisse et la batterie vous voyez ! Mais la sousaphone ou l’euphonium? Alors on fait moins les malins. Ce nouvel opus de la collection nous invite à découvrir les instruments de la fanfare.                                                                                                                                                                                                                                                        

Ce petit album est un délice, les sons sont justes géniaux ( oui oui il y a un CD avec et vous pouvez même écouter sur le site de l’éditeur en direct). Pages après pages découvrez chaque instrument et enfin au final tous ensembles laissez vous porter par la Matchiche. Les illustrations de Marion Cocklico  sont un régal. Lumineuses, les formes s’empilent et jouent avec  le lecteur, avec en fil conducteur un chef de fanfare : sensationnel ce petit pingouin. 

Ce qu’on aime avec les éditions. Didier Jeunesse et leurs publications c’est que rien n’est laissé au hasard. Chaque nouveau livre est un régal, soigné dans sa publication, ici un petit cartonné avec son CD, les illustrations sont toujours originales et superbes et on sent que les musiciens se sont éclatés pour nous faire partager le plaisir de découvrir leurs instruments et leur musique. Juste formidable et tout et tout. Merci merci ! 

 

Jean-Luc 

 

 

9782278098163-001-T.jpg

Les instruments de la fanfare  

Jef  Cahours

Illustrations Marion Cocklico

Editions Didier jeunesse, collection Ecoute & Devine, 9 septembre 2020, 13,9 €

 

 

9782278098163_1.jpg

 

9782278098163_2.jpg

 

9782278098163_3.jpg

 

Illustrations © Didier Jeunesse. Tous droits réservés. Merci